1234
❛ NOCTURNE.

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Figurines Funko POP! One Piece 2023 : où les ...
Voir le deal

 :: Welcome Buddy :: Introduce Yourself :: Présentations validées
Partagez

 ❛ NOCTURNE.


Kwon Areum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t13665-kwon-areum-1999kg#400084
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. 3c9555b486bd3eea4e146685ab740ed6a7fe5562
AVATAR : im nayeon, twice.
POINTS : 779
MESSAGES : 114
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyJeu 15 Déc - 16:14
trigger warnings:

FT IM NAYEON (TWICE) :: original character
KWON AREUM


HI SPRING BYE
└─── °∘❉∘° ───┘



NOM & PRÉNOM, kwon areum
( kwon ), simplicité marquante qu'elle ne renie pas. elle sait que le véritable patronyme de sa mère est tout autre. nouvelle dynastie qu'elles ont construit à la sueur de leur front, ensemble. ( areum ), brillance de légèreté. on aime en elle, derrière ses yeux couleur corbeau, la poussée de l'essentiel, un caractère et une énergie qui cherchent constamment à quoi s'appliquer. aérienne.

❝ ÂGE, 23 ans
le déclin de l'adolescence qui est passé, elle s'amuse parfois encore comme une enfant, demoiselle qui a été poussée trop tôt dans l'univers désenchanté des plus matures. fous rires, galopades dans les escaliers, course poursuite de ses amis... elle agace ses aînés, trop naturelle, areum qui ne songe qu'à chasser les papillons, malgré ses ( vingt-trois ) bougies soufflées. le sérieux revient pourtant au galop quand nécessaire, adulte qui vieille derrière son attitude de gamine écervelée.

❝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE, 26 juin 1999 & ulsan
( juin 99 ). bambin bonheur. dès le premier jour, la mère a éprouvé pour sa fille une affection dévorante. elle avait appris sa grossesse trois mois mois avant terme et avait abandonné sa vie de luxe pour le vieux plancher d'un appartement des bas quartiers d'ulsan. ayant toujours voulu avoir un enfant, mais dans d'autres circonstances, pour se prémunir de tout regret, elle s'est résolue à l'aimer de toute manière. laide, belle, idiote ou intelligente, elle l'adorerait. areum. minuscule dans son berceau, après des heures de cris, de sueur et de souffrance. areum les paupières collées, apparaissant comme un moineau sous l'orage. et le cœur de la mère se serrait, va-t-elle assumer jusqu'au bout son nouveau rôle ?

❝ ORIGINES, coréennes (inconnues)
elle se berce dans des illusions infondées, imaginant constamment ses ancêtres laissant leur trace dans ce monde qui ne semble pas vouloir d'elle. à la tête des premières fortunes de corée du sud, d'autres possédant des villas aux quatre coins de la planète, ou encore, quelques-uns à avoir vécu des amours interdits, mésalliances. la vérité n'est pas propice à l'évasion, areum serait de sang purement ( coréen ). les origines de son géniteur sont japonaises, fait qu'elle ignore, secret soigneusement dissimulé par sa mère. areum pense à lui plus souvent qu'elle ne le désire. elle, la fille sans passé, entravée par la faiblesse de ne rien connaître de sa famille.

❝ ORIENTATION, hétérosexuelle
les ( hommes ). à quatorze ans, elle avait discuté de sa première conquête à ses amies, déclarant que c'était l'amour de sa vie. à dix-huit, elle en était à la demi-douzaine d'idylles, et sa mère finissait par confondre tous les prénoms des garçons dont son enfant lui parlait. amoureuse de l’idée d’être amoureuse. areum aime, areum magnifie. les rejets constants qu'elle a subi depuis qu'elle est née, sembleraient y être pour quelque chose. gamine qui ne tombe pas amoureuse d'une personne mais d'un idéal. areum ne sait pas s’adapter, se ploie dans des illusions qu'elle pense réelles, se referme à accepter le fait que les relations auront forcément des mauvaises phases. elle s'obstine, continue d'espérer, quitte à être déçue ou à finir seule. l'inconstance émotionnelle collée à la peau, ingénue liée à ses sentiments, parfois extrêmes. areum jalouse dans un mutisme incessant les gens qui ont la chance de goûter au bonheur de l'être aimé, situation qui semble perpétuellement hors de sa portée. areum est une fleur en déclin, peur bleue de l'engagement, vérité qu'elle dissimule au plus profond de son être. chaos qui la suit, pauvre estime de son être qui la dérange. elle n'est jamais assez b i e n pour la personne. areum le sait. et pourtant, qu'elle en a besoin, la princesse transparente, des mots d'affirmation, qu'on lui dise qu'elle a tout faux, et qu'elle est une gamine formidable.

❝ CURSUS, botanique
les quelques années passées au contact de la campagne, vie animale et végétation cohabitant harmonieusement lui ont ouvert les yeux. l'étude du règne végétal a primé dans son esprit rêveur, cinquième année de ( botanique ). on la retrouve continuellement juchée sur les toits du bâtiment principal, manœuvrant sur son petit monde, jardin enchanté tenu par quelques élèves de la prestigieuse université. définitivement plus patiente avec les plantes qu'avec les individus.

❝ CLUB(S), protection de l'environnement et des animaux
elle ne peut rester les bras croisés, quand elle sait que la planète sur laquelle elle vit s o u f f r e.  les mouvements de foule détestés, elle milite dans l'ombre, plutôt que sous les projecteurs. l'amour de mère nature trône sur le reste. ou peut-être à l'exception du seul sport où areum se sait plus ou moins compétente, la ( gymnastique ). rythmique ou acrobatique. elle s'essaye, réussit brillamment ou échoue lamentablement, mais n'abandonne jamais. rareté.

❝ MÉTIER/JOB, fleuriste & antiquaire
le weekend, les bouquets sont arrangés en fonction de ses nombreuses humeurs. parfois colorés, parfois subtils, son inspiration vogue au gré de ses envies et de celles des clients, dont elle trouve toujours plaisir à aider, comme elle le peut. en semaine, areum ouvre les portes de l'antiquaire non loin de chez elle, propriétaire l'ayant prise en affection. passion pour les objets d’antan, ceux qui sont vieux, qui ont une âme, ceux qui sont abîmés, et qui ont vécu aussi longtemps qu'elle.

❝ SITUATION FINANCIÈRE, pauvre
l'argent a toujours été source de tumultes et areum n'a connu que la ( pauvreté ). habituée des factures impayées de sa mère, elle a vu le prix des loyers monter en flèche, elle a connu les nombreux déménagements, elle a affronté la faim, et surtout, areum a remarqué à quel point l'argent peut définir toute une existence. sa situation est plus s t a b l e depuis qu'elle a établi domicile dans la capitale du matin calme.

〘 WALKING IN THE AIR 〙



relaxée (va à son propre rythme) — sensible — affectueuse — facilement distraite — ingénieusepragmatique — émotive — créativesceptiquenaturelle — utopiste — bruyanteanxieuse — ne reste jamais sur la même idée longtemps — se vexe facilement — maladroite altruiste - quand elle le veut - — peureuse — brute dans ses gestes — impatiente — manuelleintuitive — lunatique — souriante —.






┆ ┆ ┆જ ✾






1. Quelle est votre situation financière ?
C. Pauvre
2. Dans quel domaine exercez-vous ? (métier ou étude)
A. Biologie
3. Qu'est-ce que qui vous correspond le mieux ?
A. Loyauté, intelligence, imagination
4. Votre téléphone n'a plus de batterie :
C. Je termine ce que je fais et rentre tranquillement
5. Quel lieu préférez-vous ?
A. Bibliothèque
6. Vous remportez une grosse somme d'argent au loto :
A. Je partage avec ma famille/mes amis
C. Je fais des dons à une ou plusieurs associations
7. Votre camarade ou votre voisin subit la divulgation d'un secret :
D. L'homme qu'il était il y a dix ans ne me regarde pas
8. Un élément qui vous représente ?
B. Terre
9. Êtes-vous plutôt ?
E. Indulgent(e)
10. Vous avez en votre possession une rumeur qui peut entacher un rival :
D. Je tente de le rassurer et s'il le faut, de l'aider à y faire face
11. Un paysage qui vous marque le plus ?
E. La montagne
12. Vous découvrez que votre compagnon vous trompe :
B. J'entame une discussion avec lui, afin de trouver une solution pour sauver mon couple
13. Vous découvrez une page arrachée provenant du carnet du Corbeau :
C. Je suis curieux, j'ai envie de lire mais m'en empêche

.   ✷        *  +  ⋆


baby i've been runnin' on stardust
alone for so long,,


   .  ✷           ⊹  







❝ SURNOM
(areumie)
stylisé en un 'eumie' adorable, qu'elle préférerait presque à son vrai patronyme. toujours aussi doux, mais plus original encore.

❝ SIGNE ASTROLOGIQUE
(cancer)
sun in cancer. le signe du zodiaque fait grincer des dents par son nom et pourtant, elle semble imprégnée d'impertinence lorsque les discussions sur l'astrologie s'animent. areum se révèle être le parfait petit cliché des cancers :  les nombreuses humeurs, certaines contradictoires, des êtres sensibles, secrets, à la recherche du confort, partout où ils vont.

❝ SIGNE CHINOIS
(rabbit)
lièvre de terre. . adéquation totale avec le zodiaque chinois, comme si areum avait été prédestinée à naître l'année du lièvre. gamine discrète, demoiselle astucieuse et perspicace, elle est troublante, aspirante à la douceur et pourtant muée par ses milles et une émotions.  

❝ ANIMAL FETICHE
(snow leopard)
areum dirait probablement qu'elle les aime tous. vérité qu'elle ne peut nier, terriblement espiègle. et pourtant il y en a bien un qui se distingue parmi les dizaines d'autres qui lui viennent en tête, lorsqu'on lui pose le douloureux ultimatum, « oui mais si tu dois n'en choisir qu'un. » le léopard des neiges. peut-être parce que comme areum, il est un peu seul, animal solitaire, mystérieux, grandiose à sa façon.

❝ PERMIS DE CONDUIRE
(car)
le désir de la vitesse et des sensations fortes brûle dans ses veines, elle, la gamine habituellement peureuse. parce qu'il lui arrive d'être parfois courageuse, et si on lui demande de s'engager sur les dangereuses routes de la capitale, à croiser des milliers de véhicules aux conducteurs plus ou moins civilisés, à rester coincée dans les embouteillages de fin de journée, areum le fera sans hésiter.

❝ TATTOO(S)
(one)
sa peau est longtemps restée immaculée, vierge de toute encre. peur de s'abîmer, effrayée à l'idée de regretter un geste qu'elle ne pourrait jamais effacer. pourtant, désormais, un papillon dans le bas gauche du dos se dessine joliment, trônant vers ses lombaires, préservé du regard des inconnus en hiver et dépassant timidement de ses crop-tops lorsque le temps s'y prête. ode à la nature, idée lentement fleurie dans son esprit qui palpite.

❝ SIGNE DISTINCTIF
(a scar)
la petite cicatrice baigne son front d'une tendre originalité. gamine, elle avait blâmé de nombreuses fois le caillou qui s'était installé droit sur son chemin, celui qui avait fait trébucher son vélo, et l'autre encore, sur lequel elle était tombée la tête la première. mais les larmes avaient fini par s'essouffler. et l’événement reste en tête, souvenir qui la fait aujourd'hui, parfois sourire.

❝ RÊVE
(botanical garden)
autrefois, comme tous les enfants, devenir vétérinaire, maîtresse, ou peut-être voler jusqu'aux étoiles et être astronaute ? désormais, observer le monde de son regard pétillant, voyager pour (presque) l'éternité et finir par revenir en corée, inspirée par la nature étrangère. fonder son propre jardin botanique, et faire profiter les autres de toutes ses découvertes, merveilleuses, celles qui combleraient son palpitant trop fragilisé.

❝ ADDICTION(S)
(crafting)
son expression est différente du monde, les yeux d'areum ont quelque chose de particulier, exprimant presque une forte et immense curiosité de la vie. ses gestes la trahissent constamment. doute sur sa valeur, elle se sait parfois utile. terriblement douée à fabriquer toutes sortes de choses, elle peut créer un tout à partir de rien, bidouille, jusqu'à ce que ça lui plaise. et si elle ne garde pas ses objets précieux pour elle, la fière ingénue les vend ou les offre.  

❝ SUPERSTITIONS
(none)
le hasard, peut-être. elle fait partie de ces êtres qui ne croient pas à l'irrationnel, aux signes mystérieux de la vie et du monde qui la côtoie. refusant tout ce qui s'oppose à la raison. pourtant, le concept de porte-bonheur et de porte-malheur fait joliment apparaître une mine intéressée sur son visage d'ange...

❝ CASIER JUDICIAIRE
(no)
on peut l'appeler délinquante, si les heures de colle et les échappées en catimini de son ancien lycée y sont englobées. en réalité, areum est relativement innocente en matière de méfaits, trop peureuse pour oser s'attirer dans des situations délicates.

❝ AMBITIONS / ASPIRATIONS
(no idea)
désir ardent de flatter son amour-propre, presque inexistant chez elle. responsabilité, réussite sociale, gloire, richesses, elle les prendrait bien si on les lui offrait, pour être enfin quelqu'un auquel on apporterait un peu d'attention. mais peut-être que finalement, areum se plaît dans sa galère, simplicité attachante.

❝ TOC / MANIES
(worries)
les doutes perpétuels sur elle, sur sa personne, sur sa propre valeur mangent le peu d'estime qu'areum s'accorde parfois, lorsqu'elle sent qu'elle peut y arriver. l'impression qu'il y aura toujours ces yeux perçants qui la jugeront, ces voix qui rigoleront d'elle, moqueries continuelles. areum, esclave de ses propres préjugés, anxiété qui ne se lasse jamais.

❝ PHOBIE
(can't heal)
chants d'espoir qu'elle murmure parfois entre ses lèvres, gamine bêtement attachée à l'altruisme. effrayée à l'idée de ne pas guérir de l'affront qu'on lui a fait subir il y a un an, quand son monde fabuleux a basculé dans l'horreur du moment, son genou ensanglanté. la jambe souffre en permanence, peur de la blessure assaillie, boitement qui la dérange quand elle court, quand elle marche ! et qui refait surface lorsqu'elle force un peu trop.

❝ OBJET FETICHE
(ring)
par l'échancrure de ses vêtements, la bague faite d'onyx (pendante à une chaîne dorée) qu'elle a fabriqué, brillant de mille feux au creux de sa poitrine. premier objet fait de sa main, qu'elle chérit davantage encore que sa plus vieille plante verte.



.·͙*̩̩͙˚̩̥̩̥*̩̩̥͙ ✩ *̩̩̥͙˚̩̥̩̥*̩̩͙‧͙ .



FREE TO LIVE IN COLOUR.

THE KEYWORDS. handmade candles — stopping to smell flowers — bad at cursive — hair ties around her wrist —  the scent of tea in the morning — collecting books — fidgeting with her hands — tucking hair behind ears —  big cakes —  cooking (bad at it) — gardening — gets hot easily —  handwritten notes — dipping toes in the river — tickle fights — stays up so late it's early — swears in response to frightening things — beautiful but sad — often forgets things — french bakeries — shy in big groups — has too many plants to count — a little clumsy at times —  cries when she's sad, yells (and cries) when she gets angry —  carries a lot of useful things with her at all times — blushing easily — cloud-gazing — picks up random things, pockets full of useless items —  mud on hands —  laughs at inappropriate moments —  deep down insecure —  losing too many ideas to forgetfulness — chubby cheeks — always trying her best — walking and running barefoot — loud laughter — failing at consistencylonely but not alone — smiles a lot — huge scrapbook collection — keeps boxes of random photos of others — nature. just mother nature — crafty and ressourcefull — feeling arms around her waist — minimalist tatoos — kisses. that kind of kisses when you're deeply in lovevan gogh's paintings — eating fruits, all the time.




ₓ˚. ୭ ˚○◦˚.˚◦○˚ ୧ .˚ₓ




i’ve always been someone who looks too deep into something or someone. that’s because i realised from a young age that there’s always more than what meets the eyes. ◇ oh my god, i’m actually growing up ◇ i am very sensitive to b e a u t i f u l things ◇ rage on. stay focused. believe. ◇ i hate going home. ◇ mom, i am still young ? can i dream for a few months more ? ◇ i was a romantic and sentimental creature, with a tendency towards solitude. ◇ what do i look like, in your eyes ? ◇ i am so t i r e d of explaining things. ◇ too much on my mind ◇ feeling so confused ◇ i am really struggling to accept myself at the moment ◇ what horrifies me the most is the idea of being useless : well-educated, brilliantly promising, and fading out into an indifferent middle age. ◇ you’re always haunted by the idea you’re wasting your life ◇ someone, somewhere, can you u n d e r s t a n d me a little, l o v e me a little ? ◇ i think something’s wrong with me. i meet a lot of people, and at first everything seems to be going okay, but then i start feeling like such an outsider. ◇ would it be too childish of me to say : i want ? but i do want : theater, light colors, paintings, wine and wonder.




。・:*:・゚★,。・:*:・゚☆




TAKE ONE. la peur d'être fade, facilement remplaçable trône délibérément dans son esprit manipulé par ses propres pensées. nocives ! elle s'est toujours sentie inférieure à beaucoup de monde. la comparaison aux autres trône, maîtresse suprême, acte dont elle n'arrive pas à se défaire. areum pense qu'elle est ennuyante, parce qu'elle ne sait pas faire beaucoup de choses. elle ressent le besoin de se démarquer, d'être utile, mais a des doutes constants sur sa valeur personnelle. alors le sentiment que personne ne pourra jamais véritablement l'aimer ploie dans son cœur fragilisé, car il n'y a rien de vraiment spécial à son sujet. et la gamine se regarde souvent dans le miroir, non par vanité, mais pour observer sa propre image défiler avec le temps. celle d'une demoiselle qui ne sait pas ce qu'elle veut, ni ce qu'elle vaut. vingt-trois ans, la beauté assortie qu'elle ne soupçonne même pas. on lui a toujours fait comprendre qu'elle devait traiter l'ensemble comme des accessoires, laids, qu'elle ne rentrait pas dans le moule, qu'elle était médiocre, depuis son enfance. alors elle a fini par y croire. pourtant elle prend soin d'elle. areum sait qu'elle ne pourra jamais triompher. miroir indompté, image transfigurée d'une demoiselle qui ne rayonne qu'à travers sa personnalité. ou non.  

TAKE TWO. insolemment coréenne par son apparence, et tout l'inverse dans son attitude. effroyablement paresseuse pour tout ce qui ne l'intéresse pas, mais, en cas de passion, areum est emportée plus loin que quiconque. susceptible d'exploits que l'on aurait jamais cru émaner de sa personne, de travail acharné et de dépassement de soi quand l'envie lui prend. elle défie les stéréotypes, et malgré tout, reste persuadée d'être quelconque.

TAKE THREE. défendre les humbles contre les critiques la rend fière, elle qui n'a jamais su se protéger seule, jusque-là paralysée par les brimades ou les moindres remarques à l'encontre d'un individu. d'elle-même ! et areum, elle déteste les privautés et les pourris-gâtés. gamine privée, elle essaie parfois de faire du bénévolat ou d'envoyer des dons à des orphelinats – quand elle peut se le permettre -. mais  il y a des sous-entendus dont elle ne se rend parfois pas compte. son orgueil, arrogant quelquefois, est pourtant tempéré de tendresse et d'un si ardent désir d'être aimée que personne ne s'y trompe. oui, areum a besoin de se sentir nécessaire pour les autres. et parce qu’elle pense qu’elle est inférieure, la demoiselle aide les gens par auto-validation, plus que par véritable altruisme.

TAKE FOUR. areum refuse constamment de se laisser traiter en poupée, comme toutes ces petites filles qui s'affriolent pour complaire aux autres. quand elle était gamine, seule, elle ne se laissait pas prendre aux boites de confiseries et riait si on tentait de l’appâter. trop maline, trop persécutée. ou peut-être pas assez enfantine, justement. areum, vilain petit canard. elle n'avait pas l'habitude de jouer avec les autres enfants, elle les trouvait méchants ou totalement stupides, leurs jeux et eux. alors elle s'isolait.

TAKE FIVE. en voulant trouver des choses qui plairaient, en cherchant ce qu'elle pourrait aimer, elle a découvert l'existence des romans, et tout son monde s'est éclairé. à plat ventre sur son tapis de chambre, ou au pied d'un saule pleureur, les pieds chaussés battant l'air derrière elle, elle tourne inlassablement les pages des livres qui lui donnent envie. passe-temps qui reste face au temps, habitude bienfaitrice.

TAKE SIX. à onze ans elle gambadait, cueillait les abricots, se piquait les doigts aux rosiers qui croissaient au milieu de la cour pavée de sa maison d'accueil. l'oeil qui brille, le cœur qui scintille, fille de la nature, plus qu'on ne l'aurait cru, elle qui s'est toujours plu dans la ville. mais areum, elle aime encore plus les journées ensoleillées, celles qu'elle passe couchée dans les hautes herbes au milieu des champs, à écouter le flot de la rivière ou les feuilles des arbres bercer son monde abîmé, à revenir les genoux écorchés et ses robes printanières tâchées de boue. campagne merveilleuse, fée des bois, qui n'a de magique que ses vils espoirs.

TAKE SEVEN. la maladresse comme seconde nature chez elle. elle brille par ses gestes étourdis, se perd souvent dans ses pensées, parle seule. l'attitude n'enrage pas, seulement, areum est tendrement agaçante. ses fantaisies débordent, elle aime commencer des choses qu'elle a imaginé, mais ne termine jamais rien dès qu'elle réalise qu'elle doit beaucoup s'investir, et qu'il y a plus en jeu qu'elle ne le pensait. parce qu'areum pense qu'elle ne va pas y arriver, parce qu'on lui a longtemps fait comprendre qu'elle est empotée, et surtout, parce qu'on ne l'a jamais poussée hors de ses retranchements, à l'encourager pour aller plus loin. alors l'ingénue devient volage face au monde alentour, peureuse. areum a ce sentiment continuel que la vie est trop complexe pour elle, en constante évolution. elle déteste l'idée d'avoir à faire face à des événements qui la sortent de son confort, alors elle choisit la facilité, tente d'éviter les choses qui la rendent mal à l'aise, quitte à interférer avec sa vie personnelle.

TAKE EIGHT. 01. transporte constamment un tas de choses utiles, et qu'elle garde précieusement dans son sac. areum a toujours exactement ce dont tout le monde à besoin. gamine plus prévoyante qu'elle ne le montre. 02.  très sensible à ce qui arrive autour d’elle, fraîche et lumineuse, positive. telle une marée, sa personnalité se divise en couches. agressive si on tape sur ses nerfs, amère si les gens ne la remercient pas. perpétuel nécessité que ses bonnes actions soient reconnues par les gens qui l'entourent, elle qui n'a jamais eu la chance de prouver ce qu'elle vaut. 03.  sa chambre représente parfaitement sa vie vécue. le chaos. les objets sont suspendus du sol au plafond, on ne distingue plus la couleur des murs. areum et ses étagères de bibelots, areum et ses dix oreillers sur le lit, areum et ses ribambelles d'affaires plus ou moins utiles à son existence. frustration de n'avoir rien eu durant sa jeunesse compliquée, sentiment d'avoir besoin de garder tout ce qu'elle trouve d'intéressant. 04.  femme-enfant. joliment double : areum est partagée entre l’envie de plaire et d'être admirée, mais également le besoin de se replier sur elle-même, timidité qui colle. 05.  the mom friend. areum ira faire les choses dont personne ne voudra, elle s’occupe de tout le monde, elle défend, elle fait attention. extrêmement loyale. à un tel point que s'il arrive malheur à son entourage, elle voudra résoudre l'affaire elle-même. la fidélité jusqu'à un degré vengeur, ridiculement protectrice.   06.  ne se méfie pas spécialement des gens et pourtant areum accorde sa confiance difficilement. parce qu’elle est effrayée à l'idée d’être déçue, trahie par les personnes qui vont la côtoyer. 07.  il est difficile pour elle de parler de ses problèmes. préfère choisir la facilité et tout enfouir, jusqu’à exploser à un moment donné. areum ne veut pas être vulnérable parce qu’elle ne souhaite pas (plus) qu’on utilise ses problèmes et faiblesses contre elle. et puis, areum a peur d’embêter. alors elle prétend facilement qu’elle va bien. alors que ce n’est pas forcément le cas. 08. le peu de confiance qu'elle s'accorde trahit ses gestes. l'impression constante qu'elle ne réussira pas ce qu'elle entreprend, ou qu'elle fera tout rater, si bien qu'elle aurait presque besoin qu'on prenne des décisions à sa place. encouragements trop peu présents dans son quotidien difficile.


〚 OH MY STARS, 〛



≋ pseudo ↝ nuits polaires ≋ pronoms ↝ elle ≋ présence ↝ 7j/7 ≋ qu'est-ce qui t'amène ? ↝ tjrs ma maison. ≋ nombre de mots ↝ je suis l'adaptabilité ok (court) ≋ région/pays ↝ l'ouest. juste l'ouest. ≋ crédits ↝ eclipios, kawaiinekoj (icons) + childish (av) ≋ more ↝ c'est la dernière j'ai promis ok  ❛ NOCTURNE. 1728274945
Kwon Areum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t13665-kwon-areum-1999kg#400084
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. 3c9555b486bd3eea4e146685ab740ed6a7fe5562
AVATAR : im nayeon, twice.
POINTS : 779
MESSAGES : 114
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyJeu 15 Déc - 16:15

HERE'S TO YOU TRYING, here's to you and me


— CHILDHOOD, areum's teenage nightmare. somebody grabbed her collar, she cried the whole way home.
« je vais t'appeler peggy. peggy la cochonne. ça te va bien. » assise sur sa chaise, elle observait sous sa table de bureau, le regard vide. l'enfant feignait l'indifférence, et pourtant ça la touchait. tous les jours un peu plus. « bah alors, t'as rien à dire ? c'est que ça doit lui plaire ! » qu'une de ses camarades lançait vivement dans toute la classe, rires malins s'engouffrant jusqu'à ses oreilles, tympans trop habitués aux commentaires de ses voisins. ou de l’entièreté de l'école. elle les détestait. et ceux qui ne disaient rien, ceux qui ne s'indignaient pas devant tout ce qu'on lui faisait subir, elle les haïssait encore davantage. « hé areum, tu peux me montrer tes mains ? » il faisait froid sur la cour de récréation, alors l'enfant crédule avait profité de l'occasion pour engouffrer ses phalanges dans ses manches, les cacher sous son sweat trop grand pour elle, mais qui dissimulait tout ce dont elle avait appris à avoir honte. l'ingénue écarquillait les yeux face à la demande soudaine de l'élève plus jeune qu'elle, et se résolut à les dévoiler un instant. pensées candides. areum ne se doutait pas que les critiques fuseraient une nouvelle fois sur elle, ayant préféré croire qu'on allait gentiment lui proposer de jouer avec elle. « ils avaient raison, t'as même des bourrelets jusque sur les doigts. » lippes tremblotantes, souffre-douleur, la gamine impuissante qu'elle était devenue laissait les persécutions défiler sous ses yeux innocents, se mordant la lèvre inférieure pour éviter à ses sanglots de sortir. s'empêcher de pleurer. elle l'avait déjà fait de trop nombreuses fois. areum ne voulait pas être encore plus humiliée qu'elle ne l'était déjà.


— 2010 - 2013, areum's new journey. the flower garden.
kwon areum, par tout son être, appartient à cette catégorie mystérieuse et vagabonde qui, comme une âme en peine, divague par les steppes infinies, celles qui sont livrées à ses errances et à ses nostalgies. un peu fée, un peu tourmentée, peut-être un peu lunaire, il ne semble figurer rien d'extraordinaire chez elle. la demoiselle avait vogué d'années en années dans la même ville, à tourner en rond, puis, par la poussière du destin – ou plutôt, les grandes difficultés de sa mère à subvenir à leurs besoins continuels -, elle avait été obligée de traîner ses baskets trouées jusqu'au juwangsan national park, à l'est de la péninsule, à vivre chez les vieux amis de sa génitrice. terre sainte. areum avait eu du mal à s'y résoudre, mais la nature l'attirait. avant tout, parce qu'elle n'avait connu que les pots d'échappement et les immeubles dominant sa métropole natale. là-bas, campagne rustique, le climat était doux, les habitants aimables. et tous les jours, son 'père' éphémère lui apprenait une nouvelle plante ou fleur, rythmant agréablement ses journées d'ordinaire si monotones. dans les serres chauffées de sa famille d'accueil – des horticulteurs -, croissaient des orchidées, du basilic, des mimosas, des lauriers roses, du jasmin, et des oranges qui répandaient un parfum méditerranéen pendant que la neige ou la pluie tourbillonnaient au-dehors lorsque le temps ne s'y prêtait pas, recouvrant les vitres, aveuglant la lumière. qu'importe, areum était toujours là, et elle était heureuse.

« est-ce qu'on est amis ? » oui, que le garçon avait rétorqué. et elle s'était embarquée dans une aventure sans limites. tendrement martyrisée, fillette qui ne se doutait pas des fourberies de son camarade. yeonghwan, qu'elle criait à longueur de journée, il l'amenait dans ses propres enfantillages, lui faisait porter le chapeau quand leurs parents découvraient ses bêtises, l'amadouait gentiment. et areum ne disait rien, même la fois où il avait coupé sa longue et soyeuse chevelure brune. parce qu'elle n'avait jamais connu ce concept étrange qu'était l'amitié, parce qu'il était le seul garçon de son âge a bien vouloir rester avec elle.  

« areum, on sait que tu aimes vivre ici et si on pouvait te garder plus longtemps, nous le ferions, mais tu sais que ce n'est que temporaire. » ne te fais pas trop d'espoir areum. un jour ils étaient allés se promener au bord du lac qui longeait leur ferme, étendus au soleil, sur l'herbe décorant le sol. le soleil plongeait ses dards sur la surface de l'eau parcourue de courants limpides. areum protégeait son visage d'une main, grimaçant, éblouie par la réverbération, ou probablement par les paroles de la femme. elle contemplait les couleurs changeantes des ondes, qui passaient du bleu pourpre au turquoise. à côté d'elle, sa mère adoptive parlait de son futur départ, des bons moments qu'ils avaient passés ensemble : des mots qui recelaient un sens profond et affectueux. elle savait que c'était la fin de son périple. et pourtant, areum n'avait pas envie que l'aventure se termine.  



— 2013, the rescue. i'll be your knight in shining armor.
elle était rentrée chez sa mère, situation familiale à nouveau stable. areum lui trouvait l'air triste et son cœur se serrait. quand sa mère, qui s'en voulait de l'avoir laissée, revit le regard de son enfant, pleine de joie, elle eut l'illusion de voir venir à sa personne sa gamine telle qu'elle l'avait voulue : toujours contente. les souvenirs des années heureuses (et moins joyeuses) avaient précipité la fille entre ses bras. l'amour entre elles semblait encore possible, malgré les vacillements. elles s'adoraient, mais pas tels qu'elles étaient, et, s'aimant, elles n'aimaient pas l'amour qu'elles se portaient... mais son monde s'écroulait pourtant encore. pour son malheur, elle plaisait toujours aux persécuteurs. areum ne savait pas se défendre, et cela les changeait. alors on la bousculait sans cesse, elle se retrouvait à subir les maux de ses compagnons, de l'école, jusqu'au chemin qui la menait à son domicile. avec leur franc-parler, leurs manières grossières et leur mépris absolu de sa personne, elle était la cible idéale. et ils se l'arrachaient tous. « t'as perdu ta langue areum ? je comprends pourquoi toutes tes amies sont parties, t'es bonne à rien. c'est que j'aurais presque pitié de toi. » « ton père ? il a bien fait de t'abandonner. » « tu sais ce qu'ils disent sur toi, tout le monde ? que ta mère t'a laissé en famille d'accueil parce qu'elle ne veut pas de toi à la maison. » les jeunes filles griffaient son visage et ses bras, les jeunes hommes la poussaient sur le goudron. et rien de ce qu'elle pouvait dire n'allait changer quelque chose. alors elle se taisait. areum se muait dans un mutisme constant, encaissant les barbaries, espérant les ennuyer, priant pour qu'ils se lassent et la laisse enfin tranquille. mais ses désirs n'étaient jamais exaucés. elle semblait vouée à un destin agité, perspectives floues d'un futur plus nauséabonde qu’ensoleillé. jusqu'à ce qu'elle croise son chemin. le garçon de la providence. le chevalier vengeur sur son cheval blanc. pour la première fois de sa vie, on venait prendre sa défense. s'intéressait-il vraiment à elle ? c'est ce qu'areum avait appris à penser, dès l'instant où il avait proposé de la raccompagner quotidiennement, protecteur de son existence. et chaque jour un peu plus, ses sentiments grossissaient à son égard, il veillait sur elle et areum pouvait toujours souffler de soulagement. on ne la martyrisait plus, ça lui faisait un bien fou. « je voudrais rester avec toi. » candides mots finalement avoués au bout de quelques mois. ils venaient de tout son être. il avait soigné ses blessures sans qu'elle ne lui demande et l'affection amoureuse était venue fleurir son cœur fragile d'enfant torturée. pour areum, le garçon était lancelot, aussi beau, aussi digne et courageux que le guerrier de la légende arthurienne. mais la réalité l'avait douloureusement frappée. ils ne pouvaient se résoudre à être ensemble, trop de complications. « tu me promets qu'on se reverra ? » oui. et ils avaient pris des chemins différents. areum était entrée au lycée, lui était parti faire son devoir de citoyen coréen. le garçon n'avait jamais recroisé les pupilles brillantes d'areum et elle, elle l'avait laissé poursuivre son chemin de la rédemption. l’idylle s'était lentement éteinte.


— 2014 - 2018, areum's high school life. wildflower wildfire.
c'était le jour. les mains dans la terre fraîchement arrosée, elle s'occupait des salades qu'elle et ses camarades du club de botanique avaient planté dans les immenses parterres surplombant le toit du lycée. les roses trémières, capucines et les myosotis avaient souffert de la chaleur. les plantes grimpantes dont des tournesols, tous dressés sur leurs hautes tiges, tendaient leurs têtes étoilées de jaune vers l'hélianthe. au loin on entendait la sonnerie de l'école, et les échos des paroles des lycéens ayant terminé leur journée de cours. le chapeau de paille qu'elle portait voguait au-travers les rangées de paravents et la brise en retournait les bords. apparaissait alors le profil d'areum, rieuse, aux joues rosées, innocentes, embellie par une tresse brune qui retombait joliment le long de son cou sur sa poitrine. elle était constamment ici. préférant les heures de jardinage aux heures de cours. « yah ! kwon areum ! le professeur principal veut te voir. tout de suite ! » et areum s'était retrouvée enfermée entre les quatre murs du bureau de son éducateur, cette fois-ci de face, sa bouche ne riait plus. une ombre troublait ses émotions. « tu n'es pas venue en cours aujourd'hui. » areum voulait s'échapper, mais son aîné la maintenait solidement à sa place, avec ses mots véridiques. « j'étais au club de botanique. » soupir trop bruyant. « certains professeurs ne t'ont pas vu de la semaine. tes notes chutent. les heures de colle s'accumulent. tu sais ce qu'il va se passer si tu continues à te comporter ainsi ? » et qu'est-ce qu'areum ferait, si elle était renvoyée ? sa vie était déjà si compliquée. « je fais ce que je peux monsieur. » elle tirait lentement sur les manches de son uniforme scolaire, dissimulant son embarras comme elle le pouvait. « alors fais mieux. »


— 2015 - 2016, mom's not okay. ends of the earth.
la mère s'efforçait comme elle le pouvait de lui cacher l'expression de son visage fatigué, dévasté par la douleur. cancer du sein abominable, qui rendait ses jours davantage difficiles. elle caressait son visage du bout des doigts, osant à peine toucher la tête de sa fille recroquevillée sur ses genoux, la joue d'areum collée à son pantalon désormais humidifié par ses larmes. sur les traits jadis joyeux et tendres de l'adulte ne s'inscrivait plus que la gravité d'une souffrance intolérable pour elle, pour sa fille. « excuse-moi maman, j'aurais dû mieux travailler cette année. » areum avait honte, et croiser le regard d'une mère déçue de son comportement à l'école n'était pas une chose qu'elle était capable d'affronter. trop préoccupée par le sort de cette dernière, par ce qu'elle devait subir tous les jours. areum n'avait pas eu l'opportunité de se concentrer sur son année scolaire et la demoiselle récoltait désormais les fruits de ce que le destin avait semé pour elle : son redoublement. la mère tenta de calmer son enfant, lui baisant les paumes, chaque doigt de chaque main. ses yeux brillaient, mais pas une larme ne tombait devant le chagrin de sa fille. et cette dernière n'y tenait plus. s'arrachant à son étreinte, elle s'éloignait à grands pas, heurtant le support de perfusion reliée au bras de sa génitrice sans le vouloir. sur le seuil de la porte, les phalanges sur le chambranle, areum se retournait. du regard, elle implorait la compassion de sa mère : c'était au delà de ses forces de demeurer ici à l'hôpital, où tout lui rappelait les problèmes qu'elles étaient obligées d'affronter. alors cette dernière acquiesçait pour l'apaiser, areum pouvait sortir.


— 2015, the encounter. we were both young when i frist saw you.
les grandes allées de l'hôpital enveloppaient les résidents d'un blanc immaculé, calme apparent ébranlé par la voix féminine d'une gamine aux sentiments martyrisés. « j'ai perdu mon collier et t'es le seul à qui je l'ai montré. » ses joues rougies par l’énervement, la dispute qu'elle avait initiée n'était pas voulue, pourtant, areum avait eu besoin de dire au garçon tout ce qu'elle avait sur le cœur. à quel point elle était déçue de son comportement, et surtout, de connaître la raison pour laquelle il avait voulu briser le lien si important qu'ils avaient construit au fil des semaines. ensemble. jours heureux, lui qui avait réussi à la faire sortir de son existence monotone et sans teintes, à attendre désespérément les signes de guérison de sa mère malade. renouveau qu'elle avait embrassé avec le sourire, si contente d'échapper au confinement des quatre murs dans cet endroit étouffant, à ces longs mois gâchés par cet enfer de cancer qui dérobait les forces vitales de sa génitrice. peut-être que levi aussi, finalement, n'avait pas envie d'avoir la demoiselle dans son entourage. comme tous les autres, il s'était probablement rendu compte qu'elle était bien trop commune pour faire partie de ses amis. lui, gamin exceptionnel. tellement plus qu'areum. les rires entre eux avaient alors disparus, remplacés par une mésentente aussi soudaine que terrible, areum trahie, levi abasourdi. son front s'était couvert de sueur et le rythme de son cœur s'emportait. l'ingénue avait encore une fois, expérimenté l'amer goût de la traîtrise. douleur insupportable. «  je sais que c'est toi qui me l'a pris. redonne-le ! rends-le moi ! » ; « pourquoi tu m'as fait ça levi ? je pensais qu'on était amis tous les deux... tu savais que c'était un objet important pour moi... » elle forçait ses yeux à regarder ailleurs autour d'elle, n'arrivant plus à murmurer le prénom qu'elle avait sur le cœur, levi. areum sut alors que leur amitié était brisée en éclats. événement qui lui causait autant de peine qu'une crise d'amour adolescente. et elle, persuadée d'avoir raison, était partie en furie, sans jamais se retourner. pour la toute dernière fois. image finale ancrée en elle, la vision d'un garçon voleur, exploiteur de son innocence, pillard de l'amitié accordée, dérobeur de son précieux artefact. à la manière dont elle l'avait regardé, le supposé fautif avait sans doute compris qu'elle ne voulait plus le voir, illusoire espoir qu'elle se calmerait à la fin de la journée. areum, partagée entre toutes les lâchetés qui se disputaient dans son caractère, était simplement... partie. pour toujours. sans même exiger plus d'explications. elle n'en avait pas eu la force, ni même le courage. levi abandonné. areum à nouveau seule au monde.


— 2018 - nowadays, departure from ulsan. there's still a light in the house.
elle errait au hasard des rues. la ville commençait lentement à devenir sienne. jusque-là, elle avait régné sur les bonheurs d'ulsan la fabuleuse, cette année-ci, areum changeait sa destinée. elle avait besoin de posséder séoul, capitale cosmopolite, se l'approprier, de prendre ses allées bondées, ses ponts, ses canaux, s'y perdre. elle voulait voir les milliers de couleurs que la ville proposait aux passants, et faire des rencontres qui allaient à nouveau changer sa vie. dix-neuf ans. à dix-neuf ans, elle pouvait enfin tirer seule les rênes de son existence. alors areum avait fait les choses comme il le fallait, pour la première fois. elle était entrée à l'université, elle avait trouvé des jobs qu'elle aimait, le premier pour payer ses factures et ses études, le second pour ses cours de gymnastique et envoyer de l'argent à sa mère. et puis, elle commençait à s'accepter, à changer, devenir plus mince, perte de poids miraculeuse, diététicienne sauveuse de son existence, féminine malgré les complexes qui demeuraient quotidiennement.


— 2021, the accident. courage dear heart.
elle ne supportait plus la vue de personnes qui se bagarraient. ou même, de personnes qui se disputaient. et c'était la vision que ses pupilles d'ingénue affrontaient aujourd'hui. altercation violente. complication de taille, la gamine aurait voulu faire comme si rien ne se passait, mais malgré la répugnance de la scène, le devoir (et la curiosité) avant tout, areum courut le long de la route, à la lueur des étoiles, pour mieux distinguer les personnes qui se faisaient face dans la ruelle étroite.  elle songeait à attaquer l'un des deux – ennemis qui ne semblaient pas plus vieux qu'elle - : lui sauter dessus et le repousser violemment, mais ne sachant rien de l'origine de leur querelle, areum préféra les interpeller de vive voie, espérant que la détresse de ses mots surprenne les assaillants. « arrêtez s'il vous plaît ! c'est dangereux ! j'appelle la police ! » lança la demoiselle, bêtement, cherchant autour d'elle un moyen de stopper le tableau violent qui se peignait sous ses yeux. ne trouvant rien, elle s'élança aussitôt, priant pour qu'un miracle survienne. ils riraient sûrement d'elle, devant sa folie, son incompétence. et c'est ce dont elle se rendit compte quand l'un d'eux l'écartait d'un seul bras, profitant de son adrénaline pour lui assener un coup de bâton dans l'une de ses jambes, arme dénichée à la volée derrière lui, qu'il comptait probablement utiliser contre son adversaire -. et l'innocente poussait un cri de douleur, tombant en arrière, effrayée par le geste qu'on venait de lui faire subir. secondes torture, minutes folie. elle n'avait plus le choix, areum devait s'en aller. frayeur emplissant son esprit, embrumant ses dernières pensées de lucidité. alors elle rampait à la force de ses bras, se redressait difficilement, jambe droite qui ne voulait plus fonctionner.  « merde, merde, merde. »  refuge trouvé en un élan, non loin de la scène épouvantable. pleurant toutes les larmes de son corps, elle pianotait le numéro des urgences, mains tremblotantes, phalanges portées à sa jambe ensanglantée, sur laquelle s'étaient vivement dessinées des contusions éphémères. les urgences ne tarderaient pas à arriver, et on lui annoncerait le cataclysme, elle boiterait, elle guérirait. elle attendrait. longtemps.

Kang Eden
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. E67bc11f1ccfacb1a4dfb828b6f16e381b37e70c
AVATAR : choi yeonjun.
POINTS : 678
MESSAGES : 117
NOUS A REJOINT LE : 19/09/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyJeu 15 Déc - 16:15
POUSSEZ VOUS
DÉGAGEZ
blush blush blush blush
AAAAAAAAAAAAAH.
ELLE EST LÀ.
MA VIE.

( edit : pas de eden.
signé, celui qui ne se souvient pas d'areum. ❛ NOCTURNE. 1728274945
again, pas eden. )

( edit encore : c'est la dernière p t d r )
Bae Soonki
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. Jung-wooyoung-wooyoung
AVATAR : jung wooyoung (ateez)
POINTS : 269
MESSAGES : 26
NOUS A REJOINT LE : 03/11/2022
AGE : 25
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyJeu 15 Déc - 16:19
LA VOILÀ ❛ NOCTURNE. 3546216013 ❛ NOCTURNE. 3546216013 ❛ NOCTURNE. 3546216013

edit:
caro a écrit:
c'est la dernière j'ai promis ok
we all know you are lying ❛ NOCTURNE. 2412278756
Ha Kyunghee
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9478-ha-kyunghee-catgirl
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. 48eb1fe5e7a2c89f93fe786f68a1fc24
AVATAR : Minatozaki Sana (Twice)
POINTS : 1478
MESSAGES : 925
NOUS A REJOINT LE : 14/07/2020
AGE : 21
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyJeu 15 Déc - 16:57
Je l'aime jusqu'à la planète mars ❛ NOCTURNE. 359353108 (Ce qui est donc moins que toi parce que toi je t'aime jusqu'à la prochaine galaxie ❛ NOCTURNE. 359353108 )
Et donne du talent please
Kwon Areum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t13665-kwon-areum-1999kg#400084
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. 3c9555b486bd3eea4e146685ab740ed6a7fe5562
AVATAR : im nayeon, twice.
POINTS : 779
MESSAGES : 114
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyVen 16 Déc - 4:49
@kang eden comment je te vois en ce moment
❛ NOCTURNE. Big-bird-door
un gif de toi  ❛ NOCTURNE. 3612205300
TROP HÂTE : de me faire boloss ok
bfvdkjbvf t'es la dernière personne à avoir le droit de juger  ❛ NOCTURNE. 57798106

@bae soonki COUCOU C MWA  ❛ NOCTURNE. 2483098930
mon assaillant fav
PTDRRRRR i'm coming for you, je vais rivaliser, tes 9 10 comptes en sueur  ❛ NOCTURNE. 1f60f

@ha kyunghee FVNKJDFBF I'M SOFT
trop d'amour que je mérite pas...  :beat:
Jung Junyoung
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : BI - Ex IKON
POINTS : 97
MESSAGES : 69
NOUS A REJOINT LE : 30/03/2022
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyVen 16 Déc - 5:59
B
I
E
N
V
E
N
U
E

edit : ah non c'est toi
Kwon Areum
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t13665-kwon-areum-1999kg#400084
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. 3c9555b486bd3eea4e146685ab740ed6a7fe5562
AVATAR : im nayeon, twice.
POINTS : 779
MESSAGES : 114
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyVen 16 Déc - 6:12
@jung junyoung je veux pas de lien finalement  ❛ NOCTURNE. 1f4a3 ❛ NOCTURNE. 260924425
Kang Eden
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : ❛ NOCTURNE. E67bc11f1ccfacb1a4dfb828b6f16e381b37e70c
AVATAR : choi yeonjun.
POINTS : 678
MESSAGES : 117
NOUS A REJOINT LE : 19/09/2022
AGE : 23
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. EmptyMar 20 Déc - 23:02
BON. HELLO, BONSOIR, BONJOUR je ne suis pas en retard du tout je jure. what plus sérieusement, merci de ta patience ! ❛ NOCTURNE. 2948317594
j'arrive (enfin) valider la areum de mon coeur, cette fiche que j'attendais depuis si longtemps, je ne suis PAS DÉÇUE. gorgeous nayeon, vraiment, tout comme cette fiche ??? ❛ NOCTURNE. 4067579374 l'aes, tu te dépasses encore, je ne suis que jalousie. je pense que tu le sais déjà, parce que ce n'est pas la première fois que je te le dis, mais je suis toujours fan de ce que tu fais, de ta plume, ton aes, T O U T . ❛ NOCTURNE. 2948317594 bon, je t'ai promis un pavé et un pavé tu auras. :sinae:

first things first, le pseudo que tu as choisi lui va si bien ? beauté, la signification du prénom qui fait du sens quand on voit son faciès, la douceur… forever l'un de mes prénoms favoris !! ❛ NOCTURNE. 1014364140 on voit une partie de sa personnalité que tu décris, son petit côté un peu enfantin qui lui est resté, d'un côté je trouve que c'est grave adorable, on aime voir quelqu'un qui garde son côté peu sérieux, mais de l'autre, vu la raison pour laquelle elle est ainsi, mon coeur a un tout petit mal. ❛ NOCTURNE. 3815562661 mais elle est déjà grave attachante et je ne suis qu'au deuxième point…. on sait d'avance pourquoi je l'aime autant, comment est-ce possible de ne pas l'aimer après tout ?? ❛ NOCTURNE. 3640195483 le fait que sa mère ait apprise de sa grossesse que trois mois avant sa naissance me choque, mais c'est trop touchant de voir qu'elle a tout laissé tomber pour s'occuper d'elle. j'imagine pas comment elle a dû s'adapter à ces nouvelles qui changent évidemment sa vie complète, même si la dernière phrase donne indice que… ce n'est peut-être pas entièrement le cas ? c'est difficile, sigh. :oops: bon, j'ai mal okay elle mérite le monde, elle mérite qu'on l'aime de tout son être et qu'on lui retourne son amour qu'elle veut !! ❛ NOCTURNE. 13828773 askip, un oiseau me chuchote à l'oreille que ça va être le cas, ahem… ❛ NOCTURNE. 1387851259 "définitivement plus patiente avec les plantes qu'avec les individus" son voisin est d'accord, on ne peut même pas accidentellement confondre le recyclage… l'outrage, je te dis. ❛ NOCTURNE. 769454579 mais ça va, on ne peut que l'aimer, surtout quand on voit qu'elle est dans le club de l'environnement ( sans surprise ❛ NOCTURNE. 3612205300 ) mais aussi des animaux ?? levi dit : a woman after my own heart. il est au sol. ( la même pour la gymnastique, go queen il est / va être fier d'elle. l'important, c'est de ne pas abandonner peu importe les résultats. ) ❛ NOCTURNE. 4067579374 non mais fleuriste ET antiquaire ?? je ne suis que surprise, j'adore son deuxième boulot en fait fldskjfsdj ,, les traits de caractère qui décrit areum ah la la je l'aime trop. ❛ NOCTURNE. 2948317594 "altruiste quand elle veut" PTDRRR. j'aime apprendre un peu d'areum de ses choix, comme son animal favori ou la raison de son tatouage ❛ NOCTURNE. 1762986339 ( which btw : naturecore, cottagecore, fairycore queen, la fiche le hurle aussi, tout va trop bien fdslkgjfskjd ) je vais attendre avec impatience son jardin botanique, je veux la voir faire de son rêve une réalité, merci. ❛ NOCTURNE. 2948317594 crafting en addiction, je ne suis pas surprise.je ne pense pas au collier non du tout… ❛ NOCTURNE. 2409035393 bon, je l'ai déjà dit donc… ❛ NOCTURNE. 642574401 google, give me a synonym of attachante, merci : elle est captivante, la areum. i cannot stress enough comment je l'aime ugh. what dans ses craintes et ses passions, sa personnalité, son background, la façon dont tu la décris est tout simplement sublime. ❛ NOCTURNE. 3612205300 on comprend facilement ce qu'elle aime et ce qui la rend insécure, ça me donne envie de la couvrir et de lui dire qu'elle n'a pas à s'inquiéter autant, même si c'est normal de douter. elle aime les livres, fjldksjf je le savais déjà mais happy. ❛ NOCTURNE. 2936098749

MAINTENANT, L'HISTOIRE. ❛ NOCTURNE. 1387851259 l'histoire et la première phrase qui m'a prise par surprise, ça réveille quelque chose en moi, je veux retrouver ces gens et leur donner a piece of my mind, comment ça ose insulter de cette façon ? les moments terribles qu'elle a dû passer au sein de son école, mAIS BORDEL J'AVAIS PAS LU LE "t'as même des bourrelets jusque sur les doigts" j'ai pas les mots ??? ❛ NOCTURNE. 13828773 je vais pleurer pour elle mais ces gamins evil en fait, ils méritent rien du tout. ❛ NOCTURNE. 1784425637 oh la pauvre areum mon coeur se brise sur tout ce qu'elle a dû subir… maintenant, ça fait beaucoup plus de sens de ses insécurités. ❛ NOCTURNE. 2409035393 quand elle est partie habiter avec sa famille d'accueil, un baume sur le myocarde de la savoir heureuse, je veux remercier son père d'accueil pour lui avoir montré des plantes tous les jours, snif. ❛ NOCTURNE. 3612205300 wholesome moment, fsdflkjdskfj. EST-CE QU'ON EST AMIS… ❛ NOCTURNE. 3894343904 i am in shambles, je suis terriblement désolé pour l'innocence qu'était areum lorsqu'elle a rencontré yeonghwan et son attitude qui n'était pas du tout amicale ❛ NOCTURNE. 4067579374 ( même s'il ne voyait pas ses actions comme étant mal… MAYBE il aurait pas dû lui couper les cheveux.. ou la faire attendre des heures parce qu'il a trouvé quelque chose de plus intéressant que de jouer à cache-cache avec elle IL EST TERRIBLE PTDR. ❛ NOCTURNE. 769454579 elle méritait beaucoup mieux aaaaah. et tu joues avec mes émotions, ça retourne de nouveau vers la famille d'accueil qui ne peut la garder, je suis dévastée pour elle, d'accord. j'espère qu'elle a gardé contact avec eux ? ❛ NOCTURNE. 3815562661 + la prochaine section, oh mais lkfdsjldkfsj comment ils se sont séparés vers leur propre chemin, c'est tout triste, la promesse brisée ?? NON. je ne veux pas y penser, c'est tragique. ( bon, je vais pas chialer non plus pcq cc levi ) mais quand même, c'est une autre déception qui s'est ajouté au compteur d'areum et c'est inacceptable. ❛ NOCTURNE. 1784425637 bon moi je dis, clairement, areum ne veut pas être en cours. dire 'fais mieux' sans lui donner les outils pour vouloir retourner en cours, c'est de la paresse du côté de l'administration !! clairement ils ne font rien et ça m'énerveeeee. leave my gurl alone !! :rose: et le chamboulement dans leur vie, la réminiscence du manque d'effort à l'école alors que sa mère se trouve à l'hôpital, la discussion difficile que tu nous montre, c'est si réel et douloureux, je me sens si mal pour elle. ❛ NOCTURNE. 129965641 mais ça va pour un moment, hein, levi qui débarque ?? hello ?? bon, ça va bien pour un temps et elle l'accuse lui... LUI. ❛ NOCTURNE. 2263836430 la dispute de gamin qui a laissé un malaise entre les deux et des questions non répondues JE SUIS BREAD EN FRANÇAIS. :oops: ce moment, ugh. une de mes sections préférées de ta fiche ( je ne suis pas objective. ) ❛ NOCTURNE. 4067579374 :bbl: MAIS ON PASSE À LA DERNIÈRE SECTION ?? encore une fois, tu me prends par surprise, ma caro. l'accident, comment areum s'est retrouvé avec sa blessure ( et ses peurs de ne jamais guérir snif j'ai mal ) fsdglkjdfkdj tu as si bien trouvé une raison unique même si........ je veux pas le dire... mais RECKLESS. c'est reckless. ❛ NOCTURNE. 13828773 j'ai besoin de savoir que les assaillants ont été jetés en prison okay ? okay. ❛ NOCTURNE. 769454579

sur cette note, je termine la validation de ta fiche en te disant que j'adore areum de tout mon coeur, tout comme levi l'aimera lorsqu'il arrivera. :shine: ❛ NOCTURNE. 1728274945 trop trop hâte de jouer de nouveau avec toi et ce personnage qui n'est qu'intéressante dflskjfkjds et toi.. toi et ta plume, tu ne cesseras de me surprendre. ❛ NOCTURNE. 3612205300 je déclare enfin ce pavé presque terminé, tout comme la main verte de ta douce, elle se retrouve dans les hwangsa ( cc de sungyeol, ils aiment les plantes et ils sont hwangsa je déclare que c'est le destin ) ❛ NOCTURNE. 2948317594 WELCOME BACK MA CARO amuse toi bien avec ta areum ❛ NOCTURNE. 3502780915 ❛ NOCTURNE. 3502780915 ❛ NOCTURNE. 3502780915

i am the chosen one
hwangsa

⊱ de jade

Les résultats du questionnaire indiquent à @kwon areum qu'il/elle fait partie des Hwangsa, les grues de jade de Corée.

Hwangsa 황사 signifie tempête de sable.

Leur couleur traditionnelle est le vert jade, couleur que les étudiants de la SNU arborent sur leur blouson afin de se reconnaître mutuellement.

Leur animal totem est la grue, qui est associée à la bonne fortune, la sagesse et la paix. Au fil des années, ils ont été dotés d'un surnom caractéristique : celui des grues de jade.

Leur emblème est la balance, pour l'équité et la justice. Pour respecter les coutumes, un insigne est donné sous forme d'écusson à chaque membre de la société, qui peut choisir d'en disposer et de le porter comme il le veut, à condition de toujours l'avoir sur soi. Les salariés et citoyens pourront s'en apprêter de la manière qu'ils souhaitent, tandis que les étudiants auront tendance à l'accrocher sur leur blouson. L'écusson des Hwangsa représente une balance blanche sur fond de couleur verte.

ME RENSEIGNER SUR MON GROUPE



On est plus heureux dans l'espérance qu'après la réussite.
congrats, kid !

⊱ te voilà validé(e) !

Tu as terminé ta fiche, toutes nos félicitations  Le jeu commence pour toi dès maintenant !

Pour faciliter ton intégration, il est important de poster ta fiche de lien, mais également ton journal de bord. Si la fiche de lien est facultative bien que fortement conseillée, le journal lui est obligatoire.

Une fois ces étapes réalisées et si tu es sociable, tu peux te créer un compte Instagram (www), et même nous laisser ton numéro de téléphone (www)


Ton groupe a été déterminé suite aux réponses de ton questionnaire, cependant tu restes décisionnaire et dans le cas où ça ne te convient pas, tu peux demander à un membre du staff de t'attribuer un autre groupe. N'oublie pas qu'une fois engagé, tu ne peux le modifier  

Tu peux à présent jouer pleinement sur le forum. N'hésite pas à profiter du flood (www) et de la chatbox (www), nous serons ravis de t'y accueillir  


Bon jeu sur Hundred Miles !

Contenu sponsorisé
❛ NOCTURNE. Empty
(#) Sujet: Re: ❛ NOCTURNE.   ❛ NOCTURNE. Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: