1234
Happy birthday ft Ji Hun

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de ...
Voir le deal

 :: seoul :: Gangnam
Partagez

 Happy birthday ft Ji Hun


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyVen 12 Nov - 18:11
Happy BirthdayReita & Ji HunJ’observe la pièce, admirant le résultat. Les bougies sont dispersés un peu partout, comme ce fameux soir. Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Ji Hun et j’ai voulu marquer le coup même si ce que j’ai préparé fait peut être trop “niais” ou romantique pour lui, cette fameuse soirée était loin de l’être, c’était surtout assez chaud… J’aurais pu faire ça dans notre appartement mais… j’avais envie que ce soit parfait. Alors ma soeur dort chez son copain et les parents se font une soirée romantique plus une nuit à l’hôtel, histoire d’avoir la maison pour nous ce soir. Certes, j’aurais pu réserver le resto et l’hôtel mais… disons que je trouvais que ça faisait cliché romantique. Même si ce que je fais n’en est pas loin. Et puis, je ne suis pas riche non plus avec mon salaire de serveur au Starbucks alors… Je suis sûr que ça fera très bien l’affaire! J’allume chacune des bougies avant d’éteindre la lumière pour mieux apprécier le résultat. Ji Hun n’est pas censé rentrer de bonne heure, pas avant dix-neuf heure au moins alors j’ai pu préparer ça tranquilou et j’ai prévenu Ji Hun qu’il devait venir ici, bien sûr il n’est pas au courant que le reste de la famille ne sera pas là.

Une fois tout prêt, je pars me changer dans notre ancienne chambre. J’ai amené les fameux habits avec moi. Pour le dîner, j’ai préféré faire sûr et commander. Pas que je sois un piètre cuisinier mais pour le coup, je préfère assurer! J’ôte mon jean pour enfiler le pantalon offert ma soeur au noël dernier puis je retire mon pull, restant torse nu, enfilant simplement la veste que Ji Hun m’a offert également au noël dernier. Heureusement qu’il fait assez chaud dans la maison, dehors il fait bien trop froid pour une tenue pareille! Une fois prêt, je redescend au salon, m’installant sur le canapé tout en vérifiant que tout est parfait. Ji Hun ne devrait plus trop tarder maintenant. Le repas devrait nous être livré peu de temps après qu’il soit rentré, logiquement. Une fois sûr que tout est prêt, je sors mon portable pour vérifier l’heure. Il devrait bientôt arriver! Effectivement, à peine cinq minutes plus tard, j’entend la porte s’ouvrir. Je me lève aussitôt pour aller l’accueillir.

-Bon anniversaire! que je sors aussitôt en venant l’embrasser

J’espère que ça va lui plaire...
© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptySam 13 Nov - 21:50
Happy BirthdayReita & Ji HunAh le poids des années qui défilent ! Voilà que je prenais un an de plus et que je voyais ma retraire arriver à grands pas. Bah oui hein, dans mon boulot on est pas utilisable bien longtemps à part si on se destine à devenir mannequin pour fuites urinaires...ce qui n'est clairement pas mon cas. Bon ceci étant dis j'exagère un poil quand même hein, je n'en étais pas encore là, bien que je suis persuadé de connaitre un certain garçon qui serait ravi que je prenne ma "retraite". En soi, Reita ne m'avait jamais rien dis concernant mon boulot mais je restai intimement convaincu qu'il ne le portait pas dans son coeur.

Et dans un sens...je pouvais le comprendre. Si on inversait les rôles, je sais que je détesterai devoir le "partager" en quelque sorte. Même si c'était seulement pour le boulot le voir s'afficher proche de quelqu'un d'autre ou ne serait ce que de l'imaginer se faire "tripoter" pour le maquillage, l'habillage et la coiffure, me taperait sur le système. Ceci étant dis, depuis que nous étions officiellement ensemble, je faisais en sorte de faire un gros tri dans le choix de mes contrats. Plus de trucs trop dénudé, trop lascif ou dans lesquels je devais embrasser/toucher plus que de nécessaire un/une collègue. Même si le nippon ne suivait pas ma carrière plus que ça, il m'apparaissait important et primordial même, d'avoir ce genre de respect envers lui. Même moi, je n'appréciai plus.

Avant ça n'avait aucune importance et ça ne me faisait ni chaud ni froid mais maintenant, au delà de me déranger, ça me mettait extrêmement mal à l'aise. Du coup j'évitai, tant pis si ça faisait râler mon agence, j'étais encore un "produit" qui se vendait très bien donc je pouvais me permettre d'avoir quelques exigences.
Bref, aujourd'hui grosse journée qui avait "mal commencée" puisque je n'avais pas pu me réveiller en même temps que Reita. J'étais parti aux aurores, avant qu'il ne se réveille pour des rattrapages de cours, chose qui m'arrivait quand je devais m'absenter ponctuellement pour des contrats comme ça avait été le cas dernièrement. Du coup, pas de baiser d'anniversaire ni de "câlins" d'anniversaire matinal qui m'aurait mis en joie pour le reste de la journée.

En plus je devais bien admettre que j'étais un peu "blasé". Rei avait insisté pour qu'on fête mon anniversaire à la maison familiale et j'avoue que j'aurai préféré qu'on passe un moment rien que tout les deux. J'aurai fait de lui mon cadeau personnel et ça aurait été parfait. On aurait pu aller manger chez les parents ce week-end mais bon visiblement ça faisait plaisir à mon petit ami donc je m'en contenterai...on ferait des "câlins" demain tant pis.
Fin de journée, je me rendis donc -la mort dans l'âme- à la maison familiale. Je savais qu'on allait passer une bonne soirée, je n'en avais même aucuns doutes mais j'aurai aimé, pour une fois, quelque chose de plus intimiste. Après tout, l'année dernière nous étions bien loin d'être un couple quand on avait fêté mon anniversaire.

Je pense que j'étais tellement concentré pour paraitre décontracté et égal à moi même que je ne captai pas de suite que la maison était plongée dans le noir, pourtant quand je levai les yeux, des bougies caressaient la pièce comme autant de petites lumières douces et scintillantes. Reita était là et à en juger par sa tenue il devait sûrement être seul ici.

Bon. J'étais ému.

Parce que il ne m'avait pas fallu bien longtemps pour comprendre à quoi tout cela faisait référence et j'avoue que ça me foutait un coup. Dans le bon sens du terme hein. Il avait récréé le soir de notre première fois ensemble. Pour moi, ce n'était pas à ce moment là que notre histoire avait réellement commencé mais dans un sens, cette soirée avec était le démarrage de tout le reste et forcément, ça restait un moment que j'affectionnai tout particulièrement. Je me souvenais d'ailleurs très bien de pleins de choses et voir Reita dans cette tenue ne faisait que m'attiser un peu plus. Finalement, je sens que j'allais l'avoir, la soirée d'anniversaire dont je rêvai.

Je me rend compte que je n'ai toujours pas réagit, ni à son baiser, ni à son souhait, buguant toujours sous le coup de l'émotion, planté dans l'entrée. Je finis néanmoins par attraper Reita par la taille le faisant tourner pour le caler contre moi, son dos contre mon torse, nichant ma tête dans son cou. Je respire son odeur, le serrant fort contre moi, mes mains sur son ventre dénudé.

"T'as foutu tout le monde à la porte ?" Que je lui glisse, amusé. Je remonte mon visage dans son cou y déposant quelques baisers, laissant une main remonter sur son torse, frôlant un de ses tétons au passage. "J'adore" Que je commente tout simplement. Je ne savais pas quoi dire d'autre parce que j'étais trop heureux qu'il m'ait fait une surprise et qu'il ait recréer tout ça pour moi. Cependant..."Par contre je pense que si tu avais porté cette tenue ce soir là, je n'aurai pas attendu aussi longtemps..." Clairement ce soir là c'est lui qui avait mené la danse mais s'il avait été comme ça je n'aurai pas pu répondre de moi. Je le voulais déjà tellement à ce moment là. "...j'avais déjà tellement envie de toi" Que je lui glisse à l'oreille, lui avouant ça au passage. Je ne m'en étais peut être pas rendu compte bien tôt mais avec le recul j'avais conscience que je le désirai depuis un long moment déjà. Peut être même depuis cette fois là, dans la salle de bain ou je l'avais regardé tandis que je lui donnai du plaisir...
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyDim 14 Nov - 15:48
Happy BirthdayReita & Ji HunJi Hun ne semble pas réagir et je commence à m’inquiéter, peut être que je n’aurais pas dû en faire autant. Mais il finit par m’attirer contre lui, mon dos contre son torse, passant ses bras autour de ma taille et je frissonne en sentant ses mains sur mon ventre nu. Je souris à sa question. Ce n’est pas tout à fait faux, j’ai fait en sorte qu’on ait la maison pour nous mais le reste de la famille n’a pas été trop difficile à convaincre. Enfin sauf Reiko qui a encore du mal avec notre relation mais bon, elle finira bien par s’y faire. Elle n’a pas vraiment le choix de toute façon.

-Qu’est-ce que je ne ferais pas pour toi, que je répond, amusé

Je suis d’autant plus rassuré lorsqu’il me dit qu’il adore. J’avoue que j’ai longuement réfléchi à ce que je pourrais faire pour son anniversaire. Je ne suis pas très doué pour les cadeaux. Puis j’ai songé à cette fameuse nuit et comme ça va en plus bientôt faire un an que nous sommes officiellement ensemble...je me suis dit que ça serait une bonne idée de reproduire cette nuit là, avec les bougies et tout le reste. Même si je me souviens que ce jour là, on s’est également disputés mais je préfère garder les souvenirs de cette nuit là, bien plus agréables. Pour moi, c’est à ce moment là que j’ai commencé à compter pour Ji Hun, bien que je pense que pour lui, c’est arrivé plus tard. Je ris légèrement lorsqu’il fait allusion à ma tenue. J’admets que j’ai quelque peu hésité à la porter dès le début ou à attendre. Je connais Ji Hun après tout même s’il n’y a pas si longtemps que ça, à ce niveau là nous étions moins “actifs” même si on s’est bien rattrapés lors de notre séjour au Japon. Qui s’est d’ailleurs très bien passé. A part peut être mes grands parents qui ont eu un peu de mal avec l’idée que, non seulement je sorte avec un garçon, mais en plus que ce soit mon nouveau “frère”. Mes cousins, eux, étaient contents pour moi. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à me charier.

Je souris un peu plus lorsqu’il ajoute qu’il avait déjà tellement envie de moi, me tournant pour lui faire face, venant passer mes bras autour de son cou pour venir l’embrasser. Un baiser un peu plus exigeant que le précédent. Je me souviens encore très bien de cette nuit là, de comment je l’ai “cherché” ou chauffer plus tôt. Même moi j’étais surpris de me voir agir ainsi, je ne me connaissais pas cette facette là mais clairement, je ne regrette rien. Je me souviens aussi du jour de son anniversaire, lorsqu’on a finit au restaurant. De ce moment dans les toilettes ou bien encore de ce moment post resto, où je ne me suis pas gêné pour lui faire une fellation en pleine rue. A ce moment là, il n’y avait rien d’officiel entre nous en dehors du sexe et pourtant… c’est aussi ce jour là qu’il m’a offert ce billet pour le Japon, parce que ça allait être l’anniversaire de la mort de ma mère, pour que je puisse y aller. Ca m’avait vraiment touché et je pense que même s’il ne se l’avouait pas à ce moment là, je comptais déjà pour lui, ne serait-ce qu’un peu.

-Dois-je en conclure que tu veux directement passer au dessert? que je susurre à son oreille, amusé

Je dois bien avoué qu’en m’habillant ainsi, je m’y attendais plus ou moins mais… qui a dit que j’allais lui donné son “cadeau” tout de suite, hm? Je me sens d’humeur aussi joueuse que cette fameuse nuit...

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyDim 14 Nov - 18:24
Happy BirthdayReita & Ji HunL'ambiance me plaisait, même si ça pouvait faire romantique ou cliché au final je m'en foutais. Parce que ça représentait un moment qu'on avait partagé tout les deux. Un moment qui avait été décisif dans notre "relation". Même si à l'époque, clairement, pour moi il n'était pas question d'amour encore. Pourtant je ne pouvais pas nier que je ressentais déjà une certaine affection pour lui, simplement, je n'étais pas prêt pour tout ça, pour nous. En plus, à ce moment là on ne faisait que se disputer, c'était d'autant plus le cas que j'avais fini par réaliser que je le voulais et qu'il semblait imperméable à mes charmes. Même si à ce moment là je n'en avais pas conscience, j'avais parfaitement conscience aujourd'hui que j'étais totalement jaloux du fait qu'il ait une petite-amie.

L'imaginer avec elle, les moments et l'intimité qu'ils pouvaient partager me foutait en boule sans que je ne comprenne pourquoi. Maintenant je savais que j'étais jaloux. Parce que je le voulais rien qu'à moi. Un pur désir de possession au delà des sentiments amoureux que je n'acceptais pas. Mais là, à cet instant, je me rendais compte à quel point j'avais pu être stupide. J'avais perdu énormément de temps et d'énergie à faire semblant de ne pas être intéressé, lui mentant à lui mais surtout à moi même. Je n'étais juste pas prêt.

Rei se tourne pour me faire face, enroulant ses bras autour de mon cou tandis que je laisse mes mains glisser dans le bas de son dos, au creux de ses reins. Putain, il me fait un effet de dingue comme ça. Non, en fait, il me fait toujours un effet de dingue mais là encore plus. Je le serre un peu plus contre moi lorsqu'il vient m'embrasser et je ne peux que repenser qu'à ce qu'on c'était dis ce fameux soir. Je souris à ses paroles, mutin.

"Fais gaffe, les gens ont tendance à vouloir m'embrasser avec ce genre d'ambiance" Que je chuchote à son oreille, reprenant à quelque chose près les mots que je lui avais dis cette fois là.

Je me souviens que j'avais tâté le terrain pour savoir si je lui plaisais, tournant autour du pot, lui laissant quelques sous entendus pour obtenir des réponses de sa part. Une de mes mains se déplace sur son corps, frôlant stratégiquement son torse pour venir dénuder une de ses épaules en faisant glisser le cuir sur son bras. Ma bouche vient donc déposer quelques baisers dans son cou puis glisse sur sa clavicule et le reste de cette peau que je venais de découvrir. C'était sensuel et terriblement excitant.

"...et si je te disais que j'avais envie d'un baiser ?" Que je susurre doucement avant de mordiller son lobe d'oreille, faisant une nouvelle fois écho à mes paroles de ce jour là.

Cette fois je savais que sa réponse serait tout autre que celle qu'il m'avait donné l'an dernier, parce qu'il était à moi et que j'étais à lui, totalement.

"Je veux que tu m'embrasses Reita...que tu me touches...que tu prennes ce qui t'appartient"

Je le voulais. Encore plus à chaque fois que je le touchai ou que je l'embrassai. A chaque fois que me disais que j'avais de la chance qu'il soit dans ma vie, qu'il m'accepte, aussi imparfait puis-je être.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 16 Nov - 15:59
Happy BirthdayReita & Ji HunJe souris lorsqu’il vient chuchoter à mon oreille. Il m’a dit la même chose ce soir là, à peu de choses près. Sauf qu’à ce moment là, je n’étais pas intéressé. Enfin si, mais je savais que pour lui, ça ne compterait pas, tout comme toutes ses conquêtes n’avaient pas compter pour lui. Pourtant j’ai fini par céder ce soir là, sans savoir comment ça se terminerait ou plutôt ce que serait la suite. Parce que je savais très bien comment ça allait se terminer à le chauffer de cette façon. J’en avais conscience dès le début même si j’étais censé être en couple à cette époque. Mais c’était lui que je voulais et malgré tout mes efforts, ça n’avait pas changé.

-Je n’ai pas besoin de ce genre d’ambiance pour avoir envie de t’embrasser…, que je susurre à son oreille

Je frissonne lorsque ses lèvres se posent dans mon cou pour atterrir sur ma clavicule, mon épaule désormais dénudée. Je souris un peu plus lorsqu’il reprend, ses paroles faisant à nouveau référence à cette fameuse nuit, lorsqu’il m’avait demandé un baiser mais que je l’ai fait longuement languir avant qu’il ne vienne prendre ce qu’il désirait: moi. Je frissonne un peu plus lorsqu’il me dit qu’il veut que je l’embrasse, que je le touche et que je prenne tout ce qui m’appartient. Ses dernières paroles surtout me touchent. Il est à moi tout comme je suis à lui. Et c’est tout ce que j’ai toujours voulu dès l’instant où j’ai commencé à avoir des sentiments pour lui. Je viens l’embrasser presque sensuellement.

-Ji Hun…

Je m’écarte de lui, prenant sa main pour le guider jusqu’au canapé où je le pousse à s’asseoir. Je l’observe quelques secondes avant d’ôter complètement ma veste. Je viens m’installer sur ses cuisses, mes lèvres ravissant les siennes de la plus délicieuse des façons. Je l’aime tellement… peu importe qu’il ne soit pas “parfait”. Personne ne l’est, moi encore moins. Je l’aime comme il est, avec ses qualités et ses défauts… Je viens ouvrir sa chemise, mes lèvres se posant dans son cou, embrassant la peau offert avant de descendre jusqu’à son torse, l’embrassant. C’est tellement sensuel… Je veux prendre mon temps, pouvoir savourer ce moment sans aller trop vite. Je veux lui offrir la meilleure des soirées d’anniversaire. Lui montrer à quel point il compte pour moi même si je pense qu’il le sait déjà.

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 16 Nov - 17:13
Happy BirthdayReita & Ji HunJe souris lorsqu'il me dit qu'il n'a pas besoin d'une ambiance comme ça pour avoir envie de m'embrasser. Ca, je le sais bien. D'ailleurs, maintenant il n'a même plus besoin d'incitations, de sous-entendus ou de cartons d'invitations pour le faire car il sait très bien comment venir se servir. C'est assez amusant par ailleurs quand il se montre plus entreprenant que moi, j'ai presque l'impression de l'avoir perverti en quelque sorte. Au Japon il m'avait très bien fait comprendre que je le "délaissais" physiquement parlant et j'avais trouvé ça aussi adorable que sexy franchement.

J'aimai qu'il ait envie de moi de cette façon et qu'il n'hésite pas à me le faire comprendre. J'aimai d'ailleurs cette initiative d'avoir "privatisé" la maison familiale pour nous et d'avoir récréé un moment important pour nous deux. Même si en soi, je n'avais pas envie de revivre pleinement cette soirée. Déjà parce que au début, j'étais saoul et qu'on c'était disputé. En suite, parce que j'avais fait une mini crise de panique. Et enfin et surtout, parce qu'à cette époque nous n'étions pas proche du tout.
Nous avions certes commencé à l'être après cette nuit passée ensemble mais on ne peut pas dire qu'il existait un vrai lien entre nous. Alors qu'aujourd'hui j'avais conscience de n'avoir jamais été aussi proche de quelqu'un que de lui et que j'aimais tout nos moments. Il avait prit une place démesuré dans ma vie au quotidien et je n'échangerai tout ça pour rien au monde.

Je viens lui demander de m'embrasser et j'adore la façon dont il me regarde lorsqu'il se retourne. Je laisse mes mains glisser au creux de ses reins pour le rapprocher de moi, aimant la façon dont sa bouche vient épouser la mienne : sensuellement et sans empressement, me donnant clairement un goût de plus dans la bouche. Des frissons me parcourent lorsqu'il soupire mon prénom...j'aime comment sa sonne.
Je me laisse guider jusqu'au canapé, bien décidé à le laisser faire se qu'il veut de moi, sans pour autant compter rester en retrait dans nos échanges. Il me force à m'asseoir et je l'observe me regarder, me contempler de sa hauteur et je suis dingue de ce que je vois.

De ce que je lis dans son regard surtout. Je sais qu'il doit voir sa propre réflexion dans le mien parce qu'on est clairement sur la même longueur d'ondes. Il fait tomber la veste en cuir au sol et je ne peux que suivre le mouvement hypnotisant du tissu lorsqu'il glisse sur son corps...qu'est ce que je ne donnerai pas pour être une putain de veste à cet instant très précis. Mais c'est encore mieux lorsqu'il vient s'installer sur mes cuisses pour me ravir mes lèvres. Il sait clairement capter mon attention y a pas à dire. Ses mains s'affairent à ouvrir ma chemise et je frissonne de plus belle en les sentant frôler ma peau mise à nue.

Il n'y a là aucun empressement mais je trouve la situation parfaitement excitante, sensuelle à souhait. Sa bouche dérive dans mon cou et je soupire déjà doucement d'aise, une main dans ses cheveux, l'autre rivée dans le creux de ses reins, accrochée à la lisière de son pantalon. Ses lèvres glissent sur ma peau et je me laisse totalement aller à cette caresse. Je finis par me redresser légèrement pour me débarrasser complètement de ma chemise avant d'attraper tendrement la nuque de Rei pour amener son visage près du mien.
Je laisse mes mains vagabonder sur son corps tandis que je l'embrasse avec la même chaleur que la sienne, jouant pâteusement avec sa langue, mes doigts se faufilant sous la lisère de son bas de temps en temps. Ma bouche dérive sur sa joue et sa mâchoire, finissant par un baiser plus "enfantin" sur le bout de son nez.

"J'adore ce genre de cadeau d'anniversaire..." Que je lui souffle, ne lâchant pas son regard. "Avant que je ne m'enflamme, peut être que tu as prévu un programme de soirée...?" Je ne voulais pas gâcher sa surprise, après tout peut être qu'il avait prévu tout un truc et je m'en voudrais de ne pas le laisser aller jusqu'au bout de son idée. D'ailleurs la porte sonne et je hausse un sourcil, dubitatif. "On attends quelqu'un ?" Que je demande, curieux. "Les stripsteaseurs c'est pas trop mon truc" Que j'ajoute, amusé et taquin. Enfin...si c'était lui qui se la jouait effeuillage, je n'avais aucun problèmes avec ça.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 16 Nov - 18:06
Happy BirthdayReita & Ji HunJi Hun se redresse légèrement, enlevant complètement sa chemise avant d’attirer mon visage près du sien pour m’embrasser avec la même intensité. Ses lèvres dérivent sur ma joue, puis ma mâchoire et enfin, mon nez. Je souris à ses paroles. Ca je m’en serais facilement douté, après un an, je le connais assez bien pour savoir ce qu’il aime. Il me questionne sur le déroulement de la soirée. Honnêtement, en dehors du repas, je n’avais rien prévu de précis, je voulais juste passer cette soirée avec lui, rien que tous les deux. Je n’ai pas le temps de répondre qu’on sonne à la porte. Le livreur. Je ne peux que rire lorsque Ji Hun me dit que les stripteaseurs ce n’est pas trop son truc.

-Aucun stripteaseur, seulement moi, que je viens susurrer à son oreille

Je me relève, ne souhaitant pas faire trop attendre le pauvre livreur. J’attrape la chemise que Ji Hun a enlevé pour l’enfiler, la refermant avec un sourire pour aller accueillir convenablement le livreur. Déjà que j’ai toujours mon pantalon en cuir, je ne me vois pas aller ouvrir torse nu ou rien qu’avec ma veste. Je délaisse Ji Hun le temps d’aller réceptionner la commande et payer. Puis je pose le tout sur la table, revenant ensuite m’installer sur ses cuisses.

-C’était le livreur, j’ai préféré commander le repas pour assurer…, que je lui confis

Je viens à nouveau ravir ses lèvres. Pour l’instant, je n’ai pas très faim, enfin si mais une toute autre faim… Je mordille son lobe d’oreille, mes mains caressant ses bras nus.

-Où est-ce qu’on en était déjà? que je susurre à son oreille

Puis mes lèvres dérivent pour à nouveau se poser sur son torse, venant goûter la peau offerte, laissant ma langue glisser jusqu’à l’un de ses tétons avec lequel je m’amuse avant de finalement revenir à sa hauteur.

-Hm? que je fais, le sourire innocent

Le repas peut bien attendre encore un peu, il suffira de le réchauffer et puis voilà. Pour l’instant, je concentre toute mon attention sur lui. Après tout, c’est son anniversaire… c’est sa soirée à lui… notre soirée.

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 16 Nov - 18:23
Happy BirthdayReita & Ji HunJe hausse un sourcil amusé lorsqu'il me dit qu'il n'y a que lui. C'était aussi ce que j'avais en tête donc c'est très bien. Il se redresse et j'ai l'envie folle de le chopper par les hanches pour l'empêcher de quitter mon corps mais je le laisse faire. Rei enfile ma chemise, la refermant et je dois reconnaitre que j'adore le voir dans mes fringues. C'est déjà pour ça qu'à l'époque je lui ai offert la veste en cuir, parce que je le trouvais trop sexy dedans. Là encore, le voir se vêtir avec mes vêtements, j'avoue que ça me fait quelque chose. Il disparait de mon champs de vision et je l'attend sagement sur le canapé, l'observant dans le reflet de la baie vitrée.

Cela ne prend pas bien longtemps avant qu'il soit de retour sur mes cuisses et que mes mains vagabondent déjà sur son corps, se glissant déjà sous ma chemise. Je hoche la tête, m'en foutant un peu de la bouffe, préférant clairement me concentrer sur lui.
Là encore nous sommes au diapason puisque lui aussi semble vouloir reprendre là où nous avions laissé les choses. Ses dents viennent titiller mon lobe tandis que ses mains glissent sur mes bras et je souris à sa question rhétorique. Je soupire de nouveau lorsqu'il se montre plus entreprenant, jouant l'espace d'un instant de sa langue sur mon téton, prétendant être tout innocent. Je dois reconnaitre que ça m'excite énormément.

J'attrape les deux pans de ma chemise, mon regard dans le sien.

"Je déballais mon cadeau d'anniversaire" Que je fais feignant de lui rafraichir la mémoire et tirant sur le tissu et en faisant sauter les boutons de ma chemise. Mes mains glissent au niveau de ses épaules, faisant tomber le tissu, ma bouche venant prendre place dans son cou pour aspirer sa peau. "...et je te disais que j'adorai ça..."

Mes mains glissent sur son ventre, venant s'attaquer à la ceinture de son pantalon, l'ouvrant rapidement avant de se faufiler à l'intérieur. Je le caresse doucement, sensuellement, attentif à la moindre expression de son visage tandis que je lui donnais du plaisir. J'adorai le voir se perdre comme ça, savoir que j'en étais la cause. Une fois encore il n'y avait pas d'empressement, ce soir c'était chaud mais plutôt charnel et envoutant.

"...en plus, je suis le genre de personne qui aime tester son nouveau bien de suite..." Que je susurre contre ses lèvres, laissant glisser ma langue dessus, joueur, sans pour autant lui donner un vrai baiser. Je continue mes caresses, appréciant tout particulièrement cette vision de lui. Je sais que je pourrais venir juste comme ça, en le matant et en le touchant.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMer 17 Nov - 17:46
Happy BirthdayReita & Ji HunJe souris lorsque Ji Hun attrape les deux pans de sa chemise tout en me rappelant où on en était. Il ne s’embête pas à défaire ma chemise, tirant d’un coup pour l’ouvrir, envoyant valser les pauvres boutons. Mon sourire s’élargit lorsqu’il ajoute qu’il me disait qu’il adorait ça. Moi aussi, j’adore ça… Je gémis lorsque je sens ses lèvres dans mon cou, d’autant plus lorsque sa main glisse sous mon jean pour venir me caresser. Putain! Rien que ses caresses suffisent à me rendre complètement dingue! J’ai bien du mal à répondre à ses paroles tellement ses caresses me font un effet de dingue. Mais c’est son anniversaire aujourd’hui! Je veux lui donner autant de plaisir qu’il m’en donne alors je finis par écarter sa main, approchant mes lèvres de son oreille.

-Tu auras tout le temps pour ça… mais c’est ton anniversaire et c’est à moi de te faire “plaisir”, que je susurre, sourire aux lèvres.

Je me redresse, délaissant ses cuisses, de nouveau torse nu. Je me recule un peu plus et sous ses yeux, me défait lentement de mon jean que je laisse doucement glisser au sol. Et je trouve ça tellement sensuel et érotique… Je pousse le jean du bout du pied avant de passer à mon boxer, que je fais glisser trèèèès doucement le long de ma peau avant qu’il ne finisse par atterrir au sol à son tour pour ensuite rejoindre mon jean. Je me délecte du regard sur Ji Hun pour moi. Je peux lire le désir dans ses yeux et ça m’excite un peu plus. Je m’approche lentement de lui avant de venir me pencher pour l’embrasser langoureusement, mes mains s’affairant à défaire son pantalon pour le lui baisser. Je l’envois rejoindre mes fringues.

-C’est à moi de te donner du plaisir pour ton anniversaire…, que je répond chaudement

Mes lèvres viennent se poser sur son torse, glissant doucement plus bas… ne le quittant pas du regard tandis que je me retrouve à genoux devant lui. Je le débarasse de son boxer, venant embrasser l’intérieur de sa cuisse avant de me saisir de son sexe sur lequel je passe doucement la langue. J’aime l’entendre gémir et savoir que c’est moi qui lui fait ça. Je passe un nouveau coup de langue avant de finalement le prendre en bouche pour lui offrir une fellation digne de ce nom. Je ne le quitte pas du regard, me délectant de chacune de ses expressions. J’aime le voir pris dans son plaisir, il est tellement sexy comme ça… encore plus qu’il ne l’est déjà d’ordinaire...

-Alors, ton cadeau te plaît? que je demande avec un sourire

Je ne lui laisse pas le temps de répondre que je viens à nouveau le prendre en bouche, l'une de mes mains se joignant à mes lèvres, venant malaxer ses bourses, galvaniser par son plaisir.

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyLun 22 Nov - 20:36
Happy BirthdayReita & Ji HunEn vérité je sais que Reita me connait sur le bout des doigts. Il connait toutes mes faiblesses et tout mes vices. D'ailleurs il sait parfaitement en jouer pour attirer mon attention. Il n'y avait qu'à le regarder là sur moi en train de soupirer sous mes gestes. Il est tellement sexy et tellement désirable. J'ai envie de ne faire qu'une bouchée de lui mais j'ai tout autant envie de faire durer le plaisir. Visiblement, mon compagnon est parti pour la deuxième option aussi puisqu'il m'arrête dans ma caresse. J'en serai presque frustré. Presque.

Parce que entre ce qu'il me dit et le regard qu'il me lance en se redressant...je sens que je vais aimer la suite. Je ne perd pas une miette de son effeuillage à partir du moment où ses mains se sont posées sur la lisière de son pantalon. Je n'en rate pas une miette et je dois reconnaitre que je suis de plus en plus excité par la situation. C'est à peine si je cligne des yeux pour ne rien rater au spectacle. Mon souffle se fait un peu plus lourd et je relève les yeux vers le nippon lorsqu'il se rapproche de nouveau de moi venant me voler un baiser des plus langoureux. Je reste sage, ne laissant pas mes mains voguer sur ce corps que j'ai déjà envie de refaire mien car je sais que si je me laissai aller, je ne lui offrirais aucun répit.

Au lieu de ça, je le laisse continuer à faire ce qu'il veut de moi et je frissonne en le laissant me déshabiller totalement puis en sentant ses lèvres descendre sur mon corps jusqu'à ce qu'il soit à genou devant moi, pile entre mes cuisses. Ce n'est pas sans me rappeler ce fameux soir aussi et je halète doucement quand il embrasse ma peau...si proche mais encore si loin de l'épicentre de mon plaisir. Mon attente n'est pas bien longue et je gémis doucement quand il se saisit de ma virilité venant me titiller de sa langue avant de me prendre réellement. Je relève les hanches par automatisme, pris dans ce plaisir qu'il me donne, ma main glissant dans ses cheveux, l'autre s'agrippant au tissu du canapé.

Il faut bien reconnaitre que je n'avais jamais eu un "partenaire" aussi longuement que Reita et que par conséquent il connaissait vraiment le moindre recoin qui me faisait vibrer. On dit toujours qu'il faut privilégier la qualité à la quantité...et je dois avouer que c'est le cas aussi dans le sexe. Je n'avais jamais pris autant de plaisir de toute ma vie que lorsque je couchai avec Rei. Parce qu'on connaissait bien les désirs et les points faibles de l'autre mais aussi et surtout parce qu'on s'aimait. Je n'aurai jamais cru ça possible, me moquant bien des sentiments mais l'amour savait rajouter ce petit "plus" non négligeable dans les rapports.

Le nippon s'arrête l'espace d'un court instant pour me demander si ça me plait et au vu de son petit sourire, il connait parfaitement la réponse. D'ailleurs il ne s'attarde pas pour entendre ma réponse et reprend sa délicieuse torture. S'il continu comme ça je vais jouir très rapidement et je ne veux pas partir comme ça. Je l'oblige donc à arrêter sa caresse, à bout de souffle, le corps en feu.

"Je ne veux pas venir comme ça" Que je me justifie face à son regarde interrogateur. Je l'attire contre moi, revenant prendre ses lèvres langoureusement. "Tu es devenu bien trop doué pour moi..." Que je souffle, amusé, contre ses lèvres.

Je passe mes mains sous ses fesses et je le lève, le soulevant avec moi pour l'entrainer sur le plan de travail de la cuisine sur lequel je le dépose. J'avais toujours eu envie de lui faire des choses cochonnes ici mais avec le reste de la famille ce n'était pas forcément possible. Surtout que sa soeur avait déjà failli nous surprendre une fois ici et qu'on avait dû brusquement interrompre notre baiser. C'était avant qu'on annonce notre relation à la famille. Je reprend sa bouche un peu plus inquisiteur, mes mains passant sur ses cuisses, venant frôler sa virilité sans jamais vraiment la toucher. Je remonte ma bouche vers son oreille pour la mordiller et lui susurrer des promesses et des désirs.

"J'ai envie de toi Reita..." Je laisse mes doigts se frayer un chemin vers son entrée. "...j'ai envie de te prendre..." Mon index le pénètre doucement. "...de t'entendre gémir pour moi" Et il commence des lents mouvements de vas et viens. "...et j'ai envie de jouir avec toi..."
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptySam 27 Nov - 20:38
Happy BirthdayReita & Ji HunJe continue ma caresse lorsque Ji Hun m’oblige à arrêter, déclarant qu’il ne veut pas venir comme ça et je souris, le laissant m’attirer à lui pour un nouveau baiser. Je souris d’autant plus, fier, lorsqu’il me sort que je suis devenu bien trop doué pour lui. Il faut dire que j’ai eu un bon professeur… Et je l’admets, ça me plaît de voir l’effet que je lui fais. J’aime savoir que je suis la raison de son état, que c’est moi qui lui donne du plaisir. Que je suis le seul. Je le laisse me soulever pour me porter jusqu’au plan de travail de la cuisine, où il m’installe. Ca me rappelle ce jour là, lorsque ma soeur nous avait presque surpris. Autant dire que je n’ai pas oublié dans quel état j’ai fini après nos ébats ce jour là. J’étais complètement vidé, littéralement. Et sans plus aucune force. Je me souviens que Ji Hun s’était inquiété, me portant jusqu’au lit, me demandant si ça allait. Oui, j’ai eu du mal à m’en remettre ce jour là mais je ne regrette rien! Rien du tout! Je frissonne au contact de ses mains sur mes cuisses, désireux de plus, de bien plus. Je lui rend son baiser, fébrile et impatient. Je frissonne lorsqu’il vient me susurrer des promesses qui suffiraient presque à me faire venir tellement sa voix est chaude et sexy… Je sens l’un de ses doigts se glisser en moi et… j’en veux plus, je le veux lui. Je veux toutes ces promesses qu’il me fait. Je gémis tandis qu’il fait aller son doigt en moi, laissant mes lèvres venir titiller son lobe.

-Alors prends moi, Ji Hun, fais moi gémir pour toi…

Parce que je risque d’exploser s’il attend plus longtemps. Je veux juste qu’il me prenne, là, maintenant, avec fougue et passion.

-Je suis tout à toi, rien qu’à toi, que je susurre

Il a toujours été le seul que je voulais même si c’est sûr qu’à notre rencontre, ce n’était pas gagné! Je me souviens encore de ce que je lui ai sortis lorsqu’il m’a dit de ne pas jeter mes cartons, qu’on ne savait jamais. Dire que je lui ai répondu que j’allais les garder pour cacher les morceaux de son corps quand je n’arriverais plus à le supporter… Ces mêmes cartons qui nous ont bien servit avec d’autres lorsqu’on a emménagé dans notre appartement actuel. Mais je ne regrette rien de notre relation. Rien. Parce que c’est tout ce qui a amené à ce qu’on est maintenant et que je ne changerais rien, rien du tout. Parce que peu importe comment c’était au début, maintenant on est ensemble et c’est tout ce qui compte pour moi. Je ne veux rien d’autre que lui. Et d’ici quelques jours, on fêtera nos un an ensemble… Un an… le temps passe vite. Mais je compte bien passer les prochaines années à ses côtés, c’est tout ce que je souhaite.

-Fais moi tien, Ji Hun…

Avant que je n’explose parce que je n’en peux plus d’attendre. Je veux juste qu’il nous libère tous les deux de cette tension qui va me rendre dingue. Il me rend complètement dingue et j’aime ça.

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMer 1 Déc - 9:18
Happy BirthdayReita & Ji HunParfois j'avais l'impression que mon désir pour lui ne se tarirait jamais. J'avais toujours autant envie de lui que la toute première fois où je l'avais touché. Pourtant, avant d'être en couple avec lui j'étais persuadé que les couples se faisaient chier dans leur lit et que c'est pour ça, entre autre, que j'étais l'amant de beaucoup d'entre eux. Mais en fait non, c'était juste qu'ils n'étaient pas avec la bonne personne ou tout simplement trop envieux des autres. Pour ma part, et même si niveau sexe je m'étais beaucoup ralentis -au point d'en frustrer mon compagnon-, il n'y avait pas une seule hésitation quant au désir que je ressentais pour Reita.

Il y a plus d'un an ce n'était pas gagné pourtant. Moi qui détestait tout et tout le monde et qui voulait faire fuir tout les gens qui osaient me porter un peu trop d'intérêt. Comme cette époque me paraissait loin. Comme ce Ji Hun me paraissait étranger. L'ancien moi se moquerait bien de ce que j'étais devenu mais en soi, je m'en foutais, j'étais en paix avec moi même comme je ne l'avais jamais été ces dernières années. Mes craintes, mes doutes et mes angoisses n'avaient pas disparues pour autant -là dessus, je ne sais pas si je serai capable d'évoluer plus...- mais en tout cas, je laissai Rei m'approcher et me toucher comme nul autre. Et là, à cet instant précis, je n'avais qu'une envie : faire un avec lui.

Je n'attends pas une seconde de plus lorsqu'il m'appelle de cette façon là et j'attire un peu ses hanches vers moi pour le pénétrer, gémissant contre sa bouche. J'attrape les mains de Reita pour les poser sur mes épaules, frissonnant en sentant ses doigts toucher le haut de mon dos. Il n'y avait que lui qui avait ce droit. Que lui dont les gestes sur ma cicatrice ne me rendaient pas malade.

"Serre moi fort" Que je souffle avant d'entamer un vas et viens.

Mes gestes ne sont pas fougueux ni empressés, nous avons tout le temps du monde pour avoir des rapports plus passionnels. Non, là ce que je veux c'est être serré contre lui, observer son visage tandis que je lui donne du plaisir et avoir un rapport plus sensuel. Ma bouche caresse son cou et sa clavicule, appréciant le goût de sa peau contre mes lèvres tandis que je bouge au même rythme. Une main posée à la chute de ses reins, l'autre malaxant la base de sa nuque, je soupire de plaisir tandis que je reviens chercher ses pulpeuses, lui offrant là aussi un baiser tout en volupté. Je sais que je ne vais pas tarder à jouir parce que Reita a déjà bien "joué sur mes nerfs" précédemment, mais à dire vrai je ne cherche pas la performance et ça me convient très bien tant qu'on prend du plaisir tout les deux.

Je le couvre de baisers de sa bouche, à sa joue, redessinant sa mâchoire en petites attentions jusqu'à me retrouver tout contre son oreille. Je chuchote peut être, sur le ton du secret et de la confession mais je sais qu'il peut parfaitement m'entendre quand je lui dis :

"Je t'aime"
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyDim 5 Déc - 23:27
Happy BirthdayReita & Ji HunJi Hun ne se fait pas prier, attirant un peu plus mes hanches avant de finalement me pénétrer tandis qu’il pose mes mains sur ses épaules. Au début, je ne pouvais pas le toucher à cet endroit, je me souviens encore de cette nuit où on l’a fait pour la première fois. Plus tôt dans la soirée, alors qu’on cherchait des bougies à cause de l’orage qui avait fait sauter les lumières, il avait commencé à faire une crise et quand j’ai voulu le rassurer en posant mes mains dans le haut de son dos, il m’avait aussitôt repoussé. Elle me semble tellement loin cette époque… Ca fait un moment maintenant qu’il m’autorise à le toucher à cet endroit. Je préfère ne même pas imaginer ce qu’il a pu vivre, moi qui ne suis pas du genre violent, je pense que ça pourrait facilement me donner des envies de meurtre… Lorsqu’il me demande de le serrer fort, je n’hésite pas une seule seconde, me collant un peu plus contre lui tout en gémissant lorsque je le sens commencer ses va-et-vient. C’est encore différent de toutes les fois où on l’a fait, plus doux, plus sensuel mais tout aussi bon. Je gémis lorsqu’il vient rechercher mes lèvres, lui rendant son baiser avec la même sensualité. Je sens déjà que je ne vais pas tenir très longtemps, l’ayant déjà bien cherché plus tôt sans parler de nos “préliminaires”.

Ses lèvres sont partout, tendre, douces, me donnant multiples frissons tandis que je me sens déjà venir. Mais ce sont ces mots chuchotés à mon oreille qui finissent de m’achever et je viens aussitôt, me laissant aller contre lui, la tête contre son torse. C’est la deuxième fois qu’il me les dit mais la première qu’il les prononce en toute conscience. La dernière fois, c’était lorsqu’il était à l’hôtel et moi à la maison, après qu’on ait annoncé notre relation au reste de la famille. On s’était “chauffé” par téléphone et je me souviens l’avoir entendu prononcer ces mots. Mais il était tellement gêné à ce moment là qu’il a raccroché presque aussitôt. Mais cette fois, ils ne sont pas sortis comme ça et mon coeur s’emballe rien qu’à cette pensée. Moi aussi je l’aime, tellement… Je n’aurais jamais pensé lors de notre première rencontre que ça se terminerait ainsi entre nous, on passait notre temps à se chercher… Mais je ne regrette rien, rien du tout. Au contraire, je me réjouit de tout ce qui s’est passé parce que c’est tout ça qui nous a mené à cette relation qu’on a désormais. Je viens l’embrasser tendrement avant d’ancrer mon regard dans le sien.

-Moi aussi, je t’aime Ji Hun…

Puis je viens à nouveau quérir ses lèvres pour un baiser plein de tendresse. Je l’aime tellement que je crois que je n’ai pas de mots assez fort pour le lui faire comprendre. Mais les actes valent parfois mieux que les mots.

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMer 8 Déc - 11:24
Happy BirthdayReita & Ji HunPendant très longtemps l'idée même d'entendre ou de prononcer ces trois petits mots me rendaient malade et pourtant, me voilà, à les lui dire au creux de l'oreille. Ce n'était pas la première fois que je lui disais...d'ailleurs la première fois s'apparentait plus à un "accident" qu'à autre chose tant j'avais été gêné et surpris de l'avoir sorti de façon si naturelle lors d'un moment intime. La deuxième fois ça avait été un coup de "triche" aussi, lors d'un sms envoyé pour son anniversaire dans lequel je lui avais dis mes sentiments en japonais. Mais jamais je ne lui avais dis en face. C'était la toute première fois et visiblement je venais de toucher un "endroit" sensible puisque Reita vint quasiment aussitôt.

Il ne m'en fallu pas plus pour basculer à mon tour, accueillant sa tête contre ma poitrine lorsqu'il se repose sur moi. Je laissai une de mes mains aller caresser sa nuque et la naissance de ses cheveux, attendant qu'il remonte ver moi. J'attends sa réaction même si je sais qu'il est sûrement un peu ému par ma déclaration, j'en suis même convaincu. D'ailleurs lorsqu'il relève le museau vers moi pour m'embrasser, je le vois dans sa façon de me regarder. Je souris en coin lorsqu'il répond à ma déclaration en retour. En soi, je le savais déjà, il me l'avait dis plus d'une fois, même si je pense que d'un côté il se contenait pour ne pas "m'oppresser" à lui donner une réponse identique à la sienne. Cependant, j'aimai qu'il m'aime. La première fois qu'il me l'avait dis c'était à Noël dernier et je m'en souvenais comme si c'était hier. Même si j'avais déjà conscience de ses sentiments depuis bien longtemps, j'avais été très heureux de l'entendre me dire ça.

"J'espère bien" Que je souffle contre ses lèvres en haussant un sourcil amusé.

Je n'étais pas du genre sentimentaliste et concrètement, je n'étais pas non plus le mec le plus romantique du monde -même si pour Reita je faisais des choses que je ne me serai jamais imaginé faire !- mais j'aimais aussi des moments comme cela. C'était assez effrayant malgré tout, parce qu'ainsi, devant lui dans le plus simple appareil, à lui avouer mes sentiments, je me sentais particulièrement exposé et vulnérable. Je déposai un baiser tout simple sur sa joue avant de le serrer un peu plus contre moi, prenant une minute en pure tendresse et simplicité.

"Alors qu'est ce que tu as commandé de beau à dîner hm ?" Que je finis par lui faire en me reculant légèrement, peut être aussi pour détourner l'attention de ma légère gêne face à ma déclaration. "On peut manger ici ou dans notre chambre aussi...comme tu préfères" C'est vrai que c'était ici, dans cette pièce, qu'on s'était rapproché pour la toute première fois mais...le reste de notre début d'histoire nous l'avions passé dans ce que j'appelais autre fois 'ma chambre' et qui était devenu la notre au fil des nuits et des moments passés dedans.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyJeu 9 Déc - 16:27
Happy BirthdayReita & Ji HunJe souris à sa réponse. Il le sait déjà depuis longtemps, je l’avais déjà plus ou moins fait comprendre avant même qu’il n’y ait quelque chose entre nous. Je profite de ce moment de tendresse, j’aime ces moments partagés avec lui. Mais Ji Hun finit par se reculer, me demandant ce que j’ai commandé de beau à dîner. J’avoue que j’ai hésité au moment de choisir, je ne savais pas trop quoi prendre. Puis finalement j’ai opté pour du japonais, ça fait un moment qu’on n’en a plus mangé et j’avais envie de ça. Et je sais que Ji Hun aime aussi. Après tout j’ai fait tout ça pour son anniversaire donc forcément j’ai pris quelque chose que j’étais sûr qu’il aime aussi. Je souris avant de répondre.

-Japonais!

Ji Hun me propose ensuite de soit manger ici ou dans notre chambre. Son ancienne chambre qui est au final devenue la nôtre. Une fois ensemble, on ne peut pas dire que j’utilisais beaucoup ma chambre et plus particulièrement mon lit. Je me glissais chaque soir dans sa chambre pour le rejoindre et c’est dans ses bras que je passais la nuit. Je m’endormais bien plus facilement que lorsque je dormais seul. Et comme nos chambres étaient les seules à se trouver à l’étage, on ne risquait pas d’être surpris. J’utilisais également beaucoup moins la salle de bain du bas mais ça n’a pas eu l’air d’étonner le reste de la famille. Alors que clairement au début, si j’utilisais la salle de bain de Ji Hun j’étais mort hein! Ca m’amuse quand j’y repense. Comme à ce matin là, quand il m’a touché pour la première fois dans cette fameuse salle de bain. Alors que je venais justement de rêver de lui… C’était bien avant cette fameuse nuit. Ou de cette fois là où je ne tenais plus sur mes jambes tellement on l’avait fait dans la salle de bain. Alors que ma soeur se trouvait dans sa chambre au rez-de-chaussé. J’ai du mal à me dire que tout ça s’est passé en un an.

-Et si on allait dans la chambre?

C’est sans doute là qu’on a passé le plus de moments ensemble. A l’abri des regards du reste de la famille. Même lorsqu’il a dormit à l’hôtel, après qu’on leur ait annoncé notre relation, je n’ai pas pu me résoudre à dormir dans ma chambre. J’ai dormi dans la nôtre même si le lit me semblait bien vide sans lui. J’ai eu plus de mal à m’endormir ce soir là. Mais maintenant, on a notre propre appartement et c’est parfait. Même si j’imagine que pour les fêtes, au moins noël, c’est ici qu’on le passera. Sauf si Ji Hun a d’autres prévisions pour nous deux…

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyDim 12 Déc - 21:35
Happy BirthdayReita & Ji HunParler de la nourriture me permettait de passer à un autre sujet. J'étais content d'avoir enfin réussi à dire concrètement ces mots là mais j'avoue là dessus j'étais encore pudique et pas très à l'aise donc je préférai clairement détourner l'attention. Je savais que Reita n'avait jamais douté de mes sentiments à son égard, d'ailleurs si je n'en avais pas eu nous ne serions jamais ensemble. Cependant, il était important pour lui comme pour moi que j'extériorise tout ça et maintenant que c'était fait, on pouvait "passer à autre chose". De toute façon je préférai largement prouver tout ça au quotidien.

Rei fini donc par me dire qu'il a commandé japonais et je souris lorsqu'il me propose d'aller dans la chambre. J'avoue que ce n'est pas sans me rappeler cette journée où j'avais commandé japonais et qu'on avait mangé nu dans la chambre. Je lui avais interdit de s'habiller pour pouvoir profiter de lui à ma guise. J'aide mon nippon à descendre du plan de travail et j'attrape notre repas et sa main pour l'entrainer avec moi à l'étage. On est totalement nus mais en soi je m'en tape, après tout, il n'est pas rare que je me ballade à poil chez nous. En plus, visiblement, la maison était à nous pour aujourd'hui donc autant en profiter ! Je suis presque un peu ému de retrouver cette chambre. Il faut dire que j'adore notre maison familiale et que même si tout n'a pas toujours été cool, cet endroit à toujours était mon refuge. Encore plus après que j'ai pu trouver quelqu'un auprès de qui me réfugier.

On s'installe sur le lit, vieux habitués et je sors les plats les disposants entre nous. On picore tranquillement et je ne le lâche pas du regard, me rappelant soudain d'une chose.

"Dis moi..." Que je fais en portant un gyoza à ma bouche, léchant mes doigts au passage. "Je voudrais savoir un truc" Je paraissais sérieux mais l'étincelle de malice et de curiosité dans mon regard trahissait mes intentions. "Ce matin là, quand je t'ai trouvé dans la salle de bain..." Je sais qu'il comprendra de suite à quel matin je fais référence. "...qu'est ce qui t'avais mis dans cet état hm ?"

Après tout, j'avais "profité" de la situation pour me jouer un peu de lui même si pour le coup je l'avais trouvé totalement craquant. C'était d'ailleurs bien la première fois que je le trouvais attirant et désirable mais je n'y avais guère prêté attention. A ce moment là, je me voyais plus comme un "guide" dans son éducation qu'autre chose, tout en profitant au passage pour me moquer un peu de lui. Cependant, même si j'avais émis des hypothèses à ce sujet, il ne m'avait jamais dis réellement comment il en était arrivé à avoir une érection telle qu'il se soit senti obliger de se masturber.

"A l'époque tu clamais haut et fort ne pas être un débauché tel que moi et je te surprend à faire ça..." Je hausse un sourcil, sourire aux lèvres avant de passer mes doigts sur sa bouche, un poil charmeur. "...maintenant je sais que tu es un vrai débauché mais j'ai quand même envie que tu me racontes...en détails" Mon sourire s'agrandit un peu plus en ramenant mes doigts à me propre bouche pour les sucer l'air de rien avant de reprendre à manger.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyJeu 23 Déc - 21:41
Happy BirthdayReita & Ji HunJi Hun sourit à ma réponse et m’aide à descendre du plan de travail avant de m’entraîner dans la chambre, attrapant les plats au passage. Nous commes complètement nus mais ce n’est pas comme si on ne l’était jamais. J’ai fini par m’y habituer et ne plus me sentir “pudique” en sa présence même si je préfère quand même être habillés. Je sens la nostalgie m’envahir lorsqu’on entre dans notre ancienne chambre. On y a passé tellement de temps… Je crois que la première fois où j’ai “dormi” ici, c’est quand je l’ai trouvé en pleine crise, complètement perdu et apeuré. Je me souviens que cette nuit là, je n’ai pas beaucoup dormi. Rien de très étonnant vu la position semi allongé que j’avais. Mais Ji Hun a pu dormir paisiblement et à ce moment là, c’était tout ce qui comptait pour moi. Je découvrais une autre facette de lui, je le découvrais fragile bien plus qu’il ne voulait le faire croire même s’il n’a jamais reparlé de cette nuit par la suite. Mais moi, je m’en souviens encore très clairement et je pense que c’est à ce moment là que j’ai commencé à changé ma vision de lui. Parce que je me suis rendu compte que s’il agissait de cette façon, c’était pour une raison. On s’installe sur le lit et je laisse Ji Hun déballer les plats. Il ne me lâche pas du regard et je ne peux m’empêcher de sourire. On picore tranquillement lorsque Ji Hun reprend la parole. Je ne peux m’empêcher de rougir à sa question. Je vois très bien de quel matin il parle. Ce matin là où j’ai “piqué” sa salle de bain, à cette époque où on n’était encore loin d’être proche.

-Je…

Même si désormais, on est ensemble et que clairement, je suis bien moins “coincé”, ça me gêne quand même de lui avouer de quoi j’ai rêvé ce matin là pour finir dans un tel état. C’est vrai qu’à l’époque, je ne cessais de répéter que ce genre de choses ne m’intéressait pas et au final, je me suis contredit moi même en faisant ça… Je vois bien au regard malicieux de Ji Hun qu’il ne me lâchera pas facilement.

-C’est toi, qui d’autre en même temps! J’ai rêvé de toi ce matin là… c’était… aussi chaud que notre première fois alors…

J’attrape un gyoza que je mange sans oser le regarder, trop gêné. Même si maintenant, je suis beaucoup plus “à l’aise”, ça n’empêche que reparler de ça ça me gêne un peu. Il y a de quoi en même temps. Je sais très bien qu’il va me charier mais bon, c’est Ji Hun, j’ai l’habitude.

-Et en plus t’as débarqué dans la salle de bain pour au final “m’aider”. Non vraiment, c’était la honte totale!

Complètement même mais bon, c’est du passé et au moins maintenant j’assume totalement. Je n’hésite d’ailleurs pas à le “titiller” quand j’ai envie. C’est limite si je ne suis pas pire que lui maintenant!

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptySam 1 Jan - 16:46
Happy BirthdayReita & Ji HunJe reconnais que ce n'était clairement pas cool de le taquiner avec ça mais je n'y pouvais rien ! Déjà parce que je le trouvais incroyablement mignon lorsqu'il était gêné et aussi parce que ça me démangeait d'en savoir un peu plus à ce sujet. A cette époque je l'avais plusieurs fois charrié sur le fait qu'il fantasmait sur moi histoire de l'asticoter un peu mais en soi, je n'étais pas certain que ça soit réellement le cas. La façon dont il rougit m'interpelle d'autant bien et me donne clairement envie de le dévorer ! Parce qu'il faut bien reconnaitre que son petit côté dominateur me fait un effet de dingue mais que j'aime tout particulièrement la facette bien plus réservée de sa personnalité.

Pris au dépourvu, il tente une première réponse, se ravisant et par conséquent mon sourire s'agrandit. J'adore qu'il soit embarrassé de la sorte pour une simple question alors que je lui avais déjà fait des choses bien plus embarrassantes que ça.
Il fini cependant par lâcher le morceau et je ne peux m'empêcher de me passer la langue entre mes lèvres, amusé mais aussi séduit par la situation. Encore plus lorsqu'il détourne le regard, mal à l'aise, attrapant un gyoza pour se donner une meilleure composition. Je me glisse vers lui à quatre pattes quand il fini d'argumenter, laissant mes mains courir sur ses cuisses, attrapant son menton pour le forcer à me regarder, mon nez frôlant le sien.

"Non" Que je fais sérieusement en réponse au fait qu'il dise que c'était la honte. J'ai le regard brillant et chaud, mes mains parcourant ses cuisses, en frôlant l'intérieur. "Ce matin là je t'ai trouvé tellement...mignon" C'était la première fois que je pensais ça de lui et même si à ce moment là, j'avais surtout fait ça pour le taquiner et "l'aider"...je l'avais trouvé très beau pris dans son plaisir tout en aimant en être la cause. "Dis m'en plus Reita..." Je glisse ma bouche près de son oreille, mordillant son lobe avant d'embrasser sensuellement son cou. "...qu'est ce que je faisais dans ce rêve hm...?"

J'avais envie de savoir mais j'avais surtout un peu envie de l'éprouver et de me jouer de lui un peu. Après tout...il était bien placé pour savoir que j'étais du genre à être un vrai pervers, surtout quand ça le concernait.

"...dis moi..." Que je souffle en reprenant mes baisers sur son corps, le frôlant à peine de mes lèvres pour arriver à me positionner entre ses cuisses, m'allongeant sur le ventre, pile en face de mon terrain de jeu favoris. Je me saisi doucement de ses cuisses pour les placer par dessus mes épaules afin d'avoir toute la vue et tout l'espace nécessaire, mes yeux plongés dans les siens, un petit sourire tentateur collé aux lèvres. Ma bouche se pose à l'intérieur de sa cuisse, presque à la jonction de son entrejambe, venant lécher la peau que je savais si douce à cet endroit. "...je faisais quelque chose comme ça ?" Je chuchote presque, clairement excité par la situation et par ce petit jeu. Je laisse mes dents prendre le relais avant de m'appliquer à lui faire un magnifique suçon. "...si tu ne me racontes pas...je vais devoir arrêter..." Que je m'amuse à le menacer doucement.
© 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun Ke
AVATAR : Yamazaki Kento
POINTS : 65
MESSAGES : 782
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
AGE : 21
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 4 Jan - 15:32
Happy BirthdayReita & Ji HunA mes paroles, Ji Hun me répond que non, ce n’était pas la honte, que ce matin là, il m’avait trouvé tellement mignon, je rougis d’autant plus. Même si à l’époque, j’étais quasi sûr de ne pas lui plaire, d’être “quelconque” et bien trop “coincé” pour lui. A ce niveau là, ça a bien changé hein, je suis clairement loin d’être “coincé” maintenant! A qui la faute hein? Mais je me souviens encore très bien à l’époque, quand j’ai commencé à me rendre compte que j’avais des sentiments pour lui. On ne peut pas dire que ça me réjouissait vraiment parce que pour moi, c’était clairement impossible qu’il se pose un jour et encore moins avec moi. Et pourtant… nous voilà un an plus tard, même plus d’un an plus tard, ensemble et surtout, on a notre propre appartement. Clairement à cette époque là, on me l’aurait dit que je n’y aurais pas cru. Je crois que nos nous de cette époque serait bien surpris de comment ça a évolué entre nous. Surtout Ji Hun je pense. De nous deux, je pense qu’il est celui qui a le plus changé, évolué.Oh il reste toujours aussi obsédé, quoique rappelons quand même qu’il était moins “actif” il n’y a pas si longtemps que ça au point de me rentre frustré hein, mais il est plus ouvert et surtout, je le trouve plus heureux et ça me ravit de savoir que j’en suis la cause.

-Mouai, tu prenais surtout ton pieds à te jouer de moi!

Ca c’est vrai! Je frissonne lorsqu’il me demande de lui en dire plus, mordillant mon lobe avant de venir embrasser mon cou. Je craque complètement quand il fait ça! Qu’est-ce qu’il faisait dans ce rêve? Plein de chose, des choses qu’il m’a d’ailleurs bel et bien fait par la suite. J’ai chaud en le voyant s’allonger sur le ventre, se positionnant entre mes cuisses. Il ne tarde pas à s’en saisir pour les placer par dessus ses épaules. Je frissonne un peu plus lorsqu’il lécher l’intérieur de ma cuisse. Comment je suis censé lui répondre quand il me fait ça? Je ne suis même pas sûr de réussir à aligner deux mots alors faire une phrase…

-Oui…

C’est le seul mot que je suis capable de prononcer, mon cerveau s’est déjà mit en mode off là et je suis incapable de réfléchir plus que ça. A ses paroles, il se reconnecte cependant. Ah non hein! Il a pas intérêt à s’arrêter là!

-Non continue! Dans mon rêve tu…tu me prenais en bouche…chaudement…

Pour être honnête, je n’en garde pas un souvenir très clair, ça remonte après tout. J’ai quelques bribes mais ce dont je suis sûr, c’est que c’était vraiment chaud, aussi chaud que notre première fois!

© 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Happy birthday ft Ji Hun 5902
AVATAR : Park Hyung Sik by Suture
POINTS : 34
MESSAGES : 754
NOUS A REJOINT LE : 01/06/2020
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun EmptyMar 4 Jan - 23:19
Happy BirthdayReita & Ji HunJ'avoue que je suis du genre sadique avec lui mais j'adore le taquiner de la sorte. Le voir dans un état de frustration et d'impatience, je le trouve totalement sexy comme ça et ça me donne vraiment envie de le manger tout cru. Lorsqu'il soupire pour me répondre je sais qu'il est déjà au bord et je souris un peu plus. Encore plus lorsqu'il m'intime de ne surtout pas m'arrêter.

Ce qu'il peut être craquant comme ça ! Et c'est tellement excitant pour moi de jouer à ce petit jeu avec lui.

"Hmm ça avait l'air d'être un super rêve dis donc..." Je laisse glisser ma langue un peu plus loin mais ne lui accordant toujours pas grâce. "...et j'étais doué dans ce rêve...? Je te faisais du bien...?"

Pour le coup je ne sais pas qui j'excite le plus de nous deux parce que je suis moi même pantelant de le voir dans cet état. Je laisse mes mains glisser sur ses cuisses, passant sur son torse, l'une d'elle se frayant un passage jusqu'à sa bouche pour venir s'introduire à l'intérieur.

"Et maintenant qu'est ce que tu veux Reita hm ?" C'était assez 'amusant' de le voir si gêné avec moi à l'instant alors que je savais qu'il était tout à fait capable d'être le plus fougueux des amants en sachant très bien prendre ce qu'il désirait au passage.

Limite, sa première fois avec moi, c'était moi qui m'était senti comme un puceau entre ses mains de tentateur hein ! Bon limite...parce qu'après je n'avais pas fait de quartier.

"Dis moi tout ce que tu veux que je te fasse et je te le ferai..." Je ferai même sûrement plus mais ça c'était un détail.

En attendant, je voulais l'entendre me guider parce que j'adorai être à lui de cette façon là aussi. D'ailleurs c'est bien le seul qui avait tout les droits en la matière. Je n'avais jamais laissé quelqu'un se comporter comme ça avec moi au lit -ni dans la vie privé cela va de soi...- et je ne laisserai jamais personne d'autre le faire. Surtout qu'en plus...je ne comptai pas le laisser filer jusqu'à la toute fin. En fait, tant qu'il voudrait de moi, je serai à lui et ça sera parfait comme ça.


© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Happy birthday ft Ji Hun Empty
(#) Sujet: Re: Happy birthday ft Ji Hun   Happy birthday ft Ji Hun Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: