1234
Drink up my hearties yoho || ft. Sua

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Pèse-personne connecté – XIAOMI Mi ...
Voir le deal
14.99 €

 :: seoul :: Itaewon
Partagez

 Drink up my hearties yoho || ft. Sua


Choi Mi Ran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10947-choi-mi-ran-ranmi_da#332832
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Drink up my hearties yoho || ft. Sua B5e84c525b9d3fdda0e5d2304d026232
AVATAR : Kim Do Yeon (Weki Meki)
POINTS : 34
MESSAGES : 351
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2021
AGE : 20
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua EmptyDim 23 Jan - 19:16
Drink up my hearties yoho !
OOTD || Dans la liste des choses dont Choi Mi Ran étaient certaines dans sa vie, il y avait bien un nom qui apparaissait à une ligne et c’était celui de Rhee Sua.
Un nom défini dans cette liste comme quelqu’un sur qui on pouvait compter quand on n’avait pas le moral. Quelqu’un à qui on pouvait envoyer un SOS et être sûr que la réponse serait digne des plus grandes héroïnes de ce Monde. Un niveau d’héroïsme même en réalité bien au-dessus.
Après tout, le SOS envoyé n’avait rien eu de clair. Un simple papotage entre amies et c’était bien Sua qui lui avait proposé une petite sortie le soir même sans que sa cadette ne lui envoie réellement le code rouge, l’alerte “j’ai pas le moral”.
Parce que, ces derniers temps, fallait bien l’avouer, son moral n’était pas au beau fixe.
S’il faudrait bien qu’elle digère ses fiançailles un jour, si elle pouvait toujours le faire en pensant que le choix aurait pu être cent fois pire et qu’elle était au moins fiancée avec un “gars bien” comme on disait dans le jargon, il y avait bien des conversations usantes et oppressantes à ce sujet. Des conversations qui lui donnaient parfois envie de hurler en plein milieu d’un cocktail et de prendre la fuite dans le premier pays étranger dont elle lirait le nom.
Une solution définitivement peu raisonnable… oui… mais la raison n’était pas toujours son fort… pas souvent pour être tout à fait honnête.

Qui disait mariage disait également l’obligation d’arrêter ses études… une perspective qui lui plombait le moral plus certainement quand elle pensait qu’à la rentrée de mars prochain, elle ne serait pas sur la liste des inscrits malgré les notes brillantes qu’elle avait su décrocher tout au long de l’année.
Une vie de femme potiche l’attendait et son futur était bien loin de la réjouir.
Etudier le journalisme lui avait vraiment plu.
Déjà en parler au passé… ça lui donnait presque envie de chialer à elle qui préférait de loin incarner l’image de la femme forte que rien ne peut atteindre.

Et puis, il y avait Kiko. Une amie trop chère à son cœur partie dans un autre pays.
Si la nouvelle lui avait fait plaisir pour celle qu’elle avait fini par considérer comme une petite sœur à protéger malgré le fait qu’elle soit son aînée… son départ lui avait alourdi le coeur plus certainement. Ridicule de la voir acheter une console pour essayer de se mettre à animal crossing en pensant que ce jeu qui correspondait définitivement à son amie lui permettrait peut-être de garder un peu plus de leur lien… elle qui n’était même pas jeux vidéos à la base et leur préférait un million de fois les sorties.
Oui, Kiko allait lui manquer et elle ne savait pas exactement comment elle gérerait son absence, elle la femme indépendante.
C’était comme ça, c’était tout
C’était en tout cas ce qu’elle se disait quand elle y pensait…
Parce que c’était une bonne chose, partir au Japon pour Kiko… ça l’était encore plus quand elle savait qu’autrefois, son amie aurait eu tant de mal à prendre cette décision…
Oui, être fière d’elle, c’était un bon début et ça permettait de lui dire au revoir avec le sourire, en la félicitant.

Alors voilà, sortir avec Sua ce soir, c’était sans doute la meilleure décision de sa semaine.
Se changer les idées, c’était tout pile ce dont elle avait besoin et elle ne s’était pas faite priée. Pas plus qu’elle n’avait hésité à se préparer le soir même et à filer droit vers le point de rendez-vous où elle avait attendu son amie en fumant une clope interdite dans les lois des Choi.
Elle n’avait pas tardé à apercevoir à la jeune femme pour laquelle sa main s’était levée dans un signe. Sa cigarette écrasée, elle avait fait les derniers pas vers elle, un sourire soulagé sur les lèvres presque comme si elle voyait l’apparition du messie… « Hallelujah ! » … bon du coup, définitivement comme si. Ses cours de catéchisme lui manquaient ou ? « Bon, j’irai pas jusqu’à te saluer Sua pleine de grâce, mais le cœur y est ! » voilà ce qui arrivait quand on était amie avec la pire des bonnes soeurs que la terre ait jamais porté


I want to break free
“I've got to break free. God knows, God knows I want to break free.”
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
spécial noël ≈ drift comme un père noël swag
UNE P'TITE PHOTO ? : <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR : Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS : 79
MESSAGES : 1408
NOUS A REJOINT LE : 03/12/2019
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Re: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua EmptyMer 26 Jan - 11:24
Drink up my hearties yoho !
ootd ~ Session d’étude terminée, tu ne prends même pas le temps de regarder l’heure que tu fermais tes bouquins que tu foutais dans ton sac. Tu n’aimais pas étudier, mais tu savais que c’était important si tu voulais passer tes cours. Tu as d'excellentes notes grâce à ses heures interminables, alors que tu ne vois pas l’importance de changer une formule gagnante. Tu mets ta veste rapidement et tu portes la bandoulière de ton sac à ton épaule. Prête à marcher à toute vitesse pour ne pas manquer ton bus. Tu devais, avant d’aller rejoindre ton amie, déposer des bouquins et te pomponner un peu. Tu n’avais pas la gueule d’une fille prête à aller au bar, mais plutôt celle d’une meuf qui venait de finir son dixième café. Pas top.

Une fois dans ton appartement, tu laisses tomber ton sac au sol, prépares tes vêtements et tu sautes à la douche. Tu prends 5 minutes pour te rafraîchir laver tes cheveux noir et sors aussitôt que tu finis. Serviette enroulée autour de ton torse, tu sors ton séchoir et te mets à l’action. Tu avais l’habitude de te préparer en quelques minutes; quand tu as un horaire chargé, c’est un must. Maintenant que tu t’étais séchée la chevelure; tu t'habilles en un temps trois mouvements, d’un petit top noir, court. Tes pantalons en cuir et puis tes petits bottillons eux aussi agençant le tout. Agrippant ton manteau, ton sac à main vérifiant à deux fois si tout s’y trouvait à l’intérieur. Puis une fois fait, tu passais à nouveau ta porte; verrouillant derrière toi et repris ta marche rapide vers l’extérieur. Le bus allant prendre trop longtemps à ton goût, tu préférais bien plus prendre le taxi que tu appelles sans attendre. Ce n’est qu’une fois bien assise que tu sortis ton cellulaire pour regarder l’heure; invoquant l'adresse au chauffeur et te voilà enfin en route.

Nez vers la vitre, tu ne prends même pas le temps de fouiller un peu dans tes messages, ni insta, ni facebook. Un peu de calme, un moment pour toi dans cette journée pleine et tout en couleur. Tu aurais pu ne pas l'inviter à sortir, te reposer à la place; mais à quoi bon, c’était bien mieux passer une soirée avec elle qu’avec ta solitude. Donc, tu profites de la vue de cette ville bien animée. Tu vois les gens brièvement interagir et ton cœur pense brièvement à lui, encore, toujours. Normalement, tu le texterais mais pas aujourd’hui. Tu te retiens, tu ne veux pas faire la fille qui ne peut pas se passer de lui. Tu résistes, tu penses à autre chose; tu essaies du moins. La noirceur fait son apparition doucement, les lumières s’allument; elles brillent en harmonie. Le moteur s’arrête brusquement; ce qui te fait sortir de ta bulle, ton monde; te voilà rendu à destination. Tu payes, laissant un tip et sort s’en rien oublié. Ta main pousse la portière pour la fermer correctement, toi direction ton rendez-vous avec ta bonne copine. Celle qui mettait un peu de piquant dans ta vie, celle pour qui tu ferais la guerre. Les gens sur qui tu pouvais compter ce compte que sur les doigts de la main; elle en faisait partie. Les pieds sur le sol, tu étais droite; solide. Tu savais où tu allais et tu t'y dirigeais naturellement. Tu la vois, tu la salues avec un grand sourire. Tu le sentais que tu allais passer une belle soirée, juste en la voyant. Tes pas se faisant un peu plus decadent, comme une mannequin sur un catwalk. Finissant avec une petite révérence en l'entendant parler, ça te faisait même un peu rire. « j'suis pas la bonne personne. don't praise me... plein de grâce... j'suis loin de là. » tu rigolais encore plus, tu n'avais pas dieu dans le cœur... c'était peut-être ce que ta mère avait souhaité pour toi; mais disons que la vie t'a fait penser autrement. « je suis trop contente que tu aies dit oui pour ce soir, tu ne sais pas à quel point. » Tu lui tends les bras pour la prendre dans tes bras, comme une vraie salutation entre copines. Terminant par passer l'un de tes bras sous le sien pour la tirer vers le bar. « j'nous ai réservé une table, j'ai eu un bon pourboire hier; faut en profiter. » Tu n'étais pas riche, mais tu aimais te gâter ici et là; surtout que tu ne voulais pas montrer à tout le monde que tu avais les poche vide. (ou presque... ) Tu étais un dragon après tout.




GET OUT OF MY HEAD
Choi Mi Ran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10947-choi-mi-ran-ranmi_da#332832
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Drink up my hearties yoho || ft. Sua B5e84c525b9d3fdda0e5d2304d026232
AVATAR : Kim Do Yeon (Weki Meki)
POINTS : 34
MESSAGES : 351
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2021
AGE : 20
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Re: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua EmptyLun 31 Jan - 19:40
Drink up my hearties yoho !
OOTD || Chasser de sa tête les trois quart de sa vie.
Ne plus y penser.
Passer une bonne soirée.
Trois bonnes phrases, ou plutôt trois consignes remplies de bonne volonté, qu’elle s’était bien répétée comme une élève qui apprend sa leçon.
Elle en avait besoin. Vraiment besoin. Et si on pourrait lui reprocher d’invoquer trop souvent l’excuse du “besoin d’air” à sa conscience pas franchement existante, elle se défendrait néanmoins en soulignant le besoin vital de vivre cette soirée, profiter, penser à rien.
Asphyxiée, c’était comme ça qu’elle trouverait la mort, c’était une certitude.
Parce qu’un jour elle manquerait tellement d’air au sens figuré que ses poumons oublieraient de s’en remplir au sens propre.
Ses parents l’avaient envoyé chez les bonnes soeurs, deux fois, ils pouvaient bien défendre le concept que toute vie était précieuse et la laisser faire la sienne non ?

Evidemment que non.
Mais puisque ce n’était pas des études d’avocate qu’elle devrait bientôt laisser tomber, il était bien inutile de penser au plaidoyer.
Souvenons-nous, l’arrivée de Rhee Sua était là pour le rappeler : ce soir, il est interdit de penser
Pas plus au visage qui manquait qu’à celui de godiche qu’elle devrait afficher pour le reste de sa vie.
Alors elle avait chassé pensées maussades et tout mauvais air qui pourraient se lire sur son visage pour saluer son amie façon couvent « Et pourtant, avec toi les murs d’un couvent seraient beaucoup plus beaux. » Là-dessus, on pouvait bien croire la future ex étudiante.
Si Sua avait été dans les murs de son pensionnat à mourir d’ennuis, elle aurait sans aucun doute eu une partenaire de crime et quelqu’un pour l’aider à combler les jours d’heures bien moins grises.

Penser au pensionnat renvoyer toutefois à l’un des sujets interdits, raison pour laquelle elle n’avait pas continué la plaisanterie plus de quelques secondes, préférant renvoyer un sourire plus grand que dans une pub de dentifrice à sa camarade de soirée « A deux, trois en dessous du mien sans doute. » concours de qui était la plus ravie que la charmante demoiselle en face d’elle pourrait bien lui laisser gagner, tout comme elle la laisserait l’inviter au restaurant.
Plus tard ce débat là. Il se gagnait en fourberie. Alors elle s’était laissée entraîner vers ce fameux lieu que ses pensées faisaient rimer avec “promesse de légèreté", une légèreté qu’elle avait souhaité tout en conneries tandis qu’elle pénétrait sur leur terre promise…

« Parlant de profiter, je préfère te prévenir que je risque de terminer la soirée bourrée. » annonce officielle un peu étrange à faire oui. Mais fallait bien qu’elle s’entraîne à être une future épouse blasée après tout « Dans la version où je veux me réveiller demain et avoir presque tout oublié. Sans doute au moins mon nom, ma couleur préférée et le nom de mon chien si j’en avais un. » oui, là c’est sûr, si Sua n’avait pas compris qu’elle comptait commander de l’alcool sur cette carte qu’elle avait tiré vers elle une fois assise à une table, elle avait désormais tous les éléments en mains pour le deviner « En gros, demain, quand j’ouvrirai les yeux, je m’appellerai Tatiana, 34 ans, ancienne catcheuse professionnelle devenue éleveuse de tarentules. » vraiment précis cet “en gros” là. Si avec ça Sua n’avait pas compris le thème…
Par contre… les tarentules, pourquoi ?
« Maintenant que t’es consciente de la honte que je risque d’apporter dans ta vie, quoi de neuf dans la tienne ? » aucunes tarentules, espérons-le. Mais il était bien normal qu’avec son projet d’en adopter, ce soit à Sua de commencer le bal des dernières nouvelles. Parce que ça, par contre, elle voulait avoir les idées assez claires pour s’en souvenir.
Bourrée, petite soeur dans une lointaine galaxie, et fiancée potiche peut-être. Mais mauvaise amie, elle préférait passer son tour !



I want to break free
“I've got to break free. God knows, God knows I want to break free.”
Rhee Sua
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t8549-rhee-sua-haneul-rs
spécial noël ≈ drift comme un père noël swag
UNE P'TITE PHOTO ? : <b>people say a lot of things in anger. it is our choice whether or not to listen.</b>
AVATAR : Kim Hyun-ah (HyunA)
POINTS : 79
MESSAGES : 1408
NOUS A REJOINT LE : 03/12/2019
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Re: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua EmptyVen 6 Mai - 5:45
Drink up my hearties yoho !
ootd ~ Tu t’étais toujours plaint d’avoir manqué de figure paternel dans ton enfance… même encore aujourd’hui, mais au moins on ne t’avait pas foutu dans un tel endroit; tu aurais été vraiment misérable… « je peux te dire que je n’aurais pas été un cadeau pour les soeurs, ça c’est certain » Sans gêne tu avais pris les devants de la soirée et tu étais impatiente d’avoir un verre à la main. Tu donnes ton nom pour la réservation que tu avais faite plus tôt ce matin. Fait rapidement un sourire au doorman, charmante comme mille et passe la porte avec ta copine sous le bras; « je n’ai pas peur » dis-tu pleine de confiance, ça tombait bien tu avais déjà l'intention de ne pas boire seule. Tu glisses tes fesses sur la belle grande banquette et tapa de ta main pour que Miran s’installe à tes côtés. « tu pensais vraiment que j’allais te faire sortir et pas boire? Bois comme le cœur t’en chante ma chère »

Tu pris le menu des snacks qui se trouvait sur la table et tu appelles de la main subtilement un serveur pour commander les premières boissons. « ahhh miran parle moi pas de tarentules, j’ai la chair de poule là » tu n’étais vraiment pas intéressé par les araignées, c’est bien la seule chose que tu détestais; oui, les serpents, les reptiles… certains insects te fascinaient, mais pas les araignées. Tu accompagnais tes mots par une bonne grimace qui montrait effectivement ton dégoût.

Les yeux qui valsent sur les passants, tu pouvais apercevoir qu’il y avait une belle brochette d’hommes; tu avais bien choisi ta soirée. Sourire en coin lorsqu’elle te demande qu’est-ce qu’il y avait de nouveau dans ta petite vie. Tu ne réfléchissais même pas à ta réponse; puisque c’était évident que c’était le néant chez toi. « pas grand chose en fait… ah oui! J’ai un nouveau client… enfin il n’est plus vraiment nouveau… mais miam qu’il est à croquer! » Tu ne perds pas ton sourire en continuant: « un petit brun… dommage je ne connais pas son nom au complet… il paie toujours cash, mais tout ça pour dire que je ne lui ferai pas mal à ce bel homme. » Le serveur arrive finalement avec vos cocktails. (enfin!) Tu avais tellement soif, il faudrait presque que tu boives de l’eau à la place. Tu trinques avec ta copine, l'avant ton verre assez haut pour faire un bruit sur le sien. « que le shame session commence! santé! » Ce sourire; encore ce sourire étalé sur le visage, bien placé sans être mal honnête. Juste comme un simple filtre pour montrer à Miran que sa présence était fortement apprécié.

Choi Mi Ran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10947-choi-mi-ran-ranmi_da#332832
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Drink up my hearties yoho || ft. Sua B5e84c525b9d3fdda0e5d2304d026232
AVATAR : Kim Do Yeon (Weki Meki)
POINTS : 34
MESSAGES : 351
NOUS A REJOINT LE : 03/04/2021
AGE : 20
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Re: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua EmptyMer 31 Aoû - 10:26
Drink up my hearties yoho !
OOTD ||Pas un cadeau. Oui. Bizarrement, ou pas, elle n’en doutait pas.
Au même titre qu’elle, Sua n’avait pas tellement l’image qu’on se faisait d’une bonne soeur « Dans la vie, faut savoir prendre les cadeaux qu’on nous offre. » et elle se serait fait expulsée tout comme elle, sans doute.
Une copine d’expulsion, c’était toujours ça de pris.
En attendant, il n’était pas question - et il ne serait jamais question - de partir à l’aventure dans le plus proche couvent.
Elle avait bien l’intention de profiter de la soirée avec son amie. Elle avait bien l’intention d’en profiter au point d’en sortir sans être capable de mettre un pied devant l’autre. Pour faire court, elle comptait bien être bourrée et que les gens se rendent compte qu’elle l’était. Elle n’avait personne à impressionner ce soir. Pas de jeu de poupée à faire. Elle pouvait se détendre dans la boisson, celle qui deviendrait sans doute sa plus grande amie avec le temps.
Alors, les fesses posées sur la banquette partagée avec sa camarade, elle avait rapidement parcouru la carte des boissons « Ton sens de l’amitié t’honore. »
Pouvait-on vraiment parler de “sens de l’amitié” quand une amie vous laissait boire plus que de raison ?
A priori, dans le monde de Choi Mi Ran, oui.

« D’accord, mais de quoi elle fait un élevage Tatiana ? Des autruches ? Ce n’est pas très sympa les autruches tu sais. » pour Sua, ça reste sans doute moins repoussant que des velues à huit pattes.
Préférable de les oublier pour se recentrer sur des sujets davantage ancrés dans la réalité. Les hommes à priori. Un sourire était passé sur les lèvres de la Choi « Oh ça non, je sens que tu lui veux que du bien. » elle devrait embaucher Sua. Vague connerie qui traverse ses pensées, l’idée de l’employer pour vivre sa vie par procuration.
Fort heureusement, les cocktails arrivent. L’alcool, toujours ce héros. Le temps de trinquer et elle termine son verre d’une traite avant de soupirer, reposant le verre dans un bruit de saloon sur leur table « Va m’en falloir plus d’un comme ça pour que Choi Mi Ran rime avec shame. » raison pour laquelle elle rappelle le serveur. Etonné, ou interloqué, peu importe l’adjectif qui va le mieux à sa tête, il repart avec sa commande et son verre vide.
Oui, c’est un restaurant à la base.
Mais ce soir, Tatiana doit voir le jour pour que Mi Ran respire un peu




I want to break free
“I've got to break free. God knows, God knows I want to break free.”
Contenu sponsorisé
Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
(#) Sujet: Re: Drink up my hearties yoho || ft. Sua   Drink up my hearties yoho || ft. Sua Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon
Sauter vers: