+ why are you being so grumpy?! - Page 2

 

YOOOO, on se sent d'humeur diabolique ? Pas de problème, viens jouer à la Roulette d'Halloween juste ici ! N'oublie pas non plus la Banque à Points !
EVENT COMME AVANT. Sois un dingue et participe au BAL COSTUMÉ, dans l'horreur et dans les rires !
V16 de Hundred Miles, déjà ? Allez, viens prendre part à la fête maccabre, et découvre toutes les petites news en direct ! CHECK L'ANNONCE
en avant première sur HM, le LOUP GAROU GRANDEUR NATURE trouve vite les loups !


Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Jeu 18 Mai 2017 - 15:55

why are you being so grumpy ?!
feat. nabeom

Les sens sont troublés, tout se mêle, et elle ne sait plus si elle sent, si elle entend ou si elle goûte. Tout baigne dans une agréable incertitude, qui dans l’état euphorique et semi comateux où elle se trouve, ne la panique absolument pas. Elle n’a presque que semi conscience qu’elle mange avec quelqu’un, tellement toutes ses forces sont concentrées sur le fait de se remplir un peu plus le ventre. Ses paupières se ferment parfois, et elle doit se forcer à ne pas s’endormir.

Bien vite elle sent quelqu’un la toucher, et elle grogne un peu de mécontentement. Inbeom essaie de la faire sortir de sa chaise, mais elle est bien là, elle est confortable, elle pourrait y passer toute la nuit. Elle aime les odeurs, elle aime les sons, elle aime le rembourrage de son siège, non vraiment, il n’a pas besoin de l’en arracher, pour quelle raison après tout, personne ne les vire, ah… Elle essaie de se débattre un peu (et débattre est grand mot) avant d’abandonner et de le laisser. Il lui dit de ne pas s’endormir, et de bien se tenir, elle acquiesce la tête en écoutant à moitié. Narae n’a qu’à demi conscience mais bientôt elle est sur ses pieds, et c’est étrange mais elle a l’impression de voler à moitié, comme s’il ny avait plus du tout de poids dans son corps. Elle s’en amuse, sans rendre compte que c’est aussi parce qu’Inbeom la porte à moitié pour qu’elle continue à tenir debout.

Bientôt, l’air frais vient frapper son visage et elle se reprend un peu (un peu est le mot, on ne peut ignorer la quantité d’alcool dans son sang). “j’ai pas payé… je vais aller en prison” fait-elle en venant poser son visage contre le torse d’Inbeom, n’ayant pas vu qu’il avait réglé le repas pour eux deux. Elle lui tape un peu le torse tout en pleurant à moitié (sans aucunes larmes coulant de ses yeux). Puis il lui dit qu’il doit la ramener, et Narae n’a même pas le temps de protester qu’il lui propose une balade. “Ouiiiii !” s’exclame-t-elle. Elle s’arrache à la proximité et lui saute sur le dos. “Tu fais le cheval aujourd’hui Beomie. Allez avance !” dit-elle en lui donnant des petites tapes sur le haut du crâne, essayant au passage de ne pas tomber par terre dans le processus.

Bien vite, elle vient reposer son visage contre son épaule et se laisse mener (s’il lui dit de descendre de toute façon elle ne le fera pas, s’il y a une chose qu’elle est c’est têtue), les bras attachés autour de son cou. Elle aime bien son odeur, cela lui donne envie de dormir mais il lui a dit de ne pas le faire alors, elle garde ses yeux bien écarquillés. Elle doit faire un peu peur. “Je suis fatiguée…” finit-elle par dire en baillant à côté de son oreille. L’énergie semble remonter par vagues, redescendant de façon aussi brutale. “Tu as dit que tu me ramenais… Oppa…” fait-elle en le serrant un peu plus , avant de pointer la direction du campus (approximativement) “allez, galope !!”


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 15:11

why are you being so grumpy ?
FEAT KIM NA RAE
Boire en étant à jeûn n’avait peut-être pas été leur meilleure idée de l’année. In Beom avait beau avoir une bonne résistance à l’alcool, le soju lui était monté à la tête, et il voguait dans une agréable torpeur. Certes moins forte que celle de Na Rae, mais malgré tout suffisante pour lui faire perdre toute inhibition. Na Rae semblait toute molle entre ses doigts, totalement sous l’emprise de l’alcool qu’ils ont ingurgité. Il trouvait ça drôle, et le blond éclata de rire en pinçant le nez de la brune entre son pouce et son index. L’air frais et nocturne aurait du les réveiller un peu, et pourtant il ne fait qu’accentuer ce brouillard qui habitait l’esprit du jeune homme. Il se sentait plus léger que jamais, plus confiant aussi. Soudain, Na Rae sembla s’inquiéter de l’addition, et elle se pressa contre le torse de son ainée l’air désespéré. In Beom rougit furieusement, et il se pencha vers la jeune femme, passant un bras autour d’elle pour caresser sa nuque. « J’ai payé, tu n’iras pas en prison. Je ne les laisserais pas t’emmener. » Déclara-t-il, la bouche légèrement pâteuse, sans quitter des yeux le visage de la brune. Elle était jolie Na Rae quand même, même si c’était l’ivresse qui le faisait réfléchir – pas qu’il la trouvait moche en étant sobre, mais là, l’émotion était différente. Il avait l’impression de la regarder à nouveau comme il la voyait des mois auparavant. Il secoua la tête, troublé parce les pensées que l’alcool pouvait provoquer chez lui, et il passa sa paume sur son visage pour reprendre ses esprits.

Il n’eut pas vraiment le temps de retrouver des idées plus claires que Na Rae l’a déjà contourné pour lui sauter sur le dos sans délicatesse. Prit au dépourvu, le nageur s’arqua en arrière sous son poids et manqua de perdre l’équilibre. Son corps balança d’avant en arrière quelques secondes avant qu’il ne parvienne à agripper les genoux de sa cavalière pour la stabiliser sur son dos. Poussant un grognant tandis qu’elle tapotait son crâne, le jeune homme fit un pas en avant, lourd, puis un second, plus assuré. Elle finit par se lover plus calmement contre sa colonne, à son plus grand soulagement. Il se demandait si elle allait dormir… ou lui vomir sur les épaules, et l’une comme l’autre, aucune idée ne lui plaisait beaucoup. Il ne voulait pas être tout seul. Elle demandait à rentrer, elle était fatiguée, alors In Beom renonça à sa promenade – même lui trouvait que c’était une mauvaise idée finalement – pour se diriger vers les dortoirs. Ils avançaient lentement, en silence, malgré les hoquets qui secouaient le nageur. Elle était lourde mine de rien. Il sera sa prise autour de ses cuisses pour qu’elle ne glisse pas et accéléra le pas jusqu’au dortoir Melted, qu’il atteignit au prix d’un effort intense. Devant le perron, il la relâcha sans crier gare et se laissa tomber dans le gazon au pied de la façade, suant et haletant par l’effort de la porter jusqu’ici. « On est arrivé. T’es encore réveillée ? » Marmonna-t-il alors qu’il venait de la larguer sans considération l’instant plus tôt. Il jeta un regard vers sa compagne. « Putain Na Rae me regarde pas comme ça, tu peux pas savoir comment j’ai envie de t’embrasser. » Jura-t-il devant sa mine bouffie et adorable qu’il devinait dans la pénombre.








◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 15:44

why are you being so grumpy ?!
feat. nabeom

Sobre, cela ne serait pas si différent de son comportement habituel. Narae est gamine, Narae est bien trop enthousiaste et joyeuse pour son propre bien. Mais qu’elle lui monte dessus pour lui demander de galoper jusqu’au campus, peut-être qu’elle ne l’aurait pas fait, mais après tout, elle est capable de tout. Elle espère juste qu’il suivra ses injonctions et bientôt, elle sait qu’il prend le bon chemin, même si elle proteste un peu à cause de l’allure peu vive de sa monture. Elle finit par abandonner l’idée de se plaindre ou de parler, elle dort à moitié sur son épaule, elle lui bave d’ailleurs un peu dessus. Les paysages défilent, lentement mais à la fois rapidement à cause des micro sommeils, et bientôt elle reconnaît très bien les rues, et les espaces verts. Elle voit la maison melted se former au loin, et elle sent une douce chaleur dans sa poitrine de se dire qu’elle sera bientôt dans son lit. Enfin, c’est ce qu’elle croit tout du moins.

La vitesse accélère un peu, mais elle a à peine le temps de s’en réjouir qu’elle atterrit par terre, sur les fesses. Elle a mal et se plaint en conséquence, réveillant sûrement quelques melted assoupis en même temps. Elle commence à geindre et regarde Inbeom qui l’a lâchée comme un sac à patates, sans trouver les mots pour réellement se plaindre. Elle abandonne après plusieurs grognements et l’observe s’allonger dans l’herbe, comme ça. Ils ne sont pourtant qu’à quelques pas de la fin, pourquoi a-t-il abandonné là ? Elle s’allonge aussi, parce qu’elle est fatiguée, et finalement le parterre d’herbe n’est pas si inconfortable que ça. Il lui pose une question, et elle répond en marmonnant “je suis réveillée.. et j’ai mal aux fesses.. idiot, méchant.”

Avec sa moue boudeuse, elle vient croiser son regard mais elle n’a pas la force de venir le taper comme elle l’aurait fait habituellement. “je te regarde même pas !!!” dit-elle comme une enfant, rougissant s’il est possible de l’être plus à cause de ce qu’il vient de dire, essayant de l’ignorer. Il l’énerve, et elle se rapproche de lui finalement pour lui donner une tape sur la tête. “tu vas me laisser dormir ici, hein ? c’est ça ? dans l’herbe ?” dit-elle avec un petit air furieux, le poussant contre l’herbe pour venir se placer à califourchon sur lui. “si tu me fais dormir ici tu seras au moins mon matelas.” il est assez épatant qu’elle puisse sortir des phrases pareilles vu son alcoolémie, mais il arrivait qu’elle soit particulièrement consciente, ou en tout cas qu’elle en ait l’air. Elle le fixe et se penche au dessus de lui. “tu n’as pas le droit de m’embrasser. si tu fais ça tu iras en prison” fait-elle en tapant légèrement sur son torse, laissant ses cheveux tomber autour de son visage pour frôler le visage du jeune homme. elle renifle et ses yeux se mouillent un peu. ses pensées n’ont pas beaucoup de sens en cet instant, ses sentiments non plus, l’alcool la ferait tomber amoureuse de tout garçon passant, alors ce n’est pas difficile pour elle de ressentir tout ça pour l’homme qu’elle a aimé auparavant. “ arrête ! tu as pas le droit” dit-elle à inbeom, mais peut-être se parle-t-elle à elle même, pour résister à ce qui monte dans son ventre et qui lui amènerait des regrets.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 16:25

why are you being so grumpy ?
FEAT KIM NA RAE
Il étira son dos endolori, devinant malgré l’ivresse qu’il souffrira demain à l’entrainement. Na Rae est toujours part terre, visiblement douloureuse également, et il s’en voulu passablement de l’avoir lâchée avec si peu de délicatesse. C’était peu digne d’un gentleman qui avait juré de la ramener. Elle protesta à sa remarque, et il obéit, détournant le regard malgré les bulles qui éclataient dans sa poitrine. Putain. Il se mit à regretter d’avoir bu. Comment pouvait-on perdre le contrôle aussi facilement pour quelques verres ? Frustré, il ramena ses genoux entre son torse et fixa la nuit droit devant lui. « Tu peux rentrer, je ne vais quand même pas te raccompagner dans ta chambre ? » Grommela-t-il à sa remarque, mais il n’eut pas le temps de réagir qu’elle l’avait repoussé dans l’herbe pour lui grimper dessus à nouveau. Une nouvelle bulle d’envie éclata plus fort que les autres dans son ventre, et il grogna, presque désespéré. « Ou peut-être que si ? » Demanda-t-il en serrant les dents. Elle le provoquait, et c’était terrible. Parce qu’il devinait trop bien la portée du regret qui les guettaient, et pourtant, ses sens étaient désinhibé par l’alcool. Rien ne semblait être grave ou impardonnable à cet instant. Il savait qu’il n’avait pas le droit, de l’embrasser, et pourtant il fallait qu’elle s’approche encore au lieu de le fuir, qu’elle se presse plus près encore, chatouillant son visage de ses longueurs brunes. « Qu’est-ce que tu fous, si tu veux pas va te coucher alors ? » Il avait la bouche pâteuse et le regard fuyant, doublé d’un esprit martelé par le pouls qui battait dans ses tempes.

Lentement, il inspira profondément pour oxygéner un peu son cerveau et se redressa, Na Rae toujours sur ses genoux. Il lui fit face et enroula ses bras autour de sa taille, baissant son visage vers le sien. « Ou peut-être que tu veux mais que tu veux pas le dire ? » Demanda-t-il avec un sourire railleur, presque ému de retrouver la chaleur de son corps. Et intérieurement il s’en voulait déjà, la raison lui hurlait de la relâcher, d’arrêter ce cirque ridicule et dangereux. Elle était pourtant réduite au silence par la brume éthylique qui ne quittait pas son esprit anesthésié. « Pourquoi t’es comme ça Na Rae, comment j’peux résister si tu provoques ? » Ses paumes pressèrent plus fiévreusement la chute des reins de la jeune fille. Et putain qu’elle était belle, même bourrée, même dans le noir. Et bordel il s’en voulait parce qu’il savait qu’il lui faisait encore du mal. Et pourtant ça ne semblait pas avoir d’importance. Autant pour elle que pour lui. Il se pencha légèrement jusqu’à ce que leurs lèvres ne manquent de s’effleurer, hésitant encore, sentant son souffle chaud sur ses lippes au goût amer de soju. « Qu’est-ce qu’on va faire Na Rae ? » Questionna-t-il en glissant une de ses mains dans ses cheveux, effleurant les courbes de son corps qu’il avait cru oublier jusqu’ici. « J’aurais pas du te faire boire je crois. Ni boire moi-même. Mais on est là et t’es trop belle. Tu vas vraiment appeler la police ? »








◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 16:47

why are you being so grumpy ?!
feat. nabeom

Peut-être qu’elle fait exprès, peut-être pas. Elle n’en sait rien elle même, cette force qui lui dit de fuir semble plus ou moins égale à celle qui lui donne envie de se blottir contre lui. Si elle le haïssait ce serait plus simple, alors ses coups ne seraient pas seulement pour rire, ne feraient pas que lui effleurer la peau. Et alors il n’oserait pas dire ce genre de choses, elle ne craquerait pas à nouveau. Son cerveau lui dit non mais tout son corps lui dit oui. Des frissons familiers remontent dans son ventre et elle est bien, là, tellement qu’elle le laisserait faire ce qu’il voulait, elle fermerait juste les yeux. Elle ne peut pas anticiper, envisager, et les signaux d’alarmes sont si faibles, à peine visibles, à peine audibles, elle peut les écarter du bout des doigts et s’abandonner à l’ivresse du moment.

In Beom l’attire, In Beom l’a attiré et In Beom l’attirera toujours, il est beau et elle l’aime bien, elle l’a aimé et ainsi, il lui est difficile pour elle dans une telle position et dans un tel état d’ébriété de dire non, non je ne veux pas m’abandonner à ce plaisir alors que rien ne m’en empêche. Elle écarte la douleur future, elle ne veut pas aller plus loin, et puis elle est adulte, non ? Elle fait ce qu’elle veut. Elle n’est pas en couple, pas encore, elle ne fait de mal à personne, et puis pour l’instant elle n’est que sur lui, elle profite de sa chaleur, voilà tout. Elle essaie de rationaliser, de se calmer, de dire stop à sa peau dont la sensibilité semble d’un coup décuplée. Elle soupire bruyamment en sentant ses bras autour d’elle, et elle ferme les yeux, sent son souffle lui caresser les lèvres. Narae fait un petit non de la tête, non elle ne veut pas, mais ce mouvement est tellement faible, imperceptible, comme si son cerveau était prêt à lâcher la lutte, la bagarre.

Elle le déteste, lui et son beau visage, lui et son beau sourire, lui et son odeur, lui et son tout. “je ne…” elle se mord la lèvre sans parvenir à finir sa phrase, sous la pression des paumes d’In Beom, et elle ferme à nouveau les yeux, gênée, le visage sûrement d’une couleur écarlate, impossible à distinguer dans la pénombre. Que fait-elle, elle devrait se lever, partir, dire non de façon plus forte, mais elle doit se l’avouer, à ce moment là elle n’a pas envie de dire non, elle envie de dire oui, oui, oui, de se laisser aller, de se déconnecter de son esprit. Il pose une ultime question et elle vient rouvrir les yeux pour le regarder, une petite moue au visage. Cette fois elle secoue la tête d’un non qui se voit, d’un non qui veut dire oui, d’un non qui lui ouvre une porte.

Son coeur lui fait mal à taper si fort dans sa poitrine, elle a chaud, bien trop chaud, si bien que si elle s’écoutait elle se déshabillerait aussi rien que pour sentir l’air frais effleurer sa peau. “tu me trouves vraiment belle ?” demande-t-elle en frissonnant, pour qu’il le répète encore une fois, comme si les autres n’avaient pas suffi, ou peut-être pour lui demander qu’il lui montre, comme il la trouve belle. Narae bat des cils et se presse contre lui, comme si chaleur additionnée à chaleur pouvaient s’annuler, sans vraiment d’idée en tête plus que d’être encore plus près de lui. En tout cas c’est ce qu’elle se dit, pour se rassurer, elle ne pourra pas être plus directe que ça, un interrupteur au fond de son esprit n’est pas encore éteint, l’alarme émet encore quelque lueur, elle a envie qu’il l’éteigne, qu’il l’étreigne.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 17:40

why are you being so grumpy ?
FEAT KIM NA RAE
Ils étaient trop cons et trop soûls l’un comme l’autre, pour songer à la portée de ces actes délirants. Trop pressés de retrouver la chaleur de l’autre, le satin de leurs peaux longtemps oublié. C’était honteux à dire, mais elle lui avait manqué Na Rae, son corps en tout cas, ce pour quoi il était tombé amoureux en premier. Alors il se délectait de parcourir sa colonne et ses hanches du bout des doigts, jusqu’à les perdre dans sa chevelure. In Beom voudrait qu’elle lui dise d’arrêter. Qu’elle soit plus lucide que lui et qu’elle le chasse sans retenu. Qu’elle disparaisse dans ce dortoir et pourquoi pas, en vienne à le détester. C’est ce qu’elle aurait de mieux à faire, finalement. Et ça le tuait de la voir encore là, collée contre lui, entre ses bras musclés. Il frissonna légèrement et se détourna un instant de son visage, de ses lèvres, pour plonger dans son cou et humer son parfum rendu âcre par l’alcool. Elle ne changeait pas Na Rae, elle était toujours aussi délicieuse à respirer.

C’était grave ? il n’en était plus sûr. Il en avait tellement besoin à cet instant que ça semblait bien moins lourd à supporter au lendemain. Ils se connaissaient, c’était déjà arrivé. Il avait tellement peur de la faire souffrir cependant, et pourtant l’ébriété lui faisait oublier toute considération. Pour la première fois il devenait le connard égoiste qu’il était d’habitude, mais avec une personne qu’il avait juré de tenir loin de cet aspect détestable de sa personnalité. In Beom n’y pouvait rien, elle était si chaude, si désirable comme ça, que son esprit embrouillé n’y voyait plus que l’aspect déraisonnable. Pourquoi elle ne luttait pas ? ça l’obnubilait. Etait-elle dans le même état second que lui ? Il se redressa un peu, la ramenant plus franchement contre son torse pour se retrouver face à son visage encore une fois, toujours avec les mêmes doutes. Ses lèvres l’attiraient tant. Na Rae chercha à répondre, et il s’arrêta, près à la lâcher si elle le lui demandait. Mais elle ne dit rien, et à sa dernière question secoua la tête, le laissant soudain tremblant et impatient. Il se détestait et pourtant, ne parvenait pas à trouver ce semblant de lucidité qui les sauverait tous les deux. Son cœur s’emballa à lui en faire mal, et l’espace d’une minute, une heure, une nuit, il retrouvait les sensations qu’il avait éprouvé à leurs débuts ensemble. Cette affection physique et irrépressible bien différente de ce qu’il pouvait ressentir pour elle à présent – en étant sobre.

Sa question le fit sourire doucement, et tandis qu’une main demeurait nouée à ses reins, la seconde vint écarter les mèches de cheveux qui tombaient sur son visage rond. Il caressa son front avec douceur, la contemplant avec attention, oubliant qu’ils étaient assis dans l’herbe devant leur dortoir. Son corps tanguait et pourtant, il ne se détournait pas d’elle. In Beom laissa échouer sa main au sommet de son crâne. « T’es vraiment magnifique, fais moi confiance. » Murmura-t-il. Et il osa finalement, capturer ses lèvres entre les siennes dans un baiser lent, plein de douceur et de réconfort, retrouvant le goût sucré et oublié des lippes de son ex-petite-amie. Il avait cédé, et finalement la considération morale avait été repoussée au lendemain. Il voulait juste se laisser aller à cette étreinte et à cette envie qui éclatait sourdement dans son ventre. Il se retira rapidement, suffisamment pour lui laisser la possibilité de changer d’avis, de se défaire, de le gifler. Assez pour pas être un connard, tout en restant suffisamment près pour lui offrir la chance de l’accepter elle aussi. « Je te promet que t’es belle. Et je suis désolé aussi. »








◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 18:07

why are you being so grumpy ?!
feat. nabeom

Elle a envie de se faire aimer à nouveau, même si ce n’est que pour quelques minutes dans un baiser, la résolution de ne plus vouloir d’homme ayant creusé un vide en elle. Manque d’affection qui la mène aux pires décisions, elle se trouverait bien pathétique si elle était en mesure de réfléchir, de penser. Heureusement, son cerveau a fui enfin, il rompt le dernier fil lorsqu’Inbeom vient lier ses lèvres aux siennes, et qu’elle retient sa respiration. Elle le déteste pour lui donner tant de douceur, elle le hait pour remplir si temporairement ce qui lui manque, et en oublie de reprendre de l’air lorsqu’il se détache d’elle. La douleur monte dans sa poitrine et elle ferme les yeux, l’absence devient suffocante, elle aimerait pouvoir arrêter là, elle ne sait pas pourquoi il s’excuse, il n’a rien fait, rien qu’elle n’a pas désiré. Et c’est en ça qu’elle s’en veut le plus, de ces envies silencieuses, refoulées, tues.

“Tu n’as pas le droit” répète-t-elle à nouveau. Mais à ce moment là, elle ne pense pas qu’il n’a pas le droit de l’embrasser, elle se dit qu’il lui est interdit de la laisser avec si peu, de la laisser là, qu’elle va pleurer si elle doit affronter ce vide maintenant. Elle vient déposer un baiser sur ses lèvres, un deuxième, un troisième, des baisers papillons d’une femme indécise qui sait au fond d’elle qu’elle ne se prépare qu’à plus de souffrance, avant de prendre son visage entre ses mains pour l’embrasser. Baiser emprunt de douceur, celle qu’il lui a offerte et qu’elle tient à lui renvoyer, empreint de désir mû par la boisson, et de sentiments pas tout à fait résolus. peut-être qu’elle n’y arrivera jamais, au fond, tant qu’elle aimera, elle n’arrêtera jamais. Les amours ne font que s’additionner sans se remplacer, et elle envie ces personnes qui sautent de pierre en pierre, insouciants.

Elle le déteste d’être aussi gentil. Elle le déteste de ne pas l’aimer. Honte refoulée à chaque regard croisé, à chaque contact léger. Loin de léger est le contact à cet instant, elle se presse contre lui comme par envie de s’y fondre, vient mordiller sa lèvre et goûter sa langue. Elle veut se l’autoriser, cinq minutes. Narae n’est jamais timide dans son amour, Inbeom a pu le connaître autrefois, et l’alcool n’y arrange rien. Elle sait qu’elle n’ira pas plus loin, qu’elle se donne justes ses lèvres pour cette soirée. Elle a l’impression d’être dans un songe, et peut-être que ça se confirmera au lendemain, lorsque le souvenir sera flou, ou inexistant. On peut les voir sûrement, par les fenêtres du dortoir, qu’ils doivent avoir un drôle d’air.


La jeune femme finit par quitter ses lèvres et vient déposer un baiser dans son cou, avant d’y reposer son front. Elle est un peu essoufflée, incapable de contrôler son émotion, et elle sent une agréable quiétude venir prendre part de son corps.


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 24 AVATAR : Choi Minho - SHINee POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 27/01/2017

MESSAGES : 300

♡ PUT YOUR TRUST IN ICE CREAM
Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 18:38

why are you being so grumpy ?
FEAT KIM NA RAE
Il expira lentement la frustration qui l’avait saisi l’instant d’avant, satisfait d’avoir goûté à nouveau à ses lèvres convoitées. Et Na Rae ne le repoussa pas, se contentant de revenir explorer ses lippes de léger baiser papillons, presque caresses. Il retint sa respiration, plongeant ses doigts dans sa chevelure avec plus de tendresse, passant son bras dans son dos pour la rapprocher encore, la serrer contre lui. Et il ignorait ses paroles. Il n’avait pas le droit, il le savait, mais à ce moment-là il s’en fichait. Il avait envie d’elle, de sa peau, de ses baisers, de ses mains, de sa chaleur. Il avait envie de retrouver cette complicité qui les liaient avant, bien différente, trop différente de cette relation fraternelle qui les unissaient à présent. Et il rageait de se dire que jamais il ne pouvait combiner ces deux aspects de l’amour, pour l’aimer comme il voudrait l’aimer. Elle aurait raison de lui en vouloir, et elle aura sûrement tout le loisir de le faire le lendemain. Mais pour le moment, il ne sentait que sa tiédeur qui se combinait au feu qui brûlait en lui, le contact mouillé de ses lèvres.

Il souffla bruyamment, comblé par la douceur, et à la fois ça n’était jamais assez. Elle n’était pas assez près, il voulait sa peau contre la sienne si égoïstement. Ses dents vinrent à leur tour malmener la peau de ses croissants rosés, leurs langues se rencontraient avec un empressement éhonté qui fit sourire In Beom contre les lèvres de sa belle. Ivre de désir et d’alcool, il laissa sa main quitter ses cheveux pour glisser jusqu’à ses hanches, longeant celles-ci jusqu’à ses cuisses qu’il empoigna avec douceur pour la relever contre lui. Titubant mais déterminé, il se leva sur ses genoux d’abord, puis sur ses pieds, la levant dans le même geste pour la presser contre son torse, l’invitant à s’agripper à lui. Il la contempla un instant dans la pénombre, avant de déposer un baiser presque trop chaste sur ses lippes. Lentement, il s’avança vers le dortoir, et malgré son poids dans ses bras, il parvint à gravir les escaliers jusqu’à sa chambre, dont il poussa la porte. Il la referma aussi vite et vint déposer sa belle sur son matelas, l’allongeant avec une certaine tendresse. Hâtivement, il se débarrassa de sa chemise qui l’oppressait pour venir la surplomber en prenant appui sur ses bras. In Beom l’embrassa à nouveau avec une fougue renouvelée, trop conscient qu’il agissait de la pire des manières, et trop soûl pour trouver la force de s’en empêcher. Sa paume glissa sur sa joue pour la caresser. « Je suis désolé désolé désolé. » Murmura-t-il, la gorge serrée et le cœur en furie. « Je sais pas ce que je fous, on a trop bu putain. »






◊◊◊



Revenir en haut Aller en bas
')">
Invité
Invité

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     Lun 5 Juin 2017 - 20:40

why are you being so grumpy ?!
feat. nabeom

Elle se sent tanguer alors qu’il tente de se relever, se dit en revenant à la réalité une seconde qu’il va encore la laisser tomber et qu’elle va encore avoir mal aux fesses, mais il la surprend, il la tient fermement, et elle s’accroche. Elle ne comprend pas pourquoi il bouge maintenant, elle était bien, là, dans la pelouse, elle aurait pu y rester éternellement, c’était bien confortable, mais elle se laisse porter, guider. Il doit savoir mieux qu’elle, il lui semble qu’il a moins bu, mais elle ne se souvient plus trop, peut-être qu’ils sont aussi saouls l’un que l’autre. Elle le sait, elle n’est pas en capacité de faire de bonnes décisions, et elle ne devrait en faire aucune. Pourtant, elle a fait un choix en venant reprendre ses lèvres, elle en fait un autre, passif, en le laissant la porter à l’intérieur du dortoir. Elle craint une seconde que des gens puissent les épier, qu’il y ait des rumeurs sur le campus le lendemain, et puis l’idée part aussi rapidement qu’elle est arrivée, oubliée, en fumée.

Ils ne croisent personne sur le chemin jusqu’à sa chambre, et son dos vient bientôt rencontrer le matelas moelleux. Elle pourrait s’endormir là, sur l’instant, mais alors qu’elle ferme les yeux elle sent Inbeom s’agiter et lorsqu’elle rouvre les paupières, il n’a plus de t-shirt. Elle ne peut pas s’empêcher de le regarder, qui ne le ferait pas ? Elle l’a déjà dit. Elle le pense, et elle le répétera : il est beau, attirant, et il n’a rien à envier à quiconque au niveau de son corps. Elle n’a pas le temps de former une pensée complète que déjà il l’embrasse à nouveau, et elle sent le désir endormi durant le trajet de la pelouse à la chambre s’éveiller à nouveau. Il s’excuse, et elle se demande pourquoi elle s’excuse, à ce moment là, à des milliers d’années maintenant de toute réalité, elle est dans son monde. Elle ne sait pas pourquoi ses mots et ses mains semblent si opposés, elle ne comprend pas pourquoi il n’a pas contrôle sur ça. Elle avec ses paroles elle commence à s’en vouloir, elle a l’impression de le forcer à quelque chose qu’il ne veut pas, le forcer en se laissant faire, en l’invitant.

Elle fait non de la tête, pour qu’il arrête de s’excuser, le tire à elle et passe une main dans son dos, contre ses omoplates, le long de sa colonne vertébrale. Il est brûlant, et pourtant elle ne retire pas ses doigts, elle soupire et ferme à nouveau les paupières, cherche ses lèvres. S’il est désolé, qu’il arrête se dit-elle dans son esprit. Elle ne lui en veut pas de continuer à l’embrasser, l’énervement qui était là plus tôt semble s’être envolé, elle ne peut pas lui en vouloir de quelque chose qu’elle cherche, qu’elle veut, qu’elle désire. Il la touche et il la voit comme une femme, et elle sait autant que lui que ce moment s’évanouira bientôt. Est-ce mal de vouloir s’y accrocher ? Mal non, douloureux pour elle, oui, sûrement, si le lendemain elle y repense, si elle le recroise, si son coeur bat douloureusement à nouveau à cause de ce qui a manqué chez elle pour qu’il soit incapable de la regarder comme ça à présent.

“Tu m’embrasses et tu me touches, tu me regardes comme une femme” finit-elle par dire doucement, en détournant le regard “je ne veux pas de ça si tu en es désolé.” elle se sent moins que rien, nulle, comme privée de sa valeur par cette homme qui ne cesse de s’excuser, de s’en vouloir, à cause d’elle qui ne lui demande rien. et encore une fois, elle a l’impression qu’on ne peut pas vouloir d’elle, sincèrement, purement et que même l’illusion amenée par l’alcool ne tient pas, que rien ne tient. Narae sent les larmes lui monter aux yeux, et la honte surgit en elle. Elle tire violemment Inbeom à elle pour l’embrasser, parce qu’elle ne veut pas qu’il la voie dans cet état, elle se sent profondément pathétique, et il va encore s’excuser, tout sauf ça. Dans ce moment, elle préférerait presque qu’il profite du fait qu’elle se donne à lui, qu’il pourrait faire n’importe quoi, sans remords, sans pensées, sans rien.


♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message  Sujet: Re: + why are you being so grumpy?!     

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2
+ why are you being so grumpy?!
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Grumpy Cat
» The lost yankee and the grumpy swedes - Sanja & Damian
» Is it me or do you look grumpy ? - Sym M.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: