1234
VISION OF DIVISION. ❜ (masa)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Gangnam :: Résidences
Partagez

 VISION OF DIVISION. ❜ (masa)


Yuh Hara
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12631-yuh-hara-harabella#371405
STAFF ✺ l'as de trèfle qui pique ton coeur
UNE P'TITE PHOTO ? : VISION OF DIVISION. ❜ (masa) 939df700bc332c66496e191c12c3e543dbb92531
AVATAR : kim jennie, blackpink.
POINTS : 198
MESSAGES : 602
NOUS A REJOINT LE : 13/10/2020
VISION OF DIVISION. ❜ (masa) Empty
(#) Sujet: VISION OF DIVISION. ❜ (masa)   VISION OF DIVISION. ❜ (masa) EmptySam 21 Mai - 14:11

HÉMATOME.


·   . * ✵  *  ✷   ·


SUMMER '19, approximately one week after the disaster.

les derniers jours avaient été rudes, plus déroutants qu'à l'accoutumée. hara faisait mine de ne pas s'en soucier, mais au fond de son esprit, les pensées déconcertantes s'accumulaient, travaillaient terriblement la demoiselle, plus qu'elle ne l'aurait pensé. seulement, elle ne l'admettrait jamais, excessivement décidée à oublier les péripéties de la semaine passée, épisode qu'elle souhaitait définitivement rayer de son existence déjà si compliquée. camping entre amis tournant au désastre, sa vie devenant aussitôt plus mouvementée, mais davantage ébranlée. un accident épouvantable déchirant l'entente de quatre amis qui semblaient aux yeux du monde moins soudés qu'on ne l'aurait cru, dévouement qui s'effondrait en l'espace de quelques instants. et un pacte sellé pour toujours : ils ne diraient rien sur l'accident qu'ils avaient malheureusement provoqué. oui, elle avait vécu un événement bouleversant, mais la promesse de rester dans un mutisme constant sur ce qui était arrivé la rendait satisfaite, voire presque euphorique. il ne lui arriverait rien et elle était hors de danger, c'était le plus important. (oh, hara ne pensait qu'à elle, égocentrisme terrible, bien trop présent chez la belle fugitive.)

la voûte céleste allait bientôt se peindre dans le ciel ; l'hélianthe dardait le sol de ses derniers rayons bienfaiteurs. le soleil se coucherait, tandis qu'elle, s’engouffrait nonchalamment dans l'immense maison qu'elle partageait dorénavant avec la ribambelle de frères et sœurs - qu'elle ne connaissait pratiquement pas -. ils étaient probablement le plus grand de ses malheurs, et elle rêvait tous les jours d'une simple chose : quitter cet enfer pour aller en rejoindre un autre, tout aussi douloureux, probablement, mais moins énervant. hara porta un instant la cigarette éphémère qu'elle avait dégoté quelques secondes plus tôt dans son sac à main à ses lèvres, ignorant les paroles indescriptibles de sa plus jeune sœur qu'elle avait croisé non loin de l'entrée, cadette abusivement agaçante, qui avait ce subtil don de la mettre sur les nerfs dès qu'elle apparaissait devant ses prunelles, comme tous les autres membres de sa famille. les yeux étaient levés au ciel, dans un geste horripilant, hara désormais irritée. elle ignorait volontairement tout des échos sonores (inaudibles !) de la plus jeune, totalement apathique, et disparaissait aussitôt dans un nuage de fumée momentanée, montant les marches de l'imposant escalier en marbre menant au lieu de ses convoitises. les yeux rivés sur la porte de sa chambre – dont la lumière était allumée -, celle qui surplombait la première partie de l'étage, la musicienne remarqua qu'elle était entrouverte, désarroi immédiat. hara fermait constamment sa porte. peu importe la situation. car elle souhaitait toujours soigneusement éviter qu'on vienne s'immiscer dans ses affaires, et particulièrement sa fratrie démoniaque. —  la subtilité c'est pas encore ça. que hara lâcha dans un soupir condescendant. — LE PROCHAIN QUE JE CHOPPE A FOUILLER DANS MA CHAMBRE FINIRA PROBABLEMENT EN PLEURS, C'EST COMPRIS ? criait-elle pour qu'on l'entende à travers les murs, vague de frustration l'animant soudainement. et lentement elle s'engouffrait dans l'antre, avec un semblant de précaution.





don't need a relationship i'll never soften my grip,
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam :: Résidences
Sauter vers: