Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]

 

YOOOO, on se sent d'humeur diabolique ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette d'Halloween juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME AVANT. Sois un dingue et participe au BAL COSTUMÉ, dans l'horreur et dans les rires !
V16 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à la fête maccabre, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE
en avant première sur HM, le LOUP GAROU GRANDEUR NATURE trouve vite les loups !


Partagez | 
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Mar 4 Juil - 0:14

Stay, I need you more than you think
••••

La fatigue avait pourrit ta journée comme l'auraient fait les idées utopiques de JaeYeong, ou pire même. Tu se sentais las, Jin Yeong, et déprimé, et fatigué ; sans même en connaître la raison. Il y avait des journées ainsi. Un peu trop souvent pour toi peut-être. Tu te sentais comme si tu n'avais même plus la motivation de vivre, juste celle de te laisser sous une couette à en mourir.
Yunpil venait aujourd'hui. Il était venu prendre des nouvelles, juste ainsi. Comme toi tu allais souvent chez lui, parfois sans vraiment prévoir, parfois sans vraiment prévenir. Tu es peut-être trop à l'aise, Jin Yeong ; avec toi, c'est tout ou rien, et tu ne sais pas faire la part des choses. Yun est ton ami et tu as du mal à comprendre que ce n'est pas une raison pour l'embêter autant. Tu es peut-être égoïste, sûrement. Mais tu as tellement vécu seul que tu ne t'en rends même pas compte. Ton ami... Tu pourrais dire « meilleur ami », mais tu n'en a qu'un seul, d'ami, donc ça devient difficile. Mais tu pourrais avoir tous les amis du monde que Yun resterait le plus cher à tes yeux, tu n'en as aucun doute. Tu pourrais avoir le monde à tes pieds que tu continuerais à juste... Aller chez lui. Ou le recevoir avec le sourire.

Vous étiez vite installés dans le salon, le canapé était à vous – avec le repas apporté par Yun. Jae n'était pas là, c'était sûrement mieux ainsi. Ce sourire sur tes lèvres, ce sourire qui ne représente aucune joie, ce sourire qui était juste une habitude, peignait ton visage d'un trait qui n'avait même plus de sens à force. Aujourd'hui non plus. Voir YunPil te faisais du bien, beaucoup de bien. Mais tu ne savais pas le montrer. Tu ne savais pas montrer à quel point il était exceptionnel à tes yeux et tu laissais juste un rictus rien de plus banal orner ton visage, puis disparaître. Tu es cruel, Jin Yeong. Tu ne te rends pas compte – mais tu l'es. Alors sans trop réfléchir, tu dis ce que tu pense, sur le moment. Ca ne t'arrive jamais, de dire ce que tu pense, sauf avec lui, et peut-être ton frère parfois. Et avec toi, Jin Yeong, c'est tout ou rien, et tu ne sais pas faire la part des choses.

« Yuuun ~ Je suis fatigué. Et démoralisé. Mais j'en trouve... Même pas la raison. Je trouve ça pesant, en quelques sortes. »

Ah, déjà – alors que les banalités venaient à peine d'être échangées ? Tu avais besoin de sa présence, Shin Jin Yeong, ça ne faisait aucun doute, mais avais-tu besoin de te comporter ainsi ? Ne réalisais-tu pas ? Ne voyais-tu donc pas ?

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Ven 7 Juil - 21:09


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Jin Yeong. Jin Yeong qui était venu avec lui à Séoul alors qu’il aurait pu rester à Busan pour attendre son frère. Jin Yeong qui avait cherché en lui, en Yun Pil un soutien qu’il ne se savait pas capable de lui donner. Ce garçon c’était un fragrant de son passé, quelqu’un dont il s’était occupé, au début sans aucun doute pour payer sa dette à Jae, et après tout simplement parce qu’il s’était pris d’affection pour lui. Et il tenait à lui l’host, vraiment il tenait au plus âgé et ça ne le dérangeait pas de se plier en quatre pour le voir sourire. Et il ne faisait que ça Yun Pil, il se démenait pour arracher un sourire à Jin, pour le voir profiter de la vie au lieu de la subir. Vraiment, il faisait tout pour le plus âgé. Le recevait toujours sans se plaindre, mettait Byul chez un de ses baby-sitters quand vraiment Jin avait besoin de toute son attention, ou encore lui apporter à manger comme il le faisait souvent depuis Busan, quitte à se priver un peu plus parce qu’il n’avait pas assez d’argent. Et depuis que Jae était revenu, qu’il était revenu s’installer chez Jin comme si de rien n’était, Yun Pil n’avait pas arrêté son manège, il continuait de venir, un accord tacite entre Jin Yeong et lui : il ne viendrait pas si Jae était présent, se refusant à le voir pour le moment la trahison, non l’abandon encore trop douloureux.

Et aujourd’hui encore, il était venu Yun Pil, il avait mis Byul chez Bora, elle qui lui avait certifié être plus qu’emballée par l’idée d’avoir le petit avec elle pour la journée, même s’il avait l’impression de déranger, et prenant sur le peu d’argent qu’il avait, il était passé dans des stands de rue en bas de chez lui pour avoir de quoi manger avec Jin Yeong. Le repas sur la table, il avait rejoint son ami sur le canapé, scrutant son visage. Il y cherchait un sourire, quelque chose, quelque chose en retour de toute son affection. Normalement il ne devrait pas faire ça, il le savait bien, mais au plus le temps passait au plus il avait cette impression ignoble que Jin Yeong n’en avait rien à faire de lui, voir qu’il se servait de lui.

« Yuuun ~ Je suis fatigué. Et démoralisé. Mais j'en trouve... Même pas la raison. Je trouve ça pesant, en quelques sortes.
- Qu’est-ce qu’il se passe ? Le stress ? Tu dors au moins ? »
Et Yun Pil était sans doute naïf là dessus, naïf au point de mettre ses doutes de côtés et de s’inquiéter ingénument pour son ami, de s’inquiéter pour sa santé et tout, et de mettre loin, loin dans son esprit, l’idée de n’être qu’un ‘outil’ pour combler la solitude de Jin. C’était juste un peu trop douloureux pour y penser.


code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Ven 14 Juil - 20:39

Stay, I need you more than you think
••••

« Qu’est-ce qu’il se passe ? Le stress ? Tu dors au moins ? » Ce qu'il se passait ? Tu n'en savais rien, Jin Yeong. Cet état de déprime, tu le subissais sans le combattre. Tu restais affalé sur son lit, à songer à tout, et à rien, et à n'importe quoi. Elle était là et tu la laissais. Tu laissais cette déprime rentrer chez toi, tu lui ouvrirais presque la porte ; c'est plus facile que de tenter de la virer, hm ? Autant la supporter. Alors ça te rend mal mais tu restes ainsi. Parce que tu ne sais pas te bouger. Et c'est en partie de ta faute ; mais tu le nie. Et tel le pire, tu le fais porter à ton ami qui se donne tant de mal pour toi. Tu t'en rends compte, dis, Jin Yeong, de tout ce qu'il fait pour ton égoïste personne ? Tu te rends compte du prix des repas, du prix même du temps qu'il perd à venir, à rester, juste parce que tu es tel un enfant paumé ? Non, pas tellement. Tu ne réalise pas, et c'est là une bonne partie du problème. Tu es aveugle, et tu ne vois pas. Tu vois juste qu'il « est passé ». Et ce qu'il y a autour plonge dans l'obscurité. Peut-être ferais tu plus attention, si tu faisais un peu travailler ton esprit. C'était pourtant simple, non ? Juste une ou deux questions, il suffisait de les poser, il suffisait de les penser, pour se rendre compte que ne faire « que passer » demandait déjà beaucoup d'efforts. Où était Byul ? Chez qui, une baby-sitter ? Ca devait coûter de l'argent, et Yun avait des soucis à ce sujet non – même toi, aveugle que tu es, tu as pu le remarquer, mais tu ne vois pas le rapport, tu ne vois pas le problème, encore une fois, tu ne réalise pas – et le repas, il a du coûter aussi, hm ?

Tu es semblable à un enfant, Jin Yeong. Un enfant certes mature, que la vie a forcé d'une certaine façon, mais tel un enfant, tu ne vois que les faits, sans voir ce qu'il se passe derrière, sans voir les efforts fournis. Alors au lieu de poser des question évidentes, tu commence à te plaindre. Et quand tu commence à te plaindre, Yun s'inquiète. « Je ne vois pas pourquoi je stresserai, » soupire-tu « et je n'ai pas forcément de problèmes. Je sais pas, c'est un malêtre général. » Et tu te laisse mourir sur le canapé. « Je dors assez bien je crois. Non, c'est vraiment... Je sais pas comment expliquer. Mais c'est pesant. » Un poids que tu pourrais alléger toi-même, JinYeong. « Je trouve la vie bien compliquée... » Tsss.

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Dim 16 Juil - 2:44


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Il s’inquiétait Yun Pil, il s’inquiétait pour le plus âgé, se demandant pourquoi il semblait si triste, pourquoi il était toujours si fatigué, tentait de trouver une explication à pourquoi son sourire n’était plus éclatant, pourquoi. Le stress ? Il faut dire Jae Yeong était rentré. Et si ça devait faire un bien fou à Jin Yeong de ne plus le savoir derrière les barreaux, contrairement à Yun Pil qui ne savait pas comment le vivre, sa présence ne devait pas être un cadeau non plus. Le deuxième des jumeaux avait après tout fait parti d’un gang, le même que celui de l’host, il avait du sang sur les mains et des années de prisons. Et si Yun Pil avait payé son départ du gang, il ne savait pas pour Jae et sans doute qu’il y avait la peur quelque part de voir ces fantômes du passé revenir. Sinon le manque de sommeil aurait pu justifier cette fatigue pesante chez Jin. Celui-ci avait toujours eu du mal à dormir de ses souvenirs. Et à l’époque où il était encore à Busan, à l’époque où Yujin n’avait pas réussi à le faire quitter le gang et la violence de sa vie, lorsqu’il rentrait chez les Shin, Jin Yeong était toujours réveillé à l’attendre, le sommeil l’ayant fui.

« Je ne vois pas pourquoi je stresserai, et je n'ai pas forcément de problèmes. Je sais pas, c'est un mal être général. » Et il ne savait plus quoi faire Yun Pil. Vraiment il ne savait plus quoi faire pour rendre un semblant de sourire à Jin pour retrouver ce gamin de Busan qui lui souriait innocemment à deux heures du matin et qui arrivait à lui arracher un rire, des étoiles ne seraient-ce qu’un moment et réussissait également à lui faire oublier que Jae l’avait oublié, abandonné, laissé derrière. Mais ce n’était plus Busan. Il avait quitté le gang, il avait entrainé Jin Yeong avec lui, dans des promesses qu’ils se refassent une vie à Séoul. C’était pas forcément mieux qu’à Busan, mais l’host pensait que ça irait, pensait vraiment que c’était mieux que Busan. « Je dors assez bien je crois. Non, c'est vraiment... Je sais pas comment expliquer. Mais c'est pesant. » Et vraiment Yun Pil se sentait démuni. Laisser son fils à une amie, dépenser l’argent qu’il n’avait pas forcément et tenir compagnie à Jin il pouvait, mais à un moment il était désemparé et ne savait plus quoi faire. « Je trouve la vie bien compliquée... » Aie … Direct dans le cœur. C’était le genre de phrase qui braquait Yun Pil, parce qu’il avait du mordant malgré tout, et de la rancœur aussi. Et ça l’atteignait directement droit au cœur. Parce que sans juger, Jin Yeong avait la vie facile, il avait son frère pour le soutenir, de l’argent, ne devait pas vendre son corps ou galérer entre un boulot, un enfant et la fac. Sauf que c’était Jin Yeong en face, son ami. Et que si Yun Pil parlait sa maladresse sociale allait encore faire des dégâts et Jin allait en pâtir.

« La vie n’est pas facile … Mais c’est mieux que Busan non ? Il n’y a plus le gang … plus l’angoisse et l’horreur de la rue … Et il est de nouveau à tes côtés aussi … » Yun Pil termina sa phrase dans un murmure tandis qu’il se relevait, ébouriffant les cheveux de Jin Yeong en douceur. Il n’était pas à l’aise avec les contacts donc c’était déjà un grand effort de sa part. « Je vais faire réchauffer les plats … il y a du Soju avec, tu veux ? »

code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Mar 18 Juil - 5:22

Stay, I need you more than you think
••••

C'était de la maladresse, Jin Yeong, de la simple maladresse. Tu étais maladroit dans tes paroles et tes mots étaient loin d'être choisis avec soin. Il y a des choses que tu ne devrais pas penser ; et encore moins prononcer à voix haute. Tu devrais sûrement avoir honte de sortir de telles phrases, mais tu ne voyais pas ta propre maladresse. D'un point de vue extérieur, tu t'en rendrais sûrement compte, avec du recul, et sans toutes ces idées noires que tu voulais juste extérioriser. Oui, la vie est dure, JinYeong, mais il faut savoir relativiser, surtout en présence de YunPil, tu ne crois pas ? Ta vie n'est peut-être pas facile, mais celle de ton ami l'est encore moins. Tu en as conscience, d'ailleurs, et jamais tu n'iras lui dire de ne pas se plaindre, ou que toi aussi tu galère, ou autre, non, tu sais très bien qu'il a du mal à joindre les deux bouts, mais, ce dont tu ne te rends pas compte, c'est que tu es blessant, quand tu te plains ainsi. Essaye de voir comment il peut être, ce qu'il peut ressentir, non ? Essaye d'arrêter de ne voir que ta propre personne ? « La vie n’est pas facile … Mais c’est mieux que Busan non ? Il n’y a plus le gang … plus l’angoisse et l’horreur de la rue … Et il est de nouveau à tes côtés aussi … »  Ah, Busan... Ca date, tout ça. Bien sur que c'est mieux que Busan. Tu n'appréciais pas les histoires de gang, et tu étais bien heureux quand Yun a quitté le sien ; même si tu as moins apprécié l'état dans lequel il est rentré. « Oh, tu sais... Jae est devenu con. Ils doivent faire des lavages de cerveau bizarres, là bas. » Tu grimaces en te remémorant les discours utopistes de ton frère. « Mais oui, c'est mieux que Busan... C'était pas possible, là bas aussi. » Tu soupires. Tu souris un peu plus quand Yun ébouriffe tes cheveux. Tu as toujours aimé les contacts avec lui, s'il était plus à l'aise avec ça tu lui ferais peut-être des câlins souvent, même toi qui n'aime pas ça au départ.

« Je vais faire réchauffer les plats … il y a du Soju avec, tu veux ?
– Je veux bien oui. Je t'accompagne attends, je crois que Jae a débranché le micro-onde en disant que ça risquait de gaspiller de l'énergie pour rien. »
Tu te lèves, effort considérable pour ta personne en ce moment, et suis Yun dans la cuisine. « Et mon frère du coup... » Tu veux vraiment parler de lui ? « Tu comptes te réconcilier avec lui ? Ou ne serait-ce que lui reparler un jour ? » Nouveau soupir. « Je sais même pas si c'est plus vivable ou plus invivable depuis qu'il est de retour... » On peut mal l'interpréter, cette phrase, tu sais JinYeong ? On peut croire que tu dis qu'il ne t'as pas manqué. Ce n'est pas le cas, tu parles de ton style de vie, mais ça porte à confusion.

••••

by Wiise


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Sam 22 Juil - 19:51


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Busan. Busan c’était loin et si proche à la fois. Et Jin Yeong était un rappel constant de ses erreurs, de sa vie là bas. Il avait après tout le même visage que Jae, celui qui l’avait abandonné dans le gang, préférant se rendre à la police, préférant le laisser seul. Lui et Jin Yeong aussi. Il les avait laissés tous les deux derrière. Et si Jin Yeong n’avait rêvé que d’une chose, de revoir son frère, ce n’était pas le cas pour Yun Pil. Loin de là. Il s’était occupé de Jin alors qu’il était plus âgé que lui, il s’était assuré qu’il ne manque de rien, allant même jusqu’à lui proposer de le suivre à Seoul, s’attachant à ce garçon en manque certain d’affection, mais clairement ce geste de Jae Yeong qu’il prenait pour une trahison, il n’était pas prêt à lui pardonner à l’aîné des deux jumeaux. Et puis de toute façon, toute l’attention de Yun Pil était sur le garçon à ses côtés. Il tentait de ne pas se braquer sur ses paroles, sur ses mots, tentait de se convaincre que ce n’était que de la maladresse, et que la froideur de sa voix, le ton blasé ne lui était pas destiné. Même si c’était difficile à la longue. Même si on oubliait souvent que derrière ses airs de mauvais garçon, Yun Pil était sans doute bien plus fragile qu’il n’y paraissait, mais il prenait sur lui, comme toujours.

« Oh, tu sais... Jae est devenu con. Ils doivent faire des lavages de cerveau bizarres, là bas. » Et Yun Pil avait laissé échapper un sourire léger, se refusant de se rappeler les bons moments avec le plus âgé ou de plaisanter sur son cas. « Mais oui, c'est mieux que Busan... C'était pas possible, là bas aussi. » Ce n’était pas possible non. Trop d’erreurs. Les yeux vides, le sang sur les mains, le poids d’une arme dans les mains. L’adrénaline qui battait violemment contre ses tempes, la peur au ventre, les regrets qu’il se refusait à avoir sur le moment pour pouvoir dormir la nuit sans se faire ronger par les cauchemars. Il ne voulait pas se rappeler de tout ça. Tout était mieux que Busan vraiment. Alors sans reprendre sur le sujet qu’il avait lancé, il s’était levé, sa main venant ébouriffer en douceur les cheveux de Jin Yeong, proposant de s’occuper de la cuisine. « Je veux bien oui. Je t'accompagne attends, je crois que Jae a débranché le micro-onde en disant que ça risquait de gaspiller de l'énergie pour rien. » Mince sourire aux lèvres, il récupère les sacs avec le riz, le poulet mariné et les tteokbokki avant d’aller en cuisine avec Jin qui s’est levé et qui farfouille autour du micro-ondes.

« Et mon frère du coup... » Il s’était arrêté dans ses gestes, un couteau de cuisine à la main pour découper un peu mieux le poulet et retirer les os. « Tu comptes te réconcilier avec lui ? Ou ne serait-ce que lui reparler un jour ? Je sais même pas si c'est plus vivable ou plus invivable depuis qu'il est de retour...
- Je peux pas. J’suis désolé Jin, mais j’peux pas. »
C’était impossible de lui reparler, et il était désolé vraiment. Désolé que ça tourmente ainsi Jin Yeong et que sa relation avec son frère s’en retrouve gâchée par sa faute, mais non vraiment il ne pouvait pas. Pas le voir, pas lui reparler, la trahison pensant lourd dans son cœur. Vraiment il ne pouvait pas, c’était impossible. Parce qu’il allait pleurer, hurler. Parce que cet abandon vraiment … Il n’avait pas grand monde dans sa vie, encore moins à l’époque. Jae ne voyait sans doute pas, il ne comprenait sans doute pas non. Mais il l’avait abandonné dans le gang, il l’avait trahi en le laissant derrière. Il avait préféré finir en prison, sans doute dans un élan de conscience qu’ils avaient toujours eu dans le fond, mais c’était lui qui était resté tout seul derrière. Lui. Et pas Jae.

Et dans des gestes un peu plus brusques, il avait fini de préparer le poulet, trouvant un plat dans les placards de la cuisine pour y placer le riz et le poulet ensemble, terminant par tendre le plat à Jin Yeong. « Pour les tteokbokki, si t’as une casserole, ça fera l’affaire pour réchauffer. Et ça au micro-ondes, une dizaine de minutes ? »

code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Jeu 27 Juil - 4:55

Stay, I need you more than you think
••••

Malgré toi, Jin Yeong, tu parlais beaucoup de ton frère ; et tu pensais souvent à lui. Et même si on ne s'en rendait pas souvent compte, ce n'est pas par fierté que tu restes fâché contre lui ; il y a un peu de ça, mais ça ne pèse presque rien du poids de ce blocage. Un blocage, oui. Avec toute la volonté du monde, tu ne pourrais pas lui reparler, tu ne pourrais pas faire comme avant. Tu n'y arrive pas ; et c'est plus fort que toi, à chaque fois que tu veux sourire en le voyant tu te rappelles cette manière dont il t'as abandonné, tu te rappelles de son regard quand il t'as dit qu'il « devait s'en aller », de ses mots entrecoupés parce qu'il peinait à reprendre sa respiration, et tu te rappelles de son « ne me suis pas », aussi, quand tu t'avançais un peu, ce jour là Jin, ce jour là tu t'es retrouvé seul au monde ; tu avais tout perdu. Et tu n'existais plus non plus. Parce les personnes qui te faisaient exister n'étaient tout simplement plus là. Et tu l'as mal vécu, Jin, si mal vécu ; cette solitude envahissante. Tu n'étais pas ouvert au monde et tu l'étais encore moins, là. Comment aurais-tu pu faire ? Comment aurais-tu pu t'en sortir ? Tes mains pourraient trembler rien qu'en y repensant, à ce sentiment. Ce désarroi. Ce désespoir. Ce délaissement. Tu aurais fait quoi, sans lui, Jin Yeong ? Sans Yun Pil. Sans cette poussée d'adrénaline et de haine qui t'as fait écouter les journaux, les rumeurs, les gens parler de faits divers, pour une fois, parler d'un gang, deviner, tenter de recoller les morceaux, tu avais fais du mieux que tu pouvais pour retrouver, comprendre, ou tu ne savais encore, et tu étais tombé pour lui. Tu te rappelles l'avoir détesté au premier regard ; parce que tu devinais à ses yeux qui semblaient reconnaître quelqu'un qu'il connaissait ton frère, qu'il le connaissait bien, même.

Tu avais commencé par ça, Jin Yeong ; crier. Te laisser aller, tu avais explosé, et tu avais fini par pleurer comme un enfant abandonné, parce que c'était ce que tu étais, JinYeong, ce que tu étais. Et c'est un plus jeune qui t'as aidé, et relevé. YunPil est censé être plus jeune que toi, oui, mais même toi tu as du mal à y croire, sa carte d'identité doit mentir ; il semble plus adulte. Ou c'est peut-être toi qui est trop enfant, d'ailleurs. Après tout ce temps passé seul...

«  Je peux pas. J’suis désolé Jin, mais j’peux pas.
– Non...Je comprends, je comprends tout à fait. »
Parce que tu le connais, ce blocage, et tu le vis quotidiennement. « J'espère juste qu'un jour ça passera... A toi comme à moi. » Tu te souviens de tellement de choses, JinYeong. Des souvenirs que tu ne sais pas chasser et des émotions que tu préférerai oublier ; telle celle qui fait gonfler ton cœur de larmes et te fait baisser les armes face à la tristesse. « Tu sais, j'aimerais vraiment oublier, ce qu'il a fait. Je veux pas être rancunier, j'aimerais vivre avec lui comme... comme avant. » pourquoi tu parlais encore ? Tu ne voyais pas que YunPil changeait de sujet en parlant des tteokbokki ? « Mais j'y arrive juste pas » tu le vois clairement, ton frère, JinYeong « vraiment... » ses sourires niais, ses idées utopistes, sa popularité, même comme ça tu pourrais le supporter, le coller à nouveau « j'essaye, pourtant » et ta voix ne se brise pas encore parce que tu as décidé de t'arrêter là pour éviter le craquement de tes cordes vocales. Pour éviter ce son plaintif d'une voix prête à jouer de sanglots et d'yeux prêts à couler de larmes. Tu t'arrêtes, juste, inspire un coup, et reprend ton sourire si habituel et qui malgré tous les dires, est naturel pour toi ; il n'est juste empreint d'aucune joie, seulement une habitude. « Je pense que je devrais juste arrêter de parler de lui. Même quand il est pas là il me pourrit le moral, comme si j'étais pas déjà mort intérieurement. » Et tu recommençais ~

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Ven 28 Juil - 6:00


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Jae Yeong. Le sujet était tabou. Comme le gang en fait. Il n’en parlait pas Yun Pil. Jamais. C’était trop douloureux, trop vicieux. Ca le bouffait encore de l’intérieur, les cauchemars n’étaient pas rares et les réveils en sueur, alerte non plus. C’était fini Busan, le gang, il avait payé le prix de sa sortie, il voulait oublier. Mais sans doute qu’il était masochiste. Parce que Yujin était de nouveau dans sa vie, parce que Jin Yeong était un pan de sa vie actuelle. Il ne pouvait pas oublier. Et le visage de Jin Yeong était un rappel de celui de Jae, de ce garçon qui l’avait soutenu dans le gang, de ce garçon qui avait tué là où Yun Pil avait toujours arrêté son geste, sa main, de ce garçon qui avait fui. Qui l’avait laissé derrière lui, mais pas que, Jin aussi, et qui avait cru que la prison, la justice c’était tout ce qu’il y avait de mieux. Mais la trahison était là. L’abandon aussi. Et il avait cru halluciner la première fois que Jin Yeong était venu le voir, il avait rigolé amèrement. Cyniquement même quand il avait compris que Jae Yeong avait un jumeau, qu’il n’était pas seul à s’être fait abandonné. Il avait été ignoble avec le plus âgé au début, lui claquant dans la tête que son frère était sans doute mieux où il l’était, qu’il méritait la prison. Il était aigre Yun Pil, tellement aigre pour un gamin qui avait à peine plus de quinze ans. Mais il avait les traits durs et il avait grandi trop vite.

Et entre Jin et lui, ça avait été les cris d’abord, les hurlements du plus âgé, la défiance du plus jeune et du sarcasme plein les mots, les poings serrés et une envie de lui refaire le portrait. Il ressemblait tellement à son frère que c’était douloureux. Mais Jin Yeong était différent. Fragile, tellement. Il avait fini en pleurs, comme un enfant abandonné. Il avait fini en pleurs et Yun Pil lui avait tendu un mouchoir. Seulement ça, c’était déjà bien venant de ce garçon réfractaire à toute sociabilité. Il pensait pas s’attacher à ce garçon, mais son destin semblait lié aux Shin et il s’était attaché. Assez pour prendre conscience de ce qu’il était, assez pour écouter les mots de Yujin qui voulait panser son cœur en plus de ses blessures. Il avait fini par quitter le gang, il avait payé le prix de sa sortie, avec un aller pour l’hôpital qui avait failli être un aller pour la morgue. Puis il avait pas cherché, son père qui le reniait, sa mère qui fermait les yeux, il était parti. Il avait dit au revoir à Yujin, proposé à Jin Yeong de venir avec lui. Et maintenant ils étaient là, deux ans plus tard, bientôt trois, à tenter de survivre, à éviter le sujet de Jae Yeong. Car même après tout ce temps, ça restait douloureux. Alors ses mains arrêtées dans leurs mouvements, il avait dit qu’il ne pouvait pas. Qu’il ne pouvait pas revoir Jae Yeong, lui reparler, faire comme si de rien n’était. Il ne pouvait vraiment pas non.

« Non...Je comprends, je comprends tout à fait. » Et Yun Pil n’avait pu s’empêcher d’hausser un sourcil de savoir ce qu’il pouvait si bien comprendre, lui qui avait pardonné à Jae Yeong, qui revivait avec comme si de rien n’était, qui s’amusait même parfois à prendre sa place ? « J'espère juste qu'un jour ça passera... A toi comme à moi. » Hochement de la tête. Oui ça serait bien que ça passe, mais il était aigri Yun Pil, toujours braqué contre le monde. Ca n’arriverait pas, ça ne passerait pas. « Tu sais, j'aimerais vraiment oublier, ce qu'il a fait. Je veux pas être rancunier, j'aimerais vivre avec lui comme... comme avant. » Et ses tentatives de changer de sujet, de parler de la nourriture, rien n’y avait fait. « Mais j'y arrive juste pas … vraiment... J'essaye, pourtant. » Il n’y comprenait plus rien Yun Pil à cette relation que les jumeaux, il pensait que c’était réglé entre eux, après tout sans doute que Jin Yeong avait eu moins de fierté mal placé que lui. Sans doute. Et dans des gestes rapides, il avait repris sa tâche, conscient qu’on ne partirait pas de ci-tôt de ce sujet. Mais peut-être que Jin Yeong avait besoin d’en parler, alors il essayerait d’être une oreille attentive pour lui, encore. Les tteokbokki avaient fini dans une casserole, le plat avec le poulet et le riz dans le micro-ondes.

« Je pense que je devrais juste arrêter de parler de lui. Même quand il est pas là il me pourrit le moral, comme si j'étais pas déjà mort intérieurement.
- Il est revenu pour toi. »
Marmonna finalement l’étudiant en gestion. Ce n’était sans doute pas la meilleure des choses à dire, il n’était pas doué pour réconforter les gens, mais qu’il déteste Jae Yeong n’était pas la question, il le savait, l’ancien membre du gang avait fait de la prison pour Jin, pour être clean en sortant pour pouvoir lui faire face.  Et dans un geste malhabile, il attira le plus âgé contre lui, conscient qu’il allait bientôt pleurer, lui prêtant son épaule si besoin … comme toujours.

code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Ven 4 Aoû - 8:32

Stay, I need you more than you think
••••

« Il est revenu pour toi. » Non, pas tellement. En tout cas, tu n'y crois pas. Si ton frère tenait tant que ça à toi, il n'aurait pas eu besoin de « revenir » il serait juste resté. Alors ça t'énerve, un peu, Jin Yeong. Parce que, tu as l'impression que Yun parle pour ton frère, et tu n'aime pas quand ton frère te parle pour te dire ce genre de choses. Tu n'aimes pas ses fausses excuses, ses « pardons » il ne changeront rien, c'est tout. Ce n'était pas parce qu'il insistait ainsi que tu allais pouvoir le pardonner, ton cœur faisait trop de blocage là dessus. Qu'importe ce qu'il avait fait, JaeYeong, qu'importe ce qui l'a motivé à aller se rendre, ce que tu retiens, toi, c'est qu'il t'as laissé, ici, seul au monde, sans identité, sans familles, sans amis, sans personnes. Juste toi, ta solitude, et le doute de ta propre existence. Ces nuits froides d'absence de chaleur humaine, ces pièces vides de présence d'être aimés. Et ne pouvais même pas sortir ou parler tranquille quand tu avais juste peur qu'on te regarde, reconnaissant ce visage qu'à ton frère ; même le café du coin qui demandait le prénom pour le gobelet, tu ne pouvais pas, tu n'y pouvais rien, tu partais simplement, ou répondait « ...juste un chocolat chaud s'il vous plaît ».

Bien sûr que tu aimais JaeYeong. Malgré tout il restait ton frère, et tu ne pouvais pas te défaire de cet amour ; tu aimerais parfois pourtant. Parce que ça te faisait toujours un peu mal de le voir tout sourire, alors que dans ton esprit régit l'image d'un douloureux départ. Et oui, il est revenu ; comme ça. Et quand tu reconnais le geste de Yun et sa signification, tu te recules un peu, repousse légèrement le plus jeune. « Ca va, je pleure pas » Ca aussi, ça t'énervais. Pas le geste de ton ami, bien que ça puisse être l'impression que tu donnais, mais, cette habitude de pleurer comme ça ? Non. Tu détestais ça. Tu devrais contrôler un peu plus ses larmes, tu passais pour le faible de service – tu étais le faible de service. Alors tu refuses l'épaule de Yun, cette fois ci. Et te promet de ne pas pleurer. « Il n'aurait pas eu besoin de revenir s'il n'était pas parti. » Tes pensées bouillonnent, un peu ; et tu n'apprends pas à les refroidir dans ta bouche. « Il est revenu pour moi, tu parles... Et il est parti pour moi, aussi, tant qu'on y est. » Ton air semble un peu plus remonté, presque agressif, Jin Yeong. Cette amertume, elle est destinée à ton frère, pas à Yun. Alors pourquoi tu la laisse sortir maintenant ?

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Mar 8 Aoû - 5:11


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Il était revenu pour Jin et sans doute qu’il était parti en prison pour lui aussi. Sans doute que Jae avait décidé de se faire peau neuve, de payer pour sa vie dans le gang afin de pouvoir faire face à son frère. Il n’en savait rien Yun Pil. Ce n’était pas le sujet qu’il voulait aborder. Pas quand elle était en lien avec ce sentiment de trahison et d’abandon là au niveau de son cœur, de ce sentiment qui le bouffait depuis trois ans et plus après tout. Non ce n’était pas ce dont il avait envie de parler. Mais à voir Jin Yeong au bord des larmes à cause de cette incompréhension qu’il avait pour son jumeau, il avait pas pu s’en empêcher Yun Pil. Pas pu s’en empêcher de lui rappeler que Jae Yeong était revenu pour lui, pour son jumeau avec les mains lavées et sans doute la tête haute. Et Yun Pil avait décidé de laisser cette jalousie un peu de côté parce qu’il tenait à Jin, parce qu’il n’avait pas à se comparer à lui, et que clairement forcément que Jae reviendrait pour son frère et pas pour le gamin qu’il avait laissé dans le gang derrière. Il le savait bien. Il n’en portait aucune rancune à son ami d’avoir l’affection de Jae Yeong. Non.

Et il avait voulu le prendre dans ses bras, maladroitement, mais il avait voulu, juste de quoi lui prêter son épaule. Il ne pensait juste pas à ce que Jin le repousse, à ce qu’il se recule, laissant Yun Pil un peu idiot, un peu blessé aussi. « Ca va, je pleure pas. » Et l’énervement de Jin laissait le plus jeune sur la défensive, se reculant à son tour. Il préférait s’occuper des snacks, allumant le gaz pour y placer la casserole, pour s’occuper les mains, pour ne pas y penser. Pour ne pas penser qu’il avait énervé Jin et qu’il ne savait pas comment. Pour ne pas penser que tout ce qu’il faisait était souvent vain, qu’il donnait de l’affection dans le vide, sans un retour, sans rien. Non il ne voulait pas y penser Yun Pil. Non, surtout pas.

« Il n'aurait pas eu besoin de revenir s'il n'était pas parti. Il est revenu pour moi, tu parles... Et il est parti pour moi, aussi, tant qu'on y est.
- Sans doute oui … Mais laissons tomber le sujet. Ca vaudrait mieux pour tes nerfs non ?  … Des nouveautés ? Des choses à me dire ? »
Et la voix de Yun Pil était un peu désespérée, un peu moins maîtrisée tandis qu’il tentait de changer de sujet à nouveau, cette fois-ci de manière moins subtile. Il ne voulait pas qu’on continue sur ce sujet, qu’on s’attarde sur le fait que oui clairement si Jae Yeong avait décidé d’être quelqu’un de bien, d’avoir des principes, d’être clean c’était clairement pour son jumeau. Et qu’il avait laissé le plus jeune derrière. Yun Pil était resté derrière. Et à chaque fois Jin le lui rappelait. A chaque fois qu’il parlait de son frère, qu’il parlait du fait qu’il était allé en prison, niant la raison pourtant évidente, c’était le cœur de Yun Pil qui prenait des coups, le rappel brutal et sans pitié.

« Ah ... Byul voudrait te revoir ... Il t'aime bien. » Et c'était presque une dernière tentative de la part de l'host de sauver cette soirée qui semblait déjà perdue d'avance vu l'humeur de Jin Yeong. Parce qu'il se disait que le petit bout, son fils, pourrait peut-être ramener un sourire à son ami. De savoir que l'enfant qu'il ne voyait pas souvent l'appréciait malgré tout et le demandait parfois quand Yun Pil lui disait qu'il allait le voir, allant jusqu'à demander avec ses mots d'enfants à être emmené.

code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Lun 4 Sep - 6:01

Stay, I need you more than you think
••••

Il était peut-être temps que l'amertume dans ta gorge se calme, JinYeong, tu ne crois pas ? Ce n'est pas ton frère, en face de lui, ce n'est pas celui à qui tu aimerais dire ses quatres vérités, ce n'est pas sur Yunpil que tu dois t'énerver, ce n'est pas à lui que tu es censé parler sur ce ton. D'ailleurs, en pensant à ton ami, jamais tu n'aurais pu prononcer quoi que ce soit avec une voix emplie de colère. Non, le seul soucis, c'était que là, tu pensais à ton frère, un peu trop d'ailleurs. Et encore une fois, sans t'en rendre compte, tu t'en prenais à la mauvaise personne. Comme s'il pouvait faire quoi que ce soit, comme si... Non, tu es juste un idiot fini. Et tu devrais juste, t'arrêter là.

C'est ce que tu fis, finalement, quand Yun t'y incita ; ou plutôt, te dit clairement de changer de sujet. Tu n'avais su remarquer ses précédentes tentatives d'esquives, non, toi, il fallait qu'on te dise les choses directement. Tu étais trop nul pour voir les signes cachés, les tentatives. Tu n'as pas assez côtoyé pour voir ces choses là. Et tu ne réalises que tu t'es emporté pour rien seulement quand il prononce tout ça. Ta colère redescent d'un coup, tu es un peu sous le choc de tes propres anneries, tu ne réponds pas quand il te pose une question ; tu n'entends même pas sa question. Tout est redescendu un coup, et tu sembles même... Regretter, ce que tu as dis. Tes yeux tombent peu à peu sur le sol que tu te met à fixer alors tu te perds dans tes pensées. Et tu ne relève la tête que quand Yunpil parle à nouveau. « Ah ... Byul voudrait te revoir ... Il t'aime bien. »

Ah... « Les enfants sont trop bruyants... » Quoi, encore ? Devrais-t-on te gifler, pour que tu comprennes, JinYeong ? C'est ce qu'on pourrait penser, mais tes lèvres formèrent un sourire, discret mais sincère, cette fois ci. « Mais bizarrement, j'aime beaucoup Byul, aussi. Il est adorable, et, » et peut-être allais tu changer cette soirée, cette fois dans le bon sens du terme ; « et ça me ferait plaisir de le voir un peu plus souvent, je pense. Quand je suis pas en cours, viens le déposer ici de temps en temps ? » L'un des seuls avantages avec quelqu'un comme toi, JinYeong, c'est que jamais tu ne proposera d'aider quelqu'un par pitié, ou parce qu'il a « besoin d'aide ». C'était naturel, vraiment, rien d'autre. Tu ne savais pas comment t'y prendre, mais ça ne t'empêchais pas d'avoir des sentiments. « Je proposais ça juste comme ça, mais ça me ferait plaisir, et toi, ça pourrait t'aider quelques fois, non ? » Il baissa encore une fois les yeux, déjà qu'il évitait son regard, cette fois ci, il refusera complètement de l'affronter. « Eh, Yun.. J'suis désolé »

••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 19 AVATAR : moon jong up babe. POINTS : 432

NOUS A REJOINT LE : 10/03/2017

MESSAGES : 510

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     Lun 25 Sep - 18:01


❝do you still need me?❞
- jin yeong & yun pil -
“everybody -even monsters- needed a little attention once in a while.” ― Rick Riordan
Il pensait pas Yun Pil. Il pensait pas qu’il pourrait être blessé à ce point, que son affection si difficile pourtant déjà à être exprimée pourrait lui être retournée ainsi, être rejetée ainsi. Il comprenait pas non plus. Et depuis peu, il avait ces pensées qu’il n’aimait pas pleins la tête et l’idée un peu ignoble que Jin Yeong s’était juste servi de lui pour ne pas être seul. Juste ça. Et c’était douloureux. Tout autant que le plus âgé qui lui rappelait à chaque fois sans le vouloir que Jae Yeong l’avait abandonné derrière, se refusant à concevoir que s’il avait fait de la prison ce n’était pas pour ce gamin perdu dans un gang qui connaissait le poids d’une arme entre ses mains, mais pour celui qui l’attendait terrifié sans doute à leur maison. Ce n’était pas pour Yun Pil avec sa peau marquée et ses yeux cernés, mais pour Jin Yeong au visage suppliant et l’idée qu’il pourrait lui redonner le sourire. Alors il avait demandé de changer le sujet, l’avait presque imposé dans un désespoir certains, ses mains tremblantes à s’occuper des snacks, son regard sur la poêle, sur tout sauf Jin Yeong, un peu trop borné, un peu trop fâché. Il n’avait pas à juger. Ca ne le regardait pas. Les histoires entre les deux frères ne le regardaient pas, même s’il s’y trouvait souvent mêlé. Trop même.

Et dans un dernier élan de sauver la soirée, son regard toujours sur ce qu’il faisait et non sur le garçon à ses côtés, il avait parlé de Byul. Byul avec ses mains tendues demandant à voir Jin. Après tout le plus âgé était une des personnes qu’il avait sans doute le plus vu, Yun Pil emmenant toujours son fils au début avec lui quand il venait s’assurer que Jin Yeong avait tout, qu’il ne manquait de rien. Et il espérait l’Host, il espérait que l’idée que l’enfant veuille le voir puisse lui arracher un sourire. « Les enfants sont trop bruyants... » Raté. Et Yun Pil s’était figé, les épaules raidies, ses mouvements stoppés. « Mais bizarrement, j'aime beaucoup Byul, aussi. Il est adorable, et, » Et il était surpris Yunpil, en bien cette fois-ci, un léger sur ses lèvres tandis qu’il finissait de préparer ce qu’ils allaient manger. « Et ça me ferait plaisir de le voir un peu plus souvent, je pense. Quand je suis pas en cours, viens le déposer ici de temps en temps ?
- Faudra que tu me donnes ton emploi du temps alors …  
- Je proposais ça juste comme ça, mais ça me ferait plaisir, et toi, ça pourrait t'aider quelques fois, non ?
- Oui ça m’aiderait … »
Parce qu’il avait l’impression d’abuser de Zelda, d’abuser d’In Seong aussi, les appelant dès qu’il pouvait, dès qu’ils étaient disponibles, eux et tous les autres étudiants qui gardaient Byul dès que possible pour qu’il puisse étudier, pour qu’il puisse travailler.

« Eh, Yun.. J'suis désolé » La remarque l’avait agréablement surpris, chassant toutes ces mauvaises pensées, cette idée de n’être qu’un outil contre la solitude aux yeux de Jin Yeong. Et si celui-ci se refusait à le regarder dans les yeux, il ne s’en offusqua pas. Un léger sourire aux lèvres, le ton amusé, il se décida de passer au dessus de tout ça. Que Jin ait remarqué qu’il n’avait pas le mieux agi lui suffisait.
« Hm … De quoi ? Tu vas pas me dire que tu as réussi à faire brûler le plat dans le micro-onde quand même. Allez sors les verres et les assiettes, ça va être prêt ! » Ou encore une manière pour l’host de sauver la soirée en décidant de ne pas s’attarder sur les sujets qui fâchent et qui blessent.


code by lizzou — gifs by TUMBLR


◊◊◊

nobody knew what to look for when i was breaking. i played the strong man for so many years, my friends thought the world would never get too heavy. — ashe vernon.
in the close-out sale of his heartache,
everything gentle must go
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Stay, I need you more than you think [Jin Yeong & Yun Pil]
 Sujets similaires
-
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)
» BUT I'LL ONLY STAY WITH YOU ONE MORE NIGHT - 9 JUIN, 2H24
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.
» Oriane Ω stay alive. (finiiiiiiii)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: