1234
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 :: seoul :: Gangnam
Partagez

 — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ C6e26a9db3df859896d20127351b75db3bb9822f
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 3330
MESSAGES : 4877
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ EmptyLun 1 Aoû - 15:59
after hours

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) Message reçu, et un sourire avait étiré les lèvres de Suho, car enfin Aran avait reçu les cadeaux qu’elle lui devait – il allait avoir cet alien bizarre, comme elle disait, et le masque qu’elle avait trouvé pour l’accompagner. Et surtout, il allait pouvoir se rendre chez Aran ; la voir – et sa journée n’en avait été qu’éclairée. Cela avait rendu la répétition matinale plus légère, et le passage au studio de l’après-midi moins intolérable, lui qui se voyait si souvent limité par ses capacités vocales, mauvais chanteur, rappeur moyen – tout le monde savait que c’était dans la danse que tout son talent se déployait. Il en avait presque oublié qu’ils n’avaient pas déjeuné, aujourd’hui, par manque de temps, sans doute, on les avait envoyé au studio en oubliant la case réfectoire.

Alors à peine sorti de l’agence, la première chose que fait Suho est bien sûr d’aller voir l’un des marchands de rue à proximité de l’immeuble, pour lui acheter quelque chose à se mettre sous la dent. File déjà sur sa trottinette électrique sur les routes bondées de Séoul, croquant d'une main dans son corn-dog, car on l’attend.

Et il ne voudrait pas faire attendre princesse Aran.

La route vers son immeuble est devenue familière, au fil des trajets, à rejoindre cet appartement étriqué au cœur des nuits les plus noires, été comme hiver. Il n’a même plus vraiment à se concentrer sur la route que son corps sait déjà à quelle intersection tourner le guidon ; où ralentir car la descente se fait trop longue, ou enfoncer l’accélérateur car la pente devient trop raide. Et cette légèreté dans le cœur à la seule idée de la voir, comme si tout allait bien entre eux, comme si tout était simple entre eux, alors que tout est seulement bizarre depuis un mois – à moins que ça ait toujours été le cas, qu’il n'ai fasse que se voiler la face.

Il arrête la trottinette à quelques mètres de l’immeuble ; ne prend plus la peine de sonner, se contente de taper le digicode qu’il l’a vu composer, une fois, pour ne pas la déranger avant d’être devant sa porte. Parvenu devant son appartement, il tend le doigt pour enfoncer la sonnette – mais avant qu’il n’ai pu l’atteindre, la porte s’ouvre devant lui, et Aran lui apparaît, jolie comme un cœur, les cheveux arrangés et le visage apprêté.

- Wha, t’as un sixième sens ?, demande-t-il en riant. Tu sais communiquer avec les aliens, aussi ? C’est le genre d’info qu’il faut me dire hein, si jamais.

Et, sans lui laisser le temps de répondre quoi que ce soit, il laisse ses yeux s’attarder un instant sur elle – sur la jolie tenue qui cintre son corps, le met en valeur.

- Tu t’es fait belle comme ça pour moi ? Fallait pas…

Il laisse sa langue humecter rapidement ses lèvres – et elle l’accusera de faire du fan-service quand il fait des têtes comme ça, et sans doute ces pratiques finissent-elles par déteindre un peu sur lui, c’est vrai –, mais déjà, ses yeux se posent sur le petit sac à main glissé entre ses doigts ; les chaussures passées à ses pieds. Sur l’expression interloquée qui peint ses traits, l’air surpris de le voir là. Et ses sourcils à lui se froncent un peu, car comment ça Aran, c’est toi qui m’a dit de passer, à la fin. Alors pourquoi t’as pas l’air aussi contente que moi de te voir ? Pourquoi t’as l’air sur le départ ? Il ne comprend pas, Suho, et balbutierait presque :

- Attends, c’est moi qui suis con ou tu m’avais dit de passer ce soir ?

Il se sent très con, pour le coup, mais sûrement davantage pris pour un con qu’autre chose. Il aurait trouvé porte close, s’il s’était pointé cinq minutes plus tard ? Elle va faire quoi, même ? De toutes les hypothèses qui lui viennent en la voyant jolie comme ça, il sait qu’y en a pas une seule qui saura lui plaire, et sans doute l’irritation se lit-elle sur ses traits fatigués par sa journée, fatigués de ne pas avoir assez mangé.

C’était sûrement une très mauvaise idée de venir ici.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ 869c4a82972f199f78a44ee81f9927cbb914cea7
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 2318
MESSAGES : 5014
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ EmptyJeu 4 Aoû - 21:29
after hours

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) Les yeux sont encore écarquillés et le cerveau a du mal à fonctionner depuis ce coup de fil reçu quelques dizaines de minutes plus tôt. T’en reviens tout bonnement pas, c’est comme si on t’avait porté un coup au cœur quand t’as entendu la nouvelle que t’apportais ton agent, comme si cet appel ne pouvait être qu’une illusion sorti tout droit de ta tête pleine de rêve. Car comment un artiste si connu peut t’inviter à son évènement si privé, si guindé alors qu’il ne te connait même pas ? C’est surréaliste que cette invitation en or soit tombé entre tes mains, que t’ai été convié à écouter un album tout entier en avant-première lorsque tu n’es qu’encore qu’une rookie aux yeux du monde et des autres idoles.

Et pourtant c’est bel et bien le cas,
T’as deux heures pour te préparer et pas une minute de plus.

Alors bien évidemment que tu te bouges Aran quant au bout d’une très – trop grosse demi-heure tu sors de ta torpeur. Tu défais ton armoire entière, met le bazar dans ta si petite chambre sans penser que bien plus tard ou demain matin tout ce barda, c’est toi qui devras le ranger. La seule chose qui compte c’est que tu sois présentable à cette soirée. Car du beau monde, t’es sûr qu’il y en aura un paquet. Il faut que tu sois à la hauteur, de ces stars et de l’évènement en question et ça te prends assez la tête pour que tu finisses sur les nerfs, te sente bête de ne pas avoir fait du shopping, acheter plus de jolies tenues quand t’en avais l’occasion. Mais après bien des efforts, tu finis par trouver de quoi t’habiller, fini par trouver l’inspiration devant ta coiffeuse quand il est l’heure de te coiffer et puis de te maquiller.

T’es élégante Aran, le reflet dans le miroir te plait.

Il y aura toujours mieux mais ça tu ne peux rien y faire, tu dois juste t’y résigner. Au moins t’auras fait l’effort et c’est surtout personnellement que t’es satisfaite. Car tu comptes, on te donne l’impression de compter. T’as peut-être réussi à te faire une toute petite place dans cette société et rien qu’à cette idée, tes yeux brillent de joie et d’impatience d’y être. C’est presque à la hâte que tu glisses le strict nécessaire dans ton mini sac à main, tout aussi impatiemment que t’enfiles tes talons, t’apprête à décoller pour passer ce qui devrait surement être une superbe soirée. T’ouvres la porte, un peu trop à la hâte et c’est là qu’il apparait ton garçon préféré. Suho qui semblait prêt à sonner à ta porte, Suho qui est là mais que tu n’attendais pas, n’attendais plus en réalité. Car il n’a jamais répondu à ton sms envoyé des heures plus tôt, que tu t’imaginais qu’il était bien trop occupé.

Et puis t’as un peu zappé avec l’appel en fin de journée, c’est vrai.

Les choses vont vite, beaucoup trop vite pour toi ce soir. T’as pas le temps de dire quoique ce soit que lui le premier prend la parole, semble de si bonne humeur que ça te tort l’estomac de devoir partir maintenant qu’il est là. Tu peux mentir Aran, lui faire croire que tu t’es effectivement faite jolie pour lui, que t’es bel et bien capable de communiquer avec les extraterrestres pour juste l'entendre un instant rire. Mais déjà son expression change du moment qu’il scrute un petit plus en détail ta tenue. Tu vois l’éclat de ses yeux s’assombrir, le sourire se ramollir pour tout bonnement disparaitre quand il te demande si il est con ou si il a mal compris quelque chose.

- Attend rentre Suho, deux minutes…

Que t’arrive à prononcer, tu le laisses alors entrer. Referme la porte derrière lui et t’appuies contre cette même porte, fixe tes pieds un instant avant de te justifier :

- Non non t’as pas mal compris mais… J’pensais pas que tu viendrais vu que tu m’as pas répondu par sms ?

Tu relèves les yeux vers lui et ajoute :

- J’ai juste vu que tu m’as laissé en vu donc j’pensais t’étais occupé et … Bah je t’attendais plus en fait … ? Entre temps on m’a appelé pour m’inviter et j’étais sur le point d’y aller…

Mais tu vois bien que quelque chose ne va pas, qu’il te fixe d’un air si mauvais Suho qu’aucune excuse ne le calmera et ça t’étonne un peu de le voir dans cet état.

- Pourquoi tu me regardes comme ça … ?

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ C6e26a9db3df859896d20127351b75db3bb9822f
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 3330
MESSAGES : 4877
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ EmptyVen 5 Aoû - 20:50
after hours

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Elle ne répond rien, Aran, il ferait presque la conversation tout seul Suho, jusqu’à ce qu’il comprenne que quelque chose cloche dans toute cette situation, et que son sourire s’estompe sur ses lèvres. Il se sent très con, tout d’un coup – a l’impression d’avoir été baladé –, et ça ne va pas en s’arrangeant lorsque la seule chose que la jeune femme trouve à lui répondre, c’est lui demander de la suivre à l’intérieur. Deux minutes. Donc elle partait bien – comme si ce n’était pas déjà assez clair.

Sans rien répondre, il entre dans l’appartement ; reste dans le petit espace de l’entrée sans prendre le temps de retirer ses chaussures, puisqu’apparemment, elle ne veut lui parler que deux minutes. Aran qui lui annonce alors qu’elle ne l’attendait plus ; qu’il n’aurait apparemment pas répondu à son SMS, et qu’elle se rendait donc ailleurs où on l’a invité. Et sans prendre le temps de réfléchir, il répond déjà :

- Sauf que je t’ai répondu en fait ? Pour te dire que j’venais justement.

Et c’est seulement une fois ces mots prononcés qu’il prend conscience de ce qu’elle a dit un instant plus tôt ; qu’on l’a invité. Qui t’a invité, Aran ? Ce mec qui te plaît, là ? A moins que ce soit le vieux de l’autre jour ? J’vais encore devoir gâcher un de tes rendez-vous ? Car elle est un peu trop jolie dans sa robe bien cintrée, alors il ne peut y avoir qu’une occasion spéciale pour motiver pareil effort sur son temps libre. Et il se sent de plus en plus stupide ; doit la fixer bizarrement sans même s’en rendre compte, car elle lui demande soudain pourquoi il la regarde comme ça.

- J’te regarde comment ?

Il est clairement sur la défensive, sans réellement le vouloir, ça peut s’entendre dans sa voix, et il pince un instant les lèvres, ne tarde pas à ajouter :

- Disons que j’me sens juste un peu con d’avoir fait tout le déplacement alors que tu sors voir un autre mec, quoi. Sans me prévenir. Car ouais, je maintiens, je t’avais bien dit que j’passais.

Il peut très clairement se revoir lire son message et taper sa réponse. Il s’en souviendrait presque mot pour mot, alors l’excuse de la petite brune a du mal à prendre sur lui.

- Va falloir que tu m’expliques, parce que j’ai du mal à comprendre le principe d’inviter quelqu’un si c’est pour te barrer juste quand il doit arriver ?

Il arque un sourcil, l’air de ne pas comprendre, lorsque sa question est plus une attaque qu’une interrogation sincère. Mais il est juste épuisé de ne jamais savoir à quoi s’en tenir avec elle ; du gouffre qui s’est creusé entre son comportement et les sentiments qu’il peut lui prêter. Et c'est trop naturellement – trop sincèrement –, avec toute la fatigue de ces dernières semaines, de ces derniers mois, qu'il lâche entre ses dents :

- Pour encore aller voir un connard, en plus...
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ 869c4a82972f199f78a44ee81f9927cbb914cea7
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 2318
MESSAGES : 5014
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ EmptyLun 8 Aoû - 21:53
after hours

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


T’es confuse Aran, te sent réellement conne quand Suho t’affirmes qu’il t’a bel et bien répondu par message, carrément tu sens ton cœur tomber jusqu’au au creux de ton estomac. T’as vraiment raté sa réponse ? T’es vraiment si nulle que ça ? Si c’est le cas, que t’as réellement foiré t’es censé faire quoi maintenant ? T’es censé lui donner ce qu’il est venu chercher et le congédier pour t’en aller à ta soirée ou annuler ta venue à cet évènement et agir comme si rien ne s’était passé ? T’en sais trop rien mais le regard que te lance celui qui te fait face ne présage rien de bon dans tous les cas. T’as la nette impression que même si tu décidais de changer tes plans à la dernière minute pour lui ça n’arrangerait pas la situation, ne lui conviendrait.

Car le mal est fait, t’as tout simplement pas géré.

Tu te sens ainsi comme une gamine prise sur le fait accompli de sa bêtise, tu baisses un instant les yeux vers tes pieds tout juste chaussé d’escarpin vraiment peu confortable en cherchant tes mots avant de lui répondre timidement :

- Tu me regardes comme si tu me détestais…

Et tu détestes la sensation d’un tel regard venant de lui. C’est rare qu’il ait l’air si contrarié Suho, si déçu. C’est un garçon plutôt léger, prenant tout un peu trop à la cool alors le voir si excédé ne fait que te stresser davantage. T’as même pas le temps de t’excuser pour cette incompréhension qu’il ajoute qu’il t’enfonce un peu plus dans la culpabilité. Il se sent con par ta faute, tu l’as fait se déplacer pour rien alors qu’il avait certainement mieux à faire ailleurs.

- Je te jure Suho que j’ai pas vu le message, tu crois pas que j’te ferais ça quand même ?

T’as bien l’impression que si pourtant, il y croit même dur comme fer que t’as juste zappé qu’il venait. Et forcément que la culpabilité se transforme en agacement quand tu le vois si convaincu de ta malhonnêteté. Comme si t’avais l’habitude de lui mettre des faux plans, l’habitude de le prendre pour un con. Ça te vexe qu’il agisse de la sorte, sincèrement.

- Tu vas me faire répéter combien de fois que je savais pas que tu venais ? Genre c’était mon plan de te faire venir pour rien et de partir alors qu’à la base c’est moi je t’ai demandé de passer ? Peut-être il est juste pas passé ton message j’sais pas moi ? J’me serais pas permise de bouger si j’savais que tu venais ça me parait évident.

Tu croises alors les bras sous ta poitrine, totalement sur la défensive malgré toi. Tu peux comprendre qu’il soit saoulé Suho mais de là à te faire la gueule, te parler comme il le fait ça a le don de te mettre sur les nerfs. T’as pas cherché à le faire chier, pas cherché à lui faire un coup de garce ou quoique ce soit. Tu ne sais même pas qui a tort ou raison dans cette histoire mais quand il ajoute que tu te permets de le lâcher pour un connard, c’est la phrase de trop, le mot qui te fait vriller.

- Mais de quoi tu parles ? Quel connard ? Quel mec j’vais voir ? Depuis tout à l’heure tu te fais les questions et les réponses tout seul tu t’en rends compte au moins ?

La nette impression qu’il mélange tout Suho, que le souci c’est même pas que tu partes ou que t’ai pu oublier qu’il venait mais que tu vois un mec plus particulièrement. Et si c’était le cas il serait où le souci ? Il s’en fou de toi non ?

- Même si ça serait le cas qu’est-ce que t’en a à foutre que j’vois des connards ou non toute façon ?

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ C6e26a9db3df859896d20127351b75db3bb9822f
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 3330
MESSAGES : 4877
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ EmptyMar 9 Aoû - 21:33
after hours

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Tu me regardes comme si tu me détestais. Et entendre ces mots dans sa bouche compresse son cœur dans sa poitrine, car merde, Aran, c’est pas toi que je déteste. C’est moi, pour jamais réussir à faire en sorte que les choses restent simples entre nous. C’est ces mecs que tu préfères voir plutôt que moi, ceux pour qui tu me demandes des conseils comme si j’étais pas juste sous ton nez.

Mais ses lèvres restent closes.
Il se contente de détourner le regard,
Pour au moins cesser de la regarder si mal.

Mais le brasier ne s’est pas éteint, à l’intérieur, et il l’accuse de clairement le prendre pour un con. La jeune femme se défend pourtant, lui demande s’il croit réellement qu’elle ai pu faire ça, et il se contente d’écarter les mains, hausser les épaules.

- J’sais pas. Avoue que c’est bizarre quand même.

Et gentille Aran finit par perdre patience, l’agacement teinte ses traits coupables, le ton se hausse légèrement. Et elle a parfaitement raison, en soi. Ses arguments sont convaincants, pourraient faire mouche si seulement Suho n’était pas si irrité ; si fatigué. Il ne pourrait rien entendre, ce soir, alors plutôt que d’apaiser son cœur et reconnaître sa bonne foi, il se contente de rétorquer, le ton montant de son côté aussi :

- J’sais pas moi ? J’sais pas ce qui se passe dans ta tête, Aran. P’t-être que ça t’arrangeait, j’en sais rien.

Et entre ses dents, une poignée de mots malheureux libérée – il pensait qu’elle ne l’entendrait pas, mais il fait fausse route, et le comprend dès l’instant où la voix de la jeune femme résonne dans l’appartement. Elle l’accuse de faire les questions et les réponses tout seul, et plutôt que de relever cela, il aime mieux revenir sur les mots qu’elle a prononcé un instant plus tôt.

- Tu vas pas voir un mec, dans cette tenue ? A cette heure-ci ? T’as mis une robe comme ça, des talons, tu t’es maquillée et tout mais tu vas me faire croire que tu vas pas voir un mec ? Continue de me prendre pour un con…

Il laisse échapper un petit rire désabusé, avant de se souvenir de l’une de ses questions, et ajouter :

- Oh, puis quel connard ? Lui dont tu parlais l’autre jour, j’imagine ? A moins que tu remettes le couvert avec ton vieux qui sait même pas tenir debout sur ses deux pieds.

Il arque un sourcil, et parce qu’il sent qu’ils n’en ont pas pour deux minutes, tout compte fait, il retire à la hâte ses tennis ; les abandonne dans l’entrée, elles et Aran, pour plutôt aller s’appuyer contre le canapé, les bras croisés. C’est le moment qu’elle choisit pour lui demander ce qui lui pose tant problème dans le fait qu’elle voit d’autres types, et à ces mots, il demeure un instant silencieux ; la fixe, sans trop savoir quoi répondre. Et comme d’habitude, c’est le mensonge qui prend le pas, il éclate d’un rire qui sonne faux, secoue doucement la tête.

- J’en ai rien à foutre ? Tu fais bien ce que tu veux Aran, si tu veux rester avec ces losers c’est pas mon dos.

Il a les mâchoires qui se resserrent ; la jambe qui tressaute légèrement à mesure que monte l’énervement. Et c’est un coup de poker qu’il fait lorsqu’il finit par lui cracher :

- Du coup vas-y, j’te retiens pas. Faudrait pas le faire attendre, lui.

Un sourire faux sur les lèvres, alors que le cœur s’affole un peu dans la poitrine – nan Aran, y va pas. Me laisse pas tomber pour lui, pas déjà.
Contenu sponsorisé
— AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫   — AFTER HOURS ❪ A R A N ❫ Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: