1234
A second chance

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Partagez

 A second chance


Park Jude
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : A second chance C3OtEWbj_o
AVATAR : Kim Woosung
POINTS : 0
MESSAGES : 13
NOUS A REJOINT LE : 07/03/2022
A second chance Empty
(#) Sujet: A second chance   A second chance EmptyMar 22 Mar - 2:28

( FORGIVE ME )
I love you. Mots si lourds de sens. Mots qu'il avait à peine glissé à sa mère. Mots qu'il avait trop répété à Colins. Mots qui résonnaient vrai pour la première fois à ses oreilles et à son coeur aujourd'hui. À un homme qu'il avait rencontré à l'autre bout du monde, à un homme qu'il ne connaissait que depuis deux mois. Han Hyojin, 28 ans, coréen, musicien. Son âme-soeur, sa moitié, celui qui le complétait. Il le remplissait au point que ça en était terrifiant. Il était tout avec lui, rien sans lui. Sous ses yeux, les sourires s'étiraient en permanence. En sa présence, il était un ballon gonflé à l'hélium. Contre sa peau, il était protégé de tout nuage gris par sa chaleur invincible. Seul, il devenait proie aux pires ombres. Loin de lui, le soleil et la chaleur n'existaient pas. Sans lui, il était fade. Ces dernières semaines lui avaient rappelé ce qu'était les abysses. Un trou noir sans espoir ni rire, sans couleur ni goût. Qu'il le veuille ou pas, Hyojin était devenu sa raison d'être vascillant même jusqu'à ses choix de mort prématurée.

Do you want to live ? No... I don't know. Mots échappés, tombés de sa bouche tel un réflexe le surprenant lui-même. Le but n'avait-il pas été de ne pas souffrir ? de ne pas revivre cet enfer dont il s'était extirpé ? Était-ce à une vie empruntée et maudite qu'il disait non ? Ou alors était-ce la peur d'être rattrapé par les conséquences de ses actions de la dernière année ? Quelque part, était-il terrifié de changer si sa vie reprenait sa longueur originale ? C'était trop à penser et trop lourd sur ses épaules endolories des pleurs, sur ses paupières enflées par le sel de ses larmes. It's complicated. Une poussière qu'il offrait en guise de rassurance et que Hyojin devait croire. C'était vrai. Les raisons étaient complexes, mais la réponse... devenait de plus en plus clair. It's not fair... Non, ce ne l'était pas. Une partie de lui maudissait encore les cartes qui les avaient tirés si violemment si tard, trop tard. Dans la vie du géant, il était la raison de son malheur et de sa peine. Ce n'était pas une sensation agréable. Et malgré tout, il lui demandait honnêteté, lui disait qu'il l'aimait pour la deuxième, troisième fois, il respectait son chemin tracé, voulait rester à son côté aussi longtemps qu'il le lui permettrait. Son visage se froisse à nouveau sous l'émotion qui le prend, les larmes remplissant encore ses yeux. Soulagement. Amour. Guérison. Pardon.

-No more lies...

Sauf qu'il ne voulait plus pleurer. Il en avait assez. Ils avaient tout le temps de remuer cette injustice cruelle dans leurs larmes. Enfin, Jude s'écarta du coréen serrant sa main dans la sienne de peur qu'il se volatilise pour un nouveau deux semaines s'il ne le touchait plus. Il étira la manche de son haut contre sa paume libre pour sécher son visage. Le tissu pâle collecta une voie lactée de brillant qui tenait encore sur ses paupières et seulement à ce moment qu'il se souvenait du pourquoi il était sorti ce soir. Un homme au visage flou, au nom inconnu. Une ombre, un effort de s'arracher à la dépression qui l'avait noyé chez lui en vain. Il avait essayé si fort de tourner la page sur Hyojin et lui qu'il s'était vêtu et s'était fait fantasque pour tenter de pouvoir se regarder dans la glace. Et voilà qu'il était main dans la main avec le seul qui importait, déguisé pour un autre. Il ne voulait pas savoir de quoi avoir l'air le si peu de maquillage maintenant dilué par l'eau salée. Il voulait plutôt se changer pour s'arracher de la travestie de cette soirée. Il ne voulait plus porter ces vêtements qui prouvait sa trahison.

- We don't have to go to your place, but could we go to mine ?

***


Un lourd soupire alors qu'il retirait ses chaussures, son corps se remettant de l'assaut des larmes. Ses doigts effleurèrent l'interupteur pour la première fois depuis des jours et malgré la lumière tamisée, ses yeux se crispèrent et papillonnèrent un instant. Désastre. L'état du loft était sans dessus ni dessous. Right. That. Un claquement de langue contre lui-même, Jude s'agita ramassant au moins les vêtements ici et là pour en créer une pile dans un coin, puis rangea la cuisine de son mieux dans la seconde.

- I'm sorry. Just.. don't look at it.

Il n'avait pas à s'expliquer. Hyojin comprendrait. Peut-être comprendrait-il même jusqu'à son lit improvisé sur le sofa. Oreiller différent, couverture différente. Rien qui ne portait son odeur puisqu'il n'avait pu s'endormir entre les draps imbibés de beaux souvenirs et de tendresse. Ne s'arrêtant pas un instant, une véritable tournade, il libéra la table basse, arracha son nid pour laisser place au coréen, lui déposa un verre d'eau avant de s'éclipser au semi-deuxième étage pour aller enfin se changer. Plus de collier, plus de boucles d'oreilles. Plus de haut flatteur ni de pantalon propre. C'est une paire de sweat et un tricot trop large qu'il enfila, puis défila les petits escaliers pour se lancer dans la salle de bain. Là, il se vit dans le miroir. Aoutch. Wow. Son visage entier était gonflé, ses paupières à peine ouvertes, ses yeux rouges. Cette apparition ramena à la surface la peine, mais il ravala et nettoya sa peau sans se regarder plus qu'il ne le devait. Il souffla, grimaça alors que ses épaules se détendaient à nouveau en douleur. Il était chez lui, changé, visage propre. Il pouvait faire face à la musique.

Ses pas plus lents, Jude retrouva sa moitié déposant une boite de mouchoir sur la table basse avant de s'asseoir sur un coussin au sol, verre d'eau à la main.

- Thank you for coming. I feel better now that I'm changed and washed and... Mais lui n'allait pas se sentir mieux de la situation. Idiotie hors de sa bouche. Jude espérait seulement qu'il savait ses intentions. I truly don't expect anything, it's not why... I was just not ready to leave you or you leave me, tenta-t-il après avoir bu un peu d'eau, mais s'entendant à voix haute, il grimaça. I'm... being selfish again, am I. Il était le roi des maladresses ce soir. C'était à croire qu'il n'apprenait rien. Conscient qu'il avait beaucoup à réfléchir, le canadien s'attrista. I'm scared that once you go home, you'll come to your senses and won't see me again. You'd have every right.

Il n'arrivait pas à le regarder vraiment. La culpabilité était trop présente. Pensait-il qu'il lui avait demandé de venir juste pour coucher avec lui ? Avait-il le droit de ne pas vouloir être séparé de lui tout de suite ? Était-ce juste d'en faire la demande ?

- But I'm not gonna force you to stay if you want to go. I still don't have the handcuffs to keep you prisoner, s'essaya-t-il à la blague avec l'ombre d'un sourire aux lèvres. If anything... I can answer some questions you may have. No more lies.


( Pando )
@Han Hyojin



☽☽ Don't try to change my mind. I'm being cruel to be kind. You have given me something that I can't live without. You mustn't underestimate that when you are in doubt, but I don't want to carry on like everything is fine.
Please, don't fall apart
I can't face your breaking heart
I'm trying to be brave

Han Hyojin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12637-han-hyojin-dvst#371779
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : feelin' like
AVATAR : Han Seungwoo (VICTON)
POINTS : 44
MESSAGES : 32
NOUS A REJOINT LE : 07/03/2022
AGE : 29
A second chance Empty
(#) Sujet: Re: A second chance   A second chance EmptySam 2 Avr - 14:58

( I’m getting blacked out soon, fill me in )
Combien de larmes avais-tu versé ? Combien de larmes verserais-tu encore ? Tu n’en avais aucune idée. Tu n’en avais aucune idée, mais pour Jude, tu voulais bien remplir des océans entiers. Tu allais sans doute remplir des océans entiers.
Est-ce que tu lui en voulais seulement ?
Est-ce que tu lui en voudrais seulement ? Pourrais-tu ? Peut-être, s’il te brisait encore le cœur. Peut-être, finalement, s’il te détruisait avec la même force que celle qu’il avait employé la fois d’avant. Serais-tu seulement capable de te relever ?
Sans ses mots, tu ne l’avais déjà pas été.
Lorsqu’il n’était pas à tes côtés, tu t’étais contenté de plonger, sans même savoir si tu allais un jour toucher le fond de l’abîme.

L’odeur de son appartement emplit tes narines.
Tu pensais ne jamais la retrouver.
Tu pensais qu’elle ne reviendrait plus jamais hanter autre chose que tes souvenirs. Et pourtant, elle était là. Et pourtant, elle t’enveloppait à nouveau, tel une chaude couverture. (Est-ce qu’elle ne risquait pas de t’étouffer ?)
Tu te débarasses de tes chaussures, doucement. Tel un automate, tu déposes ta veste sur un cintre. Impuissant, tu fixes Jude. Le Canadien s’active. Les draps d’un lit improvisé disparaissent. Des affaires délaissées, un cocon construit en urgence au cours des dernières semaines.
Don’t look at it.
Tu observes sans dire un mot, sans émettre un son.
Imaginait-il seulement l’état de ton appartement ? Imaginait-il seulement le bordel dans lequel tu vivais ? Se doutait-il qu’il s’agissait presque d’un miroir de la scène ici présente ?
Si tu ne voulais pas qu’il vienne chez toi, si vite, ce n’était pas juste pour qu’il n’imprègne pas tes draps de son odeur. Ce n’était pas juste parce que tu ne parvenais pas à faire disparaitre la moindre trace de sa présence.
C’était aussi parce que ce qui avait jadis été ton cocon n’était plus qu’une obscure et répugnante caverne.

Le bruit d’un verre d’eau contre la table basse te tire de ta léthargie, pourtant. (Presque.) La silhouette de ton âme-sœur s’efface vers l’escalier, et tu restes là, à contempler le liquide translucide.
Tes jambes te laissent tomber sur le canapé.
Tu t’effondres sans même savoir qui faire d’autre.
Quelque chose était brisé.
Une pièce manquante dans tes mécaniques, que seul Jude savait réparer. (N’était-ce pas lui, le fieffé voleur qui avait subtilisé le rouage central de la machine ?)
Tes longs doigts fins s’enroulent autour du verre. Une gorgée d’eau coule dans ta gorge. (Tu ne sais si tu bois pour hydrater ta gorge sèche, ou si c’est pour alimenter, à nouveau, le flot de tes larmes.)
Essayais-tu toujours de digérer les mots qu’il t’avait soufflé ? Essayais-tu toujours de te faire à l’idée ? (Sans doute.)

Sa main douce s’impose dans ton champ de vision. Ses doigts que tu as tant aimé caresser par le passé déposent une boite de mouchoirs. Il te faut quelques secondes pour relever le regard vers lui. Il te faut quelques secondes pour le fixer à nouveau.
« Thank you for coming. I feel better now that I'm changed and washed and... » C’était déjà ça. Tu hoches la tête, doucement, lentement, sans réussir à produire un autre son.
Tu l’écoutes, juste.
Tu l’écoutes, essaies de comprendre. (Etais-tu fou, ou ton cerveau avait-il décidé de brouiller sa si jolie langue ?) « I'm... being selfish again, am I. » « It’s ok. » Ta voix résonne enfin, dans un souffle. Tu la perçois geignante, lasse. Fatiguée. Ta voix t’agace.
Tu voudrais la hurler.
Tu voudrais la vomir, quelque part, ne plus jamais avoir à l’utiliser. (Tu voudrais lui rendre sa force d’antan. Un soupçon de vie, une once de quelque chose.)
« I'm scared that once you go home, you'll come to your senses and won't see me again. You'd have every right. » Tes prunelles se déposent sur lui. Oserais-tu seulement ? Serais-tu seulement capable de rentrer chez toi, pour décider de ne plus jamais le revoir ? De toi-même, sans doute que non. Mais il n’était pas exclu qu’un de tes proches réussisse à te raisonner. Peut-être que ce serait la meilleure des options. Peut-être que ce serait la meilleure des choses, tant pour lui que pour toi. (Mais à quel prix, au fond ? Etais-tu seulement capable de passer un jour à autre chose ?)

Une blague s’échoue à tes oreilles. Un sourire léger tente de s’accrocher à tes lèvres. « I don’t want to go away… » t’entends-tu souffler. « Even if you can’t keep me locked up in your basement.. » Tu tentes, toi aussi, de plaisanter. Tu tentes d’avoir un peu d’humour, ne serait-ce que pour chasser les nuages de tes pensées.
Est-ce que tu voulais lui poser des questions ? Sans doute. Sans doute que tu pouvais l’interroger pendant des heures. Mais devant lui, en l’instant présent, c’est comme si ton cerveau s’était vidé ? (Vraiment ?) Était-ce vraiment que tu n’avais rien à lui demander ? (Ou était-ce simplement que tu avais peur des réponses qu’il pouvait te souffler ?)

How long?

Peut-être était-ce la seule chose que tu voulais savoir. Combien de temps il lui restait. Combien de temps il vous restait, à tous les deux. Avant que ton cœur ne se brise encore. Avant que tu ne sombres à nouveau.
« What do you wanna do? » demandes-tu, finalement. Maintenant, plus tard, pour le temps restant. « Where do you wanna go? » Peut-être que tu pourrais le suivre jusqu’au bout du monde. Peut-être que tu pourrais faire tes bagages, prendre tes affaires, partir. (Il suffisait qu’il te le demande.) Avec ou sans lui. Pour lui.
Et tu te déplaces, enfin. Tu te laisses échouer aux côtés de la table basse, face à lui. (Hors du confort du canapé.) Tes doigts s’enroulent autour de ton verre, pour le porter à tes lèvres et en avaler quelques gorgées. (Au fond, tu voulais juste qu’il te donne le droit d’à nouveau espérer.)


( Pando )
@Park Jude



☽☽ A long time ago, before I was born, was a day where even the light was kept hidden. From that small point, a dream began. It grew uncontrollably, already gone from in my heart. The treasured secrets of the world rise up to my mind. I am a lamp that stands alone beneath the dark. In my shadow that will fall on you alone, may your heart be touched by warmth.

Park Jude
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : A second chance C3OtEWbj_o
AVATAR : Kim Woosung
POINTS : 0
MESSAGES : 13
NOUS A REJOINT LE : 07/03/2022
A second chance Empty
(#) Sujet: Re: A second chance   A second chance EmptyMer 13 Avr - 4:16

( FORGIVE ME )
Ses prunelles voyageaient dans une pièce qui lui semblait soudainement trop petite. Il était déjà passé trois fois sur la même plante dans le coin sur sa droite, celle près de la fenêtre, celle qui suppliait qu'on l'abbreuve. Il s'était arrêté déjà de trop longues secondes sur sa cuisine, à sa gauche, qui mériterait un peu d'attention. Il avait contourné l'ensemble du géant sans pouvoir poser les yeux sur lui. Il senti les siens par contre. Une flèche de glace enflammée. Que donnerait-il pour avoir l'once de courage nécessaire pour le retrouver à mi-chemin. Et lorsqu'il le trouva, Hyojin s'était échappé à son tour, alors il continua de ses mots. C'était la surprise qui l'avait attiré à lui, la pensée qu'il changerait d'idée et lui tournerait le dos. Ce fut sa réponse sûre et claire qui lui donna la force de le regarder à son tour, quittant la plante pour la cinquième fois pour admirer ses traits, les détaillants pour n'y trouver qu'honnêteté. Réponse à sa petite blague. C'est assez pour mouiller ses yeux à nouveau, de soulagement. Thank god qu'il lui restait à peine d'eau salé à verser.

No more lies.
What do you wanna do?
Where do you wanna go?


Ses sourcils se haussent légèrement au-dessus de son regard lointain. Il s'était attendu à des questions inconfortables, des questions qui le pousseraient à trouver des réponses. Pourquoi tu ne veux pas essayer ? Qu'est-ce qui s'est passé pour que tu ne veuilles pas à ce point ? Combien de temps as-tu ? Tout, mais pas ces rayons de soleil au travers d'épais nuages noirs qui annonce l'espoir et chante le futur. Jude se demanda si c'était pour se protéger de réponses qu'il ne se sentait pas prêt à entendre. Parfait. Il pouvait rêver un peu avec lui. Il pouvait voir le verre à moitié plein. Son index tape contre le verre d'eau alors qu'il réfléchit. Sa tête fatiguée n'arrive pas à mettre une pensée devant l'autre. Une idée lui vient. Un hochement de tête absent, pour lui-même, puis il se relève pour s'approcher de l'entrée, de son sac-à-dos dégonflé au sol pour y prendre son calepin avant de revenir s'asseoir. La couverture était pliée ici et là, tenait qu'à un fil au reste. Certaines pages sortaient pêle-mêles, certaines avaient été arrachées.

- Everytime I have an idea... something I wanna do, somewhere I wanna go, I write it in here. I should.. probably replace it eventually.

Il le disait, mais n'en avait aucune intention. Il ne prenait pas de photos lorsqu'il visitait, ni des événements, ni des endroits, ni des gens, pour se solidifier dans le moment et tout expérimenter. Toutefois, ses notes étaient de petits mémos au travers de ses voyages qu'il gardait à coeur, pour une raison ou une autre. Un vague sourire étira même ses lèvres alors qu'il glissait les yeux sur certains messages. Bunjee Jumping*very scary, proud of you, never do it again. Tomorrowland*remember: don't accept anything from strangers, but grind hard. Next time, don't forget to tell them they're beautiful. Oui, il se rappelait à lui-même parfois comment il veut vivre, sans conséquence ni retenu. Dit ce que tu penses. Suit tes impulsions.

- Oh god, there's some that... well..

Était-il gêné de partager ses envies avec Hyojin ? Un peu. C'était une facette très intime de ses aventures. Sauf qu'il inspira et empêcha ses anxiétés de passer le pas de la porte aussitôt. Sans conséquence ni retenu, right ? Levant les yeux du calepin sur le coréen un bref instant, il hésita avant de se déplacer. Il s'assit aux côtés du musicien. Égoïste. Il le savait. Il espérait seulement que le rapprochement serait aussi guériseur pour lui que pour celui qu'il voulait appeler sien. Un pincement au coeur arriva de nul part alors qu'il repensait à leur première soirée ensemble, presque dans la même position, autour de la table. Ne manquait que les snacks étranges et une bouteille de soju.

- Here, dit-il en lui tendant le bloc-note ouvert à une page où il avait commencé à gribouiller depuis son arrivé en Corée. I still haven't try these big hot-dogs. Oh, there's the lock idea you talked about, at the Namsam Tower. Please ignore the note that says "from the sexy guy from that night". Always wanted to go to Jeju Island and visit the Love land, looked pretty funny.

Coude relaxe sur la table offrant un support pour sa tête alors qu'il pointe de l'autre main. Son écriture lui revient peu à peu sur des idées un peu plus vagues, quelques pages plus tôt et une l'oblige à relever les yeux sur le géant pour réfléchir. Il juge sa personnalité en quelques secondes et se demande s'il lui en fait part ou pas plissant les paupières avant de sourire légèrement.

- Would you get a nipple piercing with me ?

Et contre toute attente, il rit un peu, rougit un peu, détourne la tête pour cacher sa gêne et pour cacher son rire.

- I'm sorry. It was just something stupid I wanted to do once, but I chickened out. One of those impulsive decisions. I doubt you would follow me on that one.


( Pando )
@Han Hyojin



☽☽ Don't try to change my mind. I'm being cruel to be kind. You have given me something that I can't live without. You mustn't underestimate that when you are in doubt, but I don't want to carry on like everything is fine.
Please, don't fall apart
I can't face your breaking heart
I'm trying to be brave

Han Hyojin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12637-han-hyojin-dvst#371779
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : feelin' like
AVATAR : Han Seungwoo (VICTON)
POINTS : 44
MESSAGES : 32
NOUS A REJOINT LE : 07/03/2022
AGE : 29
A second chance Empty
(#) Sujet: Re: A second chance   A second chance EmptyLun 2 Mai - 22:35

( I’m getting blacked out soon, fill me in )
Est-ce que tu refusais d’entendre la vérité ? Est-ce que tu t’arrangeais pour ne pas trouver de réponse à tes questions les plus censées ? Sans doute. Tu préférais savoir ce qu’il comptait faire. Tu préférais l’écouter sur ses idées futures. (Avoir l’impression qu’un avenir était possible.) Tu te voilais la face, ne serait-ce que pour oublier l’irréfutable.
Le silence se fait, un instant.
Tu le surprends, sans doute. Tu le choques tout autant que toi. Un instant, tu crains qu’il ne te le reproche. C’est idiot, peut-être. Le jeune homme se lève alors, et tu crains de l’avoir offusqué. Tu t’interroges, te demandes, alors qu’il s’approche de l’entrée pour prendre, d’un sac abandonné, un carnet abîmé. Tu penches la tête, te demandes de quoi il s’agit. Tes prunelles scrutent l’objet. La couverture porte des traces de pliures. Quelques pages semblent prêtes à s’échapper de l’ouvrage, d’autres tenaient par tu ne sais quelle magie.

« Everytime I have an idea... something I wanna do, somewhere I wanna go, I write it in here. I should.. probably replace it eventually. » Un léger sourire étire le coin de tes lippes à la mention du remplacement. « As long as you can use it. » souffles-tu. Pourquoi s’en débarrasser ? Pourquoi jeter les souvenirs au profit de quelque chose de neuf, d’impersonnel ?
Jude se perd dans ses notes, et tu ne peux t’empêcher de l’admirer. Il y avait ce quelque chose. Ses traits qui s’égaraient dans ses souvenirs. Cet air d’enfant rêveur, dont il n’aurait jamais dû avoir à se départir.
C’était son monde, son univers.
Il s’agissait-là d’un recueil d’aventures qu’il avait écrites.
Au fond, tu n’en étais qu’une parmi les autres. Tu n’étais qu’un récit supplémentaire, peu importe le nombre de pages que tu pouvais occuper. Tu n’étais qu’un bout d’histoire, et pourtant, tu ne parvenais à te résoudre à terminer ton chapitre tel qu’il avait été planifié. C’était injuste. Ça te faisait monter la bile au bord des lèvres. Il suffisait d’y songer.

Un léger malaise semble s’installer chez ton amant, et tu reviens à toi. Tes contemplations cessent, tandis que tu l’interroges du regard. Tu ne captes ses prunelles qu’au bout d’un temps, mais le brun finit par venir s’installer à ses côtés. Tu te décales, ne serait-ce que pour lui laisser un peu de place. (Et pour éviter, peut-être de te retrouver coller à lui.)
Pouvais-tu seulement t’en détacher ? (Le pincement à ton cœur était-il naturel ?) Tu essaies d’oublier la sensation, observes les notes griffonnées sur le carnet que Jude avait posé dans ton champ de vision. Tu notes la mention des gamja-hotdog. N’en avait-il vraiment jamais goûté ? Avais-tu oublié de l’y inviter ? (Sans vraiment t’en vouloir, tu te dis que tu aurais dû le lui proposer.) Au moins, tu avais toujours une idée de snack à lui faire avaler. Voilà qu’il parle alors du cadenas au sommet de la Namsan Tower. Tu t’esclaffes légèrement. « Am I the sexy guy? » demandes-tu, juste pour le taquiner un instant. Comme si rien de rien n’était.
Jude liste ses idées, ses envies. Toutes les couleurs d’une vie dont il tente, tu le comprends à présent, de profiter. (Encore un peu plus qu’avant.)

« Would you get a nipple piercing with me ? » « Neh? » Tu sursautes, le fixes, surprise. Il y a le rouge qui teinte ses joues, tandis que tu te demandes si tu as bien compris ce qu’il voulait faire. « A nipple piercing? » Par réflexe, une main se porte à ton torse, comme pour vérifier que tu avais bien compris de quoi il retournait.
La voix de Jude te parvient dans un rire, ses prunelles disparaissent de ton champ de vision. Tu t’esclaffes doucement devant sa bêtise, alors qu’il explique son impulsive envie. « Well, I probably shouldn’t follow you. » C’était stupide, probablement. (Mais tu l’étais plus encore.)

« Left or right side? » demandes-tu, tout en désignant successivement tes tétons. Ta bouche s’ouvre dans un rire, alors que tu laisses le rouge colorer tes joues. « What about now? »
Peut-être pouviez-vous reprendre votre chaotique aventure. Peut-être que vous pouviez essayer, à nouveau, de vous apprivoiser.
Profiter du temps qu’il vous restait.
Oh, pour sûr, tu allais le regretter. Même si tu finissais par l’ôter, la cicatrice resterait, mémoire permanente de votre histoire. Plaie béante que tu ne pourrais jamais panser.
Sans doute que tu étais prêt à déjà tout abandonner.

« What’s an ostrich? » demandes-tu encore, alors que tu te penches un peu plus sur le carnet. « A motorbike? A kind of horse or something? » Peut-être s’agissait-il de l’un de ces petits poneys qui vivaient dans de larges steppes. Peut-être qu’il s’agissait d’une bestiole à quatre pattes dont tu n’avais connaissance. (Sans doute, même.) D’autres éléments te semblaient plus aisés à comprendre. Kiss a man under the rain. (Oh, tu pouvais l’imaginer sans peine, sous la pluie battante.) Une goutte d’eau qui dégringole le long de son nez, les autres qui s’écoulent de ses cheveux détrempés. Cette passion qui lui est propre.
Pouviez-vous seulement, à nouveau, vous accorder ?


( Pando )
@Park Jude




☽☽ A long time ago, before I was born, was a day where even the light was kept hidden. From that small point, a dream began. It grew uncontrollably, already gone from in my heart. The treasured secrets of the world rise up to my mind. I am a lamp that stands alone beneath the dark. In my shadow that will fall on you alone, may your heart be touched by warmth.

Contenu sponsorisé
A second chance Empty
(#) Sujet: Re: A second chance   A second chance Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Sauter vers: