1234
six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan.

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Partagez

 six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan.


Ban Sungyeol
Voir le profil de l'utilisateur
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan. 4e22f94e3246015fade2ee4ed6a8a2f4f7bcbd9d
AVATAR : kim seunghun (cix).
POINTS : 194
MESSAGES : 337
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 23
six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan. Empty
(#) Sujet: six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan.   six feet over ground ☽ ⠀ ft. dan. EmptyDim 3 Juil - 4:11


|
six feet over ground
featuring @kim dan  


(ootd) — c'était à l'aube d'une nouvelle journée que tu mettais le pied à l'extérieur, yeol. tu n'arrivais pas à dormir et marcher d'un bout à l'autre dans ton petit appartement ne te tentait pas. il n'était pas question de déranger nohyun, ton frère, ou même l'un de tes proches avec tes inquiétudes que tu trouvais sans fond. tu ne voulais pas paraître comme un poids lourd qui n'arrivait pas à garder la tête à flot, même si tu savais fort bien que tout garder pour toi était un déclencheur de tes impulsions. c'était probablement une mauvaise idée de sortir, surtout que tu allais probablement errer dans le quartier, la tête tourmentée de tes émotions sans dessus dessous que tu n'arrivais pas à gérer, mais c'était trop tard pour tourner les talons. t'avais laissé une note pour ne faire inquiéter personne et tu t'étais retrouvé seul contre le monde, rien que le temps de quelques heures. on penserait que tu serais enfin arrivé à avancer, à laisser le passé derrière, mais ce n'était pas le cas... et maintenant, regarde où tu en étais. à force d'être trop submergé dans tes émotions négatives, tu plongeais dans les problèmes. et bien franchement, tu ne savais plus trop comment tu t'étais rendu là où tu étais désormais. ça faisait quelques heures que tu traînais dans ton quartier quand tu t'étais retrouvé à suivre un allée assez vide. les bâtiments semblaient inhabités, ta curiosité était plus forte que ta logique, alors tu y étais entré. breaking and entering, c'était un classique, tout comme le feu que tu avais causé. les habitudes sont durs à briser lorsqu'on rechutait. tu pouvais remercier non ce sanha qui t'y avait poussé, plusieurs mois auparavant. toi, t'étais retourné à tes vieilles habitudes, parce que ça semblait être le seul truc qui t'aidait temporairement... avant que tu ne réalises ce que tu avais fais... et que tu commences à paniquer, évidemment. c'était à ce moment là, yeol, que tu avais réalisé l'ampleur de tes conneries. la sortie soudainement bloquée par des accents que tu reconnaissais comme étant russe et ton coeur cognant contre ta cage thoracique, tu acceptais ta destinée : tu allais être retrouvé, on allait te massacrer. pourtant, dans un dernier élan de survie, tu t'étais retrouvé caché en dessus des marches du premier étage. l'idée de génie qui te venait, il n'y avait qu'une personne à qui tu pouvais envoyer un message... dan. franchement, t'étais beaucoup trop honteux pour mentionner ça à nohyun, si tu contactais ton frère... il allait être déçu... et tu adorais bien ton meilleur ami, il ne pouvait rien faire pour t'aider. tu devais avoir semblé désespéré, yeol, en le contactant. même si tu ne voulais pas lui demander explicitement de l'aide, il venait. et toi, le visage entre les mains, tu paniquais. i'm fucked, i'm fucked, i'm fucked. plus les secondes passaient, plus tu avais l'impression que les voix semblaient proches, bien que c'était probablement ton imagination qui te jouait des tours. peut-être qu'ils avaient quittés l'endroit, peut-être pas. mais, cette fois-ci, il n'y avait pas de sortie de secours. d'un moment à l'autre, on allait te retrouver et tu t'étais complètement terrifié. i'm gonna die, oh god

(c) SIAL ;


i've gotten so good about not flinching at the sound of your name that people don't know i'd still throw myself mouth-open into the ocean for the chance to drown somewhere you might see it.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Sauter vers: