1234
((eido)) Endlessly

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -80%
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, ...
Voir le deal
19.99 €

 :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Faculté des Sciences
Partagez

 ((eido)) Endlessly


Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptySam 9 Oct - 10:47


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT ─ Toujours ce sourire d’idiot cloué sur ses lèvres, même lorsqu’il se présentait dans cette salle partagée par les étudiants. Tian lui rappelait bien souvent de ne jamais rater trop d’heures sous peine d’être obligé de quitter son programme. Alors le sino-coréen faisait ses calculs pour y échapper au maximum sans risquer de grandes conséquences. Cette fois-ci faisait partie de ces moments de présence obligatoire. L’idée d’un projet de groupe ─ travailler avec d’autres étudiants pour soit-disant ouvrir son univers. Cheng ne souhaitait qu’une chose ; retourner dans le cocon familier que lui offrait son petit studio, dans les bras de sa moitié.

Néanmoins, son attention fut rapidement rappelée lorsque son prénom fut prononcé et l’étudiant y répondit en se redressant. Rapidement, un regard fuit sur le côté et le sourire ne fut que plus grand. « Eido ! » Sans aucune animosité dans l’expression de son visage, l’envie de taquiner le plus jeune était bien forte. « On va travailler ensemble ? Tu verras ça va être cool. » Sa voix déjà portante pouvait très probablement agacer. Le cuisinier avait hâte de faire ce projet, peut-être le premier pour lequel il porterait un minimum d’intérêt depuis qu’il avait repris ses études ; mais plus que le projet, c’était les gens qui l’intéressaient. « si t’as des questions, n’hésite pas. Hyung va t’aider. » Toutes les occasions étaient bonnes pour se faire appeler ainsi, surtout par un homme aussi mignon que Eido et le sino-coréen en jubilait déjà mentalement. Surtout lorsqu’entre les deux, Cheng était sûrement celui qui aurait le plus besoin d’aide. Loin d’être un idiot académiquement parlant, il était de ceux qui ne travaillaient pas si l’intérêt n’y était pas.

Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 36
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 22
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyMer 13 Oct - 10:33

ENDLESSLY

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


exaspéré - rien qu'en franchissant la porte de la salle, l'inintérêt murmure à son oreille de faire marche arrière ! l'ennui se fait presque mortel face aux collaborations étudiantes: habitué à la direction et les tâches bien exécutées sous faute de renvoi, eido maudit plus que tout le flegme de ses camarades et la mollesse de leur travail... les notes toujours excellentes de l'héritier étaient mises en péril par des erreurs de bons à rien ! toujours mieux qu'une absence injustifiée et un zéro pointé - du moins, il tente de s'en convaincre en prenant place à l'écart de la plèbe, s'installant à côté d'un autre bourgeois et collaborateur ( entouré de ses pairs, trouvé du réconfort ).

le professeur sans hâte tire les prénoms sur des petits bouts de papiers.. shin yoo, baek hwan, lee minah… appellations qu’eido ne prend pas la peine de retenir ! plus qu’un an avant que leurs visages ne soient plus que de la fumée dans ses souvenirs, des volutes de néant qu’il ne croisera jamais. seo eido - avec fierté il se relève, craint le prochain qui sera tiré avec qui il devra collaborer… bae cheng. « fuck. for christ’s sake. » murmure délicat et désespéré - le menton perd de sa hauteur, pas besoin de se tourner vers l’autre imbécile pour saisir que la déception n’est pas partagée… cheng ose utiliser le terme cool pour qualifier les heures qu’ils vont devoir passer ensemble. torture, voilà qui semble plus adapté… relevant finalement les yeux vers l’élève assis devant lui, il tente de trafiquer l’ombre d’un sourire dans une tentative de politesse. « j’imagine... tu peux parler un peu moins fort ? j’ai un début de migraine. » l’cerveau en surchauffe rien qu’à l’idée de devoir le supporter…  

« si t’as des questions, n’hésite pas. hyung va t’aider. » froncements de sourcils, le dégoût s’entrevoit au fond de ses pupilles. hyung ? ça ? « on ferait mieux de s’en tenir aux années d’études pour donner ce statut. » plutôt laisser la direction de l’entreprise seo à dami que de le surnommer ainsi ! volonté de couper court à ce débat idiot, il attrape sa malette pour venir s’installer au rang de devant, aux côtés de cheng. « dans cette matière on peut faire un exposé sur n’importe quoi tant que ça a un lien avec le commerce dans son sens large. donc, est-ce qu’il y a un sujet que tu maîtrises ? » le jeune est prêt à faire ses recherches sur n’importe quelle matière première, entreprise ou individu tant qu’ils parviennent le plus tôt possible à call it a day.

@bae cheng  ((eido)) Endlessly 3096957176

Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyLun 18 Oct - 18:56


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT ─ Il avait beau, très souvent, passer pour un idiot, Cheng n’était néanmoins pas aveugle aux expressions qu’on lui présentait. La positivité était sa leçon de vie et le bonheur restait ce qui lui permettait de respirer. Il comptait bien sur cette nomination, profitant des cinq années qui séparaient les deux garçons (( et pourtant très peu se mettaient entre eux pour leurs études )). Son sourire, inscrit définitivement sur ses lèvres, ne défaillait pas même devant les remarques sèches du plus jeune. Il ne pouvait dire qu’il y était habitué, et pourtant la facilité avec laquelle il ne prenait rien personnellement était déroutante. « Tu veux m’appeler sunbae alors ? » Au fond, l’un ou l’autre ; ce n’était qu’un détail dont Cheng se passa facilement. « Cheng Sunbae, c’est trop kiki en fait. » Seulement, la conversation (( le small-talk )) ne semblait pas être une activité aux goûts de l’étudiant qui préférait passer sur le sujet d’étude très rapidement. Un soupire, quelques secondes pendant lesquelles ce sourire disparut avant de revenir comme un automatisme. « Si ça parle cuisine, je suis ton homme ! » Placer son enthousiasme alors dans la plaisanterie. A moins qu’ils partent sur de la stratégie d’entreprise, d’un restaurant et toute la gestion, il ne voyait pas comment il pouvait placer sa passion dans le projet. Et Ô que le commerce était loin de faire partie de ses intérêts.

Seulement, il ne pouvait y échapper. C’était là ─ de part ce cursus ─ la dernière emprise que son père avait encore sur Cheng. Possédé par l’envie de se faire reconnaître au sein d’une famille qui s’était fait une joie de l’écarter du cercle, l’étudiant n’arrivait pas à s'arrêter. Il n’était pas mauvais (( que diraient les Meng sinon, eux qui lui ont donné la meilleure éducation )) mais ne faisait simplement aucun efforts. Ou alors assez pour continuer ses années d’études sans un retard. « Je maîtrise tout ce que tu veux ─ n’oubliant pas son clin d’œil signature chaque fois qu’il pouvait placer un double sens ─ dis-moi juste si tu as une préférence. » Il voulait lui laisser le leadership. Bien qu’ils n’étaient qu’à deux pour l’exposé, Cheng préférait se placer en simple exécutant et laisser toutes grandes responsabilités sur Eido.

« Quelque chose de prévu ce soir ? » Le nez sur l’écran de son téléphone, il rigolait bêtement à la photo qu’il recevait de son meilleur ami. Son attention était déjà partie, ailleurs et très loin. Ses pensées étaient occupées par l’envie de retrouver sa moitié ou faire une rencontre au bar le soir-même.


Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 36
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 22
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyMer 20 Oct - 12:09

ENDLESSLY

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


le rictus immuable de l'autre idiot l'irrite au plus haut point - en lui s'incarne le dégoût de ceux qui déversent leurs émotions comme des cotillons à la gueule des gens, débecté face aux élans chaleureux de presque inconnus avec qui eido juge n'avoir rien en commun. sunbae. évidemment. et à la fin de ce projet, les deux iront se faire un matching tatoo pour signifier le respect et la tendresse qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. dumbass. à l'entente du terme 'kiki' l'homme contient divers répulsions - et se retient de quitter les lieux, une sacrée impulsion.  

« si ça parle cuisine, je suis ton homme ! »

si la formulation lui déplaît fortement, un début de proposition est une avancée non-négligeable ! hochement de tête pour rouages enclenchés de l'amorce d'une réflexion... « mmh. gordon ramsay ? c'est devenu davantage un commercial qu'un cuisiner, ça peut être intéressant de faire une étude sur sa carrière, ses bons et mauvais choix en terme de management et dans les déclinaisons de son nom. il a de nombreux restaurants, des émissions... » un sujet abstrait certes, mais peut-être suffisamment assez interactif pour les capacités de concentration de cheng. pour eido, il s'agit simplement là d'une tentative d'abaisser son niveau dans un élan d'adaptation. « je maîtrise tout ce que tu veux. dis-moi juste si tu as une préférence. » l'art de la lourdeur, voilà tout ce qu'il peut lui concéder. un énième soupir s'échappe des lèvres d'eido, le jeune homme en vient même à se masser les tempes. « ce que je veux, c'est juste que tu bosses bien. et ma préférence, c'est le plus loin de moi possible. » il extirpe de sa mallette de quoi prendre des notes rapides, inscrit sur un papier une liste concise des tâches à départager... - c'est le rire de son partenaire qui le sort de ses efforts, un regard vers lui suffit à l'énerver profondément. en dix secondes le gars n'est plus là, cerveau éteint en un tour de mains. « ce soir je bosse, histoire d'avoir un avenir... mais j'imagine que pour toi c'est un drôle de concept. » du bout des doigts, il lui tend une liste parfaitement organisée. « tu as juste à faire ça pour dans trois jours. »

@bae cheng  ((eido)) Endlessly 3096957176

Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyDim 24 Oct - 8:51


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT ─ Boule d’énergie positive, il était toujours rare que Cheng soit touché parce que les autres pensaient de sa personne. Jamais il ne s’y était arrêté depuis qu’il n’était plus un Meng, depuis qu’il n’avait plus à faire de faux semblant dans la haute société chinoise. Étrangement, Eido lui rappelait la personne qu’il était avant. Cette dureté dans son ton et le mépris coincé dans la gorge : une description qui aurait pu convenir à Cheng lorsqu’il résidait encore avec sa famille chinoise. Lorsqu’il se voyait encore supérieur aux autres simplement car sa famille possédait la notoriété et l’argent : simplement car on l’avait éduqué en lui faisant croire à ce mensonge.

Trouver le sujet n’était pas des plus passionnants pour le sino-coréen, néanmoins ce qu’avançait le cadet était suffisant pour attirer son attention. Matière détestée, s’il y avait un moyen de le rapprocher de sa passion cullinaire, il ne pouvait le refuser. « Ramsay bae ? Si tu cherches l’excellence, pourquoi ne pas viser en France ? Y’a la fame et la réputation et je crois qu’il ont leur Ramsay aussi… Etchnest ? Y’a des shows à la télé. » Des show télévisés qu’il avait découvert par le plus grand des hasards mais qu’il regardait avec intérêt. C’était là un bon début pour se lancer dans la cuisine occidentale qu’il n’avait jusqu’alors que survolé par manque de possibilités.
Il se mordait la lèvre inférieure, se retenant vigoureusement de ne pas éclater de rire. Cette haine que le plus jeune éprouvait envers le cuisinier était telle que Cheng avait envie de le pousser à bout. Sans réelle malveillance cependant. « Je bosse toujours bien, babe. » D’un saut, il rapprocha sa chaise de celle d’Eido, penchant son corps vers l’étudiant. Envahissant, il l’était. « Mais il va falloir que tu me guides, comment tu veux si t’es pas à côté de moi ? Allez, j’suis cool quand même. » Une moue et le regard de chien battu avant que son attention soit attirée ailleurs.

« Tu bosses pour avoir un avenir ? Tu t’amuses jamais du coup ? » Sujet légèrement sensible pour Cheng qui reprit un peu de son sérieux. « Je crée aussi mon avenir, mais je ne suis qu’un gueux. » Chacun avait sa façon de voir la vie et Cheng trouvait sa fierté dans sa fuite de ce monde trop rigide, vide et froid pour trouver sa passion dans la cuisine et en faire son métier d’avenir. « Qui sait, un jour tu m’engageras pour faire tes repas pendant que tu te tapes toutes les réunions boring. » Hors de question.  

Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 36
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 22
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyVen 26 Nov - 19:06

ENDLESSLY

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


« Ramsay bae ? Si tu cherches l’excellence, pourquoi ne pas viser en France ? Y’a la fame et la réputation et je crois qu’il ont leur Ramsay aussi… Etchnest ? Y’a des shows à la télé. » Prière muette ( nabo ). Condescendance de rigueur, les lèvres s'arquent exagérément comme pour s'adresser au plus inculte des benêts. « Je ne connais pas d'Etchnest. Peut-être que tu tentes de mentionner Philippe Etchebest ? Etch-e-best. » Après avoir annoté leur nouveau sujet, Eido se tourne de nouveau vers le pseudo-cuistot. « Mais faisons ça. T'as quelques semaines pour apprendre à le dire, on devrait s'en sortir. » Le surnom dégoulinant qu'utilise cheng lui arrache un frisson de mépris. Babe. Situation cauchemar, le pauvre garçon doit se contenter de rêver de lui enfoncer l'crâne sur le bureau qui leur fait face. Il maudît tout de la proximité que l'autre étudiant lui impose, craint même la chaleur de sa respiration qu'il sent contre ses joues. Anyone. Kill me. Now. « Mais il va falloir que tu me guides, comment tu veux si t’es pas à côté de moi ? Allez, j’suis cool quand même. » Cédant malgré lui à la provocation, la main de l'héritier s'écrase sur le front de Cheng qu'il repousse d'un contact qui le répugne. Le gel hydroalcoolique sera de rigueur après cette session !

« Tu bosses pour avoir un avenir ? Tu t’amuses jamais du coup ? » « Chaque chose en son temps Cheng. Je sais mettre de l'ordre dans mes priorités. » « Je crée aussi mon avenir, mais je ne suis qu’un gueux. » well, at least he knows. « Qui sait, un jour tu m’engageras pour faire tes repas pendant que tu te tapes toutes les réunions boring. » Hors de question. « Qui sait. » Moi, et ça n'arrivera jamais. « ... Mais qu'est ce que tu fais dans ce cours si ton but c'est de faire cuire des pates pour quelqu'un d'autre ? » Instantanément la question lui brûle les lèvres, il regrette cette marque de curiosité qui offre de quoi perpétuer la conversation.




@bae cheng  ((eido)) Endlessly 3096957176

Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyVen 10 Déc - 17:15


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT ─ Il semblait de plus en plus difficile de voir une échappatoire à cette situation. Peu importait les mots du sino-coréen, chacun d’entre eux semblait agacer toujours plus le plus jeune imbu de lui-même. Comme une porte de prison qui se refermait constamment devant son visage, couteaux aiguisés qui s’enfonçaient toujours plus rapidement à chaque virgule mais pourtant la douleur restait inexistante. Le sourire qu’il réservait sur ses lèvres était la preuve de cette indifférence devant une telle animosité non justifiée.

Le mouvement de recul fut brutal, sortant Cheng de son petit nuage ou tout se devait d’être positif. Un réflexe mal placé, ressortant de seize années d’entraînements à divers arts martiaux, lui fit prendre l’avant-bras du garçon avant de complètement bloquer son mouvement. Pacifiste, il ne désirait plus apporter de douleur à quiconque (( vraiment, quiconque ─ même Eido )). « Ah, désolé... » Doucement, presque timidement, Cheng relâchait l’avant-bras d’Eido. Il était gêné : sûrement pour la première fois depuis bien longtemps mais s’il pouvait éviter une nouvelle crise de dysphorie, il en serait bien reconnaissant.
Heureusement la suite de la conversation parvint à diriger les pensées du cuisiner ailleurs ─ mais à quel prix ? La question d'Eido était des plus pertinentes, et le sino-coréen aurait pu garder cette réponse préparée, celle qui annonçait qu’il n’en savait strictement rien et que c’était le coup du hasard. Risquant ainsi de pousser toujours plus loin sur cette image de l’idiot naïf. Seulement, s’il était parfaitement honnête avec lui-même, il savait. Il connaissait cette raison toxique et l’enfermait dans des études qu’il n’appréciait pas.
Son sourire flancha, sûrement pour la première fois depuis le début de ce cours. Pourtant, il le rattrapa bien rapidement pour quelque chose de plus faux (( dégoûtant )). « On dirait que tu n’aimes pas la cuisine, pourtant c’est que du bonheur. » Un moyen d’esquiver cette question qu’il le dérangeait plus qu’il ne pourrait l’avouer. Au fond, il avait du mal à en vouloir à Eido. Il était pareil il y avait seize ans, aussi méprisant des plus démunis, d’autrui. Tout simplement. Habitué à être placé sur un piédestal, il ne pouvait daigner baisser le regard sur cette population faible. « Et toi, ce cours il t’apporte quoi, vraiment ? » Idiot. Imaginatif d’une conversation avec lui-même et pourtant, il s’était avachi sur la table, prêt pour un thé et des informations croustillantes. « Juste de la notoriété ? C’est pas un peu triste ? »


Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 36
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 22
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyLun 31 Jan - 17:00

ENDLESSLY

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


à la brusquerie voilà que le péquenot se laisse aller ! circonspect face la surréaction du garçon qui fut le premier à envahir son espace, eido ne sait pas vraiment quelle attitude adopter. ce n'est pas le dégoût qui l'emporte, simplement l'incompréhension. « ... et tu comptes me lâcher à un moment ? » « ah, désolé... » excuses acceptées au volet, pas vraiment d'autre possibilité: si l'adversaire n'a aucune tenue ou maitrise de lui-même, mieux vaut éviter de lancer une bagarre au beau milieu de l'amphithéâtre. l'héritier vaut clairement mieux qu'une joute moyenâgeuse à l'utilité très discutable ! raclement de gorge, il espère que cet élan tolérant ne passera pas pour de la couardise — quoique, pour préserver sa réputation eido est prêt à être le lâche de bien des situations. tous les deux semblent préférer passer à un autre chose: et pour une fois l'étudiant est du même avis, quitte à devoir faire la conversation.

« on dirait que tu n’aimes pas la cuisine, pourtant c’est que du bonheur. » le gars sort tout droit des bisounours, il ne peut pas en être autrement. que du bonheur. mon dieu ! éclair de génie, cheng pourrait totalement être à l'affiche d'une campagne de pub pour les alcooliques anonymes ou un truc du genre. l'emblème d'un slogan avec la même portée que 'don't worry, be happy'. « et toi, ce cours il t’apporte quoi, vraiment ? juste de la notoriété ? C’est pas un peu triste ? » « hein ? comment un cours de ce type pourrait m'apporter une quelconque notoriété ? » convaincu d'être l'élément le plus prometteur ici, eido doute fort que le vieux professeur sacrément babacool responsable de ce cours puisse lui apporter quoi que ce soit. « en terme de profit, je présume qu'il y a le fait de sortir de sa zone de confort et les apports que l'on peut donc en tirer. autrement, ça reste surtout un cours obligatoire pour l'obtention du master. ce qui n'est pas sensé être négligeable quand on veut diriger la compagnie de ma famille. » un avenir tout tracé. « en plus, tu n'as même pas répondu à la question. » cheng semblait vouloir éluder... forcément de quoi piquer un tant soit peu son intérêt.



@bae cheng  ((eido)) Endlessly 3096957176

Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptyVen 25 Fév - 18:59


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT ─ Plus les mots coulaient entre les deux garçons et plus Cheng avait cette bien étrange impression d’être face à lui-même. Face à cette créature de son passé, si forte et si fragile à la fois. Cet être cloîtré dans une vision du monde qui ne lui appartenait même pas, obligé de calculer le moindre de ses mouvements pour éviter tout faux pas. Obligé de devenir cette poupée de porcelaine dont on prend soin pour l’exposer derrière une vitrine. Si le sino-coréen s’était détruit dans cette famille qui n’était qu’à moitié la sienne, il avait la chance de s’en être sorti lorsqu’il avait rejoint sa mère en Corée. Il se considérait chanceux et libre à présent, de pouvoir vaquer où le vent l’emmenait bien qu’il passait pour un raté aux yeux de beaucoup. Il était heureux et personne ne pouvait lui enlever ces émotions.

Néanmoins, contrairement au Meng Cheng qu’il était, Eido ne semblait pas chercher à s’émanciper de sa vie, au contraire. Il n’était personne pour émettre le moindre jugement, mais son sourire fatigué de tristesse en disait long. Tant qu’il était heureux dans sa vie, c’était le principal se disait-il. « T’es toujours très sérieux dans tes réponses. » Finalement, ils faisaient ce master tous deux car ils devaient le faire. Moyennement pour ce que ce cursus pouvait leur apporter. Le garçon semblait déjà jouir de toutes les connaissances du monde alors que Cheng n’était simplement pas intéressé. « Futur patron, hm ? J’aimerais pas être ton employé. » Surtout qu’il en ferait un bien piètre. Maladroit dans ses gestes et ses paroles, il ne tiendrait même pas un mois dans cette boite. « Tu tiens à ce que je réponde ? Je t’intéresse maintenant ? Après je comprends, je suis attachant. » De nouveau ce sourire idiot, cette taquinerie dont il ne se lassait jamais. Pourtant, il ne disait toujours rien, de peur d’être rattrapé par ces peurs du passé, par la vérité. Il disait faire ces études pour rendre sa mère fière mais ils savait que la vérité était autre. « Qui sait, avoir des notions de commerce pourrait être cool si je veux un jour ouvrir mon restaurant. » Mensonge qui, finalement, n’en était pas réellement un. L’idée lui avait certes déjà traversé l’esprit mais l’étudiant était bien dans une cuisine, qu’elle soit sienne ou non. « Je suis en master, c’est que je m’accroche. Je vais pas abandonner maintenant. » Il ne pouvait se le permettre, pas alors qu’il verrait ça comme le pire échec et que ces études étaient le dernier lien qu’il partageait avec son paternel.  

Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 36
MESSAGES : 484
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 22
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptySam 16 Avr - 16:24

ENDLESSLY

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


stéréotypes aux antipodes, il n'y dans le miroir aucun reflet. que du verre brisé autour des grimaces d'émotions qu'eido contemple sur le visage de l'irritant garçon. il n'en comprend ni la source, ni l'intérêt. communication foireuse vouée à ajouter quelques synonymes autour du néant et du vide ! temps perdu qu'il se doit de donner, offrir une poignée de minutes à celui qu'il espère ne plus recroiser à la fin du semestre.

« t’es toujours très sérieux dans tes réponses. » si l'héritier n'a clairement pas la vanne facile ou le sourire pour paraphe, aux côtés de ses amis il se trouve doué d'un fin second degrés et vient à rire presque volontiers. ce n'est pas en terrain inconnu qu'il compte s'offrir le même luxe - il n'en a d'ailleurs aucune envie. il n'y a pas d'amusement dans l'espèce d'urticaire que son camarde lui provoque. « futur patron, hm ? j’aimerais pas être ton employé. » un couteau sous la gorge ne suffirait pas à ce qu'eido l'embauche ! quelle hérésie de concevoir la chose, même dans le plus éloigné des univers parallèles ! c'est bien la deuxième fois que cheng évoque un plan pareil. souhaite t-il secrètement rejoindre la prestigieuse entreprise qu'est celle de la famille eido ? voilà finalement plaisanterie qui manquerait de le faire sourire. « rassure-toi. je doute fort que cela puisse se produire... et si l'un de mes hommes vient à faire l'erreur de te proposer un emploi, il n'y aura pas qu'un seul renvoi. »

« tu tiens à ce que je réponde ? je t’intéresse maintenant ? après je comprends, je suis attachant. » face à cette positivité à toutes épreuves, les sourcils du garçon s'arque dans une expression de dégoût. sérieusement ? comment cheng peut-il en venir à une telle conclusion ? il faut qu'eido se barre d'ici le plus rapidement possible. that guy is too much. way too much. à la va-vite il réunit le peu d'affaires qu'il avait sorti, fourre le tout dans son sac en brisant ses propres codes d'organisation.  « qui sait, avoir des notions de commerce pourrait être cool si je veux un jour ouvrir mon restaurant.  » presque un plan de carrière ! presque... effarant qu'est d'être aussi peu certain de son avenir, de laisser le destin décidé de ce à quoi ressemblera demain ! eido se lève sans hésiter. « je suis en master, c’est que je m’accroche. je vais pas abandonner maintenant.  »  « si tu ne comptes pas abandonner, tu as intérêt à faire le travail que je t'ai demandé. je préfère que tu quittes la fac pour vendre des petits pains chauds dans un stand à roulettes plutôt que d'avoir un C parce que tu n'auras pas daigné être à la hauteur de l'exercice. je te recontacte dans trois jours.» pas besoin que cheng lui donne son numéro de téléphone pour l'obtenir: pour trois fois rien, il peut utiliser la force de son empire. « au revoir cheng.» plutôt crever que de l'appeler sunbae.

++:


@bae cheng  ((eido)) Endlessly 3096957176

Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((eido)) Endlessly C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 70
MESSAGES : 240
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly EmptySam 18 Juin - 17:34


⊱ endlessly
ft. @Seo Eido


OUTFIT _ Il semblait avoir touché le fond ; l’agacement de l’autre à son paroxysme alors que le cuisinier se jouait des mots de son partenaire de travail. Un fin sourire présent en continu sur ses lèvres ─ l’être touchant. Ce ne semblait pas être pour tous les goûts, accueilli par le ton froid et sévère ; les regards tout autant. Au fond, il avait de la peine pour le plus jeune garçon. Cette rigidité de l’être à toutes épreuves, ce manque de joie et de positivité dans une vie ; ( vraiment, d’une tristesse ). La présence d’Eido l’amusait autant qu’elle le dérangeait ─ un rappel trop présent d’un passé qu’il cherchait d’oublier.

Pourtant, il en riait. C’était bien mieux que de se laisser sombrer dans les pensées sombres d’antan ; il avait tourné la page. Il avait fui ses cauchemars pour un épanouissement certain. « t’es dur avec les gens, wooah. Si ça se trouve je fais un super bon taf et tu pourras pas te débarrasser de moi. » Lui-même en doutait fortement. Mais la place n’était plus à la discussion malgré les paroles incessantes du sino-coréen. Toujours dans l’amusement ─ la provocation. Des propros perdus dans un monologue sans fin ; des pensées partagées de vive voix pour un avenir relativement proche. Dans la seule évidence était qu’il voulait cuisiner. Seule certitude dans cette vie bouleversée de mille manières. Mais Eido semblait plongé dans l’agacement ( intense ), ramassant déjà toutes ses affaires, fuyant le lieu si rapidement. « vendre des petits pains, c’est un plan. » Faussement aveugle à la menace, joueur jusqu’au bout il était. Il ne pouvait rien promettre sur la note, habitué d’être au minimum dans la moyenne pour ne jamais avoir à recommencer une année ; pour faire honneur à sa mère. « des bisous, hein. À dans trois jours. » Un clin d’œil lancé, la certitude qu’il serait peut-être absent dans les trois jours qui suivaient avec. Puis imitant son partenaire, le sino-coréen ramassa ses affaires et disparut dans les couloirs du campus à son tour.

Contenu sponsorisé
((eido)) Endlessly Empty
(#) Sujet: Re: ((eido)) Endlessly   ((eido)) Endlessly Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: