1234
Welcome in london

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Team Rocket
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
84 € 120 €
Voir le deal

 :: Globe terrestre :: Ailleurs
Partagez

 Welcome in london


Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Welcome in london   Welcome in london EmptyDim 10 Oct - 21:48
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
"Beau travail, on se voit demain"

La conservatrice de cette galerie d'art était une jeune femme dans la trentaine. Sa jeunesse pour ce type de responsabilité n'enlevait en rien son inflexible talent et sa rigueur à tout épreuve. Pour tout dire, je la trouvai épatante. En plus, pour ne rien retirer à tout ça, elle était très sympathique. Déjà, parce qu'elle ne se désespérait pas de mon anglais tout pourri et en suite parce qu'elle était d'excellents conseils.
J'étais arrivé à Londres il y a maintenant presque deux semaines et si au début j'avais été très perdu par la capitale anglaise, je me débrouillais plutôt bien à l'heure actuelle. L'avantage c'est que j'étais logé dans le même appartement que deux autres stagiaires en école d'art comme moi et même si nous n'avions pas forcément les mêmes horaires ou les mêmes tâches c'était plus facile comme ça.

Il y avait tout un tas de choses à faire, entre le référencement des différentes oeuvres ainsi que la préparation d'une future exposition. A cela se rajoutait un peu de travail personnel sur nos propres projets à ramener à l'issue du stage. Donc pour tout dire, j'étais assez occupé. Ryu me manquait vraiment beaucoup mais entre le décalage horaire et nos emplois du temps respectifs on arrivait pas vraiment à s'avoir souvent. Les sms à l'internationale coûtaient un bras donc j'évitais mais j'essayai un maximum de lui envoyer un mail de temps en temps. Au début de mon stage on arrivait à faire quelques visios mais ça n'avait plus vraiment été possibles quand ma charge de travail était devenu trop importante pour que je veille en pleine nuit pour l'appeler.

Alors je prenais mon mal en patience. Ce n'était pas facile franchement, il me manquait énormément, surtout qu'en plus mon stage avait été prolongé il y a quelques jours. La conservatrice voulait que l'ensemble des stagiaires soient là pour l'exposition finale sur laquelle nous avions tant bossé et du coup...on restait tous une semaine de plus. Chose que j'avais annoncé à Ryu il a deux jours de cela. Ce n'est pas encore demain qu'on allait faire ce qu'il m'avait promis lorsque je lui avais annoncé mon projet...! Enfin même, au delà de ça, du sexe et de son corps, il me manquait tout simplement. J'avais eu beaucoup de mal à dormir facilement au démarrage, trop habitué à me blottir dans ses bras.

"Jae ! On rentre ensemble ? On pourrait aller faire quelques courses et se faire un dîner sympa avec Mia" M'interpelle Michal en arrivant à ma hauteur une fois à l'extérieur de la galerie.

Michal et Mia étaient les deux autres stagiaires avec qui je bossais ici. Elle était américaine et lui français et nous étions en coloc depuis le départ. Ce qui était bien c'est qu'il parlait coréen, avec un accent de merde certes mais, on se comprenait et ça m'évitait de me ridiculiser avec mon anglais pourri.

"D'accord, ça nous fera du bien" Que je fais dans un sourire, on avait pas vraiment eu le temps de se poser tout les trois dernièrement donc ça serait cool.
"J'adore ton projet...c'est magnifique ce que tu fais...les couleurs, les traits, j'aime beaucoup" Qu'il reprend, me flattant bien plus que ce que je méritais. "C'est tout toi, complexe et délicat...très beau" Qu'il ajoute.
"N'importe quoi arrête...mais merci" Que je fais en le poussant, bafouillant à moitié, rougissant sous ses compliments.

Bon. Soyons honnêtes, Michal était un très très bel homme, gennnnre, totalement mon style. Donc oui, forcément lorsqu'il me faisait un compliment ça me flattait énormément mais n'allez pas vous imaginer des choses, j'étais totalement fidèle à mon Ryu ! Je n'avais jamais eu l'envie d'aller voir ailleurs mais je devais bien reconnaitre que Michal était canon, c'était un fait. Il s'amusait d'ailleurs à me faire rougir et je devais reconnaitre que sur certains points il me rappelait Ryu. Du coup, dans ce genre de moments, mon petit ami me manquait encore plus ! J'aimerai que l'inspecteur soit avec moi et que je puisse le toucher à ma guise en respirant son odeur mais...il me fallait être encore un peu patient !
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyDim 10 Oct - 22:36
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Presque deux semaines, ça fait presque deux semaines maintenant que Jae est partit en Angleterre pour son stage. A la base, je me disais que ça passerait vite mais ça, c’était avant qu’il m’informe qu’il devait rester une semaine de plus. Avec le décalage horaire et nos emplois du temps, autant dire que je ne l’ai quasi pas vu ni eu de ses nouvelles depuis son dernier mail. Je pensais attendre et laisser passer cette dernière semaine mais… même si je lui fais confiance, je sais à quel point il peut se montrer naïf et je dois bien admettre que je m’inquiète. Et puis, je ne peux pas le nier, il me manque. Je m’étais habitué à sa présence, à m’endormir à ses côtés et… son absence m’a laissé un vide. A tel point que, sans réfléchir, j’ai posé quelques jours pour aller le rejoindre. Pas que je ne lui fasse pas confiance mais… je ne peux pas m’en empêcher, j’ai besoin de le voir. Autant dire que ça ne m’était jamais arrivé avant. Du coup, j’ai pris le premier vol pour l’Angleterre et me voilà à atterrir. Le décalage horaire est difficile mais au moins, je suis là! Maintenant, il ne me reste plus qu’à retrouver mon petit ami!

Je commence par l’endroit où il réside durant ce séjour mais on m’informe qu’il est absent. Je me rends donc à cet endroit dont il m’a parlé, la galerie qu’il prépare avec d’autres je crois. Mais là encore, il n’est pas là. Je parcours les rues de Londres dans l’espoir de tomber sur lui quand je le vois finalement. Il y a un autre mec avec lui, pas un asiatique si je me fis à ses traits. Je crois qu’il m’a vaguement parlé de deux autres stagiaires avec qui il loge. Sauf que si j’avais su à quoi ressemblait l’autre mec, j’aurais rappliqué sans doute bien plus vite! Ok, je suis jaloux, je l’admets! Même si je sais que Jae ne me tromperait jamais, ce mec je le sens pas. Il est un peu trop proche de lui et… c’est moi où on dirait que Jae rougit? Clairement, ce mec semble être son type et il semble pas vraiment beaucoup plus âgé que lui… Je les suis du regard quelques secondes avant d’avancer d’un bon pas, pour finalement interpeller mon petit ami.

-Jae!

Il se retourne presque aussitôt, comme il y a quelques minutes, je ne suis pas sûr parce que je suis encore assez loin mais il me semble gêné en me voyant, comme s’il venait de faire quelque chose de mal ou quoi. Je les rejoins aussitôt, entourant la taille de Jae tout en déposant un baiser sur sa joue. D’accord, j’avoue que je “marque” un peu mon territoire mais l’autre me semble un peu trop intéressé donc… je lui remet les pendules à l’heure, voilà tout! Je me doute bien que Jae ne s’attendait pas à me voir alors plutôt qu’attendre qu’il me pose la question, je m’explique aussitôt.

-J’ai pris quelques jours au travail, deux semaines sans toi ça commençait à devenir long alors…

Je me tourne ensuite vers l’autre garçon, le regard neutre même si je n’en pense pas moins. Je vais lui mettre une bague au doigt moi, au moins les autres sauront qu’il est pris!

-Tu me présentes? que je fais finalement

Oui, vas-y, dis lui qui je suis, histoire qu’il sache qu’il n’a aucune chance!

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyDim 10 Oct - 23:06
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Je ne suis pas stupide au point de ne pas voir que Michal fait exprès de m'asticoter et d'ailleurs je suis clairement au parfum qu'il aime les autres vu que l'une des premières sortie qu'on avait fait avec Mia ici c'était dans un bar très "gay" pour le coup. Mais j'ai bien compris qu'il était du genre à draguouiller à droite à gauche et ce n'est pas parce que je le trouve canon qu'il m'attire pour autant. Il pouvait me faire rougir autant de fois qu'il voulait, le seul que je voulais réellement c'était mon inspecteur. En plus, il sait parfaitement que je suis en couple et que j'aime mon copain : une photo de nous sur le frigo ne pouvait pas être plus éloquent.

Je me fige en entendant mon prénom. Parce que c'est impossible ! Ce n'est pas bien difficile pour moi de reconnaitre sa voix mais je n'y crois pas totalement jusqu'à ce que je tourne la tête. Comment peut-il être ici ? Mon coeur explose littéralement de joie et mon cerveau bug, soucieux que Ryu ait pu voir quelque chose qu'il ait mal interprété.
Il arrive à notre hauteur en quelques enjambées à peine et je reste toujours aussi interdit, choqué de le voir ici. Dans le bon sens du terme bien sur car rien ne pourrait me rendre plus heureux. Ses bras viennent encercler ma taille et ma peau frissonne déjà ce simple contact, encore plus lorsqu'il dépose un baiser sur ma joue. Attendez. Quoi ? Pourquoi sur la joue ?

Je n'ai même pas le temps de réagir qu'il prend la parole pour m'expliquer la situation. Merde. J'ai envie de pleurer. L'entendre me dire qu'il a prit des jours parce que je lui manquai...ça me donne envie de chialer de bonheur. Littéralement. Là encore, il enchaine rapidement ne me laissant aucunes chances de n'ouvrir ne serait ce que la bouche pour me demander de lui présenter Michal. Et je suis presque certain que Ryu est mécontent. Parce que s'il me connait très bien, moi aussi je commence à le cerner, surtout que je ne l'ai pas vu depuis longtemps et que, par conséquent, j'ai plus de facilité à détecter de petites attitudes significatives.

Ceci étant dis je m'en fou parce que là, la seule chose que j'ai envie de faire...c'est de l'embrasser. Alors, j'attrape sa nuque pour venir lui voler un baiser, un vrai. Tant pis si je n'aime pas m'étaler devant les autres en général, là je m'en fiche, je ne veux pas attendre une seconde de plus. Lorsque je me recule enfin je colle mon front contre le sien, hors du temps, mes doigts se mêlant aux siens.

"Tu m'as manqué" Que je lui dis en japonais, là aussi avec un accent merdique. Oui, depuis que je sortais avec lui j'essayais d'apprendre, il m'avait d'ailleurs donné quelques "cours".

J'avais voulu garder cette phrase juste "pour nous", loin des oreilles habituées au coréen de mon colocataire. Je me reprend cependant parce que ce n'est pas très très poli de snober totalement l'autre homme.

"Je te présente Michal, mon colocataire et co-stagiaire" Ma main est restée dans celle de l'inspecteur, ne voulant surtout pas la lâcher de peur d'imaginer ce moment.
"Et tu es Ryuku, le fameux copain" Que complète le français d'une drôle de voix avant de tendre la main au nippon. "Enchanté, j'ai beaucoup entendu parler de toi"

C'est étrange mais j'ai presque l'impression que Michal insiste sur certains mots, comme le "beaucoup" ou le "fameux" mais bon je m'en fou, Ryu c'est le plus important.

"Je vais..." Que je commence à faire à l'intention du français avant qu'il ne me coupe.
"C'est bon j'ai compris, je rentre seul à l'appart" Il fait un signe de tête à mon inspecteur avant de nous laisser.

Je n'arrive toujours pas à réaliser que Ryu est ici avec moi. Je viens l'enlacer correctement, me blottissant contre lui, mon nez dans son cou pour retrouver cette odeur qui m'avait tant fait défaut.

"Je n'arrive pas à croire que tu sois là...ça me fait tellement plaisir de te voir" Que je lui confis.
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyLun 11 Oct - 17:55
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Ce mec je le sens pas. Et au vu de sa façon de me regarder, j’ai raison. Mais je m’en tape complètement. Jae le snobe même un certain moment puisque, plutôt que de me répondre, il m’attrape par la nuque pour venir plaquer ses lèvres contre les miennes, ne se souciant guère que l’autre idiot puisse nous observer. Moi ça me va très bien! Comme ça le message est on ne peut plus clair hein! Même si franchement, le mec ne me semble pas se soucier que la personne soit en couple ou pas. Tout ce que je déteste. Jae finit par rompre le baiser, venant poser son front contre le mien et je souris à ses mots, en japonais. Il a insisté pour apprendre quelques mots alors j’ai accepté de lui donner quelques “leçons”. Même si sa prononciation n’est pas encore parfaite, ça me fait quand même plaisir.

-Toi aussi tu m’as manqué, c’était trop long sans toi, c’est bien pour ça que je suis là!

Et pour m’assurer que l’autre mec ne tente rien. J’ai confiance en Jae mais on ne sait jamais jusqu’où peuvent aller certaines personnes hein… Et je sais de quoi je parle en tant que flic! Jae finit par me présenter l’autre gars et autant dire que ça ne me ravit guère de savoir qu’ils partage le même logement depuis qu’il est ici. Jae n’a même pas le temps de me présenter que l’autre répond. Visiblement, Jae a parlé de moi, ce qui me ravit je dois bien l’admettre même si, au final, ça ne m’étonne pas vraiment de lui. Mais vu le ton qu’emploit l’autre mec, autant dire que c’est assez flagrant qu’il est mécontent. Mais c’est pas comme si j’en avais quelque chose à foutre. Jae c’est mon petit ami, point barre. Donc pas touche! Et mieux vaut ne pas chercher un flic même si c’est à Seoul que je bosse. Je suis plein de ressources hein… C’est évident qu’il n’est pas “enchanté” de me rencontrer mais je serre quand même sa main avant de répondre d’un ton neutre:

-Moi de même.

Ce qui n’est bien évidemment pas le cas mais bon, vu que c’est réciproque, quelle importance hein? Jae s’apprête à dire quelque chose mais il le coupe aussitôt. Franchement, ça se voit à peine qu’il est frustré l’autre idiot. Au moins c’est clair, Jae est on ne peut plus pris, propriété privée, pas touche ou je mord. Bon j’exagère un peu mais je n’en pense pas moins. L’autre imbécile nous laisse donc seul, bon vent! Jae vient aussitôt se blottir contre moi et je le serre un peu plus. Je souris à ses paroles. C’est surtout sur un coup de tête que j’ai décidé de venir mais je ne regrette pas. Il m’a manqué bien plus encore que je ne le pensais, rien que de l’avoir dans les bras me fait me demander comment j’ai pu tenir deux semaines sans son contact.

-Je suis bien là, j’avais besoin de te voir. Deux semaines, je pensais que ça passerait vite mais c’est bien trop long! Alors une semaine de plus? Hors de question que j’attende encore! que je répond avec un sourire

Je l’écarte légèrement de moi pour venir l’embrasser. Ca aussi, ça m’a manqué, de pouvoir le prendre dans mes bras, l’embrasser. Ce qui montre bien à quel point je suis attaché à lui.

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyLun 11 Oct - 18:29
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Je crois que je n'arrive pas totalement à réaliser qu'il est vraiment là. C'est stupide parce que oui au final, deux ou trois semaines, sur toute une vie, ce n'était rien du tout. On avait été séparé plus longtemps lorsqu'il était parti en mission mais rien n'y faisait : je n'aimai pas être loin de lui. J'étais déjà sur et certain de mes sentiments pour lui bien avant de partir mais l'éloignement n'avait fait qu'agrandir mon amour pour lui. Je l'aimai vraiment. Et ce n'est ni un mec canon avec un accent sexy, ni un stage, ni l'éloignement physique qui changerait ça.

Je trouve tout de lui et c'est presque comme s'il c'était passé un temps considérable depuis notre dernière étreinte. Je me souviens que lorsqu'il m'avait accompagné à l'aéroport j'avais joué "les durs" devant lui mais j'avais chialé dès que j'étais sorti de son champs de vision. D'ailleurs j'avais dû pleuré aussi tout les soirs pendant 4/5 jours après mon arrivée, quand la connexion était moisi, quand on arrivait pas à s'avoir au téléphone ou en visio. Bref, j'avais beaucoup pleuré. Je rigole doucement lorsque Ryu m'explique qu'il n'aurait pas voulu attendre plus longtemps pour me revoir. Je trouve cette décision totalement folle mais je m'en fou parce que je suis tellement heureux de l'avoir avec moi et de pouvoir le toucher et l'embrasser de la sorte.

Peu importe le monde autour -de toute manière ici c'est assez libre en terme d'état d'esprit donc c'est cool-, la seule personne qui compte c'est lui. D'ailleurs, ça n'a toujours été que lui. Et j'espère qu'il le sait. Parce que, même s'il a des craintes parfois il doit quand même bien se rendre compte que lorsqu'il est dans la même pièce que moi absolument tout est éclipsé par sa présence. Je réalise soudain un truc.

"Tu n'as pas de valise ?"

Visiblement il est venu avec le strict nécessaire.

"Tu restes combien de temps ? Tu peux loger à la coloc avec moi, ma chambre est équipée d'un lit double ! Oh et faudra que tu viennes visiter la galerie ! Que je te montre mon travail ! Et à la maison ça va ? Ton boulot ? Tu as pensé à arroser les plantes ? Tu manges correctement ?"

Allez bam je l'assaillais de questions, mon excitation face à son arrivé se voyant comme le nez au milieu de la figure. J'ai le bon ton de rougir en voyant son air amusé face à ma réaction.

"Désolé...je m'emporte peut-être un peu..." Que je fais, gêné. Mes doigts sont toujours mêlés aux siens, ne voulant plus le lâcher. "...je suis tellement heureux de te voir...je te jure...je...tu m'as tellement manqué" Et voilà j'ai les yeux humides de nouveau ! Moi qui m'étais promis d'être un peu plus adulte quand je le reverrai ! "J'ai parlé de toi à tout le monde et je dors avec ton t-shirt tout les soirs" Est ce que je lui avais volé des fringues ? Totalement ! Tant pis si c'était légèrement trop petit pour ma carrure, c'était comme l'avoir contre moi d'une certaine façon...même si clairement son odeur avait disparu du tissu depuis un moment maintenant ! "Tu dois être fatigué avec le décalage et les heures de vols, tu veux qu'on rentre ?"
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyJeu 14 Oct - 19:36
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Jae semble remarquer que je n’ai pas de valises. Il faut dire que j’ai un peu décidé ça sur un coup de tête alors… Disons que je n’avais pas vraiment le temps pour préparer une valise mais le strict nécessaire me suffit, parce que j’ai l’habitude. Quand je pars en mission, je n’ai pas grand chose non plus donc je pense que ce n’est pas si grave. Je ne peux m’empêcher de sourire en le voyant me sortir tout un tas de questions. Je vois bien que je lui ai manqué, tout comme il m’a manqué. Sinon je ne serais pas venu ici sans même prendre le temps de réfléchir. Il ne me laisse pas le temps d’en placer une qu’il s’excuse aussitôt avant de poursuivre, me disant encore à quel point je lui ai manqué et qu’il a parlé de moi à tout le monde. Je ne suis pas surpris qu’il ait parlé de moi, au contraire même. Je m’en suis un peu douté quand l’autre idiot a déclaré que je devais être le fameux petit ami. Mais de là à savoir qu’il a parlé de moi à tout le monde… c’est bien son genre et ça me fait sourire.

-Doucement doucement, je ne vais pas m’envoler, on a le temps de parler, que je réponds

Je viens l’embrasser doucement avant de lui prendre la main.

-Est-ce que tu as déjà dîner? On pourrait aller manger quelque part et comme ça on pourra parler tranquillement!

Quand il me répond qu’il n’a pas encore mangé, je lui propose d’aller dîner dans un petit resto que j’ai vu en venant ici. Il accepte aussitôt. Je n’ai pas vraiment envie de rentrer là où il loge, surtout qu’il n’est pas seul là-bas et je n’ai pas envie de voir l’autre idiot. Je veux profiter de mon petit ami sans avoir l’autre crétin dans le coin. Je suis bien content que Jae ait autant parlé de moi et avec mon arrivée, j’espère que le message est clair hein!

-Allons-y! que je sors finalement

Je le guide donc jusqu’à ce restaurant que j’ai vu sur le chemin. Ce n’est pas un très grand resto mais il m’a l’air très bien. Heureusement, il y a de la place. La serveuse nous guide jusqu’à une table libre et nous laisse le temps qu’on choisisse notre plat. Je pose le menu après avoir choisi.

-Maintenant qu’on est bien installés, je vais pouvoir te répondre, que je fais avec un sourire

Et il y en a eu beaucoup d’un coup.

-Pour ta première question, je reste jusqu’à la fin de la semaine. Ensuite, ne t’inquiètes pas, tout va bien à la maison, à part que ça fait vide sans toi!

C’est la vérité, je savais bien qu’il allait me manquer mais je ne pensais pas qu’il me manquerait autant, au point que je déciderais de prendre des jours de congé pour aller le rejoindre.

-Pour ce qui est de là où dormir… je me disais qu’on pourrait prendre l’hôtel? J’ai envie de t’avoir pour moi seul sans avoir quelqu’un d’autre dans les parages…

Mais s’il préfère vraiment retourner là où il reste durant son séjour ici… et bien tant pis, on n’ira là-bas. Mais j’avoue que je préférerais être seul avec lui. On serait aussi beaucoup plus libres.

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyVen 15 Oct - 13:55
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Bon clairement, depuis le temps, on avait bien compris que dès qu'il s'agissait de Ryu, je m'emballais facilement. En même temps ce n'était pas ma faute, il m'avait tellement manqué ! J'étais ravi d'être ici, d'avoir la chance de faire ce stage parce que ça serait vraiment un plus pour mon dossier plus tard mais il n'empêche que je détestai être loin de lui. J'avais donc volé quelques unes de ses fringues l'air de rien pour avoir l'impression de toujours l'avoir avec moi et de sentir son odeur. Entre autre, ça m'avait servi de doudou pour m'endormir et quelques fois pour...stimuler mon imagination...mais bon ça, je me garderai bien de le dire à l'inspecteur, il se moquerait sûrement de moi !

Le nippon s'amuse de mon enthousiasme, m'incitant à prendre le temps et à ralentir la cadence...ce qui n'était clairement pas mon fort parfois je devais le reconnaitre. J'ai le bon ton de rougir et le laisse venir m'embrasser tendrement. Putain ça m'avait tellement manqué tout ça ! Lorsqu'il me demande si j'ai dîné je lui répond négativement avant de le laisser m'entrainer dans un restaurant qu'il avait visiblement avisé. Je le suis joyeusement, ma main bien ancrée à la sienne. Une serveuse nous installe à table et je suis presque "déçu" de ne pas être collé contre lui...mais bon au moins je peux l'observer de tout mon soul ! J'aurai le temps pour jouer les sangsues avec lui visiblement puisqu'il a décidé de rester jusqu'à la fin de semaine...pour mon plus grand bonheur !

On passe rapidement commande auprès de la jeune femme et je reporte toute mon attention sur mon petit-ami. C'est tellement stupide mais je suis ravi de l'entendre dire que je lui ai manqué. D'ailleurs rien que de l'avoir ici en est la preuve flagrante ! Mon coeur n'arrête pas de battre à tout rompre depuis tout à l'heure. Je pense que Ryu ne peut pas me faire une plus belle déclaration d'amour que celle ci franchement. Personne n'avait jamais fait un truc comme ça pour moi et ça me rend tout chose. Je rougis un peu lorsqu'il me propose d'aller à l'hôtel avec lui, tout en sous entendant assez clairement qu'il préfère qu'on soit que tout les deux. J'ai d'ailleurs bien l'impression qu'il n'a pas spécialement été "fan" de Michal.

"Tu n'as rien à craindre, il n'y a que toi qui m'intéresse !" Que je sors brusquement et avec enthousiasme, pour lui faire comprendre que je m'en fichais de l'autre homme. Enfin non, je l'appréciai mais comme ami, un ami canon et intéressé certes, mais il n'y avait rien de plus pour moi. "...mais moi aussi je préfère qu'on soit juste tout les deux" Que je complète plus doucement, sûrement déjà de nouveau rouge.

Sans parler de sexe spécifiquement ou quoi, j'avais juste envie de l'avoir tout pour moi et de ne le partager avec personne. Je connaissais bien Mia maintenant et si je ramenai Ryu à la coloc elle n'allait pas arrêter de venir lui taper la causette et ça...m'énerverait je pense. Nos plats arrivent et je souris à la serveuse, aimable, qui nous souhaite un bon appétit.

"Pour tout dire, c'est difficile de bien manger ici" Que je confis, discret à Ryu en me penchant vers lui. Clairement depuis que j'étais arrivé je ne pouvais dire que j'avais particulièrement apprécié la gastronomie anglaise. "Heureusement qu'on cuisine à la coloc sinon je serai surement mort de faim !" J'exagérai à peine va ! Je viens caler mes longues jambes contre les siennes pour garder le contact physique. "Faudra qu'on passe quand même à la coloc pour que je prenne quelques affaires..." Et comme ça j'en profiterai pour lui rendre ses vêtements ou pour lui demander de les porter histoire de reprendre l'odeur pour le temps qu'il resterait à passer sans lui. "Donc on termine de manger tranquille et on peut faire ça, histoire de trouver un endroit ou dormir après..."
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyMar 19 Oct - 16:55
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Je sais bien que je suis le seul qui l’intéresse mais bon… j’ai quand même le droit d’être jaloux non? Surtout que vu l’énergumène, il m’a pas l’air du genre à renoncer juste parce que la personne est en couple. Les pires. C’est bien pour ça que, durant mon séjour ici, je compte bien dormir à l’hôtel avec Jae, j’ai de quoi me le permettre et je préfère largement être seul avec lui qu’avec un crétin comme son colocataire à côté. Ca fait presque deux semaines, qu’il est ici, l’autre a largement eu le temps de l’asticoter mais clairement, c’est fini. Pas touche à mon petit ami non mais oh! Je ne suis pas très surpris lorsqu’il me répond que lui aussi, préfère qu’on soit seuls tous les deux. Et je n’ai aucun doutes sur le fait que je lui ai manqué, ce qui me rassure même si ça ne veut pas pour autant dire que je ne lui fait pas confiance. C’est aux autres, que je ne fais pas confiance, nuance.

-Je n’en doute pas, que je répond, sourire en coin

La serveuse nous amène finalement nos plats et ja la remercie poliment. Mon anglais n’est pas trop rouillé, ça va. Visiblement, la cuisine anglais ne le ravit guère. Moi ça ne me dérange pas spécialement. Bien sûr, je suis surtout un féru de cuisine asiatique, surtout nippone mais je ne suis pas pour autant difficile pour le reste. Tant que c’est mangeable. Disons que j’ai déjà goûté des trucs sans goûts ou peu appétissant mais je fais avec. Surtout lorsque je pars en mission. Apparemment, ils cuisinent à la coloc’, est-ce qu’ils cuisinent ensemble ou à tour de rôle? Je l’admets, je n’aime pas l’imaginer passer du temps avec l’autre idiot mais bon… C’est surtout parce que je sais qu’il lui plaît, même si Jae ne s’intéresse pas à lui, ça ne veut pas dire que j’apprécie pour autant.

-J’ai déjà mangé ce qu’il y a de pire je pense donc ça devrait aller.

Il m’informe ensuite qu’il faudra qu’il passe à la coloc’ chercher quelques affaires avant d’aller à l’hôtel pour se poser.

-Pas de soucis, pour l’hôtel, ça ne devrait pas être trop difficile à trouver.

Il doit bien y en avoir avec au moins une chambre de libre après tout. Parce que, clairement, je n’ai pas envie de passer la nuit dans sa coloc’, je le veux pour moi seul pour le temps de mon séjour!

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyMer 20 Oct - 14:08
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
C'est vrai que pour le coup, la nourriture anglaise n'est clairement pas ma préférée, looooin de là. Après je me garde bien de préciser que ça m'était arrivé quelques fois -souvent- de cuisiner avec Michal parce que lui aussi aimait faire ça -et était doué- alors que Mia n'était pas forcément une adepte des fourneaux. D'ailleurs la jeune femme c'était souvent amusé à dire que nous étions ses deux petites femmes au foyer. Ceci étant dis, je préfère garder cette information pour moi parce que je ne pense pas que Ryu serait ravi d'apprendre ce genre de détails, qui au demeurant, n'avaient aucunes importances pour moi.

Oui j'aimais bien Michal, je le trouvais sympa et il parlait coréen -ce qui m'arrangeait !- mais ça s'arrêtait là. Il m'avait d'ailleurs déjà dis que je lui plaisais -et ça aussi je ne le dirais pas à Ryu !!- mais il savait que j'étais pris, pas intéressé, et à aucuns moments je ne lui avais laissé penser qu'il pourrait se passer un truc entre nous. De mon côté c'était purement platonique le concernant, même si je devais reconnaitre qu'il était le type d'homme vers qui j'aurai été si je n'avais pas été en couple.

Mon inspecteur me confis qu'il a mangé bien pire et je grimace en imaginant : yeurk, je ne voulais pas de détails. On continue de papoter tranquillement en mangeant, je lui raconte mon travail et à quel point j'adore ce que je fais en ce moment et me donne les dernières actualités de son côté aussi. J'ai vraiment l'impression de ne plus l'avoir vu depuis super longtemps et j'ai hâte de pouvoir me blottir contre lui tout en le touchant de tout mon soul. Peut être que ça faisait gros pervers de penser à ça -parce que ce qui m'avait manqué c'était lui tout entier- mais...il me tardait qu'on soit tout les deux dans un coin tranquille.

On termine de manger tranquillement et on prend le métro pour rejoindre la coloc, ma main collée à la sienne. De retour à l'appartement, je constate que Mia n'est pas là, seul Michal qui visiblement sort de la salle de bain puisqu'il est torse nu en short, le corps encore luisant. Je vois la façon dont ils se regardent avec Ryu et c'est...assez gênant.

"Je vais dormir à l'hôtel avec Ryu les prochains jours, donc on se verra à la galerie, je prend quelques affaires, tu feras la commission à Mia pour moi histoire qu'elle n'envoie pas la police me chercher" Je savais à quel point la jeune femme pouvait être excessive parfois.
"Ok" Que se contente de dire le français en s'installant dans le canapé.

Je fais signe à Ryu de me suivre -hors de questions de les laisser tout les deux dans une pièce seuls !- et on va dans ma chambre pour que je puisse rassembler mes affaires. J'essaye d'être rapide et concis parce que j'ai l'impression que mon inspecteur n'a pas plus envie que ça de s'éterniser. Autant le dire je jette un peu tout à la va vite dans mon sac, prenant bien soin de récupérer les fringues de Ryu cachées sous mon oreiller. Par contre ça m'agace car je n'arrive pas à retrouver ma grosse écharpe, celle que Ryu m'avait offerte l'année dernière à Noël. Il fait déjà assez froid à cette période à Londres donc j'avais fait exprès de l'emmener. Tant pis je la retrouverai bien.

"On peut y aller" Que je fais à mon nippon en venant déposer un baiser sur ses lèvres.

On repasse dans le salon et j'avoue que je ne peux m'en empêcher.

"Dis...tu n'aurais pas vu ma grosse écharpe...?" Que je fais à l'intention du français.

D'ailleurs ce dernier me snob totalement en sortant de la pièce, ce qui m'étonne vraiment de sa part. Mais il revient bien vite, mon écharpe entre les mains.

"Tu laisses toujours trainer tes affaires, petite tête va" Qu'il fait en me nouant l'écharpe autour du cou, petit sourire malin aux lèvres.
"...m...merci" Que je bégaie, surpris, mais surtout gêné par son geste avant d'attraper fortement le bras de Ryu pour l'entrainer avec moi vers la sortie. "On y va !"

En vrai je ne laissais pas le choix à mon compagnon, sinon il allait éclater le français, c'était une certitude ! Et même si je n'appréciai pas que Michal ait sciemment nargué mon petit-ami, je n'avais pas envie qu'il se fasse péter le nez quand même.

"Il a fait exprès pour t'embêter, je te jure qu'il n'est jamais comme ça avec moi, je lui parlerai demain, s'il te plait, laisse couler, ça n'a absolument aucune importance. Cherchons une chambre et allons nous poser tranquillement juste toi et moi" Moi je voulais juste passer la soirée avec lui et profiter du fait de l'avoir avec moi, j'en avais rien à foutre de tout le reste. "Ok ?" Que je lui demande, tentant un sourire rassurant.
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyMer 20 Oct - 17:09
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Une fois notre repas terminé, je paye et on se rend au métro pour rejoindre sa coloc’. A peine arrivés qu’on tombe sur l’autre idiot à moitié à poils. Je sais que c’est pas bien pour un flic de penser ça mais… j’ai juste envie d’en foutre une à ce type. Genre, vraiment vraiment. Jae lui explique qu’il va rester avec moi les prochaines nuits et… ça m’énerve. Il n’a pas à lui rendre de compte merde! Il peut pas se contenter de dire qu’il ne sera pas là pour les jours qui suivent? L’autre crétin s’installe dans le canapé et je suis Jae, qui ne me laisse d’ailleurs pas le choix, jusque dans sa chambre où je le laisse prendre ses affaires, remarquant au passage qu’il récupère les affaires qu’il m’a emprunté. Je n’ai qu’une hâte, sortir de cet endroit, rien que la présence de l’autre dans la pièce d’à côté me met sur les nerfs. Je déteste ce genre de type. Jae me dit qu’on peut y aller et je le suis à l’extérieur de la chambre. Jae demande à l’autre débile s’il n’a pas vu son écharpe et de la façon dont il va la chercher, mon instinct de flic se demande s’il n’a pas fait exprès de la piquer. Autant dire que je me retiens de l’étriper quand il lui attache l’écharpe. Il oublie un détail, je suis flic, les meurtres, entre autre, sont mon quotidien. Je sais parfaitement comment faire disparaître un corps…

Mais je n’ai pas le temps de dire quoique ce soit, à part fusiller l’autre connard du regard, que Jae me tire dehors. Il a bien compris que je ne pouvais pas saquer l’autre connard. La preuve c’est qu’il s’excuse mais je n’ai pas non plus oublié à quel point mon petit ami est naïf. Ce genre de mec n’en a rien à foutre si la personne qui l’intéresse est en couple. Il continuera jusqu’à avoir ce qu’il veut. Et je me trompe rarement sur une personne. Non, je doute qu’il n’agisse pas comme ça au quotidien et ça me donne encore plus envie de rester dans les parages jusqu’à la fin de son séjour. Ce mec, je ne le sens pas mais alors pas du tout. Qu’on soit clairs, je fais confiance à Jae, je ne supporte juste pas de savoir l’autre idiot dans son sillage. Je n’ai jamais été aussi jaloux et ça prouve bien à quel point je suis attaché à Jae, je refuse de le perdre face à un crétin de français! Je vois bien que Jae essaie de me faire oublier le geste de l’autre imbécile mais rien n’y fait. Parce que je sais qu’il l’a fait exprès. Et puis, où se trouvait l’écharpe, hein? S’il l’enlève dès qu’il rentre, elle devrait être dans l’entrée ou le salon. S’il préfère la garder près de lui, elle aurait dû être dans sa chambre. Pour moi c’est évident, il l’a simplement prise. Je hais ce type.

-Allons-y, que je répond simplement

Ce type a niqué mon humeur en moins de deux et je déteste ça. A ce rythme, je risque de craquer et rester jusqu’à la fin de son stage ici. Clairement. En plus, j’ai bien vu comment il agissait avec lui quand je les ai aperçu. Alors non, Jae se trompe, il est juste trop naïf pour voir que ce mec s’en tape complètement de se taper quelqu’un en couple. Au moins, je sais que Jae n’est pas du genre infidèle, je ne me suis jamais inquiété à ce propos. C’est juste que je supporte pas que l’autre se montre aussi proche de lui et surtout, aussi tactile. Je m’arrête sans prévenir, me fichant bien qu’on se trouve au milieu du trottoir, pour attirer Jae dans mes bras.

-J’ai hâte que tu rentres…

Je sais que ce stage est important pour lui et a aucun moment je n’ai essayé de le convaincre de ne pas le faire mais j’ai vraiment hâte qu’il finisse!

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london Z0wm
AVATAR : Dylan Wang
POINTS : 65
MESSAGES : 347
NOUS A REJOINT LE : 16/10/2020
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptyJeu 21 Oct - 9:50
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Je pense que j'avais bien fait de forcer Ryu à me suivre à l'extérieur de l'appart, parce que clairement, c'est sûr et certain qu'il en aurait collé une à mon coloc...et en toute honnêteté je le comprenais. Parce que moi non plus je n'avais pas spécialement apprécié que Michal se permette de faire ça pour narguer mon compagnon. En plus ça ne reflétait pas du tout notre quotidien et je ne voulais pas que mon inspecteur s'imagine que je me laissai tripoter à loisir ! Je reconnaissais que j'avais un petit côté naïf parfois mais je n'étais pas bête au point de ne pas voir que le français me tournait autour. Ca me gênait d'ailleurs, parce que j'étais du genre à me faire particulièrement draguer au quotidien et ça me mettait mal à l'aise. Enfin, ceci étant dis, j'avais déjà fait par de mon "indifférence" à son égard à l'autre homme et j'aurai espéré qu'il soit plus pondéré, surtout avec mon copain dans les parages !

Une chose est sûre : demain j'allais clairement lui dire que je n'avais pas du tout aimé son petit jeu. Je n'étais pas une sorte de trophée ou un objet qu'on convoite et puis s'il voulait s'amuser, je suis certain qu'il trouverait ici tout ce qui lui convenait sans avoir besoin de me tourner autour ! Enfin bref !
Pour l'instant tout ce qui comptait c'était Ryu, je ne voulais pas que tout ça gâche nos retrouvailles. Il paraissait tendu au possible et j'étais moi même vexé qu'il puisse être de mauvaise humeur "par ma faute". Je suis surpris lorsqu'il s'arrête brusquement pour finalement m'attirer dans ses bras mais je souris à ses mots et lui rend son étreinte.

"Moi aussi j'ai hâte de rentrer à la maison" Que je lui confis à mon tour.

Qu'on se le dise, j'adorai mon boulot ici, l'opportunité que ça représentait pour moi mais...être loin de lui ne me convenait pas. Peut-être que ça faisait trop gnian-gnian, genre le pauvre mec qui peut pas vivre sans son copain mais en soi, je m'en foutais. J'aime Ryu et je n'ai clairement pas envie de passer toutes mes journées sans le voir.
Je trouvais ça presque "touchant" de le voir comme ça parce qu'il ne m'avait jamais apparu comme fragile. De nous deux, c'était toujours moi le plus confus, le plus hésitant et le moins sûr de lui et là, en cet instant, je sentais que c'était lui qui avait besoin d'être rassuré. Je me penche pour l'embrasser en caressant sa joue avant de me reculer.

"Allez viens" Je lui prend la main et on part en quête de notre logement.

On fini par trouver un petit hôtel simple mais cosy pas trop loin du métro histoire que ça ne soit pas une galère pour que je me rende à mon "boulot". Lorsqu'on arrive enfin dans la chambre, je suis soulagé. Parce qu'on va enfin pouvoir être juste tout les deux, sans personne pour nous embêter et j'avais terriblement envie de ça. Je pose mon sac sur le lit, m'asseyant dessus, attirant le nippon vers moi. J'adorai comme ça. Parce qu'il me surplombait, ce qui n'arrivait que très peu au vu de ma taille. J'encercle sa taille de mes bras, levant la tête vers lui.

"Tu veux prendre une douche ?" Après tout il avait fait beaucoup d'heures de vol, il avait certainement envie de se délasser...ou bien...

J'avoue que je laisse glisser mes mains sous son haut et que ma bouche se faufile sur son ventre. J'avais les joues légèrement rosées mais en toute honnêteté j'avais tellement envie de ce contact que je ne me sentais pas "gêné" comme je pouvais l'être parfois. Je dépose quelques baisers sur la peau si lisse de son bas ventre, levant les yeux vers lui. J'avais envie de lui faire oublier tout ce qui avait pu être désagréable depuis son arrivée et je voulais qu'il ne pense qu'à moi. Je remonte mon regard vers lui.

"...ou tu préfères la prendre après ?" Bon là j'avais clairement rougi mais je n'avais pas trop l'habitude de faire des sous entendus aussi ouverts.
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Welcome in london 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR : Yamapi
POINTS : 96
MESSAGES : 417
NOUS A REJOINT LE : 10/11/2020
AGE : 33
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london EmptySam 23 Oct - 15:32
WELCOME IN LONDONRyuku & Jae
Je sais, peut être que j’en fais trop, que je me mets sur les nerfs pour rien mais… je ne supporte pas ce mec. C’est évident qu’il s’en tape royalement que Jae soit en couple. Mais ce que je déteste encore plus, c’est que ce mec m’a tout l’air du genre “chasseur”, le genre à ne clairement pas vouloir de relation sérieuse quoi. A draguer à droite à gauche et à se lancer des défis. Bref, je déteste ce mec et me connaissant, je sens que je vais craquer et rester jusqu’à ce qu’il termine son stage. Je sais que Jae ne lui cédera jamais, parce qu’il est sincère avec moi, je n’ai jamais eu aucun doute là dessus, seulement je ne supporte pas de continuer à l’imaginer partager ce logement avec Jae alors que je serais loin de lui. S’il n’hésite pas à faire ce genre de choses sous mon nez, à mon avis, il ne se retient pas non plus quand Jae est seul. Jae aura beau le repousser, je sais que ce genre de mec, ça ne se démonte pas aussi facilement. Jae me rassure en me disant que lui aussi, il a hâte de rentrer, avant de m’embrasser tendrement puis me pousser à reprendre notre route.

On se trouve finalement un petit hôtel assez simple mais assez agréable. Son emplacement est pratique puisqu’il n’est pas loin du métro, pour Jae, ça sera pratique. Une fois dans la chambre, il s’installe sur le bord du lit avant de m’attirer à lui. Il n’y a bien que comme ça que je peux être plus grand que lui et je crois que ça lui plaît. Il me demande si je veux prendre une douche mais au vu de ses gestes, j’ai l’impression qu’il a plutôt autre chose en tête. Je frissonne lorsque je sens ses lèvres sur mon bas ventre. Je veux oublier tout ce qu’il s’est passé, l’autre crétin. Je veux juste profiter d’être avec lui, de le retrouver après deux longues semaines et c’est tout. Je ne veux rien d’autre que lui. Je souris à ses mots avant de me pencher pour l’embrasser, chose rare, c’est surtout qui lui qui doit se pencher d’habitude! Je m’écarte légèrement, le temps d’ôter mon t-shirt avant de venir reprendre ses lèvres.

-Je crois...que j’ai autre chose en tête, que je susurre à son oreille

Je viens le débarasser de son haut, venant l’embrasser dans le cou, me retrouvant finalement assis sur ses cuisses sans m’en soucier. Avant de finalement le pousser à s’allonger pour venir le surplomber.

-Je te veux toi, Jae…

Je me recule légèrement pour l’observer, sourire aux lèvres. J’aime voir les réactions que je provoque chez lui, j’aime le voir craquer, le voir rougir. Je laisse mes lèvres glisser le long de son torse. Son contact m’a tellement manqué, autant que de l’avoir à mes côtés. Et je compte bien rattraper ces deux semaines d’éloignement. Je ne veux penser à rien d’autre qu’à lui, qu’à ses lèvres sur les miennes, qu’à nos deux corps entrelacés. Le reste n’a pas d’importance.

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Welcome in london Empty
(#) Sujet: Re: Welcome in london   Welcome in london Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: