1234
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-47%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Fan 2 Lite – Ventilateur sur pied intelligent à 38,35€
38.35 € 72.74 €
Voir le deal

 :: seoul :: Insadong :: Résidences
Partagez

 A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)


Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyLun 27 Déc - 22:34
A friendly knock knock at
your door
ootd ||Ces temps-ci, Yu Dan mettait plus souvent le nez hors de sa chambre. Il y avait plusieurs raisons à cela : d’abord, ayant passé ces examens de fin d’année, l’étudiant avait bien moins à étudier dans sa chambre. Toutefois, le temps libre qu’il s’était dégagé était largement monopolisé par ses parents… En effet, c’était une époque où Dan était davantage sollicité pour participer à des réceptions, des cocktails organisés par eux, sa belle-famille ou d’autres gens qu’il connaissait à peine. A cette époque, ils étaient sensiblement plus nombreux et Dan n’avait pas dû passer plus d’un week-end à l’appartement depuis des semaines… Le seul avantage qu’il y trouvait était qu’il voyait beaucoup plus souvent son frère qui se trouvait moins chassé à cette période de l’année. Et pourtant, il trouvait quand même le moyen de se disputer avec lui…
Mi Ran aussi, il la voyait plus souvent. A ces soirées et tous ces rendez-vous organisés pour préparer un mariage qui lui semblait chaque jour plus inévitable. Il redoutait le jour où sa mère lui annoncerait une date fixée. Au moins lui avait-on laissé entendre qu’il devait d’abord terminer ses études et trouver un travail afin d’assurer le bon entretien de sa future famille. Y penser lui donner des vertiges. Et malgré ces rendez-vous, on ne lui laissait pas toujours le temps d’apprendre à connaître celle qui devrait partager sa vie…

Une autre raison qui le poussait à voir autre chose que l’obscurité de sa chambre, c’était cette demande que Do Hyun lui avait faite, à plusieurs reprises, en annonçant son départ temporaire de la colocation. S’aérer, prendre l’air, ne pas rester enfermé…
Mais pour dire toute la vérité, un vide assourdissant s’était abattu sur leur appartement depuis le départ de son ami. S’il y avait largement eu un trop plein d’animation durant les quelques jours de cohabitation avec son frère, la coloc n’avait jamais été aussi vide à présent. Dan, qui était pourtant le premier à se plaindre du bruit, trouvait désormais le silence étouffant, assis derrière son bureau.
Et par-dessus tout, il ne pouvait taire les inquiétudes qu’il nourrissait à propos de son ami. Préoccupation qu’il partageait avec Hae Won avec laquelle il discutait beaucoup… ce qui n’était toujours pas suffisant pour combler le vide immense que Do Hyun avait laissé. Il était parti si précipitamment, sans réelle explication et son absence de nouvelles n’aidait pas Dan à se rassurer. Ce silence ne lui ressemblait pas, lui qui aimait être le centre de l’attention… Alors comment ne pas penser qu’il s’était passé quelque chose de grave ? Dan ignorait à quel point et ce n'étaient pas les messages qu’ils avaient échangés qui l’avait éclairé. Les appels, trop rares, quand ils n’étaient pas simplement manqués, ne s’étaient pas révélés plus éclairants. Il avait simplement compris que Do Hyun était très occupé… plus encore qu’un Dan qui étudiait !
Et, il fallait bien le dire, ce dernier n’était pas plus le plus doué pour s’informer. Pudique, il n’était pas de ceux qui savait insister sur la vie privée. Mais les jours filant, Do Hyun demeurant toujours aussi silencieux, le Chinois avait décidé de mettre à profit le conseil de son ami. Sortir. Il n’avait toutefois pas fait qu’une simple balade. Au volant de sa voiture, il avait finalement entré dans son GPS une adresse que Do Hyun lui avait donnée. Puis il avait conduit. De longues minutes jusqu’à atteindre la destination. Une fois garé, il avait pris les deux sacs qui l'avaient accompagné tout au long du trajet. Il avait vérifié l’adresse, le numéro, puis il avait trouvé une porte sur laquelle figurait le bon nom. Là, il avait sonné… la boule au ventre. La peur de déranger. Mais il n’avait pas fait demi-tour et quand le visage de Do Hyun apparut, un sourire sincèrement heureux et soulagé étira les lèvres du Chinois. « Salut Do Hyun. » S’il s’était incliné, il n’avait pu s’empêcher de venir presser amicalement son bras : « Je suis venu voir comment tu allais. » Il avait l’impression de ne pas l’avoir vu depuis des mois. « Excuse-moi de débarquer comme ça… mais je suis vraiment content de te voir, tu sais ? » D’accord, ça ne faisait peut-être que quelques semaines… mais il fallait bien comprendre que depuis que Dan avait quitté la maison familiale, il avait toujours vécu avec Do Hyun. Et cela faisait maintenant quelques petites années… Alors, pour la première fois, Dan s’était rendu compte à quel point son ami, le seul qu’il avait vraiment, tenait une véritable place dans sa vie et pouvait lui manquer.
Pando




 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Tlen
AVATAR : Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS : 142
MESSAGES : 974
NOUS A REJOINT LE : 02/03/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyVen 31 Déc - 7:47
A friendly knock knock at
your door
ootd ||« Comment s’en sort la gardienne du chouchou ancestrale ? » pour toute réponse, sa nièce avait levé sa main pour qu’il puisse voir le chouchou qu’elle serrait toujours entre ses doigts. Son frère, désireux d’obtenir la même attention et désespéré de comprendre qu’il n’avait pas les cheveux assez longs pour être coiffé lui aussi d’une “longue natte comme Raiponce” avait exécuté le même geste pour montrer qu’il avait bien pris soin du peigne que son oncle lui avait confié… histoire d’éviter toute démonstration de jalousie.
A la télévision, son modèle n’avait toujours pas de longue natte mais semblait absorbée dans tout un tas d’activités comme “poterie, théâtre de marionnettes et bougies”. Chanson que fredonnait sa nièce assise sur ses jambes quand son neveu s’était trouvé un coin de cuisse où reposer sa tête histoire de dire qu’il n’avait pas perdu le territoire. Il l’avait entendu, de sa voix enrouée de malade, souffler un adorable “Pacal” pour désigner le copain de Raiponce qui venait de renommer tous les animaux de son genre Pacal un joli nom dont beaucoup de maîtresses ne parviendraient pas à se défaire tant que sa nièce se taperait Raiponce en boucle.

Atelier natte de son côté donc.
Ce matin, il avait profité d’un atelier coloriage pour faire le ménage de la maison puis il en était allé de sa petite oeuvre où il avait dû dessiner les membres de sa colocation, oeuvre qui avait beaucoup intéressé sa tribu.
Une pause récréation avant d’aider sa nièce dans ses devoirs de vacances… qu’elle n’était pas très motivée à faire, fallait bien l’avouer. Ils étaient néanmoins parvenus à un accord de faire tout ce qui avait un rapport avec les chiffres pour se concentrer sur le reste plus tard. Pas si évident que ça quand son neveu se sentait délaissé rapidement et qu’une vilaine toux le réveillait des siestes dont il avait pourtant tant besoin.
A 14 heures, ils étaient donc retournés chez le médecin qui lui avait fait une nouvelle ordonnance et il était rentré avec l’étiquette jugement collée sur le front “papa poule”. Le plus jeune de la maisonnée avait donc pu goûter un nouveau sirop qu’il avait jugé moins bon que le précédent au vu de sa grimace et il s’était vu dispenser d’une pipette de doliprane pour encore quelques heures au moins.
Et puis, après un atelier biscuits de noël qui se trouvaient au four à l’heure actuelle, il avait laissé les deux petits monstres à une partie d’un jeu de société qu’ils ne termineraient jamais. ça avait pris 45 minutes pour qu’ils se disputent. Un temps largement suffisant pour qu’il porte un plateau repas à sa soeur, un plateau qu’elle ne toucherait sans doute pas malgré des encouragements formulés pendant plus de vingt minutes.

Il l’avait laissé dormir. Il avait prétendu que tout allait bien en venant arrêter la bagarre… puis ils avaient mis Raiponce. Film devant lequel sa nièce lui avait demandé une jolie natte. Et tandis que le chat de la famille, un rouquin dénommé Maximus, surnommé Max, s’attaquait pour la troisième fois de la journée au sapin, on avait frappé à la porte.
Son neveu ayant déjà filé pour faire preuve d’autorité avec le chat, il s’était retrouvé avec une natte dans les mains à hésiter bêtement quelques secondes avant de confier la pression d’un point de cheveux à sa nièce dont il s’était dégagé « Surveille ton frère 5 minutes, je reviens. » responsabilité accueillie par une protestation « Mais tonton, tu vas tout louper ! » sa mémoire serait facilement capable de combler les trous… il en était au stade où il connaissait les chansons par coeur. Remarque qu’il avait bien évidemment gardé pour lui avant de passer par-dessus le canapé pour prendre la direction de la porte.

Il avait pensé à la voisine. Il avait pensé au voisin du bout de la rue. Il avait sans doute eu le temps de faire une dernière supposition avant de tirer la porte vers lui… mais elle ne concernait pas Dan. En fait, même au bout d’une centaine, Dan n’aurait pas été désigné comme une probabilité.
Alors, quand il avait vu la gueule de son colocataire… sur la sienne, c’est la surprise qui était passée. Une surprise qu’on aurait pu trouver exagérée s’il avait avoué, à ce moment-là de la journée, avoir envisagé un petit pincement sur le bras pour voir s’il ne rêvait pas… « Bah… » un son de salutations bien ridicule… le premier qu’il avait été capable de sortir avant d’avoir un sursaut d’intelligence au bout de plusieurs secondes …. « Ah euh… rentre. » … pour s’écarter ensuite de l’entrée et inviter son ami à rentrer. Ami derrière lequel il avait refermé la porte avant d’ajouter le mot qui devait normalement figurer en premier « Salut. » ouais, ça sonnait mieux en introduction c’était sûr « Excuse le…. » bordel ? Entre temps, il s’était rappelé que le ménage datait de ce matin et qu’au final la maison était sans doute capable de recevoir de la visite… sauf si entre temps son neveu avait renversé le sapin, fait auquel il n’avait pas pensé, occupé à remixer sa phrase « Tiens…. » oui, “excuse le tiens”, c’était bizarre quand on n’avait pas le visuel d’un Do Hyun qui avait poussé des chaussons devant les pieds de son ami pour retourner au salon où, sa nièce, toujours devant Raiponce, avait renoncé à tenir une natte qu’il devrait recommencer pendant que son neveu, sous le sapin à en juger par les bouts de jambes qui dépassaient, tentait de raisonner un chat « Maaaaaaaaaax, donne… » aux bruits suivants, il en avait déduit que Max qui jouait avec une boule du sapin s’était fait tirer par la queue et avait choisi le repli en sortant en courant de sous le sapin dans un miaulement de protestation. C’était là, qu’il s’était précipité vers le sapin, dans une glissade contrôlée sur les derniers mètres, pour retenir un sapin qui s’était dangereusement penché quand son neveu avait fait la manœuvre de se redresser.
Contrôle. Soupir et « Tu veux un café ? » … phrase polie qui avait signalé la présence de l’invité derrière la porte à deux enfants qui n’avaient plus quitté des yeux le chinois.

Pando




 
I'm too hot (hot damn) ☩
Called a police and a fireman. Make a dragon wanna retire, man. Say my name, you know who I am. Saturday night, and we in the spot. Don't believe me, just watch, come on!
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyVen 28 Jan - 21:26
A friendly knock knock at
your door
ootd ||C’est vrai, ça ne lui ressemblait pas. Cette expression de surprise, sur le visage de Do Hyun, était finalement tout à fait légitime. Ce qu’il lui avait pris, sûrement que Dan lui-même aurait du mal à l’expliquer. Cela n’avait pas été qu’un coup de tête, ni une subite envie de voir son colocataire qu’il n’avait plus vu depuis des semaines. Au-delà du besoin, se rapprochant peut-être du devoir, mais là encore, cela n’aurait pas été tout à fait exact. Poussé par un élan inhabituel mais contre lequel il ne pouvait pas aller, il s’était retrouvé face à cette porte. A sa boule au ventre, qui n’avait fait que grossir à chaque pas qui l’avait rapproché de la porte, puis à chaque secondes qui s’était écoulé depuis qu’il avait sonné, s'était rajouté un savant mélange de joie, de gène, de soulagement et d’inquiétude.
C’était bien Do Hyun qui lui avait ouvert, mais bien évidemment, il ne s’attendait pas à une visite à l’improviste de son cadet. Parce que Wu Yu Dan était sûrement le parfait opposé de l’improvisation. Et pour cause, l'hésitation de son ami le lui rappela aussitôt et immédiatement une pointe de culpabilité vient hurler à son oreille qu’il aurait dû prévenir. Sans rire ! Qu’est-ce qu’il lui avait pris de débarquer sans prévenir ?!
Si la question tournait désormais bruyamment en boucle dans sa tête, une part de lui se souvenait qu’à un moment, il avait écouté cet instinct très bien enfoui qu’il lui avait soufflé : si tu le préviens, tu ne le verras pas.


« Pardon, je débarque à l’improviste, j’aurais dû te prévenir… » Deuxième excuse - quasi identique à la première - qu’il bredouillait avec déjà moins d’assurance tandis que Do Hyun l’invitait à entrer. Il eut une longue seconde d’hésitation avant de s’incliner une nouvelle fois et franchir le seuil. Il se déchaussa et répondit machinalement à cette salutation tardive par un « Salut. » tout aussi étrangement timide. Une minute auparavant, Dan affichait un plus large sourire qu’à son ordinaire. Son enthousiasme et sa fougue semblaient déjà être retombés… Au moins avaient-elles eu le temps de l’emmener ici.
La suite fut tout aussi confuse. Évidemment, il remarqua que passé la surprise, Do Hyun n’était pas non plus paré de son habituel enthousiasme. Il semblait plus sérieux, songeur et … occupé ? Le sentiment de déranger s’intensifiait et il manqua de faire demi-tour après cette excuse qu’il ne comprit pas vraiment… La seconde suivante pourtant, il enfilait les chaussons en le remerciant.
C’est là qu’il les entendit pour la première fois. D’abord comme une inquiétante agitation, des bruits qu’il n’aurait su définir dans le salon, puis une protestation enfantine suivie d’une plainte féline. Il se souvint alors qu’il était chez l’une des sœurs de Do Hyun… et commençait à se figurer laquelle. Mais alors qu’il était en pleine réflexion, il vit filer son ami à toute vitesse vers un sapin branlant, le rattrapant de justesse d’un geste parfaitement maîtrisé. Dan le considéra, les yeux ronds, impressionnés par la prouesse… qui semblait toutefois relever davantage du quotidien que de l’exploit exceptionnel dans son cas. « C-Ca va…?  » demanda-t-il en se précipitant un peu tard pour l’aider à relever l’arbre, sans douter que Do Hyun aurait très bien pu s’en sortir seul. Cette action, toutefois, le précipita au coeur d’une pièce, devenant le centre d’attention de deux paires d’yeux qu’il venait enfin de croiser. Oubliant un instant la proposition polie du Coréen, il observa les deux petits êtres, comprenant ainsi qu’il s’agissait de ses deux neveux… et probablement la cause de son absence à l’appartement. Ou tout du moins, la raison qui lui faisait répondre chaque fois qu’il était occupé. « Bonjour… Vous êtes… » Dan marqua une pause. Do Hyun lui avait déjà parlé plein de fois de ses neveux et il fouilla dans sa mémoire : « Joo Eun et Joo …Chan ? » Un peu hésitant, il espérait ne pas s’être trompé. Pour ne pas vexer les enfants… et encore moins Do Hyun. Vers lequel il venait de se tourner, une expression gênée sur le visage. « Excuse moi, je dérange vraiment, pas vrai…? » Troisième excuse. A la quatrième, il allait probablement prendre la porte seul. Mais il ne pouvait pas partir si vite… Et ce café ? … C’était une bonne excuse pour rester un peu et parler avec son ami. Alors, prenant sur lui, rassemblant toutes ses forces, il osa répondre beaucoup trop longtemps après : « … enfin… je veux bien un café…. si ce n’est pas trop… enfin… » Bon. Il avait vraiment des progrès à faire l’incruste. Peut-être devrait-il demander des conseils à Jin…

Pando




 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Tlen
AVATAR : Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS : 142
MESSAGES : 974
NOUS A REJOINT LE : 02/03/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyLun 31 Jan - 19:43
A friendly knock knock at
your door
ootd ||« Ah non c’est rien… ça surprend c’est tout, t’inquiètes. » au moins, il avait pensé à ça. Si le salut s’était fait tardif, il avait bien pensé à rejeter les excuses d’un ami en visite.
Oui, ça surprenait. ça surprenait même beaucoup. Et il s’en était voulu de penser que ça aurait pu être pire… parce que sa soeur aurait pu être dans le salon plutôt que dans sa chambre.
Même si c’était pour elle, même s’il pensait qu’elle n’avait pas envie qu’on la voit comme ça… il trouvait à la pensée quelque chose de… quelque chose de…
Pas correct ?
Ouais, c’était sans doute ça… ce n’était pas correct… parce que de sa grande soeur, il n’en n’avait pas honte… il avait juste trop de peine pour elle… et bizarrement, il n’avait pas envie que d’autres pensent pour elle qu’elle en faisait oui.
Une pensée confuse qu’il avait toutefois essayé de chasser en accompagnant son colocataire, plus vraiment colocataire ces derniers temps, vers le salon où il avait été amené à réaliser un sauvetage express de sapin.

« Merci du coup de main. »
ça, c’était ce qu’il avait dit en s’assurant que le sapin qui trônait fièrement dans le salon continue à… trôner fièrement dans un salon. Bien droit, et sans boules cassées au sol.
La boule qui s’y trouvait avait été d’ailleurs ramassée par des petites mains. L’une d’elles, la seconde suivante, s’était serrée autour de son genou… l’autre lui tendait la boule… quand deux yeux se bornaient dans la direction d’un inconnu… qu’ils fuyaient parfois contre un jean avec timidité.
Joo Eun, de son côté, avait bien moins de mal à tenir “la fixette” sur l’étranger de la maison.
« Bonjour Monsieur. » et elle avait d’ailleurs tout de suite salué tandis que son oncle hochait la tête pour confirmer les prénoms… et qu’un jean entendait la phrase étouffée  « Tonton… c’est qui…. ? »

Trop d’informations d’un coup… pour à peu près toutes les personnes de cette pièce visiblement « Arrête de t’excuser t’inquiètes. » … alors il avait d’abord répondu au chinois avant d’ajouter « C’est le Monsieur du dessin de tonton. » tu parles d’une présentation étrange oui… mais ça avait de toute évidence suffit vu le « Oh… » et les « Vous êtes le meilleur ami de tonton ! » beaucoup plus clair et plus enthousiaste « Bonjour…. » que la politesse si doucement murmurée par son neveu au teint rougissant « Excuse-le, il est un peu timide quand il ne connaît pas. Et puis il n’est pas très en forme aujourd’hui. » évidemment… fallait quand même le préciser… parce qu’il était le tonton qui avait dit un jour à son meilleur ami qu’il avait sans doute les meilleurs neveux du monde….

Mais puisque le café n’allait pas se faire tout seul, et que son mouvement pour aller vers la cuisine avait été accueilli d’une protestation et d’une main qui se serre plus fort sur un genou, il avait attrapé son neveu pour le porter dans ses bras, replaçant au passage la boule dans un sapin avant de filer vers un comptoir où il avait allumé la cafetière. L’avantage des cuisines ouvertes de ce monde, c’est qu’il ne laissait pas Dan à la merci d’une nièce qui refusait de le quitter des yeux « Dans 5 minutes, t’auras même la chance de goûter nos biscuits de Noël. » la chance ?
Ils les avaient fait avec amour… c’était forcément bon…
… et ils avaient l’avantage de faire la conversation maintenant au milieu de cette étrange situation venue d’une galaxie lointaine, très lointaine.

« C’est bon p’tit chat tu peux. » ????
Vraiment très lointaine où il indiquait à son neveu, après avoir placé une tasse sous les jets, qu’il pouvait appuyer sur le bouton qui déclencherait l’arrivage du café… chose que Joo Chan avait faite et qu’il s’était rappelé d’expliquer d’un « C’est mon assistant café…. » l’exploitation de mineurs, c’était très moche… mais il était au moins celui qui avait posé une tasse sur le comptoir, face à un tabouret, avant d’en mettre une vide sous les jets « Assis toi si tu veux… »


Pando




 
I'm too hot (hot damn) ☩
Called a police and a fireman. Make a dragon wanna retire, man. Say my name, you know who I am. Saturday night, and we in the spot. Don't believe me, just watch, come on!
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyMar 8 Mar - 14:59
A friendly knock knock at
your door
ootd ||La présence des enfants avait ajouté une nouvelle couche à sa culpabilité. A quoi pensait-il ? Qu’il allait débarquer à l’adresse de la soeur de Do Hyun pour trouver ce dernier sagement posé sur le canapé comme s’il n’attendait plus que Dan ? Pauvre Chinois naïf.
Malgré son énième excuse, il s’efforça de ne pas avoir trop l’air embarrassé devant les deux petits êtres. Il se sentait assez dévisagé. Il leur adressa toutefois des petits sourires timides, notamment à Joo Eun car son petit frère avait tendance à se cacher dès que leur regard se croisait. Ce qui était un peu mignon et à la fois… inquiétant ? Soit Joo Chan était très timide, soit Yu Dan faisait peur.
… Première option.
S'il avait été trop lent à donner une réponse sur son identité - qui n’aurait sûrement pas aidé les enfants à mieux le cerner - il apprit ainsi qu’il était le “monsieur du dessin” ?
Dan écarquilla les yeux, confus et curieux de ce que cela signifiait. Ce qui, en revanche, sembla tout de suite éclairer ses neveux. Heureusement, Joo Eun fut celle qui éclaira sa lanterne : « Oh ! » Le meilleur ami de Dohyun… L’étudiant sourit. « Oui, c’est ça ». Et, alors qu’il s’était longtemps montré réticent à cette amitié décidé uniquement par Do hyun, Dan se sentit réellement touché par la désignation. « Bonjour, » répondit-il au jeune timide, se penchant légèrement pour tenter de se mettre à sa hauteur. Comment lui en vouloir ? Il devait avoir quoi ? Quatre, cinq ans ? Peut-être moins… Dan avait au moins 20 ans de plus et à peine plus d’assurance. « Ce n’est rien, je comprends. » dit-il doucement comme s’il voulait rassurer Do Hyun et son neveu avant de se redresser : « Il est malade ? » N’avait-il pas entendu tousser plus tôt ? « J’espère que ce n’est rien… » Et une fois de plus, il se sentit coupable de sa visite improvisée, souhaitant de tout son coeur qu’il n’avait pas brusqué le petit Joo Chan qui devait avoir besoin de repos.

Il accepta tout de même le café, n’oubliant pas qu’il était d’abord venu prendre des nouvelles de son ami. Il le suivit des yeux, se réjouit que la cuisine n’était pas close. S’il l’avait laissé seul, même une minute, Dan aurait eu le temps de trop réfléchir et regretter ses décisions.
« Oh oui ? Eh bien, quelle chance… même si je ne voudrais pas non plus abuser. » Il le faisait déjà à son sens. Et s’il ne raffolait pas des sucreries, il le garda pour lui afin de ne vexer personne. Il songeait que Do Hyun avait ainsi un sacré programme avec les enfants… Faire des dessins, regarder un film pour enfant, faire des biscuits de Noël… et tout le reste que les yeux innocents ne voyaient pas.
Observant son ami et son assistant café, il avait gratifié Joo Chan d’un « Tu fais ça vraiment bien ! » songeant qu’il fallait parfois un rien pour rendre heureux un gamin. Quant à lui… il était toujours planté au milieu de la pièce comme un idiot : « Ah… oui… merci… » Au moins, il ne serait pas tenté de fuir à une énième excuse. Il se racla légèrement la gorge comme si cela allait chasser sa gêne. Il adopta une posture droite, tentant de reprendre contenance : « Merci » souffla-t-il pour le café, espérant que Do hyun prenne place à son tour. Il fut tenté de s’excuser à nouveau pour son intrusion mais ravala ses mots. « Alors… euh… Comment ça va ? … Tu t’en sors ? Je savais que tu étais occupé, mais à ce point… » Il comprenait en partie l’absence de son ami… mais il n’en avait toujours pas la raison. Il songeait toutefois que, devant les deux enfants, Do Hyun risquait bien de ne pas tout lui dire… Est-ce qu’il aurait dû l’inviter à prendre un café ailleurs ? Aurait-il pu…? Il ne savait rien…

Pando




 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Tlen
AVATAR : Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS : 142
MESSAGES : 974
NOUS A REJOINT LE : 02/03/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyJeu 10 Mar - 22:53
A friendly knock knock at
your door
ootd ||« …. » sur ce coup-là, c’était lui qui avait buggué après les présentations rapides et résumées plus précisément par sa nièce.
Est-ce que c’était bien Dan qui venait de souffler “Oui c’est ça”
« … »
Quand Joo Eun présentait Dan comme son meilleur ami ?
« … »
Regarder ailleurs, pour ne pas mettre le chinois mal à l'aise, il l’avait fait.
Mais dans sa tête, il s’était demandé si Dan n’avait pas un soucis ou quelque chose pour affaiblir son coeur ces derniers-temps.
Non parce que, ces derniers temps justement, il avait bien commencé à se dire qu’il devait être d’une lourdeur pour son meilleur ami.
Le moral sans doute, quand il n’y était plus, il était normal d’être pessimiste même si on ne connaissait pas grand chose à l’adjectif.
Il était même sans doute un peu plus normal de penser qu’il vivait une sorte d’amitié à sens unique. Du moins qu’il était bien plus attaché à Dan que le chinois ne l’était à lui. Et que dans le fond, même s’il était supposé en faire tout un drama, il était peut-être temps de grandir avec ça… il n’y avait sans doute pas de quoi le saouler.
Parce que, quand il y pensait, ils ne se correspondaient pas vraiment et Dan finirait par rencontrer quelqu’un de mieux. Du moins quelqu’un qui serait capable de davantage le satisfaire amicalement parlant.
Lui ? On pouvait toujours se foutre de sa gueule avec ses belles déclarations balancées en quelques jours…  ça ne le vexerait pas. Tout comme ça ne l’avait jamais vexé que beaucoup de personnes de son entourage ne le connaissent pas vraiment et le jugent mal.
ça avait juste été comme ça pour lui. Comme une évidence.
Oui, il avait des amis que certains verraient plus dans le rôle du “numéro 1”.
Mais il n’y avait pas ce feeling, ce truc en plus qui nous faisait penser que c’était lui le bon.

C’était le cas pour Dan.
On ne le prendrait jamais au sérieux, il le savait. Mais c’était la vérité. Alors on pouvait bien se foutre de sa gueule parce que ça sonnait gay, mais lui, il avait toujours été fier de dire que Wu Yu Dan était son meilleur ami.
Et ces derniers temps, c’est vrai… il s’était mis à penser qu’il n’était pas assez bien pour que ce soit réciproque…
Si ça l’avait bien souvent peiné, il s’était au final posé les bonnes questions.
Est-ce que c’était si difficile que ça ?
Est-ce que finalement ce n’était pas déjà trop cool d’avoir l’amitié de quelqu’un comme Dan qui semblait distant avec 99 % de l’humanité ?
La réponse était oui.
Et s’il redoutait de se montrer jaloux le jour où la place tant convoitée serait refilée à un autre…
… il s’était promis de faire des efforts là-dessus.
Parce qu’il avait appris depuis… qu’il y avait des choses qui n’allaient pas chez lui et qu’il était trop centré sur sa petite personne par moment.
Trop pour remarquer quand un ami allait vraiment mal.
Trop pour voir son beau-frère s’éloigner de sa soeur.
L’ami idéal et toujours présent qu’il se vantait d’être… il avait quelques progrès à faire au final.

C’est vrai. Maintenant ça lui avait fait quelque chose d’entendre un simple “Oui c’est ça”.
C’était vrai aussi, ça avait fait piquer ses yeux d’un regard plus brillant.
Il était trop émotif en ce moment.
La fatigue sans doute.
Ou le sentiment d’être un peu seul finalement. Plus seul qu’il ne l’avait soupçonné.
« Bah mon tonton il parle tout le temps de vous. Il a dit que vous étiez trop cool et que vous étiez super intelligent. Même que je connais votre nom en entier. »
Au moins, la fierté du savoir de sa nièce avait meublé, accompagné par un timide mini homme qui avait toussé contre son genou
« Oui, on est allés chez le médecin déjà mais les microbes le trouvent trop adorables, ils s’accrochent. » plaisanterie perso entre eux pas si drôle mais qui avait fait réagit aussitôt un Joo Chan « Moi je les aime pas ! » ébouriffant ses cheveux, son regard s’était reporté ensuite sur Dan pour ajouter « Le meilleur ami de tonton est un futur avocat, tu devrais lui demander de faire un procès à tes microbes. » vraiment, quelle affaire… « C’est quoi un procès ? » un truc un peu chiant d’adultes… définition pas terrible, autant laisser à Dan le soin d’en donner une meilleure.

« Tu verras, c’est pas du poison. » mais le café et les biscuits avaient été proposés et il s’était retrouvé à préparer le premier avec un assistant qui avait rougit au compliment… il ne dirait rien maintenant, mais plus tard Joo Chan lui mentionnerait sûrement une bonne douzaine de fois que le meilleur ami de tonton, il avait dit qu’il faisait bien le café ! Peut-être même irait-il jusqu’à la vingtaine.
En attendant, deux cafés servis, son neveu réhaussé dans ses ses bras, il avait posé ses fesses sur le tabouret en face de celui de Dan. Tandis que Joo Eun délaissait un peu Raiponce pour venir fixer le fameux meilleur ami depuis le bout du comptoir….
….
Souhaitant que ce ne soit pas trop malaisant et que la demoiselle ne lui déclare pas sa flamme dans les trois prochaines minutes, il avait ouvert la bouche pour répondre « Je vous trouve très beau » … mais s’était fait devancer par une jeune fille qui avait ensuite choisi, étrangement, de refiler vers le salon devant un téléviseur et plus particulièrement devant une table basse avec des feuilles et des crayons.

« C’est non pour l’emmener prendre un café. » … vraiment, Dan… un tombeur… auquel il avait finit par répondre plutôt que de profiter de la chance d’un changement de sujet « ça va. Je travaille plus en ce moment alors je m’en sors oui…. » pour réviser aussi ?
… d’accord, il s’en sortait comme il pouvait était une réponse plus exacte.
« Et toi ? ça se passe bien à l’appartement ? »

Pando




 
I'm too hot (hot damn) ☩
Called a police and a fireman. Make a dragon wanna retire, man. Say my name, you know who I am. Saturday night, and we in the spot. Don't believe me, just watch, come on!
Wu Yu Dan
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bip bip bop bop
AVATAR : Qian Kun - WayV
POINTS : 54
MESSAGES : 388
NOUS A REJOINT LE : 02/04/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptySam 23 Avr - 17:50
A friendly knock knock at
your door
ootd ||S’il n’avait pas remarqué l’émotion qui avait brillé dans les yeux de Do Hyun, l’attention concentrée sur ses neveux, il n’en avait pas moins partagé les battements lourds à la déclaration de la fillette. « Vraiment ? Il a dit tout ça ? » Ce n’était que là qu’il avait relevé le regard vers son meilleur ami, un sourire entre la gêne et l’émoi. « Ça me touche beaucoup. » Sincèrement. Et pas seulement parce que Joo Eun se targuait de connaître son patronyme entier.
Do Hyun avait toujours été très expansif dans leur relation. Il avait déclaré un peu trop vite aux goûts - et surtout au caractère réservé - du Chinois qu’ils étaient meilleurs amis. Il aurait pu le dire au bout de la deuxième semaine ou de la première année de colocation, le résultat aurait été le même. Dan peinait dans ses relations avec les autres après n’avoir connu que ses bouquins et la volonté de ses parents… mais il en avait envie et besoin, bien plus qu’il ne l’avait jamais admis. Il avait quitté le cocon doré, il avait cherché ce contact qui le terrifiait… et il était tombé sur Cha Do Hyun. Quelle chance. Vraiment, il ne le réalisait que depuis peu.. Mais Do Hyun avait été un véritable miracle dans sa vie. Quelqu’un qui se dévouait corps et âme pour obtenir l’amitié d’une personne aussi chiante et ennuyante que lui. Quelqu’un dont il pouvait se permettre le luxe de repousser et de voir toujours revenir. Il s’était habitué à Do Hyun, il s’était attaché… Et aujourd’hui, son absence générait un gouffre qu’il n’aurait jamais pu imaginer. Il le réalisait tardivement et pour cela, il devait certainement d’autres excuses à celui qui continuait à parler de lui malgré la distance et les problèmes…

Il en avait déjà, toutefois, trop dit pour sa visite à l’improviste et s’était promis de faire un effort. Et ce en dépit de la culpabilité qui s’alourdissait devant la toux du petit Joo Chan. Pauvre chou… Il avait l’air bien malade. Dan hocha la tête, préférant croire le tonton poule sur la petite gravité de la situation, et esquissant un léger sourire face à cet échange des plus adorables. Il eut même un léger rire face à cette blague très … procédurale ? Au moins avait-il saisi cette fois le second degré. Malheureusement, Joo Chan avait posé une question et sa soif de connaissance risquait de l'assommer pour l’après-midi. D’abord incertain s’il devait répondre sérieusement ou non à la question, face à l’absence de réplique de Do Hyun, il en déduit que le petit garçon attendait toujours une explication et … « Eh bien, c’est quand tu fais appel à la Justice lorsque tu as un problème. On va discuter et décider si oui ou non tu as raison et s’il faut punir ou non quelqu’un et comment… Tu comprends ? » Il avait parlé doucement, s’était même légèrement baissé pour être la hauteur du petit bonhomme dans les bras de Do Hyun et lui avait adressé un sourire en espérant que toutes ses études - et sa vocation cachée d’enseignement - ne serait pas remise en cause par un bambin.

« Oh non, ça j'en doute pas ! » avait-il répliqué avec un semblant de légèreté à la précision de Do Hyun. Que ce soit pour ses biscuits ou pour le café que son petit assistant avait préparé. Il avait noté l’aisance de son ami entre la cuisine et la table où l’avait rejoint sans abandonner son bout de chou. Il avait pensé que si Do Hyun avait des difficultés à se concentrer pour étudier, il faisait en revanche un tonton d’exception et Dan s’en voulut d’avoir songer parfois que son ami manquait de maturité. Oh, il s’en voulait vraiment…
Do Hyun vivait sa vie à son rythme. Il allait seulement dix fois vite plus que le sien. Et aujourd’hui, tandis que ses épaules semblaient lourdes de nouvelles responsabilités, il paraissait les prendre en main comme un chef… Ce qui ne signifiait pas pour autant que tout allait bien et qu’il n’avait pas besoin de soutien. Dan était là pour ça, du moins, il essayait… Prendre des nouvelles, tâter le terrain…
C’était cependant sans compter sans la déroutante spontanéité de Joo Eun.
… « ... » …
… Quoi ?
… Dan avait tourné un visage rosit vers celle qui venait de déclarer ce compliment inattendu. C’était à lui qu’elle parlait ? Et depuis quand elle le fixait ? Et pourquoi diable une fillette arrivait-elle à le faire rougir ??? « J-... aH… eu-... » Sa bouche avait formé des sons sans mot véritable. Et il avait trouvé le moyen d’être ridicule une fois de plus. Mais sa prétendante avait néanmoins décidé de disparaître et laisser Dan patauger dans sa gêne.
… C’est une gamine, Dan. Elle ne le pense pas. Et c’est une ENFANT.
….
Oui bien sûr, il n’avait aucune pensée bizarre mais quelque part, une part de lui le pointait du doigt en lui hurlant comme sa vie était triste au point que la première fois qu’on lui faisait ce genre de compliment venait d’une enfant.
Bon c’était toujours mieux qu’un “t’es moche, tu pues !”. Ouai…

« B-Bien sûr que non ! » avait rétorqué le Chinois, bredouillant. Ses joues étaient honteusement roses. Et il essaya de reprendre contenance en s’éclaircissant la voix. Une gorgée de café plus tard, Do Hyun lui répondait plus sérieusement. Dan retrouva son calme et le considéra d’un oeil préoccupé. Il ne travaillait plus ? Le cadet avait du mal à voir ça comme une bonne chose. Do Hyun travaillait b par nécessité, contrairement à lui, et il n’était pas sûr que cette pause lui serait bénéfique plus tard. C’était évidemment pour se dégager du temps… Il n’avait pas le choix… Alors s’en sortait-il vraiment ?
Sa réflexion ne lui permit pas de répondre tout de suite et il se vit retourner la question. « Eh bien oui, enfin… C’est un peu vide comme je te l’ai dis… Tu manques à la coloc’. » Trop sentimental ? Réel en tout cas. Il lui manquait à lui. Ne plus le croiser à des heures où leur rythme de vie était radicalement différent… Et sa bonne humeur, absente, rendait leur salon bien silencieux. Un comble que Dan se plaigne du trop calme… !
Il prit une nouvelle gorgée de café. Ses yeux passèrent de la tasse, à Do Hyun, puis s’attardèrent un instant sur son neveu, toujours présent. « Hum… Do Hyun… Tu ne m’as toujours pas donné les raisons de ton départ… » Temporaire, espérait-il. Il pinça les lèvres, un brin embarrassé. « Enfin… j’imagine que c’est personnel et que tu ne veux pas en parler… » Certainement pas ici, peut-être. Les enfants étaient jeunes mais ils n’étaient pas sourds, ni idiots. Quant au respect de la vie privée et les problèmes familiaux, il ne pouvait que comprendre et ne tirerait pas les vers du nez à son ami. Toutefois… « Mais…. Sache que si tu as besoin d’aide, d’une quelconque façon… Je veux pouvoir t’aider… » D’une manière ou d’une autre… N’était-ce pas ça, l’amitié ?

Pando




 
blue mind ☩
blablablablabla
U.C
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Tlen
AVATAR : Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS : 142
MESSAGES : 974
NOUS A REJOINT LE : 02/03/2021
AGE : 25
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) EmptyMer 27 Avr - 20:14
A friendly knock knock at
your door
ootd ||Se reprendre et ne pas passer pour un con trop émotif.
Un bon encouragement qui avait traversé ses pensées tandis que sa nièce hochait fermement la tête pour confirmer.
Il n’avait pas démenti de son côté. Il n’y avait aucune exagération là-dedans.
Dan, il en parlait tout le temps. Il en avait toujours beaucoup parlé, depuis le jour où il l’avait rencontré.
Il était capable de se revoir appeler sa mère pour lui dire qu’il avait un coloc’ qui avait l’air vraiment cool et qu’il pensait pouvoir s’en faire un bon ami.
Il se revoyait dire pour la première fois “mon meilleur ami” en parlant de lui à l’une de ses soeurs, et il s’entendait faire sa pub en bien du chinois. Dans sa famille, tout le monde savait qui était Wu Yu Dan. Sa mère, quand elle l’appelait au téléphone, elle lui demandait toujours “Et ton ami, comment il va ?”. Son neveu et sa nièce, ils le regardaient parfois avec envie parce que, eux aussi, ils avaient envie d’avoir un ami aussi génial que semblait l’être celui de tonton en grandissant.
Les mots de sa nièce, en vérité, ils n’en disaient même pas assez.

Même lui qui était pourtant si expressif, il avait minimisé les choses. C’était pas plus mal, il devait être gênant pour quelqu’un comme Dan.
Est-ce qu’il avait déjà pensé que ce serait un problème parce qu’ils ne venaient pas du même Monde ?
Non. Jamais. Parce que Dan était pour lui, avant tout, son ami, son meilleur ami… avant d’être un gosse de riche qui n’évoluait pas dans le même monde.
Pour parler franchement, il ne l’avait jamais vu comme un gosse de riche et les surnoms qu’il aurait pu y associer, il ne les avait jamais employés.
Dan, c’était juste Dan. Ou plutôt Danny.
L’entendre dire aujourd’hui que ça le touchait beaucoup, lui qui ne disait jamais rien… il en était presque gêné… et définitivement ému.

« Allez, assez rapporté ! » alors autant calmer sa nièce avant qu’elle ne le gêne définitivement et s’en aller vers les fameux biscuits… pour au final entendre la petite définition du mot procès selon un futur avocat.
Des yeux, il n’avait pas quitté son neveu… à le voir, il essayait fort de se concentrer pour comprendre ce que lui disait ce grand monsieur qu’il qualifierait plus tard de “drôlement intelligent” parce qu’il “sait tout un tas de mots compliqués”
« Comme quand on va au coin ou qu’on doit faire des lignes ou ranger sa chambre ? » … si on se mettait à punir les criminels comme ça, nul doute que le taux de criminalité allait augmenter en un rien de temps… mais tandis qu’il se faisait cette pensée, son neveu avait reporté son regard sur lui pour dire avec la bouille la plus adorable du monde « Tonton, pourquoi j’ai pas de procès moi quand maman elle me gronde ? » alors, il avait rit et sa main était venue ébouriffer une petite tête qui ne comprenait pas vraiment ce qu’elle venait de dire de si amusant que ça « Je te donnerai la carte de Danny, on verra s’il veut te représenter la prochaine fois !. »

A voir la tête de l’enfant, il n’avait pas vraiment compris les nuances. Tout comme Joo Eun ne comprendrait pas pourquoi elle ne pouvait pas vraiment épouser le meilleur ami de tonton.
Au moins, la tête du chinois avait eu le mérite de le divertir. Et il avait eu la clémence de ne pas le taquiner plus longtemps. Café. Biscuits. C’était la priorité avant d’organiser un second mariage au Wu dégà engagé.
En attendant, les fesses sur un tabouret, c’était la conversation qui avait été engagée… avec en thème de jolis compliments.
En temps normal, c’était le moment où il sautait sur l’occasion pour briller. Pour en rajouter des tonnes et des tonnes en disant qu’il était évident qu’il devait manquer, qu’ils devaient vraiment s’ennuyer sans lui et qu’il comprenait bien qu’ils soient un peu au bout de leur vie.
Là. Il s’était contenté de sourire poliment pour prendre une gorgée brûlante de son café.

Avant que la remarque de son ami ne vienne brûler des lèvres qui n’avaient toujours rien dit.
« Ah euh… c’est pas ça…. » alors pourquoi n’en n’avait-il pas parlé jusque-là ?

C’était… compliqué… pour lui le mec trop heureux dans sa vie qui n’y connaissait pas grand chose en malheurs…
« Mais t’en fais pas, ça va vraiment, et je me débrouille…. » il le faisait vraiment ?
Si c’était le cas, peut-être que sa tasse n’aurait pas fait dix tours sur le bois « Devant les enfants c’est…. » compliqué ? Oui c’était ça… compliqué….
….
« Ma maman elle dort, et mon papa il est plus là, alors tonton il doit rester pour s’occuper de nous. »
….
C’était sans compter sur Joo Eun et son oreille qui traîne. Elle, elle avait jugé bon de fournir son propre résumé de la situation au nouvel homme de sa vie. Un résumé qui avait fait relever la tête de la glue dans ses bras « Tonton, c’est quand qu’elle va se lever maman ? » la petite inquiétude qu’il avait perçue dans cette voix d’enfant avait poussé ses lèvres à se poser sur un front toujours trop chaud à son goût avant que sa main ne vienne affectueusement replacer les cheveux préalables décoiffés « Bientôt. T’en fais pas p’tit chat.» oui… bientôt.
Alors pourquoi est-ce qu’il n’y croyait pas vraiment ?

Pando




 
I'm too hot (hot damn) ☩
Called a police and a fireman. Make a dragon wanna retire, man. Say my name, you know who I am. Saturday night, and we in the spot. Don't believe me, just watch, come on!
Contenu sponsorisé
A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
(#) Sujet: Re: A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun)   A friendly knock knock at your door || (ft. Do Hyun) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong :: Résidences
Sauter vers: