Crazy rich family ft Ah Ren



 
HEP POTO, tu veux devenir un king de la roulette ? No prob, viens jouer à la Roulette juste ici !
DÉBUT DE L'ÉTÉ PEOPLE. ON EST CHAUDS, ON IRRADIE DE BONHEUR, et on se laisse tenter par les nouveautés de baby HM ♥️
Allez hop, CLICK BABE
I'M MARRIED TO THE MUSIC ! ♪ La saison des festivals qui s'installe, parce qu'on veut s'hanjailler comme jaja ! ULTRA KOREA FESTIVAL
PRIORITÉ DE GROUPE AUX STARCHILD !


Partagez | 
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Crazy rich family ft Ah Ren      Mer 3 Mai - 22:45

Crazy Rich Family !
Ah Ren  & Sawa



Parfois dans la vie il vaut mieux apprendre à fermer sa bouche.. C'est bien souvent ce que Sawa regrettait. Et aujourd'hui plus qu'autre chose, elle avait fait l'erreur de trop parler. En temps normal elle aurait assumé ses paroles et elle en aurait rigolé mais là sa réputation allait en prendre un coup. La demoiselle avait fait un pari stupide avec un garçon qu'elle avait l'habitude de coller. Un garçon que Sawa considérait comme une future mine d'or, un entrainement, un cobaye mais surtout un prince. Elle avait connu Ah Ren tout à fait pas hasard, la demoiselle déambulait dans les couloirs à la recherche d'un nouveau visage le hasard avait vraiment bien fait les choses. Tomber nez à nez avec un parfait inconnu à l'aura éclatante ça vous transforme une femme... Ou plutôt une fuyoshi en manque de beau mâle.. Depuis ce jour Sawa s'était promis de veiller sur cette perle, l'observant jour et nuit, le suivant jusqu'à chez lui au bout de quelques temps elle était capable d'anticipé le moindre de ses fait et geste, telle une ombre, son ombre. Elle avait réussit à le convaincre d'avoir besoin d'elle, de ranger son appartement, lui faire à manger et même organiser ses journées. Mais voilà, à force de traîner dans ses pattes et surtout parce que Sawa a un tempérament de joueuse, cette dernière lui avait lancé un pari à la con et l'enjeu avait été terrible.. Si elle perdait elle devait montré sa chambre au garçon. Elle n'avait pas vraiment comprit sur le coup où il voulait en venir mais après réflexion elle était contrainte de lui présenter sa famille.. Oui oui oui, elle vivait encore chez papa et maman après tout elle avait besoin d'eux ou plutôt ils avaient besoin d'elle.

Sawa sentait déjà les moqueries ce dirigées sur sa pauvre petite tête. Elle était étudiante mais sur le campus elle ce faisait discrète, elle évitait d'en faire trop. Elle mettait sa main devant sa bouche quand elle rigolait et si elle avait tout simplement envie de rire un bon coup elle ce mordait l'intérieur des joues, déjà qu'elle avait un rire très original. Même au niveau de ses manies, elle devait faire gaffe de ne pas parler à voix haute ou même de trop s'enfermer dans ses fantasmes spéciaux. Elle devait éviter de déshabiller tout ces beaux garçons et surtout ne plus pensée à ce qu'ils pouvaient bien faire ensemble dans les vestiaires des hommes. Elle devait contrôler aussi son imagination et arrêter de dessiner ses histoires tordues.. Et elle avait réussit. Enfin jusqu'à aujourd'hui.

Sawa avait fait un effort, elle avait remit en ordre sa chambre, planquant ses posters yaoi sous son lit ainsi que les figurines. Elle avait planqué tout son bordel dans le placard de sa chambre qui à l'heure actuelle devait certainement ne pouvoir s'ouvrir. Elle avait aussi nettoyé les reste de nourriture et les cadavres de bière qui ce nichait sur son planché. De plus elle avait fait un effort vestimentaire, elle qui ne prêtait pas attention à ce qu'elle enfilait enfin sauf quand elle allait en cours.. Fini les vêtements confort, adieu jolie salopette rose.. Bonjour tenue inconfortable et surtout talon qui la rendait plus que ridicule. Et enfin la chose qu'elle appréhendait le plus c'était.. Devoir caché la véritable nature de sa famille, ils avaient tous fait des efforts. Mémé avait prit ses cachetons pour faire un gros dodo dans sa chambre, papa avait arrêter d'être aussi virile qu'une pince à linge, il avait enfilé un costume gucci que maman lui avait acheté, ça lui donnait des airs de mafieux. Maman s'était entraîner à ne plus jurer comme un camionneur et sourire absolument tout le monde. Tonton, lui on l'avait foutu dans le jardin entretenir la pelouse son cas était déjà trop affecter... Et puis quand on voyait le grand gaillard qu'il était on savait déjà très bien qu'il était un mafieux. Et puis Mimi.. Mimi restait Mimi quand elle ne ce mettait pas à parler de mariage tout allait bien, la pauvre elle traversait une période difficile, elle n'était pas méchante mais extrêmement naïve. Elle était simple et elle adorait la mode, elle est persuadée qu'un beau jour un prince charmant viendra la délivré du méchant dragon ou de l'ouragan Maman... Triste vie quand on sait qu'elle fait parfois exprès d'être niaise pour qu'on ne la prenne pas au sérieux.. Et dans tout le gros bordel il y a Sawa, l'alien, la fille un peu perchée aux délires bizarre, habituellement elle assume mais pas cette fois..

Sawa était assise sur une marche de l'escalier près de la porte d'entrée cela faisait au moins deux heures qu'elle était posée là et qu'elle ne bougeait pas. Elle savait que Ah Ren devait venir dans un petit moment mais elle avait peur, peur de sa réaction après tout sa famille était une famille originale. Heureusement pour elle Sawa avait fait appel à un décorateur d'intérieur dans la semaine pour sauver les apparences, même si la famille était plein au as, les goûts qu'ils entretenaient était vraiment très kitsch et vieillot. M'enfin ça pouvait encore passer, pourvu que personne ne fasse de bêtise. Elle attendait encore avant d'entendre quelqu'un sonné, elle ce précipitait à l'entrée ouvrant la porte dans un véritable fracas. Très belle entrée en matière dit donc, elle regardait de la tête au pied la personne qui venait de signaler sa venue, reconnaissant sans surprise Ah Ren. Elle ce mit à sourire de toute ses dents avant de lever les bras dans sa direction. " Bienvenue à la maison ! " Avant de ce mettre à rire. " Tu as facilement trouvé ?" Elle ce poussait pour laisser entrée son ami. Avant de chuchoter. " Avant que tu ne passe cette porte j'ai un contrat à te faire signer." Elle prit sur la petite table qui ce trouvait à l'entrée une feuille et un stylo. Elle avait rédigé un contrat dans l'hypothèse que sa famille ne tienne pas très longtemps. " Signe et après je te fais une visite." D'un air faussement menaçant elle regardait Ah Ren. Plus vite il signait plus vite elle contrôlerait la situation.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 25 AVATAR : jang hyunseung POINTS : 8

NOUS A REJOINT LE : 01/05/2017

MESSAGES : 970

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1967-bakh-ah-ren-rain_king

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      Dim 7 Mai - 20:38

crazy rich family meeting the devil
feat. ahn sawa, the crazy girl attending the devil
Faire des paris avec Ah Ren, ce n’était jamais une bonne idée. Déjà parce qu’il ne pariait que quand il était sûr de gagner, ou encore il était trop bourré et sous des produits illicites pour vraiment comprendre ce qu’il se passait. Mais clairement quand il avait fait ce pari idiot avec Sawa c’était dans l’idée bien sûr de gagner. Et il avait gagné. De toute façon, clairement, la jeune femme lui dansait dans la main, enfin l’espérait-il. Si elle s’était imposée dans sa vie violemment sans lui laisser le choix, tout d’abord à l’université en gérant les filles qui voulaient l’approcher, un peu comme la responsable de son fan-club qu’il ignorait avoir, pu peu à peu dans sa vie personnelle. A gérer son emploi du temps, à s’imposer dans son entrepôt, dans sa vie, à lui proposer des filles, elle s’était imposée, et même s’il avait tenté de s’en débarrasser de nombreuses fois, au final il avait fini par l’accepter dans son quotidien. Puis clairement, avoir quelqu’un pour le servir, pour répondre à ses moindres caprices, ses moindres demandes, ça avait du bon. Même qu’elle lui préparait à manger, qu’elle savait quand lui parler, quand lui apporter un café le matin. Elle savait clairement ce qu’il désirait et il se doutait que derrière il y avait un long travail d’investigation et de recherche pour connaître ses habitudes.

Mais autant avoir Sawa à ses côtés comme une assistante, une manageur, ça avait du bon, notamment pour ses expositions, ses ventes, ses galeries d’art, ou encore avoir la paix à la fac, particulièrement quand il peignait, il y avait également des désavantages. Enormément d’inconvénients. Il n’avait quasiment plus d’intimité, la jeune fille dormant souvent sur son canapé, et il avait du de nombreuses fois la virer du garage. De même si elle se proposait limite à aller lui trouver des filles qui rêvaient de passer dans son lit, il y avait des moments où il voulait juste aller au club, sourire et voir quelles demoiselles seraient assez idiotes pour tomber dans ses filets, plus difficile avec sa ‘secrétaire’ dans ses pattes. Entre ça et le calme dont il avait besoin quand il peignait ou quand il travaillait dans son garage et qu’il n’avait clairement jamais avec Sawa à jacasser comme une oie, il avait du mettre les points sur les i avec la jeune femme. Clairement celle-ci devait se rappeler qu’il avait sa vie privée, qu’il avait ses amis, qu’il avait ses habitudes et que si elle voulait rester à ses côtés à gérer son agenda comme elle se plaisait à le faire, il fallait qu’elle se plie à ses exigences. Elle l’avait fait.

Et pour l’anecdote étrange, il avait accepté de parier avec la jeune femme pour savoir de quel endroit elle venait, si elle était vraiment aussi folle en vrai qu’elle ne l’était avec lui, quelle était sa façade. Il était curieux, elle restait une fille bien sûr, et il comptait les jours jusqu’au moment où elle voudrait aller à son tour dans son lit, et où elle placerait ses lèvres contre les siennes. Parce qu’Ah Ren c’était toujours cette image des femmes totalement dégradante et malheureusement la jeune fille n’y échappait pas. D’ailleurs en parlant de femme, il était également curieux de la sœur de Sawa, car selon ses dires c’était une beauté, et clairement son dada, c’était de faire tomber les beautés dans ses bras pour mieux les jeter, pauvre Sawa, c’était le démon qu’elle faisait entrer dans sa maison. Démon qui venait de se garer devant la maison de la jeune fille, quittant l’Aston Martin rouge rutilante qu’il avait gagnée lors de sa dernière course, le weekend précédent. Et il était bien habillé Ah Ren, on était loin du jean déchiré et du perfecto sur ses épaules, l’absence de tee-shirt chez lui une grande habitude. Non l’artiste avait sorti un jean sombre noir, par dessus lequel il portait une chemise bordeaux, les premiers boutons ouverts, un air séducteur naturellement sur son visage.

Par contre il n’avait pu que rire lorsque Sawa avait ouvert la porte violemment manquant de finir contre son torse. « Bienvenue à la maison ! » commenta-t-elle tandis qu’il hochait la tête à la question qui avait suivi. « Tu as facilement trouvé ? » Et c’était trop tard, le démon était chez elle, enlevant les chaussures à la porte, une coutume coréenne qu’il n’appréciait que peu, ayant été élevé à l’européenne jusqu’à ses douze ans, mais il passa les chaussons sans rechigner. Il ne s’attendait juste pas à se retrouver avec un contrat sous le nez, Sawa le pressant de le signer. « Avant que tu ne passes cette porte j'ai un contrat à te faire signer. » Et il haussait un sourcil Ah Ren, parce que depuis quand devait-il signer un contrat de confidentialité. Elle était la fille du président ou quoi pour en arriver à des inepties pareilles ou bien ?

« Signe et après je te fais une visite. » Et l’air menaçant de la jeune femme, qui honnêtement ne tenait pas la route rencontra le sourire de requin d’Ah Ren. Et sans qu’elle ne comprenne vraiment pourquoi, ni comment, il l’avait fait reculer jusqu’à ce que l’arrière de ses jambes rencontre la table, et qu’il ne la force à s’asseoir dessus, son sourire carnassier toujours aux lèvres. Se plaçant entre ses jambes pour lui couper la route, bien conscient qu’une situation pareille dans la tête de Sawa, ça allait la faire réfléchir, il planta sa main contre le mur, le contrat plaqué entre celle-ci et le mur. « Ecoute Sawa, la dernière fois que j’ai signé un contrat c’est quand ma mère m’a planté chez mon père et que celui-ci craignait que je foute en l’air sa vie bien rangée. J’ai pas envie tu vois. » Commenta-t-il, son ton légèrement menaçant s’étant fait ronronnant sur la fin tandis qu’il passait sa main libre sur la joue de la jeune femme et se baissait pour lui embrasser le front. « Pas de contrat okay ? Promis je me tiendrai. »




◊◊◊


i could call this body of mine magic, but really, it’s all talk.
legend. old wives tale

we’ll just keep hurting (ourselves) till it works.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      Lun 8 Mai - 15:17

Crazy Rich Family !
Ah Ren  & Sawa


Et voilà qu'il recommençait à lui tenir tête... Sawa ce trouvait dans une position tout à fait peut confortable il fallait le préciser. Le garçon prenait toujours un malin plaisir à perturber son espace vital car oui Sawa pouvait s'introduire dans l'espace personnel des autres mais en aucun cas les autres devaient être aussi proche. Elle ce sentait ridicule et petite face à ce géant. Plissant les yeux aux contacts de sa main et de ses lèvre sur son front, Sawa reprit nettement ses esprits en ce disant qu'il devait certainement lui prouver son hétérosexualité, il pourrait faire ce qu'il veut elle ne le pourrait pas croire qu'il aimait les femmes. Elle fit une petite moue en poussant gentiment la tête du "démon". " Tu peux quand même faire un petit effort, c'est pour toi ne viens pas pleurer si tu finis par prendre la fuite." Elle était sérieuse sa famille était vraiment originale, tellement que parfois Sawa ce plaisait à goûter du bout des doigts la normalité, ce plaire à ne rien dire de déplacer, ce tenir droite et abordée des vêtements vraiment jolies et bien taillé. Aujourd'hui elle avait fait cet effort là et elle était presque persuadée que les autres en feraient autant enfin c'est ce qu'elle pensait. " Tu es pas obligée de le signer maintenant, promet moi de ne pas me juger d'accord ? " Elle le regardait pendant un instant de façon très sérieuse, elle l'était sérieuse. Elle savait l'être, parfois, ce côté mature et protecteur qui était enfouit sous une couche de chamallow et de naïveté, elle savait être adulte mais ça l'ennuyait plus qu'autre chose de devoir être sage. Elle ce permit de pousser Ah Ren pour reprendre en quelque sorte le contrôle sur lui. Descendant de la table, elle oubliait le contrat pour l'instant mais elle ne renonçait jamais. Redescendant sa jupe qu'il avait certainement du remonter juste pour l'embêter, Sawa inspirait doucement avant de demander à son invité de la suivre jusque dans le salon. Tout le monde attendait la venu de cet "ami", d'ailleurs juste avant son arrivé tout le monde avait plus ou moins répété une sorte de texte que Sawa avait du rédigé.

Sawa s'arrêtait net, regardant son ami. " Voici la pièce principale et ma famille...." Elle restait droite pendant que tout le monde observait de haut en bas l'invité présent dans la pièce. La mère de Sawa allait s'avancé pour prendre la parole quand son mari l'attrapait par le bras en lui faisant un petit signe de tête, avait t'elle oublié qu'elle devait rester en retrait cette fois ci ? Avait t'elle oublié qu'elle ne devait pas prendre la parole si c'était pour crier ou faire des remarques déplacer. Le père de Sawa s'avançait alors, ce mettant face à Ah Ren, lui tendant la main. " Bienvenue chez les Ahn, j'espère que tu apprécieras passé du temps ici." Il ce voulait être ferme et viril mais dans ses yeux on pouvait lire qu'il ce sentait mal très mal, il pouvait sentir le regard noir de sa compagne qui boudait en retrait, elle ce retenait de lui balancer un coussin sur le crâne. Elle avait toujours été la figure d'autorité alors pourquoi aujourd'hui tout devait changer ? Le plan de Sawa était foireux, sa mère connaissait très bien les autres membres de la famille et elle savait aussi que le naturelle reprendrait le dessus, de toute façon elle n'était pas agréable de base et elle ne ferait pas d'effort de plus cet individu respirait le sexe à plein nez, elle ne l'aimait pas. D'ailleurs elle n'aimait personne, ce qui lui valait la réputation d'un chien de garde. Le père de Sawa ce reculait pour laisser place à Mimi leurs fille ainée, dotée d'un véritable charme, elle adressait son plus grand sourire à Ah Ren. " On peut ce tutoyer ne sois pas coincé on est pas des bourgeois pète cul nous! " Sauf quand elle ce mettait à parler... Sawa grinçait des dents en lançant un regard noir à sa soeur. Heureusement que tonton était toujours dans le jardin et que mamie dormait. Sawa changeait volontairement de sujet. " Bon suis moi je vais te faire voir les autres pièces." Prenant la poudre d’escampette elle s’apprêtait à feinter sa propre famille. " Ben tu lui propose pas de boire quelque chose ? Franchement Sawa tu es pas douée pour recevoir les gens.. " Sa mère surenchéri avec un malin plaisir. " Bah oui Sawa fait donc boire ton invité. " Le vent allait tourner pour le moment rien de très alarmant mais le pire restait à venir... Elle le sentait... " Tu as soif Ah Ren ? " Elle le fixait avant de lui donner un coup de coude. " Ou tu veux attendre la fin de la visite ?" Elle serrait les dents pourvu qu'il allait dans son sens mais là encore elle craignait déjà sa réaction..


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 25 AVATAR : jang hyunseung POINTS : 8

NOUS A REJOINT LE : 01/05/2017

MESSAGES : 970

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1967-bakh-ah-ren-rain_king

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      Jeu 11 Mai - 11:40

crazy rich family meeting the devil
feat. ahn sawa, the crazy girl attending the devil
Ah Ren ne se laissait jamais vraiment faire par Sawa. Sauf quand ça l’arrangeait. Quand elle l’emmenait manger, quand elle décidait que ça serait cool pour lui de sortir et de se trouver une fille parce qu’il était à cran. Mais signer un contrat ? Là clairement elle pouvait courir. Ou juste acquiescer comme la jolie poupée qu’elle pouvait être. Mais malheureusement on parlait de Sawa, et elle n’était pas du genre à acquiescer simplement, à juste se conforter dans ses idées à lui. Non trop facile. Il fallut qu’elle plisse les yeux, qu’avec une de ses moues d’enfant elle le forcer à se reculer un minimum. « Tu peux quand même faire un petit effort, c'est pour toi ne viens pas pleurer si tu finis par prendre la fuite. » Prendre la fuite. D’accord, sans aucun doute que certains membres de sa famille étaient aussi tarés qu’elle. Ca expliquait pourquoi la folie chez elle sans doute, la génétique était plutôt partiale parfois. « Tu es pas obligée de le signer maintenant, promet moi de ne pas me juger d'accord ?
- Je te garde à mes côtés alors que tu es une femme Sawa, que tu essayes de régenter ma vie, je pense que j’ai passé l’option jugement. »


Et au final il s’était décalé sous ses mains, la laissant penser qu’elle gardait un contrôle sur lui, alors que clairement le seul à contrôler la vie de l’artiste c’était lui-même. Un léger sourire amusé sur cette jolie jupe dévoilant des cuisses fermes, il se contenta de la suivre lorsqu’elle lui demanda, allant jusqu’au salon avec elle. « Voici la pièce principale et ma famille.... » Et c’était un léger sourire aux lèvres, bien loin de ceux de requin qu’il avait normalement qu’il avait fait face à la famille de la jeune fille. Ce n’était plus difficile qu’une exposition d’art où il devait faire face aux amateurs d’art, aux potentiels acheteurs, aux journalistes avec un sourire de circonstance aux lèvres. C’était la même chose. Et ce fut presque naturellement qu’il serra la main de l’homme, le père donc, son attitude se décontractant un minimum pour ne pas rendre les gens plus mal à l’aise qu’ils ne semblaient l’être. A croire que Sawa n’amenait pas ses amis chez elle. « Bienvenue chez les Ahn, j'espère que tu apprécieras passer du temps ici.
- On peut se tutoyer ne sois pas coincé on est pas des bourgeois pète-cul nous! Sauf quand elle ce mettait à parler... »
Et si le patriarche des Ahn ne lui avait laissé aucune impression, la sœur aurait pu. Parce qu’elle était belle vraiment, même plus que Sawa alors qu’elle était déjà sublime ne mentons pas, mais sa façon de parler … Il les préférait stupides Ah Ren, stupides et tombant sous son charme, mettant en avant les leurs, et notamment le côté timide mais entreprenant, là c’était limite trop. Une fille qui lui parlait quasiment comme un camionneur ça refroidissait qu’importe sa beauté.

« Bon suis moi je vais te faire voir les autres pièces. A croire que la demoiselle ne voulait pas qu’il reste trop avec sa famille, et même s’il n’avait pas dit un mot, le regard d’Ah Ren s’était posé sur la jeune femme, un sourcil haussé, légèrement interrogateur. A croire qu’elle avait vraiment quelque chose à cacher.
- Ben tu lui proposes pas de boire quelque chose ? Franchement Sawa tu es pas douée pour recevoir les gens…
- Bah oui Sawa fait donc boire ton invité. »
La dernière personne à parler avait été la mère de la jeune femme. Celle qui lui jetait des regards peu sympathique depuis le début sans qu’il n’ait encore rien dit, rien fait pour mériter ce traitement. Clairement il n’était pas un ange, il le savait mais tout de même.

«  Tu as soif Ah Ren ? Ou tu veux attendre la fin de la visite ? » Et il pouvait presque sentir le désespoir de la jeune femme pour qu’il accepte de finir la visite. Presque. Et s’il avait été dans un mauvais jour, juste pour l’embêter, il aurait dit qu’il voulait boire. Mais à défaut de signer un contrat il avait promis de se tenir. Autant qu’il se tienne alors.
« Je vais attendre la fin de la visite. » huma-t-il simplement un sourire pour la jeune femme avant de se tourner vers les trois membres de sa famille présents. « Par contre c’est moi qui manque à ma politesse. Ah Ren, Bakh Ah Ren, je suis artiste peintre, et votre fille est un peu mon agent, manageur, elle m’aide à gérer mon emploi du temps entre mon boulot, la fac et les expositions. » Sourire de convenance, il avait sorti une de ses cartes pour la tendre à la sœur de Sawa, celle qui était restée la plus proche de lui. « Ma prochaine exposition a lieu la semaine prochaine à Gangnam, vous pouvez toujours passer si vous voulez. Normalement Sawa a l’adresse du lieu et les horaires. » Et il ne savait pas Ah Ren. Il ne savait pas s’il faisait bien, où s’il creusait la tombe de la jeune femme qui organisait sa vie ces derniers temps.




◊◊◊


i could call this body of mine magic, but really, it’s all talk.
legend. old wives tale

we’ll just keep hurting (ourselves) till it works.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      Mer 12 Juil - 0:19

Crazy Rich Family !
Ah Ren  & Sawa


Dieu merci Ah Ren préférait attendre la fin de la visite avant de devoir mourir. Ce qui décrochait un faible sourire à Sawa et biiiim maman n'aurait pas la situation en main pour une fois. Peut être bien que pour une fois Sawa allait pouvoir contrôler sa famille de barjot. Elle allait enfin pouvoir partir l'esprit tranquille mais... Mais, non Ah Ren n'avait pas fini de jouer décidément elle avait vraiment envie de le frapper celui là. Elle plissait fortement les yeux en espérant que sa mère ne soit pas soudainement intéresser par l'art, que sa grande soeur chérie arrête de parler et que le reste de la famille ce tienne loin des hommes d'affaires avec des pantalons tombants... Elle grinçait des dents une seconde fois, elle allait vraiment finir par le détester, si propre sur lui, il faisait sa pub mais il ne savait pas qu'il allait détruire absolument cet événement si la famille au complet assiste au vernissage. Ils étaient de nouveaux riches, pas des riches depuis toujours, des gens simples, parfois un peu trop. Sawa était obligée d'intervenir. Elle plissait les yeux avant d'attraper la carte d'Ah Ren celle qu'il avait gentiment tendu à Mirmo, elle le voyait venir, elle le sentait non tout mais pas ça. Prise d'un élan de violence discrètement, Sawa donnait un coup d'épaule à Ah Ren, chuchotant. " Pense même pas pouvoir mettre ma soeur dans ton lit, tu fais ça je te les coupe et tu sais très bien que je suis tolérante." Elle riait pour masquer sa réflexion avant de ce racler la gorge. " C'est merveilleux tout ça n'est ce pas, mais maintenant on a une maison à visiter, on parlera de ça plus tard je garde la carte parce que je sais que Mirmo va la perdre." Sawa tirait la langue avant que Mirmo ne puisse ajouter quelques chose. Et elle fit pareille pour que sa mère n'ose même pas dire qu'elle était intéresser. " Maman tu n'as cas préparer un truc à boire on descend plus tard." Maman Ahn fixait Sawa avant de ce mettre à sourire. Son sourire étrange.

On aurait dit qu'elle analysait sa cadette, avant de doucement lever son petit pouce en l'air, hochant la tête comme pour lui faire comprendre qu'elle avait comprit le message. " Comprit, prenez tout votre temps les jeunes." Maman Ahn ce glissait derrière Ah Ren avant de lui souffler dans l'oreille. " J'espère que tu te protège hein, j'ai pas envie que ma Sawa soit enceinte tout de suite après tout on ne te connais pas encore très bien pour savoir si tu serais capable de la supporter toute ta vie.J'espère que tu ne peint pas du nu et que tu n'utilise pas Sawa pour tes modèles sinon..Je risque de ne pas être très fan de ton travail. Hmph" Le ton était menaçant et aussi légèrement sec. Elle ne faisait que protégée sa fille, peut être qu'elle faisait bien. Est ce qu'elle venait vraiment de dire ça... Sawa ouvrait grand la bouche avant d'embarquer Ah Ren par le poignet, l'obligeant à monter les marches le plus rapidement possible, une fois à l'étage et une fois que Sawa était calmée elle ce tournait vers son acolyte. " Fait pas attention à ma mère, elle est du genre ouverte d'esprit." Enfin surtout qu'elle n'avait pas l'air d'apprécier le jeune homme on ne savait pas encore pourquoi, alors que Papa était enchanté. Bon le sujet était clôt. Sawa ce mettait alors dans la peau d'un agent immobilier, faisant visiter chaque recoin de l'étage tout en respectant les espaces privés de son oncle et de sa grand-mère. La chambre de Mimi était face à celle de Sawa, elle ne précisait pas non plus ce détail, elle ne voulait pas que Ah Ren pense qu'il pouvait rentré dans la piaule de Mirmo comme ça tranquillement. La visite ce terminait par la chambre de Sawa le meilleur pour la fin. Tout était dissimulé dans les placards, tout était sur le point d'exploser. Quand on entrait dans la chambre de Sawa on pouvait croire que c'étaitu ne chambre d'exposition tellement elle était bien rangée, mais il ne fallait surtout pas ouvrir les tiroirs. Elle avait un coin avec un canapé et une table basse pour recevoir des invités mais comme ça n'arrivait jamais habituellement le coin lui servait plus de stockage de vêtements ou de manga. Elle s'installait sur le canapé en prenant un air faussement naturelle. " Tu vois je suis normale, hein que je suis normale..."


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AGE : 25 AVATAR : jang hyunseung POINTS : 8

NOUS A REJOINT LE : 01/05/2017

MESSAGES : 970

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1967-bakh-ah-ren-rain_king

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      Dim 30 Juil - 17:02

crazy rich family meeting the devil
feat. ahn sawa, the crazy girl attending the devil
Il ne comprenait pas vraiment la famille de Sawa. Entre sa mère ultra présente, son père qui tentait de s’affirmer vainement et la sœur jolie mais aux paroles plutôt crues. Il ne savait si c’était normal ou non. Il ne connaissait pas la normalité d’une famille entre la première partie de sa vie en Angleterre à regarder sa mère enchainer les amants et la deuxième avec son père, celui-ci toujours absent. Mais une chose était sûre, ce n’était pas le genre d’endroit où il pourrait vivre sur le long terme sans finir fou. Pourtant il faisait des efforts. Des efforts pour ne pas demander à la mère de Sawa de laisser parler son mari, faisait des efforts en donnant sa carte, expliquant clairement que Sawa était plus son imprésario qu’une copine, voir une petite amie comme les trois quarts des personnes de cette maison semblaient vouloir le penser. Il avait fait un effort au niveau de la tenue entre le jean sombre et la chemise bordeaux pour éviter de se mettre à dos toute la famille en arrivant avec ses jeans déchirés et seulement son perfecto en cuir. Il avait fait des efforts, mais de ce qu’il voyait de cette famille, c’était difficile de plaire à tout le monde ou d’être un minimum accepté. Et il commençait à se demander si Sawa ne venait pas dans son garage pour avoir la paix loin de tout ce beau monde, quitte à pourrir la paix d’Ah Ren.

« Pense même pas pouvoir mettre ma sœur dans ton lit, tu fais ça je te les coupe et tu sais très bien que je suis tolérante. » Elle riait pour masquer sa réflexion avant de ce racler la gorge. » Avait-elle murmuré à son oreille tandis qu’elle récupérait sa carte il tendait à sa sœur. Elle était jolie Mirmo en vrai, l’étrangeté du prénom passé et tant qu’elle parlait pas. Et ça le faisait rire de voir Sawa passer en mode protection avec sa sœur. Alors c’était tout naturellement qu’il en avait profité pour lui répondre à son murmure sur le même ton bas. « Crois moi, si elle veut venir elle le fera Sawa, tu sais très bien que je ne force pas les gens. »

« C'est merveilleux tout ça n'est ce pas, mais maintenant on a une maison à visiter, on parlera de ça plus tard je garde la carte parce que je sais que Mirmo va la perdre. » Et sous cette injonction, l’ordre était donné, il allait visiter la maison de Sawa et il n’avait plus son mot à dire. C’était sans doute mieux que de rester ici à devoir faire face à ces gens sans devenir aussi ignoble qu’à son accoutumée. Mais c’était sans compter la matriarche des Ahn qui s’était glissé dans son dos, les menaces claires dans ses paroles. « J'espère que tu te protège hein, j'ai pas envie que ma Sawa soit enceinte tout de suite après tout on ne te connait pas encore très bien pour savoir si tu serais capable de la supporter toute ta vie. J'espère que tu ne peint pas du nu et que tu n'utilise pas Sawa pour tes modèles sinon… Je risque de ne pas être très fan de ton travail. Hmph » Oulah, trop d’informations. De un il ne couchait pas avec Sawa. De deux il peignait ce qu’il voulait mais que madame soit rassurée la jeune femme n’avait pas encore eu le privilège d’être son modèle. Et tandis qu’il s’apprêtait à lui répondre, une main sur son poignet le tira en arrière et il se retrouva à monter les marches d’un escalier derrière une jeune femme plutôt remontée contre sa famille.

« Fait pas attention à ma mère, elle est du genre ouverte d'esprit. » Haussement d’épaule de sa part, il avait décidé de ne pas renchérir sur le sujet. Autant éviter de créer encore plus de polémique, surtout quand il n’avait pas d’alcool dans le sang et l’interdiction de frapper si ça devenait trop compliqué pour lui. « Tu vois je suis normale, hein que je suis normale... » Avait finalement annoncé Sawa après avoir fait le tour de l’étage plus ou moins rapidement avant de finir dans la chambre de la jeune femme qui était pour le moins vide. Sauf qu’il ne connaissait pas son amie pour être une maniaque du ménage ou encore pour être si ordonnée. Ordonnée peut-être mais pas à ce point. C’était louche. Et le sourcil haussé, l’air interrogateur, il se demandait vraiment si la jeune femme vivait là, ou si elle avait tout planqué dans les tiroirs. La deuxième option était déjà plus proche du caractère de Sawa.

« Tellement normal que ta mère pense qu’on couche ensemble, que ta sœur me fait du rentre dedans et qu’en plus tu as littéralement vidé ta chambre … Essaye encore Darling, on est loin de la normalité. »




◊◊◊


i could call this body of mine magic, but really, it’s all talk.
legend. old wives tale

we’ll just keep hurting (ourselves) till it works.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: Crazy rich family ft Ah Ren      

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Crazy rich family ft Ah Ren
 Sujets similaires
-
» Aristide Peaceful Return: The ball is Now in South Africa’s Court!
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: