1234
FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: seoul :: Itaewon
Partagez

 FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))


Jung Mikyu
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12115-jung-mikyu-bis_kyu#355362
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Db592f53b8162b29e00edcbed955fa84
AVATAR : THE FIVE STAR MICHELIN ( skz sunshine ; Lee Felix )
POINTS : 1177
MESSAGES : 2456
NOUS A REJOINT LE : 14/11/2021
AGE : 21
FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Empty
(#) Sujet: FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))   FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) EmptyDim 12 Juin - 23:35

Fahrenheit 451

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

when I talk to my friend,
I talk about you


La nuit ne domine pas encore les cieux brodés de la dentelle du crépuscule, les couleurs déclinent en ocres mauves, indice des journées qui s'allongent, de la conquête de l'été aux portes de la ville. Shin déjà dénudé dés les premiers rayons pointant leur nez. Toute l'année si peu vêtu, même par moins dix degrés il conserve ses habitudes de chaudière humaine, processus réconfortant dont Kyu profite sans vergogne lors des soirées hivernales où il lui sert de bouillotte sur-mesure, dans ses veines le sang bouillonne et aux iris le feu crache, de ses paroles incendiaires il fait parfois exploser le thermomètre de la patience sans jamais pourtant que son charme n'en souffre.
Ce soir ne fait pas exception -- Kyu a l'habitude de se promener dans ce parc avec Lumos, il en connait chaque sentier et a déjà arpenté chaque pelouse, il y croise parfois des visages familiers qu'il hésite toujours à saluer. Il n'a suffit à Shin que d'un premier contact avec un frisbee pour attirer tous les regards alentours, peut-être à cause de son rire trop vibrant ou de sa gestuelle frénétique ? Kyu se sent fatigué rien qu'à le regarder s'agiter dans tous les sens et ça le fait sourire aussi, une risette en coin accrochée au bout des lèvres depuis de longues minutes à l'observer rejouer une pub digne des spots TV que l'on voit défiler pour ❝ Délices Canin, votre meilleur ami ne manquera jamais de croquettes ! — lui a vite abandonné la partie, laissant à leur compagnon à quatre pattes le soin d'épuiser Shin (si tenté qu'il en soit capable, que quinconce en soit capable) pendant qu'il se perd sur le fil d'actualité de sa page instagram, regardant la story de Nabo, puis celle de sa sœur, avant de s'afférer à immortaliser son propre moment de vie en vidéo, film en noir en blanc qu'il accompagne d'une petite légende ironique qui le fera rire à coup sûr.    


« — Mikyu ? »


La voix familière le force à redresser le nez de son cellulaire et à tourner la tête en direction de la silhouette qui s'approche. A peine l'a-t-il reconnu que déjà le dalmatien éponge ses pattes pleines de terre sur son jean délavé. « — Boram ?Je me disais bien que c'était toi sur ce banc, bah t'es tout seul ? Il est où Lumos ?Là-bas avec mon pote, lui répond-t-il en les désignant du menton — J'ai pas encore réussi à déterminer qui jouait avec qui... les éclats de rire qu'elle lui offre accentuent le rictus, chassant presque de ses pensées les présentations [ [ p é n i b l e s ] ] qui ne tarderont pas à suivre. — Qu'est-ce que vous faîtes-là vous ? Tu le sors pas beaucoup plus tard le vendredi ?C'est que tu as bonne mémoire. Je suis sortie du bureau plus tôt que prévu, c'est chouette comme ça on a pu se croiser ! Mon weekend commence définitivement bien. » Les joues s'empourprent lorsque le regard se détourne, juste à temps pour voir Shin remonter le chemin jusqu'à eux : « — Je suis surpris que t'aies encore la force de mettre un pied devant l'autre vu le marathon que tu viens de te taper ! Au fait, tu te souviens de Boram ? Je t'en ai déjà parlé... la lèvre aussitôt mordue dans un reflex incontrôlable, l'appréhension goutte au bord des crocs qui malmènent les gerçures -- n'importe qui ne penserait même pas à surveiller les traits du visage dans lequel il relève les signes avant-coureur, mais il n'est pas n'importe qui. Ils ne sont pas n'importe qui ensemble. Il termine de faire les présentations d'usage en quelques mots, ne quittant jamais les yeux de son double, son corps ayant imperceptiblement bougé dans sa direction pour s'éloigner de celui de la jeune femme et se rapprocher au plus près du sien, il sent la sueur perler le long de ses bras d'avoir trop couru, son t-shirt imbibé de ses excès. — Salut ! Je parie que t'es l'acteur non ? s'amuse-t-elle à deviner — Ou celui du club de lecture ? »






 
Where is my angel? The end of a tiring day. Someone come and save me, please. Is overshadowed by a sigh. I guess everyone's happy. Can you look at me? 'Cause I am blue and grey
Seo Kenshin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11927-seo-kenshin-idc99810
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) 45796c6e2e5c17166890bfa16cc22232
AVATAR : TCHOIN CITY ( paraît que c'est affectueux. mdr. )
POINTS : 1030
MESSAGES : 2465
NOUS A REJOINT LE : 13/10/2021
AGE : 21
FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Empty
(#) Sujet: Re: FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))   FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) EmptyMar 14 Juin - 1:44

Fahrenheit 451

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

when I talk to my friend,
I talk about you


C’était pourtant une belle fin d’après-midi, elle sent la fin du printemps. Une météo généreuse, une sortie sympa comme ils en font souvent rien que tous les trois.
Tous les trois : Kyu, Lumos et lui. Et non pas tous les trois : Kyu, cette fille et lui.
Vous voyez ce qui cloche ?
Le labrador revient à lui avec le frisbee dans la gueule mais il secoue la queue en la regardant elle. Le comportement du chien valide ce qu’il savait déjà, il suffit d’avoir des yeux pour comprendre que c’est la fameuse fille dont lui a parlé Dami.
« Viens. » Il claque des doigts pour dégeler Lumos de sa position assise, le canidé le suit au pas. Un pas un peu plus raide à mesure qu’il se rapproche d’eux. Il l’entend rire, il décrète que ça fait partie des sons les plus agaçants au monde. À égalité avec celui d’une mouche qui fait ses meilleurs saltos aériens passé minuit dans une chambre.
« Boram. » Il prend l’air de la réflexion, juste assez longtemps pour lire un semblant de déception chez elle. « … Mais oui ! Vous promenez les chiens ensemble c’est ça ? » L’appréhension de son double lui colle au bras, il cale sa paume sur son épaule pour y effectuer une douce pression comme pour dire « ne t’inquiète pas, je ne ferais pas de vague » mais ses yeux eux, disent tout le contraire.
Il quitte sa proximité comme on retire un bracelet électronique censé nous servir de garde fou. Lui il va où il veut, quand il veut et là il veut aller vers elle, maintenant.
« Ah il t’a parlé de moi ? » C’est l’agacement qui le pousse à forcer un sourire aguicheur. Il préfère faire semblant d’être flatté que de lui montrer que ça ne lui plaît pas d’être le dernier au courant de leur liaison pseudo platonique.
Si ça n’était rien, il n’aurait pas parlé de lui et encore moins de Nabo. Et puis, il faudrait être aveugle ou eunuque pour ne pas la désirer.
Une beauté que Kyu s’est bien gardé de lui dire d’ailleurs.
« Tu as eu bon, je suis l’acteur. C’est à mon tour de deviner. Tu es mannequin ? Ou alors une collègue ? » Le signe d’eau se joint à eux, il a été mis sur la touche. Le comportement séducteur de Shin ne fait qu’accroître ce hors-jeu.
« Je suis assistante manager, pour le groupe Epsilon. Ils viennent de débuter. C’est pas vrai, on est du même milieu ! Oui, c’est dingue ! Tu connais Han Chanwoo ? Il était dans l’agence de ce groupe-là, finalement il a pas été retenu pour Epsilon. — Ah mais oui, maintenant il fait la nouvelle pub pour Pepsi.Oui ! Exactement, bah lui c’est mon ami. On était ensemble à SKY label. — Oh, je suis désolée d’apprendre ça. C’est vraiment terrible tous les scandales qu’il y’a eu autour de ce label, j’espère que tu ne les as pas subi.Un peu mais maintenant ça va, je suis sur le tournage de Not Tomorrow. J’ai un petit rôle mais ça roule pour moi. C’est pas  le réalisateur qui a fait my first first love qui est sur le projet ? Si ! Tu t’y connais même dans ce domaine, dans quoi tu n’es pas douée ? C’est la vraie question. » Elle est amusée par son rôle enjôleur, lui, trouve qu’elle fait toujours le bruit disgracieux d’un insecte qui dérange.
N’importe qui pourrait croire que c’est une conversation banale, voire amicale. En apparence peut-être, mais le fond ne lui ressemble pas, du moins pas quand Kyu est à proximité de lui. Shin parvient toujours à le mettre en avant, à lui faire de la place dans une discussion où il n’en trouve pas, bref. Ce n’est pas dans ses habitudes de l’oublier ou de le mettre volontairement de côté. Aujourd’hui c’est différent parce qu’il juge que sa moitié n’a pas été franche sur cette relation avec cette foutue mouche.
Un marchand de glaces non loin d’eux est le prétexte de Kyu pour les éloigner d’elle. Pendant qu’ils vont lui en chercher une, elle s’occupe de garder les chiens.
« Très sympa cette Boram. » Lui dit-il tout haut en relâchant morceaux par morceaux, son rôle de composition.





†I wanna be your slave, i wanna be your master, I wanna make your heart beat Run like rollercoasters. I wanna be a good boy, I wanna be a gangster. I love you since this morning Not just for aesthetic.I wanna touch your body, So fucking electric.
Jung Mikyu
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12115-jung-mikyu-bis_kyu#355362
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Db592f53b8162b29e00edcbed955fa84
AVATAR : THE FIVE STAR MICHELIN ( skz sunshine ; Lee Felix )
POINTS : 1177
MESSAGES : 2456
NOUS A REJOINT LE : 14/11/2021
AGE : 21
FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Empty
(#) Sujet: Re: FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))   FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) EmptySam 25 Juin - 19:28

Fahrenheit 451

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

when I talk to my friend,
I talk about you


Ça dérape sur une intonation - un mouvement de paupière - un léger glissement dans le sourire révélateur d'intention cachées pour lui seul perceptible ; Kyu le regarde faire son numéro, son « show » serait plus exact, car il joue comme jamais. Les projecteurs sont braqués sur son ombre qui s'étend à mesure que les échanges guident son agacement vers une zone dangereuse, celle d'une séduction vengeresse dont Kyu se réjouirait si elle n'était pas dans le but de l'atteindre lui.
Il n'y rien d'aimable dans sa démarche, pas plus que dans les regards solaires qu'il adresse pourtant à Boram, jusque dans sa posture l'enfant lune ressent les élans offensifs — la pression sur son épaule n'accentue que d'avantage les tensions dans l'estomac, il se tord, devient sonore, un ballet de gargouillis traduisant un creux que seul Shin parvient à former, fossoyeur de l'intérieur. Il continu sa terrible mascarade, donnant la réplique et fardé de ses plus beaux atours il interprète son meilleur rôle : celui de l'ami compréhensif et curieux. Et cette curiosité n'est pas totalement dénuée d'intérêt, seulement à demi-hypocrite, Kyu sait qu'il est en train d'amasser les cailloux qu'il ne tardera pas à lui lancer à la figure dés qu'il seront seuls, armé d'un lance-pierre de la vérité il lui reprochera des dissimulations qu'il fera sonner comme une t r a h i s o n.

Perdu entre leurs deux e g o de feu il se retrouve spectateur de leur conversation ping-pong où il ne trouve aucune place pour s'immiscer, il se contente de les écouter distraitement, l'iris toujours fixée sur le visage de Shin qui lui, ne lui adresse pas même un regard. Il devine sans peine que si pour Boram, son exclusion est accidentelle elle est purement réfléchie du côté de son double et même, calculée.
Finalement, il devrait s'en trouver chanceux, il convient que si tout est imposture au moins Boram elle, n'en remarque pas la fausseté, elle se laisse porter par la fiction qu'il lui présente sans se poser d'avantage de questions, en un sens, c'est sûrement ce qu'il peut espérer de mieux. Il se rassure en se remémorant tous les autres scénarios où Shin ne s'est pas montré si charitable, avec lui, avec les copines de Jaewon, ou d'autres de leurs amis, toutes celles qu'il jugeait intruses à leur cercle et qui n'avaient rien à faire là étaient bien souvent délogées de manière bien plus abrupte. Un instant ça le pousse à culpabiliser, n'est-il pas en train de s'en faire toute une montagne inutilement ? Shin lui-même n'arrête pas de le répéter : leurs anciens codes sont différents et peut-être que ce qui était autrefois dérangeant est devenu acceptable ?

mais l'angoisse demeure
comme si son corps révélait les réponses
dont il tente de se cacher

Le prétexte n'échappe pas à celui qui le connait par coeur mais il suffit à Boram pour ne pas trouver étrange leur aparté soudain.  « — Ah, tu trouves ? lui demande-t-il incertain, comme pour jauger son humeur, il n'a pas besoin qu'il le confirme son mensonge pour comprendre qu'il avance en terrain miné, juste qu'il lui révèle à quel point la grenade qu'il tient entre ses doigts est f r a g i l eJe sais ce que tu crois, mais c'est vraiment pas comme ça. C'est vrai qu'elle est sympas... mais c'est pas comme s'il c'était passé quoi que ce soit. comme si ça pouvait être possible il ne fera pas l'affront de prétendre qu'elle ne lui plait pas, à quoi bon mentir ? Convaincu néanmoins de la non-réciprocité de son attirance il ne voit pas ce qu'il aurait pu ajouter d'autre, à quoi bon avouer à Shin son incapacité à faire le premier pas ? Lui dire que depuis Haneul il n'a eu personne, que pendant presque un an il est resté fidèle à un mirage, qui, sans doute, ne lui réservait même pas une exclusivité semblable. Lui dire que la dernière fille qu'il a eu le malheur de lui présenter [ [ Maeum ] ] est tombée sous son charme, comme un tas d'autres avant elle et qu'il s'est retrouvé tout bonnement éclipsé sans même que l'intention de la séduire n'ait été là. — Tu... Tu es fâché ? » il espère une négation qu'il sait impossible, repérant à la simple intonation de sa voix commandant son parfum de glace que sa grenade est sur le point d'exploser.




 
Where is my angel? The end of a tiring day. Someone come and save me, please. Is overshadowed by a sigh. I guess everyone's happy. Can you look at me? 'Cause I am blue and grey
Contenu sponsorisé
FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Empty
(#) Sujet: Re: FAHRENHEIT 451 ; (( can you ))   FAHRENHEIT 451 ; (( can you )) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon
Sauter vers: