1234
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le deal à ne pas rater :
Fire Emblem : où précommander Fire emblem Engage en édition ...
99.90 €
Voir le deal

 :: seoul :: Gangnam
Partagez

 — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyLun 27 Juin - 21:49
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) Une soirée entre collègues. C’est comme ça que Aran lui a vendu le truc, lorsqu’elle lui a proposé qu’ils se voient le soir-même. Et Suho, il a eu bien envie de lui répondre que des soirées entre collègues, il en fait quand il veut ; que s’il voulait en faire une, il aurait contacté les membres de son groupe, ou ces gens de l’industrie qu’il a parfois croisé à des cérémonies.

C’est pas des soirées entre collègues qu’il voudrait passer avec elle.
Suho, il voudrait plus,
Et ça le terrifie de voir que rien n’a changé depuis le lycée,
La preuve en est, ses aspirations semblent là encore ne pas être réciproques.

Ça ne fait que le conforter dans l'idée qu’il fait tout ce qu’il s’était juré d’éviter, avec elle ; ne parvient pas à tenir ses bonnes résolutions face à elle. Et ça le fait un peu chier, car il aurait aimé pouvoir s’en tenir à une simple amitié comme elle le lui avait toujours demandé ; il aurait aimé savoir se détourner d’elle et ne plus jamais la calculer, comme c’était prévu.

Mais Suho échoue lamentablement,
Et c’est bien gentiment qu’il se rend au lieu de rendez-vous,
Un peu trop heureux de la voir malgré tout.
Comme toujours.

Il a fait son possible pour expédier la répétition, cet après-midi ; a fini par s’éclipser absolument pas discrètement un peu avant la fin, courant vers une trottinette avant que leur manager n’ai le temps de lui mettre la main dessus. Et très bêtement, il a envoyé un SMS à Aran alors qu’il filait sur la trottinette pour l’informer qu’il était sorti ; a pris la direction du rooftop qu’elle lui a indiqué pour leur soirée entre collègues.

Lorsqu’il s’avance sur la terrasse, il ne tarde pas à reconnaître la petite brune, sagement installée à une table – jolie comme un cœur. Y a le palpitant qui se resserre un peu dans la poitrine en la voyant, l’estomac qui se noue, et il s’approche avec un demi sourire, lui glisse en s’asseyant :

- T’es jolie.

Y a ce pendentif qui se perd entre ses clavicules, et son regard qui s’y attarde un peu trop, comme chaque fois qu’ils se voient depuis son anniversaire ; l’attention qu’il se force à reporter sur son visage, pour déjà laisser ses yeux s’égarer alentour, regarder le lieu dans lequel Aran l’a emmené.

- C’est joli, j’avoue… Tu m’excuseras, c’est pas ce à quoi tu m’as habitué depuis le temps.

Il laisse échapper un petit éclat de rire, se remémorant les fast-food dans lesquels ils se rendaient à l’époque ; leurs promenades au bord de l’eau, à déguster des conneries achetées à un stand de street food, ou se perdre dans les parcs de la ville. Des activités bon marché, témoins d’un temps où ils n’étaient que lycéens et faisaient avec l’argent de poche qu’on voulait bien leur donner – et comme d’habitude, le cœur se serre un peu lorsqu’il repense à cette époque, où il était encore jeune et innocent, perdu dans ses illusions, loin de se douter de la peine qui l’attendrait quelque temps plus tard. Alors il aime mieux penser à autre chose ; changer de sujet, et il passe une main derrière sa tête, lui demande avec intérêt :

- Ca va, t’as passé une bonne journée ?
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptySam 2 Juil - 22:08
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) Mille et unième soupire qui s’échappe d’entre tes lèvres lorsque tu pousses un énième cintre sur la barre en fer. Rien ne va, rien n’est assez beau ni assez bien pour ce que tu t’apprêtes à faire – ou plutôt avouer ce soir au garçon que t’aimes. Ça te trotte dans la tête depuis quelques temps maintenant, depuis qu’il est arrivé en trombe dans ce restaurant pour gâcher ce qu’il imaginait – à tort ou à raison être un rendez-vous, Suho. Tu te dis que si il a fait ça, c’est qu’il y a bien une raison. Que ça ne peut pas tenir qu’au fait qu’il pensait réellement qu’il était convié au diner.

Peut-être qu’il t’aime bien,
Ou peut-être pas mais ce soir tu seras fixé.

Car tu lui as proposé de te rejoindre dans un de ces endroits branchés que t’as cherché sur internet avec en mot clé « où avouer ses sentiments à Séoul en 2022 » de façon très sérieuse. Donc c’est avec beaucoup de précaution que tu choisis ta tenue, essaie d’être la plus jolie possible à ses yeux. Car des jolies filles, il en croise des tonnes dans le milieu. Faut que tu te démarques et ça prend du temps mais tu finis par trouver la tenue qui à tes yeux est adéquate pour le grand moment que tu t’apprête à vivre avant de passer à la coiffure ainsi que le maquillage. Quand tu quittes ton appartement t’es pas sereine mais tu te dis que ça ne sera jamais pire que de monter sur scène, de faire une audition et d’attendre qu’un jury délibère sa décision.

Et pourtant, une fois sur place à l’endroit précis envoyé par sms, le stress devient tout bonnement insoutenable. C’est mille crans au-dessus des auditions et tout le tralala que t’as pu vivre jusqu’à maintenant. Tu sens ton cœur battre à tout rompre dans ta poitrine, la moindre personne passant les portes du rooftop pour rejoindre la terrasse te coupe la respiration. Tu frôles douze fois l’arrêt cardiaque et quand sa chevelure rouge se démarque des badauds autour de vous pour de bon, ça ne s’arrange pas. T’as vraiment l’impression que tu vas crever ce soir, surtout quand il te dit que t’es jolie avec ce doux sourire sur le visage.

- Tu trouves ? Merci Suho… J’ai rien fait de spéciale pourtant …

Opalescences que tu laisses tourner, rouler si longuement qu’il ne peut que comprendre que c’est à l’opposé de la réalité. Un peu comme quand t’as insinué que cette invitation était une soirée entre collègues. Ce n’est que factice, une terrible couverture pour cacher tes réelles intentions et pensées. Et tu ne peux que rire quand il détourne son regard de toi pour zyeuter le lieu choisi, te dire que tu ne l’as pas habitué à des endroits aussi jolis par le passé.

- Alors… on va remettre les pendules à l’heure. Déjà on n’avait pas les moyens pour ça, puis je sais même pas si a Daegu ils ont des endroits comme ça … Et troisièmement au moins je m’améliore ?

La Aran d’avant – l’adolescente acharnée, plus sauvage elle, elle n’aurait jamais organisé une sorte de rendez-vous, n’aurait jamais pensé ne serait-ce qu’un instant à s’attacher à quelqu’un et prendre son courage à deux mains pour lui avouer ses sentiments. Tu ne sais pas encore exactement comment tu vas faire pour en arriver jusque-là mais t’as toute la soirée devant toi pour y parvenir. Une première chose que tu fais c’est poser ta main sur la sienne quand il te demande si ta journée s’est bien passé, t’hoches alors de la tête et répond avec enthousiasme :

- Oui ça va, une journée banale de travail mais comme je pensais qu’on allait certainement se voir ce soir ça me réconfortait tu vois ?

Tête que tu penches légèrement sur le côté, espérant qu’il pourra comprendre que le voir était la meilleure chose dans ta journée.

- Et toi alors ? Pas trop compliqué les répet’ ? Je suis au petit grain l’avancée d’icarus dans Kingdom… J’ai pas le droit à un petit spoil d’ailleurs ?

Que tu dis en te mettant à battre des cils, caressant encore et toujours sa main du bout de tes ongles peint en rose.

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyDim 3 Juil - 20:41
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Il aurait pu la croire, Suho, lorsqu’elle lui assure ne rien avoir fait de bien spécial pour s’arranger ce soir – si seulement elle n’avait pas roulé des yeux avec tant de conviction, rendant impossible pour lui de passer à côté du sarcasme évident de ses mots. Car il fait partie de ces garçons naïfs, qui se laissent berner par les artifices d’un maquillage trop savamment appliqué ; ne voient pas tous les efforts que font les filles, croient que si elles sont si jolies, c’est tout simplement naturel. Mais apparemment, des efforts elle en a fait, ce soir, et il se demande alors s’il aurait dû se changer après son entraînement ; se souvient que ce n’est qu’un repas entre collègues, alors ça devrait bien aller comme ça. Par acquis de conscience, il replace quand même discrètement les mèches flamboyantes qui lui tombent sur les yeux, avant de laisser son regard s’égarer sur le rooftop choisi par la petite brune. Ça change beaucoup des lieux où ils se retrouvaient à l’époque, le contraste est même frappant, et il se permet de le lui faire remarquer ; laisse un petit sourire se dessiner en voyant avec quelle hargne elle se défend.

- C’était pas une critique… j’suis juste pas habitué.

Ce genre d’endroits, il n’y va que pour les évènements de près ou de loin professionnels – souvent des soirées organisées par d’autres idols, pour célébrer leur anniversaire en grandes pompes ou fêter la sortie de leur dernier mini album. Mais sur son temps libre, jamais. Il n’a pas vraiment pris goût à cette vie dorée, Suho, reste un adepte des fast-food et épiceries de quartier, des petits coins de verdure en pleine ville et des balades en trottinette. Mais encore une fois, il se souvient que Aran a parlé d’une soirée entre collègues, alors… sont-ils dans le cadre professionnel, en cet instant ? Ca lui ferait un peu bizarre avec elle, pour être tout à fait honnête, et il a l’impression que ce n’est peut-être pas tant le cas lorsqu’il sent sa petite main se poser sur la sienne, la douceur de sa peau contre le dos de sa main tandis qu’il l’interroge sur sa journée. Paraît que c’était un jour de travail normal, mais que la perspective de le voir ce soir suffisait à la réconforter, et ses yeux attardés sur leurs mains se relèvent alors vers les siens, surpris d’apprendre cela. Mais il ne se laisse pas déstabiliser bien longtemps ; s’empresse de reprendre contenance, lui répondre l’air de rien :

- Ben bien sûr, j’suis un tel plaisir à côtoyer… J’peux qu’être le rayon de soleil de ta journée, ça m’étonne même pas, tu peux pas te passer de moi…

Il a le sourire goguenard au coin des lèvres, sa langue qui s’attarde succinctement sur ses lippes, avec cette lueur de petit con dans le regard. Mais déjà, elle l’interroge sur sa propre journée, cherche a grappiller des informations, à coup de regards de biche et caresses sur le dos de sa main. Et ça marche, y a son attention qui flanche, se reporte sur la chaleur de ses doigts sur les siens, et ces caresses qu’il apprécie un peu trop, bien malgré lui. Alors déjà, il bouge un peu la main pour entrelacer ses doigts aux siens, immobilisant ainsi les doigts de la jeune femme qui semaient un peu trop le trouble dans ses idées.

- Arrête d’essayer de m’amadouer, diablesse, va… La semaine prochaine on va faire une chanson que tu connais déjà… une chanson que t’aimes bien, je crois. J’peux pas t’en dire plus sinon le grand patron va venir me scalper le crâne et personne veut ça.

Il lui lance une œillade en coin, passe sa main libre dans ses cheveux avant d’ajouter :

- Mais pour répondre à ta question… ça va, hein. On a signé pour ça, après tout, on a de la chance d’avoir été pris dans l’émission.

Mais bien sûr, c’est fatigant – toutes les semaines, le niveau monte, les acrobaties qu’on lui demande sont plus impressionnantes, et ça lui laisse l’arrière-goût amer du stress du survivor. L’enjeu ici est pourtant moins grand – il a débuté, c’est bon, sa place est sécurisée, pour autant ça le ramène toujours à cette période il y a un peu plus d’un an, où il avait le sentiment que sa vie tout entière se jouait sous l’œil critique de ces millions de téléspectateurs. Et pour ne plus trop y penser, il reporte toute son attention sur Aran – sur le pendentif glissé autour de son cou, et le petit nœud de sa robe qui pendouille sur sa poitrine. Il a les yeux qui s’égarent sur sa peau laiteuse, et déjà il se penche un peu vers elle pour refermer ses doigts sur l’un des cordons du petit nœud, joue un peu avec, prétendant tirer dessus en faisant pourtant attention à ne pas le défaire pour de bon.

- Vous êtes casse-pieds, les filles, avec vos petits nœuds et lacets partout là… On a toujours envie de tirer dessus, qu’il remarque dans un murmure, comme pour lui-même, avant de relever ses yeux droits dans les siens.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyMer 6 Juil - 20:44
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Et le pire, c’est qu’il dit vrai Suho. Tu ne peux pas te passer de lui, ne peux plus faire sans sa présence. Pas après l’avoir retrouvé alors que tu t’imaginais devoir vivre tout le reste de ta vie sans lui. Tu t’étais durement faite à l’idée, t’étais rassurée autant que tu le pouvais en te disant que vos chemins n’étaient faits que pour se croiser finalement. Jusqu’à ce survivor, cette expérience bénie pour toi en tant qu’invitée pour aider des jeunes recrues, c’est là que tu l’as revu et c’est là qu’il a chamboulé pour de bon ton cœur Suho. Et tu devrais le lui dire, devrait prendre ton courage à deux mains pour affirmer ce constat qu’il vient de dresser si fièrement.

T’es là pour ça après tout,
T’es là pour lui déclarer tes sentiments.

Mais pourtant, tu ne le fais pas. Les mots ne sortent juste pas de ta jolie bouche comme il le faudrait. Toi, tout ce que t’arrives à faire s’est laissé tes orbes rouler un instant vers le ciel et lui répondre d’un air moqueur :

- Ou peut-être que t’es juste mon seul ami hein… j’sais pas…

Épaules que tu hausses l’air de dire j’dis ça, j’dis rien. Sans te rendre compte que tes mots peuvent être pris au sérieux, que par le passé t’as trop rabâché ça en y croyant pour que ça ne soit pas réel aussi cette fois. Mais toi t’imagines qu’il lit en toi comme dans un livre ouvert Suho, sait reconnaitre quand ce que tu dis est réel ou pas. c’est bien pour ça que tu ne t’attardes pas sur ce sujet-là, vient plutôt lui demander comment s’est passé sa journée. Car Icarus semble énormément occupé, semble prendre très à cœur la compétition dans laquelle ils se sont lancés. Alors tu t’inquiètes pour lui, sa santé physique comme mentale. T’as peur qu’il s’épuise, peur qu’il pète une durite à un moment donné. Si peur pour lui que tu viens poser ta main sur la sienne. Un simple geste qu’il retourne contre toi lorsqu’il entrelace vos doigts. Ton cœur s’arrête de battre un instant avant de reprendre à une cadence encore plus soutenue. Car vous avez tout l’air d’un couple là, à vous raconter votre journée les doigts entrelacés.

- J’aime toutes vos chansons donc ça m’aide pas ton indice là … Puis pourquoi tu me dis juste pas ? Comme si j’allais moi-même leak l’info dans tout Séoul tu le sais que je trahirais pas…

T’aurais rien à y gagner de le trahir. Et forcément, quand il ne te donne pas ce que tu veux Suho, tu te sens frustrée. Et quand ça arrive, tu réagis comme une gamine. Doucement tu laisses ta main glissée d’entre ses doigts, l’écoute quand même te dire que ça va, qu’il est heureux de faire partie de cette émission-là. Ça te rassure quand même un peu de le voir dans cet état d’esprit mais tu sais aussi que jamais Suho ne se plaindra, ne laissera apparaitre sa fatigue et c’est bien pour ça que t’ajoutes :

- Après rappelle-toi que c’est l’émission qui n’est rien sans vous … C’est eux qui se font du fric sur votre dos donc force pas trop, je veux pas te retrouver en miette … Ok ?

Mais le garçon ne t’écoute plus, le beau diable il a les yeux rivés bien au-dessous de ton visage. T’arques ainsi un sourcil, le regarde se pencher légèrement sur la table pour venir jouer avec les cordons noués sur ta robe. Parait que vous êtes embêtantes vous les femmes, vous trouvez toujours le moyen de distraire les hommes d’une façon ou une autre. De quoi te faire sourire, te pencher aussi sur la table un instant pour lui chuchoter ton visage à quelques centimètres du sien :

- Peut-être que t’es mon cobaye Suho et que j’ai fait exprès … Tu penses que ça pourrait plaire à un garçon ou c’est juste une histoire de tentation qui t’est propre car tu te comportes comme un bébé racoon qui voudrait s’amuser ?

Tête que tu penches légèrement sur le coté, un doux sourire s’étirant sur tes lippes tandis que ta main vient ébouriffer ses cheveux rouge flamboyant. Et déjà tu te recules, vient attraper la carte des boissons et dit comme si de rien était :

- Je crois je vais prendre … Un mango soju cocktail… Ouais je vais prendre ça et toi t’as une idée ?


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyJeu 7 Juil - 20:57
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Son seul ami. Même s’il disait cela pour rire, ce n’est pas vraiment la réponse à laquelle il s’attendait, lorsqu’il assertait fièrement qu’elle ne pouvait vivre sans lui – et puis il réalise combien il peut être stupide, car comment pouvait-il en attendre plus lorsque l’on parle de Aran ? Aran qui n’a toujours voulu de lui que comme un pote et plus si affinités ; Aran qui encore aujourd’hui lui proposait un dîner entre collègues. C’est ça son souci, à Suho – dès lors que la jeune femme est impliquée, il oublie qu’il doit se montrer prudent ; ne pas donner à son cœur une trop grande chance de s’emballer. Alors il ne répond rien, se contente d’entrelacer ses doigts aux siens lorsqu’elle s’approche, car la caresse de son pouce sur le dos de sa main le trouble un peu. Il essaie de lui donner un indice sur leur performance à venir en lui avouant qu’il s’agit de l’une de leurs chansons ; qu’elle l’aime bien, mais ça, d’après Aran, ce n’est pas une aide suffisante, et il hausse alors un peu les épaules, lui répond trop légèrement :

- Ah, je peux pas t’en dire plus… J’suis tenu au secret pro, Aran, tu comprendras quand tu seras plus grande…

Il a le faux ton suffisant dans la voix, alors même que du bout des doigts, il fait mine de verrouiller sa bouche à jamais et de jeter la clé par-dessus son épaule. Et déjà, il peut sentir la main de Aran s’écarter de la sienne – c’est subtil, discret, sans doute que s’il avait été mieux plongé dans la conversation, il ne s’en serait même pas rendu compte, mais là il s’en rend compte, et essaie de faire comme si ce n’était pas le cas, pose bientôt ses mains sur ses genoux, un peu gêné à l’idée de l’avoir mise mal à l’aise en lui tenant la main alors qu’elle ne le souhaitait apparemment pas. Il a dû mal interpréter les signaux, comme à l’époque – et il essaie de se concentrer sur leur discussion, sur cette émission dont ils parle. Il lui rappelle qu’ils ont bien de la chance de pouvoir y participer, pour faire leurs preuves et accroître leur popularité, puis ça reste de la danse, alors Suho, il est content, même si le niveau est élevé et les performances exigeantes. Mais Aran, elle lui demande de ne pas trop forcer, et car il n’aime jamais trop parler de ce genre de sujets, de ses faiblesses, que l’on s’inquiète pour lui lorsqu’il aimerait seulement que l’on se repose sur lui, il prétend n’avoir rien entendu ; joue l’air de rien avec les petits rubans perdus sur sa poitrine, se plaignant allègrement de combien les femmes sont de viles tentatrices pour les êtres faibles que sont les hommes.

Et la diversion semble fonctionner, car la petite brune se met à sourire ; lui chuchote qu’il n’est qu’un cobaye, qu’elle teste juste sur lui pour les autres garçons, car il n’est après tout qu’un bébé racoon. Et comme pour enfoncer le clou, elle vient lui ébouriffer les cheveux, comme on le ferait à… son petit frère. Ses doigts se figent alors sur la ficelle ; il hausse les sourcils, sans doute trop subtilement pour qu’elle le remarque, et lâche alors le ruban pour reprendre sagement sa place initiale sur sa chaise, le dos bien droit, glisser les doigts dans ses cheveux pour se redonner une apparence potable. Car c’est un peu vexant, d’entendre ça ; qu’il a le sentiment d’être relégué au rang de n’importe quel type, lorsque bien malgré lui, il a toujours placé Aran en premier. Faut vraiment qu’il arrête avec ça ; il est plus que temps de rééquilibrer ces rapports déséquilibrés, et il se contente de hausser les épaules, lui répondre aussi légèrement que possible :

- J’sais pas, faudrait que tu demandes aux mecs en question. Y a pas de meilleur moyen d’être fixé.

Il aimerait bien avoir une boisson, n’importe quoi à se mettre entre les mains pour se redonner un semblant de contenance, et comme si elle lisait dans ses pensées, elle s’intéresse à la carte des boissons. Elle va plutôt prendre un cocktail à la mangue, en cette chaude soirée d’été, et après un coup d’œil au menu, il finit par trancher :

- Moi j’vais prendre un Ujjujju Melony.

La carte est alors reposée – et Suho d’ordinaire si bavard ne sait plus trop quoi dire, avec ce sentiment de ne s’être pris quasiment que des douches froides depuis son arrivée ici. Il n’ose plus dire grand-chose – plus faire grand-chose –, et c’est presque un soulagement lorsque le serveur vient prendre leur commande. Et une fois le pauvre homme reparti, il finit par lâcher, car ils ne sont que des collègues, finalement, n’est-ce pas ?

- C’est cool, y a eu de bons retours sur eight. Le public a l’air d’avoir kiffé.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyJeu 14 Juil - 21:47
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


C’est pas la réponse ni la réaction à laquelle tu t’attends quand tu lui demandes ce qu’il pense de ta technique d’approche. Toi tu t’imaginais qu’il se rapprocherait un peu plus encore de toi le beau diable, se mettrait à te chuchoter même une bêtise qui ferait monter la tension d’un étage comme il sait le faire d’habitude. Mais rien du tout. Il te propose juste de demander aux garçons en question ce qu’ils en pensent, il n’y a que comme ça que tu pourrais être fixé. Et ça pourrait être une très bonne réponse, ça pourrait te pousser à lui demander du coup ce qu’il en pense lui. Puisque c’est lui le garçon en question que tu vises mais son air fatigué – légèrement te laisse supposer qu’il n’est pas encore assez détendu, que la journée a été très certainement difficile pour lui et qu’il vaut mieux attendre encore un tout petit peu.

Peut-être que boire détendra l’atmosphère ? C’est en tout cas l’idée que tu te mets en tête lorsque sans répondre quoique ce soit à son conseil tu attrapes la carte, lui fait part de ton possible choix de boisson avant de lui tendre pour qu’il puisse à son tour choisir. Un peu d’alcool ne te fera pas de mal, t’es pas du tout une grande consommatrice Aran, bien au contraire t’es plutôt peureuse des effets. Mais pour ce soir, ça ne pourra que t’aider à te désinhiber car t’as vraiment besoin d’écarter cette gêne qui te colle à la peau pour te dévoiler. Faut que t’arrête de paniquer aussi, que tu réussisses à contrôler les battements de ton cœur pour que tu puisses lui dévoiler ce que t’as dans le cœur.

- ça à l’air bon aussi, tu me feras gouter ?

Que tu lui demandes la bouche en cœur, les cils battant comme les ailes d’un papillon avant qu’un silence pesant ne s’installe à la table. Chose qui n’est jamais arrivé jusqu’à présent, vous n’avez jamais de conversation tous les deux mais là, juste aujourd’hui l’atmosphère est lourde. T’as l’impression que quelque chose cloche et t’es prête à lui demander si quelque chose ne va pas mais tout juste avant que tu n’ouvres la bouche le serveur vient prendre vos commandes, te coupe dans ton élan et lorsqu’il s’en va c’est Suho qui reprend la parole pour te parler du travail.

- Ouais c’est super cool hein ? Je pense que c’était vraiment inattendue et que ta partie apportait vraiment quelque chose à la chanson, je l’aime telleeement… Je pense c’est ma chanson préféré…

Car c’est avec lui que t’as fait ce projet, c’est en l’imaginant lui particulièrement poser un couplet que t’as écrit les paroles de cette chanson. T’as pourtant reçue de jolie démo d’autres artistes, fait mine de t’y intéresser mais c’est la sienne que tu attendais. C’est sa voix que tu voulais sur cette chanson et t’es heureuse de t’être montré si patiente car le résultat te plait.

- Bon… Je me suis faite engueuler d’avoir leaké la chanson sans attendre le go de la direction mais ça me tenait particulièrement à cœur de la sortir le jour de ton anniversaire… Ca pouvait pas attendre …

Et pourtant Dieu seul sait ô combien t’es du genre à écouter au doigt et à l’œil les dirigeants. T’es du genre artiste soumise malgré toi, bien gentille et disciplinée. Mais pas cette fois-là. ça a d’ailleurs étonné que tu agisses de la sorte et on t’a bien fait comprendre que c’était la première et dernière fois que tu le faisais mais t’as aucun regret pour autant.

- Suho … ? T’es déjà tombé amoureux …?

Que tu lâches soudainement, sans aucun préambule lorsqu’un énième silence se pose à la table. C’est direct, un peu comme quand on arrache un pansement d’une seule traite mais tu veux savoir. Tu veux doucement immiscer le sujet des sentiments à la table mais bien évidemment, c’est à ce moment-là que le serveur revient avec vos boissons tu le remercies mais le regarde de travers tout à la fois. Car putain de merde, c’était pas le moment-là.


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyVen 15 Juil - 21:20
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Il opine de la tête lorsqu’elle demande à goûter à sa boisson, remarquant à peine la façon dont ses cils battent sous ses yeux, et l’attendrissement qu’elle essaie de toute évidence de susciter chez lui. La vérité c’est qu’il est pas très à l’aise, Suho – dans sa tête tournent en boucle les mots échangés aujourd’hui, le fait qu’elle ne le considèrera jamais comme plus qu’un collègue, et qu’elle l’utilise seulement pour tester les charmes qu’elle compte employer sur les mecs qui lui plaisent vraiment. Il se sent stupide, comme cet après-midi de printemps dans la salle de danse qui a abrité ses premiers émois, et sans vraiment s’en rendre compte, il laisse un silence pesant s’installer à la table. Heureusement, le serveur ne tarde pas à venir prendre leurs commandes, et après son départ, Suho se force à reprendre la parole pour mentionner leur récente collaboration. Parler travail, tels deux collègues. C’est manifestement la chanson préférée de Aran, et il hoche discrètement la tête, se contente de répondre avec un petit rire :

- Ouais, les fans ont eu l’air surpris…

Lui le premier a été surpris que ce soit sa démo qu’elle choisisse, lorsqu’à l’entendre, elle avait reçu des propositions de nombreux artistes de talent. Il en avait été touché, sur le coup – un peu trop heureux, flatté, lorsqu’il sait ne pas être le meilleur rappeur de l’industrie –, cette collaboration avait un arrière-goût doux, aujourd’hui devenu amer, lorsqu’il constate la réalité des choses ; de la façon dont elle le perçoit. Et apparemment, elle s’est faite remonter les bretelles après avoir sorti la chanson sans attendre le feu vert du label – elle, la Aran si sage, qui a toujours eu tant de mal à le suivre dans les bêtises dans lesquelles il voulait l’embarquer. Mais elle voulait vraiment la sortir le jour de son anniversaire, et il se contente de hocher la tête, lui répondre bien sérieusement :

- C’était le plus intelligent à faire, en vrai. Comme c’était le jour de mon anniv’, les fans ont cru que ça venait justement du label.


Et sans doute Suho était-il prêt à beaucoup de choses, mais rien n’aurait pu le préparer à la question qui suit. T’es déjà tombé amoureux ? Il a les yeux qui s’écarquillent un peu, subtilement, et les lèvres qu’il humecte alors, tandis que son cerveau s’emballe et que son cœur suit. Ouais, j’crois que j’suis tombé amoureux, y a longtemps. J’sais pas si c’est ça qu’on appelle être amoureux, tout ce que j’sais c’est que j’étais triste chaque fois qu’on se quittait, comme si on se reverrait plus jamais. Que j’avais tout le temps envie d’être avec toi ; que j’aurais voulu te protéger de tout le mal que le monde peut faire parfois. Que j’aurais été prêt à te faire encore mille blagues de merde, et te ramener mille bouquets cueillis sur le chemin du lycée, juste pour voir un sourire deux secondes sur tes lèvres. Et que je me sentais jamais aussi bien que quand je sentais tes mains sur ma peau et tes lèvres contre les miennes. J’ai failli te cracher le morceau à l’époque, tout entier, mais t’avais déjà fait ton choix avant même que j’ouvre la bouche. Les mots butent contre ses lippes, prêts à sortir, et le cœur tambourine un peu trop fort dans sa poitrine à cette seule idée, mais déjà le serveur revient à la table, pose les cocktails devant eux, l’air de ne plus trop se souvenir qui a commandé quoi. Et pendant ce laps de temps, il a le temps de reconsidérer sa réponse ; reprendre contenance, et réaliser à quel point il ne ferait que se ridiculiser pour de bon en avouant tout ça. Car merde, elle le voit comme un collègue.

- Nan, j’crois pas. De toute façon c’est galère de savoir ce genre de truc, j’crois.

Il baisse les yeux vers la boisson posée devant lui ; en prend une gorgée, pour s’occuper les mains ; la bouche, et éviter de trop parler. Et il ne lui retourne pas sa question, car il a trop peur de sa réponse. A la place, il demande plutôt :

- Pourquoi tu t’intéresses à ce genre de sujet ? C’est pas toi qui m’a répété pendant six mois que tu voulais rien à voir à faire avec les mecs, maintenant que t’es dans cette industrie ? On a plus le droit à tout ça maintenant askip.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyDim 17 Juil - 21:59
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Jamais la conversation n’a été aussi tourné vers le travail qu’aujourd’hui et si t’es cent pour cent honnête avec toi même, ça te fait chier que ça soit le cas. Quand t’as proposé à Suho une sortie entre « collègues » par message un peu plus tôt dans la journée, tu disais ça pour rire dans les faits. Car c’est le motif qui ressort dès lors que deux artistes sont vus ensembles, c’est beaucoup plus simple de parler de collaborations, de rendez-vous professionnel que d’avouer qu’il y a bien plus que ça entre deux personnes de l’industrie. Et dieu seul sait ô combien Icarus est traqué ces derniers temps – surement plus que toi, même.

Mais là, c’est un peu trop réel comme rendez-vous entre collègues.
Un peu trop formel, elles te manquent vos conversations à la con.

C’est sympa de discuter musique, de pouvoir parler de ce projet que vous avez monté à deux mais là tout de suite, ce n’est pas ce que t’attends de la soirée. T’aurais préféré qu’il balaie le sujet du boulot d’un revers de la main, qu’il te parle de lui – de vous et même des extra-terrestres si ça l’enchante. Car là au moins, tu te serais sentie proche de lui et non pas gênée comme tu l’es actuellement. Et tandis qu’un ange passe – ou même peut-être deux tu l’observes Suho, si lui préfère regarder un peu de partout autour de lui en attendant que les boissons arrivent à la table, toi c’est lui et rien que lui que tu regardes. Son joli nez droit, sa mâchoire anguleuse et ses cheveux teintés d’un rouge un peu moins flamboyant que les semaines d’avant. Il est beau, il l’a toujours été mais depuis que tu l’as retrouvé il brille encore plus au creux de ton cœur. Tu l’aimes Suho, tu l’aimes mais tu ne sais pas encore comment le lui dire. Tu l’aimes mais t’as peur que ça ne soit pas réciproque alors bêtement tu lui demandes si il a déjà été amoureux dans sa vie, attend sa réponse pendant ce qui te semble être une éternité. T’es suspendue à ses lèvres, le regarde réfléchir à cette question qui ne semble pas si évidente pour lui et bien sûr, c’est pile à ce moment-là que le serveur décide de revenir. Il est incertain, prend plus de temps qu’il n’en faut pour poser vos boissons dans le bon ordre et quand il s’en va Suho t’avoue finalement que non, il n’a jamais été amoureux. Du moins, il ne pense pas car ça semble difficile à ses yeux de le savoir. Et t’es forcément déçue de sa réponse car une toute petite part de toi s’imaginait qu’il répondrait qu’il l’a été par le passé ou mieux qu’il l’est actuellement. Car après tout pourquoi pas ? Pourquoi s’était-il permis de t’empêcher de sortir avec l’un de ses collègues des mois plus tôt, pourquoi il est venu gâcher ton rendez-vous avec Han Gyeol ? Pourquoi il ne peut s’empêcher de coucher avec toi ? De te côtoyer ? Pourquoi il t’a répété mille fois que c’est trop compliqué de maintenir une amitié avec toi ? Finalement tu t’es fait beaucoup de film Aran et quand il te demande pourquoi tu te poses toutes ces questions si soudainement tu baisses les yeux vers ton propre verre, fait tourner la paille à l’intérieur et fini par répondre :

- Non comme ça … ? Je me dis on est des humains même avec toute la meilleure volonté du monde ça arrive ce genre de chose…

T’en est la preuve Aran, t’as beau t’être appliqué toute ton adolescence à ne pas fréquenter des garçons, ne pas t’en enticher t’es malgré tout tomber dans le piège de l’amour. T’es doucement tombé amoureuse de celui qui te fait face, celui que t’as du mal à regarder dans les yeux par peur qu’il lise en toi qu’il vient de briser le brin d’espoir que t’avais.

- C’est pas parce que j’ai dit un truc que je suis la personne qu’il faut écouter tu sais ?

Tu viens alors boire un peu de ta boisson, imagine que l’alcool que tu vas ingurgiter ne pourra te donner qu’un peu plus de courage.

- Et du coup tu conseillerais quoi à quelqu’un qui veut dévoiler ses sentiments sans savoir à 100% si la personne les partage ou non ? Elle devrait se confier ou juste garder pour elle sa déclaration … ?

T’as le cœur qui bat à deux mille à l’heure, à tel point que tu le sens battre dans tes tempes, jusque dans la pulpe de tes doigts qui tiennent un peu trop fort ce verre. Tu lui jettes alors un coup d’œil, furtif, mais très vite tu détournes le regard, te met à fixer le ciel en espérant qu’il te donnera le courage de lui dire ce que tu ressens.

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyLun 18 Juil - 22:17
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Elle semble avoir changé d’avis, Aran : elle qui était si bien fermée à la seule idée de respirer dans la même pièce qu’un homme lorsqu’il la retrouvé lui parle aujourd’hui de sentiments ; prétend que ça peut arriver à tout le monde, eux les premiers, malgré des trésors de volonté. Et si tu savais comme tu dis vrai, Aran ; comme j’ai l’impression de retomber dans mes travers du lycée parfois, lorsque j’arrive à te faire rire, ou à attirer tes lèvres à moi. Comme ça me tord le ventre, ça me bouscule le cœur. Et ça me fait flipper, j’me chie dessus chaque fois que ça me fait ça. Et c’est à son tour de baisser les yeux vers son verre ; jouer machinalement avec le liquide coloré, lorsqu’il lui répond :

- Ouais… j’suppose. Pas pour rien que des idols se mettent en couple au risque de bousiller leur carrière, hein ?

Un petit sourire presque triste se dessine sur ses lèvres lorsqu’il ose relever les yeux vers elle, car c’est vrai, ils doivent bien être réels, ces sentiments, pour tout mettre en péril de la sorte. Et déjà, la petite brune ajoute que ce n’est pas parce qu’elle dit quelque chose qu’il faut bêtement s’y plier. Il hausse alors légèrement les sourcils, lui répond avec un sérieux feint :

- Ah ouais ? J’sais pas, Hermione Granger elle a tellement l’air de toujours croire qu’elle a raison que je pensais que c’était le cas…

Il fait mine de retrouver un peu de légèreté, pour dissiper le léger inconfort qui le gagne depuis ce qui commence à faire un bon paquet de minutes, désormais ; pour ne pas qu’elle le capte, ne pas laisser à un vrai malaise une chance de s’installer. Prétendre que tout ceci ne l’atteint pas. Mais c’est peine perdue, car merde, Aran, pourquoi tu me demandes des conseils pour tes relations, d’un coup ? C’est qui ce mec à qui tu veux dévoiler tes sentiments ? Pourquoi tu me tortures comme ça, j’ai pas signé pour ça moi, putain. Il reste bête face à sa question, abasourdi par tout ce qu’elle implique ; ses méninges qui fonctionnent à toute allure pour tenter de comprendre de qui elle peut bien vouloir parler, plus que pour trouver une réelle réponse à lui apporter. C’est encore ce Han Han Gyeol ? Il croyait pourtant l’avoir neutralisé… Puis non, c’est pas possible, il est trop vieux pour elle. Ca doit être un type dont elle ne lui a pas parlé, alors, et il se repasse mentalement les célébrités avec qui elle aurait été amenée à travailler ces derniers temps, sans parvenir à mettre le doigt sur quelqu’un de convaincant. Mais Aran lui fait face. Aran attend toujours sa réponse, alors il prend sur lui pour rassembler ses pensées ; prend une petite inspiration, avant de se décider à lâcher :

- J’pense vaut toujours mieux rien dire. Ça peut sembler bête, mais… Ca fait trop mal…

Il fronce un peu les sourcils, se reprend de justesse :

- Enfin, paraît que ça fait trop mal de se prendre un stop. Alors ouais. Je pense on souffre moins de rien dire.

Parfois, il se demande ce qu’il se serait passé si en dépit de ce qu’il s’était passé, il avait pris son courage à deux mains et lui avait fait part de ses sentiments. Auraient-ils eu droit à une seconde chance ? Aurait-elle finalement décidé de rester à Daegu, ou auraient-ils pu tenter une relation à distance ? Mais il n’y avait pas de bonne solution. Il n’aurait pas voulu qu’elle abandonne ses rêves pour lui, et pour avoir vécu le quotidien d’un trainee, il sait mieux que personne qu’il ne laissait pas de place à une relation à distance. Et de toute façon, il est sûr que ses sentiments n’étaient pas réciproques – car sinon, comment aurait-elle pu avoir tant de facilités à tout laisser derrière elle, lui y compris ? Alors oui. La meilleure chose à faire, c’est de garder les choses pour soi – il aurait dû le comprendre dès les prémices de son enfance.

- Ça évite d’être blessé, reprend-il, puis de tout gâcher, aussi. J’crois que statistiquement, y a plus de cas où les sentiments sont pas réciproques que l’inverse, quand on y pense.

Il a l’air bien sûr de lui, alors qu’il laisse un doigt courir le long du verre embué de sa boisson ; y tracer des dessins hasardeux, pour finalement lâcher platement :

- Enfin, après j’en sais rien, j’suis pas conseiller de couple moi.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyJeu 21 Juil - 21:32
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


T’hoches de la tête, bien trop d’accord avec ce qu’il avance Suho. Si il y a encore une toute petite année t’aurais été de ceux qui se moquent de ces célébrités qui sont prêtes à tout perdre pour une relation sans avenir, là tout de suite t’es au bord de ce même précipice. Incapable de te moquer car t’es à un rien de tout mettre en péril juste pour lui. Car il est la personne qui te fait sourire au quotidien, la personne qui te porte vers le sommet. Tu l’aimes et tout ton cœur le cri, même ton cerveau te hurle d’au moins tenté.

Et c’est bien la toute première fois que ton cœur et ta tête sont en symbiose.
C’est agréable comme sensation, vraiment.

Mais Suho ne semble pas comprendre pourquoi tu parles de tout ceci toi, particulièrement. Car toi, t’as toujours scandé à qui voulait bien l’entendre que l’amour ne valait en rien la passion, que jamais ô grand jamais toi, tu te laisserais avoir dans ces histoires de sentiments. Encore moins maintenant que t’es connue et tu comprends qu’il soit intrigué et c’est bien pour ça que tu lui rappelles qu’il ne faut pas toujours t’écouter.

- Oh je pensais avoir raison tu sais ? Juste… On évolue, tout n’est pas tout noir ou tout blanc…

Il y a aussi du gris perlé, du blanc crème et surement un millier d’autres teintes. Suho c’est ta touche de blanc écru sur ton tableau tout noir sans aucune nuance et t’aimerais lui en faire part, lui dire qu’il a changé ton monde à tout jamais en forçant les barrières que tu t’étais toujours imposée. T’as pris du temps à t’en rendre compte, il t’aura fallu des années mais t’as jamais été aussi sûr de quelque chose dans ta vie. Le hic, c’est que t’as peur du rejet, peur de son rejet plus particulièrement. T’as la frousse rien que d’imaginer qu’il puisse éclater de rire en apprenant que t’es tombé dans ses filets et que naïvement, t’ai pu t’imaginer des choses. Et plutôt que de lui dire simplement ce que t’as sur le cœur tu cherché à attiser sa curiosité, qu’il veuille tellement savoir pourquoi tu cherches des réponses que tu ne pourras que lui avouer tes sentiments. Mais ton plan tombe à l’eau très rapidement car il ne semble pas le moins du monde intéressé par tes états d’âme Suho ou du moins, pas assez pour te demander concrètement à qui tu penses en demandant tout ça. Il te toise juste un instant le beau diable avant de se prononcer sur la question, qu’à ses yeux il vaut mieux se taire par risque de tout gâcher dans ce genre de situation.

Car c’est ça que t’encours Aran en lui avouant tes sentiments,
Tu risques de tout gâcher entre vous.

Tu le regardes alors attentivement, silencieuse. Tu le regardes mais lui, ne te regarde pas. Il préfère tourner la tête à gauche, puis à droite. Préfère regarder de partout mais surtout pas toi. Tu te dis qu’il a peut-être compris ou tu voulais en venir, a lu en toi ce que tu comptais lui dire. Et c’est la honte, le drame. Car il te conseille de ne rien lui dire, essaie sagement de te faire comprendre qu’il vaut mieux pour toi que tu ne ridiculise pas. T’avale alors difficilement la boule qui s’installe au milieu de ta gorge, tourne à ton tour la tête lorsque tu prends le courage de lui répondre :

- T’as surement raison ouais, c’est le mieux à faire…

Tes orbes foncés qui se rivent sur le ciel, t’essaies alors de chasser ces perles salines qui menace de s’échapper. Tu clignes plusieurs fois des yeux, compte tes respirations dans ta tête. Et lorsqu’enfin tu penses être capable de tourner la tête de nouveau vers lui t’attrape ton verre, vient en boire une très longue gorgée pour te donner du courage – espérer que l’alcool calmera ton chagrin naissant.

- Pourquoi tu me regardes comme ça … ? C’est pas de moi que je parlais tout le long hein, j’exposais juste le cas d’une copine !

Tu te mets alors rire, laisse des larmes s’échapper comme si c’était un réel fou rire qui te prend lorsqu’en réalité tu te sens juste blessée, totalement ridiculisée. Il a beau avoir fait de son mieux pour t’éviter la gêne tu te sens malgré tout mal à l’aise dorénavant.

- T’as vraiment cru c’était moi ? Non… J’attends que ça soit les garçons qui se déclarent, j’oserais pas.

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyVen 22 Juil - 22:45
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Apparemment, Aran a effectivement toujours été persuadée d’avoir raison ; mais apparemment, les gens évoluent, et c’est un concept difficile à comprendre pour Suho. Car il a été élevé dans un environnement figé, sans perspectives d’évolution – son père n’a jamais changé, et sa mère n’a jamais su se réveiller. Si son grand frère n’était pas intervenu, sans doute la famille serait-elle toujours embourbée dans la même situation, des années plus tard. Et puis elle lui demande des conseils, et il ne comprend pas trop d’où ça sort. Elle semble s’interroger sur le moment adéquat pour avouer ses sentiments à un homme ; lui demande si une personne devrait se déclarer sans être sûr que ses intentions sont partagées. Et fort des expériences passées qu’ils ont partagé, il ne peut que lui conseiller de ne rien dire. Car c’est finalement le meilleur moyen de se préserver ; que ça évite la déception, de finir avec le cœur brisé. Le mieux qu’il puisse lui conseiller serait carrément de ne pas tomber amoureux du tout, mais ça ne se contrôle pas, il le sait bien, le comprend bien quand il voit à quel point il revient toujours, tristement, vers la jeune femme. Et y a un petit blanc qui s’installe avant que cette dernière n’abonde dans son sens ; le pousse à hausser les épaules lorsqu’il lui répond :

- Après j’sais pas hein, j’ai pas la science infuse.

Et Suho, il se sent un peu contrarié ; s’efforce tant qu’il peut d’ignorer cette sensation désagréable qui lui leste la poitrine depuis que l’idée qu’elle puisse se tourner vers lui car elle est intéressée par un autre garçon s’est immiscée dans son esprit. Il se sent bête, au regard de ces derniers mois passés à la côtoyer comme avant – se dit qu’il aurait dû s’en tenir à une relation cordiale, comme c’était prévu à la base. Ses yeux égarés sur le visage de la petite brune, il se demande s’il cessera un jour de se retrouver dans des situations pathétiques avec elle – il y a d’abord eu ce jour où il souhaitait lui faire part de ses sentiments et qu’elle lui a seulement annoncé quitter Daegu, et maintenant le voilà en train de lui donner des conseils sur ses relations. Quel con.

Et puis elle lui demande pourquoi il la regarde ainsi,
Et si tu savais Aran,
Jamais je pourrais te dire ce qu’il se passe vraiment dans ma tête.


Il paraît qu’elle exposait seulement le cas d’une copine, mais il n’est pas stupide, et peine bien à y croire.

- Ah ? C’est pas l’excuse qu’on sert tous quand on parle de notre cas mais qu’on assume pas ?

Car c’est vu et revu, et pourtant Aran éclate de rire, semble partir dans un tel fou rire que de petites larmes perlent aux coins de ses yeux, et il la considère sans trop réussir à rire avec elle, pinçant nerveusement les lèvres. Elle lui demande alors s’il a réellement cru que c’était elle ; ajoute qu’elle attend que les garçons se déclarent pour elle, et il baisse les yeux vers sa boisson, joue un peu avec sa paille. Sauf que tu nous laisse même pas le temps de nous déclarer, Aran. Tu t’échappes avant, alors j’sais pas ce que t’attends vraiment de nous, au final. Il finit par reprendre une petite gorgée de son cocktail, car il en a besoin ; lâche avec un petit sourire, plus triste qu’il l’aurait souhaité :

- Je comprends l’idée, après si vous attendez tous les deux que l’autre fasse le premier pas, ça peut durer un moment.

Car il sait que dans son cas, jamais plus il n’aura le courage de lui avouer quoi que ce soit – pas après le désastre de Daegu, encore moins après ce qu’elle a pu lui faire comprendre ce soir. Mais il ne sait même pas pourquoi il pense à tout ça, car il n’est de toute évidence pas concerné par toute cette histoire ; finit par lui demander :

- Bon, t’as eu tous les conseils dont t’avais besoin pour ta « pote », c’est bon, ou faut encore jouer les Docteur Love ? J’te rappelle que j’y connais rien moi, j’suis jamais sorti avec personne.

C’est pas faute d’avoir voulu, mais ma vie amoureuse est aussi peuplée que le désert de Gobi, et c’est finalement mieux comme ça, j’crois.
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyMer 27 Juil - 22:35
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Tu le sais qu’il n’a pas la science infuse Suho et pourtant, c’est ses conseils que t’écoutes à la lettre ce soir. Des conseils qui te décourage dans ton envie d’être un peu plus honnête pour une fois en vingt et une année de vie, dans ton envie de dire pour la toute première fois les mots que tu t’es toujours promis de ne prononcer ô grand jamais pour personne. T’as l’impression qu’il t’a coupé l’herbe sous le pied le beau garçon assis face à toi, qu’il t’a mis en garde de ne pas le faire au risque de te rétamer et forcément tu te sens honteuse comme tu l’as rarement été dans ta vie. Ça s’est produit deux ou trois fois tout au plus ? Une première fois quand tu t’es fait pipi dessus à l’école lorsque t’avais à peu près six ans et bien plus grande lorsque t’as fait ta première crise d’anxiété devant madame Kim.

Et dorénavant tu pourras ajouter la fois où t’as voulu dire je t’aime à Suho.

C’est la pire de toutes tes hontes celle-là, le pire de tes échecs. Car au-delà de ne même pas avoir pu lui dire ce que t’avais sur le cœur, t’as l’impression qu’il a compris tout le bordel et que tu ne peux même pas repartir avec un brin de fierté.

- Même si c’est le cas, que je parlerais de moi et pas d’une copine soit un gentleman et ne remue pas le couteau dans la plaie non ? J’savais que ça serait une mauvaise idée d’en parler, tu t’imaginerais n’importe quoi….

Prunelles que tu laisses rouler, l’éclat de rire si peu spontané que tu laisses échapper juste pour sauver les apparences mais ton cœur n’en reste pas moins meurtri, t’as même envie de vomir et pas du tout envie de boire ne serait-ce qu’une gorgée de plus de ce cocktail tant t’es triste. Et quand il te regarde Suho c’est pire, t’as l’impression que ton cœur va imploser. Arrête me regarde pas comme ça, j’me sens déjà assez conne pas besoin d’avoir l’air si triste et embarrassé pour moi. Forcément, en te sentant si mal tu te mets à te justifier comme tu le fais à chaque fois que la situation t’échappe, tu lui rappelles une énième fois que tu ne parles pas de ton propre cas et ajoute même que t’attends que ça soit les garçons qui viennent vers toi.

C’est ton contre-uno de la honte,
Ta façon de regagner un peu de fierté après l’échec cuisant.

Et peu importe ce qu’il dit Suho, même si une telle situation à base de non dit peut amener à ce qu’une relation n’évolue jamais si aucun des deux ne fait le premier pas t’hausses les épaules, comme lui, fait tourner la paille dans ton verre en lui répondant :

- Je préfère ça que mourir de honte… Pas toi ?

Tête que tu penches légèrement sur le côté, paille que t’amène – t’efforce d’amener à tes lèvres pour en boire une nouvelle gorgée pour finir au plus vite ce verre et t’en aller. Quand il te demande si t’as eu toutes les réponses que tu voulais t’hoches mollement de la tête, te dit que t’aurais préféré une autre issue à toute cette conversation mais qu’au moins ta relation avec le garçon n’est pas foutue. Il te faudra du temps pour faire le deuil de ce type de relation que t'espérais avoir avec lui, de tes sentiments mais au moins tu pourras le garder dans ta vie et c’est le plus important t’imagines.

- Oui c’est bon j’ai eu ce que je voulais on peut passer à autre chose…

Un triste sourire que tu lui adresses et avant qu’un blanc ne s’installe t’ajoutes :

- Tu me racontes quoi sinon ?

Et tu l’écoutes parler, l’écoute sans être à cent pour cent à fond dans la conversation. Tu rumines malgré toi Aran, ne te sens pas très bien. T’as hâte de rentrer, pouvoir évacuer toute cette tristesse qui ne fait que s’aggraver au fil des minutes qui passent à ses côtés. Pourtant tu continues de lui sourire, joue la comédie alors que t’as jamais été aussi mal qu’aujourd’hui.


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
En ligne
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ 4cd7554f5b89a8b9ac91dc3db04ce02b9e4c17ef
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 18575
MESSAGES : 7862
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 20
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptyJeu 28 Juil - 21:40
life goes on

-- ft  aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Un gentleman. Ces deux mots résonnent étrangement, pour Suho qui ne s’y reconnaît pas vraiment. Il ne se qualifierait pas lui-même ainsi, et pourtant Aran lui demande de se comporter tel ces hommes bien élevés ; attentionnés. Et sans trop comprendre le sens de ses mots, sans trop saisir si elle parlait finalement d’elle-même ou non, il fera au moins l’effort de faire ce qui s’apparente le plus à un comportement de gentleman : se taire, laisser la conversation s’éteindre dans un tas de cendres, comme un feu s’étoufferait de lui-même faute d’avoir été alimenté.

Elle lui apprend que quoi qu’il advienne, elle attend que les garçons se déclarent auprès d’elle – et non l’inverse, surtout pas l’inverse. Et Suho ne peut s’empêcher de penser à son propre cas ; à la pudeur qu’elle a construit en lui à la seule idée de dévoiler ses sentiments. Il se dit qu’ils sont finalement devenus bien semblables, que la jeune femme a de toute évidence déteint sur lui, et que pour peu qu’elle jette son dévolu sur une personne aussi fermée que lui, la situation ne risque pas d’évoluer. Et il lui fait part de tout cela, sans trop savoir s’il regrettera sa sincérité par la suite, s’il ne fait pas que l’aider à courir dans les bras d’un autre. Mais elle lui rétorque qu’elle préfère ne rien avoir que de mourir de honte, et il demeure un instant silencieux, à la dévisager sans mot dire. Car qui serait-il pour la contredire ? Lui le premier aime mieux ne rien tenter que d’avoir la certitude que Aran ne partage pas ses sentiments – la douche froide de la salle de répétition, au lycée, ne lui a que trop suffi. Alors il finit par hocher la tête ; répondre, en baissant les yeux vers sa boisson :

- Si. T’as raison.

Désireux d’en finir avec toute cette conversation, de se dégager de la sensation désagréable d’être englué dans un magma lourd et poisseux, il lui demande si elle a eu les réponses aux questions de son « amie » ; est soulagé de l’entendre répondre par la positive. Elle l’interroge alors sur ce qu’il peut bien avoir à lui raconter, et il gonfle un instant les joues ; lève les yeux vers le ciel, à la recherche de quelque chose d’intéressant à lui mettre sous la dent.

- Mh… Ben on continue de s’entraîner pour l’émission… C’est pas toujours facile, mais j’suis content d’être là et de pouvoir faire tout ça, ça faisait longtemps que je m’étais pas senti challengé à ce point. J’ai hâte que tout soit sorti à la télé. Sinon… Jiwoo est toujours obsédé par Chucky, l’autre jour j’me suis réveillé avec sa poupée à un centimètre de ma tête, j’ai cru j’allais faire une crise cardiaque. J’sais que ma mère a eu une promotion mais Yeon s’est encore fait virer de son…

Il fronce légèrement les sourcils en remarquant que la jeune femme ne semble l’écouter que d’une oreille distraite, mais enchaîne déjà :

- Et l’autre nuit j’ai été réveillé par une grosse lumière dehors, et quand j’suis allé à la fenêtre j’ai vu un vaisseau spatial. Y a une alien trop fraîche qui est descendue et qui m’a fait monter à bord, depuis le temps que j’attendais ça…

Mais remarquant qu’elle ne tique même pas, il s’interrompt pour de bon, et vient agiter une main juste sous son nez.

- Hého, tu m’écoutes ?

Il se mord alors un peu l’intérieur de la lèvre, nerveux, et lui demande, une ombre soucieuse pour voiler son regard :

- Ça va pas ? T’as l’air ailleurs. Tu te surmènes pas trop quand même ? Tu dors assez, tu sautes pas des repas, hein ?
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
En ligne
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Amrwi74u_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 17196
MESSAGES : 7933
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 21
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ EmptySam 30 Juil - 22:42
life goes on

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Et comme ça après quatre mots, la conversation s’évanouit. Il faut alors agir comme si de rien était, faire semblant que le cœur n’a pas été touché – brisé quelques minutes avant. Tu lui demandes alors ce qu’il a de beau à te dire mais la réalité c’est que plus rien ne t’intéresse à l’instant T. Pourtant t’aimes l’écouter parler Suho. T’adores le son de sa voix, te damnerait pour ses yeux noir brillant quand une conversation l’excite, qu’un sujet l’intéresse sincèrement. Tu pourrais l’observer des heures parler de tout ce qui lui plait mais pas ce soir. C’est trop tôt, bien trop tôt pour que tu puisses agir comme si de rien était.

T’es crispée sur ta chaise, boit par petite gorgée ton cocktail mais sans prêter attention à son gout, sans prêter attention à quoi que ce soit autour de toi en réalité. T’as juste l’impression de sentir ton cœur saigné, de devoir contrôler un ouragan de larmes qui à tout moment peut tomber. C’est horrible de comprendre que la personne qu’on aime le plus ne nous aime pas autant en retour, tu ne t’imaginais pas que ça l’était à ce point en tout cas.

Qui t’as envoyé ?
Pourquoi t’as écouté les conseils des gens ?

T’étais mieux dans ton ignorance, quand tu ne savais pas que ce que tu ressentais pour lui s’apparenter à bien plus que de la simple affection. C’était bien d’être bête, discipliné quand tu t’efforçais de croire que tu n’avais jamais été touché par les grâces de l’amour. Maintenant t’es triste, frustrée et bien trop autocentrée car tu reviens à la réalité uniquement quand une main s’agite sous tes yeux. Mollement tu relèves ton regard triste vers ton bourreau. Tu vois qu’il est inquiet et pour ne pas en rajouter une couche tu reprends vite tes esprits, passe une main sur ton front en feignant un sourire et lui dit :

- Si, si je t’écoute… Désolé je pense que l’alcool m’est monté super vite à la tête… C’était pas très intelligent de ma part de proposer une sortie comme ça après tant d’entrainement !

Regard que tu baisses déjà sur ton verre à moitié vide en te disant que c’était la pire idée du monde ce « date » mais ta réponse ne semble pas suffire à Suho car déjà il te demande si tu te surmènes au boulot, mange et dort correctement c’est dernier temps. Comme si la réponse l’intéressait réellement.

Pourquoi ça t’inquiète Suho ? T’en a quelque chose à faire ?
Est-ce que si je disparais tu le capterais même ?


Mais Suho tu peux pas lui en vouloir de ne pas t’aimer, de n’éprouver aucun sentiment amoureux envers toi. T’es juste une amie, une jolie fille avec laquelle il s’amuse de temps à autre depuis des années. Alors t’oublies tes pensées et lui répond sagement :

- Non je me surmène pas, promis… J’dois être juste un peu plus fatiguée que je l’imaginais … Ca te gêne pas si dès qu’on a fini on y va ? Je pense pas faire long feu ce soir… Désolé…

Désolé d’être horriblement triste,
Désolé de ne pas être capable de passer outre ce que je ressens.


T’as juste pas le cœur à continuer plus longtemps de lui mentir. T’as juste envie de digérer cet échec toute seule chez toi, fourré dans ton lit au fin fond de ta couette tout en pleurant pour accepter que jamais il n’y aura une réelle histoire entre lui et toi. Et quand vos verres sont terminés après quelques conversations des plus banales que vous aurez entretenu pour étouffer la gêne de cette soirée vous vous quittez devant l’immeuble ayant chacun de votre coté commandé un uber pour rejoindre vos appartements. Même vos aurevoirs sont distants, différent de d’habitude et tu te dis que c’est peut-être la dernière fois que tu le vois Suho.

Et t’as mal au cœur, t’as envie de crever en pensant à ça.

Le chemin jusqu’à chez toi tu le passes à évacuer toute ta peine, sous le regard inquiet du conducteur qui se contente de se taire, de te laisser vivre ton premier chagrin d’amour tandis que toi tu te demandes comment tu vas faire, comment tu vas vivre sans l’avoir à tes côtés Suho. Est-ce que tu vas réussir à doucement t’en éloigner, doucement te défaire des sentiments qui se sont créé avec les années ?

T’es forcée Aran, si tu veux avancer il va falloir que tu tires définitivement un trait.

Contenu sponsorisé
— LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
(#) Sujet: Re: — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫   — LIFE GOES ON ❪ A R A N ❫ Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: