1234
((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW


Aller à la page : Précédent  1, 2
Do Wooram
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 80c358cc3cf98fba049e2338b67b36defc710ea1
AVATAR : Park Seonghwa
POINTS : 98
MESSAGES : 285
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2021
((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW   ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 EmptySam 16 Avr - 17:37


⊱ touchy, aren't we?
ft. @Woo Luca


OUTFIT _ De moment intense, ils en étaient passés à partager des mots lourds de sens et de sentiments. Posés l’un sur l’autre dans une atmosphère des plus confortables et sereines. Wooram écoutait la voix du musicien, directement ou via la musique qui passait dans la chambre. Il se laissait bercer sous la mélodie et au rythme du torse de Luca qui se soulevait, calé sur sa respiration. D’abord ce silence entre les deux êtres, pour peut-être finir la nuit ainsi dans les bras l’un de l’autre mais les questions remontaient déjà. Sourires et tendresse alors qu’il appréciait chaque note ; pensant à Noah qui avait un jour mentionné faire de la batterie. Sans plus, avait-il dit. « Oui, j’aime beaucoup. » Ce n’était pas le démoniaque Noah qui pourrait produire d’aussi belles mélodies ; pas alors qu’il ne donnait chaque fois que la moitié des efforts demandés. « faudra que tu me fasses écouter les autres. » Sûrement qu’il en demandait trop. Trop de temps ─ trop de moments ensemble lorsqu’ils venaient simplement de se rencontrer quelques heures plus tôt. Néanmoins, il fut rapidement rassuré.
Surprise du mouvement brusque, alors que le programmeur se décala lui aussi poussé par le corps du musicien. Il sentait la panique chez l’aîné, à la fois touché et inquiet. Ils n’étaient que deux étrangers l’un pour l’autre, non ?

Étrange situation qui les avait rapprochés très rapidement. Difficile d’y mettre un mot et leur cœur semblaient déjà occupés ailleurs pour pousser le vice de cette relation. C’était mieux ainsi, bienveillance et protection étaient peut-être ce qu’ils avaient recherchés. « T’inquiète pas, je bouge pas. » des mots doux pour rassurer l’autre. Des mots tendres pour calmer les peurs. Rester toute la nuit ne le dérangeait pas. Voire, il pouvait passer la journée avec Luca s’il le fallait. Et pourtant, la chaleur des corps sous les draps disparut trop rapidement pour passer une étape, dans la nuit ; dans leur relation. Remerciant pour le t-shirt, Wooram imita son aîné et renfila son caleçon, refusant son propre pantalon pour le moment pour le confort de la tenue.

L’intensité du moment était telle que, pour une fois, Wooram laissa ses principes de côté. Il était là pour Luca, fraîchement rencontré et pourtant rapprochés (( ou était-ce le fait de parler à l’inconnu qui libérait ? )). Allongé sur le lit face au musicien, sur le flanc, la tête en appui dans la paume de sa main, il lui donnait toute son attention.
Cette culpabilité, il la comprenait et plus que Luca ne pourrait le savoir ─ un secret bien gardé dont seulement deux ou trois personnes en avaient eu vent. Alors doucement, il posa son autre main sur le genou du garçon, rassurant. « je n’ai pas tout le contexte mais─ ce n’est pas à cause de toi. » La toxicité de cette pensée était compréhensible ; sa provenance aussi. « t’as dû le quitter pour les bonnes raisons. Tu peux pas te laisser enfermer sous prétexte que tu appréhendes ses réactions. C’est triste ; oui. Mais ce n’était pas tes pensées─ ni tes propres gestes. Tout a été fait pas l’ex en question. » Difficile de trouver les bons mots pour consoler et Wooram était loin d’avoir de quelconques talents en psychologie bien qu’il lisait assez de livres pour connaître certains travaux. « tu gâches rien du tout, viens là. » Manipulant le plus âgé, le programmeur se redressa pour s’asseoir contre le mur, et glisser Luca, dos contre torse entre ses jambes. Les bras autour du corps du plus petit, il posa son front sur son épaule. « c’est toujours difficile d’avoir une mort sur la conscience et faut vivre avec, mais dans ton cas tu ne devrais pas à subir ça. »


__ Count my cards, watch them fall
Blood on a marble wall. . :
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW   ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 EmptyDim 8 Mai - 11:26
☾ — touchy, aren't we?

[ ootd ] within our memories.
— Lui faire écouter les autres chansons ? Luca en est surpris quelques secondes avant de s’en sentir flatté. Si Wooram apprécie celle-ci, peut-être deviendra-t-il fan des autres ? Alors il acquiesce, en silence, un délicat sourire peint sur les lèvres. La musique est la seule chose qui le relie véritablement à la réalité, ayant ce besoin insatiable de continuer à rêver plus fort ; peut-être pour deux. Les dents qui pincent sa lèvre inférieure, il demande à son amant de cette nuit de rester là, encore un peu. Un peu plus en espérant que la soirée ne se termine jamais. Luca se sent bien dans cette bulle qu’ils ont créé. Wooram est une âme avant d’être un corps et il continue de lui prouver en le rassurant par bien des mots. Bizarrement, même si le plus âgé se sent atrocement affaibli, ce n’est pas une sensation qui le dérange en cet instant. Il s’en veut toutefois d’en profiter, d’apprécier ce contact avec son cadet qu’il a pourtant commencé par repousser – pour se protéger. Mais tous les hommes ne sont pas mauvais, n’est-ce pas ?

Assis de nouveau là, sur le lit, ses phalanges nerveuses jouent avec l’oreiller qu’il a installé sur ses cuisses. Les aveux fusent et Luca frissonne. Il se sent libre de pouvoir énumérer le passé, d’exposer ce qui a fait tout exploser. Il n’était encore qu’un enfant, un adolescent avec des sentiments dans tous les sens. Pourquoi a-t-il fallu que tout soit souillé ? “Non, non… Je ne sais pas. Je n’en sais rien. Parfois j’essaie de me souvenir, mais je n’y arrive pas. Tout est flou autour de moi et j’ai l’impression de perdre pied." De me noyer. Luca déglutit, se laisse doucement déplacer pour que son dos vienne à la rencontre du torse de Wooram. Il se tait, l’écoute, resserre son emprise sur son coussin. Quelques secondes, il ferme les paupières en abandonnant l’arrière de son crâne contre l’épaule de son interlocuteur. Dans son esprit, les flammes dansent et s’animent, font battre son cœur un peu plus vite. Luca a chaud, a l’impression de suffoquer sans parvenir jamais à retrouver sa respiration. Il revoit leurs mains liées, les promesses qui n’existeront jamais car tout a brûlé. “Je n’y arriverai pas.” Il a rouvert ses yeux, déclarant cela d’une voix claire qui résonne dans la petite pièce. Vivre avec est si douloureux alors que les années ont passé ; comment se pardonner ?

Luca ramène ses jambes contre son torse, les entoure de ses propres bras et demeure ainsi prostré avec la chaleur bienfaisante de son cadet derrière lui. “C’est ma faute, Wooram. C’est à cause de moi toutes ces victimes. Je finis toujours par faire du mal aux autres.” Il ne bouge pas en affirmant tout cela. S’il ne parvient pas à aller de l’avant, c’est bien sûr pour toutes ces choses dont il s’est persuadé. Elles sont ancrées en lui et Luca n’a aucun autre moyen de les faire disparaître. Dans un élan supplémentaire, le chanteur se retourne enfin pour revenir trouver le regard de Wooram. “Tu devrais partir toi aussi.Vas-t’en. Il n’a pas envie de le blesser. Mais ses doigts ont saisi le bas du tee-shirt du plus jeune.

@made by ice and fire /  @do wooram
*


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Do Wooram
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 80c358cc3cf98fba049e2338b67b36defc710ea1
AVATAR : Park Seonghwa
POINTS : 98
MESSAGES : 285
NOUS A REJOINT LE : 29/08/2021
((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW   ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 EmptyHier à 10:14


⊱ touchy, aren't we?
ft. @Woo Luca


OUTFIT _ La triste réalité était dévoilée et, pour une fois, le programmeur écoutait attentivement. Les changements brusques et bien trop rapides de leur relation ne le dérangeait pas du tout et Wooram était même étonné de la facilité avec laquelle il s’était habitué à cette présence calme et mais blessée. L’homme solitaire était bien souvent froid, rejoignant son ami Noah dans ce détachement qu’il avait avec les autres. Mais contrairement au délinquant, il lui était beaucoup plus facile de se glisser dans les vie des autres, d’y rester en y apportant un soutient qu’il ne pensait même pas capable d’apporter. Certes, il restait maladroit de ses mots, peu expérimenté dans le contact humain et gérer les émotions ─ mais au moins il était là pour eux. Et cette rencontre avec Luca en était le parfait exemple. Jamais il n’aurait pensé finir ainsi sa nuit lorsqu’il avait posé ses yeux dans ceux du musicien au bar. Jamais, il n’aurait cru possible que deux êtres humains finissent par se lier au-delà du physique aussi rapidement. Pourtant, l’idiot qu’il était s’était attaché grandement à Baram dès leur première nuit, lui aussi. Mais c’était différent. C’était pur et innocent, et les peines du garçon le touchaient plus qu’il n’osait le croire.

Loin d’être expert dans la psychologie humaine et manquant encore de toutes les informations, Wooram tenta néanmoins de rassurer son aîné. Des mots qu’il pensait sincère, des mots partis de sa propre vision de la situation mais loin de lui l’idée de les imposer. « si tu te sens tomber, accroche-toi à moi alors. » C’était la seule solution qu’il trouvait. Jamais il ne pourrait comprendre le musicien, n’ayant pas vécu exactement la même situation mais ses propres expériences qui s’en rapprochaient parlaient pour lui. Coupable de la mort d’une personne ( pourtant inconnue ), le programmeur en était encore secrètement torturé. Alors s’il ne pouvait trouver les mots pour apaiser les cœurs, il pouvait au moins promettre une présence forte. Une ancre sur laquelle se rattacher pour ne pas couler. Il y avait encore quelques heures, le cadet n’avait aucune idée de l’existence du musicien et pourtant, cette envie de le protéger était si forte qu’elle ne devenait effrayante.

Les positions changées, les bras du programmeur entourant le corps qui semblait si fragile de Luca. Il tentait encore de jouer sur les mots pour trouver les bons, ceux qui s’exemptaient de maladresse et rassuraient. Pourtant, il le sentit bouger, se retourner pour un coup auquel Wooram ne s’était attendu. La surprise inscrite sur le visage quelques secondes, le temps que sa main se pose contre la joue du plus âgé. « Luca. » Il se rapprocha, déposa un baiser sur son front, tendrement. « je suis plus solide que tu le crois, si tu me demandes de partir je partirai mais pas pour cette raison-là. » Si jamais il trépassait dans l’intimité du musicien, il comprenait mais jamais il ne pourrait le laisser ainsi, seul avec ses pensées. « La vie est parfois compliquée et des évènements la rendent insupportable. Mais regarde, tu me parles de tout ça, c’est que tu dois en avoir envie. Je peux pas t’abandonner comme ça. » Une relation bien spéciale qui s’installait entre eux, posé sur une reconnaissance de leurs peines pour un amour pur d’une amitié sur le début.



__ Count my cards, watch them fall
Blood on a marble wall. . :
Contenu sponsorisé
((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW   ((luca)) touchy aren't we ─ NSFW - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: