1234
(( the ghost of you )) ft. nohyun

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 (( the ghost of you )) ft. nohyun


Ban Sungyeol
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : (( the ghost of you )) ft. nohyun 4e22f94e3246015fade2ee4ed6a8a2f4f7bcbd9d
AVATAR : kim seunghun (cix).
POINTS : 0
MESSAGES : 246
NOUS A REJOINT LE : 18/10/2021
AGE : 22
(( the ghost of you )) ft. nohyun Empty
(#) Sujet: (( the ghost of you )) ft. nohyun   (( the ghost of you )) ft. nohyun EmptyMer 16 Mar 2022 - 2:34




THE GHOST OF YOU

ootd — c'était l'un de ces jours où même le soleil brillant à pleins feux ne pouvait combattre le vent glacial qui soufflait dans les rues de séoul. auparavant, en voyant cet astre qui illuminait le ciel, il y avait toujours un brin d'espoir qui te faisait apprécier la journée un peu plus malgré les températures froides, pourtant, c'était quelque chose qui ne t'avait pas passé à l'esprit depuis que tu avais perdu nohyun. tout n'était que monotone, à présent. tu te sentais vide. voilà comment tu te sentais, sungyeol. il y avait un creux au fond de ta cage thoracique, là où se trouvait ton myocarde et rien n'arrivait à le remplir. plus maintenant, du moins. tu manquais d'énergie, tu manquais d'envie de continuer d'avancer, d'espoir que tout allait s'arranger… tout semblait t'échapper du bout des doigts et tu ne pouvais rien y faire pour changer les choses. et on t'avait dit maintes et maintes fois que c'était normal de se sentir perdu et brisé. on t'avait dit que la culpabitité que tu ressentais était normale, que ça allait partir, qu'un jour, tu arriveras à faire ton deuil. on t'avait dit qu'après quelques mois, la douleur allait s'atténuer et que la vie allait reprendre son cours, mais ça n'était jamais arrivé. au contraire, tu avais l'impression de sombrer de plus en plus avec le temps qui passait. et honnêtement, tu commençais à en avoir marre d'ouvrir les yeux, tu commençais à en avoir marre de te réveiller avec cette lourdeur sur les épaules, yeol. te forcer à agir comme si de rien était, comme si tu étais heureux, c'était trop. mais tu continuais. tu te traînais les pieds à l'extérieur, faisait claquer la porte de ton appartement en portant un masque pour cacher le fait que tu étais plus que misérable. tu ne savais pas pourquoi tu t'étais décidé de prendre rendez vous au salon de tatouage. tu n'y avais pas mis les pieds depuis… depuis un long moment. et tu ne voulais pas y penser. le chemin entre ton appartement et la boutique était long, mais tu marchais quand même. les écouteurs qui étaient enfoncés dans tes oreilles te tenait compagnie le temps d'un instant, jusqu'au moment où tu posais enfin les pieds à l'intérieur de la boutique. familier avec les environs, tu saluais à peine le propriétaire du salon avant de te retrouver devant l'une des salles du fond, là où tu passais auparavant des heures et des heures sans fin. la pièce était inoccupé lorsque tu y avais passé la tête, alors tu t'étais installé sur l'une des chaises en attendant qu'on vienne te voir. en réalité, tu n'avais aucune idée de celui ou celle qui venait à la consultation. tu n'avais pas demander, ça avait été fait sur un coup de tête, vois-tu. rien que l'idée de remettre les pieds ici t'avait effrayé. tu avais la sensation que quelque chose de terrible allait arriver. c'était ridicule, après tout, tout allait mal, alors pourquoi te sentais-tu aussi anxieux ? c'était probablement l'endroit qui te rendait aussi mal à l'aise, yeol. ça te donnait l'envie de tourner les talons et partir avant que quelque chose n'arrive. mais tu n'avais pas eu le temps de faire un pas que la poignée se tournait et la porte s'ouvrait lentement. et sur le coup du moment, tu t'étais figé. arrêt total, le monde s'arrêtait de tourner. tes yeux se posaient sur celui qui se tenait devant toi et tu voyais un fantôme. le choc venait plus tard, sungyeol. parce qu'honnêtement, tu n'arrivais pas à enregistrer l'information que tu avais. ça devait être une hallucination, n'est-ce pas ? tu clignais pourtant des yeux et il était toujours là. et ça te frappait soudainement. l'information remontait à la surface, mais tu étais toujours sans réponse. parce que tu ne comprenais pas. c'était impossible. et ton coeur semblait reprendre vie, alors que tu devais avoir l'air d'un vrai fantôme. ❛ no-nohyun..?t'es en vie, que tu voulais souffler, mais tu n'avais même pas la force de rajouter un autre mot. c'était impossible. ce n'était pas lui, ta tête te jouait des tours, c'était impossible. si tu t'approchais, il allait disparaître de ta vie tout comme les autres fois où tu pensais l'avoir aperçu. on t'avait dit qu'il était mort. et pourtant, il semblait si vivant sur le moment, tu avais un mixte d'émotions qui te faisait hésiter. aller vers lui ou ne pas bouger, rien que le temps de profiter de ce moment irréel avant qu'il ne s'efface de nouveau, qu'il s'éclipse de ta vie pour laisser un autre trou béant impossible à réparer. tu étais si perdu que tu ne t'apercevais pas des larmes salées qui glissaient le long de tes joues. tu avais le coeur en miettes, yeol. pourquoi était-on aussi cruel, à te laisser espérer, rien qu'un instant qu'il était là ? don't leave me again.


don't
look
away




i've gotten so good about not flinching at the sound of your name that people don't know i'd still throw myself mouth-open into the ocean for the chance to drown somewhere you might see it.
Moon Nohyun
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : (( the ghost of you )) ft. nohyun 4a73f5011f0d324278a95077042b2f05f2afd2b9
AVATAR : park woojin
POINTS : 0
MESSAGES : 67
NOUS A REJOINT LE : 09/11/2021
AGE : 24
(( the ghost of you )) ft. nohyun Empty
(#) Sujet: Re: (( the ghost of you )) ft. nohyun   (( the ghost of you )) ft. nohyun EmptySam 19 Mar 2022 - 15:36




THE GHOST OF YOU

ootd — il ne sait pas pourquoi il a accepté. c'était stupide. pourtant, lorsqu'il observait les dessins sur ses bras, il sentait qu'il en avait besoin. c'était ses mains tremblantes de nervosité qui le faisait hésiter autant. depuis son réveil, il n'a fait que errer sans savoir quoi faire de son temps libre. il ne trouve même plus la force de danser; ses mouvements sont trop saccadés. les carnets éparpillés sur le sol de sa chambre contiennent de trop nombreux gribouillis hésitants. certains expriment de la colère. celle de ne pas pouvoir dessiner comme avant, sans trembler, sans pouvoir tracer autre chose que le visage de celui qui l'a laissé tomber. peut-être n'aurait-il pas dû terminer ce tatouage derrière son oreille... cette constellation particulière, si significative. les doigts viennent l'effleurer doucement à cette pensée. chaque fois qu'il croise son reflet dans le miroir, non seulement, il y voit son visage ravagé par le sommeil, la douleur, la tristesse, mais il aperçoit aussi ces lignes sur son cou. et il ne peut jamais s'empêcher de tourner la tête pour pouvoir en observer une plus grande partie. ça fait quelques mois, déjà, qu'il a repris conscience, qu'il s'est éveillé de son coma. pourtant, il n'arrive pas à se sentir mieux ni à se défaire de ses pensées orientées vers yulian. il veut l'oublier, mais tout son corps lui rappelle le jeune homme. tous ces tatouages magnifiques qui ont beaucoup trop de significations à ses yeux. ils lui remémorent plusieurs souvenirs, sans pourtant se rappeler de chacun d'eux. et ça l'effraie. s'il se souvient de ce que signifie celui sur sa cheville, il n'a aucune idée de celle derrière le dessin qui orne son bras. le plus gros d'entre tous. nohyun se rattrape au comptoir de la boutique dans laquelle il se trouve, alors qu'il a eu la trop réelle impression que le sol se dérobait sous ses pieds. incapable de trouver le courage de rejoindre cette petite salle privée pour y tatouer un épiderme délicat, il empoigne une bouteille d'eau qu'il boit au complet sans même reprendre son souffle. il espère que ça lui donne le coup de pouce dont il a besoin. il se rend compte de ses mains qui tremblent, de cette nervosité au creux du ventre et de cette respiration trop saccadée. il est en train de perdre les pédales. une main se pose sur son épaule et son regard s'ancre dans celui du propriétaire de la place. un mot lui parvient: respire et il met en pratique les techniques de respiration qu'on lui a apprise justement pour ces moments de panique. quelques minutes sont nécessaires à son retour au calme, mais il se sent mieux. on lui annonce que son client est arrivé, mais qu'il peut prendre son temps pour le rejoindre. alors c'est ce qu'il fait. nohyun s'efforce de reprendre complètement son calme avant de se diriger vers la pièce qui lui est dédiée pour les prochaines heures. il tourne la poignée, inspire profondément et ouvre lentement... pour se figer. le battant s'arrête un bref instant en voyant celui qui attend dans l'endroit. son prénom est prononcé maladroitement et ce qu'il lit sur le visage de son ancien amoureux le perturbe. néanmoins, sa propre expression se ferme hermétiquement. ses désirs lui crient de l'appeler comme il l'a toujours fait, mais il résiste. "ban sungyeol." sa voix grave est sans appel et il s'en veut un peu pour ça. il s'en veut, parce qu'il sait que l'appeler ainsi le blessera. enfin, il n'en est plus si sûr, aujourd'hui, vu qu'il est celui qui l'a abandonné.


don't
look
away


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: