1234
bleus │ ft. cheng

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon
Partagez

 bleus │ ft. cheng


Na Eun Jae
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t9014-na-eun-jae-jae-rk#280387
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : bleus │ ft. cheng Wagc
AVATAR : Han (SKZ)
POINTS : 59
MESSAGES : 2116
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2019
AGE : 23
bleus │ ft. cheng Empty
(#) Sujet: bleus │ ft. cheng   bleus │ ft. cheng EmptyDim 10 Oct - 16:54


i'm fine... ⸻
⸻ somebody help.


D'un appel en ennui, entre ses bras tu as fini et ta peau dénudée tu l'as laissé marquer. Sa façon d'aimer n'a pas changé, pourtant, t'es toujours là :: à le flatter :: même lorsqu'il s'excuse et tombe à tes pieds – te promet que, la main, il n'osera plus lever. T'as beau mordre ta lèvre pour cacher que le moindre de ses gestes te fait trembler, au fond, tu sais qu'il est déjà pardonné, puisque tu vas revenir comme si de rien n'était. Bien plus effrayé qu'il ne te rappelle jamais, que de ses mains glacées.

Cette nuit n'est qu'une pâle copie de tant d'autres avant celle-ci ; un reflet générique. Sur ton poignet gît encore l'emprunte effacée de ses doigts trop serrés ; et sous le tissu, tes côtes violacées portent les stigmates d'un atterrissage raté :: ( quelques heures auparavant c'est sans ménagement, que contre une commode, il t'a balancé ) :: impossible à anticiper. Puis, quand avec toi il en a eu terminé, te laissant seul avec tes pensées, il s'est excusé – a même pleuré, mais il a jurer de rappeler.

Alors dès qu'il s'est enfuit, t'as pas traîné, t'as pris tes affaires et tu l'as suivi. Évanoui dans la nuit, tu sens son fantôme qui dans l'ombre t’épie. Autour de toi, Itaewon fait sa vie et à ses yeux, tu dois sûrement ressembler à l'archétype du mec bourré. Ce n'est cependant pas l'alcool qui te fait tituber, mais cette douleur lancinante sur le côté :: là où la chair arbore cette couleur bleutée. Grimacer, serrer les dents chaque fois que tu manque de tomber – le retour à Hongdae s'annonce compliqué.

À moitié plié, tu continues d'avancer et quand tu penses pouvoir y arriver, c'est ton corps qui te lâche le premier. Sur le trottoir tu t'es effondré, donc t'as choisi d'y rester – trouvant réconfort dans des paroles auxquelles tu ne crois pas en vérité : « Ça va passer... » Les passants t'évitent, en tout cas ceux qui t'ont remarqué, ( faut dire que tu fais pitié ). Seul avec toi-même, tu ne réalise que maintenant que dans la précipitation, ta veste, tu as oublié dans la chambre d'hôtel – et avec elle, le paquet de clopes que tu commences à regretter.

(c) SIAL ; icons vocivus


eunjae — I'm looking through my phone again, feeling anxious afraid to be alone again, I hate this ;; @astra
Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : bleus │ ft. cheng C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
bleus │ ft. cheng Empty
(#) Sujet: Re: bleus │ ft. cheng   bleus │ ft. cheng EmptySam 16 Oct - 9:18


⊱ Bleus
ft. @Na Eun Jae


OUTFIT ─ La chaleur des fourneaux et le brouhaha incessant d'une population étaient devenu son quotidien depuis deux courtes années. Bien qu'il côtoyait toujours cette collègue qui l’insupportait, faire ce métier faisait partie du bonheur constant chez le sino-coréen. Dommage que c’était un soir où son meilleur ami ne pouvait passer et profiter de quelques heures avec Cheng. Seulement avec le monde peuplant la salle, il était préférable que le cuisinier resta concentré dans ses gestes appliqués et répétés.
Au final, il n’en avait plus pour très longtemps alors que, rapidement (ou bien trop vite), il sortit du restaurant prêt à retrouver sa moité dans leur humble studio partagé. Le temps était clément et propice pour une soirée arrosée à laquelle le sino-coréen allait peut-être devoir se refuser. Il voulait retrouver Tian, la chaleur de ses bras et le confort de sa présence. Seulement, ses habitudes parlaient pour lui et il prit un détour par les rues qu’il connaissait pas cœur. Corps bougeant, vagabondant à la recherche du prochain endroit où perdre un peu plus ses esprits encore. Soirées étudiantes ou simplement entre collègues qui donnaient presque un léger goût de jalousie dans la gorge du cuisinier qui souhaitait en profiter, lui aussi.

Le quartier en folie, la moindre vision qui pouvait, d’ordinaire, sembler étrange ne l’était pas dans ces rues aux règles plus légères. Le sourire sur les lèvres, Cheng s’amusait de découvrir qui ne tenait déjà plus correctement sur ses deux jambes, qui semblait déjà s’endormir dans les bras d’un ami ou un amant.
Seulement une personne sortit du lot. Titubante avant de finalement s’abandonner contre le sol, poussant l’étudiant à faire un pas dans sa direction avant de s’arrêter. Deux secondes, bien trop longues pendant lesquelles il faisait un pari avec lui-même pour que l’inconnu se relève. Deux secondes beaucoup trop exagérées avant que Cheng ne se mette à accélérer le pas pour s’accroupir devant le blessé. « T’as besoin d’aide ? » Presque effrayé à l’idée de le toucher comme s’il ne pouvait qu’aggraver son cas, son expression d’inquiétude qui prônait sur ses traits était sincère. « T’as trop bu, ou c’est autre chose ? » Aucune agressivité ne passait dans sa voix mais seulement la bienveillance la plus pure venant du cuisinier. Doucement, lentement, il s’essaya enfin à poser ses mains sur le corps fragile du garçon. Tentant de le manipuler, lui relever au moins le visage et ainsi l’observer au mieux. « Hey, ça va ? Je m’appelle Cheng. Tu veux que j’appelle quelqu’un ? »

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Bleus de la Marine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon
Sauter vers: