1234
(( yes no maybe )) ft. jun hee.

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet :: seoul national university :: Locaux de la SNU :: Jardins
Partagez

 (( yes no maybe )) ft. jun hee.


Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : (( yes no maybe )) ft. jun hee. Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. EmptyJeu 16 Sep - 8:43

yes no maybe


ootd — tu ne supportais plus la vue des quatre murs de ton minuscule appartement, xieren. fallait sortir et respirer l’air frais avant que tu ne deviennes fou. c’était le désavantage de ne pas avoir de boulot ni d’études, tu passais la plupart de ton temps à tourner les pouces, qu’au point où tu ne pouvais plus te sentir ton  propre appartement. après le dernier fiasco qu’une certaine personne t’avait fait vivre — ce qui devrait être à la limite du stalking à ce point, soit dit en passant — tu n’avais plus l’envie de t’aventurer dans les rues de hongdae. au moins, pas avant quelques semaines… évitons de la recroiser, si ? à défaut d’essayer de ‘trouver’ de l’argent, ce qui n’était pas dans tes plans aujourd’hui, pour une fois, tu avais posé les yeux sur ta caméra avant de faire ton choix. quoi de mieux de te balader dans le coin et trouver de l’inspiration ? prendre quelques photos et revenir plus tard quand tu n’aurais plus l’envie de défoncer tous ces murs familier autour de toi. il n’y avait rien de mal à ça et il y avait possiblement rien qui pouvait te foutre dans les problèmes… si ? évidemment, tu n’avais pas pensé à ta malchance qui te suivait partout où tu allais, xie. si c’était le cas, tu serais resté dans ton appartement à te morfondre sur toi-même et ton sort.

et pourtant, te voilà qui avait enfilé des jeans noirs, un chandail blanc ainsi qu’une veste en jeans avant de mettre les pieds à l’extérieur. la première chose qui t’avait frappé, c’était l’air humide. ahh, septembre. le ciel était couvert de nuages, mais il était tout autant possible qu’on y retrouve une journée de pluie ou rempli de soleil, de cette météo capricieuse. tu avais laissé un soupir s’échapper de tes lèvres avant de quitter ton bloc pour te rendre à l’arrêt de bus. tu avais pris peu de temps avant de te décider de passer à l’université. bon. non, tu n’étais pas un étudiant, mais tu aimais te torturer en y traînant et en observant ce que tu aurais pu être, si seulement tu n’avais pas foutu ta vie en l’air. call it self hatred and disappointment. il n’était jamais trop tard, mais tu ne faisais jamais le premier pas, xie. c’était à croire que tu aimais souffrir. la caméra en main, tu étais descendu à l’arrêt devant l’université avant de t’aventurer dans les environs. le problème avec toi, c’était que tu étais un vrai imbécile. tu avais peut-être un iq plus haut que la moyenne, il n’y avait que très peu de temps où tu utilisais actuellement ta tête, parce que tu te retrouvais toujours dans des situations malchanceuses… comme aujourd’hui, xieren.

il en venait à un point où tu devrais réfléchir avant de débarquer dans un endroit en prenant des photos, surtout lorsqu’il s’agissait accidentellement de la copine d’un gosse de riche que tu avais eu le plaisir de croiser quelques jours plus tôt… quand tu lui avais dérobé son porte-feuille. voyez le ainsi. tu te baladais tranquillement dans les jardins, la caméra posée à l’oeil, cherchant quelque chose qui attirait ton attention lorsque tu étais tombé sur cette fille. une blonde assise en dessous d’un arbre, lunettes sur le bout du nez, concentré à lire un bouquin sur la mécanique quantique… ou quelque chose du genre, de ce que tu pouvais en voir. disons que tu n’avais jamais pensé qu’on allait te trouver louche, xie. c’était de l’art, c’était tout. pourtant, l’homme qui était arrivé à grand pas ne pensait pas ainsi lorsqu’il t’avait pris par le collet, prêt à te cogner au sol comme un sac de patates. ❛ att-attends, ❜ avais tu réussi à bégayer en tenant ta caméra comme si ta vie en dépendait. — spoiler alert, c'était le cas — ❛ c'est un malentendu, je jure. ❜ rire nerveux que tu laissais sortir en regardant autour de toi, pour une chance de t'échapper avec toutes tes dents. ❛ je suis... désolé ? ❜ que tu avais tenté en offrant un sourire — faux, évidemment — navré, lorsque tu avais réussi à replacer où tu avais vu son visage. tu ne pouvais pas t'échapper, n'est-ce pas ? tu avais vraiment le visage en plein dans les problèmes... great.


- code by neonmilk
Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : (( yes no maybe )) ft. jun hee. F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 73
MESSAGES : 171
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: Re: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. EmptyMar 2 Nov - 4:59
Yes No Maybe
Sometimes, only one personn is missing, and the whole world seems depopulated.

ft. @Jiang Xieren
OOTD || C’est probablement un des concepts les plus évidents, mais aussi bizarres de la vie : elle continue. Du moins, pour les vivants, elle le fait. Voilà environ trois semaines qu’elle s’est arrêtée pour la créative Soo Yun. Jeune femme plus âgée que Jun Hee avait appris à apprécier comme une grande soeur. Elle connaissait son secret, se plaisant à parfois acheter des vêtements pour Anna et lui refiler quelques accessoires. L’étudiant se sentait libre d’être lui-même, accepté avec ses excentricités, aimé amicalement avec son originalité. Son absence créait un vide. Il avait encore l’habitude de lui envoyer des messages, de lui partager des photos ou des memes, pour se rappeler dans la seconde suivante que jamais elle n’y répondrait ou les verrait. Il l’appelait aussi, juste pour entendre sa voix rayonnante sur son message automatisé. Une fois de plus, il remerciait son petit boulot d’influenceuse de lui avoir fait prendre l’habitude de prendre beaucoup trop de photos et faire beaucoup trop de vidéos. Ainsi, il avait une tonne de souvenirs avec la belle, que ce soit sous la forme d’Anna ou Jun Hee. Anna avait d’ailleurs pris une pause des réseaux sociaux, s’excusant auprès de sa communauté, mais elle n’avait pas la force de sourire, en ce moment. La réalité était aussi que Jun Hee n’arrivait pas à trouver la motivation de s’asseoir devant son miroir et de commencer la transformation. Les larmes se mettent à couler alors qu’il a à peine terminé de faire son teint. Inutile de se battre et d’essayer de continuer, il a donc délaissé ses pinceaux depuis.

L’appétit aussi lui fait cruellement défaut. Chose qui n’était pas normale pour le grand gourmet qu’il est. Il assistait à ses cours, par pure obligation, mais n’y tirait pas de plaisir. Les saveurs n’éclataient plus sur son palais, elles ne venaient plus danser la valse avec sa langue. Les frissons ne répondaient plus « présent », puisque rien ne goûtait plus… aussi bon qu’avant. Tout le monde lui dit, pour le consoler, que ce n’est qu’une question de temps. Jun Hee le sait déjà. Ce n’est pas la première fois qu’il perd quelqu’un de proche. La douleur n’en est pas moins présente pour autant et rien ne l’avait préparé à traverser cela de nouveau. Le cours terminé, l’étudiant ne se dépêcha pas comme les autres à filer. À quoi bon ? Il n’avait rendez-vous avec personne, considérant ne pas être d’agréable compagnie en ce moment. Il n’avait pas prévu de tourner une vidéo pour Anna, puisqu’il en serait littéralement incapable. Inutile de penser à rentrer cuisiner, il n’arrivait à créer rien qui ne le satisfasse. Le jeune homme traîne plutôt les pieds dans les couloirs, errant sans vraiment réfléchir à où il va. Instinctivement, il se retrouve à un endroit où il venait souvent rejoindre Soo Yun. Son coeur se serre de remarquer son absence latente, puis il tourne les talons pour s’en éloigner le plus possible. Personne n’ose venir lui parler, alors qu’il croise pourtant quelques connaissances sympathiques. Il ne leur en veut pas pour autant, pensant que c’est mieux ainsi.

Ses pas l’amènent finalement à l’extérieur et la température lui fait rapidement comprendre qu’il a oublié sa veste dans la salle de classe. Il soupire longuement, découragé parce que depuis le temps, quelqu’un doit l’avoir trouvé et être parti avec. Bon, tant pis… il devra s’endurer, le temps de rentrer. Chose qui n’aurait pas dû être bien longue, mais voilà que son regard s’accroche sur une figure familière qui est en bien mauvaise posture. Jun Hee hoche la tête, découragé. Il ne faut pas se méprendre, il a beaucoup d’affection pour Xieren, mais comment ce dernier fait-il pour toujours se mettre dans les pires situations ?

Oi ! Xie ! Qu’est-ce que tu fous ? » lança-t-il, essayant de mieux comprendre la situation.

L’appareil photo… c’est bel et bien le sien, non ? Donc, cette fois, ce n’est pas avoir volé quelqu’un… c’est déjà ça.

T’as les photos pour le projet ? Le professeur me rend dingue à me harceler pour les voir… » ajouta-t-il, improvisant une histoire sur le tas.

Il se masse le front, faisant comme s’il en avait marre de bosser sur ce fameux travail et vient se poser près de son ami et de l’inconnu.

Hello… tu peux poser mon ami, s’il-te-plaît ? J’ai vraiment besoin de passer ce cours et ma note dépend de son talent… » expliqua-t-il en lui pointant l’appareil photo.

Avec un peu de chances, l’autre se dira qu’il faut se serrer les coudes, entre étudiants et le laissera aller ? Même si c’est un beau gros mensonge… mais ça, il n’a pas besoin de le savoir !
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : (( yes no maybe )) ft. jun hee. Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: Re: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. EmptyDim 16 Jan - 11:38

yes no maybe


ootd — tu ne croyais pas aux superstitions, à l'astrologie ou peu importe les trucs insensés qu'on voulait vous faire croire, mais sur le coup, tu aurais souhaité avoir lu ton horoscope du jour pour connaître la chance que tu avais aujourd'hui, parce que clairement… tu en avais aucune. que ça soit à l'intérieur de ton appartement dénué de personnalité ou à l'extérieur, tu arrivais toujours à te retrouver dans ces situations improbables. ce n'était pas comme si tu cherchais à t'y mettre non plus, simplement tu avais l'impression qu'on posait les yeux sur toi et qu'on n'aimait pas ta gueule. certainement, ça devait être l'explication, si ? ou peut-être que tu aurais dû penser un peu plus avant de te rendre en plein milieu de l'université pour prendre des photographies, xieren. ce n'était pas de ta faute entièrement, tu ne pensais pas plus loin lorsque tu voyais quelque chose qui t'inspirait, tu te devais de capturer le moment. tu étais maladroit dans tous les domaines auquel tout touchait, même lorsque tu ne pensais pas l'être. voilà pourquoi on t'avait par le collet, les pieds touchant à peine au sol. dans certains cas, tu n'aurais pas hésité à sauter sur l'occasion de lancer le premier coup. mais non seulement était-il plus grand et large que toi, tu ne voulais pas risquer avoir plus d'attention qu'on te portait déjà. c'était arrivé quelques semaines plus tôt, la sécurité t'ayant gentillement escorté à l'extérieur du périmètre de l'université après t'être disputé avec un étudiant. tu ne voulais pas qu'on te banisse complètement, non plus, si ? et tu étais dans le tort, aussi. ça n'aidait en rien de te défendre. tout ce qui t'importait, c'était ta caméra. palpitant qui cognait contre ta cage thoracique, mots soufflés dans une rare tentative de faire descendre d'un cran la situation, ce qui ne marchait pas vraiment. l'homme ne t'avait toujours pas lâché et les mots qu'il te glissait passait d'un oreille à l'autre sans vraiment que tu ne puisses le comprendre. et alors que tu pensais être complètement foutu, une voix familière te parvenait. on te sauvait, t'étais sauvé ! ❛ ah, jun hee. c'est un malentendu, c'est tout, rien de bien grave, on s'arrange, si ? ❜ vague de soulagement à entendre jun hee souffler une excuse bidon, parce qu'on ne semblait pas vouloir te lâcher, tu hochais la tête vivement pour corroborer son histoire. ❛ ou- oui, ils sont dans ma carte mémoire, ❜ que tu soufflais en laissant échapper un rire nerveux. qu'il te lâche, tu suppliais presque. tu sentais ta caméra qui te glissait lentement des mains et si ça tombait, c'était toi qu'on allait devoir ramasser à la pelle, à la suite. précieux objet que tu traînais avec toi depuis des années, désormais, ce n'était pas aujourd'hui que tu allais la perdre, parce qu'enfin, tu avais les deux pieds solidement posés au sol. l'étudiant te regardait de façon mauvaise en te soufflant qu'il allait te retrouver plus tard et que tu avais de la chance que ton pote était arrivé et tu avais cligné des yeux en le regardant partir. wow. tu étais vraiment passé à deux doigts d'avoir le nez cassé, de nouveau. ❛ tu m'as sauvé la vie ! j'ai vraiment cru que j'allais y passer aujourd'hui, ❜ que tu t'étais exclamé en te tournant vers lui. ❛ merci, ❜ que tu continuais avant de remettre ta caméra dans son étui, délicatement. tu n'allais pas le briser aujourd'hui, ça en était certain. tu refusais de perdre cet objet, beaucoup trop important pour toi. il était vieux, certes. tu le traînais avec toi depuis des années et des années, mais tu n'avais pas l'argent pour en acheter une autre, tu préférais l'utiliser d'une autre manière, puis tu l'aimais bien, aussi. la qualité était encore bonne, alors, pourquoi changer quelque chose qui marchait toujours ? voilà. ❛ tu vas bien ? ❜ il t'avait l'air d'être un peu fatigué, un peu moins… lui-même ? tu ne savais pas trop, mais quelque chose semblait le déranger ou l'affecter, plutôt. maintenant que tu n'étais plus menacé, ça te frappait, à le regarder de plus près.


- code by neonmilk


9.
Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : (( yes no maybe )) ft. jun hee. F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 73
MESSAGES : 171
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: Re: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. EmptyDim 30 Jan - 6:28
Yes No Maybe
Sometimes, only one personn is missing, and the whole world seems depopulated.

ft. @Jiang Xieren
OOTD || C’est en voulant échapper à un passé qui ne se verrait jamais répété que le jeune homme s’était retrouvé à l’extérieur. Sa journée était terminée. Il aurait dû être fier de lui. Être fier d’avoir réussi à s’y rendre et à suivre tous ses cours, mais il ne ressentait rien. Soo Yun ne partageait pas les mêmes classes que lui, mais il avait l’habitude de la croiser entre les cours ou bien après ces derniers. La jeune femme avait réussi à se tailler une place dans son quotidien, prenant peu à peu une place similaire à un autre ange qui lui manquait terriblement. Il savait qu’il allait devoir s’habituer, que plus jamais les choses ne seraient comme avant. Mais, même en connaissance de cause, il en était désespérément blasé. Il avait l’impression de se retrouver balancer à la case départ, encore et encore. Les manières n’étaient pas toujours les mêmes, cependant, son monde s’effondrait constamment. Si le karma existe réellement et que ça, cette vie en est le résultat… et bien, le gourmand ne peut que se demander quel dictateur infâme il a bien pu être dans sa vie précédente. Sa réflexion s’arrête là, puisque son attention se pose sur… Xieren, en mauvaise posture. Malheureusement, cela ne l’étonne guère. Peut-il se résoudre à le laisser comme ça ? Évidemment que non ! Sans trop y penser, il s’élance déjà vers lui, lui demandant des explications - que son ami ne lui doit même pas.

Ah, Jun Hee. C'est un malentendu, c'est tout, rien de bien grave, on s'arrange, si ? »

C’est ça, ouais. Ça a tellement l’air d’un malentendu qui n’a rien de grave ! Plutôt que de se laisser décomposer par … la naïveté de son ami, il invente une histoire au vol. Enfin, est-ce vraiment de la naïveté ? Ou simplement Xieren qui tente de minimiser la situation ? Même si c’était ça, l’autre garçon n’avait pas du tout l’air de vouloir faire de même.

Ou- oui, ils sont dans ma carte mémoire. »

Urg. Parfait… ! » souffla-t-il, feignant d’être exaspéré par l’ennui créé de travailler avec celui qui se retrouve en mauvaise posture.

Son pote ne le sait pas, mais il peut remercier Anna mille fois pour les talents d’acteur de son sauveur. Toutes ces années à se faire passer pour une fille, en ligne, et à devoir porter ces différents masques afin de protéger ses secrets lui aura au moins apporté ça ! Jugeant avoir assez bien mis en scène la situation, il s’adresse à présent à l’inconnu. Il sait que dans les programmes de cuisine et de communication, du moins, les étudiants ont cette gentille tendance à s’entraider. Tous connaissent trop bien la pression de devoir exceller et combien les professeurs peuvent se montrer lourds. Jun Hee constate agréablement que cet esprit de camaraderie s’étend aux autres programmes aussi, comme il voit son ami revenir doucement au sol. Il joint ses mains ensemble, remerciant à plusieurs reprises l’inconnu et lui souhaitant une agréable journée. C’est qu’il n’a pas envie de le voir s’éterniser avec eux.

Tu m'as sauvé la vie ! J'ai vraiment cru que j'allais y passer aujourd'hui ! Merci. »

Aish… Tu n’aurais pas eu intérêt, non… » répliqua-t-il, ne voulant même pas s’imaginer cette perte supplémentaire. « Et ce n’est rien… Juste… essaie de faire plus attention ? » proposa-t-il gentiment, pensant uniquement à son bien.

Xieren n’est pas son meilleur ami. Ils ne se connaissent pas particulièrement bien non plus, mais assez pour que Jun Hee ne vole à son secours. L’étudiant ne peut que deviner que de voir son joli minois décorer un article mortuaire ne le griserait d’aucun plaisir. Il chasse rapidement l’idée, préférant éviter de tomber dans ce trou dont il ne réussirait jamais à sortir. La gourmandise s’y perd beaucoup trop souvent, dernièrement, et revenir à la lumière est toujours un parcours laborieux. Aujourd’hui encore, il n’est même pas sûr d’être arrivé à destination… Peut-être qu’il est simplement en chemin et commence à entrevoir des lueurs.

Tu vas bien ? »

Eh ? J’ai dit quelque chose de bizarre… ? » demanda-t-il innocemment, ayant l’audace de croire que son état n’était pas aussi évident.

Il soupire, comprenant toutefois bien vite qu’il n’a même pas besoin d’ouvrir la bouche pour qu’on ne le devine.

Je tire une si sale gueule que ça… c’est ça ? » se rattrapa-t-il, découragé de pouvoir feindre d’être l’étudiant ennuyé, mais pas l’étudiant heureux. « Disons que… j’ai vécu de meilleurs jours… » admit-il, après une petite hésitation.

Son cœur se serre dans sa poitrine. Ses yeux reluisent rien qu’à la pensée de l’explication à cette aura éteinte qui l’entoure. Trois semaines se sont écoulées, pourtant, il n’arrive toujours pas à l’évoquer sans ressentir cette douleur déchirante. Le temps finira par le guérir qu’ils disent… Qu’est-ce qu’il prend son temps, justement, pour le faire !

Désolé, je ne suis pas venu pour te faire chier… » s’excusa-t-il, tentant de ravaler sa tristesse. « Toi, tu vas comment ? » demanda-t-il, essayant de retrouver une certaine composition plus calme.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Jiang Xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
STAFF ✺ send haechan pics ♡
UNE P'TITE PHOTO ? : (( yes no maybe )) ft. jun hee. Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 488
MESSAGES : 433
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 25
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: Re: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. EmptyJeu 9 Juin - 19:50

yes no maybe


ootd — il y avait toujours quelque chose avec toi, xieren. tu te mettais tant dans des situations qu'à ce point, la plupart de ton entourage reconnaissait les signes de tes problèmes avec les autres. mais était-ce vraiment entièrement ta faute ? à ce point, c'était qu'une malédiction te suivait de proche, et ce depuis des années. d'une manière ou d'une autre, xieren, tu te retrouvais ainsi, dans le trouble. et si jun hee ne se serait pas retrouvé là, à ce moment présent, c'était plus que possible que tu te sois retrouvé avec le nez en sang et la caméra éclatée au sol. c'était pourtant en toute innocence que tu étais venu au campus, tu étais loin de chercher des problèmes, pour une fois. c'était qu'un accident et t'étais plus que reconnaissant qu'on soit venu t'aider, parce que junhee aurait pu fermer les yeux et t'ignorer, en fait. c'était qu'un ami, une connaissance sans être très proche, mais voilà. il y avait des gens dans ce monde qui en valait la peine, tout comme lui. tu avais hoché la tête à ses paroles, sans toutefois promettre de le faire. lorsqu'on te connaissait bien, on apprenait que tu étais du genre à te mettre dans ces situations, peu importe si tu faisais attention ou pas. ça te collait à la peau, voilà tout. ❛ je vais essayer, mais je promets rien... ❜ autrement, tu le voyais qui semblait assez... peu lui-même, xieren. alors, évidemment, tu posais une question, simple, mais ne voulant que son bien-être. t'étais toujours inquiet pour les autres, voilà, c'était qui tu étais. mais tu haussais des épaules lorsqu'il te répondait, l'expression qui démontrait clairement ce que tu pensais. douteux, c'était pas ce qu'il disait, mais plutôt comment il se montrait. il semblait... un peu ailleurs, un peu triste ? ❛ non, non, c'est pas tant pire, je t'assure... ❜ mots que tu soufflais en hochant la tête. tu voulais pas aggraver les choses, tu voulais t'assurer qu'il allait bien.  ❛ ...je vois, ❜ que tu murmurais avec un sourire sympathique.  ❛ si je peux faire quelque chose pour t'aider, ou te faire changer les idées, j'suis là ! ❜ tu offrais, peut-être que ça pouvait aider, si ? n'importe quoi, xieren, tu te ferais traîner dans le plus étrange des aventures si ça permettait aux autres de se sentir mieux. tu te donnais beaucoup plus que tu recevais, mais t'étais pas dérangé. ❛ moi ? ça va, ❜ encore plus depuis que tu avais remis ta caméra dans son étui. il n'y avait plus de risques de le briser, donc ! tu pouvais souffler. ❛ tu faisais quelque chose ? si tu veux, on peut aller manger, c'est moi qui paie ! ❜ fallait bien que tu le repaies de sa gentillesse, si ? et peut-être que ça allait le faire changer d'idées, tu ne savais pas trop, mais l'offre était sur la table.


- code by neonmilk


9.
Contenu sponsorisé
(( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
(#) Sujet: Re: (( yes no maybe )) ft. jun hee.   (( yes no maybe )) ft. jun hee. Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: