1234
long nights, daydreams (chanhee)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: Globe terrestre :: Ailleurs
Partagez

 long nights, daydreams (chanhee)


zhang yao
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
AVATAR : dongpyo
POINTS : 30
MESSAGES : 12
NOUS A REJOINT LE : 13/07/2022
long nights, daydreams (chanhee) Empty
(#) Sujet: long nights, daydreams (chanhee)   long nights, daydreams (chanhee) EmptyMer 30 Nov - 14:16




remember when you taught me fate
said it'd all be worth the wait

@Heo Chanhee


les battements du cœur du plus rapides et ses pensées qui le pressent un peu, lui demandent s’il faisait vraiment le bon choix. un voyage scolaire, un où ils ne rentraient que le lendemain, ça voulait dire passer la nuit loin de sa maison, de maman et de yuna qui n’avait pas vu participer à cause d’une fièvre. il aurait voulu rester à ses côtés mais elle avait insisté à ce qu’il y aille, pour une fois qu’on lui acceptait un semblant d’indépendance.

mais yao doute depuis qu’il s’est posé à l’arrière du bus, étouffé dans ce brouhaha de rires et de coréens qu’il comprend toujours à peine.  il peine à déceler les paroles et les intentions des autres, et entre tous ces visages aussi familiers que lointains, il a hâte de retrouver celui qu’il préfère.

au même moment où cette pensée disparait, la silhouette de chanhee lui apparait et yao ne s’oublie pas dans la contemplation de ses traits, immédiatement, il lève haut le bras pour attirer l’attention du garçon sur lui. « hey, i’m here! il lui fait signe et dès que le garçon est à son niveau, yao tapote le siège à ses côtés. je me suis gardée ta place. » qu’il articule fièrement en coréen, la phrase répétée par cœur durant tout le trajet jusqu’à au lycée, bien qu’il ait l’impression qu’elle sonne différemment de la première fois qu’il l’avait lu. « did you sleep well ? it’s a bit early, still. »


(c) SIAL ; icons sial


Heo Chanhee
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : long nights, daydreams (chanhee) Tumblr_pjalbhthFL1xt8vh9o4_400
AVATAR : yoo seonho
POINTS : 0
MESSAGES : 10
NOUS A REJOINT LE : 12/07/2022
long nights, daydreams (chanhee) Empty
(#) Sujet: Re: long nights, daydreams (chanhee)   long nights, daydreams (chanhee) EmptyDim 4 Déc - 15:21




remember when you taught me fate
said it'd all be worth the wait

@zhang yao


stupide voyage scolaire auquel il n’avait aucune envie de participer, préférant nettement profiter de l’absence de cours pour rester chez lui ou faire les quatre cent coups. ce sont ses parents qui l’ont convaincu – ou plutôt forcé – à y aller avec pour argument que ça lui ferait du bien, de rentrer chez lui. suggestion idiote. busan lui manque, mais ça n’a plus rien d’un chez lui. rien n’est comme avant, rien ne le sera jamais et chanhee préfère rester dans le déni plutôt que de faire face à cette réalité.

le manque d’enthousiasme est évident dans son absence totale de préparation, la veille passée à jouer à la switch sous sa couette au lieu de se coucher tôt. les paupières lourdes et l'esprit embrumé, son expression visiblement grincheuse : le manque de sommeil est apparent sur les traits de chanhee et il ne cherche pas à le cacher. tant pis si ça lui donne l'air encore plus désagréable, au moins ça lui garantit que personne ne viendra l'embêter de sitôt.

c’est ce qu’il pensait.

alors qu’il s’avance machinalement vers l’arrière du bus, sa place préférée, il y remarque la présence de yao et se sent immédiatement bête de ne pas avoir anticipé qu’il serait là, prêt à papoter. tu parles trop, marmonne-t-il avec désintérêt aussitôt qu’il s’installe avant de répéter les mots dans une langue qu’il comprendra peut-être mieux, sa main mimant une bouche qui s’ouvre et se referme. too much word. son attention se détourne immédiatement de lui, le regard perdu à travers la vitre pendant que sa tête repose sur celle-ci.

au final, si chanhee s'est laissé convaincre par ses parents, c’est parce qu’il avait la quasi-certitude que yao serait là. il aurait été parfaitement capable de faire un scandale suffisant pour qu’on abandonne l’idée de le forcer à partir, après tout on ne s’attend plus de lui qu’à ce qu’il soit un enfant difficile. mais la présence presque garantie de yao avait suffi à lui faire changer d’avis inconsciemment et il ne lui faut que quelques secondes pour avoir la réalisation, quand le besoin d’avoir malgré lui l’attention de yao se fait ressentir. yuna where? where is her? demande-t-il sans réfléchir juste pour lancer la conversation, même si sa tentative risque de suggérer un intérêt plus grand envers la soeur de yao que lui-même.


(c) SIAL ; icons sial


zhang yao
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
AVATAR : dongpyo
POINTS : 30
MESSAGES : 12
NOUS A REJOINT LE : 13/07/2022
long nights, daydreams (chanhee) Empty
(#) Sujet: Re: long nights, daydreams (chanhee)   long nights, daydreams (chanhee) EmptyDim 15 Jan - 13:04




remember when you taught me fate
said it'd all be worth the wait

@Heo Chanhee


les battements du cœur du plus rapides et ses pensées qui le pressent un peu, lui demandent s’il faisait vraiment le bon choix. un voyage scolaire, un où ils ne rentraient que le lendemain, ça voulait dire passer la nuit loin de sa maison, de maman et de yuna qui n’avait pas vu participer à cause d’une fièvre. il aurait voulu rester à ses côtés mais elle avait insisté à ce qu’il y aille, pour une fois qu’on lui acceptait un semblant d’indépendance.

mais yao doute depuis qu’il s’est posé à l’arrière du bus, étouffé dans ce brouhaha de rires et de coréens qu’il comprend toujours à peine.  il peine à déceler les paroles et les intentions des autres, et entre tous ces visages aussi familiers que lointains, il a hâte de retrouver celui qu’il préfère.

au même moment où cette pensée disparait, la silhouette de chanhee lui apparait et yao ne s’oublie pas dans la contemplation de ses traits, immédiatement, il lève haut le bras pour attirer l’attention du garçon sur lui. « hey, i’m here! il lui fait signe et dès que le garçon est à son niveau, yao tapote le siège à ses côtés. je me suis gardée ta place. » qu’il articule fièrement en coréen, la phrase répétée par cœur durant tout le trajet jusqu’à au lycée, bien qu’il ait l’impression qu’elle sonne différemment de la première fois qu’il l’avait lu. « did you sleep well ? it’s a bit early, still. »

arrivé bien trop tôt, ses yeux n’ont cessé de chercher la silhouette de chanhee à chaque fois qu’il entendait le bruit de la porte du bus scolaire qui s’ouvrait et laisser entrer un nouvel élève. la place à ses côtés est préservée précieusement et heureusement, il y’en avait encore plusieurs libres pour qu’il n’ait pas à batailler avec son coréen cassé pour expliquer qu’elle était réservée à une autre personne.

ses traits s’illuminent d’un sourire quand chanhee lui apparait enfin et qu’il l’attire en sa direction d’un signe de main. son enthousiasme est sincère, impossible à réprimer, même si chanhee réussit à le faire taire de quelques mots et un mouvement de mains. « sorry. » soufflé instinctivement d’une petite voix alors qu’il baisse timidement la tête, conscient qu’il était surement trop tôt pour discuter.

yao demeure silencieux puisque chanhee ne semble pas enclin à parler et il contemple la possibilité de prendre son téléphone afin de passer la tête quand la voix de son ami résonne de nouveau. yao se tourne vers lui avec un peu trop d’en train, buvant rapidement ses paroles, ignorant du petit pincement de son cœur en réalisant que sa jumelle l’intéressait bien plus. « she’s a bit sick. elle a…une fièvre ? » tentant de s’assurer que le mot était correct, il le mime en même temps, sa paume venant se poser sur le front de chanhee. « chaud. » communication simpliste mais qui semble souvent leur suffir. il finit par reposer son dos contre le siège. « i’m relieved you’re here. » qu’il souffle plus bas, le sourire revenant teinté ses lèvres.



(c) SIAL ; icons sial


Contenu sponsorisé
long nights, daydreams (chanhee) Empty
(#) Sujet: Re: long nights, daydreams (chanhee)   long nights, daydreams (chanhee) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: