1234
-- play date (suho)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
23.75 €

 :: seoul :: Gangnam :: Starlight Entertainment
Partagez

 -- play date (suho)


Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) AKwwd6iw_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 302
MESSAGES : 1454
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 20
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyLun 3 Jan - 22:34
guess i'm just a play date to you

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) Fin de tournage annoncé, les applaudissements qui se multiplient dans le studio de cette fameuse chaine pour féliciter les deux nouveaux présentateurs officiels de Music Bank. Vous avez été super bon il parait, d’après les premiers échos sur les réseaux sociaux les gens ont adoré le choix de la chanson et le duo que vous formez. De quoi te faire sourire, te mettre de bonne humeur Aran. Car à tes yeux, rien n’est plus satisfaisant que d’entendre ce genre de compliment, de savoir que t’as fait du bon boulot et que les fans sont ravies du tournant que prends ta carrière. Alors forcément que tu souris Aran, forcément que t’es détendue aujourd’hui. Sans compter l’immense bouquet d’au moins cinquante rose qui t’a été offert par la production pour te féliciter de ce début d’année déjà explosif.

Parait que tu vas tout rafler cette année et tu ne pries que pour ça.

Et si certains ont envie d’aller au restaurant pour fêter cette fin de tournage, toi Aran, t’as d’autres plans en tête. Ta bonne humeur t’a envie de la partager avec quelqu’un en particulier, quelqu’un à qui t’as promis de faire des efforts et qui peut-être a du temps à t’accorder en retour aussi. Avant de décider quoi que ce soit et de quitter ta loge, tu lui envoies un message au beau diable. Lui demande si il est disponible pour te voir et sa réponse arrive assez rapidement, semble s’accorder avec tes plans. De quoi te faire sourire, tu te changes rapidement, troque tes vêtements d’idole pour quelque chose de plus simple avant d’annoncer au reste de l’équipe que tu souhaites plutôt te reposer, que t’as de toute façon des rendez-vous à honorer un peu plus tard. Et personne ne semble te contredire, les gens concernés acquiesces et te souhaite une bonne après-midi avant que ton chauffeur n’arrive et t’emmènes à la destination que tu lui glisses en entrant dans l’habitacle. T’arrives rapidement à destination, sourit poliment aux gens que tu connais et croise dans les couloirs du hall de Starlight. Ascenseur que tu prends, débloque à l’aide de ton badge pour accéder à certains étages puis te dirige comme convenue dans cette salle de répétition toujours aussi peu fréquenté dans laquelle vous établissez trop souvent vos quartiers lui et toi. T’es presque étonnée de voir qu’il n’est pas encore arrivé quand tu pousses la porte, tu te dis qu’il doit être encore occupé le garçon. Va falloir tu l’attendes, alors tu te montres patiente. En profite pour te délester de ton manteau que tu poses à même le sol avant de t’approcher des miroirs pour regarder ton visage, vérifier que ton maquillage est toujours impeccable ainsi que ta coiffure. Tout semble parfait alors tu t’éloignes, te pose à même le sol et te met à regarder ton téléphone, faire le tour des réseaux sociaux pour faire passer le temps mais toujours aucune trace de Suho, tu souffles, lui envoies un message pour lui demander si il a eu un empêchement ? Tu te demandes si t’attends pour rien ? Si il est réellement en train de te poser un lapin ? Mille et une supposition qui te traverse l’esprit, auxquelles t’essaie de ne pas penser sans quoi, tu serais capable de t’en aller sans attendre sa réponse. Tu te mets alors à compter les roses de ce bouquet que tu te trimballes depuis une heure, t’en es à quarante-huit lorsqu’enfin, la porte grinçante du studio de danse se fait entendre. Tu tournes rapidement la tête, voit celui que t’attendais patiemment enfin passer le pas de la porte. Tu souris en disant :

- J’ai cru tu m’avais oublié … à un rien de m’en aller …

Garçon que tu laisses se rapprocher de toi, que tu toises de la tête aux pieds avant de pencher légèrement ta tête sur le côté et ajouter :

- T’es beau comme ça … T’avais un rendez-vous important ?


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) E9d65ec7b06bea1247602cf95c19bf0c9d8423f4
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 310
MESSAGES : 1499
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 19
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyMer 5 Jan - 22:27
guess i'm just a play date to you

-- ft aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


(outfit) 2022 a posé bagages dans la vie de tout le monde, et s’il est une chose dont Suho peut déjà être sûr, c’est que les choses ne risquent pas de se calmer en cette nouvelle année. Les festivités du début du mois étaient à peine passées qu’il a fallu recommencer à courir partout : enregistrer des émissions, tourner des tiktok et même déjà se pencher sur la direction que prendra le prochain come-back, lorsqu’il a l’impression d’avoir seulement cligné des yeux depuis le lancement de leur second mini album.

Et pour faciliter les choses, leur leader est trop souvent absent des répétitions et autres tournages. Car Kyang a été choisi pour présenter Music Bank, aux côtés de Aran, qui plus est, et l’ensemble du groupe doit, bon gré mal gré, apprendre à faire sans lui. A trouver une cohésion sans plus personne pour les rappeler à l’ordre, feindre sa présence lorsqu’ils répètent leurs performances, et prendre le temps, lorsque la journée devrait déjà être finie, de travailler avec lui pour l’aider à rattraper son retard.

En qualité de lead dancer, c’est sur Suho que retombe cette responsabilité dès lors que l’on touche à la chorégraphie, et ils peinent l’un comme l’autre à maintenir une bonne entente lors de ces répétitions privilégiées. Car le maknae est de plus en plus tendu en présence de son aîné – et lui-même ne comprend pas pourquoi. Enfin si, ça a peut-être à voir avec le fait qu’il soit incapable de se taire sur le sujet Aran, et se sente obligé de lui raconter à quel point elle est mignonne, et à quel point ils ont bien rigolé lors de la répétition du jour. Peut-être. Et si l’envie de lui rétorquer qu’il est bien placé pour savoir tout ça, qu’il la connaît mieux qu’il ne la connaîtra jamais et que de toute manière, il n’a de toute évidence pas les épaules pour encaisser un tempérament comme le sien, si cette envie lui brûle les lèvres toutes les cinq secondes, il doit prendre sur lui pour rester silencieux. Car il peut pas se permettre de révéler à qui que ce soit qu’il connaît si bien la petite brune – ça mettrait en péril ce qu’ils ont, peu importe ce que c’est.

Et c’est dans cet état d’esprit qu’il aura passé la journée, Suho : frustré, agacé de savoir son aîné à ses côtés, lorsque lui est coincé à l’agence toute la journée. Il sait qu’il ne devrait pas prendre tout cela autant à cœur, et cela ne fait que l’énerver davantage ; a éteint, pour aujourd’hui, le sale gosse trop souriant, un brin trop emmerdant, pour seulement laisser au reste du groupe un jeune homme silencieux et irascible.

Il se dit que les prochains mois vont être longs, s’il doit être dans cet état jusqu’à la fin de leur contrat.

Mais une notification sur son téléphone attire son attention, et il hausse légèrement les sourcils en reconnaissant le nom de Aran. Dans cette journée aux nuances de gris, c’est un éclat de couleur inespéré, et il s’empresse de répondre qu’il devrait être disponible d’ici une petite heure, qu’ils peuvent se retrouver dans leur salle habituelle. S’il se fie à leur planning, en tout cas, la répétition de danse devrait bientôt s’achever – et soudain, le gamin morose se réveille, fait preuve d’un entrain qu’on ne lui a pas vu de toute la journée, dans l’espoir de pouvoir quitter la pièce plus rapidement.

Malheureusement, ses beaux efforts s’avèrent vain, car la chorégraphie est complexe et que l’un des membres butte encore et toujours sur le même enchaînement. Il s’escrime pourtant à le lui montrer, Suho, encore et encore, ralentit, décompose ses mouvements, tourne autour de lui pour replacer ses membres ou tenter de comprendre ce qui cloche. Et même lorsque sonne l’heure d’arrêter, son collègue s’acharne, lui assure qu’il doit absolument maîtriser ce mouvement avant la fin de la journée. Alors il laisse échapper un soupir de frustration, Suho, et reprend sa leçon.

Il est tard, bien plus tard que l’heure qu’il avait annoncé à Aran lorsqu’il sort enfin de la salle. Tombe seulement sur ses messages impatients, et plutôt que de prendre le temps de lui répondre, il presse le pas pour gagner la cage d’escaliers. Monte à l’étage supérieur, marche rapidement jusqu’à la salle où ils se sont donné rendez-vous.

Et elle est là, assise sur le parquet lustré, l’air très concentrée sur un énorme bouquet de rose.

Il demeure un instant dans l’encadrement de la porte, à la contempler par le léger interstice qu’autorise le panneau de bois, et enfin il se décide à pousser franchement le battant, attirant directement son attention. Elle lui sourit, Aran, jolie comme un cœur avec son grand sourire et ses yeux bruns ; lui reproche pourtant son retard, et il s’avance de quelques pas dans la pièce, lui répond nonchalamment :

- Faut bien se faire désirer un minimum…

Il achève de s’avancer vers elle, se plante juste devant elle, sentant son regard glisser sur lui. Sourit en coin en entendant le compliment, et s’accroupit face à elle pour lui répondre :

- Bien sûr. J’avais rendez-vous avec le président Moon, vraiment un chic type…

Il ricane un instant de sa propre connerie, avant de se laisser tomber pour de bon à ses côtés et ajouter :

- Nan, désolé de te décevoir mais j’ai pas des journées aussi intéressantes… J’étais juste en répétition, un des membres arrivait pas à apprendre un des mouvements de la choré alors j’ai dû l’aider… Que veux-tu, un grand pouvoir implique de grandes responsabilités…

Et il hésite un instant, avant de demander :

- Kyang était pas là aujourd’hui, donc j’imagine que t’étais aussi à Music Bank ? Tout s'est bien passé ?

Ses yeux dérivent vers le bouquet toujours glissé entre ses doigts, et il s’en empare sans tenir compte de son avis, demande malgré lui :

- C’est quoi ces fleurs ?

Par pitié Aran, me dis pas que c’est lui qui te les a offert.


FIREWORKS

elle me déclare sa flamme auprès d'une flaque d'essence ; j'm'accroche à ce qui reste de mon adolescence --
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) AKwwd6iw_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 302
MESSAGES : 1454
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 20
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyMar 11 Jan - 23:01
guess i'm just a play date to you

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Il est là Suho, enfin. Si beau que pendant quelques secondes t’oublies le retard, oublie que ton impatience allait te pousser à t’en aller puisque tu ne semblais pas mériter qu’il fasse l’effort d’être à l’heure. T’es si heureuse de le voir aujourd’hui que tu n’essaies même pas de tarir le sourire naissant sur tes lippes. Mais quand même, le naturel reprend vite le dessus et tu lui fais remarquer son retard, lui avoue que t’étais prête à quitter le navire plutôt que de subir l’humiliation d’une annulation impromptue. Parait-il qu’il faille savoir se faire désirer de temps en temps et tu ricanes face à ces palabres résonnantes de vérités non dites, lève les yeux aux ciels en pensant :  A qui le dis-tu… Car si dans cette pièce il y a bien quelqu’un qui joue avec les nerfs de l’autre, se fait désirer depuis des mois c’est surement toi Aran. Toi et ton envie de faire les choses bien, ne pas trahir les valeurs de la starlight industry.

Car on t’a dit que les relations – en générale avec le sexe opposés sont prohibés, qu’elles tueraient à petit feu ta carrière si t’en avais et qu’on venait à l’apprendre. Et toi ta carrière, cette envie d’arriver pour prouver à tous ceux qui n’ont pas cru en toi, que t’as réussi à le faire sans l’aide de personne, c’est ce qu’il y a de plus important à tes yeux. Alors forcément que tu luttes Aran, forcément que malgré tes envies humaines, la faiblesse à laquelle tu fais face à chaque fois que tu vois Suho t’essaies au maximum de protéger ce petit bien précieux qu’est ta nouvelle célébrité. Mais il y a des jours ou c’est plus difficile que d’autres, des relations qui méritent de prendre au moins un infime petit risque. Et ce que tu partages avec Suho – peu importe ce que c’est depuis que vous vous connaissez, à tes yeux mérite au moins que tu prennes le risque de le voir quand vos plannings concordent. Et si le voir était rare les mois précédents, depuis le début de l’année t’as l’impression qu’il y a un effort des deux cotés à ce niveau-là. Surtout du tien, mais ça, tu ne l’avoueras pas. c’est plus simple de changer de sujet, plus simple de lui dire qu’il est beau aujourd’hui, de lui demander ce qu’il faisait juste avant de te retrouver pour en apprendre un peu plus sur sa journée.

- Ah bah oui, j’imagine qu’il t’a remis la médaille du bosseur acharné ? à moins que ça soit celle de l’enfant prodige de la patrie … ? Quel homme …

Et tu souris, lui montre tes jolies perles nacrées tandis qu’il vient prendre place à tes cotés et t’avoue qu’en réalité il était en répétition avec son groupe et que si il a pris un peu plus de temps que prévu, c’est uniquement car il devait coacher l’un d’entre eux plus particulièrement. Les aléas d’être en groupe, de quoi te faire hocher de la tête face aux lead dancer du groupe le plus en vogue des derniers mois.

- Ceci explique cela, bon alors je pardonne ton retard si c’était que ça … Vous vous entrainez pourquoi encore d’ailleurs ? Vous avez fini la promo de the stealer non ?

Tête que tu penches légèrement, curieuse de savoir quels sont les nouveaux projet d’icarus quand toi, t’as repris les sessions studios après quelques temps passé en stand-by. T’as eu l’occasion d’enregistrer quelques nouvelles maquettes ces derniers jours mais pour le moment rien de bien concret. La seule chose un peu intéressante dans ton actualité c’est que t’es dorénavant présentatrice pour une émission. Alors forcément que t’es curieuse, forcément que tu veux savoir où ils en sont. Et lui aussi se montre curieux quand il te demande si t’étais avec Kyang aujourd’hui t’hoches de la tête lui dit tout sourire :

- Ouais on a eu une dernière toute petite répétition ce matin très tôt et on a filmé notre performance et l’émission en live dans la foulée … C’était vraiment trop sympa !

Puis tout le monde semblait fier de toi – de vous, votre travaille des dernières semaines semble avoir payé et annonce des bons scores et une grosse visibilité pour les semaines à venir.

- J’ai hâte des prochaines émissions pour tout te dire, ça sera plus fluide je pense c’était vraiment le fait de devoir créer une bonne atmosphère et aussi de bosser sur la cover en duo qui demandait beaucoup de travail mais que ça sera bien plus sympa les prochaines fois… Par contre je comprends que tu n’as pas regardé en live ? un peu triste ça …

Tu minaudes, tourne la tête et met à toucher les pétales d’une des roses parmi les autres dans le bouquet. Tout juste quelques instants avant que celui-ci te soit dérober d’entre les mains, que le brun assis à tes cotés ne de te demandent d’où proviennent ces fleurs. Une question simple, une question à laquelle tu réponds sans trop réfléchir :

- Kyang me les as donnés à la fin de l’émission mais j’imagine que ça vient surtout de la production. Elles sont jolies hein ?

Toi tu les trouves jolies ces roses, assez pour leur imaginer déjà l’emplacement parfait dans ton petit chez toi. Mais déjà t’éternues, cache à moitié ton visage dans ton coude à chaque éternuement passé. Ton allergie qui fait surface, une allergique tu fais mine de ne pas connaitre, de ne pas comprendre. Depuis que t’es gamine c’est la même histoire. A peine tu t’approches trop des fleurs que ton corps se met à dérailler.

Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) E9d65ec7b06bea1247602cf95c19bf0c9d8423f4
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 310
MESSAGES : 1499
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 19
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyJeu 13 Jan - 20:56
guess i'm just a play date to you

-- ft aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Il laisse un sourire se dessiner sur ses lèvres en entendant ses suppositions, s’assoit à ses côtés en secouant doucement la tête. Non, ce n’est ni pour son travail acharné ni pour ses qualités que leur président lui aurait remis une médaille cet après-midi, mais pour une tout autre raison.

- Mauvaise pioche… J’ai eu la médaille du meilleur chasseur de PC…

Car bien sûr, Suho n’allait pas cracher sur une occasion de lui rappeler qu’il s’est plié en quatre pour obtenir toutes les photocards existant à son effigie, et les lui regrouper dans le plus mignon classeur qu’il ai pu trouver. Car il y a passé bien trop de temps – seulement pour entrer dans ses bonnes grâces, qu’elle se sente redevable, et non pas car il l’apprécie un peu trop et céderait au moindre de ses caprices, bien sûr que non –, que là encore, ce n’était qu’une étape de son plan en carton, et cet investissement ne peut être perdu. Précieux bien qu’il lui a remis il y a déjà une petite semaine, sans même soupçonner que d’ici quelques années, si l’ascension d’Icarus perdure à ce rythme, ce simple classeur devrait valoir un prix conséquent.

Mais il se montre déjà un peu plus sérieux pour lui avouer la vérité, que la raison de son retard tient seulement à son rôle de lead dancer, et elle l’interroge sur ce qu’ils peuvent bien avoir à répéter lorsqu’ils ont, selon toute logique, terminé la promotion de leur dernier single.

- Ouais, on a terminé y a pas très longtemps… Là on s’entraîne pour un morceau qu’on va cover pendant une cérémonie à la fin du mois, sinon parfois on doit juste apprendre un mini choré pour un tiktok… T’inquiète pas qu’on a pas le temps de s’ennuyer, promo ou pas promo.

Un petit éclat de rire franchit ses lèvres, pour masquer le fait qu’en réalité, il est bel et bien épuisé. Ce doit être la réalité d’à peu près tout le monde dans cette industrie, des trainees encore enragés, prêts à tout pour se faire une place dans ce milieu, aux stars mondiales qui doivent lutter pour rester au top, en passant par les rookies, comme Aran et lui, dans cet entre-deux qui ne leur offre pourtant pas plus de répit. Mais en plus de ça, Suho, il a toujours un peu de mal à trouver le sommeil. Les pensées vont trop vite dès lors qu’on le plonge dans l’obscurité, vestige de cette époque où le simple fait de fermer les yeux l’angoissait, pour avoir trop souvent été arraché du lit en sursaut par la poigne trop brusque de son père. Alors il lit, s’use la rétine sur ces caractères sombres jusqu’à ce que ses paupières se ferment toutes seules, quitte à avoir trop de mal à se lever le lendemain matin, rattraper ses heures de sommeil manquantes entre deux prises, mal installé dans le canapé d’une loge.

Et puisque Kyang était absent aujourd’hui, et qu’il sait qu’il est avec la jeune femme sur ce nouveau projet de présentation de Music Banks – peu importe combien cela lui semble injuste qu’on ai offert cette opportunité au leader, mais pas à lui –, il lui demande comment les choses se sont passées. A en croire la jeune femme, c’était trop sympa, et il hoche doucement la tête, s’efforçant de se réjouir un minimum pour elle que les choses se soient bien passées.

- Tant mieux, tant mieux…

Sauf qu’elle ne s’arrête pas là, Aran – déjà, elle se sent obligée de lui préciser qu’elle a hâte d’être aux prochaines émissions, elle a l’air sincèrement heureuse, le sourire grand et des étoiles plein les yeux. Et Suho, il ne peut pas s’empêcher de se demander est-ce que t’aurais eu l’air aussi heureuse, Aran, si tu l’avais fait avec moi ? Est-ce que tu l’aurais été plus ? Ou moins ? Est-ce que ça tient juste à lui, tout ça ? Mais bien sûr, il gardera pour lui toutes ces questions qu’il n’assume même pas. Car il n’a pas de raison de se sentir menacé par son ami, et il le sait. Qu’il n’a pas de raison d’être jaloux, lorsqu’il traîne avec Aran seulement pour se la sortir de la tête. C’est seulement car il ne peut pas l’avoir qu’il bloque ainsi sur elle, mais une fois passée dans son lit, tout ira mieux, et il pourra enfin l’oublier. Il le sait.

- Hm, j’en doute pas… Et bien sûr que j’ai pas regardé le live ? Les gens travaillent, figure-toi…

Un air suffisant sur ces derniers mots, qui vole bien vite en éclats lorsqu’il ajoute :

- En vrai je comptais chercher la rediffusion en rentrant, mais j’ai reçu un SMS d’une certaine personne… Et on ne refuse rien à la plus jolie fille de l’industrie…

Sourire en coin qui s’étire – il la brosse dans le sens du poil, tente de se convaincre lui-même qu’il ne pense pas ces mots avec un brin trop de sincérité. Mais Aran, elle préfère regarder ce stupide bouquet de roses, et déjà les doigts de Suho se referment dessus, s’en empare pour lui demander qui les lui a offertes. Et si elle lui dit bien qu’elles doivent venir de la production, lui, tout ce qu’il retient c’est que c'est Kyang qui les lui a donné, et cette idée ne lui plaît vraiment pas. Alors lorsqu’elle lui demande s’il ne les trouve pas jolies, il se contente de hausser les épaules, répond d’un air peu concerné :

- Bof, c’est vu et revu les roses… En plus t’as vu ? Elles te font éternuer, faut pas laisser ça à côté de toi.

Il secoue doucement la tête, s’empresse de pousser le bouquet loin, très loin d’elle. Seulement car il n’a pas envie qu’elle éternue davantage, bien évidemment. Et il porte son regard sur elle ; la dévisage en silence, un instant, avant d’ajouter doucement :

- T’as pas besoin de ce truc pour te sublimer, toute façon. T’es déjà très jolie.

Un petit soupir frustré qu’il s’efforce de ne pas laisser échapper, et il ajoute plutôt :

- Et à part cette émission, là… Ca y est, ils t’ont donné une nouvelle date pour un come-back ? Je veux du contenu pour que notre prochain cover on puisse le faire sur une chanson d’Aran…


FIREWORKS

elle me déclare sa flamme auprès d'une flaque d'essence ; j'm'accroche à ce qui reste de mon adolescence --
Lim Aran
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11517-ca_2001#343189
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) AKwwd6iw_o
AVATAR : kim jiwoo (chuu)
POINTS : 302
MESSAGES : 1454
NOUS A REJOINT LE : 07/08/2021
AGE : 20
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyLun 17 Jan - 22:25
guess i'm just a play date to you

-- ft suho

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


T’es contente pour lui, sincèrement. T’aimes entendre que les affaires vont bien pour Icarus, qu’ils bossent constamment sur quelque chose. Au moins leur avenir se fait chaque jour un peu plus sûr au sein de l’industrie de la musique coréenne et même à l’internationale si t’en crois ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux depuis leur premier comeback. Mais une part de toi le jalouse malgré toi, une part de toi s’inquiète pour ton propre sort quand t’entends que pour tous les autres, tous ces nouveaux artistes arrivés tout juste après toi tout s’accélère et deviennent déjà indispensable. Car si tout le monde se concentre sur eux, qui te donnera de l’attention à toi ? Et forcément que t’as un peu mal au cœur, te déteste de l’envier mais c’est plus fort que toi. Alors tu souris, hoche de la tête en l’écoutant t’assurer qu’il n’a jamais le temps de s’ennuyer. Tu souris et lui dit que toi aussi les projets sur lesquels tu travailles en ce moment t’occupes plutôt bien l’esprit. Surement que t’en fais un peu trop, en rajoute des couches en disant que c’est génial, que t’adores ça et que t’as déjà bien trop hâte des prochaines fois.

Dans les faits c’est un peu vrai,
Bien évidemment que t’es contente.
Mais est-ce que c’est à ce point-là ? Rien n’est moins certains.

T’aimes vraiment ce que tu fais, t’es fière de toi et du travail accomplis mais tu veux surtout prouver au monde que toi aussi t’es sur des projets, t’es pas encore morte, pas encore abandonnée. T’aimes avoir l’attention, t’aimes avoir son attention alors forcément que t’aurais aimé qu’il te regarde à la télévision, qu’il s’intéresse à toi comme toi, tu peux t’intéresser à ce qu’il fait dès que t’as un petit moment. Mais parait-il que s’était dans ses plans à la base, qu’il comptait regarder le replay mais que ses plans ont changé du tout au tout du moment qu’il a reçu un sms de ta part. parait qu’on ne peut rien te refuser, que t’es la plus jolie fille de l’industrie aussi. De quoi te faire doucement rire, rouler des yeux en sachant qu’il existe des Jennie et des Karina et bien d’autres filles bien plus jolies que toi. Mais ça te fait plaisir quand même, vient gorger ton cœur de joie surtout quand ça vient de lui. Et ton doigt vient tapoter le bout de son nez tandis que tu lui dis :

- Venant du Maknae le plus beau de l’industrie ça ne peut que me faire plaisir d’entendre ça… Enfin, si tu parles de moi et pas d’une autre fille qui t’aurais envoyé un message entre temps…

Une mèche de tes cheveux que tu viens replacer derrière ton oreille et déjà, les prunelles se rivent ailleurs, s’attardent sur ces roses qui deviennent le cœur du sujet. Ce bouquet que t’as pris plaisir à recevoir, ce bouquet que toi, tu trouves très joli même si Suho lui, ne semble pas être de fou emballé par les roses. Parait-il que s’est vu et revus et qu’en plus, elles te font plus de mal qu’autre chose à la façon dont tu éternues. Tu le vois alors balancer le bouquet bien loin de vous et t’écarquilles un peu les yeux, espère que celles-ci ne sont pas abimés malgré tout.

- Eh, j’éternue car c’est l’hiver ! Quel manque de délicatesse avec mes fleurs …

La bouche en cœur tu jettes un dernier regard au bouquet avant de détourner le regard vers celui assis à tes cotés. Vous vous toisez en silence, yeux dans les yeux quelques instants. Sa beauté t’étreint le cœur et au fond de toi, tu sens que les barrières s’effondrent doucement quand l’envie qu’il rompt la distance entre vous et dépose ses lèvres tout contre les tiennes devance tes bonnes résolutions, ton envie d’être professionnel coute que coute. Mais déjà il reprend la parole Suho, met le trouble dans tes pensées maudites en se remettant à parler boulot. Tu te mets à rire nerveusement, te laisse tomber en arrière pour mieux finir allonger à même le parquet usé par toutes les chorégraphies qu’il a dû endurer au cours des années. Tu caches ton visage, ris quelques secondes avant de te calmer, tourner la tête vers Suho et lui répondre avec un peu de sérieux :

- Que t’es sérieux à parler boulot boulot et encore boulot … Mais si tu veux tout savoir nan j’ai pas encore de nouvelle date de release mais je recommence à bosser en studio, je pense que doucement la machine se remet en route …

Et t’es bien contente que ça soit le cas, t’aimes bien ce que tu chantes pendant tes sessions studios, aime bien le tournant que cette mini pause dans la construction de ton futur mini album a pu jouer. Car de nouvelles idées ont émergées, c’est la tête pleine de nouvelles paroles, de nouveau concept que tu t’amuses à poser sur le papier, tente d’exprimer en chantant à chaque fois.

- Après tu ne veux pas faire une cover sur une chanson qui existe déjà … ? J’dois comprendre quoi ? Que ce que j’ai fait jusque-là n’es pas à la hauteur d’Icarus ? D’ailleurs vous allez cover quoi et de qui ? J’suis curieuse … J’peux peut-être avoir un aperçu ?

Un regard que tu rives vers lui plein d’excitation et d’espoir pour qu’il te dise ses petits secrets. Car t’as envie de le voir, envie de savoir ce qu’il prépare. T’as beau être envieuse de son succès t’es surtout heureuse qu’il ait de beau projet, qu’il puisse t’inspirer et t’aider toi aussi à proposer de ton coté de nouvelles choses. Mais tu sais aussi ô combien les projets sont gardé secret alors tu ne le forceras pas, lui laisse le choix entier de se livrer ou non sur le sujet.

- J’ai droit à ta compagnie pour combien de temps ? Une demi-heure ou t’as réussi à me dégager un peu plus de temps ?

Sa main que t’attrapes, ses doigts avec lesquels tu joues en entendant sa réponse. T’aimerais bien qu’il soit là un petit moment, t’as envie de profiter aujourd’hui, l’avoir pour toi un petit moment.


Yi Suho
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11524-yi-suho-ren_icarus
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : -- play date (suho) E9d65ec7b06bea1247602cf95c19bf0c9d8423f4
AVATAR : sunwoo.
POINTS : 310
MESSAGES : 1499
NOUS A REJOINT LE : 08/08/2021
AGE : 19
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) EmptyMar 18 Jan - 23:27
guess i'm just a play date to you

-- ft aran

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Il sent son index tapoter le bout de son nez ; sent son ego se gonfler lorsqu’elle lui retourne son compliment. Et le sourire énigmatique qu’il se contente de laisser s’installer sur ses lèvres lorsqu’elle dit espérer qu’il parle bien d’elle, et non pas d’une autre fille, ne répondra rien pour laisser planer un doute inexistant. Il s’intéresse plutôt à ce bouquet qui le tracasse depuis son arrivée dans la salle – enfin, le tracasser est un bien grand mot, bien sûr que trois fleurs ne suffisent pas à le tracasser, mais vous voyez –, se permet de dénigrer le présent pour mieux le balancer loin d’eux.

Hors de sa vue,
pour mieux se concentrer sur Aran,
Aran et ses grands yeux bruns,
Aran un peu trop jolie dans son petit ensemble.
Aran sur qui il porte ses orbes brûlantes,
toute son attention.

- J’ai jamais été très délicat.

Et il hausse les épaules, à se prêter une attitude d’homme viril lorsqu’en réalité, Aran sait mieux que personne toute la délicatesse dont il peut faire preuve, quand il veut ; toute la sensibilité qui émane de ses gestes, lorsqu’il s’essaye à la danse contemporaine ; toute la tendresse dont il faisait preuve avec elle, lorsqu’il étreignait son corps frêle ou égarait ses lèvres sur les siennes. Mais il prétendra l’inverse, seulement pour lui faire croire qu’il a changé, depuis le lycée. Que l’adolescent épris est resté à Daegu, pour céder la place à un jeune adulte, plus fort. Libéré des chaînes de l’amour.

Et gentiment, parce que ça l’intéresse sincèrement, il lui demande si elle a eu des nouvelles de son come-back – mais Aran, ça la fait rire au point de finir allongée sur le sol, et elle laisse entendre qu’il serait trop sérieux. Palabres qui lui font arquer un sourcil, à la regarder d’un air un peu trop doux, un sourire attendri aux lèvres – et heureusement qu’il ne peut pas se voir en cet instant, Suho.

- Hermione Granger qui veut pas parler boulot… On aura tout vu… Mais tu veux parler d’autre chose… ? Tu veux qu’on fasse autre chose ? Je comprends hein, moi aussi tu sais...

Y a cette lueur de sale gosse qui danse dans ses yeux – car Suho, il lui en faut pas beaucoup pour réveiller le diable qui sommeille en lui. Un mot suffit à le faire basculer, et glisser des allusions sur sa langue à tout bout de champ. Et lorsqu’elle lui demande pourquoi il ne veut pas cover une chanson déjà existante, il fuirait presque ses yeux. Car en temps normal, il n’aurait pas hésité à lui exprimer son avis sincère sur les chansons que lui font sortir leur agence, mais ce n’est pas franchement dans ses plans de la froisser aujourd’hui, aussi il gardera ses considérations pour lui.

- J’suis juste curieux de voir ce que tu vas sortir… Pour peu que ce soit différent de ce que t’as fait jusque-là, ça offre plein de nouvelles possibilités d’interprétation…

Pirouette élégante pour s’échapper de cette conversation risquée, et puisqu’elle aussi se montre curieuse, il décide de lui révéler sur quelle chorégraphie ils ont travaillé toute une partie de l’après-midi.

- Mais la chanson… Tu la connais bien… c’est Love Shot.

Un suspense qu’il s’efforce de maintenir un minimum, avant d’enfin lui révéler le titre du morceau d’EXO, ses yeux rivés dans les siens. Ce n’est pas un titre anodin, pour Suho, en tout cas, car ils l’ont beaucoup aimé, lorsqu’il est sorti, au point qu’il réinvente la chorégraphie pour qu’ils puissent la danser à deux, avant de l’apprendre à Aran. Et forcément, tout le long qu’il réapprenait la chorégraphie exacte du groupe cet après-midi, il ne pouvait s’empêcher de se remémorer ces heures passées dans la salle de danse, une fois les cours terminés, à délicatement replacer ses bras et ses pieds, laisser son souffle s’égarer contre sa peau dès que sa bonne volonté s’effondrait. Et il sent ses doigts fins se refermer sur les siens, jouer avec tandis qu’elle lui demande combien de temps il reste cette fois.

- Hum… J’avais une émission très importante à rattraper en replay en rentrant… Mais je suppose que je peux t’accorder un peu de temps avant ça quand même…

Regard en coin qu’il lui adresse, la lueur joueuse dans les yeux – à doucement la brosser dans le sens du poil, la dévisager un instant, hésitant. Et enfin, il finit par se décider ; referme sa main sur la sienne pour l’inviter à se relever avec lui.

- Tu voulais un aperçu, nan ?

Et il hausse les sourcils une fois, avant de se diriger vers l’enceinte pour l’allumer, y connecter son téléphone pour rapidement lancer Love Shot. Et alors que la mélodie langoureuse résonne dans la salle, il revient face à Aran, la regarde un instant, un sourire en coin, avant d’enfin lui demander :

- Tu t’en souviens ?

Lui oui, en tout cas – lorsqu’il a du temps libre, il a trop souvent tendance à revoir les chorégraphies qu’il avait apprises, pour ne pas leur laisser une chance de se faire oublier. Et il triche un peu, Suho, car il lui avait vendu de lui donner un aperçu de leur performance prochaine, lorsqu’il vient finalement rejouer ce qu’ils avaient si durement appris ensemble – mais elle ne lui en tiendra pas rigueur, n’est-ce pas ?

- Le début c’est facile, tu peux juste me suivre, tu sais ?

C’est un peu bafouer sa chorégraphie que de dire cela, car dans les faits, il y avait de sensibles différences entre leurs mouvements à tous les deux, mais il imagine qu’elle doit mal s’en souvenir, depuis le temps, aussi il se place face au miroir, reprend la chorégraphie là où les mène la chanson. A garder un œil sur le reflet de Aran pour regarder si elle parvient à le suivre ; sagement attendre le refrain pour revenir vers elle, comme l’exige l’enchaînement, pour une partie de la chorégraphie qui se passe réellement à deux. Et il se place face à elle, près d’elle ; laisse ses pas retrouver un chemin que la pratique aura rendu familier, avant de laisser échapper un petit rire en voyant que la petite brune commence à s’emmêler les pinceaux.

- Non, c’est ce bras-là… comme ça…

Et précautionneusement, le garçon « indélicat » referme les doigts sur son poignet ; replace son bras correctement, son pouce glissant contre sa peau. Mais lorsqu’il devrait déjà la relâcher pour reprendre la chorégraphie, il n’en fait rien ; reporte plutôt son attention sur elle, ses yeux droits dans les siens qui finissent par dévier vers ses lèvres ; remontent se river dans son regard. Il retient un peu son souffle, Suho, immobile comme elle ; semble lui demander l’autorisation lorsqu’il se penche pour effleurer ses lèvres des siennes, la musique résonnant toujours en arrière-plan.


FIREWORKS

elle me déclare sa flamme auprès d'une flaque d'essence ; j'm'accroche à ce qui reste de mon adolescence --
Contenu sponsorisé
-- play date (suho) Empty
(#) Sujet: Re: -- play date (suho)   -- play date (suho) Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï RP
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: