1234
"In my mind I have..." [Sacha]

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Nike : 25% de remise sur tout le site via ...
Voir le deal

 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 "In my mind I have..." [Sacha]


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMar 28 Juin - 11:48


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je regardai passer le monde le corps posé contre un bâtiment. J'étais songeur. J'avais eu une discussion avec Nina en début de semaine : on lui proposait une mission d'un an au Congo pour un reportage vidéo. Ce n'est pas comme si je ne savais pas qu'elle était amené à bouger avec son boulot de reporter d'investigation mais...le Congo sérieux ?! On avait pas des trucs à "investiguer" ici ? Et puis...un an. Mais au delà de ça, ce qui me prenait autant la tête c'était qu'elle ne semblait pas se soucier de "nous" dans l'affaire. Je ne serai pas de ce genre de mecs qui demandent à leur conjoint d'abandonner ses rêves pour lui mais...elle, elle pensait carrément qu'une relation longue distance ça ne serait pas possible, surtout qu'elle serait, je cite "trop occupée pour penser à ça". Donc nous c'était un "ça" visiblement.

Je ne savais pas trop où j'en étais vis à vis de ça...est ce que je me trompai sur notre relation ? Avais-je si peu d'importance pour elle pour qu'elle n'envisage même pas différentes options ? Je veux...elle ne m'avait même pas proposé de la suivre...Ok j'avais ma vie ici, mes patients et mon quotidien mais...peut être...Breeef, je ne savais plus trop. Pour le coup je ne savais même pas si j'étais toujours en couple avec elle. Peut être que c'était pour elle une façon détourné de rompre avec moi ?

Je soupire, un peu "déprimé" par cette situation. Heureusement aujourd'hui je devrai pouvoir me changer les idées. J'avais finalement proposé à Sacha qu'on aille s'occuper de ses cheveux et c'est pour ça que j'attendais qu'il arrive, posé contre mon mur à me perdre dans mes pensées. Cela faisait maintenant plusieurs semaines que je m'occupai de lui et de sa rééducation et à chaque fois c'était toujours aussi étrange -mais néanmoins toujours agréable- de le voir. Nous n'avions jamais reparlé de ses "préférences" depuis qu'il avait évoqué la possibilité de préférer un homme à une femme et j'avais que cette information me perturbait toujours autant. Elle faisait partie des nombreuses choses qui se bousculaient dans ma tête ses dernier temps.

Qu'on se le dise, je n'avais rien contre l'homosexualité mais...putain mon coeur faisait le con à chaque fois que je repensai à ça. Parce que je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si à l'époque j'aurai pu avoir une chance avec lui. Cependant, je ne lui demanderai jamais. Déjà parce que ça serait inutile au vu du nombre d'années qui s'étaient écoulées depuis mais aussi parce que j'avais trop peur de gâcher notre relation fraichement retrouvée.
En plus, j'avais carrément peur que Sacha ait mal interprété ma réaction de l'autre jour et je craignais qu'il se méprenne sur ma façon de pensée.

Je l'aperçois d'ailleurs arriver dans mon champs de vision et j'essaye de chasser toutes mes pensées parasites pour me concentrer sur lui. Je mettais de côté Nina et nos problèmes de couples -même s'ils me minaient- et j'essayais de repousser toutes mes divagations concernant le jeune homme. Je vous jure : parfois je me sentais encore comme un adolescent !

"Alors...prêt pour le look de ta vie ?" Que j'interpelle mon ami en me composant le sourire d'occasion. L'avantage au moins dans tout ça, c'est que je savais qu'avec lui j'allais passer une bonne journée. "Je vais me sentir comme dans My Fair Lady en version plus morderne" Que je rigole. "Ca va sinon ? Pas trop mal partout à cause des tortures de ton affreux kiné ?" Je plaisante mais j'ai quand même envie de savoir comme il va réellement. Il progresse de plus en plus à chaque séance mais je ne veux pas qu'il pousse trop son corps non plus.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMer 29 Juin - 0:08


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha s'est levé rapidement ce matin, par l’idée d’un rendez vous autre que médicale, qui l’espère le sortira un peu de l'atmosphère étouffante de la maison, avec une mère bien trop protectrice, et Nina qui jouait les médecins à domicile. Il ne leur en veut pas, Sacha, il sait qu’elles ont eu la vie dure aussi pendant toutes ses années, mais il ne s’y faisait pas. Garçon qui avait eu de nombreuses libertés dans le temps refusait de se faire fliquer, même si c’était mérité. Alors, il avait enfilé des vêtements simples, dans le plus grand des calmes. Il se demande si ça va bien se passer, même si les rendez-vous médicaux se passent bien en général. Même s’il avouait sans mal que parfois il le détestait quand les courbatures des exercices du jours se faisaient sentir encore le lendemain.  

Quittant le foyer, le garçon rejoint la voiture avec un peu d’aide du majordome, alors qu’il ne dit rien, un peu honteux d’être aidé, il se cale au fond de la voiture, attendant que le chauffeur démarre, dépourvu de permis, il est bien obligé de se faire amener. Observant le paysage, il se perd dans ses pensées, même s’il a hâte d’arriver, regardant l’heure tel un enfant impatient. Il s’était refait les ongles, d’un noir uniforme, dans un moment de complicité qu’il partageait avec Nina depuis l’adolescence. Il avait hésité à lui demander des infos sur une possible homoséxualité mais s'était finalement abstenue.

Sortant de la voiture, il rejoint alors le lieu de rendez-vous, souriant doucement, il salue son ami d’un signe de tête alors. Il l’observe de longue seconde, ce visage si familier qui a pourtant changé si vite. Il le trouvait beau, son ami, mais il chassa cette idée stupide de son esprit, passant sa main sur sa nuque au propos de Mi Cha.

“- Je sais pas, j’ai un peu peur que tu sois pris d’un coup de folie…Enfin, heureusement que les cheveux repoussent si c’est une catastrophe.”

Il rit alors avant de hausser les épaules, l’air un peu perdu.

“- Je ne vois pas de quoi tu parles, enfin j'imagine que c'est un vieux film du coup.”  

Il ne se rappelait pas avoir vu se film, mais tant pis, il sourit doucement pour poursuivre tout de même.

“- Mais ne t’inquiète pas, c’est juste une sortie entre potes, après tout ça peut être utile si je veux trouver une copine.”

Un sourire fait dans une fausse comédie, ayant enterré la question qui avait mis fin à la conversation la première fois, il plaisante alors sur une éventuelle future copine. Mais c’est vite effacé, soupirant alors en tapotant l’épaule du dit kiné.

“- C’est un calvaire, je me demande si ça l’amuse à ce kiné de me voir souffrir ainsi.”

Une main sur le cœur, mimant le désarroi, puis un rire franc alors qu’il se dirige vers l’entrée du coiffeur, passant devant de quelques mètres..

“- Mais ça va, après tout la douleur rend vivant.”

Il se tourne vers son interlocuteur ensuite, l’air espiègle sur son visage qui ne colle pas à son âme d’ado.

“- C’est toi qui est à la traîne de tout façon.”



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMer 29 Juin - 17:09


"In my mind I have..."

Avec Sacha

J'avais décidé de laisser mes pensées parasites de côtés, de ne pas penser à mon couple et de me concentrer sur cette journée. Je voulais juste passer du temps avec Sacha. Parce qu'avec lui c'était toujours simple. D'ailleurs je m'étonnais à chaque fois de noter à quel point notre complicité était intacte et inaltérée, comme si le temps ne nous avais jamais séparé. A chaque séance je me plaisais à le redécouvrir, à chérir nos moments et ce, même si c'était dans un cadre strictement professionnel. J'avais pris le temps pour finalement lui proposer cette sortie coiffeur qu'il avait suggéré parce que j'avais été pas mal occupé. Enfin, pour tout avouer il y avait de ça mais il fallait reconnaitre que sa question de l'autre jour m'avait totalement retournée le cerveau.

Alors j'avais préféré me concentrer sur sa rééducation plutôt que sur notre amitié, bien que l'un n'empêche pas l'autre lors de nos entrevues. J'étais juste moins "farceur" et plus concentré dans le cadre médical. En plus, il fallait reconnaitre que le voir sortir de son fauteuil c'était déjà une bonne victoire en soi. Certes, il avait besoin de béquilles et il était encore loin de retrouver une totale autonomie -le boulot restait encore conséquent- mais j'étais content qu'il puisse petit à petit se retrouver lui même. Mais j'avais conscience que ce n'était pas facile, physiquement parlant et psychologiquement aussi. Parce que ça devait être parfaitement frustrant de se battre contre soi même et de voir son propre corps refuser d'obéir correctement.

"Tss...aucune culture je te jure" Que je me moque doucement lorsqu'il annonce ne pas connaitre My fair lady.

Mon cerveau fait un nouveau raté lorsqu'il me parle de trouver une copine. Bon....après tout, peut être que l'autre jour il voulait juste voir comment je réagirai. Ou peut être qu'il voulait m'embêter ou peut être encore qu'il était "bi". Autant le dire de suite, forcément, ça me perdait encore plus maintenant qu'il disait ça.

"Evite de trop draguer quand je suis là, tu sais qu'elles vont toutes tomber amoureuses de moi" Que je fais, modeste au possible en feignant parfaitement l'amusement.

Je ne trouvai pas ça drôle, c'était normal qu'il ait envie de draguer et de plaire à quelqu'un -fille ou garçon, je savais pas trop mais là n'était pas la question- hein...c'est juste que ça me rappelait à l'époque quand je le regardai avec "intérêt" et que je voyais les filles lui graviter autour et vice versa.
Heureusement le sujet bascule vite vers le côté taquin concernant sa rééducation et je me sens plus à l'aise sur ce sujet que je maitrise biiiien mieux.

"Oh tu n'as pas besoin de te le demander : il adore ça" Que je ris franc jeu cette fois ci.

Je roule des yeux lorsqu'il me traite de trainard et je lui emboite le pas chez le coiffeur. Comme prévu, je prend les choses en charge auprès du professionnel, lui expliquant parfaitement ce que je veux, mieux : je lui montre une photo, sous le regard curieux de Sacha. Je fais mine de le narguer et je m'assoie dans un coin le temps que le boulot soi fait. En sommes...je n'avais rien choisi d'extravagant parce que je le trouvai déjà très bien comme il était à l'heure actuelle mais ses cheveux étaient bien trop longs. Alors j'avais tout simplement montré une photo de lui et de sa coupe d'il y a quelques années et précisant qu'un poil plus long ça sera sympa. Parce que...j'aimai bien l'imaginer comme ça et j'étais quasiment certain -aussi étrange soit cette idée- qu'il avait les cheveux très doux.

"Voilà maintenant tu es prêt pour...pour ce que tu veux" Que je dis une fois fini, me refusant à reblaguer sur le fait d'aller draguer. Je prend le temps de l'observer dans le reflet du miroir et je fini par me reprendre me rendant compte que le détailler ainsi était très mal placé. Mais bon...j'avais raison il était bien comme ça. Enfin. Mieux que bien. Il était très beau.

Je règle le coiffeur sous les railleries de Sacha que j'ignore cordialement et je lui fais signe de me suivre dehors.

"Ca te dis de venir chez moi ?" Que je m'entends dire. Je suis presque surpris moi même et mon coeur accélère un peu en me rendant compte de mes paroles. Ce qui est stupide. Sacha est un ami, pas une nana que j'aurai envie de me taper ou quoi hein..."On peut...on pourrait...jouer à des jeux vidéos ou juste...trainer ensemble" Que je bégaie bêtement. J'ai vraiment l'attitude d'une collégienne qui essaye d'inviter un mec à un date...je vous jure !!!
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyVen 1 Juil - 0:28


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha était content de passer du temps avec son ami en dehors du cabinet médical, bien qu’il gardait une relation amicale, Mi Cha semblait moins enjoué, plus professionnel. Ou alors ce n’était qu’une impression, il était doué pour les conclusion hâtives le petit, facilement à faire des conclusion sans attendre les explications. Il a toujours était ainsi, peut être qu’il apprendra à mieux jauger la situation un jour dans rater les étapes. Alors, il arrive et apprécie l’ambiance que pose son amie avec sa première boutade, auquel répond Sacha. C’est vrai dans le fond, il a un peu peur d’un côté que son ami fasse des folies parce qu’ils aiment s’embêter l’un l’autre, et c'est en soit mérité, pour toutes ses années d’absence. Mais en soit, il savait que de toute façon ça repousserait, et il serait le premier à tester des trucs assez farfelus pour s’amuser. Il avoue sans mal son manque de connaissance par la suite, parce qu’il n’a jamais été du genre à se poser devant film, préférant l’action que de passer ses journées sur le canapé, à part pour regarder un match de foot évidemment. Et au pire, il le faisait en compagnie des jumeaux ou de Mi Cha dans le passé.

“- Et bien, maintenant j’aurais le temps de regarder, c’est pas comme si je pouvais gambader toute la journée pour m’occuper.”

Il haussa les épaules alors, peut être qu’il demandera à Nina de lui mettre le film à la télé un de ses jours par curiosité, même si c’était en soit peu probable qu’il regarde le film entièrement. Passant du coq à l’âne, revenant sur une conversation précedente, peut être pour que son ami ne le pense pas gay si celui ci trouve cela bizarre, parce que l’image que Mi Cha à de lui est importante pour Sacha. Parce que c’est son ami, celui avec qui il a beaucoup partager de bon et mauvais moment, un ami important, même si d’un côté, être ami… Ce n'était pas suffisant.

“- Tu es pris, non ? Alors ça devrait aller.”

Un brin d’amertume, alors qu’il s’échappe rapidement, s’accrochant à la question de son ami, reprenant un air plus léger, alors qu’il rit doucement aux propos de son kiné. Après tout, ça ne l’étonnait pas de Mi Cha, et de toute façon, il valait mieux en rire qu’en pleurer.

“- Oh moins c’est clair.”

Sacha finit par rejoindre le coiffeur, non sans l’embêter à son tour. Mais comme promis, une fois à l'intérieur, il laisse le choix à son ami, non sans être empli de curiosité, et essayer de voir la photo qu’avait sortie son ami. Malheureusement, il ne fut pas autorisé à voir, faisant  raler le russe dans sa langue natale. Mais il se laissa finalement guider sur le siège du coiffeur, se laissant faire, il avait toujours apprécié passer chez le coiffeur. Se laissant bercer par le passage des instruments dans ses cheveux, il avait toujours tendance à somnoler face au miroir. Même si aujourd’hui, il passait beaucoup de temps à observer son ami a la dérober alors, jusqu’à la fin du boulot, alors qu’il observa le résultat. Légèrement surpris de la sagesse qu’avait eu Mi Cha, mais il sourit alors, cette coupe était celle qu’il avait eu plus jeune pendant un moment. Il ne pouvait donc qu’apprécier. Il croisa alors le regard de Mi Cha dans le miroir, mais ne le détourna pas alors, l’écoutant, il sourit doucement.

“- Prêt à reprendre mon corps en main.”

Il rit doucement, mais il était vraiment impatient d’être enfin libre de ses mouvements, et de ne plus se sentir prisonnier de son propre corps. Il finit par récupérer ses béquilles pour se relever. Il pensait payer le coiffeur, mais il aperçut son ami le devancer. Le garçon râle alors, lui intimant qu’il allait le faire, et qu’il n’avait pas à payer pour lui, en vain. Ronchonnant, il finit par sortir, se disant qu’il payerait la prochaine sortie. Il se tourna vers son interlocuteur lorsqu’il entendit la proposition de son ami, suivi de justification hésitante. Il rit doucement au bégaiement de Mi Cha, le trouvant plutôt mignon.

“- Si tu n’as pas peur de prendre une raclée, va pour une soirée jeux vidéo”

Il se montre enthousiaste alors, observant autour de lui, il prend la parole en voyant une supérette.

“- Si on allait se prendre de quoi grignoter !”

Dans l’euphorie, il oublie quelque peu ses jambes défaillantes voulant avancer sans ses béquilles, il perd rapidement l’équilibre, s’étalant au sol alors de tout son long. Il serra les dents sur le coup alors, restant allongé au sol, il finit par laisser glisser quelques injures russes entre ses lèvres, destiné à lui-même.




Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyVen 1 Juil - 15:19


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je n'avais pas relevé lorsque Sacha m'avait posé une question sur mon statut amoureux, préférant sourire poliment pour éviter le sujet. Je n'avais pas envie de lui prendre la tête avec mes problèmes et je ne voulais non plus me morfondre pour ça. Après tout, on était pas là pour moi mais pour lui.
On passe donc ce moment chez le coiffeur et je me concentre sur lui comme c'est prévu même si je fais attention à ne pas "trop" me concentrer sur lui hein. Surtout que...il faut le reconnaitre il avait bien vieilli. Je m'en rendais d'autant plus compte maintenant avec ses cheveux plus ordonnés et coiffés...C'est sûr, il ne restera pas seul bien longtemps.

Mais bon. Je pouvais comprendre. Il avait perdu une partie de sa vie, il serait donc tout à fait normal qu'il veuille profiter de tout ça. Et il pouvait...draguer...qui il voulait. Il n'avait jamais eu de mal à l'époque pour faire tourner les têtes donc bon. Breeeeef ! Comme je disais précédemment : j'évitai de trop me concentrer sur lui.

Je finis malgré tout par lui proposer de venir chez moi, ce qui m'étonne moi même car je n'avais pas vraiment prévu ça. Je n'avais rien prévu d'ailleurs hein. C'est juste que j'avais terriblement envie de passer du temps avec lui, en dehors de la contrainte professionnelle. Juste aussi pour me rappeler, sûrement, notre précieuse amitié. Amitié. Voilà.

"Je vais t'éclater sans aucuns scrupules tu le sais ça ?" Que je rigole doucement, content qu'il ne trouve pas ça étrange comme proposition.

Eh oh c'était MES jeux, je n'allais certainement pas me laisser faire là dessus. Et puis j'avais plus d'expériences dessus, voilà, j'allais gagner ! Quoi ? Comment ça je suis compétiteur ? Bah ouais carrément ! L'autre garçon me proposer alors d'aller chercher de quoi grignoter mais il oublie visiblement l'espace d'un instant sa condition physique et en voulant aller trop vite il s'étale au sol. Je n'ai pas le temps de faire quoi que ce soit qu'il est déjà par terre.
Bien entendu, il s'énerve et s'agace, pestant sûrement contre lui même. Je m'accroupis à sa hauteur.

"Si c'est ta façon de te jeter à mes pieds, faudra trouver une autre technique" Que je le charrie doucement, conscient qu'il doit être frustré. Malgré tout , je ne voulais pas faire "tout un plat" de cette chute, ça lui était déjà arrivé plus d'une fois et ça se reproduirait encore. Le professionnel en moi le savait et le comprenait. "Tu ne t'ai pas fait mal ?" Que je lui demande en attrapant son menton pour l'inspecter, sans vraiment me rendre compte de mon geste. Pas qu'il croit que je le materne ! "Allez, montre moi que tu as retenu les conseils de ton tyran de kiné"

Je l'encourage, à ma façon, je ne l'aiderai pas, il devait se débrouiller seul. Rien de méchant là dedans -parce que mon instinct me criait de le relever hein- mais il fallait qu'il se relève seul aussi bien pour son corps que pour son égo.
Je le sens peu stable et assuré mais il fini par se débrouiller et je l'accueille avec un vrai sourire lorsqu'il est de nouveau à ma hauteur.

"Bon, maintenant que tu as fini de jouer les divas..." Que je commence, toujours en train de le titiller pour rester fidèle à nos habitudes. "...on va acheter de quoi se goinfrer"

Incident clos, nous allons tranquillement vers la boutique et on prend pleins de petits trucs à picorer. Je m'amuse de notre "enfantillage" dans le choix des snacks et on fini par sortir pour rejoindre mon appartement en taxi. Ok, c'est pas très très loin, mais on va éviter trop d'effort pour une même journée. Enfin arrivés, je l'invite à rentrer, étrangement stressé de l'avoir ici. Pourtant mon appart est clean, je suis du genre organisé chez moi, mais ça n'empêche rien.

"Bon bah c'est chez moi voilà..." Rien de particulier, la décoration était quelque peu neutre, les seuls éléments de déco étant quelques cadres photos familiaux -de mes parents avant leur décès avec moi sur leurs genoux ou de ma tante qui m'avait élevé par la suite- et certains avec Nina. "Fais comme chez toi" Que je lui lance en lui indiquant le canapé, la télé et forcément : la console. Je file à la cuisine et je nous prend deux bières...oui il est tôt et alors ?
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptySam 2 Juil - 0:41


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha avait passé un bon moment à se faire coiffer, et chouchouter, pendant une petite demi-heure, et fut tout de même content d’avoir fini, pour pouvoir sortir et peut-être parler plus librement avec son ami. Il était resté silencieux, Sacha, pendant la séance de remise à neuf de ses cheveux, plus occupé à observer son ami qu’autre chose. Il n’avait pas voulu gaffer encore, alors il avait seulement profité du moment, même s’il se demandait sur le coup, si ce rendez-vous était vraiment idéal, après tout, Mi Cha devait l’attendre dans son coin…

Chassant les mauvaises pensées, il avait suivit finalement son ami dehors une fois coiffé, se retrouvant invité chez Mi Cha, et Sacha il accepte, parce qu’il veut pas rentrer, parce qu’il est mieux à découvrir la nouvelle vie de son double Cha que de ruminer la sienne chez lui. Parce qu’il entend jeux vidéo et qu’il imagine déjà les heures à s’amuser au lieu de rester allongé dans son lit à attendre que le temps passe. Parce qu’il a toujours été compétiteur et qu’il répond à l’appel de celle-ci.

“- Tu crois ça ? J’ai toujours été meilleur que toi au jeux vidéo.”

Il lui tire la langue, dans toute son immaturité, avant d’apercevoir une supérette, et il propose d’aller chercher de quoi manger et boire pendant leur compétition de meilleur joueur,déjà excité à cette idée, il s'emballe et s’écrase. Les mots russes s’échappent de ses lippes alors, sans vraiment de délicatesse, alors qu’encore une fois, il rage contre son corps incapable. Il en a marre d’un côté de ne pas faire ce qu’il veut à cause de jambes encore trop faibles. Pourtant, il est sportif et il sait que ça ne se fait pas en un jour, qu’il faut juste s’exercer régulièrement pour pouvoir marcher à nouveau librement, mais cette situation le rend impatient. ça lui rappelle ses erreurs, ses années perdues, et le morale à des fois du mal à suivre. Il fronce le nez à sa remarque et sort un “gngngn” de gamin alors, se redressant sur ses coudes alors.

“- Ce n’est pas mon genre de me jeter au pied de quelqu’un, profite, c’est la dernière fois.”

Il avait les coudes et les genoux qui brûlent, ayant encaissé le plus gros de la chute, il allait se redresser quand son menton fut prisonnier des doigts du kiné alors qu’il se laissa faire sur le coup. Mais son visage va plutôt bien, peut-être seulement le nez un peu rouge.  

“- ça va, j’en ai vu d'autres, c’est qu’une chute, l’homme invisible il doit pas m’apprécier pour me faire un croche patte.”

Il plaisante alors, parce qu’il cache tout derrière des plaisanteries et des rires de façade, même si au fond, il insulterait le monde entier, à commencer par lui-même. Mais l’orgueil fait qu’il ne veut pas montrer ses sentiments et paraître faible. Il s’assoit alors, nettoie ses vêtements tâchés par la chute. Se relevant tant bien que mal, il se cala alors à nouveau sur ses béquilles.

“- de jouer les divas ? Parce que je n’en suis pas une réellement ?”

Il rit doucement alors, rebondissant sur la pique de son ami pour effacer à sa façon cet événement gênant. Et finalement Sacha suit son ami dans la supérette, traverse les rayons, choisit les snacks et boissons et finit par suivre dans le taxi, même s’il avait mentionné le fait d’être capable d’y aller à pied. Encore à parler avec son égo, alors que ses bras eux aussi fatigués et son endurance se faisait moindre. Alors il profite du trajet, jusqu'à connaître alors l’adresse de son ami.

Sacha entre, dans l’appartement soigné et bien rangé. Il observe les lieux, écoutant à moitié les paroles de son ami, repérant le canapé, alors que Mi Cha file en cuisine. Sacha, lui, ne va pas s'asseoir directement, il avance alors que ses yeux défilent sur les photos ici et là qui retracent la vie de Mi Cha. Il observa alors une photo de Nina et Mi Cha, soupirant doucement, il se dit qu’il a vraiment raté beaucoup de choses. Enfin, il imagine déjà que la prochaine étape, ce sera des photos de Mi Cha et ses enfants. Il grimace, alors qu’il quitte la photo du regard quand son ami revient de la cuisine.

“- Vous habitez ensemble ?”

Question posée par curiosité, en remarquant la sobriété de l’appartement, et l’absence de photo venant de sa copine. Il essaye aussi peut-être d’intégrer l’idée que son ami est maintenant en couple. Et peut être que ça veut dire rentrer en fin d’après midi avant que sa copine ne revienne aussi si c’était le cas, et égoïstement, il préférait ne pas à avoir partir comme ça. Il revient alors jusqu’au canapé, s’installant dessus alors.

“- enfin bon, tu proposes quoi comme jeux ? je ne sais pas trop ce qui a comme jeux… Enfin tu voie”

Il n’avait pas vraiment eu le temps de se mettre à la page sur les derniers jeux et consoles sorties.


Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyVen 8 Juil - 21:05


"In my mind I have..."

Avec Sacha

C'était tout à fait étrange de le voir ici chez moi. Tout simplement parce que la dernière fois qu'il était venu "chez moi", j'étais un ado et je vivais encore chez ma tante. Du coup ce genre de comparatif à tendance à me faire prendre une nouvelle claque concernant tout le temps qui avait passé. Les adolescents que nous étions avaient cédés la place à deux adultes et c'était en soi assez troublant. Pourtant et aussi étrange que cela puisse paraitre, il suffisait d'un rien, un geste ou un regard échangé entre nous et piouuf le Mi Cha trentenaire disparaissait au profit de la petite tête de con que j'avais pu être. Et j'aimais ça.

J'aimai la personne que j'étais en sa présence. Sacha avait toujours su m'apaiser tout en faisant ressortir, paradoxalement parlant, le petit démon en moi. On faisait la paire autrefois et je me plaisais à croire que même si c'était encore tout neuf aujourd'hui, nous la ferions encore à nouveau. Je l'observe d'ailleurs discrètement analyser mes photos et je me demande à quoi il peut penser en les voyant. Est ce qu'il regrette de ne pas être présent ici sur cette étagère ? Il n'était pas ici mais il était bien présent quelque part dans mon appart...mais ça je ne lui dirai pas. Peu de temps après son accident je m'étais rendu compte que j'avais toujours le sweat rouge bordeaux qu'il m'avait prêté une fois et je l'avais gardé.

Je dirai même que je l'avais chéri. Je l'ai porté pendant longtemps -genre au point ou ma tante a dû me sortir de force de ce sweat- et je l'ai gardé, comme un trésor. Aujourd'hui je ne rentrai plus vraiment dedans mais il me servait d'oreiller parfois ou de "doudou" comme se plaisait à plaisanter Nina. Je rougis légèrement en me disant que jamais oh grand jamais je n'avouerai ça à l'autre homme. Ca serait vraiment trop bizarre.

Je reviens vers Sacha et lui tend sa bière, haussant un sourcil presque désopilé à sa question.

"...je...c'est...non...on ne vit pas ensemble" Que je fini par conclure. A quoi bon lui dire que j'aurai aimé mais qu'elle elle ne voulait pas ? Et qu'en plus peut être que cette photo ne serait plus présente ici très longtemps...Sans même y prêter attention, je tourne légèrement le cadre, comme si sa vue m'agaçait -c'est un peu le cas- et je chasse mes mauvaises pensées. "Bref."

Voilà. On ne pouvait pas faire plus clair. Je ne voulais pas que Sacha croit que j'avais un problème avec lui ou quoi, mais je ne savais pas quoi dire de plus que ça. J'étais déjà assez "triste" de la situation comme ça et j'avais juste envie de penser à lui pour le moment. On s'installe sur le canapé et je souris lorsqu'il me demande ce que je lui propose comme jeu. J'en profite pour allumer la console et lui caler un manette dans les mains.

"Hmm histoire de la jouer fairplay on va commencer par un classique, voir si t'es pas rouillé" Que je le taquine en lançant Mario Kart.

***

"Et merde !" Que je lâche.

Deux heures s'étaient écoulées depuis qu'on avait commencé à jouer et si Sacha avait mis quelques tour à se "remettre en jambes", il ne lui avait pas fallu bien longtemps pour m'éclater proprement. A Mario Kart puis à d'autres jeux auxquels il n'avait jamais joué. En toute honnêteté bien sur que je savais qu'à l'époque il était meilleur que moi mais bon je pensai pouvoir l'entuber après des années d'inactivités. Mais non. Et je pestai comme un gosse parce que je n'aimai pas perdre.

J'avale d'une traite les dernières gorgées de ma bière -une parmi les autres qu'on avait siroté au cours de nos jeux- et je repose la manette, blasé.

"En vrai, tu passes ton temps à faire ça depuis que t'es réveillé avoue" Que je fais, lui lançant un regard suspicieux. J'avais les joues légèrement rougies par l'alcool et si on me connaissait bien, il était facile de remarquer que j'avais un peu trop bu. Le principal étant de ne pas profiter de cette "excuse" de boisson pour commencer à dire ou à faire n'importe quoi. Déjà que je n'avais pas pu m'empêcher de remarquer que nos cuisses se touchaient parfois pendant les parties...Et en vrai, je reconnais que ça avait pas mal joué sur ma concentration. "Je lâche l'affaire. J'ai compris, c'est toi le meilleur" Que je concède en mimant une révérence avec ma main.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyLun 11 Juil - 16:28


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha n’avait pas insisté, quand Mi Cha avait répondu à la dérober, tout en cachant la photo de leur vue. Il avait compris que quelque chose n’allait pas, mais avait-il le droit d’insister pour savoir la raison ? Il en doute, il n’avait pas à s'immiscer dans leur relation. Peut être une excuse aussi pour ne pas dire de bêtise. Parce qu’en pensant à cette relation, il avait la gorge noué par l’amertume et peut-être un fond de jalousie. Par moment il voulait simplement revenir dans le temps, où il était juste avec Mi Cha, sa sœur et son frère et que c’était suffisant. Ils avaient passé de bons moments ensemble. Ça lui manquait un peu, maintenant que chacun était de son côté.

Il n’ajoute alors rien, ou peut être un “je vois” un peu inaudible qu’il n’est même pas de l’avoir dit finalement, allant s’asseoir sur le canapé calmement, détendant un peu ses jambes. Ses muscles tiraient souvent rapidement, mais au moins, il n’avait plus de fauteuil, c’était déjà un bon début. Il s’était engueulé quelques fois avec sa famille quand sa patience était trop usé pour accepter encore sa condition stupide de ne pas pouvoir marcher. Heureusement, Mi Cha arrivait à raviver le Sacha d’avant, un peu moins fâché contre lui-même.

Parlant de jeux vidéo, il est curieux de savoir à quoi ils allaient jouer, alors qu’une manette atterrit bien vite dans ses mains. ça faisait longtemps qu’il en avait pas eu une, alors qu’il se remets les gestes en mains, même si la console est encore en démarrage, attendant de voir le jeux.

“- même rouillé, avec un peu d’huile ça devrait rouler.”

Il rit alors avant de voir mario kart s’affichait, et avec les souvenirs d’adolescent, des soirées passées à faire de nombreuses courses.

***

Deux heures après, c’est des rires qui s'échappent face à la frustration de son ami. Sacha avait eu besoin de quelques tours de chauffe, mais avait vite repris le pas de ses anciennes habitudes, et même pour les autres jeux, une fois le mécanisme enregistré, il avait eu raison de Mi Cha.

“- Eh bien, je vois pas la dérouillée que tu devais me mettre.”

Donnant un petit coup de coude à son ami, pour l’embêter un peu. Il appréciait l’equiquiner sans vouloir être méchant, alors qu’il boit encore une énième gorgé de bière qu’ils enfilaient au fil des parties.

“- Non pas du tout…”

Sacha se frotte la nuque alors, en haussant les épaules.

“- Je jouais surtout avec mon frère… Mais je l’ai pas beaucoup vu depuis…”

S’il voyait beaucoup Nina qui s’amusait à faire le médecin à domicile, et à bavarder comme une pipelette, ou sa mère qui passait aussi beaucoup de temps avec lui, a surtout surveiller qu’il ne fasse pas de connerie, encore, son frère lui passer en coup de vent. Il ne lui en voulait pas, il avait passé la moitié de sa vie sans lui. Il sourit tout de même de bon cœur, surtout quand Mi Cha lui concède la victoire, passant son bras autour des épaules de son ami.

“- Je te l’avais dit, tu ne peux rien face à mon génie !”

Il rit et observe son ami au joues rougis par l’alcool. Il le trouva assez mignon, sur le coup, mais chassa cette pensée bien vite.

“- mais si tu abandonnes on fait quoi maintenant ?”

Il espère une idée, de l’un ou de l’autre, mais il ne voulait pas rentrer chez lui. Il se redressa alors tout de même, enlevant son bras pour ne pas peser sur son ami. Buvant encore, malgré que lui aussi est rougit et embrumé par l’alcool déjà.

“- Tu crois que remonter le temps c’est possible ?... C’est vraiment bizarre d’être adulte.”

Une question lâché à brûle pourpoint, et peut être sans queue ni tête, alors qu’il ne sait plus ce qui lui passe par la tête.



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyLun 11 Juil - 20:41


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Bah ouais j'étais mauvais joueur ! Et ça me tuait que Sacha soit si naturellement doué pour ce genre de trucs alors que moi ça me prenait un temps fou pour être performant à un jeu que je ne connaissais pas. Mais bon, je savais reconnaitre quand on était meilleur que moi et là : il n'y avait pas photo, l'autre homme était bien plus doué que moi.
Cependant, ça ne m'empêche carrément pas de lever les yeux au ciel et de tirer la langue lorsqu'il me taquine à ce sujet : ouais, je sais, je suis un gamin.

Et puis surtout, un gamin qui a un peu trop bu, je le reconnais. Je me sens tout "joyeux joyeux" genre sur mon petit nuage tout en me disant que j'ai pleiiin de possibilité à explorer. Enfin. J'essaye de calmer cette partie de moi. Je n'allais certainement pas me mettre à faire n'importe quoi sous prétexte que j'avais un peu trop bu...enfin, je l'espérai.
Je note brièvement que Sacha semble dépité par l'attitude de son frère mais à vrai dire je n'ai pas le temps de rebondir là dessus qu'il passe un bras autour de mes épaules. Mon coeur accélère bêtement. Déjà que nous étions assis très près, là...

J'entends à peine ce que peut dire l'autre brun parce que je n'arrive pas à décrocher de son corps qui sert le mien. Et une nouvelle fois, je me sens stupide et je me retrouve à repenser à mon moi d'il y a quelques années. Je me sens à nouveau comme cet adolescent bourré d'hormones et qui pensait un peu trop à son ami. Ce n'est pas bien. Pas bien du tout. Et je me sens rougir un peu plus quand je sens que Sacha m'observe. Je me demande rapidement s'il peut deviner ce à quoi je pense : ce qui en soit, est très stupide aussi hein. Qu'est ce qu'on fait maintenant ? J'ai une ou deux idées qui me traversent l'esprit -à cause de l'alcool !!- mais j'ai le bon ton de me la fermer.

Finalement il met fin à mon calvaire en retirant son bras. Je peux enfin respirer de nouveau, n'ayant même pas remarqué que j'avais arrêté de le faire l'espace d'un instant. Je sens que lui aussi subit les affres de l'alcool car il passe d'un sujet à un autre sans grandes transitions. Sa question me fait réfléchir et je soupire, posant ma tête contre le dossier du canapé, tourné vers lui.

"Je crois pas non..." Que je fais doucement. "...mais ça serait bien parfois"

Pour pleins de raisons. Pour lui. Pour son accident. Pour moi. Pour ma vie amoureuse. Pour tout les gestes et les mots que je n'avais jamais osés au cours de ma vie. Ma main se lève malgré moi vers son visage, comme hypnotisé, et je repousse doucement une mèche derrière son oreille.

"...ça te va bien comme ça" Ma voix s'était baissée d'elle même, sur le ton de la confidence, comme si j'avais peur de l'effrayer. J'aurai pu lui dire que je le trouvais beau mais...les mots n'avaient pas réussi à sortir malgré l'alcool. Au lieu de ça, je finis par retirer tout aussi doucement ma main. "...tu veux qu'on se commande une pizza ?" Le ton était resté le même, la position de mon corps inchangé, mon attention était braqué sur lui. Je n'avais pas envie qu'il parte. Pas de suite en tout cas.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMer 13 Juil - 1:39


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha rit au caractère boudeur de son ami face à sa défaite cuisante. ça amusait le russe qui aimait toujours embêter son entourage gentiment, et surtout son partenaire Mi Cha, continuant à blaguer sur ses prouesses aux jeux vidéo malgré les années. En soit, lui-même était surpris d’avoir autant gagné, même sur des jeux plus récents. Mais à quoi bon le dire ? Alors qu’il glisse le fait que pourtant il n’a plus l’occasion de s’entraîner avec son frère à demi-mot. Et tout seul… Il n’y pensait pas vraiment, il lisait surtout ou essayait d'entraîner son corps pour sortir de cette situation embêtante d’être coincé.

Cherchant un peu de contact, poussé par l’alcool qui le pousse à agir sans retenue, il passe son bras autour de l’épaule du kiné. En soit, pour lui, ça ne le dérange pas vraiment, dans sa tête, il y avait encore leur journées passées ensemble, mais en réalité, il y avait des années d’écart qui commençait à se glisser aussi en lui. Mais les bières brouillent les retenues alors qu’il cherche comment rester ici, demandant ce qu’ils font maintenant, cherchant lui même une idée, même stupide, profitant pour observer le profil toujours attirant de son ami. Il observe les joues rouges de son amie qui marque le fait qu’il a aussi bu que lui, ainsi que les traits endurcis de l’adulte qu’il est devenu, mais qui reste tout aussi beau.

Il finit par se décaler, parce qu’il ne veut pas finir par peser sur son ami, parce que les émotions vont et viennent sans filtre à l’intérieur de lui, et que pour faire durer l’échange, il pose des questions idiotes, dont les réponses sont déjà connues. Parce que ça lui manque de simplement se lever le matin pour aller en cours, apprendre tout en faisant les quatre cents coups avec son ami et les jumeaux. c’était plus simple…

“- C’est dommage… vraiment dommage.”

Il soupire alors qu’il tourne la tête vers Mi Cha, l’observant s’affaler sur le canapé, il fut légèrement surpris de voir sa main s’approcher pour s’occuper d’une mèche rebelle, clouant le bec à Sacha, qui fut légèrement remuer par l’ambiance qui s’installe dans la pièce, entre la voie étouffer et les regards échangés. Il ne répond pas à la question de Mi Cha alors, l’observant seulement se posant mille questions, alors qu’il avait bien une idée qui s'immisçait dans son esprit, mais il avait encore un soupçon de retenue pour y réfléchir.

“- Ouais… Pourquoi pas…”

La voie basse également, comme mimant son interlocuteur, il finit par se pencher vers le visage de son ami, un peu rapidement, se stoppant alors à quelques centimètres de celui-ci alors, prisonnier de sa pulsions, alors que les lèvres de son ami semblaient l’appeler, et il en avait réellement envie. Depuis bien longtemps, sans jamais se l’avouer, sans jamais avoir eu le courage d’accepter ce fait. Il finit par souffler sur la joue de Mi Cha et sortir un rire, gêné.

“- Tu avais un cils sur la joue, j’ai pu faire un voeux.”

Lâche jusqu’au bout, il finit par reculer, alors qu’il semblait que la chaleur dans la pièce ne faisait qu’augmenter. Il détourne le regard alors et sourit doucement pour ne pas paraître suspect, s’affalant à côté de Mi Cha pour, peut-être, éviter de tenter le diable.

“- Une quatre fromages ça te va ?”

Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMer 20 Juil - 12:48


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je ne sais pas pourquoi j'agis comme ça. Est ce à cause de cette accolade somme toute amicale ? Ce serait stupide, parce que franchement, pendant l'adolescence nous avions passé notre temps à être terriblement tactile l'un envers l'autre. "Les siamois chats" qu'on nous avait surnommé à l'époque : c'est dire à quel point on été collé l'un à l'autre ! Et pourtant, je ne pouvais m'empêcher de me dire que je n'avais plus été aussi proche de quelqu'un depuis lui. A part intimement. Et forcément, dans ma tête d'adulte, eh bien, je me disais qu'une étreinte pouvait se décliner à l'infini, s'interpréter de différentes façons aussi. Mais je savais que Sacha n'avait aucunes "intentions" envers moi, lui il voyait son ami, l'ado marrant et joueur qu'il avait toujours connu. Alors que moi, de mon côté, je n'arrêtai pas d'inventer des conclusions, d'imaginer des possibilités.

J'avais déjà imaginé des possibilités lorsque j'étais jeune, mais pas autant, à l'époque j'envisageai à peine les relations intimes alors franchement ça n'allait pas bien loin hein !
Toujours est il que je m'étais laissé aller à une geste très doux envers lui et que j'employais un ton bien particulier. Je ne faisais pas exprès, ça m'avait échappé, bercé par l'ambiance de notre proximité retrouvée et de l'alcool excessif. Bref, ça ne dure qu'un court instant, mais je ne peux m'empêcher de m'en vouloir déjà car d'un point de vu extérieur on pourrait croire que j'attends quelque chose. Et je me demande, d'un point de vu personnel, si j'attends vraiment quelque chose. De lui. De moi. De "nous".

Surviens alors une chose qui me perturbe encore plus : Sacha s'approche brusquement et dangereusement de moi. Mon coeur s'agite, mon esprit aussi. Ca part dans tout les sens et en même temps, je suis incapable de penser à autre chose que son visage si près du mien. Il suffirait de si peu...Mais il souffle sur ma joue et m'explique la raison de son approche.
Mon cerveau déconnecte tandis que je lui fournis un pâle sourire censé approuver ses paroles.
Je m'en veux terriblement d'avoir penser l'espace d'un instant à ses lèvres contre les miennes, à sa bouche frôlant délicieusement sa jumelle. Je m'en rendrais presque malade. Ce n'est ni respectueux envers lui, ni envers ma copine.

Je me dégoûte. Moi qui suit si perturbé que Nina veuille partir loin de moi et de ce nous que nous avons construit...Moi qui attend, presque désespéré, que son ami lui accorde plus d'attentions que nécessaire. Dans l'affaire c'est moi le monstre : je trompe déjà ma compagne mentalement !
Je pensais que le temps m'avait "guéri" de Sacha mais ce n'est pas vrai. Je suis toujours aussi perdu en sa présence que je l'étais il y a des années et je ne sais toujours pas quoi faire de ce sentiment étrange.

"Oui ça sera parfait"

Je meuble. Je fais semblant. Mais je me sens affreux. Je me sens traitre et peu fiable. Je ne suis pas l'homme bien que je croyais être. Je me lève du canapé, ayant un besoin urgent de prendre littéralement du recul et de me vider la tête. Malheureusement j'ai conscience que mon attitude est étrange et je ne voudrai pas que Sacha s'imagine des trucs. Comme au fait que je pensai qu'il allait m'embrasser ! Alors je sors un truc stupide. Vrai certes, mais hors propos.

"Ca ne va pas trop avec Nina...je pense qu'elle va me quitter" C'était sorti tout seul, naturellement. En soi, je ne biaisai pas, j'étais perturbé par cette affaire mais si j'étais honnête j'avouerai que j'étais bien plus perturbé là, ces dernières minutes. Mais...aussi affreux cela soi, cette possible rupture était une bonne excuse pour ne pas paraitre totalement louche et transparent. "Enfin...je ne sais pas si ce n'est pas déjà fini" Que je complète. Je brode, je brode...tandis que mon cerveau, ce fourbe, repense à l'approche de l'autre homme quelques instants plus tôt.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMer 20 Juil - 19:48


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha, il agit naturellement, et dans son accolade, il ne remarque pas le malaise, il ne pense pas à mal, et n’imagine pas que ça pourrait gêner son ami, alors qu’ils étaient toujours collé l’un à l’autre. Parce que le naturel avec Mi Cha, il revient vite, et avec lui, il oublie de ressasser ses regrets et remords. Puis l'alcool, ça n'aide pas vraiment à se contrôler et à réfléchir. Il aime juste le contact de son ami contre lui, comme avant, la présence d’un être qu’il aime beaucoup… Peut-être trop, sans vouloir le dire.

C’est peut-être cette attirance cachée qui fait qu’il a du mal à interpréter le geste de son ami et la voix basse qui sonne comme le chant d’une sirène, fait pour envoûter, et Sacha, il a les barrières affaiblies par l’alcool. Et il se rapproche, s’arrête juste à temps, pour décider de trouver un bobard pour camoufler l’erreur qu’il allait faire, riant faussement, priant pour que son interlocuteur croit en son excuse bidon, alors qu’il se redresse, ne sachant s’il doit être heureux ou non d’avoir vu sa morale revenir juste avant de finir l’acte irréfléchi, lui toujours lâche, incapable de dire à son ami qu’il l’attire, cachant presque à lui même ses sentiments, dans cette même peur qu’à l’époque de perdre Mi Cha pour toujours, pas assez téméraire pour faire un quitte ou double. Et visiblement, le mensonge fabriqué semble fonctionner, bien heureux de ne pas avoir plus de question, alors qu’il propose le goût de la pizza pour fuir le sujet.

“- Super.”

Le ton pas vraiment assuré alors qu’il prend son téléphone, avant de penser qu’il ne connaissait pas l’adresse de Mi Cha, et il allait demander, mais le départ de son ami du canapé le stop, observant celui-ci d’un air perdu, lui demandant silencieusement où il allait comme ça. Puis un froncement de sourcils, des paroles qui ont du mal à faire sens.

“- Ah…”

De sa bouche pas d’autre son, alors qu’il se demande pourquoi il en parle maintenant, pourquoi il lui dit ça, et pourquoi il se sent mal de ne pas être triste à cet aveu. Dans sa tête, vient plutôt la possibilité d’une rupture, la possibilité d’avoir Mi Cha à nouveau. Et il se sent coupable au fond, mais il reste un ado égoïste. Il reste silencieux un moment alors, sa bouche s’ouvre parfois sans sortir de mots. Avant de boire un peu, se donner de la force et de la contenance.

“- Je vois, c’est pour ça.”

Il parlait de la photo qui avait semblé l'agacer plus tôt, mais ne le mentionne pas, oubliant que Mi Cha n’était pas dans sa tête. Il se frotte la nuque et soupire.

“- Alors monsieur perd la femme de sa vie, tu devrais pas lui courir après au lieu de passer ta soirée avec ton vieux pote cassé ?”

Parce que la délicatesse ce n'est pas son truc, parce qu’il essaye de pas juste lui dire de rompre, parce qu'il ne veut pas faire l’ordure, alors peut-être que la plaisanterie passera… Ou pas. Il en sait rien, c’est lui qui allait embrasser un ami en couple même pas gay il y a cinq minutes, il essaye de trouver une réponse où il ne sera pas le connard de l’histoire, même s’il n’arrive pas à faire l’hypocrite en lui disant que c’est dommage ou lui donner des conseils qu’il n’a pas, des conseils d’ados.

“- Tu veux en parler ?”


Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyJeu 21 Juil - 13:51


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Nina c'était l'excuse parfaite pour masquer mon trouble vis à vis de Sacha. Parce que c'est vrai, cette histoire me retournait et je ne savais plus trop où j'en étais avec ma copine mais...la vérité c'est que mon ami me retournait encore plus. Depuis que je l'avais retrouvé je me posai mille questions. Par rapport à moi, par rapport à lui, par rapport à elle...et ce bien avant qu'elle n'évoque la moindre possibilité de rupture. Le truc c'est que adolescent, je n'avais jamais creusé plus loin cette sensation que j'avais en la présence de l'autre garçon...puis la chance était passé et j'étais resté avec mes questions sans réponses.

Le pire dans tout ça c'est que maintenant que j'avais l'opportunité de mettre un point final à tout ça, j'étais encore bien trop lâche pour oser demander quoi que ce soit. C'était assez ironique quand on y pensait, j'avais grandi, j'étais un adulte, mais au final je me comportai encore et toujours comme un gosse.
Ta réaction est évasive, je me doute que ma prise de parole t'a pris de court ou peut être juste que tu ne sais pas quoi dire dans ce genre de situation. Je m'en veux d'avoir embrayé sur ce sujet, parce que je n'ai pas envie réellement d'en parler. Pas avec toi du moins. Pas que je ne te fasse pas confiance mais simplement parce que j'avais envie de me concentrer sur "nous" aujourd'hui. Sur notre amitié. Aussi bête soi ce mot lorsqu'il se référait à toi.

Je soupire, finalement, je vais parler. Peut être que j'ai besoin d'extérioriser tout ça. Peut être que ça me permettra de mettre de l'ordre dans ma tête, vis à vis de Nina mais aussi de Sacha. Je me pose à nouveau sur le canapé, prenant bien garde à ne pas être trop proche du métisse.

"Je ne sais pas si c'est la femme de ma vie..." Que je commence. "...j'aurai aimé qu'elle le soit" Dire ça, franchement, ça sonne presque comme une évidence et ça me surprend moi même, je le reconnais. Finalement, peut être que l'espace d'un instant, bien que toujours hautement troublé par lui, j'avais besoin de l'ami et non pas de cette autre facette chez lui qui me faisait perdre pied. "Tu sais comment je suis...je suis amoureux de l'amour. Je veux...aimer. Et je veux qu'on m'aime à égale proportion" Ca sonnait niais mais j'avais toujours ressenti ça. Je rigole à moitié. "Mes parents m'ont trop vendu du rêve avec leur histoire et j'ai toujours voulu connaitre ça moi aussi" J'aurai aimé qu'ils soient encore là pour me dire que ça n'était pas la fin. "Et Nina...eh bien, je me suis investi à fond mais de son côté...j'ai conscience que ça n'a jamais été vraiment pareil" Je hausse les épaules, je suis devenu un vrai moulin à paroles ! "On ne vit pas ensemble, on se voit quand elle a le temps et moi...j'accepte, parce que être un couple ça veut dire faire des concessions tu vois ?...mais j'aurai aimé que quelqu'un soit prêt à faire quelques concessions pour moi aussi"

En vrai, je savais que notre couple n'était pas mon idéal dans la vie mais je travaillai fort au quotidien pour que ça le soi, pour que ça marche. Ce n'était peut être juste pas fait pour marcher voilà tout.

"Elle va accepter un poste à l'autre bout de la planète et je ne suis pas du voyage et ça me rend...je sais pas, au fond, ça m'attriste" Je souris en roulant des yeux, dédramatisant dans une gestuelle exagérée. "Mais disons que ça m'attriste encore plus de savoir que je me suis peut être voilé la face à propos de nous et d'elle...Peut être qu'elle n'est juste pas..." Je ne peux m'empêcher d'accrocher son regard plus intensément sur la fin de ma phrase et ce, sans vraiment chercher à le faire. "...la bonne personne, tu vois"

J'avais déballé tout ça et je ne peux m'empêcher d'être tendre à l'idée qu'avec lui je n'arrivai pas à tout prétendre. Je savais que je pouvais être moi avec lui, être honnête. Enfin...dans une certaine mesure et pour certains sujets quoi.

"Enfiiin bref, le but c'était de passer un bon moment avec toi hein ! Pas d'être tout...bizarre" Ouais bizarre c'était le mot ! "On se la commande cette pizza ?" Et je vais reprendre une bière à cette idée et à mon brillant changement d'ambiance...
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyJeu 21 Juil - 17:10


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Il aurait voulu réagir plus rapidement, plus correctement, mais la surprise, l’incompréhension et un peu d’alcool l'entraîne dans une confusion qu’il répond en retard, en plaisantant alors que ce n'était pas le moment, oubliant les mots de compassion ou de juste dire que ça ira, et qu’il s’inquiète pour rien. Il n'y pense pas et il n’a pas envie de les dire de toute façon, égoïstement, grand gamin qui préférait le temps d’avant quand il y avait d’abord eux avant les autres. Pourtant, il s’entend demander s’il veut en parler, mélange de bienveillance amicale et de curiosité malsaine sur la chute de cet amour qui avait l’air parfait.

Le canapé s’affaisse à nouveau sous le poids de son ami, l’observant alors sans rien ajouter, attendant les paroles du kiné, qui ne tarde pas à arriver. Il l’écoute sans l’interrompre, pour que Mi cha ne se sente pas pressé, il l’observe, alors qu’il vide son sac, se décharge de ses doutes et de ses peines sur cette relation que Sacha ne peut comprendre que par les mots et les attitudes de celui-ci. Il a de la peine pour son ami qui semble avoir donné beaucoup de lui-même sans contrepartie.

“- Je pense que tout le monde aimerait que ça soit la bonne personne au départ, du moins l’un des deux le pense.”

Difficile d’imaginer une relation sans que l’un des deux pense que c’est pour toujours, à quoi bon une relation avec date de péremption. Il est surtout surpris de voir que Mi Cha croit toujours au conte de fées, et qu’il prend trop ses parents en exemple.

“- Tu t’imposes pas assez, mon chat, comme tu l’as dit la dernière fois, tu l’as laissé mener la barque, tu t’es sans doute trop effacé… Tu es trop gentil, qu’est-ce que je vais faire de toi, hein ?”

Il tapote l’épaule de son ami d’enfance, un brin trop honnête, laissant son ami continuer, et la peur serre le cœur du Russe une demi seconde, égoïstement, la peur de voir son double Cha s’envoler loin d’ici, avant qu’il n’affirme ne pas y aller. Quelques remords d’avoir des pensées aussi mauvaises, pourtant, il ne lui dira pas de la suivre. Gamin jaloux, gamin possessif, et si quinze ans sont passés, il n’est pas question qu’il perde son ami, pour lui il n’y a pas vraiment eu d’interruption dans leur amitié, et il n’avait jamais imaginé une vie où Mi Cha ne serait pas là. Les regards se croisent, et il ne sait pas s’il imagine ou non l’intensité du regard de son ami, alors qu’il reste encore silencieux quelques secondes.


“- Je vois… Sûrement, que c’était pas la bonne, mais vous avez sûrement vécu de bons moments, garde ceux-là en tête, c’est la fin d’un chapitre, mais pas de l’histoire.”

Il détourne le regard, boit une gorgée amère, il n’avait pas vraiment envie de voir une autre femme au bras de son pote, ni personne d’autres, mais c’était trop égoïste de pensé comme ça, de se dire quitte à ne pas l’avoir, personne ne l’auras, il lui faudra peut-être apprendre à se décrocher pour être de meilleur conseil pour Mi Cha.

“- Parce qu’on ne passe pas un bon moment ? Je suis outrée, comment ma seule présence ne peut pas simplement rendre le moment excellent ?”

Il rit et acquiesce à l’idée de commander, même si faire durer la commande faisait aussi durer le moment passé ici, au fil de discussion inattendue et diverse, mais il a un peu l’impression de retrouver les moments d’avant, avec son ami à bavarder de tout et de rien, dans une complicité retrouvé. Il attrape son téléphone alors et après quelques recherches sur Internet silencieusement, Heureusement que les jumeaux lui avaient appris à user de son nouveau téléphone portable nouvelle génération, il n'avait pas l’air d’être en retard sur la nouvelle technologie au moins-, il compose le numéro pour commander.

“- Enfin, il me faudra ton adresse pour le livreur, je paye ma tournée pour me rattraper de toutes les sorties manquées.”



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptySam 23 Juil - 0:24


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Parler avec Sacha était aussi facile qu'à l'époque. C'était simple, sans jugement, sans prise de tête. Et c'est ce que j'aimai avec lui. J'aimai la personne que j'étais en sa présence ; taquin, drôle mais aussi très posé et concentré parfois. C'était à ça que devrait ressembler toutes les relations amicales : à nous deux. Enfin...je ne sais pas si j'étais un si grand exemple de moralité amicale vu les pensées peu fraternelles que j'avais pu -et que j'avais encore parfois- avoir à l'encontre de l'autre homme. Mais mieux valait laisser ça de côté. Oublier le trouble qu'il me faisait ressentir parfois ou encore son visage si près du mien il y a encore quelques minutes.

Je souris et hausse les épaules lorsque Sacha me demande ce qu'il va faire de moi...Je me le demande aussi hein : parce que j'ai encore eu quelques idées peu conventionnelles niveau amitié qui m'étaient venu en réponse à sa question. Je vous jure...je suis un cas désespéré !

"Peut être" Que je reprend lorsqu'il me dit de repenser aux bons moments. "De toute façon j'ai déjà l'impression que l'affaire est pliée de son côté" Je hausse les épaules.

Le pire c'est sûrement que je n'avais pas envie de lui courir après. J'aurai aimé qu'elle me demande de la suivre ou qu'elle me dise qu'on allait se débrouiller comme on pouvait même si ça n'aurait peut être pas duré longtemps. Mais là non. Et je ne voulais pas être toujours celui qui faisait le premier pas. Sacha avait raison, c'est la fin d'un chapitre, la suite reste à voir.
Pour le moment je préfère changer de sujet et j'ironise, souriant sous la réplique de l'autre garçon, roulant des yeux à son mélodrame.

"Tu sais bien que c'est toujours parfait quand tu es là" Que je rigole, même si je le pense très sincèrement et ça se ressent dans le son de ma voix.

J'attrape un papier et un stylo pour griffonner mon adresse afin qu'il ne l'oublie pas à moitié commande.

"Ah et comme c'est toi qui paye, je veux un supplément fromage cela va de soi"

Bah quoi ? J'avais une ossature à nourrir et le gras c'est la vie hein ! Je ricane doucement et je le laisse passer commande tranquille. Lorsqu'il a fini je ne peux m'empêcher de me dire que puisqu'on est dans l'ambiance "confidences" je pourrai me permettre de lui sortir les verres du nez. Après tout il avait évoqué une chose qui m'avait beaucoup déstabilisé la fois dernière et redis une chose différente plus tôt dans la journée donc...je voulais savoir. Juste par curiosité hein ! Voilà tout. Mais je reprenais une grande gorgée de bière pour me redonner du courage et un peu de "prestance" aussi.

"Et toi alors...? Comment tu envisages ton futur amoureux ?" Bon bah ça avait le mérite d'être une question assez précise hein ! "Tu veux peut être profiter un peu pour rattraper le temps perdu ou retrouver un amour de jeunesse que t'a laissé en plan il y a quinze ans" Que j'ironise, ne pouvant m'empêcher de me dire que si ça se trouve, il était toujours amoureux d'une fille ou d'un mec -je ne savais pas du coup !- depuis tout ce temps. Ca serait affreux de découvrir ça, surtout que je connaitrai forcément la personne et que par conséquent, je ne pourrai m'empêcher de lui jalouser ses faveurs et ce, bien malgré moi.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptySam 23 Juil - 1:44


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha, il écoute calmement son ami, malgré les sentiments contradictoires que cela engendré en lui. Buvant quelques gorgées pour taire des paroles incorrectes, il essaye de détendre l’atmosphère, soutenir son ami d’enfance, le rassurer, pour qu’il ne se sente pas coupable. Mi Cha avait toujours été plus sensible et sentimentale que lui, plus doué pour les montrer, du moins un petit peu. Sacha, il reprend un peu sa place de confident, comme dans le bon vieux temps, tous deux gardiens de la boîte à sentiments de l’autre, et ça réchauffe un peu le cœur du Russe malgré que le sujet n’est pas joyeux. Il se demande pourquoi sa copine rate une chance comme celle-là, il était sûr que Mi Cha était un bon petit ami.

“- Je vois, ne t’accroches pas à des gens qui se détachent si facilement… Enfin, dis-toi que c’est mieux maintenant qu’après le mariage.”

Il continue à écouter, le conseiller, présent maintenant pour son ami, même s’il n’aime pas le sujet, et il est soulagé quand le sujet est clos, sans le montrer. Il est aussi soulagé de voir que Mi Cha ne semble pas trop effondrée par cet événement, l’observant quand même longuement pour être sûr, mais la conversation semble réellement clos et il se permet de plaisanter, de jouer les mélodrames, de rire doucement, dans une atmosphère plus détendue. Il sourit à la réponse et mime le soulagement.

“- Je n’en doutais pas, je suis indispensable.”

Il tire la langue et finit par annoncer commander et payer le tout, pour toutes les commandes qu’il aurait pu passer jusque-là, parce que Mi Cha avait déjà payé le coiffeur, parce qu’il avait l’impression de “gérer” la situation au moins. Il rit et acquiesce, attrapant le morceau de papier où l’adresse est griffonnée.

“- Tout ce que tu voudras.”

Et il commande, comme un pro, quatre pizzas XXL, supplément fromage, et des sodas en boissons, de quoi passer la soirée, et la faire durer, ils allaient mettre un peu de temps à finir le repas, et c’était bien l’objectif. Il pose finalement le téléphone, assurant que la commande arrivera dans trente minutes, s’affalant sur le canapé à son tour, il ne s’attendait pas du tout à la suite. Évidemment, ils n’allaient pas rester sans parler, ce n'était pas leur genre, mais la question le prend de cours, surtout accordé au masculin. Il pensait avoir modifié le tire, mais visiblement non. Heureusement, son ami ne semble pas déranger par cette orientation finalement. Mais il continue et il se voit mal lui avouer le morceau, buvant un coup, il sourit maladroitement.

“- Je l’ai laissé en plan, ouais, pour le coup…”

Coupée, l’herbe sous le pied, est-ce que Sacha aurait lâché le morceau il y a quinze ans ? Il n'est pas sûr d’avoir eu le courage de se lancer à l’époque et malheureusement, lui, il est bloqué à cette époque. Pourtant, cette envie de tout déballer, juste dire qu’il est tout bizarre quand il est en face de lui, juste parce que ça le met en colère de le savoir avec quelqu’un, mais il ne sait pas vraiment si c’est le bon sentiment, il veut juste Mi Cha. Il détourne le regard alors et soupire.

“- Enfin bon, il a trouvé quelqu’un depuis, et de toute façon, je suis encore tout cassé, donc ce n'est pas pour maintenant.”

Une échappatoire, une peu vraie, même s’il venait de lui avouer que c’était probablement fini. Mais, peut-être qu’il préfère lui avouer les choses quand il pourra facilement prendre les jambes à son cou s’il voit que ça tourne mal.

“- Mais bon, si tu veux un indice, c’est quelqu’un que tu connais très bien, mais je ne suis pas sûr que tu devines.”

Il passe une main dans ses cheveux, pour se donner contenance, laissant ses mèches retomber sur son front, venant cacher un peu ses yeux qui fuient le regard de son interlocuteur pour une rare fois.


Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyDim 24 Juil - 22:33


"In my mind I have..."

Avec Sacha

Je préférai clairement changer de sujet maintenant qu'on s'était un peu beaucoup attardé sur ma vie sentimentale, surtout que de base j'avais abordé le sujet pour ne pas paraitre bizarre à mater les lèvres de Sacha qui m'avaient fait de l'oeil l'espace d'un instant. C'était dingue de se dire à quel point il pouvait me troubler et à quel point je me comportai encore comme un gosse quand il s'agissait de lui.
Je le regarde du coin de l'oeil tandis qu'il commande les pizzas, détaillant une nouvelle fois sa silhouette comme il m'arrivait souvent de le faire à chaque fois qu'on se voyait. Quelque part, je sais qu'une partie de moi avait encore du mal à croire que tout ça n'était pas un rêve et qu'il était vraiment là devant. Lui, cette adulte que je n'aurai jamais cru rencontrer.

C'était quand même dingue : 15 ans quoi. Quinze années pendant lesquelles je ne m'étais plus jamais questionné sur mes préférences ni sur mon orientation ; quinze années sans lui, sa bonne humeur et son rire qui m'avaient tant fait défaut. Et comme je m'en étais rendu compte un peu plus tôt, ces quinze années n'avaient pas suffit à me désenvouter de lui. Il me faisait toujours le même effet et me mettait toujours dans ce même état incertain. Il m'amenait une nouvelle fois à me poser mille questions sur moi et sur ce que je voulais vraiment. Est ce que tout ça ce n'était qu'une réminiscence d'un passé perdu ? Est ce que j'avais juste besoin de savoir ce que ça faisait de "tester" cette partie là de moi que je n'avais jamais exploré ? Est ce que c'était...plus que ça ?

Je ne savais pas. Mais dans tout les cas, j'étais aussi très curieux d'en savoir plus sur son ressenti à lui. Alors je ne pu m'empêcher de lui demander comment il envisageait sa vie sentimentale. Je ressens une drôle de sensation lorsqu'il avoue avoir laissé quelqu'un de côté à cause de son accident. Il avait donc quelqu'un dans sa vie à ce moment là. C'était...bizarre : je ne savais pas si j'étais dérangé par le fait qu'il ne me l'ait pas dis à l'époque ou tout simplement par le fait qu'il craque pour quelqu'un.
Mais lorsqu'il enchaine je comprend pourquoi il semblait si mal à l'aise vis à vis de ma question : il a cru que je lui demandais directement à quoi pourrait ressembler "le mec de sa vie" et non pas à quoi pourrait ressembler son futur en terme d'amour...En même temps dis à voix haute c'était la même consonance sauf que je ne l'avais pas dis comme ça...Mais d'un autre côté ça me permet de mettre les choses au clair : il est attiré par les garçons.

Et ça...ça me rend encore plus bizarre. A l'intérieur, je ne suis que trouble et questions, une grosse tornade émotionnelle ! Je me dis que du coup, lui aussi il a dû se poser pleins de questions sur lui, sur ses préférences et que, par conséquent...on avait vécut le même genre de choses. Bon, à la différence près c'est que moi j'avais porté mon attention sur lui et clairement je n'allais pas déballer tout ça !

"Ne dis pas ça, ta condition physique n'a rien à voir avec tout ça" Que je tente de le rassurer, même si je suis vraiment décontenancé par le fait qu'il ait eu un copain...dont il était visiblement toujours entiché. "Peut être que lui non plus ne t'a pas oublié...peut être que tu devrais...essayer de le revoir"

C'était dur de lui dire ce genre de choses en toute honnêteté. Parce que...je me sentais bêtement possessif. Ce qui était totalement hors propos au vu de notre relation. Et puis, je n'avais jamais vraiment su ce que mon attirance pour lui voulait totalement dire ! En plus, j'étais encore en couple -ou plus tout à fait-...bref, autant de raisons qui faisaient que je n'avais pas à éprouver des émotions négatives envers ce mec qu'il kiffait.
Mais le coup fatal viens au moment où il me dit que je connais très bien la personne et ça...ça me tue ! Cela veut dire que c'est un mec qui faisait parti de notre groupe d'amis de l'époque, ou de notre classe et ça me tuait de n'avoir rien remarqué ! Pourtant à cette époque, mes yeux étaient constamment braqués sur lui.

Je rigole bêtement, miment la fraternité un peu naïve en attrapant une bière pour me donner un peu de contenance.

"Je n'arrive pas à croire que tu sois sorti avec quelqu'un et que tu me l'ais jamais dis !" Je n'arrive pas non plus à croire que je me sens presque jaloux...! "Petit cachotier, on se disait tout à ce moment là" Enfin...là je suis pas le mieux placé pour faire des reproches, c'est clairement l'hôpital qui se fou de la charité hein. "T'es sérieux que tu vas pas me dire qui c'était ?!" Que je fais faussement -ou pas- indigné. "Je dois deviner tout seul c'est ça ?" Je soupire, secouant la tête sur un air de reproche -pas vraiment feint je le reconnais-. "Hmmm tu t'entendais super bien avec le mec qui était arrivé en cours d'année...Su-Yoon je crois, c'est ça ? C'était lui ?" J'ai autant envie de savoir que non au final, mais la curiosité me pousse à gratter tout ça.
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyLun 25 Juil - 14:03


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Ça faisait bizarre et en même temps, c’était un drôle d'exercice de parler de Mi Cha à Mi Cha. Ça le ferait presque rire, s’il n’était pas dans le dilemme de tout dire ou de se taire, encore. C’était trop tôt, il n’avait rien à apporter, et il avait l’air de quoi avec ses béquilles, incapable de marcher seul, sans aide de support. Et même si son ami se précipite pour le rassurer quelque peu, il n’est pas convaincu, parce qu’en soit, ça joue sur le moral aussi, même si Sacha ne montre pas vraiment ça face à Mi Cha.

“- Je ne dis que la vérité.”

Un peu influencé aussi par son milieu social, s’il avait eu droit à une famille assez cool pour une famille riche, l’image comptait un peu, et vraiment, les béquilles, c’était bancal. Il fronce le nez, mais balaie ses remarques d’un revers de main, buvant tranquillement, parce qu'en soit, ses béquilles à l’instant n’était pas le problème principal. Il sourit doucement à la remarque de Mi Cha, et tourna son regard vers lui. Le silence s’était étiré quelques minutes, alors qu’il s’était échappé dans la contemplation de son ami.

“- C’est déjà fait…. Il a pris un petit coup de vieux.”

Ce n'était pas tellement vrai, Mi Cha était toujours aussi beau, mais le contexte le fait rire, quand le concerné ne comprendra pas que le pique lui était destiné. Mais le constat était là, il avait revu Mi Cha, et pour lui rien n’avait changé, les mêmes sentiments, les mêmes ressenties seul le cadre avait changé, ainsi que son ami était en couple. C’était étrange, à l’époque aucun des deux n’avaient vraiment eu de copine ou de copain, toujours l’un avec l’autre. Ça n'empêchait pas les flirts, ou d’avoir quelques camarades qui tentaient leur coup, aussi flatteur que ça soit, Sacha avait repoussé tout le monde. Pas vraiment qu’il avait compris ses sentiments -toujours à la traîne Sacha- mais jamais il avait voulu autre chose que ses moments avec son ami, avec qui il était toujours fourré, quitte à squatter sa chambre pas mal de fois.

“- Quoi ?”

Il rougit alors quand ça parle d’être sorti avec le concerné, ne comprenant pas vraiment sur le coup, l’alcool fait qu’il ne comprend pas qu’ils se sont mal compris dans les termes. Il souffle et pousse l’épaule de son ami.

“ - J’ai jamais dit être arrivé au stade d’être en couple.”

Pour rire, il avait lancé le jeu des devinettes, doutant que Mi Cha trouve son propre nom dans tout ça, même si au fond, ça l'arrangerait. Il observa longuement son ami, ses expressions, attendant de voir les réflexions de celui-ci, avant que le nom de Su-Yoon soit évoqué. Il réfléchit alors pour se remettre le visage de ce garçon avant de voir de qui Mi Cha parlait.

“- Lui ? C’est vrai qu’il était sympa, mais non, il aimait juste le foot, mais bon. Tu t’es trompé, c’est quelqu’un que tu connais beaucoup mieux.”

Il s’étire alors après avoir posé sa bière vide sur la table, s’allongeant sur le canapé, posant sa tête sur les genoux de Mi Cha, le regardant d'en bas.

“- Mais c’est impossible que tu devines.”

Il profite de la vue alors, l’observant tranquillement, il était toujours aussi beau à regarder, dans toutes ses mimiques.

“- Et non ce n’est pas mon frère, c’est évident, mais je préfère prévenir.”

Après tout, les personnes avec qui il était le plus proche à l’époque, c’est bien Mi Cha et son frère, il avait quelques potes en cours et au club de foot, mais jamais de relation aussi forte qu’avec son double Cha.



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Yoon Mi Cha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS : 96
MESSAGES : 84
NOUS A REJOINT LE : 09/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMar 26 Juil - 17:02


"In my mind I have..."

Avec Sacha

J'avais beau essayer de retourner ça dans tout les sens, je n'arrivai pas à croire que j'avais raté un truc si important de sa vie ! Putain c'est pas comme si en plus à cette époque, je passais mon temps à l'observer à la dérobé hein. En plus, savoir qu'il avait pu avoir un crush sur un garçon à ce moment là me rendait tout chose...je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si j'avais essayé à ce moment là avec lui s'il aurait pu se passer un truc. Enfin ! Ca ne voulait rien dire, ce n'est pas parce qu'il était attiré par un garçon -ou plusieurs qu'en sais-je !- que ça voulait forcément dire que j'étais son style. Pour lui j'étais un ami et moi...j'avais eu bien trop peur de le faire fuir pour tenter quoi que ce soit.

En vrai, je ne sais même pas ce que j'attendais de lui à ce moment là ou ce que je pouvais bien attendre de lui maintenant que je savais tout ça et que mon subconscient faisait toujours autant de looping en sa présence...! Je ne sais même pas si j'attendais vraiment un truc tout court d'ailleurs. Peut être que c'était juste de la curiosité, voilà tout. Peut être que dans une amitié comme la notre, si simple, si évidente et fusionnelle, il était facile de voir les lignes se brouiller parfois...

Visiblement, Sacha n'avait pas chômé puisqu'il avait déjà revu ce fameux mec et je hochai la tête l'air de rien, alors qu'en vrai j'espérai juste que ça avait été une grosse désillusion pour mon ami et que son crush avait mal vieilli et pris de la bedaine ! C'était méchant, vraiment, de penser comme ça, mais...c'était précisément ce qui m'était passé par la tête lorsqu'il avait dis qu'il avait pris un coup de vieux.

"Ohh" Que je fais, un peu penaud lorsque je comprend qu'en fait ils n'ont jamais été en couple avec le fameux garçon mystère.

Dire que je ne suis pas content de cette information serait clairement mentir hein, mon petit moi faisait un moonwalk tranquille dans ma tête. Mais à l'extérieur j'essayai juste de deviner qui pouvait bien être ce fameux mec. Visiblement Sacha avait décidé de jouer la carte du suspens jusqu'au bout en ne lâchant pas le morceau et j'étais curieux malgré tout. Je suis littéralement suspendu aux lèvres du métisse -un peu trop parfois hein, je n'oublie pas son visage près du mien de tout à l'heure !- lorsqu'il répond à ma question. Je fronce les sourcils...quelqu'un que je connais beaucoup mieux que ça ?! Mais...Franchement là de suite, je ne vois personne.

En vrai pour être honnête, à ce moment là, nous avions d'autres amis proches mais...pour moi Sacha éclipsait tout le monde autour de nous. Faudrait vraiment que je regarde les photos de lycée, peut être que je me rappellerai...parce que là, à part nous deux pour moi il n'avait pas existé grand chose.
Je me rend compte que je suis tellement au prise avec mes pensées que je n'ai même pas pris garde à Sacha et il s'allonge, posant sa tête sur mes genoux. Sa façon de me regarder...piouff, ça me fou en l'air encore une fois. Je rougis sûrement un peu...l'alcool sûrement ! Je suis vraiment pris d'un gros doute quand Sacha me dit que je ne pourrai jamais deviner. Est ce que...il parlait de moi ?

Cette simple pensée emballait mon coeur à une allure folle mais je savais très bien que c'était impossible. Je pense tout simplement qu'il se moque de moi comme on l'a toujours fait l'un avec l'autre et je ne compte pas tomber dans le panneau. Je rigole doucement en me grattant la nuque, nerveux.

"Et du coup..." Autant embrayer sur un sujet quelque peu différent bien que pas tant que ça éloigné mais qui m'intéresse tout particulièrement. "...c'est juste ce mec mystère là ou tu préfères les garçons en général ?" Je ne voulais pas mettre mon ami mal à l'aise mais j'avais envie de savoir. J'avais vraiment l'impression d'avoir raté un gros truc dans sa vie et j'étais aussi curieux pour ma part...car moi, il n'y avait que lui qui m'avait amené à me poser des questions. "Puisque tu ne me diras jamais qui c'est, autant en savoir plus sur le reste" Que je me justifie. Je notifie tout juste que ma main s'était posé sur le haut de sa tête, caressant doucement ses cheveux, avec un naturel déconcertant. Je ne m'arrête pas pour autant. Cela me semble tellement...naturel...et puis en soi, on avait toujours été tactile plus jeunes...si ça le gênait, il me le dirait nan ? "Tu aurais pu m'en parler tu sais...ça ne change rien pour moi"
Code by Joy
Jung Sacha
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : "In my mind I have..." [Sacha] FBiTRsTXEAIjBj-
AVATAR : Ten Yujin
POINTS : 163
MESSAGES : 110
NOUS A REJOINT LE : 10/02/2022
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] EmptyMar 26 Juil - 19:07


In my mind i have...

Avec Mi Cha

Sacha s'était calmement allongé, la tête sur les genoux de son ami, une envie soudaine, et peut-être de quoi se rapprocher de son ami de toujours. Puis, la vue n’était pas mauvaise, même en regardant droit devant lui, il avait toujours le visage du kiné devant lui. Et son regard ne quitter que peut les traits fins de son ami, ses joues rouges sûrement par l’alcool, et son regard perdu dans sa recherche infructueuse. Il sent les caresses sur ses cheveux, le laissant faire, appréciant le geste doux et tendre de son ami. Mais aucune autre hypothèse ne sort entre les lèvres très attirantes de son ami, presque à la déception du Russe qui aurait bien continué à lui dire non à ses propositions, alors que la personne en question est juste sous ses yeux. C’était pas vraiment pour être méchant, il aimait seulement embêter son ami, et peut être l’espoir d’une possible jalousie, qui montrerait peut être une légère réciprocité du ressenti. Il n’en sait rien, parfois il était illogique quand il s’agit de Mi Cha, sans doute trop égoïste avec lui.

“- Hm ?”

Il attend la suite, s’attendant à une autre hypothèse de la part de son ami, mais c’est une tout autre question qui arrive à ses oreilles, surprenante, déstabilisante. Les minutes défilent et Mi Cha continue à parler, alors qu’il observe celui-ci en silence. Il profitait des gestes tendres dans ses cheveux, se perdant dans ses pensées, se replonge dans le passé, le temps d’un instant, quand il y avait juste eux, et qu’il était toujours heureux de passé du temps avec Mi Cha, que parfois, les conneries c’était aussi pour impressionner son partenaire de crime, juste pour le voir sourire et rire, pour le garder rien qu’à lui.

“- Je sais pas.”

La sincérité des mots est présente, l’alcool délie les langues, plus facile quand l’interlocuteur ne sait pas qu’il est lui-même le sujet de conversation.

“- C’est pas vraiment une question où j’ai la réponse…”

Il n’y avait eu que Mi Cha dans sa vie, et encore aujourd’hui, il ne sait pas vraiment s’il sait ce qu’il ressent, encore ado dans l’âme, est-ce qu’il connaît vraiment l’amour, plus que de l’attirance ?

“- C’est juste que tout était si simple avec lui.”

Le silence retombe un instant, face aux mots qui sortent un peu tout seul, Sacha est un peu déconnecté, alors qu’il ne quitte pas le regard de son ami, aimant s’y plonger, mais n’ose pas d’ordinaire s’y noyer trop longtemps, peur de se faire cramer, démasquer et de tout perdre.

“- C’était juste… Lui et moi… J’en sais rien en vrai si c’est juste une question d’orientation, j’aimais juste être avec lui, et qu’il ne semblait que rien d’autre avait d’importance.”

Il cherche ses mots, dans quelque chose qu’il n’arrive pas tellement à s’expliquer lui-même, peut-être qu’il se méprend, mais au fond il ne veut pas que ça soit faux, car son ami est une grand partie de lui, et il ne pense pas pouvoir avancer sans lui, mais le drame est passé, et lui il avait déjà perdu le monopole du cœur de son ami.

“- Maintenant, je suis juste un bon ami, ça fait un peu mal j’avoue, il n’est même pas attiré par les hommes je crois… C’est stupide, mais le passé, il a eu le temps de l’oublié et de passé à autre chose.”

Un sourire amer, alors qu’il détourne le regard en soupirant doucement.

“- Je pouvais pas t’en parler non…”

Parce qu’il est le concerné, parce qu’il a encore peur aujourd’hui de tout gâcher, de tout voir voler en éclat, parce qu’il veut pas perdre Mi Cha, et pourtant… cette envie de tout dire, de tout lâcher, croire que Mi Cha puisse retourner ses sentiments, ou au moins les accepter sans que ça change leur amitié, mais il doute encore .

“- Si tu veux… Je te le présenterais à nouveau… Quand j’aurais plus de béquilles.”

Un ouverture, peut-être se laisser du temps pour tout dire, se montrer plus présentable, moins cassé. La  main qui se lève, se dirigeant vers la joue de son ami, geste suspendu, quand la sonnette de la porte se fait entendre, les pizza commandées sont arrivées. Soupire contenue, frustration du moment interrompu, alors qu’il se redresse et attrape son portefeuille, sortant quelques billets.

“- Je vais payer du coup.”

Les béquilles récupérées, il va jusqu’à la porte, peu gêné de faire comme chez lui, les soirées l’un chez l'autre, ils les avaient enchainé à l’époque, et finalement, peu importe qui ouvrait aux livreurs, Sacha oubliant que le temps avait passé. Il ouvre la porte, payant alors, laissant la monnaie au livreur, l’argent c’est pas ce qui manque chez les Jung, il ferme la porte, l’épaule appuyé contre le mur, il a encore oublié qu’il avait que deux mains, il lui est difficile de porter les quatre cartons de pizza jusqu’au salon sans tomber sans se béquilles. Il jure et se décide à appeler à l’aide.

“- Mi Cha… ?”

ça glisse à demi mots, pour une fois, il a du mal à prononcer son nom, l’égo qui se fracasse sur son incapacité à ramener de simple pizza tout seul, ça reste coincé dans sa gorge, cette rage contre lui-même. Mais quand Mi Cha apparaît, il sourit de toutes ses dents, cachant ses mauvaises pensées pour ne pas plomber l’ambiance.

“- Tu peux prendre les pizzas ? Je voulais éviter que tu te déplaces, mais j’ai que deux mains malheureusement.”

Il rit doucement pour chasser les mauvaises ondes.



Code by Joy


Profite du temps qui t'est accordé, et émerveille-toi du monde qui t'entoure, avant que la vie ne te rattrape, et te comble de regrets.

KoalaVolant
Contenu sponsorisé
"In my mind I have..." [Sacha] Empty
(#) Sujet: Re: "In my mind I have..." [Sacha]   "In my mind I have..." [Sacha] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: