▲ up▼ down
too beautiful to handle ft ym



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
TOO KOOL FOR SKOOL ♡ 26ème maj qui scintille dans nos coeurs comme la mer d'automne
CLIC ICI pour faire péter les news de la rentrée ♥️
Splash dans ta face, tu connais le jeu ? Cours vite te fendre la poire SUR UNE MÉGA BATAILLE D'EAU ♥️
ALLONS-Y ALONZO POUR MISS ET MISTER PLAYA 2018 ! Par ici la bleusaille !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: too beautiful to handle ft ym     Dim 14 Mai - 21:38

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
Il avait sans doute merdé ce week-end en envoyant une vidéo de lui et Ahri en train de s’embrasser au mec de celle-ci. Sans doute. Mais si remords il devait y avoir, ce n’était clairement pas à cause de Nam Woo. Non. Il n’était pas comme ça Ren. Sans éducation, s’excuser ne faisait pas parti de son vocabulaire, il savait pas. Mais si vraiment il devait regretter quelque chose, c’était sans aucun doute d’avoir énervé et blessé Ahri, l’affection et le respect qu’il portait à la jeune femme justifiant ce sentiment étrange qui lui serrait la poitrine. Mais ce qui était fait était fait, et clairement il savait très bien qu’il allait un jour refaire ce genre de connerie sans vraiment concevoir la portée de ses gestes. Parce que le problème d’Ah Ren c’est qu’il n’avait pas vraiment de limites, pas du tout même. Encore moins quand il fumait. Et vendredi soir en panne d’inspiration devant ses toiles, il avait fumé un joint ou deux, sans doute plus que trois, et le message était parti. Et dans cet état de semi-lucidité, il n’avait pu s’empêcher de trouver ça marrant, particulièrement quand le mec de sa meilleure amie avait réagi au quart de tour, sur quelque chose qui datait d’avant leur mise en couple, sur quelque chose du passé. Parce que pour Ren, le passé c’était fini, ça n’avait plus vraiment d’importance. Surtout qu’il ne voyait pas le problème. Il n’y avait rien entre lui et Ahri, c’était purement platonique. Et s’il l’avait déjà embrassé sous l’effet de la drogue, ça s’arrêtait à ça. Il n’y avait rien d’autre, et ne voyait pas pourquoi tout avait pris d’aussi grandes proportions. Mais bon, comme toujours la jeune femme avait arrangé les choses et Ah Ren se faisait oublier.

Comme il l’avait dit à la jeune femme, le samedi au soir il avait fait ses courses de voitures, était arrivé deuxième à la première à sa grande frustration et premier à la deuxième à son plus grand plaisir. Il avait donc fêté ça dignement avec les gars avec qui il traînait,  et clairement quand il avait rejoint la tranquillité de son entrepôt, passant par son garage car incapable d’aligner le code au boitier de la porte de celui-ci, le soleil était déjà haut dans le ciel. Et ce fut étonnement des tambourinements contre le rideau du garage qui le réveillèrent. Depuis quand il travaillait le dimanche ? C’était à se le demander. Et si Morphée était une amante appréciable, il ne put retourner dans ses bras quand les tambourinements se firent plus incessants encore. Quittant son lit sans prendre le soin de s’habiller, il accueillerait le trouble fête en boxer, il laissa la porte qui reliait son ‘appartement’ au garage ouverte, se dirigeant vers le rideau de fer. Peut-être que Nam Woo avait décidé de lui régler son compte finalement. Et si c’était le cas, n’étant pas le mec le plus éthique du coin, ce fut sans surprise qu’il s’empara d’une clef anglaise trainant à côté d’une voiture le capot ouvert avant de remonter le rideau métallique prêt à frapper son assaillant. Sauf que c’était ni Nam Woo ni un de ses potes venu lui refaire le portrait. Non. C’était Yong Min. Yong Min tirant la gueule encore plus qu’à l’accoutumée.

« Putain d’bordel de merde … Mec. J’ai cru que t’étais le mec d’Ahri venu m’faire le portrait. Préviens quand tu ramènes ton p’tit cul chez moi. » Et c’était un sourire aux lèvres, pas gêné pour deux sous d’être un boxer devant un de ses amis qu’Ah Ren se décalait pour le laisser rentrer, rabaissant le rideau de fer derrière lui. « Pourquoi ai-je l’honneur d’avoir ta belle gueule chez moi un dimanche ? Si c’est pour visiter mon pieu je t’ai déjà dis non mec. #nohomo hein, t’es beau mais quand même. » Et Ah Ren avait surtout totalement oublié que le plus jeune était là pour lui servir de modèle pour ses toiles. Totalement zappé avec l’histoire de Nam Woo et les courses de la veille.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     Dim 28 Mai - 0:10

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
Quelques jours plus tôt…
« Allez mec. » « Nan. » Y a Ahren qui m’regarde, moi qui lui rend la parole ; et on dirait presque un duel de regard entre deux ivrognes. « J’ai juste besoin d’quelqu’un pour une toile. » « Ouais bah pourquoi tu choisis pas l’autre alors ? » L’autre, aka le surnom officiel d’Ahri depuis… eh bien depuis qu’on se connaît à vrai dire. Un surnom qui lui colle tellement à la peau que j’ai même pas besoin de préciser de qui je parle pour que les gens reconnaissent immédiatement. « Ou alors tu me préfères moi parce que t’as besoin d’un modèle canon et que tout le monde sait que j’suis bien plus canon que l’autre ? » J’souris, lui il répond pas, il s’contente de se marrer. Tout le monde sait que dans sa p’tite tête y a que Ahrin, ç’en est presque malsain ; comment on peut aimer cette meuf à ce point ? « Au pire j’peux demander à quelqu’un d’autre. » « Ok c’est bon c’est bon mec insiste pas plus, j’serai là. Mais évite d’en profiter pour me mater hein s’il te plaît, j’suis pas pd moi. » Ouais, j’suis peut-être pas pd mais j’prendrais ça pour une trahison s’il allait demander à quelqu’un d’autre. Déjà que le batard aime me narguer en paradant avec des tatouages qui n’ont pas été faits par moi, manquerait plus qu’en plus il demande à un autre modèle.

De toute manière, j’suis sûr qu’il arriverait pas à en trouver de plus beaux que moi.

-☽☽☽-

Et nous voilà, aujourd’hui. Enfin me voilà aujourd’hui parce que l’autre tête de con a décidé de pas se réveiller ce matin. Et de me laisser taper au rideau de son garage comme un abruti. Y a un mec qui passe derrière moi, me regarde, j’me contente de le fixer avec insistance jusqu’à ce qu’il s’en aille. J’sais que je ressemble pas à grand-chose, avec ma dégaine de voyou, mais l’avantage c’est que ça fait fuir les gens. Même si certains ont dans l’idée de fuir pour revenir avec les flics. « Putain d’bordel de merde… » « Ah bah en- » Attendez. On revient en arrière. Quoi ? Qu’est-ce qu’il vient de dire ? « J’sais pas c’qu’il a contre toi le mec d’Ahri mais juré que s’il vient te casser la gueule j’l’accompagne. » Il en était presque à me supplier (bon peut-être pas à ce point) de venir et voilà qu’il joue les innocents ? C’est probable que j’attende pas le copain de l’autre pour lui refaire le portrait ouais.

Pourtant comme j’suis pas un connard (pas comme lui), j’le suis à l’intérieur, avec toute la mauvaise volonté du monde histoire de bien lui prouver que c’est un enfoiré. « Pourquoi ai-je l’honneur d’avoir ta belle gueule chez moi un dimanche ? Si c’est pour visiter mon pieu je t’ai déjà dis non mec. #nohomo hein, t’es beau mais quand même. » J’pousse un soupir parce que malgré toutes ses protestations, j’suis persuadé que si y en a bien un qu’est pd parmi nous deux, c’est lui et personne d’autre. « T’es sérieux mec ? » J’lève les yeux au ciel de la manière la plus appuyée du monde, avant de reprendre : « c’est toi qui m’a demandé de venir, connard. » Y a quand même un truc qu’est hyper bizarre avec Ahren, c’est que quand j’suis avec lui, j’ai toujours envie de l’insulter. De le traiter de tous les noms. Même pas parce que j’suis énervé ou parce que j’le déteste, c’est plus comme un réflexe. J’me dis que peut-être dans une vie antérieure on se détestait vraiment et c’est que maintenant que j’épanche toute ma haine ? Ou alors il le mérite. Tout simplement. Ou j’penche sur ça. « Et soi-dit en passant, même si ton pieu c’était le dernier pieu qu’existait au monde, j’préférais dormir sur un lit d’orties que de squatter le tien sache-le pd. » Moi j’pense que l’insistance avec laquelle il me refus ce lit que j’veux pas, c’est quand même hyper suspect. « Et j’sais que j’suis beau, c’est pour ça que tu me voulais comme modèle. » J’me permets un sourire alors que j’prends la pose telle une statue (grecque).



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     Dim 4 Juin - 0:31

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
Il avait totalement zappé Ah Ren qu’il avait quasiment supplié Yong Min pour l’avoir comme modèle, carrément zappé qu’il avait rusé comme un fou pour qu’il dise oui, proposant vicieusement de prendre quelqu’un d’autre alors qu’entre eux, il y avait toujours cette question de la beauté qui revenait, sans doute leur histoire artistique commune et que le tatoueur avait expliqué par a+b qu’il était canon. En vrai il n’avait pas tort. Yong Min avait des traits du visage particuliers qui le rendaient uniques, une grâce certaine et un charme fou. Il ne pouvait le nier Ah Ren, lui qui cherchait la beauté dans toute chose, mais l’avouer à son ami ? Hors de question. Enfin tout ça pour dire qu’avec les courses de voitures et surtout l’histoire de Nam Woo, il l’avait totalement zappé le tatoueur et le fait qu’il devait venir aussi tôt un dimanche matin. Est-ce qu’il avait parlé d’une heure précise ? Il ne s’en souvenait plus. Il n’avait pas vraiment beaucoup de mémoire présentement et c’était sans doute du au nombre de bouteilles qu’il avait pu descendre. Ce qui justifiait sans doute le fait qu’il avait accueilli Yong Min avec un de ses outils en main, prêt à lui refaire le portrait, persuadé que c’était le mec d’Ahri. « Ah bah en- J’sais pas c’qu’il a contre toi le mec d’Ahri mais juré que s’il vient te casser la gueule j’l’accompagne.
- Tu parles d’un pote. T’as que ta beauté pour te sauver de l’enfer en vrai, même Dante se retournerait dans sa tombe pour ce coup de pute que tu me ferais. M’enfin c’est ton côté pédale qui joue je crois. »
Et on retrouvait Ah Ren dans toute sa splendeur, particulièrement avec Yong Min, avec qui vraiment il n’avait pas de limite. Il ne savait pas d’ailleurs si c’était pire avec lui ou avec Gunhee … Ce dernier était un attardé après tout … Avec le tatoueur c’était autre chose … Il savait pas se l’expliquer, et il cherchait pas non plus à le faire.

Posant la clef anglaise sur l’un des chariots à outils qu’il utilisait dans le garage, il referma le rideau de fer d’un coup sec, avant de le bloquer au niveau du sol pour avoir la paix. Une fois chose faite, il se dirigea vers l’arrière du garage, vers l’entrepôt qui lui servait d’habitat laissant Yong Min le suivre tandis qu’il le questionnait sur sa présence chez lui un dimanche en début d’après midi … Parce que malgré tout, même s’il était tôt pour Ah Ren vu qu’il s’était couché alors que le soleil était déjà haut dans le ciel, on ne pouvait décemment plus être le matin. « T’es sérieux mec ? » Haussement de sourcil de la part d’Ah Ren, clairement il n’était pas le genre de personne à poser des questions pour rien, surtout un dimanche matin, le lendemain d’une soirée plus qu’arrosée. « C’est toi qui m’a demandé de venir, connard. » Il lui avait demandé de venir … Depuis quand ? S’excusant un instant le temps d’aller dans sa chambre chopper un jean qu’il passa par dessus son boxer, lors qu’il revint vers Yong Min pour écouter la suite de ce qu'il avait à dire.

« Et soi-dit en passant, même si ton pieu c’était le dernier pieu qu’existait au monde, j’préférais dormir sur un lit d’orties que de squatter le tien sache-le pd.
- J’espère que t’as le dos solide petite tapette parce que jamais je te laisserai y monter dans mon lit. »
chantonna-t-il amusé, prêt à se diriger vers son espace cuisine pour lui proposer un truc à boire. « Et j’sais que j’suis beau, c’est pour ça que tu me voulais comme modèle.
- Ah merde, putain, j’suis désolé bro, j’avais carrément zappé. Fuck, tu veux une bière un truc avant qu’on attaque ? Promis t’auras pas besoin de te foutre à poil, ou de rester des heures sans bouger. Quoi que … J’suis curieux de voir si t’as des nouveaux tatouages, je te désaperai peut-être au final … mais #nohomo hein. »




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     Jeu 9 Nov - 21:05

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
« Tu parles d’un pote. » « Ah merde, tu croyais qu’on était potes ? » J’ricane, mais ça m’empêche pas d’le suivre et de jeter un coup d’œil critique à sa clé anglaise. Il pensait vraiment faire peur à qui avec ça ? Tiens j’me demande bien qui gagnerait si on se battait. Quoique non, j’me le demande pas. Ce serait moi, évidement, y a pas moyen autrement. J’le laisse se casser dans sa chambre histoire de s’habiller (j’ai pas vraiment envie de le mater à poil ni même en train d’enfiler ses vêtements, j’suis pas une tapette comme lui moi). Et puis il revient, mais il semble toujours pas piger et pour le coup ça m’donne vraiment envie de choper sa clé anglaise pour lui refaire un peu le portrait. Il est précieux mon temps, il se prend pour qui lui ? (Bon en fait c’est pas totalement vrai, mais libre à lui et à tout le monde de le penser.) « Ah merde, putain, j’suis désolé bro, j’avais carrément zappé. Fuck, tu veux une bière un truc avant qu’on attaque ? » « C’est même pas la peine de demander, connard. » J’ai brusquement envie d’insulter tous ses morts mais la vie d’ma mère j’suis en train de me contenir parce que sur la vie d’ma mère j’me contiens.
Et qu’au fond j’l’aime bien aussi ce p’tit con (enfin ce gros con). Il a de la chance qu’on soit potes. Même si j’ai dit le contraire tout à l’heure ouais.
« Promis t’auras pas besoin de te foutre à poil, ou de rester des heures sans bouger. Quoi que … J’suis curieux de voir si t’as des nouveaux tatouages, je te désaperai peut-être au final … mais #nohomo hein. » « Mais t’as cru que j’avais envie que tu m’foutes à poil même ? J’sais que t’as toujours rêvé d’mon corps de dieu grec mais juré contiens-toi ça devient gênant là. » Il a beau prétendre no homo moi j’me méfie un peu hein, parce que j’ai carrément pas envie que les meufs pensent que j’suis homo avec lui. Déjà que Mimi a (avait) la fâcheuse tendance à griller toutes mes chances en se pointant au salon à n’importe quelle heure et en faisant son show là. Y a déjà beaucoup trop de gens qui pensent qu’on est ensemble et encore plus qui pensent qu’elle m’a largué. Non mais quelle idée. On me largue pas, moi, c’est moi qui largue. Et quand bien même c’est pas moi, j’en ai rien à foutre. Elles sont toutes chiantes de toute manière.
J’m’effondre sur le canapé dans son vieil appartement tout miteux et j’le toise avec tout c’qu’il faut de mépris. Pas facile vu ma position mais j’estime que j’me débrouille quand même suffisamment bien. Et j’finalement j’lâche un rire avant d’agiter la main dans  sa direction dans un geste faussement menaçant. « Elle vient cette bière ouais ? Déjà que j’suis pas là par plaisir alors faut quand même que j’ai un avantage. » Et puis j’dis jamais non à de l’alcool, c’est une règle de vie. Encore plus quand ce doux élixir m’est cordialement (ou pas) offert. Tant qu’il me saoule pas. Quoique attends. « J’espère par contre que tu comptes pas m’alcooliser pour pouvoir profiter de mon corps hein ? » J’prends un air vachement choqué, main sur la bouche comme victime d’une révélation soudaine. Mais ça m’fait rire. Tout ça, ça m’fait rire. Enfin quand on est entre nous en tout cas et que j’peux rager tranquillement. Pas quand y a les autres et leurs sous-entendus de merde. Encore moins quand lui il insinue quoique ce soit devant les autres. J’espère juste que personne le croira jamais.
Parce que j’suis un pd moi.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     Sam 6 Jan - 1:23

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
Il y avait entre Yong Min et Ah Ren une drôle d’amitié. Perdue entre les insultes et les nuits à refaire le monde. Perdue entre les piques toutes plus acides les unes que les autres et l’assurance que l’autre allait bien malgré tout. Pour l’instant ils en étaient encore du côté des insultes, des remarques sarcastiques et des piques acides. Notamment sur le fait que Yong Min oserait donner un coup de main au mec d’Ahri pour lui refaire le portrait. Rien que ça. Alors forcément Ah Ren avait répliqué, lui annonçant clairement qu’il n’avait rien pour le sauver si ce n’est sa beauté, sans oublier de lui rappeler son côté pédale bien sûr. « Ah merde, tu croyais qu’on était potes ?
- J’ai arrêté de croire en beaucoup de choses, surtout en ce qui te concerne. »
Il ne croyait déjà pas en beaucoup de choses de base, le karma étant son seul credo, karma qu’il forçait souvent pour qu’il soit de son côté, l’amitié de Yong Min lui était acquise et il le savait. Même si clairement se faire des coups de pute devait être une des bases de cette franche et belle amitié.

Sauf que clairement Yong Min n’était pas là pour taper la causette un dimanche matin, et de son côté il avait tout bonnement oublié qu’il avait demandé, entendez ici tanné, à Yong Min de poser pour lui. S’excusant en sortant de sa chambre fraichement habillé, un simple jean sur ses hanches, il proposa sans surprise une bière en guise de petit déjeuner, ce n’est pas comme s’il avait énormément de choix dans son frigo non plus. « C’est même pas la peine de demander, connard. » La politesse et Yong Min un concept que clairement il ne comprenait pas. Non pas qu’il comptait s’en offusquer de son côté Ah Ren, ce n’était pas son genre. Ce qui était son genre c’était plutôt de le railler en sous entendant qu’il allait peut être le déshabiller, soit disant pour ses tatouages. Et l’avantage avec Yong Min dès qu’on parlait d’homosexualité, il était pareil en vrai, c’est qu’il réagissait au quart de tour.

« Mais t’as cru que j’avais envie que tu m’foutes à poil même ? J’sais que t’as toujours rêvé d’mon corps de dieu grec mais juré contiens-toi ça devient gênant là.
- C’qui est gênant c’est ton narcissisme bro … enfin si tu connais le mot … besoin que je te l’explique ? »
Nouveau sarcasme de son côté, il s’était à peine offusqué de la phrase qui avait suivi, tandis que Yong Min lui ordonnait de lui ramener une bière, non sans s’installer plutôt confortablement dans son canapé, comme s’il était le roi ici. Erreur, celui qui dirigeait dans cet entrepôt c’était lui, et ça l’avait toujours été et le serait toujours.
« J’espère par contre que tu comptes pas m’alcooliser pour pouvoir profiter de mon corps hein ?
- Y’a pas grand chose à profiter. T’as pas les courbes là où il faut bro, mais si ça te plait de penser que j’ai des vues sur toi, fais-toi plaiz’ on sait tous que de nous deux c’est toi la tapette, hein bro. »
Revenant en direction de la partie salon avec deux bouteilles, il en laissa une entre les mains de son ami, avant de prendre place sur le tabouret qui trainait non loin de la table, un sourire satisfait aux lèvres quant à sa dernière remarque. « T’auras pas grand chose à faire, tu peux même bouger si ça te chante, tant que tu restes dans mon champ d’vision, ça marche ? Après si t’es pas d’accord, comme tu as promis de m’aider, j’serai dans l’obligation de t’assommer à coups de clef anglaise, fais ton choix bro’. »




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     Lun 26 Mar - 15:44

too beautiful to handle
feat. cho yong min, #nohomo
C’qui est bien avec Ahren, c’est qu’il s’en fout. De tout. Mais surtout de c’que j’peux bien dire, de toutes les insultes et piques que j’peux bien lui balancer. Il se vexe pas, au moins (et même si c’était le cas, il sait bien que ça servirait à rien). De toute manière, avec lui, ça a toujours été œil pour œil, dent pour dent, et quand j’vois cette lueur qui s’allume dans ses yeux, j’sais déjà c’qu’il va me balancer. Ou plutôt j’me doute. Plaisanter sur mon orientation sexuelle, ça a toujours été un de ses passe-temps ; et putain, il sait à quel point j’déteste ça. Alors on se chamaille, on se dispute, on s’envoie des vannes et des insultes, puis j’m’effondre sur son canapé comme si c’était chez moi (et j’ai d’ailleurs décidé que c’était un peu le cas, pour le coup). « C’qui est gênant c’est ton narcissisme bro … enfin si tu connais le mot … besoin que je te l’explique ? » « Sois pas jaloux, mec, ça te va pas. » Et j’lui adresse un rictus, pour bien montrer que j’en ai rien à foutre. J’ai jamais compris pourquoi on glorifie la modestie, j’ai même plutôt tendance à trouver ça absolument stupide. C’est clairement pas la modestie qui va mettre de la bouffe sur la table.
C’est pas ce vieux rôle de modèle non plus d’ailleurs. Mais au moins ça me rapporte une bière et c’est déjà mieux que rien. « Y’a pas grand chose à profiter. T’as pas les courbes là où il faut bro, mais si ça te plait de penser que j’ai des vues sur toi, fais-toi plaiz’ on sait tous que de nous deux c’est toi la tapette, hein bro. » J’attrape la bière pour avaler une gorgée, sans répondre à la provocation. Sans un remerciement non plus, manquerait plus que ça, il le mérite absolument pas. J’aimerais bien effacer son vieux sourire satisfait à coup de tessons de bouteille, mais j’me dis que même ça, il le mérite pas. En fait, il mérite même pas mon temps, qu’est-ce que j’fous là déjà ?
« T’auras pas grand chose à faire, tu peux même bouger si ça te chante, tant que tu restes dans mon champ d’vision, ça marche ? Après si t’es pas d’accord, comme tu as promis de m’aider, j’serai dans l’obligation de t’assommer à coups de clef anglaise, fais ton choix bro’. » « Tu kifferais avoir une raison de m’assommer pour pouvoir profiter de moi hein ? Dommage, j’suis sûr que t’y arriverais pas même si j’te laissais le faire. » Et j’lève le menton pour lui adresser mon regard le plus méprisant, avant de m’installer un peu plus confortablement sur son canapé. C’est-à-dire en m’affalant un peu plus. Comme si j’étais chez moi, toujours. Si maman était là, probablement qu’elle me frapperait pour mon audace. Une chance qu’elle soit pas là. « Un homme n’a qu’une parole tu sais bien.. alors j’tiendrai ma promesse. Aussi longtemps que t’auras des bières au frigo. » Et j’souris une nouvelle fois, en avalant une autre gorgée de bière. Elle durera probablement pas longtemps, j’ai une bonne descente, il le sait bien. Ça a du bon parfois de faire des concours de qui boira le plus dans les bars. Et de gagner toujours. J’aime pas être bourré, j’aime pas perdre le contrôle de mes actes, alors ça m’aide à tenir l’alcool au moins. « Tu lui as fait quoi au mec d’Ahri au fait ? Que j’sache de quel côté me ranger t’sais. » Même s’il sait que dans tous les cas, c’est son parti que j’vais perdre. Parce que j’ai beau dire, on me refait pas, j’reste le meilleur des amis qui soit, tout le monde se battrait pour pouvoir me considérer comme un pote
(Ou pas, mais ils savent juste pas c’qu’ils ratent, comme Ahren a pas conscience de la chance qu’il a.)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: too beautiful to handle ft ym     

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
too beautiful to handle ft ym
 Sujets similaires
-
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» beautiful dream
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]
» you make beautiful dream. ~ mike


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: