‹ It ain't me › ft Moon Hana

 

YOOOO, on se sent d'humeur diabolique ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette d'Halloween juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME AVANT. Sois un dingue et participe au BAL COSTUMÉ, dans l'horreur et dans les rires !
V16 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à la fête maccabre, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE
en avant première sur HM, le LOUP GAROU GRANDEUR NATURE trouve vite les loups !


Partagez | 
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1557

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 3951

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: ‹ It ain't me › ft Moon Hana     Mer 26 Juil - 22:38

It ain't me
FEAT MOON HANA
Bora renifle avec dégoût en longeant un couloir interminable. L’odeur est détestable, un mélange de chlore et d’asepsie dérangeant, que la brune ne peut s’empêcher d’associer à un plus funeste concept. Elle a toujours tenu les hôpitaux en horreur. Trop blanc, trop propre, trop hypocrite. Derrière la netteté javellisée, elle a l’impression de deviner les souffrances des patients. C’est son côté émotif, à Bora, c’est qu’elle a pas été si souvent à l’hôpital, alors forcément, elle s’imagine des drames. Elle, elle est là pour une consultation, un bête rendez-vous totalement anodin pour un renouvellement d’ordonnance. C’est moins cher ici, et plus facile que d’aller chez un médecin en ville. Puis y a cet anonymat aussi, pour la timide jeune fille qui préfère se noyer dans la foule. Quand elle marche dans les couloirs, on ne la regarde pas, y a du monde, beaucoup de monde. A petit pas, elle sert son papier entre les mains et réajuste son t-shirt qui pend mollement sur ses épaules. Il est encore trop grand,  la brune s’en accommode pourtant. Une infirmière l’esquive, elle s’écarte sur le passage d’un fauteuil roulant, marche vite sur le sol coloré. Elle est pressée de sortir, même si c’est pour retrouver la chaleur étouffante de Séoul en juillet. Trouver de l’ombre ou même du frais est un luxe à cette période, alors finalement, l’hôpital malgré ses fragrances irritantes demeure un lieu confortable. Elle se dit qu’elle va se dépêcher, prendre le métro malodorant, suer pendant une bonne demi-heure et se réfugier derrière les pales de son ventilateur, au dortoir. Mais le simple fait d’imaginer le trajet lui donne le vertige. Les déplacements sont compliqués quand il fait si chaud.

Elle arrive au bout du couloir et se plante devant l’ascenseur, droite comme un i. Elle serre son sac à dos usé contre sa poitrine et en sort son téléphone qu’elle déverrouille d’un geste las. Elle espère un message qui ne vient pas, un signe de vie, n’importe quoi. Ça fait deux jours maintenant. Deux jours qu’elle lui a fondu dessus avec sa rage toute fumante, perdue dans une panique sinistre. Elle comprend un peu qu’il soit fâché, mais cette réalité la ronge. Elle a peur Bora, peur qu’il ne revienne pas, peur d’avoir encore une fois ruiné ce qui a rendu sa vie plus douce depuis quelques mois. Son cœur se serre dans sa poitrine. Elle compte dans sa tête en attendant l’ascenceur, les yeux clos. Un, deux, trois, quand je rouvrirais les yeux, il m’aura écrit. Ses paupières se soulèvent sur un écran vierge de toute notification. Il se contente de la fixer depuis le fond d’écran, tout sourire.  La Melted déglutit difficilement, furieuse. Contre elle-même. Elle se déteste tant que c’en est étouffant. Bien plus que la sécheresse à l’extérieur.

Les portes d’acier s’ouvrent enfin sur la cabine, vide. Elle pénètre à l’intérieur, se réfugie dans un coin tout au fond après avoir sélectionné le rez-de-chaussée. Une autre jeune femme la rejoint – qu’elle ne prend en réalité pas la peine de regarder. En temps normal, elle se serait extasié devant le nombre exceptionnel d’étage dans ce bâtiment. Aujourd’hui, l’humeur n’y est pas, elle se contente de fixer ses pieds avec obstination, guettant le moment où elle pourra jaillir de ce fichu élévateur et rentrer se noyer dans ses draps, sous le ventilateur. Elle est comme ça, elle émigre dans son lit quand ça va pas. Et ça va vraiment pas aujourd’hui. Les étages défilent, lentement, et alors qu’elle pense être à mi-chemin, un brusque sursaut lui fait perdre l’équilibre. Elle titube un peu lorsque l’appareil se stoppe brusquement. « Putain. Panne ? » Feule-t-elle en appuyant frénétiquement sur le bouton d’ouverture des portes, sans succès.






◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : cl ― 2NE1 POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 16/07/2017

MESSAGES : 216

BEST MOMMY PRETTY #JUJABOOSOL
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t2518-moon-hana-moona

Message  Sujet: Re: ‹ It ain't me › ft Moon Hana     Dim 30 Juil - 14:57

vidée, elle laissa son regard balayer le long couloir immaculé qui lui faisait face. trop grand, trop blanc, trop silencieux, trop peu joyeux.

elle attendit avec patience qu'une infirmière vint à sa rencontre afin de lui donner nouvelles du jeune homme qu'elle avait traîné jusqu'ici. un adolescent, âgé de 17 ans à peine, qui avait réussi à entrer au tryhard sans être vu comme un mineur. mais le karma l'avait rattrapé bien assez tôt ; au bout de quelques verres seulement, il est tombé dans un coma éthylique et doit désormais attendre ses parents qu'il a appelé la veille. hana était simplement passée en cette matinée afin de vérifier que tout se passait pour le mieux.

ses yeux se figèrent sur une gonzesse qui s'était arrêtée devant elle. « il va bien. vous pouvez partir. » un sourire hypocrite et la voilà qui s'en va. silencieuse, hana laissa son regard glisser le long des courbes de la donzelle, sans pour autant penser de mauvaises choses. un soupir glissa entre ses lèvres et ses pas l'emmenèrent dans un autre couloir long, grand, blanc, silencieux et trop peu joyeux.

elle glissa ses fins doigts le long des murs de ce foutu couloir, jusqu'à arriver près de l'ascenseur. perdue dans le peu que constituaient ses pensées, hana ne prêta aucune attention à la fille qui le devançait. elle entra en dernière dans l'ascenseur et alla s'adosse à la paroi du fond, gardant une distance avec l'autre gonzesse à coté d'elle. elle se laissa distraire par les centaines de notifications qu'elle avait sur son téléphone et happa sa lèvre entre ses dents. elle n'avait envie que d'une chose : boire. la soirée d'hier a été plutôt ennuyante. seul cet adolescent avait permit à hana de s'évader un peu de sa routine.

puis elle se figea en sentant le sol trembler sous ses pieds. le temps d'une seconde à peine. puis, plus rien. un long silence brisé par sa voisine qui avait déduit que l'ascenseur venait d'avoir une panne. enfin. déduit... c'était une évidence. hana ne fit aucune remarque, décollant son regard de son écran pour observer les gestes de la demoiselle.

alors qu'elle comptait rassurer l'autre avec quelques mots, elle se fit interrompre par la lumière de l'ascenseur qui s'éteignit. super. cette fois-ci, un juron s'échappa de ses lèvres. elle jeta un coup d’œil à son portable, seule source de lumière présente entre ces quatre murs, et vit qu'elle n'avait plus de réseau. une panne électrique ? elle alluma la lampe torche de son téléphone et agita son téléphone vers le plafond en tendant le bras. en vain. elle observa son écran puis releva son regard vers la demoiselle qui lui tenait compagnie. « panne électrique. » hana détourna à nouveau son attention sur son portable, fixant la barre de réseau qui n'indiquait que deux mots. Aucun signal. « ça devrait durer que quelques minutes. » elle avait dit ça d'un ton détaché, l'air d'en avoir rien à foutre. de toute manière, hana n'était pas pressée. ses petites sœurs finissent les cours à 16 heures ce soir et son petit frère, âgé de 17 printemps déjà, saura se débrouiller seul.

hana soupira à nouveau en éteignant l'écran de son téléphone. il lui était inutile maintenant. elle laissa juste la lumière de l'appareil rebondir sur les parois d'acier de l'ascenseur, attendant avec patience que les portes se rouvrent.
bora

◊◊◊



lost ☽
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : Bae Su Ji (Suzy - Miss A) aka petit boudin perfection T'es moche :) POINTS : 1557

NOUS A REJOINT LE : 05/08/2016

MESSAGES : 3951

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t178-park-bo-ra-boraday

Message  Sujet: Re: ‹ It ain't me › ft Moon Hana     Dim 20 Aoû - 23:13

It ain't me
FEAT MOON HANA
Y a des jours comme ça, où Bora se dit qu’elle aurait tout aussi bien de mourir tant le destin semble s’acharner sur elle. C’est pas nouveau, elle a toujours été poisseuse, depuis le tout début. Quant à ce fameux destin, elle a jamais été très pote avec. Mais quand même, y a des limites non ? Pourquoi faut qu’aujourd’hui, ça arrive ? Les pieds écartés pour garder l’équilibre après avoir manqué de s’effondrer contre la paroi, Bora enrage. Elle n’était pas fâchée à la base, juste monstrueusement malheureuse. Et elle déteste qu’on ne lui laisse pas l’occasion de soigner son chagrin comme elle l’entend. Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. Le temps passe, rien ne bouge. La fille qui est entrée en même temps qu’elle n’a pas bronché. Bora laisse le bouton tranquille et se rabat vers celui permettant de contacter un technicien. Elle a pour autant pas le temps de le presser qu’un déclic sec se fait entendre, et la lumière s’éteint.

Bora sent les larmes lui monter aux yeux et perler sur ses cils. Heureusement qu’elles sont dans le noir d’une certaine manière. C’est pas le genre de fille qui apprécie d’être vue pleurer, la p’tite Park. Cela dit à présent c’est le cadet de ces soucis. Sa rage vient de laisser place à une vague de peur qui irradie dans sa poitrine, lentement. Croissante à mesure que les secondes s’égrènent. Sa voisine peste, mais la brune ne l’entend pas vraiment. Un bourdonnement sourd vient soudain d’envahir son esprit. D’abord elle essaye d’être rationnelle. C’est temporaire, la lumière va se rallumer. Ils sont dans un hôpital après tout, ils ne sauraient pas laisser un ascenseur hors-service trop longtemps… La femme avec elle a allumé la lampe de son téléphone, éclairant faiblement les parois métallisées. Ça ne suffit pas vraiment à la rassurer. Pas quand elles sont suspendues dans une cage verticale. Puis une minute passe, et l’obscurité semble s’épaissir. C’est une vue de l’esprit bien sûr, mais la terreur donne le vertige à Bora. Les endroits sombre, elle les connait un peu, suffisamment pour avoir développé une panique qu’elle n’a jamais su corriger. Suffocante, la jeune femme se laisse glisser sur le sol et se décale lourdement vers le téléphone de l’inconnue – seule source de clarté. Elle ne pense même pas à allumer le sien dans son incapacité à réfléchir correctement.

« Faut que je sorte, je vais crever. » Souffle-t-elle. « Vous voulez pas… me parler ? M’occuper ? » Elle va passer pour une folle Bora, mais elle s’en fout. Dire qu’elle a même pas vu le visage de son interlocutrice. Et puis merde, pourquoi faut que ce soit aujourd’hui entre tous. Pourquoi faut que ça lui arrive toujours à elle, ce genre de connerie. « La vérité c’est que j’ai peur du noir depuis toute petite. Vraiment. Vous allez vous moquer sûrement hein, mais allez-y je m’en fous, j’suis plus à ça près. » Elle s’en moque d’être grossière, elle a pas envie de tergiverser, elle a juste besoin d’entendre qu’elle est pas seule dans son enfer ténébreux. « Vous vous appelez comment ? »







◊◊◊

urban princess
Out on the terrace we breathe in the air of this small town. On our own cuttin' class for the thrill of it, getting drunk on the past we were livin' in ▬ Let's show them we are better
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
‹ It ain't me › ft Moon Hana
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon


 ::  :: Hyehwa :: Hôpital
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: