1234
flashback busan // nonstop (kyu)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -40%
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
Voir le deal
8.99 €

 :: Globe terrestre :: Univers Alternatifs :: Time Travel
Partagez

 flashback busan // nonstop (kyu)


Lee Maeum
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : flashback busan // nonstop (kyu)  29ab65c50f0a4e6bc53ffa198ec971ccaa005cb4
AVATAR : ning ning (aespa)
POINTS : 671
MESSAGES : 47
NOUS A REJOINT LE : 02/01/2022
AGE : 20
flashback busan // nonstop (kyu)  Empty
(#) Sujet: flashback busan // nonstop (kyu)    flashback busan // nonstop (kyu)  EmptyDim 9 Jan - 13:56

nonstop

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


I want to make memories

Une mélodie acidulée entêtante sonne la fin de cette soirée karaoké. Pourtant, quand chacun semble prendre le chemin du retour, Maeum n’est pas encore fatiguée si ce n’est peut-être sa voix qui ressemble étrangement à celle d’un animal à l’agonie. C’est toujours pareil. L’écho de la salle et des micros, la fête qui bat son plein, tout le monde se met à crier au lieu de chanter. La jeune femme ne fait pas exception et c’est malheureusement Kyu qui va en subir les dommages. En effet, comme un véritable gentleman, il a décidé de la raccompagner jusqu’à son auberge. Il n’était pas question de séjourner dans un hôtel pour trois semaines. Toutes ses économies auraient été utilisées pour l’hébergement et la belle n’aurait pas pu passer une si bonne journée/soirée. Elle aurait été déçue de ne pas pouvoir partager ce moment avec les amis d’enfance de Kyu, surtout avec l’un d’entre eux. Si la demoiselle a essayé d’être discrète quand ils se sont échangés leurs numéros, elle n’est pas certaine que ses regards ambigus n’aient pas été remarqués par les autres. “ Geureol il eopsjiman saljjak seollesseo nan. Nonstop nonstop. “ Cette chanson d’Oh My Girl semble obsédée la demoiselle mais finit par l’étouffer. Toussant, sa gorge commence à piquer sérieusement. “ A chaque fois que je sors d’un karaoké, je regrette de ne pas avoir appris la langue des signes. “ Maeum serait presque à deux doigts de chouiner. Toutefois, elle est plus du genre à avoir l’alcool joyeux et se transforme en véritable colle-glue. C’est sûrement pour cette raison qu’elle réclame presque le bras de Kyu. Non pas qu’elle ne soit pas en mesure de marcher droit mais l’europhorie du moment la rend tactile voire presque câline. “ Avec la journée que tu viens de me faire vivre, Kyu. Je regrette de ne pas être venue avant. “ Si elle avait eu connaissance de son hospitalisation avant qu’elle débarque à Busan, Maeum aurait pris soin de se taire. Pour une fois. Mais en dehors de ces activités, la demoiselle apprécie beaucoup les charmes de cette ville. Elle ne regrette pas toutes ses heures de travail même si ce séjour va lui donner l’impression d’être trop court. C’est le cas quand on se forge de bons souvenirs. Le retour à la réalite ne sera certainement pas simple pour elle. “ Par contre, je me demande si c’était vraiment de la tequila lors de la quatrième tournée... C’était imbuvable ! “ Et malgré tout, personne ne l’avait obligé à finir son verre.



something wrong with us
Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.
Jung Mikyu
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12115-jung-mikyu-bis_kyu#355362
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : flashback busan // nonstop (kyu)  Db592f53b8162b29e00edcbed955fa84
AVATAR : THE FIVE STAR MICHELIN ( skz sunshine ; Lee Felix )
POINTS : 271
MESSAGES : 1064
NOUS A REJOINT LE : 14/11/2021
flashback busan // nonstop (kyu)  Empty
(#) Sujet: Re: flashback busan // nonstop (kyu)    flashback busan // nonstop (kyu)  EmptyDim 16 Jan - 23:09

NONSTOP

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

I want to make memories

Il s'étire sous la douche lumineuse d'un lampadaire, les pas titubent d'une danse de l'ivresse dont il ronronne encore, les étoiles dessinent l'ombre du sourire de la jeune femme, elle s'égosille entre deux dalles mouchetées par l'ennui d'une fin de soirée. Encore victorieuse, encore joueuse, elle habille ses enjambées d'une liesse presque contagieuse et sous le masque d'une allégresse commune Kyu retient un bâillement sonore. Il sent les rebords de sa fine maîtrise être patiemment grignotés par sa plus vieille amie : Dame Mélancolie est assise sur sa tête, elle fait de la balançoire perchée en haut de ses pensées. L'alcool de ses délices sucrés l'a aidé à être sage, bâillonnant ses murmures le temps d'une épopée sociale. Les autres ont servi de paravent à angoisses mais elles reviennent doucement, enfoncent leurs doigts de clou dans ses entrailles avec des airs de monarque — ce n'est pas toi qui commande, dans ces moments-là il ne vit que pour retrouver les bras du déni. Une narcose semi-consciente qu'il s'administre pour oublier.
Les mois de sevrage forcés ont été aussi douloureux que salutaires, c'est pourtant la douleur qui domine plus que le reste, elle est mentale avant même d'être physique. C'est en ça que les pilules magiques étaient devenues essentielles presque vitales, c'était pas sa patte folle mais cette sensation douce-amère de se faire butiner les veines, elles plantaient leurs dards avec le charme de la reine des abeilles. Une libération illusoire qui sentait bon le printemps. Le lit se dérobait sous lui, ses muscles se détendaient et tout s'arrêtait. Les souvenirs, la douleur, le temps... Depuis il s'est réveille au beau milieu de la journée dans ce cimetière pour vivants, comme un automate il fait semblant de bouger, de parler et même de rire, il décoche des risettes à Maeum dans l'espoir qu'elle le maintienne rien qu'un peu encore derrière le paravent.

« — Comment ça se fait que tu chantes plus juste quand t'es rincée ? la moquerie secoue ses épaules d'un rire attendri, mué d'une hilarité facile vers laquelle il glisse avec témérité — Tu parles ! Je suis certain que même comme ça t'arriverait encore à faire trop de bruit. » la plaisanterie est de courte durée lorsqu'elle évoque un séjour tardif qu'elle aurait préféré initier bien plus tôt. Les traits se tirent fatigués d'une nuit passée à écouler les souvenirs et les rancœurs au fond du verre, fatigués par la nostalgie des jours passés, d'une présence assassinée à coup de chansons mainstream et de remplissage, fatigués par le paradoxe de ses propres sentiments. Les compagnies volatiles aussi plaisantes sur l'instant s'épuisent trop vite et même la chaleur du corps de Maeum se blottissant contre son bras n'a de réconfortant que le souvenir d'autrefois.

c'est le manque et l'absence qui lui dévore le cœur
il est à leur merci et il se fait pitié.

« — Imbuvable peut-être mais tu t'es pas fait prier pour le finir si je ne m'abuse ! C'est parce que c'est Junho qui l'a offert cette tournée ? toujours il maîtrise l'art du changement de sujet, saisissant au passage une perche le menant vers l'issue de ses tourments, du fil de ses sombres pensées il s'échappe -- se raccrochant à elle dans le seul but de relâcher la pression de ses muscles ankylosés, de ses ressentis chaotiques. Il parlera d'elle. Et de lui. De ce flirt futile auquel il n'accorde en réalité pas le moindre intérêt. Il parlera de la lune et du cosmos s'il le faut, des verres d'un somaok franchement douteux qu'il se regrette d'avoir consommé, des soirées à venir qu'il prétendra s'impatienter de vivre, il parlera de tout pour échapper à lui-même. — T'aurais pas un peu craqué sur lui ? » le regard est innocent lorsque la curiosité roule sur sa langue, il se targue d'un sourire complice alors qu'il la voit presque rater le trottoir de son talon chancelant. Il la rattrape à deux doigts de se manger le sol à son tour dans la manœuvre, s’esclaffant de plus belle en la hissant tant bien que mal de sa poigne encore fragile — Bah dis donc c'est qu'il t'a même fait une sacré première impression si tu tombes à la renverse juste en entendant son nom ! »


 
Where is my angel? The end of a tiring day. Someone come and save me, please. Is overshadowed by a sigh. I guess everyone's happy. Can you look at me? 'Cause I am blue and grey
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: