1234
((Tian)) Du soleil sous la pluie

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Partagez

 ((Tian)) Du soleil sous la pluie


Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ((Tian)) Du soleil sous la pluie C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie EmptyDim 3 Oct - 11:30


⊱ Du soleil sous la pluie


OUTFIT ─ Le cœur lourd, mais surtout aux pulsions accélérées Cheng avançait dans les rues trempées de la capitale. La pluie battante, signe d’un reste d’une saison des pluies encore non loin. Il avait hâte de retourner dans son studio partagé avec sa moitié et lui dévoiler alors cette nouvelle surprise qu’il tenait entre ses bras. C’était tellement précieux, tellement petit et bien que sale par la vie dans la rue, tellement beau. Une boule de poils marron, mais d’une telle couleur qu’on pouvait deviner une fourrure blanche d’origine. De sa veste, il la protégeait de l’eau du mauvais temps et de son amour il allait lui donner une magnifique vie. Il le savait, il le voulait et il le ressentait. Ce n’était pas un chat adopté dans un centre spécialisé, mais une petite femelle qui traînait souvent près de son restaurant. Discrète, elle volait dans les poubelles du commerce mais pleurait de plus en plus jusqu’à un soir où elle n’avait su quitter les jambes du cuisinier en fin de service. Comme d’une adoption mutuelle, ce chaton avait autant adopté Cheng que réciproquement. Elle s’était laissée faire lorsqu’il avait tendu les bras pour l’attraper, faible et affamée, il l’avait rentrée dans le restaurant sur le fermeture et lui avait donné un reste plus propre que ce qu’elle pouvait trouver dans les déchets. Grand sourire aux lèvres, il n’avait suffit que d’un miaulement et le fait qu’elle ne le quittait plus pour que le cuisinier se décide de la ramener au studio.

Il reçut beaucoup de regards exprimant toutes sortes d’expressions dans le métro, mais c’était le dernier de ses soucis alors que son attention était obnubilée par l’animal. Il manqua d’ailleurs de peu son arrêt de se prépara à affronter la pluie de nouveau jusqu’à son studio. Malin, il avait laissa son parapluie au restaurant, bien trop concentré sur le chaton pour se soucier de la pluie battante. Quelques pas, puis un jonglage intense pour libérer une main et ouvrir la porte de l’immeuble et enfin Cheng était devant son appartement. Il attendait devant la porte, loin d’être hésitant mais cherchant la meilleure manière de surprendre son meilleur ami avec cette nouvelle arrivée. Quelques doutes se glissèrent dans sa tête, notamment l’inquiétude envers l’intégration de ce chaton, comment Peanut allait-il réagir ? Comment Tian allait-il réagir aussi ? L’étudiant tenta de laisser tous ses doutes de côté et entra enfin le code dans la serrure et pénétra dans le studio.

« Tiantian, je suis rentré. » Il trempait l’entrée, dégoulinant de cette pluie extérieure qui l’avait attaquée sur tout le chemin. Son sourire était présent et heureusement qu’il n’avait pas froid mais le chaton était toujours caché. « Je nettoie après, t’inquiète, mais viens. » Chaussures enlevées, il laissa une trace d’eau derrière lui alors qu’il tirait son meilleur ami du bras jusqu’au centre du studio. Refusant de mouiller les meubles, il s’assit en tailleur au sol et observa les réactions du chinois. « Baobei, je suis maman. » Il rit, au même moment qu’un aigu miaulement se fit entendre, ramenant aussitôt l’intérêt de Peanut sur ce qu’il se passait au centre du salon. « Elle était perdu, ne savait pas où aller et… Je l’aime déjà ? » Doucement, il dévoilait la boule de poils qu’il avait réussi à protéger de la pluie, toujours avec beaucoup de tendresse dans ses gestes et la déposa entre ses jambes. Encore protégée, mais avec un pied dans son nouvel environnement.
Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((Tian)) Du soleil sous la pluie Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 143
MESSAGES : 60
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 24
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: Re: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie EmptyMer 20 Oct - 20:37


⊱ Du soleil sous la pluie


OUTFIT ─ En quittant la boutique, c'était sous les trombes d'eau que le chinois avait parcouru le chemin jusqu'à l'arrêt de bus. Trempé, il avait frissonné tout le long de la route. Il avait beau pleuvoir, l'air était encore relativement doux et les climatiseurs tournaient encore. L'air froid du bus sur ses vêtements trempés le faisait trembler, et Tian ne rêvait à présent que d'une chose, rentrer au studio, prendre une douche brûlante qui teinterait sa peau d'un rouge presque inquiétant et se mettre au chaud sous la couette. Son meilleur ami (et colocataire) était de service du soir, il ne pourrait malheureusement pas l'utiliser comme bouillotte vivante dans l'immédiat, mais le médium était une personne patiente. Et puis, avec un peu de chance, Peanut viendrait se blottir contre lui et lui apporter cette chaleur qui lui manquait tant.

Réconforté à l'idée de cette douche et de sa couette qui l'attendaient, il trouva ainsi le courage d'affronter cette pluie, dernier vestige de cette saison si particulière à leur continent. C'est, une fois de plus, dégoulinant qu'il entra dans l'appartement qu'il partageait avec celui qu'il désignait comme l'homme de sa vie. Abandonnant ses chaussures dans l'entrée, ainsi qu'une partie de ses vêtements, essayant ainsi de limiter le désordre qu'il pouvait mettre dans leur espace de vie. À moitié nu, il s'était baladé dans le studio, saluant brièvement Peanut avant de prendre la direction de la salle de bain, sa peau montrant une chair de poule évidente, signe du froid qu'il ressentait. Puis finalement, le reste de cette fin d'après-midi passa rapidement, une fois réchauffé par sa douche, il avait rangé son bazar dans l'entrée, puis s'était installé dans son petit espace, devant son autel, non sans s'enrouler dans une couverture avant de poser ses fesses sur un coussin.

Il était en train de se ressourcer, un bouquet d'herbes séchées en train de brûler, un volute blanc l'entourait alors que, les yeux fermés, il était connecté à son ailleurs. La porte s'ouvrit, à peine ouverte, il entendit la voix de Cheng résonner dans le studio. Ne parvenant pas à s'empêcher de sourire, il fronça néanmoins les sourcils en sentant quelque chose de différent, de plus, avec son meilleur ami. Il rouvrit doucement les yeux et s'avança près de sa moitié, ne pouvant s’empêcher de rire en constatant qu'il rentrait dans le même état que lui un peu plus tôt. « Oh non baobei, toi aussi tu as oublié ton parapluie ? » Son visage passa ensuite par plusieurs émotions, d'abord l'incompréhension puis une surprise ravie en avisant le petit animal au sol. « Oh ! » Il comprenait mieux son ressenti un peu plus tôt. Comprenant qu'il était impressionnant pour un être aussi petit, il imita Cheng et s'assit en tailleur. « Vous êtes trempés tous les deux. » Prenant la couverture qu'il avait autour de ses épaules, il prit la petite boule de poils (sales) et l'y déposa, roulant les côtés pour lui faire un cocon. « Tu devrais aller prendre une douche et te changer babe, tu vas attraper froid. Je m'occupe d'elle. » Et Peanut, observateur jusque-là, arriva pour renifler la nouvelle venue. Contrarié, le petit prince se détourna bien rapidement pour se placer en hauteur et juger la scène. « Peanut aussi veille ! » Tian était bien plus optimiste que l’intéressé. « Tu me raconteras tout après – car il sentait bien que son meilleur ami en crevait d'envie – mais tu dégoulines. » Et il savait que Cheng pouvait rester là des heures, à regarder cette petite vie avec des yeux brillants d'amour, et complètement oublier de prendre soin de lui. Le médium serait son garde fou.


Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ((Tian)) Du soleil sous la pluie C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: Re: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie EmptyDim 24 Oct - 17:01


⊱ Du soleil sous la pluie
ft. @Wu Tian


OUTFIT ─ Sa présence annoncée, aussitôt avait-il passé le pas de la porte de leur studio. Néanmoins, il avait gardé l’existence de cette petite boule de poils coincée entre ses bras secrète. L’effet de surprise était clairement visé et Cheng espérait réellement qu’il réussirait son coup bien que ses vêtements trempés lui volaient la vedette déjà. Seulement pour une courte durée alors que, impatient le sino-coréen ignora la question de son ami pour dévoiler l’être qu’il avait récupéré. Nouveau soleil de leur vie qu’il ramenait dans le petit appartement, une âme en plus à nourrir mais surtout à qui donner tellement d’amour. Cheng était l’accumulation de beaucoup de choses, il aimait facilement et aimait tellement à ne plus quoi savoir en faire ((étouffé par ces sentiments )). En lui se stockaient des émotions parfois incontrôlables, mais généralement positives qu’il avait envie de transmettre aux autres. Et Tian était celui qui recevait en majorité tout cet amour : homme de sa vie, il ne pouvait en être autrement. La logique parlait simplement.

Mais pourrait-il être jaloux de ce petit soleil originairement blanc amené dans leur cocon d'intimité ? Sûrement alors que le chinois s’occupait déjà de la placer au chaud pendant que Cheng, faisant la moue, restait trempé à côté. « Je veux m’occuper d’elle aussi, t’as déjà pris ta douche ? Viens la prendre avec moi, Hae pourra venir aussi. » Il tirait sur le bras de son ami comme un enfant cherchant à attirer l’attention de sa mère. « Hae, comme nom ça lui va bien ? Notre petit soleil tout sale. » Un regard vers l’autre animal plus âgé, jaloux de devoir aussi brusquement partager son territoire et l’étudiant se leva pour attraper peanut dans ses bras. « Mais toi aussi tu restes notre amour, bébou. » Seulement l’animal cherchait à fuir l’humidité, griffant très légèrement le garçon pour s’échapper de son emprise et rester au sec. En effet, il continuait de dégouliner partout dans l’appartement et ils devraient nettoyer par la suite. Hochant la tête, il fila à la douche non sans plusieurs derniers regards vers sa nouvelle protégée et un regard faussement (( et plein d'amour )) menaçant vers Tian pour s’assurer qu’il s’occuperait bien d’elle.

Quelques minutes plus tard il les combla de nouveau de sa présence, propre avec les cheveux encore humides et en bataille, preuve de son impatience de retrouver ceux qu’il aimait le plus au monde. « Hae baobei, viens on va te faire un bain. » L’animal ne bougeait pas comme tétanisé par ce nouvel environnement. Cheng l’attrapa avec toute la délicatesse du monde jusqu’à l’évier de leur cuisine. Tout fut rapidement installé pour nettoyer la fourrure du chaton et l’étudiant, aidé de son meilleur ami se mit à la tâche. « Elle ne bouge pas, elle est plus sage que Peanut en tout cas ! » Quelques rires puis un mot d’excuse pour l’animal qui les observait toujours depuis son perchoir. « Alors cher Tian tian, qu’est-ce que ça fait de devenir papa pour la troisième fois ? » Car entre Peanut, leur didi Hui et maintenant Hae, la famille ne faisait que s’agrandir.
Néanmoins, il suffit d'un moment d'inattention que leur nouveau colocataire ne s'échapper d'entre les mains des deux garçons. Sautant depuis l'évier, elle fila dans le studio laissant eau et savon sur son passage.

Wu Tian
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t12132-wu-tian-astrian#355685
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((Tian)) Du soleil sous la pluie Xiao-zhan-black-and-white
AVATAR : Xiao Zhan
POINTS : 143
MESSAGES : 60
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
AGE : 24
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: Re: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie EmptyMar 9 Nov - 22:15


⊱ Du soleil sous la pluie


OUTFIT ─ Le cœur de Cheng était immense. Il semblait lui-même l'ignorer mais Tian, lui, voyait ce grand cœur, il contenait tellement d'amour, Cheng le donnait si librement et si fort qu'il oubliait parfois de s'y laisser une place et de s'accorder de cet amour. Le médium s'était promis d'être celui qui lui rappellerait toujours de prendre soin de lui, de manger, de se réchauffer, tout ce qu'il fallait pour qu'il soit bien et soit en sécurité. Et il tiendrait cette promesse même si pour cela, il devait l'arracher à ce nouveau bébé qui venait de rentrer dans leur foyer. Tian ne se posait même pas la question de le garder ou non, il suffisait de voir le regard de sa moitié pour savoir que c'était pour la vie avec ce chaton tout sale et décoiffé. « Hae c'est parfait comme prénom. Et Hae, Peanut et moi on sera là lorsque tu sortiras propre et réchauffé de la douche. » Il lui sourit en coin. « Ta bande de bêtes errantes sera là. » Car Cheng ne ramassait pas que les chats errants, il avait bien fini par ramasser un Tian errant et perdu aussi.

Cheng finit par aller se doucher, pendant ce temps-là, Tian se leva et alla chercher un petit bol dans lequel il mit quelques croquettes qu'il ramollit avec de l'eau tiède. Il posa le bol devant la boule de poils, si elle était affamée, elle avait trop peur pour oser manger, le chinois faisait attention que Peanut ne vienne pas lui piquer son repas. Le médium ne vit pas le temps passer et releva la tête presque surpris lorsque son meilleur ami sortit de la salle de bains. Il l'aida à préparer le bain du chaton, soucieux de la voir aussi effrayée. « Elle est sage mais elle est surtout morte de peur. » Il fît la moue et passa sa main sur les yeux de la boule de poils pour qu'elle n'ait pas d'eau qui y rentre. « Qui sait ce qu'elle a vu dans la rue. Elle a peut-être croisé des rats en plus... » Il frissonna rien que d'y penser. Mais son attention se reporta rapidement sur la tâche qu'il effectuait. « Oh... » Papa pour la troisième fois. Il se redressa et sourit doucement. « On peut pas rêver mieux. » Il allait même embrasser son meilleur ami mais Hae en avait décidé autrement. Elle sortit rapidement de leur vue mais les traces trempées qu'elle avait laissé sur le sol permettaient de la repérer facilement. « Plus sage que Peanut hein ? » Il se retrouva bien vite à quatre pattes, penché sous un meuble à murmurer mots doux et petites promesses en tendant une croquette humide au chaton qui se tenait au plus loin d'eux. Après quelques instants sans résultat, il se redressa avec un soupir et regarda Cheng. « C'est pas moi le parent préféré. » Et il se redressa, allant prendre Peanut dans ses bras (qui se laissa faire en faisant la tête), regardant son meilleur ami essayer d'attraper l'animal. Tian déposa le chat sur le lit et alla prendre une serviette pour être prêt dès que Cheng aura délogé Hae de sa cachette. « Je peux l'emmener chez le vétérinaire demain matin si tu veux. Pour être sûr de son sexe et nous assurer qu'il n'y a pas de soucis. » Il ne travaillait pas et pouvait donc se permettre de prendre de son temps pour s'occuper de leur bébé. « Et aller lui acheter ses petites affaires. » Il regarda Peanut qui battait la couverture de sa queue, montrant son mécontentement. « Je crois pas que Peanut voudra partager pour le moment. » Et il fît la moue, regardant leur bébé d'un air un peu réprobateur, mais il était tellement mignon qu'il finit par lui embrasser la tête, se faisant légèrement griffer à son tour accueilli dans un glapissement surjoué de douleur.


Bizarre, freak, monster. It's what they call you. What sets you apart can sometimes feel like a burden but it’s not. And a lot of the time, it’s what makes you great, what makes you who you truly are. Just a boy.
Bae Cheng
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : ((Tian)) Du soleil sous la pluie C88a40a8e1c58b4c06b5965a0d1fbceb587ed33b
AVATAR : lee donghun
POINTS : 208
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 23/09/2021
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: Re: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie EmptyJeu 18 Nov - 21:09


⊱ Du soleil sous la pluie
ft. @Wu Tian


OUTFIT ─ Est-ce que c’était ça le bonheur tel qu’il était parfois décrit dans les livres et autres films que Cheng ne regardait pas ? Est-ce qu’il atteignait déjà son paroxysme ? Dans cet humble studio, avec sa moitié ─ homme de sa vie, leur deux chats et le sino-coréen. Il pouvait mourir, il ne regretterait plus rien si ce n’était de passer plus de temps. Peut-être encore, Hui et sa mère manquaient à l’appel pour rendre cette perfection encore plus parfaite cependant c’était déjà bien suffisant. Comme si plus aucune négativité ne pouvait le toucher, comme s’il était complètement exempté de tels émotions qui ne pourrait lui faire perdre son sourire.

Lors que son retour, il était temps de donner tout l’amour qu’il avait à leur nouvelle arrivante, commençant par l’envie de la nettoyer de toutes les saletés de la rue ; de commencer cette nouvelle vie de la plus pure des façons. Si les débuts de ce bain improvisé ne fut pas des plus difficiles le chaton ne pouvait que contredire les mots du sino-coréen. A croire qu’elle comprenait ce qu’il racontait à son meilleur ami ─ a croire qu’elle les écoutait depuis tout ce temps. Les idées du passé de Hae étaient déjà lancées et Cheng ne put s’empêcher de glisser un bras autour des hanches du chinois pour le rassurer à la mention de sa plus grande peur. C’était un sujet encore difficile et, même pour une simple mention innocente, l’étudiant ne souhaitait pas voir revenir les mauvais souvenirs et phobies.

Fugue ou échappée rapide, le chat continuait de contredire toutes les paroles de Cheng. Elle se moquait ouvertement de sa personne et pourtant, il n’en était pas le moins du monde vexé. Toujours avec ce sourire (( presque idiot )) plaqué aux lèvres, il continuait toujours de vivre ce rêve en voyant sa moitié essayer de déloger leur nouveau bébé. « Attends, laisse-moi faire Tian tian. » Il y avait une connexion étrange en lui et Hae, il le ressentait ─ de la même manière que Peanut avait toujours été plus collé à Tian. Allongé au sol, sur son flanc comme s’il profitait simplement d’une sieste méritée, il observait Hae. Un simple sourire alors qu’il lui parlait comme il parlait à un enfant et, enfin, le chat sortit de sa cachette pour retrouver l’étudiant. « Sois pas jaloux Baobei, je t’aime tout autant que j’aime Hae et Peanut. » Légèrement moqueur mais avec une émotion tellement positive et légère dont il pensait bien ne pouvait plus s’en passer.

« Te presse pas, c’est pas urgent. Puis je veux être là pour emmener Hae chez le véto. » Comme s’il s’agissait de son véritable enfant, il ne pouvait déjà plus concevoir l’idée de le quitter. « Je n’irai pas en cours demain, c’est pas grave. » Pourtant, une simple pensée, même pas. Une légèrement filtration de tristesse passa dans le regard de Cheng quand il remarqua (( enfin )) la réaction de Peanut. « Tu crois que ça ira ? » Peut-être avait-il été trop vite ? Peut-être aurait-il dû voir avec Tian et Peanut pour accueillir un autre chat. « Et s’ils ne s’entendent pas ? » Comme une moquerie des étoiles, du destin. Hae se mit sur la défensive, entre les bras de l’étudiant tout en fixant Peanut. « Tiantian, baobei, et s’ils ne s’entendent pas ? » Jamais il ne pouvait déjà imaginer abandonner Hae. C’était déjà son bébé, le nouvel enfant de cette famille qui ne cessait de s’élargir. Pourtant la peur et l'angoisse était naissance dans ses entrailles.

Contenu sponsorisé
((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
(#) Sujet: Re: ((Tian)) Du soleil sous la pluie   ((Tian)) Du soleil sous la pluie Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Sauter vers: