1234
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 :: Globe terrestre :: Ailleurs
Partagez

 ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois


Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 143
MESSAGES : 60
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 24
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
(#) Sujet: ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois    ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  EmptyLun 18 Oct - 17:39


⊱ Un, deux, trois, nous irons au bois


OUTFIT ─ L'air doux de l'automne rendait l'atmosphère encore plus sereine. Alors que la voix robotique du GPS annonçait aux occupants du véhicule qu'ils étaient arrivés à destination, Tian embrassa la joue de sa moitié pour le remercier d'avoir conduit avant de descendre de la voiture. Le chinois prit une grande inspiration, il n'y avait pas besoin de conduire une éternité loin de la capitale pour arriver proches des montagnes, de chemins de randonnées, mais surtout, d'un air un peu moins pollué. Les mains sur les hanches, il regarda Cheng en souriant alors qu'il le rejoignit près du coffre « Tu n'es pas trop fatigué par la route ? » Pas qu'ils allaient marcher jusqu'à épuisement et gravir des sommets, mais son meilleur ami avait également cuisiné le matin même, se levant tôt avant qu'ils n'eurent pris la route. Tian entreprit d'ouvrir le coffre, il sortit son sac à dos contenant son matériel de cueillette et une trousse de premiers secours, au cas où. Avant que Cheng ne protesta, le médium prit aussi le sac contenant leur déjeuner, préparé avec amour par sa moitié. Ils savaient tous les deux que Tian devrait rapidement s'en défaire pour cueillir et ramasser ce qu'il jugeait exploitable pour sa pratique. Mais porter leur déjeuner au moins pour le début soulageait sa conscience pour tous les efforts qu'avait eu à faire son meilleur ami depuis qu'il était levé.

Si certains médiums et autres personnes travaillant dans l'ésotérisme n'avaient aucun mal à simplement commander leurs ingrédients en ligne, Tian aimait aller les chercher à la source mais surtout les choisir. Régulièrement, il cherchait des endroits arborés où il pourrait trouver certaines herbes et écorces qu'il utilisait pour ses concoctions, en découvrant aussi parfois de nouvelles. C'était, en plus, toujours l'occasion d'emmener Cheng avec lui, ou plutôt l'inverse, et de passer un moment privilégié avec lui, se sentant autorisé à être qui il était devant celui qu'il appelait son âme-sœur. Le chinois vibrait d'une énergie particulière, comme si celle de la nature qui les entourait venait s'enrouler autour de lui. Beaucoup pensait aux énergies comme à des fantômes, mais le médium avait compris depuis longtemps que tout ce qui était vivant était tout aussi chargé d'ondes et de puissances que beaucoup trop ne savaient voir ou sentir. Comme appelé par ce que lui seul percevait le regard de Tian se perdait déjà vers cette nature qui les attendait, ce n'était pas pour autant qu'il oubliant la présence de l'homme à ses côtés. « Tu es prêt à y aller ? »  


Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
(#) Sujet: Re: ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois    ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  EmptyVen 22 Oct - 19:16


⊱ Un, deux, trois, nous irons au bois
ft. @Wu Tian , mi love.


OUTFIT ─ Presque comme un décor de cinéma, la voiture qui avançait parmi la campagne coréenne et surtout deux hommes qui s’aimaient d’une manière incomprise : pour la vie. Loin d’une escapade en amoureux, d’une fuite de famille pour s’unir à l’abri des regard. Simplement deux meilleurs ami, deux âmes-sœurs, en quête. Nourri de gestes affectueux et tendres, Cheng se laissait faire comme à son habitude, bercé par la familiarité de chaque mouvement. La route ne pouvait le fatiguer, pas alors qu’il passait un moment privilégié avec Tian. « Moi ? Baobei, je ne suis jamais fatigué avec toi. » Une légère protestation cependant, se traduisant par une moue sur le visage du sino-coréen.
Chargé de les nourrir, il s’était entré en tête qu’il devrait porter le panier pendant leur aventure et l’idée même ne le dérangeait guère. « Tian tian ! » Or son meilleur ami semblait déjà parti dans ses énergies, se ressourçant de cette manière. L’étudiant lisait déjà sur son visage la curiosité qui l’habitait et l’envie de démarrer ceux pour quoi ils étaient venus. « Tu penses qu’on va trouver des choses intéressantes ? » N’étant pas réceptif à ces idées, il ne se montrait cependant pas irrespectueux des croyances du chinois. Jamais il le pourrait, surtout qu’étrangement il savait que le destin les avait réuni. Il n’avait pas besoin d’y croire pour le ressentir. Paradoxe complexe mais vrai alors que Cheng s’empara rapidement du panier à repas, profitant d’un léger instant d’inattention chez son ami. « Tu ne m’auras pas. » Un sourire en coin et une main qui se blottit dans celle de Tian.

« Let’s go. » Il prit les devants, ne sachant pas trop où se diriger mais il était parti. Il ne connaissait rien aux plantes, seulement des dires de Tian et pourtant, il n’arrivait pas à se rentrer dans la tête les bonnes variétés ou tout simplement leur apparence. Comme à leurs habitudes, il allait simplement se contenter d’accompagner son meilleur ami. Parfois il aidait, mais il passait principalement la majorité de son temps à attirer l’attention du chinois pour s’assurer qu’il ne ramassait pas de mauvaises herbes. « Cueilles-moi tes plus belles herbes et t’auras une récompense. » Récompense qui se trouvait dans le panier qu’il tenait et qui pouvait se résumer en plats les plats froids préférés de Tian tian.
S’approchant des premiers arbres, Cheng déposa d’abord son panier contre l’un deux. Aucun danger que celui-ci ne disparaisse car ils étaient seuls au monde. « T’as besoin d’aide, ou je me fais discret dans un coin ? » L’étudiant replaça une mèche de cheveux échappée dû au vent tout en lançant un sourire tendre.
Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 143
MESSAGES : 60
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 24
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
(#) Sujet: Re: ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois    ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  EmptyMar 23 Nov - 18:03


⊱ Un, deux, trois, nous irons au bois


OUTFIT ─ Au delà du fait que Cheng l'acceptait entièrement, ce que le médium aimait d'autant plus, c’était qu'il essayait toujours de le comprendre, faisait preuve d'une certaine curiosité sur son monde. Est-ce qu'ils allaient trouver des choses intéressantes ? Tian haussa les épaules, l’œil brillant. « C'est pas moi qui décide de ce genre de choses. » Il sourit tendrement à son meilleur ami. « Le plus intéressant c'est de passer ce moment avec toi. » Le reste n'avait pas une grande importance même si la mère du chinois n'était pas de cet avis, après tout, ces ressources étaient en grande partie pour sa boutique.

Main dans la main, une moue collée aux lèvres parce que Cheng avait repris la charge qu'était leur repas, les deux hommes avancèrent sur le chemin balisé. Tian regardait autour d'eux, cherchant une essence, une herbe ou une écorce qui retiendrait son attention ou qu'il savait sur sa liste d'ingrédients à ravitailler. « La dernière fois que tu as parlé de me récompenser dans un tel endroit, on s'est retrouvé avec de l'herbe et de la terre à des endroits pas prévus pour ça. Alors attention à ce que tu promets... » Tian ricana doucement avant de s'enfoncer davantage dans le chemin de terre au milieu des arbres.

Le médium lâcha finalement la main de sa moitié, non sans lui embrasser la joue avant et marcha tranquillement aux pieds des arbres et dans les étendues de verdure autour d'eux. Il se baissait de temps à autres pour ramasser de quoi renflouer ses stocks. « Tu peux venir si tu veux. Tu sais, je suis certain qu'on peut aussi trouver des trucs pour ta cuisine ! » Du genre herbes aromatiques ou autre. Bien que pour le moment, ils étaient surtout entourés de différents conifères, ce qui arrangeait bien Tian parce qu'il avait autant besoin des écorces que des épines et fruits. Il glissait chaque petite chose dans une pochette en tissu, il referait le tri lorsqu'ils rentreraient et mettrait à sécher ce qui devait sécher. Après quelques instants, il poussa une exclamation. « Regarde bae, des physalis ! » Il se redressa en tenant une plante à bout de bras. Il l'ouvrit doucement et en sorti la petite orbe orangée. « Goûte, tu verras c'est bon ! » Sans réellement attendre, il porta le fruit aux lèvres de son meilleur ami. « Tu en as peut-être déjà goûté, je sais qu'on en trouve parfois sur les gâteaux. » Il porta son pouce à sa bouche pour en enlever le jus qui s'y était déposé lorsque Cheng avait mordu le fruit, et alla s'en prendre un pour lui. « Y a un petit stock, on peut en ramener à la maison si tu aimes ça, qu'est-ce que tu en dis ? » Ce n'était pas pour ça qu'ils étaient venus, mais c'était bien joindre l'utile à l'agréable.


Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
(#) Sujet: Re: ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois    ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  EmptySam 27 Nov - 16:07


⊱ Un, deux, trois, nous irons au bois
ft. @Wu Tian , mi love.


OUTFIT ─ Un sourire en coin qui étira les lèvres du sino-coréen devant les souvenirs remontés par son meilleur ami. Certes, cette fois-là avait été des plus plaisantes pour les deux jeunes hommes mais pas non plus des plus pratiques. Poussés par leur envie et surtout l’impatience (( venant tout particulièrement de chez Cheng )), ils n’avaient pas jugé bon de profiter d’une surface plus confortable et moins salissante. Résultat, ils s’étaient retrouvés à devoir prendre une douche et nettoyer leurs parties les plus intimes et l’étudiant avait eu, en plus, le droit d’être réprimander par son gynécologue pour l’inconscience du lieu et ce qu’ils avaient évité. « Certes, on peut recommencer aussi, tu sais très bien que je ne suis jamais contre baobei. » Son sourire qui ne le quittait pas avec. « Mais je parlais de manger, Tian pervers. » Lui tirant la langue tel l’enfant qu’il était.

Alors qu’il accueillait le baiser de son meilleur ami, il fut poussé d’un automatisme et ses bras s’enroulèrent autour du cou de Tian. « Baladons-nous ensemble alors, comme deux enfants innocents et ignorants de la réalité. » La joie l’envahissait et accélérait son rythme cardiaque. Cheng ressentait l’envie de sautiller, danser et rire à gorge déployée. Des réactions pourtant peu étonnantes lorsqu’il était en présence du chinois ─ mais c’était ainsi qu’il était conçu. Poussé par cette amitié dont il ne pourrait plus jamais se passer, l’étudiant avait beaucoup trop d’amour et de joie à donner aux autres. Il restait des moments où ces sentiments s’accumulaient en lui, phénomène similaire à ces surplus d’énergie qu’il ressentait depuis des années. « Oh Oui ! On pourrait ramener des plantes toutes fraîches et faire encore plus de plat pour Hui didi. » Ainsi leur aventure démarra dans la joie et la bonne humeur qui était si propre au couple d’amis. Si le cuisinier semblait beaucoup moins réceptif que sa moitié, il ne restait pas non plus sans rien faire et observait ces plantes qu’il pourrait très prochainement cuisiner. Avec un peu de chance, il pourrait aussi les présenter à son patron pour en rajouter certaines dans leurs recettes ─ Cheol s’en plaindrait mais soit.

Une exclamation puis l’attention de Cheng qui fut troublée dans un sursaut et le fit perdre son équilibre. Tombant au sol, la chaussure glissante contre une pierre il se releva tout aussi rapidement qu’il était tombé. « Tout va bien ! Tout va bien. » Pourtant, comme cet enfant qui cherchait du regard un parent après une chute en public, il fit les quelques pas pour retrouver Tian et se blottir entre ses bras.
La bouche ouverte il accueillit le fruit entre les lippes et n’hésita pas à aller plus loin et sucer quelques secondes le doigt de sa moitié ─ non sans être accompagné d’un regard lourd de sens. « Ça me dit quelque chose, le fruit, pas ton doigt hein. » Un baiser sur la joue pour sa blague. Néanmoins, Cheng (( qui ne mangeait déjà que très peu )), n’avait jamais été très friand de sucreries et avait toujours favorisé un bon repas entre amis pour une célébration qu’un gâteau plein de sucre. « Ramenons-en pour didi, je pense qu’il pourrait aimer ça. » Il quitta les bras de son meilleur ami avant de s’aventurer un peu plus loin à la recherche d’arômes. Rien de très prometteur et pourtant ─ surtout en cette saison alors que les fleurs s’étaient déjà éteinte à l’exception de certaines. « Tu crois que de l’écorce ça se mange ? Et si on prenait plein de produits en plus de ce que tu as besoin pour expérimenter ? » Une idée qui venait de germer dans sa tête bouillante mais qui ne lui déplaisait pas le moins du monde. « Tu pourras goûter pour moi, cher cobaye. » Voire, il aurait préféré donner cette tache à sa collègue Cheol car, s’il finissait pas l’empoisonner, il serait pris par beaucoup moins de regrets.  


Contenu sponsorisé
((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
(#) Sujet: Re: ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois    ((cheng bb)) Un, deux, trois, nous irons au bois  Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: