1234
here we go again || sihyeon + wooram

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Partagez

 here we go again || sihyeon + wooram


Shin Si Hyeon
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : here we go again || sihyeon + wooram Soyeon-g-i-dle-42662396-288-288
AVATAR : jeon so yeon ((g)i-dle)
POINTS : 282
MESSAGES : 30
NOUS A REJOINT LE : 20/12/2021
AGE : 25
here we go again || sihyeon + wooram Empty
(#) Sujet: here we go again || sihyeon + wooram   here we go again || sihyeon + wooram EmptyVen 31 Déc - 14:30
HERE WE GO AGAINft.  @Do Wooram

→ locaux de Pas'Tech aka le minuscule appartement de Sihyeon

19:04 || début de soirée

La porte du modeste appartement s'ouvre en grand pour laisser entrer la petite figure de la principale habitante. Les épaules de la jeune femme sont lourdes, infiniment lourdes, tout comme le sont ses paupières. Elle avait enchaîné aujourd'hui les horaires de l'un de ses collègues à la bibliothèque universitaire (cette raclure l'avait fait se réveiller à trois heures du matin alors qu'elle venait d'habitude pour sept heures) et ses horaires habituels de la boutique. La petite était : r i n c é e. Le silence ambiant de son minuscule espace de vie la fait sourire alors qu'elle dépose une à une ses affaires dans son sillage vers son canapé. Avec un peu de chance, les autres ne viendront pas sonner pour venir travailler. Une pause s'impose, et Sihyeon compte bien en profiter. Alors, ses yeux se ferment bien rapidement, et elle se laisse glisser dans les bras de Morphée.

"ah shit, here we go again."

C'est quand la sonnette, sur laquelle on appuie de façon abominablement agressive, retentit qu'elle est contrainte d'ouvrir les yeux. La jeune femme ne retient pas son gémissement désespéré alors qu'elle peine à relever son corps endoloris pour aller ouvrir. La pauvre n'avait pas eu le temps sur son chemin de s'arrêter dans le premier 7/11 pour prévenir de son état et de son souhait de ne pas laisser son appartement être assiégé par ses collègues jusqu'à des heures indécentes de la nuit ou de la matinée. Elle avait déjà fais une erreur en allant se coucher alors que tous les autres étaient présents, plus jamais. Et oui, elle était encore très rancunière à propos des plats qu'elle avait réussi à se faire donner et qui lui étaient littéralement passés sous le nez. En revenant donc vers la porte en traînant des pieds, la demoiselle récupère à regrets son sac et son uniforme de travail. Dans le doute, elle espère que son air fatigué et peu accueillant suffira à faire regretter la personne qui vient d'arriver de l'avoir dérangée. Elle ouvre à peine la porte, maintenant la poignée de ses maigres forces, juste pour pouvoir laisser passer sa tête dans l'espace nouvellement créé. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir que c'est son collègue codeur, ami de longue date, qui attend pour rentrer avec un sourire innocent sur le visage. La jeune femme roule des yeux devant son expression avant d'ouvrir la porte en grand, elle sait qu'il ne repartira pas.

- J'espère que t'as pas prévu de passer la nuit ici, sinon tu peux rester sur le paillasson.

Elle repart vers le salon avec ses bras chargés avant de disparaître une demie seconde dans (son cagibi) sa chambre et y déverser tout ce qu'elle tenait. Pas besoin de jouer à l'hôte parfaite avec Wooram, il est quand même celui qui l'a aidée à trouver un toit où vivre, il peut se passer de ces futilités. Comme la venue du jeune homme signalait qu'ils allaient sûrement travailler (pour le plus grand désespoir de Sihyeon) elle se dépêcha de troquer ses vêtements de la journée contre des articles plus confortables. Elle s'adressa au plus jeune qui faisait déjà sa vie dans son espace vital en levant la voix.

- J'ai laissé les papiers dans le tiroir de la table basse, je n'ai pas pensé que tu passerais ce soir pour bosser !



gonna break rules
and hearts in twos
'cause that's what the baddest do

KoalaVolant
Do Wooram
Voir le profil de l'utilisateur
MODO DE NOËL ✺ rudolphe le renne aveugle
UNE P'TITE PHOTO ? : here we go again || sihyeon + wooram 80c358cc3cf98fba049e2338b67b36defc710ea1
AVATAR : Park Seonghwa
POINTS : 63
MESSAGES : 228
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2021
here we go again || sihyeon + wooram Empty
(#) Sujet: Re: here we go again || sihyeon + wooram   here we go again || sihyeon + wooram EmptyLun 3 Jan - 11:42


⊱ Here we go again
ft. @Shin Si Hyeon


OUTFIT ─ C’était des allers et retours, à droite, à gauche, sur sa chaise articulée qui lui donnait cette impression de revenir à l’enfance. Ses iris tournés vers l’écran, ses doigts avaient cessés de pianoter le clavier depuis quelques minutes déjà. Il avait fini ses derniers petits boulots ─ rien de bien méchant cette fois mais assez pour recevoir quelques chiffres en plus dans son compte en banque ─ et n’était pas assez fatigué pour terminer cette journée. Le sommeil n’était pas une chose à laquelle Wooram avait facilement accès alors qu’il se démenait dans ses études et son travail et, quand bien même, il avait du temps, il ne pouvait pleinement en profiter à cause d’insomnies.
Sa tête tomba lourdement en arrière alors qu’un soupir quitta ses lippes. Plusieurs solutions s’offraient à lui, comme celle d’appeler Baram (( seulement, il devait sûrement être très occupé )). Seulement la possibilité de se prendre un refus de le voir lui ferait bien trop de mal. Ou alors, il pouvait rejoindre Jade pour plus de jeux qui finiraient en catastrophe. Drôle d’amitié qui les reliait alors que le programmeur lui laissait croire à leur histoire d’amour qui ne l’était que faussement.

Alors un troisième prénom traîna dans ses pensées. Le garçon se redressa aussitôt alors qu’un sourire étira ses lèvres. Le temps d’une rapide douche et quelques vêtements rajoutés sur ses épaules, il était disparu de son appartement. Il connaissait le chemin, l’adresse par cœur, ne prit même pas la peine de lever les yeux lorsqu’il la donna au chauffeur du taxi. petit con. Pour finalement arriver devant l’humble demeure de son amie. Tous deux avaient des vies aussi similaires que différentes, avec des boulots qui leur prenaient beaucoup de temps mais si pour l’une c’était une nécessité, pour l’autre c’était un moyen de ne pas sombrer dans l'ennui.

Son caractère taquin le fit harceler la sonnette de porte, s’assurant ainsi que la demoiselle lui ouvre. Le sourire qui s’élargit devant la tête fatiguée de la jeune femme, Wooram lui offrit une expression qui se voulait mignonne. « Tu oserais pas me laisser sur le paillasson, tu m’aimes trop pour ça. » Répondit-il simplement alors qu’il se permettait déjà d’entrer. Comme s’il était chez lui ─ il s’y croyait presque ─ il s’installa sur un coin du canapé, place favorite du programmeur lorsqu’il se posait avec son ordinateur. « Qui te parle de bosser, je pouvais pas simplement avoir envie de te voir ? » Cette voix qui lui donnait cette impression d’être vexé, ton entièrement faux alors que seul l’espièglerie était de mise. « T’as l’air fatiguée, viens poser ta tête sur mes genoux pour un somme. » Sourire en coin, il tapotait sur ses cuisses pour inviter la demoiselle. Jamais, il ne perdait ses habitudes, à toujours chercher la demoiselle dans ces flirts incessants et très lourds. « Mais si tu préfères travailler, on peut s’arranger. » Il n’était pas contre, au contraire. Cependant, il était rare que Wooram se plonge dans maintes lignes de code sans un peu d’alcool dans le sang. Un très mauvais réflexe qu’il avait pris avec son autre boulot (( illégal )). Un moyen d’empêcher la culpabilité de le ronger.




Shin Si Hyeon
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : here we go again || sihyeon + wooram Soyeon-g-i-dle-42662396-288-288
AVATAR : jeon so yeon ((g)i-dle)
POINTS : 282
MESSAGES : 30
NOUS A REJOINT LE : 20/12/2021
AGE : 25
here we go again || sihyeon + wooram Empty
(#) Sujet: Re: here we go again || sihyeon + wooram   here we go again || sihyeon + wooram EmptySam 15 Jan - 17:35
HERE WE GO AGAINft.  @Do Wooram

→ locaux de Pas'Tech aka le minuscule appartement de Sihyeon

19:15 || début de soirée

C'est alors que la brunette réapparaît dans un attirail qui lui sied bien mieux pour la longue soirée qu'elle imagine arriver. L'avantage de travailler à la boutique de Gangnam est qu'elle récupère une portion des invendus de l'année passée. Certes ses habits sont décalés de plusieurs mois avec les tendances, mais au moins elle a le mérite d'avoir une garde-robe responsable et soucieuse du gaspillage. Pour le coup, on pourrait imaginer qu'elle a volé sa tenue à des mannequins du rayon Hommes. Sihyeon nage littéralement dans ses vêtements, mais c'est un style qui lui plaît. L'immense sweat qu'elle a enfilé sur son legging lui arrive presque aux genoux. Le fait qu'elle soit minuscule n'aide pas réellement sa cause, mais le tout est tellement confortable que la jeune femme n'en a que faire de savoir si elle ressemble à quelque chose. Sa longue tignasse jais est rapidement ramenée en une longue tresse pour empêcher tout obstruction de son champ visuel. Il ne manque plus que son matériel, et elle est parée pour la soirée. Mais le nouvel arrivant semble avoir d'autres plans.

S'il y a bien une chose à retenir du comportement que la paire a toujours adopté en la présence de l'autre, c'est bien cette drôle de taquinerie qui lie les deux adultes. Quand elle se montre distante, lui réplique par des commentaires mielleux et, alors qu'elle laisse peu de personnes de son entourage user de mots doux de la sorte, étrangement elle ne répond rien en retour. Elle n'avait pas eu à connaître Wooram bien longtemps pour savoir que beaucoup de choses dans sa vie ressemblaient à des jeux. Et la jeune femme devait être une des choses avec lequel il semblait beaucoup s'amuser. Mais la brunette ne se vexe pas, elle ne relève jamais ce qu'il dit. Parce que Sihyeon le sait : elle n'est pas désirable, elle ne l'est plus -en tout cas, elle se convainc depuis deux ans qu'elle ne peut plus l'être-. Mais c'est que lui aime jouer avec son aînée, et qu'elle l'apprécie (amicalement) quand même un tant soit peu pour supporter ses humeurs. Elle roule simplement ses yeux vers le ciel quand il ne lui faut pas plus de quelques maudites minutes pour qu'il mette les pieds dans le plat et recommencer ses enfantillages. Et même si l'aînée de la paire est exténuée au point où elle dormirait presque par terre devant son ami, elle ne rentre pas dans son jeu, et hausse simplement les épaules avec une moue indifférente.

- Je préfère autant que tu travailles, les seules choses intelligentes qui sortent de ta bouche sont quand tu parles du développement de cette appli'.

L'hôte de l'humble appartement a l'air d'un vrai monstre en traitant le plus jeune de la sorte. Heureusement qu'il y est habitué, cet enfant. Même avec son entourage, les barrières et les mécanismes d'auto-défense se mettent en place. C'est automatique. Elle craint qu'on lui vole sa liberté, qu'on découvre ses plus noirs secrets. Elle passe rapidement sa main sur son ventre, comme elle avait l'habitude de le faire depuis deux ans. Elle tente de se souvenir de cette heureuse période quand Elle était encore là. À présent, le travail est son seul refuge, elle a besoin d'argent pour se sentir en sécurité, et son environnement actuel ne convient pas à ses besoins, ni à ses attentes. C'est pour cela qu'elle bûche nuits et jours. Alors peut être, une fois qu'elle se sentira comblée et sauvée, elle pourra enfin prendre le temps de laisser son visage se dérider, de sourire et accepter les boutades, elle est peut être elle même dotée d'un certain sens de l'humour ? Qui sait.

La brunette secoue alors sa tête pour chasser ses pensées parasites. Sa main a quitté la zone de son ventre pour se frotter doucement les tempes avant de tourner les talons et rallier la cuisine de fortune. Elle ouvre le frigo, retient un gémissement en voyant les étagères quasi vides, et en retire deux canettes de bières, les moins chères du marché, il ne faut pas déconner non plus. Sihyeon sait que c'est une habitude pour Wooram de boire un peu avant de travailler, ses gestes sont automatiques et en revenant vers lui dans le petit salon, elle confie la canette au principal intéressé avant de se laisser tomber au sol pour s'asseoir avec les jambes croisées. La sienne est posée sur la table basse, elle ne sait même pas si elle va y toucher.

- T'étais pas là pour la dernière réunion, j'ai dû me coltiner les questions de Mona toute seule pendant une demi-heure, j'te remercie pas. Quand est-ce qu'elle va nous payer d'ailleurs ?



gonna break rules
and hearts in twos
'cause that's what the baddest do

KoalaVolant
Contenu sponsorisé
here we go again || sihyeon + wooram Empty
(#) Sujet: Re: here we go again || sihyeon + wooram   here we go again || sihyeon + wooram Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Sauter vers: