Let's go party | ft. Namil

 

YOOOO, on se sent d'humeur diabolique ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette d'Halloween juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME AVANT. Sois un dingue et participe au BAL COSTUMÉ, dans l'horreur et dans les rires !
V16 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à la fête maccabre, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE
en avant première sur HM, le LOUP GAROU GRANDEUR NATURE trouve vite les loups !


Partagez | 
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Let's go party | ft. Namil     Sam 18 Mar - 17:59


Ready or not

featuring Namil


Tenue n°1 & Tenue n°2 ↠ Cette soirée, c'était l'une des plus importantes de l'année universitaire, la première fête du printemps, une fête qui se tiens tous les ans, au même endroit par la même personne et tout fêtard qui se respect doit pointer son cul là-bas si non je te dis pas les retombées. Déjà ce que tu rates si tu n'y vas pas, et puis après t'es sûr de passer un interrogatoire par la fac entière. Bref, ça se tenait tous les ans, et un mec populaire comme moi ne pouvait pas rater ça. J'étais avec Namil le jour J et j'avais fait un truc que je ne fais quasiment jamais en temps normal, je l'avais invité chez moi. Ça paraît anodin comme ça, mais attendez de vous confronter à ma mère. Je crois qu'elle en a effrayé plus d'un. Elle est pas méchante, c'est tout le contraire, c'est juste les rituels qu'elle fait subir à tout individu que passe le seuil de notre porte qui les effraie. Et après on se demande pourquoi j'organise jamais de fête dans mon palace. « Bon, on va être obligé de passer par un rituel un peu bizarre avant de rentrer, mais ne prend pas peur, ma mère est juste un peu trop maniaque ok ? Et hypocondriaque aussi... Pour moi... Fin pour nous tous... Enfin c'est compliquer chercher même pas à comprendre. » J'ai agité ma main devant moi comme pour balayer ce que je venais de dire à Namil et je suis sortie de la voiture. L'extérieur de la maison était grave impressionnant, une allée avec au moins quatre voitures de fou garé devant, dont deux étaient les miennes parce que j'ai toujours la flemme de les mettre dans le garage, garage qui était énorme d'ailleurs, il pouvait large accueillir une petite dizaine de voitures et la maison, elle avait l'air immense. Elle l'était d'ailleurs.

Je me suis dirigé vers la porte et j'ai jeté un dernier coup d'oeil à Namil avant d'entrer. On aurait dit que je poussais la porte qui menait aux enfers, mais au lieu de ça, on découvrait une maison tout ce qu'il y a de plus normal, parfaitement bien rangé qui brillait du sol au plafond. J'ai enlevé mes chaussures que j'ai mises dans un espèce de panier avec d'autres pairs de chaussures et je lui ai dit de faire la même, lui gardant bien le pourquoi du comment. « C'est par là. » Dis-je en désignant une porte à la droite juste avant la petite marche qui séparait le coin chaussures de la maison. C'était la salle de bains, c'était ça, ce fameux rituel, et encore, je n'allais pas le forcer à faire tout ce que nous, on devait faire avant d'entrer dans la maison. « T'as juste à te laver les mains avec le désinfectant et prendre des chaussons là, ça suffira. » Dis-je en me lavant les mains en premier, comme pour lui donner l'exemple. Puis j'ai enlevé ma veste que j'ai mis dans un panier à linge et je me suis mis à farfouiller dans l'armoire non loin de la douche. J'y ai sorti des vêtements et j'ai juste attendu que Namil finisse. « Attends-moi dans le salon j'en ai pour deux minutes. » Ça va le salon était pas si dur à trouver, c'était l'énorme pièce qu'on entrevoyait de l'entrée, après le couloir. J'espère qu'il ne va pas tomber sur ma mère ou sur la femme de ménage, si elles voient que je lui ai pas fait changer de fringues, elles vont le faire fuir... Bref, j'ai filé dans la douche et j'ai enfilé les vêtements que j'avais sortis avant de quitter la pièce.

Je me suis dirigé vers le salon histoire de retrouver Namil et j'ai juré mentalement quand j'ai vu que ma mère était là aussi. « Lamoon, tu as invité ton ami ? » Elle avait l'air ravi par mon initiative, faut dire qu'elle n'a pas l'occasion de voir mes amis étant donné que je leur évite le calvaire de passer cette douane de la propreté. J'ai juste hoché vaguement la tête en réponse et ça avait l'air de lui suffire. « Vous êtes passé par la salle de bains n'est-ce pas ? Je ne reconnais pas ces vêtements... » Ça y est elle commence à tripoter ses vêtements, tuez-moi... « Mae arrête, c'est ses vêtements c'est normal. » Elle me foutait carrément la honte là, je lui ai glissé quelques mots en thaïlandais histoire d'arrêter le massacre et elle a enfin tilté. « Oh oui, bien sûr, je nettoierais après ne t'en fait pas. Amusez-vous bien mes chéris. » Elle a tapoté amicalement l'épaule de Namil et je lui ai fait signe de me suivre. On est monté dans ma chambre et j'ai fermé la porte derrière moi en soupirant lourdement. « Désolé, elle est toujours dans l'excès... Vas-y met toi à l'aise. Tu vas aller à la soirée comme ça ou tu veux que je te prête des fringues, j'ai ce qu'il faut. » Et pour accompagner mes dires, j'ai ouvert une porte qui dévoila mon immense dressing, rempli d'habits de toute sorte, il y avait largement de quoi habiller la ville toute entière et je suis sûr qu'il trouvera son bonheur là-dedans. Je n'ai jamais caché mon goût prononcé pour la mode alors je n'avais pas honte d'exhiber mon dressing, j'en étais même plutôt fier. « Regarde si un truc te fait plaisir, fait comme chez toi. » Un sourire s'afficha sur mes lèvres et je me mis moi aussi à regarder un peu ce que je pouvais bien porter pour cette soirée.

© As
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : yoo kihyun, the pinku prince(ss) POINTS : 1136

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 1490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1175-seo-nam-il-calcifer_namu

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Sam 18 Mar - 23:45


let's go party

- Ahn Lamon— Seo Nam Il -


“when we're done, I'll be where the night never stops
cradling a bruise that's shaped like you
wondering why sleep never came to me
wondering how I still dreamed”
― Alicen Grey

Apparence ◊ Des promesses de voir les amis à tout bout de champ par sms sur son portable, des rendez-vous qu’il ne tiendra sans doute pas, parce que clairement il ne pouvait pas se découper en morceaux pour le plaisir des autres, Nam Il attendait comme n’attendait pas la fête du printemps. C’était la fête avec un grand ‘F’, celle qu’on ne pouvait pas louper et qui avait lieu chaque année. A croire qu’il ne faisait pas assez la fête. Pas forcément le sujet à ce moment là précis. Il avait besoin de se changer les idées, et ses souvenirs de cette fameuse soirée l’année d’avant l’avait convaincu de retenter l’expérience. Puis il était avec Lamon. Lamon avec qui il passait récemment pas mal de soirée à sortir. C’était pas plus mal pour son esprit un peu perdu. Il savait bien que fuir c’était lâche mais pour le moment il y avait des choses qu’il voulait oublier. Il s’en occuperait après. Après avoir eu assez d’alcool dans le sang pour oublier le monde qui tourne et se retrouver avec un peu moins de cette lucidité dérangeante qu’il avait. Mais ce n’était pas le moment de penser à ça. Pour l’instant il préférait se concentrer sur la situation présente et sur le fait qu’il était dans l’une des voitures de Lamon. Ce garçon était riche au possible, mais ça ne dérangeait pas Nam Il et sa pauvreté. Parce qu’il ne s’était jamais vraiment vanté auprès de lui. Non il était plutôt du genre à lui en faire profiter.

« Bon, on va être obligé de passer par un rituel un peu bizarre avant de rentrer, mais ne prends pas peur, ma mère est juste un peu trop maniaque ok ? Et hypocondriaque aussi... Pour moi... Fin pour nous tous... Enfin c'est compliqué, cherche même pas à comprendre.
- Je l’ai déjà vue ta mère. »
Avait-il souligné légèrement amusé tandis qu’il sortait de la voiture à son tour, tentant de ne pas montrer à quel point il se sentait tout petit face à la demeure de son ami. Entre son appartement ridicule et la maison campagnarde de ses parents, c’est sûr, il n’était pas de taille. Mais pour en revenir à la mère de Lamon, l’étudiant aux cheveux roses l’avait déjà rencontré. Il aurait du normalement avoir un rendez-vous avec le père de celui-ci, mais l’homme ayant eu un empêchement elle était venue à sa place s’excuser, et au final ils avaient fini par boire et discuter dans le café où il aurait du faire son interview. Et la mère de son ami avait même transmis les questions à son époux et il avait eu ses réponses deux jours plus tard par mail.

Suivant Lamon, gentiment, son regard s’arrêtant tout de même sur les voitures, son ami devait vraiment un passionné, il ne savait même pas combien de vie il devrait travailler pour se payer une caisse pareille, il s’arrêta tout de même derrière le plus grand, un peu amusé de son manège. Est-ce que sa maison était si spéciale ? Genre des serviteurs, une gouvernante ou quelque chose du genre ? A croire que non. Enlevant ses chaussures et suivant l’exemple de son ami pour les ranger, il acquiesça d’un signe de tête concernant l’endroit ou aller. « C'est par là. » Il ne s’attendait pas à entrer dans une salle de bain dès son arrivée pour autant. Haussant un sourcil légèrement interrogateur à l’attention de Lamon, il haussa les épaules à son explication. « T'as juste à te laver les mains avec le désinfectant et prendre des chaussons là, ça suffira. » Ca ne le dérangeait pas tellement comme rituel. Il était après tout légèrement maniaque. Il avait besoin d’au moins deux douches par jour pour se sentir propre alors se laver les mains en rentrant chez quelqu’un, pourquoi pas. Puis en effet de ce qu’il se rappelait de sa discussion avec la mère de Lamon, elle était aussi maniaque que lui sur la propreté, si ce n’est plus.

« Attends-moi dans le salon j'en ai pour deux minutes. » Et Nam Il avait trouvé le salon assez facilement après avoir enfilé les chaussons comme le garçon bien élevé qu’il était. Et il avait salué la mère de Lamon en voyant celle-ci entrer dans la pièce peu après lui. Par contre en toute honnêteté, il n’avait pas forcément écouté la conversation entre les deux, surtout qu’ils avaient fini en thaïlandais. Il avait cette impression qu’il y avait toute une histoire derrière le fameux passage par cette salle de bain et son ami lui en parlerait bien un jour, sans aucun doute. Alors après un sourire face à ce tapotement amical sur son épaule, il avait suivi le plus grand dans sa chambre.

« Désolé, elle est toujours dans l'excès... Vas-y mets toi à l'aise. Tu vas aller à la soirée comme ça ou tu veux que je te prête des fringues, j'ai ce qu'il faut. » Par principe, il aurait du refuser. Il savait bien que sa tenue n’était pas forcément faite pour les soirées, vu qu’il mettait plutôt ça pour aller à l’université, mais il savait également qu’il n’était pas non plus démodé. Mais face au dressing de son ami, il ne put s’empêcher de laisser échapper un sifflement appréciateur. « Regarde si un truc te fait plaisir, fait comme chez toi.
- T’es sérieux ? Wow. Thanks Moon. »
Et le surnom du garçon avait coulé facilement entre ses lèvres, Nam Il ayant bien vite compris que malgré l’écriture, le son se rapprochait plus de l’astre lunaire dans la prononciation et si certains l’appelaient ‘Lemon’, il préférait l’appeler ‘Moon’ voir ‘Moony’, et on remarquera la référence à Harry Potter. « La prochaine fois que j’ai un rencart, je viens chez toi avant, obligé. Sérieusement. Comment tu arrives à choisir chaque matin ? T’as pas envie de changer genre trois fois de tenues par jour ? » Commenta-t-il amusé, tandis qu’il cherchait quelque chose qui pourrait lui attirer l’œil plus que la plupart des vêtements qui lui faisait déjà envie. « C’est quoi le thème de la soirée ? Chic ? Bad Boy ? Just être assez fashionable ? »

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1030 WORDS.


◊◊◊



(( WE'VE BEEN MAKING SHADES OF PURPLE OUT OF RED AND BLUE ))
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Mar 28 Mar - 1:21


Ready or not

featuring Namil


Tenue n°2 ↠ Ma mère était un sacré numéro. Elle était adorable, généreuse et très attentionnée, elle a toujours tout fait pour sa famille et quand je dis tout, c'est vraiment tout, quitte à foutre la maison en quarantaine juste pour moi. Je sais que je suis son premier et unique fils et que je suis un peu fragile niveau santé, mais c'est flippant. Bon, peut-être que si je faisais des efforts pour mon traitement elle s'en ferait pas autant mais bon. «  Je l’ai déjà vue ta mère. » Un sourire étire mes lèvres à l'entendre. C'est vrai qu'il m'en avait parlé, il devait interviewer mon père il me semble, mais c'est ma mère qui est venue. Elle m'a beaucoup parlé de lui d'ailleurs elle lui a presque fait son éloge, je sais pas ce qu'il a fait mais elle l'a adoré. Enfin, en même temps ma mère aime un peu tout le monde donc bon. Je crois qu'elle m'avait dit qu'il était très organisé ou une connerie comme ça, elle m'a même dit qu'il était bienvenu quand il le voulait. Mouais, bah on va déjà voir s'il prend pas peur. Je l'ai donc invité à entré et je lui ai montré le strict minimum à faire avant d'entrer chez moi. Bon, ça n'avait pas l'air de le gêner, il avait juste haussé les épaules et il s'était exécuté. C'était le moins chiant de toutes les rares personnes que j'ai invité ici, tous les autres ont au moins fait une remarque sur l'étrangeté de ce rituel. Après on s'étonne que j'invite jamais personne. Je lui ai dit d'aller m'attendre dans le salon histoire que je prenne une douche et que je change de vêtements, qui était en réalité le rituel complet qu'il fallait faire pour entrer chez moi mais que je ne faisais jamais subir à personne de peur de passer pour un fou furieux. Mais il fallait s'en douter, quand je suis entré dans le salon à mon tour, ma mère était là. J'espère qu'elle ne lui a rien dit de trop déplacé. Il a pas l'air si gêné donc je suppose que non, j'ai quand même essayé de faire comprendre à ma mère de ne pas trop insister sur le fait qu'il n'ait pas pris de combinaison stérile. Façon de parler. J'ai fait monter Namil dans ma chambre, m'excusant du comportement de ma mère et puis je lui ai montré mon dressing, l'invitant à prendre ce qu'il voulait.

J'étais plutôt fier de mon dressing et je n'avais pas honte de ça, en même temps, je suis capable de changer de vêtements trois fois dans une seule journée, voir plus, alors autant combiner le nécessaire à l'agréable. «  T’es sérieux ? Wow. Thanks Moon. » Je souris en entendant le surnom qu'il me donne, disons que je ne suis plus vraiment habitué à entendre cette prononciation sortant de la bouche de quelqu'un d'autre que mes parents. Ma soeur ne compte pas on ne s'appelle jamais par nos prénoms donc bon. Je ne sais même pas comment mon nom a été amené à une telle modification, non pas que ça me gêne particulièrement, je m'en fous un peu, mais ce n'est pas comme si 'moon' était imprononçable pour les coréens. Mais bon, je mentirais si je dis que ça ne me fait pas ne serait-ce qu'un peu plaisir. Enfin, passons, je hoche la tête pour lui confirmer que j'étais bel et bien sérieux, si non je ne lui aurais pas proposé. Je fouille un peu dans ma penderie pour voir ce que je pourrais bien mettre, le dressing étant assez grand pour accueillir une bonne petite dizaine de personnes, Namil est parfaitement en mesure de regarder ce qui lui ferait plaisir sans qu'on ait à se marcher sur les pieds. «  La prochaine fois que j’ai un rencart, je viens chez toi avant, obligé. Sérieusement. Comment tu arrives à choisir chaque matin ? T’as pas envie de changer genre trois fois de tenues par jour ? » Je rigole sans retenu à son commentaire et surtout à ses questions. « T'es le bienvenu mon pote. » Commentais-je avant de reprendre. C'était le moins chiant de tous mes invités, j'allais pas me gêner pour l'inviter à nouveau, puis il connaissait ma mère et ma mère le kiffait, combo gagnant les gars. « Il me faut bien une heure minimum avant de choisir une tenue qui me plait et dis toi que je change en moyen trois fois de tenue dans une journée, quatre si on compte le pyjama. Et je m'applique autant pour choisir un pyjama que pour choisir mes fringues de la journée alors imagine le temps que je passe là-dedans. J'y passe presque plus de temps que dans ma chambre. » Riais-je tout en sortant quelques hauts qui pourraient m'intéresser et le posant sur le large pouffe au centre de la pièce. «  C’est quoi le thème de la soirée ? Chic ? Bad Boy ? Just être assez fashionable ? » Je me retourne vers Namil, penchant la tête d'un côté, en pleine réflexion. « Je pense que c'est l'occasion de prouver qu'on est à la pointe de la mode. » Je lui ai fait un clin d'oeil et j'ai sorti une veste assez sophistiquée et plutôt tape-à-l'oeil vu comme ça mais qui donné un style de fou mariée avec les bonnes pièces. « Qu'est-ce que tu penses de celle-ci ? Je suis sûr que ça t'irait super bien, ça te donnera une petite touche d'excentricité. »
© As
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : yoo kihyun, the pinku prince(ss) POINTS : 1136

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 1490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1175-seo-nam-il-calcifer_namu

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Dim 2 Avr - 12:43


let's go party

- Ahn Lamon— Seo Nam Il -


“when we're done, I'll be where the night never stops
cradling a bruise that's shaped like you
wondering why sleep never came to me
wondering how I still dreamed”
― Alicen Grey

Apparence + Tenue pour la soirée ◊ Sans aucun doute que d’autres personnes se seraient arrêtées pour poser des questions à Lamon concernant sa maison mais par respect pour son ami il ne l’avait pas fait. De plus, il trouvait ça déplacer de demander ainsi pourquoi l’agencement d’une maison. Ce n’était pas qu’il n’était pas curieux Nam Il, mais il savait parfois faire preuve d’un peu de tact, parfois. Il avait réfléchi à la chose en attendant dans le salon, un membre de la famille malade, quelqu’un qui faisait des allergies au pollen, à la poussière, il avait eu bien trop de scénario si bien qu’il avait fini par secouer la tête et laisser tomber. Si vraiment c’était important et que Lamon jugeait bon de le mettre au courant, il lui dirait, sinon l’étudiant aux cheveux roses se contenterait de quelques élucubrations fantasques dans son esprit. De toute façon clairement il avait vite oublié les histoires d’hygiène et tout ce qui en découlait quand il avait vu le dressing de Lamon. Clairement c’était de l’art. C’était le genre de pièce qu’il avait toujours rêvé d’avoir un jour dans sa maison. Mais clairement entre manger, payer son loyer et le dressing, il avait du se contraindre à garder assez d’argent pour manger et vivre, se faisant plaisir de temps à autres. Mais clairement sa garde robe avait pâle figure à côté de celle de son ami, alors que celui-ci lui propose de se servir dedans ne pouvait que lui faire plaisir.

Et Nam Il ressemblait à un enfant découvrant ses cadeaux de Noël, ses yeux ne sachant pas vraiment où se poser. Il ne pouvait s’empêcher de blablater comme à chaque fois qu’il était un minimum intéressé et excité, son côté légèrement timide, intimidé qu’il avait disparaissant totalement. Il alla même jusqu’à lui demander comme il faisait pour choisir. Parce qu’à sa place, il se changerait dès que possible avec le nombre de vêtements qu’il avait. Non pas qu’il ne le faisait pas de son côté. Tenue pour la fac, tenue pour le sport, parfois même une tenue différente quand il allait bosser, pareil quand il sortait. Mais il devait jouer les magiciens avec sa garde robe. Où aller piquer des affaires chez Hansol ou chez Heechul, ce qui était quand même un comble de sa part vu comment il pouvait être possessif avec ses affaires parfois. « T'es le bienvenu mon pote. » Nouveau sourire sur ses lèvres. Vraiment ça faisait plaisir. Il n’avait pas l’impression d’être si proche de Lamon, les fois où il se voyait étant pour aller faire la fête, mais ça faisait plaisir qu’il soit le bienvenue comme ça. Vraiment.

« Il me faut bien une heure minimum avant de choisir une tenue qui me plait et dis toi que je change en moyen trois fois de tenue dans une journée, quatre si on compte le pyjama. Et je m'applique autant pour choisir un pyjama que pour choisir mes fringues de la journée alors imagine le temps que je passe là-dedans. J'y passe presque plus de temps que dans ma chambre.
- Je passerais ma vie dans une pièce pareille. Clairement pour mon pyjama je suis la team vieux tee-shirt boxer par contre. Pas comme si j’allais impressionner quelqu’un dans mon appartement. »
Cette fois-ci c’était au tour de Nam Il de rire, parce que oui clairement il n’allait impressionner personne dans son appartement ou alors juste quelqu’un fan d’astronomie comme lui et encore. « Je suis persuadé qu’il y a des pièces qui coutent une fortune là dedans. Mais j’imagine qu’il y a une justice dans ce monde, t’as le physique d’un modèle, faut avoir des fringues pour sublimer ça. » Sourire encore. Il ne se plaignait pas de sa pauvreté Nam Il. Non il n’en faisait pas grand cas. Il savait qu’il y avait des gens qui vivaient dans des conditions pires que les siennes. Mais clairement de ce qu’il pouvait voir, il y avait des pièces qu’il aurait bien voulu avoir un jour dans sa garde robe.

« Je pense que c'est l'occasion de prouver qu'on est à la pointe de la mode. »
C’était une très bonne occasion en effet. Et la veste que lui sortit Lamon lui fit hausser un sourcil. Ce n’était pas la couleur qu’il portait à son habitude. Du blanc. Il était partisan du noir avec la couleur de sa peau, mais bon, avec un bon maquillage, ça pouvait le faire. D’ailleurs aujourd’hui pour ses cours il avait du sortir une veste cintrée blanche parce qu’il avait eu une présentation et qu’il n’avait pas réussi à mettre la main sur sa noire. Il était persuadé qu’elle était chez son meilleur ami en passant. « Qu'est-ce que tu penses de celle-ci ? Je suis sûr que ça t'irait super bien, ça te donnera une petite touche d'excentricité.
- C’est sur je passerai de mon sempiternel noir de rigueur en soirée au blanc. A la limite avec une chemise longue blanche et un jean serré blanc … Ouaip, tout en blanc ça peut le faire. »
Sourire, ses mains s’attardaient sur les décorations argentées sur la veste qu’il venait de récupérer des mains de son ami. « Je te vois tellement pas souvent avec du blanc que c’est limite étonnant de savoir que tu as une veste de ce genre dans ton armoire.  Quoi que vraiment, aujourd’hui j’ai rien à dire avec ce que je porte. »

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 900 WORDS.


◊◊◊



(( WE'VE BEEN MAKING SHADES OF PURPLE OUT OF RED AND BLUE ))
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Dim 9 Avr - 0:51


Ready or not

featuring Namil


Tenue n°2 ↠ C'était agréable de ne pas entendre mille et une questions sur mon mode de vie pour une fois. C'était vrai qu'on était un peu bizarre dans ma famille et si ça ne tenait qu'à moi, je n'aurais même pas pris la peine de faire tous ces trucs, c'est ma mère qui a insisté donc que veux-tu. J'y peux pas grand chose si non j'aurais encore le droit à mon sermon habituel sur les dangers d'un corps étranger sur mon fragile système immunitaire. Bref, je préfère me plier plus ou moins aux règles, au moins on me fait pas trop chier avec ça. Après une brève confrontation avec ma mère, je conduis Namil dans ma chambre et je lui montre mon énorme dressing. Ca me fait rire de le voir ébloui comme ça, ça a l'air de lui faire grave plaisir de pouvoir fouiner dans mes vêtements. En même temps, j'en ai tellement que je suis sûr qu'il trouvera son bonheur. En tout cas, ça me fait plaisir de voir qu'il partage le même amour pour la mode que moi. Mine de rien, c'est pas si courant que ça les mecs qui aiment la mode. Il y en a, mais pas mal font genre juste pour être sur la même longueur d'onde que moi, sauf que je les perds trop facilement. Je continue de regarder mes vêtements, tout en lui répondant et en faisant part de mes petits rituels quotidiens en matière d'habillement. C'est vrai que je passe plus de temps dans cette pièce que dans ma chambre, il me faut toujours trois plombs pour m'habiller. Je prends plus de temps que ma soeur ou ma mère, c'est pour dire. Ici, ce n'est pas les femmes qu'on attend toujours, c'est moi, et si seulement il n'y avait que ça, ma salle de bains est remplie de produit pour la peau ou les cheveux, pire qu'une nana quoi.

«  Je passerais ma vie dans une pièce pareille. Clairement pour mon pyjama je suis la team vieux tee-shirt boxer par contre. Pas comme si j’allais impressionner quelqu’un dans mon appartement. » Je rigole franchement à sa confession. « Je te comprends, c'est le meilleur pour pioncer mais avec la soeur que j'ai je dois être potable  jour et nuit si non c'est photo dossier envoyé direct sur internet. Adieu crédibilité. » Et je rigole à nouveau. C'est sûr que si je n'avais pas ce risque, je me laisserais beaucoup plus aller, pas de doute là-dessus. « Je dois quand même m'enfermer à clé dans ma chambre pour faire mes masques. » Oui je faisais des masques et j'en avais pas honte. Qui a décrété que c'était un truc de fille de prendre soin de soi ? Désolé mais je ne veux pas ressembler à un mec avec la gueule plus crevassé que la lune et plus sèche que la Californie. Mon visage était précieux après tout, que diraient mes followers ? « Je suis persuadé qu’il y a des pièces qui coutent une fortune là dedans. Mais j’imagine qu’il y a une justice dans ce monde, t’as le physique d’un modèle, faut avoir des fringues pour sublimer ça. » Un grand sourire se dessinait sur mes lèvres. C'est vrai que certaines pièces m'avait coûté ce qu'on pourrait dire 'un bras' pour quelqu'un de normal. Enfin, c'était pas tant d'argent que ça pour moi, j'avais la chance d'avoir un père riche donc bon. Et il était même pas PDG, faut le faire. Je peux facilement dépenser quelques centaines de dollars dans un seul vêtement quand même -car oui, je les achète beaucoup en ligne- quand à mon physique de mannequin. Ouais c'est vrai qu'il avait pas tort, ce serait du gâchis de l'habiller avec des trucs bon marché.

Finalement, je sors une veste de ma penderie et je me retourne, observant tour à tour la veste et Namil. Ça pourrait clairement lui aller, avec les bonnes pièces, ça sera parfait. Original sans pour autant être trop tape à l'oeil, c'est parfait. Dans ce genre de soirée, mieux vaut ne pas essayer de faire trop excessif, on peut vite se faire catalogué de fashion terrorist et ça c'est pas cool. «  C’est sur je passerai de mon sempiternel noir de rigueur en soirée au blanc. A la limite avec une chemise longue blanche et un jean serré blanc … Ouaip, tout en blanc ça peut le faire. » Un sourire élargi mes lèvres, j'aimais bien sa façon de penser. « Ça te donnera une aura angélique. Immaculée. » Dis-je en lui donnant la veste, un grand sourire toujours aux lèvres. «  Je te vois tellement pas souvent avec du blanc que c’est limite étonnant de savoir que tu as une veste de ce genre dans ton armoire.  Quoi que vraiment, aujourd’hui j’ai rien à dire avec ce que je porte. » Je rigole à son commentaire. C'est vrai que je n'étais pas souvent en blanc, pourtant, je n'en manquais pas dans mon dressing, c'est juste que j'aimais bien le noir. « Le noir c'est facile à porter, ça affine la silhouette et en plus ça va avec tout. Enfin, pas comme si j'avais besoin d'affiner ma silhouette, mais bon. » Je lâche encore un autre rire distrait, c'est vrai, j'étais super maigre, fallait se le dire, même moi j'en était conscient mais je pouvais pas grossir donc bon, puis ça plaisait bien donc je m'en plaignais pas. Je me dirige vers un autre endroit du dressing pour lui montrer où il pouvait trouver le reste de sa tenue. « Regarde par là, je crois que j'ai quelques pantalons blancs. Pour les hauts je dois en avoir dans ce coin là et les chaussures c'est là-bas » Dis-je en lui montrant vaguement une autre zone de la pièce. Je connaissais mon dressing presque par coeur, chaque chose avait sa place, les pantalons dans un coin, les vestes dans un autre, les hauts encore ailleurs et il y avait bien sûr un coin chaussures et un coin accessoire qui exposait bien proprement tout ce que j'avais. Heureusement que c'était ranger d'ailleurs, déjà quand on voit le temps que je mets pour m'habiller, imagine juste que ce soit en désordre, il me faudrait des jours juste pour retrouver la pièce que je veux.

« A ton avis, je te suis avec du semi-all white ou je joue ton parfait antagoniste avec du all black ? » Dis-je en montrant deux hauts de tenue, une avec une veste en jean et un haut blanc, et une autre avec une veste en cuir noir et une chemise noir. Pour le coup je n'étais pas trop sûr de mon coup. On pourrait y aller assortie ou alors faire les deux opposés, les deux pourraient le faire. Ou alors... « Ah mais si je m'habille en blanc ça va pas le faire, avec nos cheveux roses on va ressembler à deux jumeaux et ça passe pas, c'est pas assez voyant. Le noir par contre ça pourrait grave faire un truc fun. En mode ange et démon tu vois ? » C'était con mais ça pouvait être drôle et puis ce genre de contraste ne passe pas vraiment inaperçu. Mouais pourquoi pas, c'est un truc à tenter !
© As
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : yoo kihyun, the pinku prince(ss) POINTS : 1136

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 1490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1175-seo-nam-il-calcifer_namu

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Mar 25 Avr - 22:00


let's go party

- Ahn Lamon— Seo Nam Il -


“when we're done, I'll be where the night never stops
cradling a bruise that's shaped like you
wondering why sleep never came to me
wondering how I still dreamed”
― Alicen Grey

Apparence + Tenue pour la soirée ◊ Il aurait pu vraiment. Poser des questions, jouer son fouineur. C’était son genre. Ou presque. Non, le manque de tact c’était plus son genre, mais interroger ses amis sur des sujets où ils ne seraient pas à l’aise, il savait quand se taire, quand ne rien dire. Alors il s’était plié aux exigences de la maison, avait espéré avoir fait face à la mère de Lamon sans trop être ridicule et il avait fini dans la chambre de son ami en admiration devant sa garde robe. Il en fallait pourtant beaucoup pour qu’il soit cloué sur place, mais vraiment le dressing de Lamon c’était quelque chose. Ce n’était pas lui avec ses placards muraux et les fringues qui les remplissaient à peine qui pouvait comparer. Alors non, ce n’était pas étonnant que l’étudiant en journalisme exprime son admiration tel un enfant devant les placards et les rangements du dressing. Ils en étaient arrivés à disserter sur les habitudes qu’ils avaient concernant le choix de leurs tenues, Nam Il allant jusqu’à clamer vouloir passer sa vie dans un endroit pareil, mais expliquant par contre qu’il faisait parti de ces gens à trainer en boxer tee-shirt le soir. Pour dire, le nombre de fois où il était descendu avec sa couette pour accueillir ses amis sans faire d’effort pour mettre un jean, il y avait vraiment longtemps qu’il avait abandonné toute dignité pour le confort.

« Je te comprends, c'est le meilleur pour pioncer mais avec la soeur que j'ai je dois être potable  jour et nuit si non c'est photo dossier envoyé direct sur internet. Adieu crédibilité.
- L’avantage d’avoir mon appartement donc ! Après clairement, c’est pas ma petite sœur qui ferait ça, elle est plutôt du genre touche à tout et à crapahuter … Sans parler de tout mettre dans sa bouche.
Commenta-t-il amusé. C’est sûr qu’une petite sœur de cinq ans, ça ne pensait pas encore à vouloir photographier son grand frère pour l’afficher ou pour les copines.
- Je dois quand même m'enfermer à clé dans ma chambre pour faire mes masques.
- Mon dieu elle t’épargne pas ! Après soyons honnête, on a jamais l’air potable avec un masque. Au pire rends-lui la pareille ? »
Si d’autres se seraient arrêtés sur le fait qu’il faisait des masques, ça n’avait aucun effet chez Nam Il. Parce qu’il prenait soin de lui, parce qu’il en faisait parfois, parce que la salle de bain était son royaume vu à quel point il était maniaque. Déjà clairement avant de se changer il comptait bien visiter la salle de bain de Lamon, prendre une douche parce qu’il était hors de question de porter des vêtements propres sans qu’il ne soit propre en dessous.

Au final tandis qu’il dissertait sur les possibles pièces du dressing, ses mains passant avec révérence sur les tissus de différentes pièces qui pouvait l’attirer, Lamon finit par lui tendre une veste blanche. Ca le changeait un peu lui qui était fervent du noir, mais l’avantage c’est que même s’il n’avait pas le physique de mannequin de son ami, il portait très bien n’importe quelle couleur, même le blanc pourtant si difficile à porter. Puis vraiment, sa couleur de cheveux suffisait pour le côté voyant, et il savait également qu’il avait une chute de reins plutôt sympathique d’après ses amis et des cuisses que les jeans serrés mettaient toujours si bien en valeur. Et tandis qu’il faisait part de ses idées de coordination, la réponse le fit hausser un sourcil. « Ça te donnera une aura angélique. Immaculée. » Il n’était pas le diable en personne mais pas non plus quelqu’un d’angélique. A voir aussi comment Lamon allait le maquiller car connaissant son ami, il ne sortirait pas de la maison sans être absolument parfait.

« Le noir c'est facile à porter, ça affine la silhouette et en plus ça va avec tout. Enfin, pas comme si j'avais besoin d'affiner ma silhouette, mais bon.
- J’avoue … Moi par contre, j’ai de sacrées cuisses, ça m’apprendra à courir tous les jours. »
Moue boudeuse sur son visage, c’est sûr qu’il était bien loin de la silhouette de Lamon, mais ce n’était pas pour autant qu’il tenait à maigrir. Il appréciait assez sa silhouette et puis clairement, ses jambes c’était du muscle, pareil pour le reste de son corps. Avec le régime alimentaire et le rythme de vie qu’il avait, même en se faisant plaisir avec du sucré et les écarts qu’il faisait parfois, il était difficile pour lui de prendre du gras ou du poids.

« Regarde par là, je crois que j'ai quelques pantalons blancs. Pour les hauts je dois en avoir dans ce coin là et les chaussures c'est là-bas.
- Okay, je vais fouiller. »
répondit-il tandis qu’il partait à la recherche du reste de sa tenue dans le dressing, se décidant pour un jean qui avait tellement de lacérations qu’il se demandait comment il tiendrait sur ses jambes et une chemise qui à l’avant semblait normal, mais l’arrière était un système de dentelles et de tulles dévoilant son dos dans un motif assez recherché, pour les chaussures il verrait au moment du départ quoi qu’il avait déjà flashé sur des bottes blanches assez hautes qui traînaient dans un coin.

« A ton avis, je te suis avec du semi-all white ou je joue ton parfait antagoniste avec du all black ? Ah mais si je m'habille en blanc ça va pas le faire, avec nos cheveux roses on va ressembler à deux jumeaux et ça passe pas, c'est pas assez voyant. Le noir par contre ça pourrait grave faire un truc fun. En mode ange et démon tu vois ?
- Prends le noir sérieux ! Par contre ta salle de bain elle est où ? Je dois redescendre en bas ou … »
Il avait laissé trainer la question, se doutant bien qu’il devait y avoir une salle de bain à l’étage, et même relié à la chambre de son ami vu la taille de la maison, est-ce qu’on pouvait appeler ça un manoir sinon ? « J’ai absolument besoin de prendre une douche avant tout … Après promis je suis tout à toi pour le maquillage, la coiffure et tout ! »


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1041 WORDS.


◊◊◊



(( WE'VE BEEN MAKING SHADES OF PURPLE OUT OF RED AND BLUE ))
Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Ven 21 Juil - 20:16



Ready or not

featuring Namil


Tenue n°2 & Tenue de soirée ↠ Le passage par le rituel d'entrée s'était passé incroyablement vite, pas de question, Namil avait juste exécuté sans rien dire. C'était étonnant, d'habitude on me demande mille et une questions à ce sujet. C'est cool de ne pas avoir à répéter les mêmes bobards pour une fois. Même la petite altercation n'a pas eu l'air de l'effrayer plus que ça. J'imagine qu'elle n'a pas eu le temps de le renvoyer dans la salle de bain en lui expliquant que "les microbes peuvent être partout, si on ne fait pas attention, on peut tomber malade très rapidement et ça peut-être très grave." Heureusement qu'elle respecte mon choix de ne pas parler de ma déficience. Elle est adorable si non, Namil a déjà du s'en apercevoir vu qu'il l'avait déjà rencontré pour je ne sais quoi, c'est vraiment un amour. Enfin, on a fini dans mon dressing pour chercher de quoi se mettre sur le dos. Je suis d'humeur généreuse aujourd'hui alors, en plus de l'avoir invité chez moi, je l'ai laissé prendre ce qu'il voulait pour ce soir. Après tout c'était une soirée très importante, il devait être parfait s'il voulait faire grosse impression. La popularité est un sport, si tu veux pas rater ta saison, il faut bien se préparer ou c'est le flop. Et puis c'est cool de parler avec lui, il semble partager la même passion que moi pour la mode, même s'il fait partie de la team vieux t-shirt/boxer. J'aimerais bien dormir comme ça des fois, mais avec l'autre moche c'est pas facile, je n'ai l'occasion de me laisser aller que lorsque je suis tout seul, si je ne fais pas d'efforts vestimentaires, non seulement ma soeur va me tomber dessus, mais mes parents vont penser que je suis malade, parce que quand je suis malade j'ai pas vraiment la force de m'habiller quoi. Bref, c'est une image que je dois tenir 24/7. C'est mon fardeau. Fardeau que je porte très bien de toute façon. « L’avantage d’avoir mon appartement donc ! Après clairement, c’est pas ma petite sœur qui ferait ça, elle est plutôt du genre touche à tout et à crapahuter … Sans parler de tout mettre dans sa bouche. » Je rigole en entendant ça, il a bien de la chance, il peut se laisser aller au moins. « T'as bien de la chance ! Au moindre faux pas j'ai l'impression que le monde va me tomber dessus. » Je rigole à nouveau, ça a l'air exagéré mais c'est presque vrai, à partir du moment où tu devient populaire, les gens attendent que tu sois toujours au top du top, ils ne te veulent que pour l'image que tu leur montre et si tu as le malheureux de montrer autre chose, tu te fais lyncher. C'est la dure loi de la jungle. Un lion reste un lion, il ne devient pas un mouton. « Mon dieu elle t’épargne pas ! Après soyons honnête, on a jamais l’air potable avec un masque. Au pire rends-lui la pareille ? » « C'est un éternel match de pingpong entre nous, on passe notre vie à se renvoyer la balle. C'est la guerre. » Dis-je d'un ton grave avant de pouffer. « Mais c'est pas vraiment méchant, on préfère largement se liguer ensemble contre les autres. » On a toujours été très complice ma soeur et moi, les conneries on les faisait ensemble et même si on se pourrit bien comme il faut, on s'aime. Personnellement, je ne pourrais pas vivre sans elle, c'est trop ma conscience, sans elle je suis une loque. En fait, sans elle je serais surement déjà mort de ma stupidité.

On a passé du temps dans mon dressing, il fallait plus de quelques minutes pour faire le tour de mon dressing, avant de trouver de quoi se mettre sur le dos. J'avais proposé une veste à Namil et ça l'a inspiré donc j'imagine que sa tenue était presque trouvé. Même si je ne suis pas un fervent défenseur du blanc, j'ai tout de même beaucoup de pièces de cette couleur, surtout des haut en faite, les pantelons blancs ne sont pas les plus faciles à porter et à associer du coup je n'en ai pas des masses. Mais bon, il devrait tout de même trouver son bonheur. Je lui propose également deux tenues que je pourrais possiblement mettre, une entièrement blanche avec une veste en jean et une autre en total look black avec quelques touches de couleurs sur la veste. J'avoue que son choix me fait sourire, j'aime le noir et au moins on ne passera pas pour des jumeaux. Un autre sourire se dessine sur mes lèvres à l'entendre parler. « Ma mère t'adorerais, t'étonnes pas si elle se met en tête de t'adopter. » Dis-je en rigolant. Je te jure qu'elle en serait capable, elle va vouloir l'inviter tout le temps après, déjà que lorsqu'il l'a interviewé au sujet de mon père et son entreprise, elle n'a pas arrêté de me parler de lui en me demandant si c'était un ami à moi et pourquoi je ne l'avais jamais ramené à la maison. Ca a duré des mois, j'ai cru qu'elle n'allait jamais se le sortir de la tête, un vrai coup de foudre. « La salle de bain est juste à côté, c'est la porte à ta droite quand tu sors du dressing. » Bien sûr que j'avais une salle de bain personnelle, tu imagines une salle de bain commune ? Avec tous les produits qu'on a ma soeur, ma mère et moi, ça partirait en troisième guerre mondial, ma soeur m'aurait étripé parce que je passe des heures dans la salle de bain et moi j'aurais étripé cette moche parce qu'elle m'aurait volé toutes mes affaires. Fin bref, c'était juste pas imaginable quoi. Il y a une salle de bain commune, bien sûr, il y en a même quatre, mais chaque chambre à sa salle de bain donc bon. Oui il y a plus de salle de bain qu'il n'y a de chambre dans cette maison, il faut pas chercher à comprendre. D'ailleurs, en parlant de ma mère, j'entends quelqu'un toqué à la porte, et même pas quelques secondes plus tard, ma mère était devant l'entré du dressing, un plat rempli de gâteau typique thaïlandais en mains. Il fallait s'en douter, aucun invité ne reste dans cette maison le ventre vide. Sérieusement, tu reste juste une heure en compagnie de ma mère tu ressors tu as pris minimum trois kilos. « Ça va les garçons ? Vous avez faim ? J'ai préparé des gâteaux. » Elle a dit ça avec son grand sourire, toute fière d'elle, elle était vraiment adorable. Je l'ai remercié en piquant le premier dans le plat, donnant, au passage, un bisou à ma mère parce que c'est ma petite maman quoi, et on plaisante pas avec ma relation avec elle. « Vas y sert toi, la boo de ma mère c'est la meilleure. »
© As

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : yoo kihyun, the pinku prince(ss) POINTS : 1136

NOUS A REJOINT LE : 29/01/2017

MESSAGES : 1490

☢ BURNING AMBITION
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t1175-seo-nam-il-calcifer_namu

Message  Sujet: Re: Let's go party | ft. Namil     Dim 30 Juil - 13:58


let's go party

- Ahn Lamon— Seo Nam Il -


“when we're done, I'll be where the night never stops
cradling a bruise that's shaped like you
wondering why sleep never came to me
wondering how I still dreamed”
― Alicen Grey

Apparence + Tenue pour la soirée ◊ Il aimait bien Lamon. C’était facile de parler avec lui, facile de rire aussi. Facile d’oublier que à peine deux trois semaines avant il embrassait son meilleur ami à pleine bouche lors de sa soirée d’anniversaire et qu’après ils se comportaient comme si de rien n’était, comme si c’était normal. Et ça avait été difficile à Nam Il. Plus difficile qu’on ne l’aurait cru de simplement faire comme si de rien n’était avec Hansol, d’être toujours le même ami toujours aussi tactile, toujours aussi souriant alors que dans son esprit c’était la débandade parce que ce n’était pas logique, ce n’était pas clair. Il faisait normalement des séparations très strictes dans sa tête, tout était carré, sauf Hansol. Hansol qui ne rentrait pas dans les cases. Et c’était soudainement devenu très compliqué. Mais peut-être qu’embrasser son meilleur ami était normal, il n’en savait rien. Et très clairement il n’avait pas envie d’y penser sur le moment. Non. C’était sans doute pourquoi il sortait souvent ces temps-ci et qu’il avait accepté avec grand plaisir l’invitation de Lamon à passer la soirée de la fête du printemps avec lui. Et il s’était plié sans trop de soucis aux conditions d’hygiène de la maison de celui-ci, appréciant même l’idée de devoir se laver les mains et autres à l’entrée de la maison. C’était pas plus mal, surtout pour quelqu’un d’aussi maniaque que lui. Une fois tout ça fait, ils avaient fini dans la chambre de Lamon a discuter tranquillement tandis qu’ils choisissaient une tenue, son ami le laissant fouiller dans ses placards à sa guise à son plus grand plaisir.

Et la discussion s’était orienté sur les vêtements, la team pyjama à laquelle il clamait appartenir ou encore leur petite sœur. Nam Il avait une petite sœur de cinq ans qui crapahutait encore partout dans la maison et qui le regardait encore comme une divinité quand il retournait chez lui pendant les grandes vacances, il faudrait qu’il s’organise pour l’été prochain d’ailleurs. Et contrairement à ses amis qui avaient une sœur bien souvent à peine plus jeune ou plus âgé qu’eux, il avait l’avantage d’être tranquille avec ce petit bout qu’était sa princesse vu l’écart de quinze ans qu’il y avait entre eux. « T'as bien de la chance ! Au moindre faux pas j'ai l'impression que le monde va me tomber dessus.
- Ouh … Tu en es proche sinon ?
- C'est un éternel match de pingpong entre nous, on passe notre vie à se renvoyer la balle. C'est la guerre. Mais c'est pas vraiment méchant, on préfère largement se liguer ensemble contre les autres.
- C’est bien d’être proche avec … Pendant très longtemps j’ai cru être enfant unique et elle est arrivée … Pour l’instant elle est adorable, mais je crains qu’en grandissant elle me demande des comptes ou me présente à toutes ses copines. »
Et il voyait déjà ça d’ici, sa petite sœur entamant le collège et voulant absolument qu’il rencontre toutes ses copines, quitte à reparler de l’époque où il avait les cheveux roses, soit maintenant, s’il ne les avait plus dans sept ans.

Le temps de retourner dans l’armoire, de donner son avis sur la tenue de Lamon, lui conseillant de prendre du noir tandis qu’il s’afficherait en blanc, et leur tenue était enfin toute trouvée, une question entre ses lèvres quant à l’emplacement de la salle de bain. « Ma mère t'adorerait, t'étonnes pas si elle se met en tête de t'adopter.
- Wow, je suis flatté en vrai, même si à la longue j’suis pas vivable je t’assure.
Rire de sa part, il savait qu’il pouvait être difficile à vivre surtout à cause de son côté ordonné et son côté maniaque, Hansol son meilleur ami et habitant honoraire de son appartement en payant déjà le prix.
- La salle de bain est juste à côté, c'est la porte à ta droite quand tu sors du dressing. » Acquiesçant d’un signe de tête il attrapa la veste, le fameux haut qu’il avait choisi pour aller en dessous de même que le jeans et les accessoires pour agrémenter sa tenue. Et c’était les bras chargés qu’il s’apprêtait à sortir de l’endroit et donc d’aller dans la fameuse salle de bain, personnelle, de Lamon quand la mère de celui-ci entra se positionnant au niveau de l’entrée du dressing, un plateau de gâteaux dans les mains.

« Ça va les garçons ? Vous avez faim ? J'ai préparé des gâteaux.
- Vas y sert toi, la boo de ma mère c'est la meilleure.
- Ah, merci madame. »
Le temps de poser les vêtements qu’il avait choisi pour lui sur l’une des étagères du dressing, et il attrapait à son tour un des gâteaux que la mère de Lamon avait préparé pour eux. Un délice en effet. Et il dut retenir un gémissement de bonheur face au goût des gâteaux. « Wow, ils sont super bons ! Je dirai qu’elle rivalise avec la cuisine de ma mère … Mais comme on dit les garçons sont toujours biaisés par leur mère donc. » Légère moue au visage, vu qu’il avait grandi avec la cuisine de sa mère il savait bien que jamais aucune cuisine ne pourrait la surpasser. C’était le goût de son enfance après tout. Mais un léger rire échangé avec les Ahn et il s’excusait de sa présence. « Par contre il faut vraiment que je prenne une douche. Moon tu t’occuperas de mon maquillage après ? » Et après la confirmation de celui-ci, Nam Il était déjà dans la salle de bain pour prendre sa douche tant méritée.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 933 WORDS.


◊◊◊



(( WE'VE BEEN MAKING SHADES OF PURPLE OUT OF RED AND BLUE ))
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Let's go party | ft. Namil
 Sujets similaires
-
» Bisounours Party | V. 2.0
» Garden Party
» Dungeon party
» Beach Party ! [ pv ]
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: