1234
I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Partagez

 I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun


Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 73
MESSAGES : 171
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun Empty
(#) Sujet: I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun   I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun EmptyMer 23 Fév - 3:31
I know you, but... you don't know me
Damn ! Didn't thought much of it... should have paid more attention and have been more careful ! I'm so stupid !

ft. @Son Hakhyun
Le monde continuait de tourner. Pour la plupart des gens, la vie suivait son cours comme si absolument rien n’avait changé. Jun Hee faisait au mieux pour reprendre un semblant de normalité. Il assistait à ses cours et avait recommencé à sortir. Anna ne montrait pas encore son visage sur les réseaux sociaux, mais elle avait recommencé à poster des photos de ce qu’elle préparait avec les recettes. Elle publiait quelques vidéos dans ses réels sur instagram ou sur tiktok où l’on pouvait suivre ses recettes. Elle y montrait ses jolies manucures, alors que la caméra était pointée sur ses mains et sur ce qu’elle faisait. Recettes de desserts simples, de sandwichs délicieux, de kimbaps revisités… L’influenceuse avait aussi recommencé à partager des photos de quelques-uns de ses restaurants favoris, ajoutant des petites reviews de ce qu’elle avait mangé dans les descriptions des photos sur instagram. Son retour n’avait été toutefois fait qu’à la mi-novembre. Sa disparition des réseaux sociaux s’était donc étirée sur quelques mois, débutant à la mort de son amie, à la fin du mois d’août. Elle avait posté un message expliquant son absence, au milieu du mois de septembre, avec une photo de sa chère amie, sur instagram. Elle s’y était excusée, affirmant qu’elle ne savait pas la durée de sa pause à venir. Sa communauté l’avait retrouvée avec des commentaires chaleureux, remplis de douceur. Jun Hee y avait trouvé du réconfort, même s’il lui était difficile de reprendre son rôle en ligne, alors qu’il se sentait si démuni. Liling, son amie qui l’avait initié au maquillage et à la transformation, était toujours en Chine… Soo Yun, sa grande soeur de coeur qui l’encourageait beaucoup trop dans son rôle d’Anna, ne faisait plus partie de ce monde… Toutes deux n’étaient pas les seules à connaître son secret et à lui offrir du soutien, mais elles représentaient tout de même deux piliers des plus importants.

Même si elle ne postait plus, il était parfois arrivé à Jun Hee de prendre le téléphone d’Anna et de répondre à ses messages privés. Après tout, l’influenceuse s’était tissé quelques amitiés, au fil des années. Jun Hee en venait à culpabiliser de leur mentir, lorsqu’il s’attachait un peu trop à eux. Lui en voudrait-on ? Le comprendrait-on ? Il mettait toutefois un point d’honneur à ne jamais jouer avec les sentiments des autres. Anna restait un personnage qu’il s’était créé afin de pouvoir s’exprimer plus librement que Jun Hee ne pouvait le faire, tout en honorant la mémoire de cette soeur aînée qu’il avait perdu beaucoup trop tôt. Cependant, sa création n’était qu’inspirée de ces personnalités marquantes, puis avait fini par se mélanger avec quelques traits de sa propre personnalité à lui. Il ne cherchait pas à blesser ou à manipuler les autres, en empruntant le masque que l’influenceuse lui conférait. Il ne voulait que s’épanouir, partager son amour obsessionnel pour la nourriture et s’éloigner de la tragédie qu’on associait inévitablement à Jun Hee. Anna lui permettait d’être… juste une fille comme les autres, quelqu’un qui n’a rien vécu de gros, quelqu’un que personne ne connaît autrement que via de la bonne bouffe. S’il avait tenté de se faire un nom sur internet, en utilisant son propre visage masculin, on l’aurait trop facilement reconnu. Sa communauté aurait rapidement été pollué par la curiosité morbide qui en aurait poussé plusieurs à venir voir ce qu’est devenu le petit garçon dont ils ont tant entendu parler à la télévision. L’espace des commentaires aurait plus souvent été envahi par des questions déplacées tournant autour de son passé que par des choses concernant le contenu de ses publications. Non, Jun Hee n’avait rien voulu de tout ça. Ce n’était même pas l’attention en elle-même qu’il recherchait, en jouant le rôle d’Anna. Le principal était… simplement d’être perçu comme une personne amoureuse de la nourriture, plutôt que d’être perçu comme une victime. Anna représentait un échappatoire, une poussée de liberté. Elle ne connaissait pas les contraintes qu’on imposait sans cesse à Jun Hee. Personne ne lui faisait douter de sa santé mentale, elle.

Un soupir franchit ses lèvres à cette réflexion, puis il préféra ne pas se torturer davantage. Son doigt pressa finalement « publier », puis la dernière création culinaire d’Anna se retrouva sur instagram. Il s’agissait de délicieux hotteoks qu’il avait fait, chez lui, plus tôt dans la semaine. Assis à sa station de travail, soit celle à l’extrémité droite de la première rangée, il attendait l’arrivée du nouveau membre du club. Il avait naturellement proposé de s’en occuper, puisque la présidente était occupée, cette journée-là et qu’il souhaitait se rendre utile. Après tout, il avait manqué plusieurs activités du club, en début septembre. Son coeur n’étant pas au rendez-vous et sa tête étant absente, il avait raté quelques jours d’école suite à la funeste nouvelle. Il avait trouvé le courage d’assister à ses cours, mais pas aux rencontres du club, pendant un temps. Personne ne lui avait rien reproché. Tous comprenaient que la perte d’un être cher est une épreuve difficile. Cependant, Jun Hee se sentait tout de même comme s’il devait prouver qu’il avait toujours sa place parmi eux. Il attendit quelques minutes afin de voir les premières réactions et répondre à quelques commentaires au hasard, mais aussi à quelques personnes dont il reconnaissait le pseudo, puisqu’iels commentaient souvent. Voyant l’heure, il préféra ranger le téléphone à la coque si facilement reconnaissable ( on]On parlait quand-même de quelque chose imitant du glaçage chocolaté couvert de macarons, pièces de chocolat et sucreries au cacao qu’il avait commandé sur Etsy. ) dans son sac à dos, au fond d’une pochette qu’il n’aurait aucune raison d’ouvrir avant d’être chez lui. Il sursauta d’ailleurs, alors qu’il retirait à peine sa main du sac, entendant du bruit derrière lui.

Ah ! Eh… Hello… eh… Hak… ? » commença-t-il, ne s’étant pas encore retourné.

C’était quoi déjà son prénom ? Merde ! Jun Hee grimaça, alors qu’il refermait rapidement la fameuse pochette compromettante de son sac et cherchait comment appeler le nouveau venu - si c’était bien lui - dans son petit cerveau. L’étudiant se retourne finalement, se grattant la tête avec sa main droite. C’est chiant d’avoir oublié comme il s’appelle ! Il en a l’air con là, non ?

Hack ?! » lâcha-t-il, beaucoup trop surpris de reconnaître son ami.

Enfin, plutôt l’ami d’Anna. Il s’en rappelle d’ailleurs alors qu’il allait lui demander ce qu’il faisait là. Pile quand la gourmandise se disait qu’il devait faire la première impression d’être un génie dans un univers parallèle, voilà qu’il s’en rajoute une couche. Bravo Jun Hee ! Bravo ! C’est le pote de ta coloc ! Oui, celle qui n’existe pas, mais ça, lui ne le sait pas. Bon, comme l’influenceuse parle de son fameux colocataire, elle pourrait bien lui avoir montré des streams de son ami… Voilà, il a une bonne manière de se sauver les fesses, si besoin.

Excuse-moi. » fit-il, avant de se racler la gorge et de tenter de retrouver une certaine contenance. « Son… Hakyun… ? C’est ça ? Tu es… le nouveau membre du club de cuisine que j’attends ? » demanda-t-il, étant plutôt certain d’avoir réussi à tirer le bon nom de sa mémoire.

Il aurait dû regarder la photo sur son dossier étudiant ou le chercher sur internet, avant de se proposer à accueillir le nouveau aussi. Pourquoi a-t-il été aussi idiot ? Bonjour la situation malaisante !

Moi, c’est Ahn Jun Hee. Je suis celui en charge de te montrer la magie et tout ! » lança-t-il, tentant de ne pas laisser sa surprise gâcher l’expérience du nouveau pour autant.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Son Hakhyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9483-black-ocean-shack?nid=129#302983
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun 6ccad8f8a00f8a8b20308603e24ea423c933263a
AVATAR : JR
POINTS : 286
MESSAGES : 418
NOUS A REJOINT LE : 17/06/2020
AGE : 26
I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun Empty
(#) Sujet: Re: I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun   I know you, but... you don't know me || pv Hakhyun EmptyLun 6 Juin - 22:04
I know you, but... you don't know me


we don't meet people by accident. They are meant to cross our path for a reason.

ft. @Ahn Jun Hee :: ootd ::
Tes motivations de rejoindre le club de cuisine étaient clairs dans ta tête, la raison principale était de bien nourrir les tiens; la deuxième était pour l’impressionner lui. Tu ne souviens bien de tous ses repas que tu avais voulu rendre à la perfection, mais pourtant tu étais toujours déçu du résultat. Un riz frit un peu trop brûlé, des plats de pâtes un peu trop salés. C'étaient des erreurs si communes et ça te décourageait à chaque faute faite. Un pincement de lèvre en y pensant, tes yeux sur l'horloge au devant de la classe; tu attendais que l’heure arrive enfin pour te diriger enfin vers le local attribué pour ton nouveau club. La grande aiguille touche enfin le chiffre voulu, l’enseignant vous fait parvenir les pages à lire avant le prochain cours; tu les notes rapidement sur le coin d’une page de ton agenda. Ferme rapidement ce dernier et tu attrapes tous tes bouquins pour les glisser dans ton sac à épaule. Passe la porte d’une vitesse incroyable et tu files ta main dans la poche arrière de ton jean pour agripper ton téléphone. Un message vite envoyé à la conversation groupée de ta petite famille pour leur dire que tu n’allais pas être à la maison pour le dîner.

Regarde tes mails d’un coup d'œil, message de quelques contrats qui t'attendent pour plus tard. Contrats que tu cachais à ceux qui t'étaient chers. Ceux-ci venaient de contacts anonymes, pour passer dans des comptes; aider à régler des dettes. Prenant pour toi un pourcentage de ce qui t’était dû. Transaction illégale, même criminel, mais par chance tu savais ce que tu faisais; tu ne laisses aucune trace derrière, transaction fantôme que les riches ne perçoivent même pas tellement qu’elle est minime pour eux. Petit robin des bois des temps modernes. Un coup d'œil à ton instagram, tu scrollais rapidement ton feed pour y apercevoir un pseudo que tu admirais beaucoup; tu en faisais même presque le saut. Ça t’avait même arrêté dans ta lancer d’ouvrir la porte du local, tu te retournes et poses ton dos sur le mur à côté de celle-ci. Un sourire au visage et tu likais sa publication, ça faisait longtemps que tu ne l’avais pas vu posté sur ses réseaux. Tu lui avais même envoyé un message d’encouragement en privé, pour t’assurer que tout allait bien. Un message sous la publication d’Anna, un simple bonhomme avec plein de cœur autour de son visage. En secret, Anna t’avait aussi un peu encouragé à apprendre plus sur la nourriture et ses milliers de recettes; c’était grâce à elle que tu faisais enfin ce pas pour les tiens.  

Tu mets finalement en veille ton appareil, le remettant à sa place dans ton jean. Puis retour devant cette porte que tu franchis enfin; toquant timidement sur le cadre de porte. Quand même un peu perdu, tu entends la voix d'un mec et tu répondis aussi vite. « oui c'est moi! » dis-tu en te redressant un peu surpris qu'il savait que c'était toi; parce qu'il n'avait même pas posé les yeux sur toi encore. Étais-tu le seul attendu aujourd'hui? Tu le vis se retourné vers toi, par sa voix; tu fais encore le saut. Surpris de sa réaction. Tu tentes de ne pas rendre les choses embarrassantes « désolé... est-ce que je suis en retard??» Tu dis n'importe quoi... en même temps c'est l'autre qui est surpris en te voyant, c'est quoi son problème... est-ce que ta tête est affreuse? Tu n'avais pas eu le temps de te regarder avant de venir ici. Tu te rapproches enfin en l'entendant prononcer ton nom complète: « oui oui, c'est bien ça. Je suis Son Hakhyun. Tu peux m'appeler Hak. » dis-tu en te présentant, tendant même ta main pour le saluer poliment. Tu penches même un peu ta tête, trop poli peut-être. « Enchanté Jun Hee. » réponds-tu avec ton plus grand sourire alors que tu déposes ton sac sur l'une des chaises non loin et relèves tes manches déjà prêt à mettre les mains à la pâte. « Merci de m'accueillir si tard dans l'année, j'étais très heureux d'entendre que vous acceptiez encore des membres... certain club sont plus strict que d'autres. » C'est vrai, comme le club de baseball... c'est rare que vous acceptiez des membres tard comme ça, simplement parce que l'équipe est déjà formé et tout. S'assurer que tout le monde est bien entraîner est plus compliqué. « j'adore la magie! Ça tombe bien... » dis-tu en rigolant un peu, tu avais déjà laisser tombé ta timidité, quelques chose en Jun Hee te rassurait beaucoup. Même un peu trop.
「R」



┗ November Rain ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: