1234
HERE COMES TROUBLE (dami)

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

 :: seoul :: Gangnam
Partagez

 HERE COMES TROUBLE (dami)


Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 2
MESSAGES : 400
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyMar 5 Oct - 14:10

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


et le calice tournoie - drapé rougeâtre voltige tout contre le verre, laissant échapper quelques volutes délicieuses. un bon cru, qu'il songe alors que ses lèvres retrouvent le contact embaumant du vin choisi par ses soins. « vraiment, tu as raté quelque chose avec le défilé d'olivier theyskens ! » un maigre sourire absent - le vil laisse flâner une écoute avare de concentration... l'esprit est ailleurs ! pensées accaparées par la joute d'assaults impromptus que l'homme se doit d'écarter : car toujours par l'échiquier le cerveau est obnubilé ( pion, quand auras-tu cesse de nous hanter ). il remarque un peu tard le silence qui s'impose dans leur petit salon ; divine jumelle a t-elle finalement remarqué qu'envers ses futilités toute son attention n'est pas portée ? eido se redresse un peu dans le canapé de velours, desserre son col avant de mieux la regarder... il l'imagine toute belle, s'adressant à la cousine kwon - oui, il l'entend sa voix liquoreuse ! maudite soit-elle et son innocence présumée, ses manières tendres et sa vilaine curiosité. « excuse-moi. j'ai du mal à t'écouter. je suis préoccupé. » soupir d'honnêteté - lassitude de devoir gérer celle qui semble n'avoir pour leur réputation qu'un maigre intérêt: mais le ton reste mesuré.

une nouvelle gorgée, comme pour se donner du courage. « je suis ravi que tu aies passé un bon moment à paris, vraiment. mais je sais aussi ce qui s'est passé avant la fashion week. quand est-ce que tu comptais m'en parler ? » une invitation sournoise à confesser ses crimes. mais la mansuétude est vaine ! il abdique bien vite. de plus, l'agacement est altéré par l'amour et le besoin de mettre en garde sa sœur sans s'en attirer les foudres: un challenge alambiqué.« kwon jia. je suis au courant pour votre rendez-vous... je peux savoir ce qui t'as pris ? » pour la réponse avoir quelques égards à défaut d'un regard: l'œil contemple la montre et ses cruelles aiguilles. toujours, le temps file. hein dami ? que lui as-tu dit ? est-ce si plaisant de me compliquer la vie ? relever le menton, bien haut: apparente droiture sans défaut.

@seo dami  HERE COMES TROUBLE (dami) 3096957176

Seo Dami
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11481-seo-dami-damn_it#342599
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 6e820b788771b00f9d23fab59714774a
AVATAR : SHIN RYUJIN
POINTS : 99
MESSAGES : 1539
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyMar 19 Oct - 16:20

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Elle babille de confidences en exclamations, Paris ceci Paris cela, tous les détails sont passés en revue, de la moindre création sur le walk of fame des grands couturiers où elle n'ose pas même s'aventurer en rêves, aux viennoiseries non moins artistiques du Café de Flore ; œuvres d'art sur meringue glacée son palais en salive encore. Elle débite le flot explétif à grand concours de « Tu ne le croiras jamais ! » et « si tu avais vu ça ! » ainsi que quelques « il faut tellement que je t'y emmènes la prochaine fois.» pour ponctuer la diatribe enflammée, limite éperdue, de son ode à l'amour pour la capitale française et sa semaine éprouvante (selon elle) — pourtant, elle a beau y mettre les formes, et les intonations, elle remarque l'air lasse de son jumeau, l’œil distrait presque ennuyé qu'il porte sur ses discours. Elle s'en vexe à peine, se donnant à cœur joie dans la surenchère, elle fait mine d'ignorer, gesticulant au grès des rebondissements de son récit digne de Molière, elle peut incarner tous les rôles à la fois si nécessaire, ce n'est pas la première fois qu'elle joue devant lui. Piquée au vif lorsqu'il confesse son manque flagrant d'intérêt elle s'enfonce dans les coussins de velours tandis qu'une moue mi-enfantine mi-bougonne déforme ses lippes « — Je vois ça, tu n'as prêté aucune attention à tout ce que j'ai raconté de la soirée ! Déjà que tu n'es même pas venu. Tu pourrais au moins faire semblant de m'écouter. ».

Bien vite le caprice se trouve balayé sur une tonalité inquisitrice, il y a ce regard des mauvais jours, le faciès disparaît derrière l'ombre de l'inquiétude, si ses doigts s'avancent pour saisir sa paume ils se rétractent aussitôt face à l'expression accusatrice qu'il s'applique à arborer « — Je suis ravi que tu aies passé un bon moment à paris, vraiment. mais je sais aussi ce qui s'est passé avant la fashion week. quand est-ce que tu comptais m'en parler ?  — Mais de quoi est-ce que tu parles ? demande-t-elle réellement incrédule, elle sait bien que son frère déteste se répéter, — Kwon Jia. Je suis au courant pour votre rendez-vous... Je peux savoir ce qui t'as pris ?Je- Quoi ? cette fois c'est tout son corps qui se tend de surprise, elle tangue un instant dans son écrin velouté — Est-ce que tu oses me faire suivre ? » sa voix grimpe d'un cran, d'un geste rageur elle replace son verre sur la table basse et l'air se charge d'une fragrance défensive ; let's crush this shit « — J'ai même pas à te fournir d'explications ! T'as cru que j'étais qui ? Ton assistante ? Alors quoi maintenant tu me surveilles ? J'arrive pas à le croire ! » les derniers mots sont crachés avec ressentiment, se redressant pour faire quelques pas dans la pièce elle arpente l'espace qui les sépare telle une lionne en cage, le fusillant à distance. Elle a envie de lui hurler que c'est injuste, qu'elle n'a rien fait de mal, que ça ne le regarde absolument pas, mais ça le regarde un peu après tout. La vérité logée sous l'indignation qu'elle affiche pour mieux éviter une discussion désagréable, un problème qu'elle préfère continuer d'ignorer.




⊱ Are you deranged like me ? Are you strange like me ? Lighting matches just to swallow up the flame like me ? Do you call yourself a fucking hurricane like me ? Pointing fingers cause you’ll never take the blame like me ?
Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 2
MESSAGES : 400
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyMer 20 Oct - 20:19

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



Et par delà la tendresse, c'est cette naïveté qui l'horripile. Il voit dans ses prunelles toute l'innocence dont elle se pare, la perplexité en poudre sur ses joues – et là, cet émoi qui tord subtilement le contour rosé de ses lèvres ! Divine, même dans l'impénitence. Dami, elle sait sans savoir, ne réalise pas la portée de ses actes avant de commettre l'impensable. Des cartes, elle est la bonne étoile comme le courroux, la chance autant que l'irrévocable... the wild card qui joue avec son cœur, le dépose sur tous les tapis avant de regarder son jeu – peine perdue.

Accusatrice désormais, les aigus sont atteints dans des notes fébriles. C'est avec la fougue des pécheresse qu'elle revendique la plaie béante d'une liberté mise à mal. La jumelle peste farouchement à l'encontre des limites franchies, ce avec des moyens dépourvus d'égard pour la moralité – et son frère a pour seule certitude le bienfondé de ses agissements, aucunement prêt à faire des concessions dans ce genre de discussion. You should know better, dear dear sister. Face à ces cris il reste de marbre, statue pompeuse se ressert un verre dans un calme véhément... « Oh, vraiment ? Aucune explication ? Je ne mérite pas de comprendre le pourquoi de cette entrevue qui à cause de certains de nos choix passés pourrait détruire tous les efforts de notre famille pour maintenir une bonne réputation depuis la création de notre entreprise qui remonte à quoi – quatre générations ? » expression inchangée – lui, vilain ! Sait jouer du pokerface.  « Alors oui, ça me donne envie de te faire suivre, et me fait regretter de ne pas le faire. C'est un de mes amis qui m'a glissé t'avoir vu avec elle, lors d'un diner la semaine dernière. Alors tu peux laisser la scandalisée au placard – Dami... reviens t'asseoir.  » bunch of lies. Le tracker sur son téléphone pour preuve insalissable du contraire, l'agent Park dédié aux allés et venus de mademoiselle Seo en évidence des faussetés offertes sous le masque d'un ange. Les mensonges sont déblatérés avec confiance, tranquillité. « Tu crois que ça me fait plaisir tout ça ? Je – je ne te comprends pas. Tu connais les risques, tu connais les enjeux. Pourquoi ? » Pour se faire entendre, jouer sur l'empathie – la culpabilité. Car il sait que dans la colère, il est incapable de se contrôler: et c'est avec les émotions sous sa coupe que la bataille doit être menée.





@seo dami  HERE COMES TROUBLE (dami) 3096957176

Seo Dami
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11481-seo-dami-damn_it#342599
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 6e820b788771b00f9d23fab59714774a
AVATAR : SHIN RYUJIN
POINTS : 99
MESSAGES : 1539
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyMer 3 Nov - 21:28

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


Elle déteste. Elle déteste lorsqu'il fait ça, lorsqu'il s'adresse à elle de cette façon, suffisance au bord des lèvres il coule la colère d'une bien-pensance qu'il lui renvoie au visage sous couvert d'une fausse inquiétude, d'un je-ne-sais-quoi qui le rend si irritable derrière ses certitudes. Il affirme, elle s'insurge. Elle n'accepte pas l'affront des reproches, la stratégie des confidences lorsqu'elle songeait seule à retrouver la tendresse d'une intimité attendue, elle se sent prise au piège d'une toile savamment tissée bien avant le repas, bien avant le rendez-vous planifié, peut-être même avant cela ? Elle ne sait pas quand, ni même comment, et c'est finalement ce qui la rend si rouge colère, elle décolore carmin sur le tapis à trois-cent milles wons qu'elle martèle sauvagement, le pas est rageur, la démarche guerrière dans ses envies de riposte. Dans ces moments-là, il n'y a plus d'eux, seulement elle et lui, séparés par les barrières qu'il élève pour la replacer coupable dans son plus bel habit du jugement - il la toise d'un calme apparent au bout de son verre, tout est maîtrisé, aucun geste n'est superflu, aucune parole n'est impulsive. Tout est, constamment, sous contrôle. Ça lui donne envie de lui en coller une.

« — Tu n'as pas le droit de me traiter comme ça ! »

L'oeil pétille d'une fureur volatile embrassant l'atmosphère, et de cette autre chose non moins palpable, c'est le goût de la trahison qui fait trembler ses babines d'une grimace amère, « — Je sais très bien tout ça, tu crois que je ne le sais pas ? et elle perçoit distinctement l'hypocrisie mielleuse enrobant le pronom qu'il souligne, il dit nous et tout ce qu'elle entend c'est ce tu recraché à sa face en un millier de petites échardes incisives destinées à asseoir la culpabilité passée. — Je ne veux pas m'asseoir. je veux m'en aller d'ici — Je n'ai pas à t'écouter, c'est ridicule ! » ne me parle pas comme ça, ne me dis pas ce que je dois faire - les bras se referment sous sa poitrine en parure défensive, prête à bondir d'une pulsion violente au prochain assaut, l'attaque qui suit se fait cependant plus furtive, la déconcerte par sa portée double, perfide dans sa douceur, cruel dans sa clémence : elle perd pied. C'est la tempête dans ses pensées, et voilà qu'elle se livre à une partie de dominos intérieur où chaque objection est renversée avec la dextérité d'un orfèvre, parce qu'elle se sait fautive, parce qu'il sait quel mécanisme enclencher pour la faire tomber. « — Ce n'était pas prémédité... Je l'ai croisé, c'est tout. Qu'est-ce que j'étais censée faire ? Partir en courant ? Me cacher sous une table peut-être ? la voix s'apaise, mais le regard mitraille encore — Et peut-être que moi j'en ai assez de tout ça. De ne pas avoir le droit de parler de Minah, jamais. Tout le monde fait comme si de rien était mais c'est faux. On était sept, maintenant elle n'est plus là et je regrette mais c'est différent. Faire semblant rend pas ça moins bizarre. »




⊱ Are you deranged like me ? Are you strange like me ? Lighting matches just to swallow up the flame like me ? Do you call yourself a fucking hurricane like me ? Pointing fingers cause you’ll never take the blame like me ?
Seo Eido
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11744-seo-eido-username847
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 96971ec55ebc4711e28dc3e1b029ba6eef84adb1
AVATAR : wong yukhei (lucas)
POINTS : 2
MESSAGES : 400
NOUS A REJOINT LE : 19/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyVen 26 Nov - 17:52

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩



« Tu n'as pas le droit de me traiter comme ça ! »

Comme quoi ? La gamine qu'elle projette sur les murs dans ses bêtises prises sur le fait, ou la bête fauve qui grogne après avoir mordu une main souveraine ? Dami a l'émoi rougi d'un sentiment d'injustice, ça semble traverser tout son corps d'un frisson de colère. A défaut de comprendre le raisonnement derrière ses vilains agissements, de la fureur il saisit la hargne folle: l'autre moitié d'eux craint la séparation au nom d'une trahison salace, pousse dans ses retranchements leur lien immuable. Il songe à capituler, prouver sa bonne foi d'une bonté fraternelle - mais c'est elle qui achève leur grandeur de petitesse, elle qui menace leur empire ancestrale. « Je sais très bien tout ça, tu crois que je ne le sais pas ? Je ne veux pas m'asseoir. je veux m'en aller d'ici. Je n'ai pas à t'écouter, c'est ridicule ! » Il essuie ses exclamations d'un revers d'intransigeance, regrette que la maîtrise et la mesure ne soient pas reparties équitablement entre les enfants devenus grands ( omettre ses propres extrêmes d'une connivence frauduleuse ). Eido ferme un peu les yeux, fait vivre au creux de ses paupières quelques nuances trouvées dans des souvenirs diffus. Démon rouvre le bal dans un costume cruel, pare ses expressions d'un masque calqué sur les tristesses d'autrui. pour prétendre l'émotion, copier son double.

et les artifices apaisent les flammes ! le frère jongle avec ses nobles sentiments ( remontrances destructurées ). sirupeux qu'est le miel dans sa voix - du sucre pour la pitié. « Ce n'était pas prémédité... Je l'ai croisé, c'est tout. Qu'est-ce que j'étais censée faire ? Partir en courant ? Me cacher sous une table peut-être ? Et peut-être que moi j'en ai assez de tout ça. De ne pas avoir le droit de parler de Minah, jamais. Tout le monde fait comme si de rien était mais c'est faux. On était sept, maintenant elle n'est plus là et je regrette mais c'est différent. Faire semblant rend pas ça moins bizarre. »

réflexion rapide quant à la marche à suivre - c'est la famille dans son intégralité qu'il aurait dû envoyer à l'étranger. il haït la vermine qui s'accroche à ses pieds, maudit les demi-actions qui ne règlent pas le problème dans son entièreté. délicatement le craquement se fait entendre - nuque tournée. eido s'élève, quitte enfin le canapé pour se rapprocher de sa moitié. « je sais. je sais tout ça. » il cherche les mains de sa sœur, prêt à encaisser des brisures de violence.  « tu crois qu'elle ne me manque pas ? » eh bien, c'est le cas. ou pas ? incapable de statuer sur le sujet, des gravats de jalousie enterre l'amitié presque désincarnée: et le regard en est véritablement confus. « on était sept. d'une certaine manière, on a même été huit. » référence à l'eau trouble, vagues à l'âme. « oui on était sept. mais maintenant nous sommes six. je sais c'est différent, j'en conviens. mais c'est comme ça. il faut qu'on reste unis, qu'on se protège les uns les autres. » protège-moi, dami. protège-toi.


@seo dami  HERE COMES TROUBLE (dami) 3096957176

Seo Dami
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11481-seo-dami-damn_it#342599
ANIMATION ✺ do you want to play a game?
UNE P'TITE PHOTO ? : HERE COMES TROUBLE (dami) 6e820b788771b00f9d23fab59714774a
AVATAR : SHIN RYUJIN
POINTS : 99
MESSAGES : 1539
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
AGE : 21
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) EmptyMer 15 Déc - 23:50

HERE COMES TROUBLE

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩


De la tendresse fraternelle il tente de puiser un semblant de lucidité, un apaisement immédiat dont elle n'est d'ordinaire pas capable, la maîtrise ne fait pas partie de ses qualités (considérée défaut). Sa rage ravage, son amour étreint, elle n'est que flammes et éclats où il se fait gouverneur de la juste mesure. Il n'y a que ses mains qui osent s'aventurer jusqu'à elle, un touché délicat qu'elle autorise d'une hésitation flagrante, elle endort ses pulsions meurtrières pour retourner gamine d'argile entre ses paumes habiles. Devant son âme avide elle fait jaillir espérances et flots de clarté, il rassure de sa voix velours, promets les mêmes incertitudes si ce n'est le même manque. Et Dami, elle n'y voit rien, elle calque ses besoins sur les siens, accueille aussitôt ce qui lui paraît évidence, ce qui la réconforte. Pourtant, contrairement à ce que tous croient, elle connaît son frère et ses travers, elle n'est dupe que le temps d'un souffle, d'un murmure, d'un mensonge, elle n'est dupe que pour mieux se cacher à la réalité qu'elle ne veut pas voir exister. S'il est brisé alors qu'est-elle dans cet échec ? S'il est ténèbres elle sera lumière, guère douce seulement iridescente, l'aveugler d'un amour sincère et sans limites, qu'entre ses bras il perde ses revers.

dans les maux qu'il déchaîne
elle se laissera périr du pouvoir de sa haine
s'il sème encore quelques outrages
elle se livre vaincue sans rancune et sans rage

« — Je ne sais pas, te manque-t-elle ? demande-t-elle un brin accusatrice, la paume est caresse mais la voix se pare de doutes qu'il suscite malgré lui, elle se sent si proche de céder à ses beaux rôles et ses artefacts, elle s'accroche, encore un peu, — Je ne sais rien parce que tu ne me dis rien. l'amertume lui pique les yeux, ils clignotent en phares de prévention, réclamant les confessions que toujours il retient si bien — Je ne ferais jamais rien qui mettrait ça en danger ! » le ton grimpe à nouveau, offusquée d'un blâme qu'elle juge arbitraire, ou peut-être est-ce parce qu'il sonne si vrai ? Dami le sait, elle délave ses erreurs sur eux s'étonnant chaque fois du changement de couleurs. Elle ne l'admettra pas, le baiser d'enfant tatouant la fuite dans les veines de Nabo. La romance inconsciente de ses folies adolescentes. Elle se range aux bras de l'inaccessible, sa mère qualifierait son comportement de pathologique, immature, et auto-destructeur. Elle lui dirait de « grandir un peu » et de ne surtout pas finir cette part de pudding. Et elle ne sait même plus, si ses envies le sont vraiment ou si elles ne sont que l'effet d'un esprit de contradiction permanent. Eido a raison, elle gâche et entache. Elle ne sait pas prendre soin d'eux comme lui le fait. Alors elle ravale sa fierté, ses fureurs aux charnues qu'elle mordille de frustration, abdique dans un souffle crispé « — Je ne la reverrai plus c'est promis. »




⊱ Are you deranged like me ? Are you strange like me ? Lighting matches just to swallow up the flame like me ? Do you call yourself a fucking hurricane like me ? Pointing fingers cause you’ll never take the blame like me ?
Contenu sponsorisé
HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
(#) Sujet: Re: HERE COMES TROUBLE (dami)   HERE COMES TROUBLE (dami) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: