1234
de la poésie pour faire chanter nos coeurs.

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet :: flood in the air :: Pour les Artistes :: Galeries
Partagez

 de la poésie pour faire chanter nos coeurs.


Niwa Mitsuko
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11465-niwa-mitsuko-awin
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : de la poésie pour faire chanter nos coeurs. C01c9af2fd20d57ac7414b49de9d0fbe821f041a
AVATAR : ft. MLMA
POINTS : 150
MESSAGES : 71
NOUS A REJOINT LE : 26/07/2021
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. EmptyLun 2 Aoû - 15:26
bonjour. de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 769454579

je sais pas grapher ni coder, je suis fébrile quand il s'agit d'art visuel.
mais j'ai de quoi distraire tout de même ; de la poésie.

je m'inspire de tout mouvement ou de mes propres sentiments (+ de petits extraits de pinterest zebi) (+ de mes personnages rp, la poésie n'1 s'inspire notamment d'un personnage que j'avais créé sur hundred miles d'ailleurs) ; en somme c'est un petit bordel mais que serait moona si elle était ordonnée ? de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 1387851259 NOTHING.

bonne lecture si vous me lisez. de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 3815562661

1. c’est le silence et le reste qui eurent raison de lui. ténèbres du temps, maudit soit-il ; car déjà le printemps de l’hiver est là, sans que les dieux ne lui aient accordé une chance encore de se repentir. un peu de spleen dans le cœur, Baudelaire au coin de l’œil, effleurant la cornée de son œillade, celle qui n’a de cesse de chercher l’âme qui lui manque. rendez-le moi. et rendez-lui celui à qui penser tue.
ô, souvenirs ; qui ont fait de lui la tombe d’un autre. lézardent l’intérieur tels de cruels murmures, ceux des monstres sous son lit, qui chaque soir lui rappellent que jamais plus personne ne lui inspirera telle passion.

c’est pour ça qu’il vole en éclat. lui et son cœur, son cœur et le reste.

vide, et pourtant l’âme prête à exploser, comme trop pleine de peine. et peut-être si la haine ne l’empoisonnait pas tant, il se noierait dans des sanglots à en secouer le ciel. c’est pour ça qu’il ne s’en remettra pas.

il en était ivre, vous savez ? alcoolique et grand fou ; folie sans âge, mais ô, que son âme était vieille ! encore rêveuse de ces histoires anciennes ; Romantisme a eu raison de lui. si Vigny le voyait, il s’inclinerait, car rien ni personne n’était à même d’atteindre l’infini de son cœur ; les héros des contes rougiraient de honte s’ils le savaient.

et son esprit n’avait rien d’un palindrome : chaque fois nouveau, comme inconnu, défini d’oppositions si fortes qu’elles ont fait de lui son propre antagoniste. prisonnier de ses propres contradictions.

il ne s’est pas sauvé lui-même. ni de lui, ni de moi, ni des autres.

comme un « regardez-moi, je pars »

et alors ?

alors, tu as choisi la saison où nature se meurt, cruel Automne qui te reprend à moi. m’embrasser, ou étreindre les ténèbres ? tu as choisi les confins de la terre, noirceur de l’univers. et ce soir je les épouse aussi, dès lors la toison d’argent se tissera derrière les nuages. mille milliers de lumières qui auront pour cette nuit dernier acte d’une piètre comédie. mais elles ne me demanderont rien : ni qui je suis, ni d’où je viens.

et j’irais rejoindre la rive pour y dormir, et endormir le feu qui en moi brûle chaque pore de ma peau. au plus tôt ou au plus tard, j’irais renaître dans ta lumière, m’y consumer tout entier, ne plus jamais t’égarer.

que rien ne soit ; seulement nous.


2. et son âme a volé en éclats. comme se briserait un verre, gravé de récits immondes qui ne demandent pas la mémoire ; notes de terreur et de fond qui chaque fois rappelle son cœur comme unique tombe. minute de silence pour chacun de ces souvenirs et tous ceux à venir.

mais le jour ne peut pas comprendre : chaque nuit noyée dans sa colère, étouffée entre deux sanglots. Ô, Hélios : ne peux-tu donc pas de ton bel été la réchauffer un peu ?

ce cadavre-là : regarde ce que le monde en a fait.

faite d’ombre et de silence, hurle à la brise et s’effondre au moindre effluve.

regarde-là, stupide soleil.

on avait jamais imaginé pouvoir être hanté ainsi par une voix et des mains, un regard et le reste. mais elle est là, gisante sur le bas-côté, plus morte que jamais. et en silence toujours, parce que jamais l’univers ne pourrait comprendre sa douleur.

3. elle voulait écrire une lettre, d’abord.

comme un appel au ciel. à celui, à celle. aux ténèbres et à la lumière qui les accompagne ; mais à tous les autres aussi ; tout ce qui suit. memento mori dans la tête, et le cœur alourdit. c’est presque rien, mais c’est là : un matin vous éveille, chuchote au creux de l’oreille.

ça n’a pas de nom ; c’est venue de loin. et c’est comme dans les histoires - là où il faut attendre : centaines de pages, milliers de baiser, et un être qui d’un souffle vient vous briser. mais ce n’est pas tant lui, qui de sa maladresse a fait éternuer le cœur ; les larmes ici ne considèrent que la peur.

alors elle voulait écrire une lettre, c’est vrai ; les mettre sur papier, ces douleurs qui l’ont abîmé. elle voulait les écrire. les réciter. les chanter. elle voulait les crier, à ce monde - que jamais plus elle ne pourrait aimer. elle voulait les pleurer, au bord du lit, hantée de ces maux qui en résonnance déchirent sa peau. mais elle manquait. elle manquait de mots.

et c’est pas toi, tu sais. c’est tout ce reste ; le beau monde.

toutes ces fois où je n’ai pas voulu me sauver ; l’agonie qui à la mort ne veut me céder. c’est moi. le sujet mais l’ennui ; la difficulté de mon affaire. c’est moi. la complication. la haine. ta désillusion. c’est moi toujours le problème. parce qu’elles mentent ; pleines de vices, et hypocrites ; les angoisses qui seulement s’éveillent sous les draps.

et pardonne-moi,

tous ces moments de mutisme, quand la terreur est venue m’étrangler. pardonne-moi toutes ces fois, où je ne t’ai rien donné ; brisée entre le dégoût et la peur, jamais je n’aurais pu te combler.

mais c’est pas toi. ce sont eux. et c’est moi.


4. Pitoyable est le temps, qui en rien ne souffle sur mes plaies. Mistral depuis longtemps m’a abandonné ; maudit soit le sort qui sait me tourmenter. Mais ce n’est pas tant faute du soleil ; le beau monde tout entier s’est réuni – en une symphonie nouvelle ; mélodie qui m’est mortelle.

de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 2848701527
jiang xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 106
MESSAGES : 152
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 24
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: Re: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. EmptyMer 4 Aoû - 18:32
@niwa mitsuko wowowow mais ta plume est ???? si jolie de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 4067579374
le deuxième est mon préféré, j'ai adoré comment tu l'as commencé.
je suis vraiment impressionné de ta plume, elle est vraiment jolie  de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 1260873461 dgffhgfd
merci de nous avoir partagé ta poésie, j'vais très certainement revenir ici pour lire tes extraits de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 4067579374
Niwa Mitsuko
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11465-niwa-mitsuko-awin
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : de la poésie pour faire chanter nos coeurs. C01c9af2fd20d57ac7414b49de9d0fbe821f041a
AVATAR : ft. MLMA
POINTS : 150
MESSAGES : 71
NOUS A REJOINT LE : 26/07/2021
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: Re: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. EmptyMer 4 Aoû - 18:55
@JIANG XIEREN

omggg mais AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH MERCI hugs 02
c'est trop kiki
contente que le deuxième t'ai touché, il me tient beaucoup à coeur de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 3815562661
jiang xieren
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11969-jiang-xieren-xiedotren
MODO ✺ i'm a slave for you
UNE P'TITE PHOTO ? : de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Tumblr_prpe1pt4841sncr8bo6_250
AVATAR : lin yanjun.
POINTS : 106
MESSAGES : 152
NOUS A REJOINT LE : 17/05/2021
AGE : 24
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: Re: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. EmptyMer 4 Aoû - 19:27
@niwa mitsuko blblblblb mais ça me fait plaisir fear de la poésie pour faire chanter nos coeurs. 1260873461
Niwa Mitsuko
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11465-niwa-mitsuko-awin
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? : de la poésie pour faire chanter nos coeurs. C01c9af2fd20d57ac7414b49de9d0fbe821f041a
AVATAR : ft. MLMA
POINTS : 150
MESSAGES : 71
NOUS A REJOINT LE : 26/07/2021
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: Re: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. EmptySam 7 Aoû - 12:05
J’ai un trou, dans la poitrine.

Il est apparu dans mon cauchemar ; là où Deimos - encore - est venu me voir. M’a bercé de ces mots tendres ; les mots du désespoir. Mais ce n’est pas tant sa mélodie qui m’a enivré ; seules les notes de fond ont su me désarticuler.

Et pantin suis-je, de ce beau monde. Ses enfants ont porté coup fatal ; vient à moi le mistral. Comme lassée mais laissée, et peut-être un jour pourrais-je oser ; sauter au travers du marais, m’élancer dans la contrée où faucheuse ira me porter.

Et peut-être saura-t-elle m’aimer – elle. Peut-être saura-t-elle me chanter Ô combien le monde est cruel. Peut-être saura-t-elle m’expliquer tous les travers ; les écarts qui m’ont porté jusqu’à elle. Et elle sera ma seule amie ; chaque soir viendra porter aux couchants roses, mes joues, une caresse ; de sa senestre. Elle sera celle qui aura compris, Ô combien vivre fatigue ; Ô combien je voudrais mourir.
Mourir dans ses bras, loin de là.

J’ai un trou, dans la poitrine, et ce n’est pas Deimos qui a fait pour me rendre indigne ; mais le monde tout entier.
Contenu sponsorisé
de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
(#) Sujet: Re: de la poésie pour faire chanter nos coeurs.   de la poésie pour faire chanter nos coeurs. Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Un peu de hentaï pour un ado de 15
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sauter vers: