1234
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Partagez

 Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee


Han Liling
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : Song Yuqi - (G)I-DLE
POINTS : 65
MESSAGES : 27
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2022
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptySam 29 Jan - 21:46
ROCKIN' AROUND THE CHRISTMAS TREE

╰┈─➤ 25 décembre 2021
OOTD ❀ C’était sans doute officiel maintenant.
Comme un fait annoncé.
Une fin proclamée.
Bien au-dessus de la très mystique prophétie.
2021 serait probablement sa dernière année sur Terre. Et si ce n’était pas le cas, si elle parvenait à survivre pour cette dernière semaine de l’année, il était tout à fait certain qu’elle ne verrait pas grand chose de 2022.
Pourtant, dans la tête de la condamnée à mort, ça ne semblait pas vraiment résonner comme ça. Le son de cloches qui tintait depuis la veille, depuis ce moment où elle avait pris la décision de pousser ses parents à mettre un contrat sur sa tête, il ressemblait plus à un prénom. Jun Hee
Evidemment, ça ne pouvait être que lui le responsable de sa folie.

Une représentation un soir de réveillon de Noël. Une date importante. Une soirée à salle comble. Et pourtant, Romeo avait dû faire sans une Juliette qui avait pris la fuite….
Disparue de sa loge, sans même un petit mot. Un taxi pris jusqu’à la maison des Han. Une valise faite sans réfléchir et c’était bien un miracle qu’elle ait pensé à son passeport.
Le premier vol pour Séoul s’il vous plait. ❞ un passeport qu’elle avait posé sur le comptoir de l’aéroport comme un cowboy repose son verre dans un saloon.
Elle avait l’air fine dans sa robe de cocktail. Une robe qu’on lui avait trouvé pour être jolie à son arrivée à l’opéra. Une robe dans laquelle elle avait couru, avec des chaussures joliment assorties mais pas vraiment faites pour le footing.
Oui, ce soir de réveillon, elle avait joué la caricature d’une comédie romantique, la pluie ou la neige en moins.

7 heures.
Un temps bien trop long si vous voulez son avis. Et si elle avait profité de l’escale pour se changer avant de traîner dans les boutiques à la recherche de quelques cadeaux de Noël pour ne pas arriver les mains vides, le sommeil n’avait en revanche pas été au programme.
Insupportable à laisser son pied faire trembler sa cuisse d’impatience.
A deux doigts de se lever pour aller voir le pilote et lui dire de faire plus vite ?
C’était presque ça.
Plus ridicule encore sa descente de l’avion. Parvenir à le faire dans les dix premières personnes malgré sa petite taille relevait ceci dit plus de l’exploit.
Étonnant de ne pas la voir s’élancer dans Incheon à dos de valise à roulettes une fois celle-ci récupérée.

Second taxi toutefois. Plus sage décision qui lui avait pris une bonne demi-heure… à battre une nouvelle mesure.
Passagère pénible et trop impatiente oui. Mais on la comprendrait sans doute un peu mieux quand elle réaliserait qu’il ne lui restait plus que quelques jours à vivre.
Quelques jours qu’elle avait décidé de passer avec son meilleur ami. Evidemment, c’était en bas de chez lui que le taxi avait fini par s’arrêter.
Elle avait payé, avait tiré sa valise seule comme une grande et manquait de se retrouver sur les fesses sans voir l’air d’incompréhension d’un chauffeur qui avait préféré hausser les épaules et repartir. Sans doute la première fois qu’il voyait une personne de petite taille être à ce point pressée. Et s’il avait bien cru qu’elle se vautrerait dans les marches en bas de l’immeuble, son deuxième haussement d’épaules avait choisi d’oublier cette rencontre étrange dans sa vie.

Pour Liling, la course n’était pas terminée toutefois.
Clairement, la Han sur le seuil de l’appartement d’un Ahn avait bien l’air de sortir du marathon de sa vie. Essoufflée, elle avait frappé contre une porte sans le savoir… qu’elle faisait pire.
Des mois plus tôt, un compatriote s’était pointé avec des heures d’avance.
Aujourd’hui, elle, un matin de Noël, elle frappait contre une porte alors qu’il n’était que 7 heures du matin… et sans le petit dej’ en plus de ça. Son prédécesseur au moins, il avait amené un gâteau.






 
⊱✿⊰ fairy dust ⊱✿⊰
When life makes you cry a hundred times, you have to smile a thousand times. This way, you will be able to overcome your sorrow and be happy forever
Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 0
MESSAGES : 158
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyMar 22 Fév - 1:21
Rocking around the Christmas tree
Storm clouds may gather and stars may collide, but I love you until the end of time.

ft. @Han Liling
Trouver une position pour dormir confortablement était devenu l’une des tâches les plus difficiles, ces derniers jours. Le médecin lui avait dit d’éviter de sortir, de se reposer au maximum, et Jun Hee n’avait d’autres choix que de le faire… Hélas, c’était aussi horriblement déprimant. Il avait affirmé ne pas avoir besoin d’aide à la maison, ne souhaitant pas qu’une personne étrangère ne vienne prendre soin de lui et possiblement découvrir son secret. La moitié de ses ami.e.s ne sont jamais entré.e.s dans cet appartement, alors, un.e inconnu.e ? Non merci ! Il avait fait venir le médecin, un ami de ses parents, seulement parce qu’il n’avait pas eu la force de se rendre à l’hôpital et qu’il avait souhaité attirer le moins d’attention possible. Jihae était naturellement retourné chez lui aussi et le jeune étudiant ne lui avait pas demandé de devenir son infirmier personnel pour autant. Il avait écrit à ses parents biologiques que tout irait bien, qu’Anna prendrait soin de lui et donc qu’ils pouvaient partir en vacances à l’étranger tel que prévu. S’il n’en avait tenu qu’à lui, jamais ils n’en auraient rien su. Hélas, leur ami devait s’être senti obligé de le leur en parler… Il avait trop la tête dans les vapes, à cause des médicaments, pour penser à une quelconque explication à inventer pour ses amis, donc il avait préféré ne rien partager de ses malheurs. Qui plus est, il préférait croire que tous passeraient un joyeux Noël. Il ne servait à rien de les inquiéter avec son état de cadavre ambulant, personne ne pourrait rien y changer.

Se trouvant d’ailleurs absolument trop moche avec son coquard, son bandage sur la joue pour cacher cette profonde coupure qui avait nécessité des points, ses lèvres toujours dans un sale état, pour ne nommer que les choses les plus évidentes à la caméra, il avait refusé les facetimes avec Liling. Il préférait mille fois plus de lui parler simplement au téléphone. Certes, les traits délicats de la Chinoise lui manquaient et elle aurait pu répéter autant de fois qu’elle le voulait qu’ils étaient meilleurs amis, il était hors de question qu’il ne se montre sous un jour aussi laid ! Jun Hee pensait naïvement que tout se passerait ainsi. Lorsque son visage serait moins monstrueux, il reprendrait l’habitude des facetime avec la plus jolie créature que cette planète ait pu porter et cette dernière ne verrait jamais ses yeux être écorchés. Las de se retourner dans son lit, il enviait la demoiselle qui devait dormir à poings fermés. Du moins, c’est ainsi qu’il se l’imaginait, loin de se douter de la folie qui avait conquis son cœur. Une grimace s’étira sur son visage, alors qu’il ressentit une douleur dans ses côtes et son dos quand il bougea pour se lever. C’était saoulant de toujours avoir mal… et il ne s’y habituait pas, même s’il ne s’en plaignait pas. Les trois animaux devaient passer un joyeux Noël, eux. S’ils se rappelaient de cette histoire, ce devait être en se faisant des high fives débiles, fiers d’avoir brisé un artiste dont ils ne comprenaient pas l'œuvre particulière.

Il traîna douloureusement son corps jusqu’à sa cuisine. Sa main venait tantôt prendre ses côtes, tantôt se poser sur son dos. Vingt-deux ans, mais il avait l’impression d’en avoir une centaine de plus ces derniers jours. L’étudiant ouvrit son armoire et prit le nécessaire pour se préparer un café. Ça ne détendrait pas ses muscles comme une camomille l’aurait fait, cependant, il refusait de commencer sa journée avec un relaxant. Aucune idée de comment il allait passer ce jour de fête, cela dit. Peut-être allait-il fouiller dans ce qu’il avait préparé d’avance pour Anna et poster un petit message spécial pour sa communauté - toujours sans son visage, mais la pensée serait là. Il enverrait sûrement des voeux de bonheur et d’amour à ses plus proches amis, pour ensuite appeler Liling si elle avait un peu de temps libre à lui accorder. La pauvre devait être débordée et fatiguée. Elle devait avoir fait un malheur, la veille, à son spectacle. Jun Hee était convaincu que tous les spectateurs avaient été éblouis par sa finesse, sa délicatesse, sa beauté, son talent… sa personne. Il ne pouvait point en douter, étant lui-même éperdument épris d’elle. Un soupir traversa ses lèvres. Si la gourmandise n’avait pas été en si mauvais état, il aurait très bien pu proposer à Jin d’aller en Chine, sur un coup de tête, rien que pour aller la voir danser sur scène et passer quelques jours en sa compagnie. Maintenant qu’il avait retrouvé ces précieux morceaux de son coeur, il était impatient de les lui présenter en personne. Peut-être pourrait-il proposer ce plan à son meilleur ami pour la golden week… Cette bonne idée en tête, il versa son énergie liquide dans une tasse et ajouta les dernières touches.

Sa tasse en main, il prit son temps pour se rendre à la salle de bain. Sur le comptoir de celle-ci se trouvait tout le nécessaire au cocktail prescrit afin d’accélérer et faciliter sa guérison. Le jeune homme préféra ne pas regarder son reflet dans la glace, sachant déjà que rien ne lui plairait. Bien qu’il jouissait de la chance de ne pas se transformer en yéti après quelques minutes, le fait qu’il n’ait pas pris le rasoir depuis quelques jours commençait à se voir sur son visage. Lui qui était pourtant si coquet et aux petits soins de sa peau, normalement. Il avait même pris l’habitude de se couvrir davantage, afin de ne pas poser les yeux sur les ecchymoses qui coloraient sa peau, ici et là. Vêtu d’un haut à manches longues noires et d’un jogging confortable gris, la gourmandise porterait bien un sac en papier sur sa tête, si ce n’était pas ultra chiant. Il prit le premier flacon et goba le cachet. Il attrapa le second flacon, mais entendit cogner à sa porte ? À cette heure, surtout ? Peut-être qu'un de ses voisins avait besoin de quelque chose et tentait sa chance. Sa tasse dans une main, la médication dans l’autre, il entreprit de se rendre à l’entrée. Ça lui prendrait déjà assez de temps comme ça, il n’allait pas en perdre à prendre son cachet avant. Il finit par glisser la médication dans la poche de son pantalon, n’ayant pas envie que son voisin ne le voit avec, puis ouvre la porte. Sa main resta sur la poignée, figée dans son geste alors que sa bouche meurtrie s’entrouvrit. Il cligna des yeux, attaqué par la surprise. Son premier réflexe fut de lâcher la poignée et sortir le flacon de médicament de sa poche. Non, il ne les avait pas encore pris, il en était sûr. Puis, même si le délire pouvait être un effet secondaire, il n’en avait pas encore souffert.

Liling ?! » demanda-t-il dans un filet de voix, comme s’il avait peur qu’elle ne disparaisse parce qu’il avait prononcé son doux prénom.

Jun Hee déposa sa tasse à café sur la petite table, puis s’approcha, ignorant les élans de douleurs, afin de la prendre dans ses bras et la serrer. L’émotion lui faisait oublier la mocheté qu’il était, l’espace d’une seconde. Réaliser qu’elle était bel et bien là l’étouffa presque, alors que les larmes lui montaient aux yeux. Il était si heureux, l’idiot. Un miracle de Noël qu’il n’aurait jamais osé espérer.

Qu’est-ce que tu fais là ? » demanda-t-il, ne la lâchant toujours pas.

Il le ferait éventuellement, l’amour ne saurait censurer éternellement les lamentations de son corps endolori, mais il pouvait bien souffrir quelques secondes de plus.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Han Liling
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : Song Yuqi - (G)I-DLE
POINTS : 65
MESSAGES : 27
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2022
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyMer 2 Mar - 19:11
ROCKIN' AROUND THE CHRISTMAS TREE

╰┈─➤ 25 décembre 2021
OOTD ❀ Si vite. Son coeur battait si vite.
Et bizarrement, ça ne l’avait frappé que maintenant, après les premiers coups frappés contre une porte sans s’être annoncée auparavant.
Essoufflée, le coeur affolé, sa main s’était éloignée du bois pour se poser contre sa poitrine.
Est-ce qu’elle avait couru trop vite ?
Sportive, elle avait toujours dû l’être. Impossible de penser que sa course depuis un autre pays avait été réalisée avec un rythme trop soutenu pour elle.
Inspirer. Expirer. Garder son calme. Et fixer cette porte qui ne s’était pas ouverte dans la seconde.
Oui, l’impatience relevait bien du culot dans le cas présent. Trouver que cette porte ne s’ouvrait pas assez vite sur le visage qu’elle avait tant hâte de voir, sur les traits de ce dernier qui lui avait cruellement manqués… ça méritait bien un procès quand on n’avait pas pris la peine de prévenir qu’on était sur la route.
Jun Hee
C’était maintenant et pas dans cinq minutes qu’elle avait besoin de le voir.
Non, c’était hier et les jours d’avant qu’elle aurait aimé le faire.
Pour être tout à fait honnête, elle aurait voulu ne jamais avoir à partir et continuer à vivre dans ce doux rêve où il était si simple de le voir autrement qu’à travers un écran…. Ce temps où il lui suffisait d’espérer que la fin de ses obligations arrive plus vite pour pouvoir courir le rejoindre et connaître une vie bien plus douce.

Alors oui, c’était culotté, mais sur le moment, elle ne s’était pas inquiétée une seule seconde de déranger.
Elle avait plutôt eu le temps de s’inquiéter de ne pas voir la porte s’ouvrir dans la seconde.
Et s’il n’était pas chez lui ?
Cette éventualité n’avait pas été considérée une seule fois tout au long de sa folle cavalcade.
Elle n’y avait pas pensé en s’éclipsant avant son ballet. Pas plus qu’elle n’y avait songé en rassemblant quelques affaires pour se rendre à l’aéroport où elle avait pris le premier billet d’avion pour retrouver celui qu’elle devait à tout prix retrouver.
Le vol n’avait pas été mis plus à profit pour y penser… et encore moins ce trajet en taxi où elle n’avait fait que songer à la dernière ligne droite sur son plan qui lui avait simplement semblé être le bon.
Non, il avait fallu qu’elle se retrouve devant cette porte pour se demander ce qu’elle ferait s’il n’était finalement pas là.

Attendre.
ça semblait la meilleure chose à faire.
Camper sur le pas de sa porte.
L’appeler aurait été encore plus adulte.
Mais pour dire quoi ?
“Au fait Jun Hee, je viens te voir. T’es chez toi ? Parce que moi je suis déjà devant la porte”
A coup sûr, il se demanderait si la chinoise n’avait pas des pouvoirs de téléportation dont elle ne lui avait jamais parlé.
Ou alors, il se demanderait si les chinois n’avaient pas un problème avec le concept de s’annoncer avant de rendre visite….
Mais comme elle ignorait ces points communs, sa main avait quitté un coeur pour se rapprocher à nouveau du bois.
Être bornée d’abord et se dire qu’il ne pouvait qu’être à la maison… solution de déni en d’autres termes.
Sa peau n’avait toutefois pas eu l’occasion de rencontrer à nouveau la porte.
Celle-ci s’était finalement ouverte et son poing fermé était resté bêtement en l’air pendant de longues secondes.

...

La bouche ouverte dans une imitation parfaite d’un membre du peuple marin, aucun son n’avait filtré tandis que son regard se posait enfin sur le visage qu’elle avait tant espéré voir….
Jun Hee
Oui, c’était bien lui…
Mais ces traits-là, finalement, elle ne les aimait pas.
Ils n’étaient plus si beaux. Ils faisaient mal à son coeur qui battait toujours la même mesure. Des battements qui avaient toutefois pris une note d’inquiétude tandis que ses yeux se remplissaient des larmes qui menaçaient trop dangereusement ses joues.
Son regard avait suivi une main dans ses gestes, du bout de ses doigts à un flacon. Et une fois de plus, elle était restée silencieuse quand lui, il lui permettait enfin d’entendre sa voix sans des kilomètres entre eux.

Liling
C’était bien son prénom et pourtant elle n’avait pas répondu, le poing toujours bêtement levé, sa bouche s’était ouverte pour la seconde fois mais elle n’avait pas eu le temps d’imiter une nouvelle fois un poisson… pas plus qu’elle n’avait eu celui de prononcer un mot ou deux, sans doute les premiers qui lui viendraient.
Elle s’était sentie aspirée dans une étreinte et sa seule réaction avait finalement été l’évidence incontrôlable de ses mains qui se tendent vers un cou trop haut pour finalement s’y nouer et se serrer plus fort contre lui sans l’ombre de l’intelligence de se dire : je risque de lui faire mal à mon Jun Hee tout abîmé

C’était sans doute considéré comme égoïste de simplement se serrer dans ses bras pour satisfaire à peine le manque de ces derniers mois.
Si elle se blâmerait plus tard de n’avoir été qu’une imbécile, sur le moment, son cerveau n’avait pas fonctionné correctement tandis que ses yeux laissaient échapper les premières larmes sur ses joues.
Une pointe de culpabilité était venue percer tous les sentiments mélangés en une belle confusion. La pensée de se dire qu’elle avait définitivement tardé à faire le bon choix, et l’envie de répondre à sa question par l’évidence qu’elle n’aurait jamais dû partir…
Mais sa tête s’était secouée comme un refus de répondre pour faire passer sa question avant la sienne

T’es tout amoché… pourquoi t’es tout amoché comme ça ? ❞ après ne pas s’être annoncée, elle oubliait de se justifier ? ❝ T’as pas le droit d’avoir mal toi… ❞ … oui, c’était interdit. Parce que ça faisait trop mal à son coeur et Jun Hee était une trop belle personne pour souffrir…. C’était du moins la loi en vigueur chez Han Liling.






 
⊱✿⊰ fairy dust ⊱✿⊰
When life makes you cry a hundred times, you have to smile a thousand times. This way, you will be able to overcome your sorrow and be happy forever
Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 0
MESSAGES : 158
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyVen 22 Avr - 15:50
Rocking around the Christmas tree
Storm clouds may gather and stars may collide, but I love you until the end of time.

ft. @Han Liling
Noël. Fameuse journée célébrée à travers le monde. Dans les films américains, les familles partagent cette journée. Ils décorent ensemble, ils mangent ensemble, ils rient ensemble et passent des moments qui semblent magiques. Jun Hee n’a jamais connu ce genre de Noël avec les Ahn. Ce n’est pas cette année non plus qu’il le fera. Il n’y comptait pas, d’ailleurs, ayant déjà refusé de les accompagner dans leur voyage. La gourmandise n’aimait pas passer plus de temps que nécessaire avec eux, ne se sentant pas un membre de cette famille. Le sang le reliait peut-être à eux, mais son coeur n’avait jamais réussi à l’en rapprocher. Ils ne le comprenaient pas. Ils n’avaient jamais fait l’effort d’essayer non plus. Ils avaient tragiquement perdu un enfant, Jun Hee le concevait. Mieux que quiconque, il le savait. Hélas, c’est ce bambin qu’ils avaient cherché et espéré, toutes ces années. Ils s’étaient imaginé ce qu’il serait devenu, s’il avait grandi avec eux et ils avaient tant chéri cette idée que la réalité, bien qu’elle s’était imposée, avait été rejetée.

Ici, l’étudiant entendait ses amis parler de rendez-vous. Les couples passaient cette journée ensemble, utilisant une raison de plus de s’aimer et de le montrer à tout le monde. Quelques-uns de ses amis avaient élaboré des plans plus platoniques, passant la journée en petits groupes joyeux. L’idée était simple : passer un bon moment. Mais ça aussi, Jun Hee avait décliné. Il n’avait pas la tête à trouver une explication pour sa sale gueule d’amoché. Puis, le médecin lui avait dit de se reposer. Sortir n’aiderait pas sa convalescence. Même s’il est doué en maquillage, le jeune étudiant ne pensait pas réussir à couvrir toutes ses douleurs. Autrement, il l’aurait déjà fait, rien que pour quelques minutes de facetime avec la fée qui fait vibrer son coeur. Elle lui manquait cruellement, mais qu’est-ce qu’il pouvait y faire ? Liling ne devait pas poser les yeux sur son visage tant qu’il était comme ça. Le jeune homme ne comptait pas lui raconter sa mésaventure. Pas avant un bon moment, en tout cas. Il n’avait voulu inquiéter personne, elle encore moins. Surtout qu’elle se trouvait le plus loin. Savoir ne lui apporterait aucun bien. La gourmandise allait la bombarder de messages, au courant de la journée. Il allait lui envoyer des photos de repas qu’il n’arriverait sûrement pas à manger, mais elle ne le saurait pas. Des vidéos de passages amusants ou touchants de ce qu’il allait regarder. Il allait lui partager sa journée, comme toutes les autres, en y ajoutant ce filtre qui la rend si douce et belle pour les yeux innocents de sa belle.

C’était ça le plan. Pas de lui ouvrir la porte sur l’affreuse réalité.

Pourtant, c’est ce qui arriva. Sa première pensée se tourne vers sa médication. Il n’en a jamais souffert ce genre d’effets secondaires, mais il n’est jamais trop tôt pour perdre la raison. Non ? Liling reste muette. La surprise elle aussi ? Pourtant, c’est elle qui a fait tout le chemin. Elle doit très bien savoir où elle se trouve. Peut-être est-ce l’horreur de poser les yeux sur un meilleur ami ainsi meurtri. Les douleurs avaient traversé son corps, mais son coeur avait décidé de les ignorer. Comment aurait-il pu faire autrement, alors que pour la première fois depuis des mois, il pouvait la serrer dans ses bras ? Elle était réelle. Elle était bel et bien là. Ce n’était pas un rêve. Ce n’était pas un souvenir. C’était cette jeune femme qu’il avait admis aimé en secret… et perdu… par une presque lointaine soirée d’août. C’était cette jeune femme qui s’était emparé de son âme, dès leur première rencontre. Elle lui avait fait une telle impression, alors. Sa délicatesse, sa grâce, mais surtout son rire et son sourire. Liling avait quelque chose de différent. Pas parce qu’elle était Chinoise, bien que ce petit plus lui avait rappelé ce meilleur ami qui lui manquait terriblement, à l’époque. Un bout d’âme qu’il ne pensait jamais retrouver. Liling ne le remplaçait pas, personne ne le faisait. Elle trouvait juste sa manière à elle de danser avec son coeur et d’en devenir la prima ballerina.

Elle le faisait toujours. Ce n’est pas pour rien qu’elle a une telle carrière. Elle capture le coeur de tous ceux qui posent les regards sur elle. Elle est si fantastique, si formidable, si uniquement… elle.

Jun Hee la serre dans ses bras. Trop fort pour les maux qui le rongent, mais il la retient tout de même. Il a attendu ce moment trop longtemps. La question évidente traverse ses lèvres. Bien sûr qu’il est heureux qu’elle soit là, mais… ce n’était pas prévu ? La gourmandise sait trop bien qu’il n’aurait jamais pu oublié, si ça avait été prévu. On lui refuse la réponse. Il ne comprend pas pourquoi. A-t-il fait quelque chose de mal ? Est-ce pour ça ?

T’es tout amoché… pourquoi t’es tout amoché comme ça ? »

T’étais pas supposé le savoir… encore moins le voir… » répondit-il dans un filet coupable de voix.

Bah oui, tu parles d’une réponse… Il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, vraiment. Il la serre un peu plus dans ses bras, cherchant à l’y retenir pour mieux lui cacher les larmes qui se sont invitées à la fête. Elles ne sont pourtant pas tristes. Bien trop heureuses, au contraire, mais il ne voudrait pas qu’elle se méprenne.

T’as pas le droit d’avoir mal toi… »

Ne t’en fais pas. J’ai des cachets pour la douleur et ce n’est pas aussi pire que ça en a l’air. » répliqua-t-il, avant de déposer un baiser rempli de tendresse sur sa tête.

Il ne voulait pas l’inquiéter davantage. Combien de temps avaient-ils ? Il l’ignorait. Aussi bien, elle n’allait rester que quelques jours et il était hors de questions de ruiner leur précieux temps ensemble. Lentement, il la relâche, mais ses mains restent tout de même sur elle. Une sur son bras, l’autre caresse son beau visage. Un sourire qui trahit la nature réelle de ses sentiments. Il est si heureux de la voir. Tant qu’il en oublie toujours qu’il ne l’a pas encore laissé entrer correctement. La réalisation le saisit, il regarde autour d’elle si elle a des valises à rentrer.

Pardon… Viens, entre. Je vais prendre tes affaires. » se reprit-il, la lâchant finalement. « Tu restes pour combien de temps ? Tu vas rester où ? » demanda-t-il, revenant aux sujets importants.

Si elle avait sa valise, c’était peut-être juste parce qu’elle n’avait pas encore été s’enregistrer à l’hôtel. Elle débarquait pour lui faire la surprise, en premier. Après tout, la demoiselle ne savait pas dans quel état elle le trouverait. Elle avait pu penser qu’il l’accompagnerait ensuite et qu’ils sortiraient afin de célébrer.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Han Liling
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : Song Yuqi - (G)I-DLE
POINTS : 65
MESSAGES : 27
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2022
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyVen 22 Avr - 22:23
ROCKIN' AROUND THE CHRISTMAS TREE

╰┈─➤ 25 décembre 2021
OOTD ❀ La moue contrariée, malgré l’étreinte tant attendue, elle était bien passée sur son visage. Un froncement de sourcils sans discrétion, des lèvres pincées et ce petit soupir qui ne précède pourtant pas les reproches.
Son coeur était trop serré pour ça. Normalement, elle était supposée lui dire que c’était pas une excuse… mais à la place, le prénom de son meilleur ami avait été soufflé ❝ Junhee…. ❞ sur un ton qui trahissait sa peine.
Si elle ne pouvait plus voir ce visage abîmé, elle ne s’était pour le moment pas imposé la vision de la réalité… ses mains toujours accrochées à une nuque, désespérément retenue à une étreinte et à un Jun Hee qui lui avait bien trop manqué au point de céder aux larmes sans même chercher à trouver la force d’y résister.

Pourtant, elle avait bien réagi au reste malgré tout. A ce “ne t’en fais pas” qui lui avait fait secouer la tête. Ou à cette lèvre mordue de nervosité pour un “moins pire que ça en a l’air”
Alors l’étreinte à peine terminée, et malgré les larmes encore sur ses joues quand son regard peut croiser à nouveau celui de son meilleur ami, la moue contrariée était bien là. ❝ ça n’a pas l’air d’être rien. Pourquoi t’es comme ça ? ❞ comme quoi ?
Dans le déni ou à minimiser ses blessures ?
Ou comme ça dans le sens d’un qu’est-ce qui t’es arrivé ? ?
Un peu des deux. C’était sans doute un peu des deux.

Elle s’était laissée pourtant embrumer par un baiser sur sa tête et une main sur son visage. Dramatique. Elle avait toujours été trop faible face à Jun Hee. Et en avoir conscience n’y avait jamais rien changé. Ce n’était pas aujourd’hui qu’elle parviendrait à lutter contre sa kryptonite. Une kryptonite qui avait fait rentrer ses affaires avant qu’elle ne puisse protester qu’il n’était pas en état, comme si le sucre qu’il consommait l’avait rendu sucre lui même…

Attends, c’est… lourd… ❞ une protestation soufflée trop tard.
Pour être tout à fait franche, elle n’était même pas sûre du poids de ce qu’elle avait amené à la va vite.
Et vu son blanc ensuite, elle était encore moins sûre du reste.
La confusion était passée sur son visage duquel elle avait balayé les larmes d’une main un peu tremblante. Dans son regard, l’incompréhension s’était lue un instant… et elle n’avait plus su tout à fait les mots qu’elle devait prononcer… si elle les avait su à un moment.
Même pas le début ?
Si ça le début… sa tête s’était bien secouée après avoir finalement retiré ses chaussures dans l’entrée

C’est que… j’ai fugué…. ❞ visage penaud, air d’enfant fautive… plus trop certaine de son âge sur le coup… au moins, celle qui n’avait plus vraiment l’âge de fuguer avait pensé à ajouter ❝ Je veux dire… je reviens… vivre ici. J’ai plus… non pas envie de rentrer chez moi…. ❞ Pas. Oui c’était plutôt pas que plus… quitter Jun Hee, elle n’en n’avait jamais eu envie… elle avait juste trop tardé… elle avait joué les enfants dociles un temps trop long pour ne pas s’en abîmer le coeur du manque de son meilleur ami. C’est là où Jun Hee était chez elle, pas ailleurs… et ça, elle l’avait toujours su.
Une certitude plus nette que son lieu de résidence à en voir le temps qu’elle avait mis à finalement sortir une suite à ses réponses ❝ Pour l’endroit où rester… hum… c’est que, j’ai pas vraiment penser à ce… hum détail ? ❞ c’était un détail se trouver un toit où dormir ?
… la prochaine fois qu’elle fuguait sur un coup de tête, elle y penserait. En attendant, le sujet, elle l’avait changé, il était difficile d’oublier qu’elle avait été la première à engager une conversation avec ce visage qu’elle pouvait toujours voir en retirant son manteau ❝ Qu’est-ce qui t’es arrivé ? ❞ en dehors de l’arrivée surprise d’une fraichement sans domicile fixe.






 
⊱✿⊰ fairy dust ⊱✿⊰
When life makes you cry a hundred times, you have to smile a thousand times. This way, you will be able to overcome your sorrow and be happy forever
Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 0
MESSAGES : 158
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyVen 22 Avr - 23:41
Rocking around the Christmas tree
Storm clouds may gather and stars may collide, but I love you until the end of time.

ft. @Han Liling
Finalement, les miracles de Noël n’existent pas que dans les films. Ils arrivent aussi dans la fiction écrite, pour le plus grand bonheur du gourmand.  Il est plus que certain que sa meilleure crush n’était pas supposée débarquer chez lui. Autrement, il aurait fait des efforts pour mettre un peu d’esprit des fêtes chez lui. Là, rien dans sa déco ne laisse voir qu’il a compris de quelle période de l’année il s’agit. Aucune décoration des fêtes orne son appartement. Il ne pensait recevoir personne, de base, puis vu comment les jours précédents s’étaient déroulés pour lui… L’isolement avait été sa réponse. Il mettait ça sur le compte de devoir prendre du repos, même si au fond, la vraie raison était qu’il ne voulait inquiéter personne. Parce que se reposer… quand on vit seul et donc qu’on doit tout faire soi-même, alors qu’on est soi-disant supposé ne rien faire, ça s’annule. Son secret était supposé s’étirer jusqu’à ce qu’il ne puisse, au minimum, le cacher. Mais voilà que la plus adorable a décidé de ne pas coopérer. Il lui pardonne avant même de le lui reprocher, l’ayant dans ses bras sans même lui avoir lancé un petit “bon matin” avant. De toutes façons, la serrer contre lui, peu importe si ça lui étire tout à l’intérieur et que c’est douloureux d’appuyer contre ses nombreuses ecchymoses, c’est plus naturel que de rester loin et se taper la conversation. C’est dans ses bras qu’elle devrait toujours se trouver, si on demande l’avis du plus grand.

Junhee…. »

Ce n’est sûrement pas la réponse qu’elle espérait, mais il a été honnête. En retard. Liling n’était pas supposé le voir, sûrement pas le savoir. Peut-être qu’il le lui aurait partagé, niaisement, dans quelques années. L’histoire se serait simplement glissée dans la pile de drames qui se sont abattus sans lui sans qu’il ne puisse expliquer pourquoi la vie aime être sur son cas. Il tente de rattraper le coup quand même, de la rassurer. On lui a prescrit des cachets - qu’il devra prendre éventuellement, d’ailleurs - pour lui faciliter la vie, le temps que son corps s’en remette.

Ça n’a pas l’air d’être rien. Pourquoi t’es comme ça ? »

Jun Hee balaie la question sous un tapis, pinçant les lèvres plutôt que de les mordiller comme il le ferait normalement. Sa bouche est encore un peu abîmée, donc se mordiller relève du masochisme, en ce moment. Il n’a pas envie d’avoir une réaction incontrôlée à une douleur devant elle. Le jeune étudiant sait qu’elle connaît déjà son secret. Après tout, elle en est la co-autrice, mais raison de plus de ne pas lui dire l’histoire. Elle n’est coupable de rien, responsable d’encore moins, mais il ne sait trop comment elle pourrait réagir. Il change le sujet, revenant à une autre réalité : sa présence dans son entrée. Ça lui élance en dedans, lorsqu’il prend sa valise, mais il ne dit rien.

Attends, c’est… lourd… »

T’inquiètes, je ne m’entraîne pas pour rien. C’est justement pour pouvoir soulever les valises des plus jolies filles, peu importe les circonstances ! » réplique-t-il en petit con souriant, ponctuant même sa phrase d’un clin d’oeil.

C’est faux. Ce n’est pas sa motivation première, sauf que c’est un plus. Puis, sa valise est légère. C’est juste son corps qu’on a sauvagement tenté de casser qui le fait chier. Il enchaîne tout naturellement en voulant se renseigner sur les détails de son séjour. Parce qu’elle est venue en vacances, non ? Juste quelques jours, pour profiter des fêtes, puis… la séparation sera encore plus dure que la première, mais Jun Hee aura toujours la sensation de n’avoir le droit de rien dire, parce que sa Liling va vivre sa meilleure vie. Même si c’est sans lui. Un silence s’installe plutôt. L’étudiant continue de l’interroger du regard, même s’il sort le flacon de médicaments de sa poche et porte sa dose prescrite à ses lèvres. Une gorgée du café abandonné sur la petite table pour mieux avaler le tout. La réponse ne saurait tar…

C’est que… j’ai fugué…. »

Ses yeux s’écarquillent sous la surprise. Ils clignent plusieurs fois.

Je veux dire… je reviens… vivre ici. J’ai plus… non pas envie de rentrer chez moi…. »

Son coeur a pris l’ascenseur jusqu’aux tréfonds insoupçonnés. Non, en vrai, il a fait une chute libre jusque là. L’inquiétude s’installe en reine sur ses traits. Pour avoir souvent tenté de fuguer, il considère qu’il faut avoir une raison importante de le faire. Qui balancerait aux poubelles une belle vie facile ? Rien que pour le “fun” de fuguer ? Personne.

Liling… » souffle-t-il, la douleur de l’inquiétude s’installant dans ce prénom si doux. « Qu’est-ce qui s’est passé ? Quelqu’un t’a fait du mal ? Qui t’a fait ça ? » demanda-t-il, le soucis évoluant en colère.

Il cherche du regard une quelconque marque sur ce visage qu’il a trop bien mémorisé. Ses yeux ne semblent pas avoir perdu cette lumière pétillante. Ses joues sont toujours aussi fraîches. Sa peau semble toujours aussi parfaite - et ce malgré les heures de vol qui ont grugé sur son sommeil. Ses lèvres ont toujours l’air aussi délicieuses et invitantes. Rien dans sa coiffure ou son allure ne laisse deviner quoi que ce soit. À ses yeux, elle est toujours aussi parfaite. Hélas, Jun Hee sait que toutes les violences ne peuvent pas se voir pour autant. Donc, le soulagement ne s’installe pas encore.

Pour l’endroit où rester… hum… c’est que, j’ai pas vraiment penser à ce… hum détail ? »

Tu peux rester ici, aussi longtemps que tu le souhaiteras. » proposa-t-il sans même y réfléchir.

Bah ouais. Propose de vivre avec toi… quand tout le monde pense déjà que la seconde “chambre” est occupée par ta “colocataire”. Ça semblera super normal que vous viviez à trois dans cet appartement ! Sans parler du fait que l’autre “chambre” n’en est pas une, mais qu’elle est le studio et la pièce où tout son secret est caché. Logique d’inviter son crush à vivre avec soi, quand on n’a pas de chambre à coucher et encore moins de lit à lui proposer ! Super confortable ! Super intime ! Idée de génie. Il aurait peut-être dû réfléchir, au lieu de laisser son coeur et l’inquiétude prendre la parole.

Qu’est-ce qui t’es arrivé ? »

La douleur s’amuse à parcourir ses côtes. Il garde une expression neutre, mais pose subtilement sa main sur ces dernières, essayant de trouver un moyen de les soulager.

Je me suis réveillé… je me suis fait un café pour mieux avaler mes cachets… et t’étais là ? » répondit-il naïvement, faisant comme si elle parlait de ça. « Donc… je n’ai pas encore mangé… Toi non plus, j’imagine ? » ajouta-t-il avec un adorable petit sourire. « Je n’ai rien préparé non plus… je l’aurais fait, si j’avais su… » admit-il avec une petite grimace désolée. « Mais, ce n’est pas grave, si tu m’accordes un peu de patience, je peux te faire le petit déjeuner que tu veux ! » se reprit-il, tentant de lui vendre du rêve tout en lui cachant cette saloperie qui le rongeait.

Sûrement qu’il avait fait un mouvement trop rapide… Peut-être qu’il l’avait trop serré et trop fort… Peut-être qu’il n’aurait pas dû prendre sa valise comme si de rien n’était. Tant pis, il ne regrettait quand-même rien.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Han Liling
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
AVATAR : Song Yuqi - (G)I-DLE
POINTS : 65
MESSAGES : 27
NOUS A REJOINT LE : 24/01/2022
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee EmptyMer 11 Mai - 10:13
ROCKIN' AROUND THE CHRISTMAS TREE

╰┈─➤ 25 décembre 2021
OOTD ❀ Ses sourcils s’étaient froncés à nouveau.  Pourtant, elle l’avait regardé transporter ses affaires à l’intérieur sans réagir, en se questionnant intérieurement sur leurs contenus. Elle avait mis à la va vite l’essentiel, des vêtements, son maquillage… peut-être trop de maquillage ? Les affaires qui lui tombaient sous la main et dont elle pensait avoir besoin dans sa fugue…
A voir Jun Hee maintenant, elle regrettait de ne pas s’être contentée d’un simple passeport et de quelques billets.
En ayant rien prévu à l’endroit où elle allait se planquer ?
D’accord, c’était encore moins malin. Elle n’était pas la pro pour les plans élaborés… l’improviste, à la voir débarquer ce soir chez son meilleur ami, on voyait bien que c’était une spécialitée en revanche… ❝ Liling aurait pu porter… Liling l’a fait depuis l’aéroport…. ❞ elle parlait d’elle à la troisième personne maintenant ?
La Liling contrariée de voir un Jun Hee manquer de se faire encore plus mal, oui.
Mais on ne mentionnerait pas que cette Liling là, elle avait bien manqué de se prendre quelques murs ou de faire de la luge de valise.

Cette même Liling qui faisait une fugue tardive sans prévoir grand chose oui.
Est-ce qu’elle en avait seulement conscience d’être une calamité qui se pointait dans la vie d’un Ahn ? Un Ahn qui avait besoin de repos, de calme et pas de gérer un problème de plus ?
ça la défendait de dire qu’elle venait pour lui ?
Que maintenant qu’elle le voyait comme ça, elle se disait à nouveau qu’elle était en retard… qu’elle devait rester pour prendre soin de lui ?
Pas vraiment peut-être… vu le lot de problèmes qu’elle lui ramenait, en réalité, elle aurait mieux fait d’avoir l’air plus honteuse qu’embêtée….

Pourtant, elle se rend bien compte qu’elle doit avoir l’air d’une idiote ?
Le manteau enlevé, les quelques pas fait dans l’appartement et le crime confessée, c’est finalement d’une tête qui se secoue rapidement qu’elle répond d’abord ❝ Non. Non t’en fais pas. ❞ personne ne lui avait fait du mal. Pas comme lui de toute évidence….
Elle n’était là que dans le rôle de la gosse de riche malheureuse qui n’arrive plus à gérer la pression de sa vie. Une gosse de riche qui se sentait si seule… et qui luttait contre le vide que l’absence de son hôte de ce soir lui avait laissé…
J’étais juste… hum… ❞ les mots, elle avait du mal à les trouver à présent. Ils étaient pourtant si simples dans son coeur… et c’est bien sur lui que sa main se pose un instant avant d’ajouter une suite dans un soupir ❝ Malheureuse…malheureuse, oui, c’était ça le bon adjectif… “malheureuse comme les pierres”... ça c’était une bonne expression qui ne rendait pas tout à fait justice à la douleur de son coeur ❝ ... en fait tu… tu me manquais trop…rouge, ça c’était le bon qualificatif pour la couleur que son teint avait alors pris…. ❝ .... la vérité c’est que… j’aurais jamais dû partir… ❞ on allait pouvoir faire cuir un oeuf sur ce visage….

Un visage qui était invité à rester ici plutôt que de dormir à la rue ou, au mieux, de se trouver rapidement un hôtel dans le coin qui ne dilaperait pas l’argent qu’elle avait de côté plus vite que prévu….
C’était la suite tout ça. Une suite pénible à réfléchir. Elle y penserait plus tard à ce qu’elle ferait ici… une étape à la fois….
La première était un “succès”. Revenir ici. Retrouver Jun Hee.
La suite, semblait moins simple. Il était question de faire travailler ses neurones plutôt que de se contenter de suivre simplement son coeur….
T’es sûr ? ça ne te dérange pas ? ❞ … d’avoir une invasion dans sa vie et son appartement…

Ou de subir son interrogatoire.
Mais pour cette partie, tandis qu’elle étudiait les traits de son visage, ses marques et des signes de douleur… elle ne pouvait pas se vanter d’être très doué…
Ou alors, c’était Jun Hee qui l’était trop à changer de sujet.
Nouveau soupir.
Non je n’ai pas mangé… ❞ dans sa tête, c’était une chose à la fois. Ou une seule chose plutôt qu’elle avait devant elle à présent et qui tentait de toute évidence de ne pas répondre à ses questions.
Malheureusement pour lui, elle savait faire peur….
Oui, qu’une naine se plante devant vous et encadre doucement votre visage de ses deux mains, ça avait de quoi être terriblement menaçant ❝ Pourquoi tu ne me réponds pas ? Dis-moi… ❞ … et le petit ton suppliant qui allait avec aussi…..






 
⊱✿⊰ fairy dust ⊱✿⊰
When life makes you cry a hundred times, you have to smile a thousand times. This way, you will be able to overcome your sorrow and be happy forever
Contenu sponsorisé
Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
(#) Sujet: Re: Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee   Rockin' around the christmas tree || ft. Junhee Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Sauter vers: