▲ up▼ down
1234
still here



 

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Juillet 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

rock that booty et ça balance : les épreuves sportives déjantées de HM continuent avec l'épreuve de croquet, ce mois-ci on travaille le haut du corps, come on ! VOIR LE PROGRAMME

soirée CB COMING SOON

roulette viens tester ta chance à la roulette qui brille

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
-44%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.99 € 33.99 €
Voir le deal

Partagez

 still here


 :: seoul :: Hyehwa
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 16
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: still here   still here EmptyVen 2 Juil - 13:17

ootd - Quand la douleur s’éveille et ne s’en va pas, tout ce qu’on peut faire c’est encaisser et espérer qu’avec le temps ça ne passe. Il y a bien longtemps que l’espoir ne fait plus parti de son dictionnaire. So Hen saisit son sac et s’engouffra dans les métros bondés du matin en direction de l’université. Le paysage défilait sous ses yeux à une vitesse vertigineuse quand le train sortait parfois d’entre la terre comme la paralysie parcourant son bras et se délectant de se faire plus pressante. Écouteurs sur les oreilles, il écoutait ce groupe, mist, peu connu, dont lui avait parlé le batteur qui était un ami de longue date. Ils avaient besoin d’un guitariste, le leur avait eu un accident. Proposition faite sur le tas, alléchante, sensuelle. Il avait abandonné depuis longtemps ses projets d’avenir pour la musique mais il était toujours incapable de refuser des remplacements. Tant qu'il le peut. Musique entraînante, voix du chanteur teintée d’un il ne savait quoi qui séduisait. On verra bien.
Apprendre à ne plus se servir que d’une main, objectif difficilement atteint. Il n’était pas homme à abandonner, persévérant, prêt à tout pour réaliser ses souhaits alors certaines journées étaient un peu plus courtes parce qu’il se rendait à l’hôpital pour apprendre. On suivait par la même occasion de près son état, cela serait bête que cela devienne gangrène et qu’on doive couper. Sourire factice quand les exercices s’avèrent plus compliqués que ceux à l’école. C’était normal, pourtant le niveau était élevé à l’université parce que son père s’était assuré qu’il aille dans la meilleure école. Douleur qui devient plus vive, gémissements et courage qui s’essouffle. Il n’était plus sûr qu’au début.
Il rentra chez lui et saisit sa guitare car, malgré tout, elle faisait partie intégrante de sa vie. Il partit à l’endroit indiqué et sentit son être s’affoler en franchissant le seuil. L’identique sensation ressentie à chaque fois qu’il se plongeait dans le monde inatteignable. Il sourit sauf qu’il se figea à la vue du passé. Ils ne se connaissaient pas, n’avaient pas cherché à le faire à l’époque et il n’y avait eu qu’un soir où les mots avaient dépassé la pensée. Néanmoins, c’était le reste qui avait eu raison d’eux. Images qui défilent dans sa tête au point de l’étourdir parce que, malheureusement, à toute douleur aiguë, il y a un début.

@woo luca


still here Original     still here 500_97395_1582215037
"We live passionately
But have more humbleness and
kindness than anyone else
Protecting my faith
Serving anyone with carefulness
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here A74a1945d6b2c0ed32c0eef33b543e1b67933000
AVATAR :  ⊱ kim hongjoong.
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 41
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 27/06/2021
AGE :  ⊱ 22
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyVen 2 Juil - 22:53
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Couleurs d'étoile qui s'étiolent dans les airs, qui briment l'atmosphère et suffoquent l'oxygène. Prunelles ébènes qui se révèlent sous la lueur des projecteurs installés, curiosité de s'enivrer de l'instant présent jusqu'au tout dernier moment. Cœur débraillé d'un corps alourdit par les poids du passé. Et je rirais pour toi, pour nous, pour que jamais l'on n'oublie les fautes et les impaires. Quand la voix résonne entre les quatre murs de l'endroit tapissé en studio de fortune, les lippes s'éveillent et la mélodie emporte dans un espace temps où tout paraît étiré, alanguit. Et quand bien même je suis effrayé de fermer les yeux, ton image hantant mes pensées, je rêve d'un avenir meilleur. Cordes vocales qui implosent en même temps que le sang bouillonnant dans les veines bleutées. Parce qu'aujourd'hui est peut-être plus compliqué à vivre que hier ou demain, Luca offre sa voix pour permettre à tous de ne jamais cesser d'espérer. Même s'il a peur et que son myocarde bat dans une course folle, il n'a pas envie de se laisser emporter trop loin dans ces sentiments possessifs, jaloux. Regards croisés avec ce guitariste remplaçant, fête alcoolisée qui remonte à quelques années, douleur lancinante qui prend place dans la poitrine de l'aîné. Et si je ne t'avais jamais regardé ? Qu'en serait-il en ce moment ? Dernière note qui résonne durant de longues secondes où les phalanges demeurent accrochées au micro et que les poumons tachent d'effectuer leur mission vitale. L'instant de partage a fait danser les fantômes sous les yeux du chanteur qui, pourtant jamais avare de compliments et de sourires, se laisse distancer par cette nouvelle rencontre. Luca sait qu'il doit se ressaisir et c'est un éclat de voix qui le ramène dans ce studio. "... d'accord ?" Visage du batteur qui s'affiche devant lui quand son expression hébétée lui fait bien comprendre qu'il n'a pas tout à fait écouter. "Je ne sais pas ?" Vilaine main qui vient glisser dans la nuque, étourdie et perturbée quand, non loin, les pupilles du guitariste se dépose sur sa silhouette. Besoin d'air, besoin de souffler. Le cœur s'emballe et Luca a l'impression de se noyer. Mais il n'a pas envie de montrer cette mauvaise facette de lui. Pas ici, pas maintenant. Sûrement jamais. Il secoue le visage, tente un sourire et préfère s'éclipser à l'extérieur quelques secondes. Porte qui s'ouvre à sa suite et la présence de Sohen l'enveloppe tout entier. "Je me sens un peu nerveux aujourd'hui. Merci d'être venu." Explication brève quand les iris rejoignent ceux du cadet et que les dents mordillent la lèvre inférieure. Quelle douleur se lit dans tes yeux ?
@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 16
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyJeu 8 Juil - 11:47

ootd - Yeux qui s’accommodèrent à la lumière du studio en papillonnant quand les flashbacks se firent plus nombreux. Le début de la fin, rangé précieusement dans un tiroir fermé à double tour sauf qu’aujourd’hui, serrure forcée sans peine. Il vit qu’il ne fut pas le seul que cela déstabilisa et ne fit qu’esquisser un sourire à la moue inquiète et inquisitrice de son ami. Qu’as-tu fait ? Ou que n’as-tu justement pas fait ? Coup qui avait retenti avec allégresse à ses oreilles et son instinct l’avait poussé à l’impensable. Cerveau mis en branle, capacité irréparable à vouloir prendre soin d’autrui sans faire attention aux conséquences. Conséquences désastreuses qui grignotaient chaque jour son être avec une habilité désarmante. Et si je ne t’avais pas protégé ? Boule qui se forma dans la gorge tandis qu’il déposa son instrument dans un coin et fit signe au reste du groupe qu’il s’en occupait.
À l’extérieur, il n’eut pas plus l’impression de mieux respirer. Les années s’étaient étiolées devant eux, emportant avec elles l’histoire funeste du passé, tournant la page quand les doigts y restaient collés avec désespoir. Cet événement tragique, ni l’un ni l’autre n’y étaient pour rien et ils en avaient conscience. Il avait simplement laissé une marque indélébile sur leurs corps et les avait fait grandir plus vite que permis sur leurs âmes esseulées. Plus vite que ce qu’on leur avait forcé à accomplir avant pour ne pas rester en reste. Il enfouit ses mains dans ses poches et regarda au loin.

« Je me souviens de toi, Luca. »

Prénom prononcé avec douceur comme si malgré les douloureux souvenirs il avait toujours eu une place auprès de lui.

« Une personne atypique comme toi, ça ne s’oublie pas, dit-il, J’espère que je serais à la hauteur de votre groupe. »

Il posa enfin son regard sur lui et sourit. Pourtant, la paralysie irradiait son bras et il eut du mal à ne pas laisser le mal s’installer sur son visage. Alors, quand il voulut replacer une mèche de cheveux qui lui barrait la vue avec ce bras d’infortune, il resta ancré à sa place et ne répondit pas à sa commande. Il détourna le regard pour qu’il ne voit pas l’éclat traversant ses prunelles qui s’éteignirent un peu plus de cette hémiplégie.

@woo luca


still here Original     still here 500_97395_1582215037
"We live passionately
But have more humbleness and
kindness than anyone else
Protecting my faith
Serving anyone with carefulness
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here A74a1945d6b2c0ed32c0eef33b543e1b67933000
AVATAR :  ⊱ kim hongjoong.
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 41
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 27/06/2021
AGE :  ⊱ 22
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyJeu 8 Juil - 22:27
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Et s'il sourit, Luca, en cet instant, il espère que son faciès n'esquisse pas une vilaine grimace qui fera fuir son interlocuteur. Parce que les souvenirs s'étalent dans son esprit et qu'irrémédiablement, il serre ses poings le long de son corps quand il se revoit les deux paumes accrochées à la veste de son camarade. Et le bruit qui résonne. Et les corps qui tombent les uns après les autres comme dans un mauvais film. Sauf que le film s'est transformé en réalité et en cauchemar. Pupilles redressées vers le jeune homme, il hausse à peine les épaules, Luca, n'ayant pas la moindre idée de ce qu'il peut lui dire en retour. Moi aussi, je me souviens de toi. Comment aurait-il pu l'oublier ? Pourquoi m'avoir sauvé, là-bas ? Main nerveuse qui vient finalement jouer avec les bretelles de sa tenue. Comment vas-tu ? Question qu'il ne peut clairement pas poser parce qu'il n'est pas aveugle, le chanteur perturbé. "Je ne savais pas que tu continuais la musique." Brève conversation entre eux, des années plus tôt. Passion partagée, mais peu développée chez le cadet. J'ai peur, Sohen. Il n'a jamais cessé d'être effrayé par tous ces coups de feu, par tous ces cris entêtants qui régissent son esprit. Alors c'est en partie pour cela qu'il chante, Luca. A s'en briser les cordes vocales, à s'en arracher les poumons. Jamais il ne se stoppera de chanter, si fort, encore plus fort. "A vrai dire, tu nous sauves la mise. Je ne sais pas comment on aurait fait, sans guitariste." Luca ne peut alors s'empêcher de se demander si, quatre ans plus tôt, Sohen était déjà aussi grand. Sa carrure aurait pu le faire rougir en d'autres circonstances, sous les compliments du cadet. "Sohen..." Prénom murmuré avant que la suite ne survienne. "Je n'ai jamais su si j'aimerais tout oublier ou non." Ses mains se resserrent sur sa chemise en jean tandis qu'il se retourne, dos à son camarade, pour lever des paupières closes vers le ciel. L'air emplit sa cage thoracique tandis que ses songes dérivent, à l'évidence, sur l'unique personne à laquelle il aimerait poser cette question. Et si tout était à refaire, le referions-nous différemment ? Luca aurait-il pu le protéger contre lui-même ? La solitude s'engouffre autour de ses épaules comme une fumée invisible.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here B5fa5d037db56a3a094518c95ddcc5e4
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 16
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 10 Juil - 1:24

ootd - Le dernier coup avait retenti dans leurs oreilles et annoncé la fin. Cela n’aurait pas dû se finir comme ça, il en était persuadé. Retenir Luca avec la seule force de son bras droit contre lui et le visage tordu par la souffrance, de regarder le sang formait une flaque autour de lui. Événement désastreux qui avait failli coûter la fermeture de l’école. Pas par manque de moyens, pas à cause de plaintes et d’effondrements, parce que la directrice elle-même n’avait pas eu besoin de persuasion pour se rendre compte de l’ampleur que prenait la malformation de la société. Personne n’aurait pu imaginer cet événement macabre, pas même les personnes épargnées ne réussirent à s’en remettre. Une personne décédée et une blessée furent suffisantes pour porter atteintes à leurs mentaux. Malheureusement, on n’en dénombra pas qu’une et le bilan fut désastreux. Plus désastreux encore quand le cri de sa soeur jumelle en déchira le ciel. Elle n’eut pas besoin d’être là pour le voir, à l’autre bout du bâtiment, cachée avec des camarades de sa classe, elle sentit le craquement à l’intérieur d’elle. Inimaginable alors lequel avait-il pu se faire en Luca ? Il ne se souvenait plus très bien car, d’avoir perdu trop de sang, sa blessure avait fini par avoir eu raison de lui.
Retour à la réalité à l’hôpital. C’était comme sa deuxième maison aujourd’hui. Peut-être un coup du sort. Bâtard venu un soir à qui on avait offert une place sur un trône sans qu’il ne le veuille. Couronne trop lourde à porter. Il avait eu envie plusieurs fois de tout envoyer valser sans en être capable parce qu’il en avait de la chance comparé à d’autres. Alors il encaissait et voilà ce qui était arrivé. Puni pour ses grandes ardeurs ? Il n’avait que demander la vie et on lui avait donné le double avant de lui en enlever les trois quarts. Mauvais coup de pioche. Il ne comprenait pas ce qu’on attendait de lui et les crises d’angoisse avaient recommencé. Elles étaient minimes mais source de désespoir. Elles pointaient le bout de leur nez au mauvais moment et le doute s’installait. Ne serait-il jamais à leur hauteur ? Il n’avait plus qu’un bras à tendre vers le ciel.
Sourire en coin, il parvient enfin à dégager la mèche de son visage. Geste perturbé, haché, et doigts qui se crispent. Lui non-plus ne savait pas qu’il continuait la musique, cependant, cela ne l’étonnait pas. Contrairement à lui, Luca avait plus de courage face aux grandeurs.

« De temps en temps, lui répondit-il, Ça me fait du bien. »

Il ne se souvenait plus réellement des mots échangés. Des banalités certainement, ils avaient profité de l’air nocturne silencieux et apaisant hors des brouhahas incessants. Ami(e)s en commun, pourtant pas d’occasion de se côtoyer. Premier soir, première fois, unique soir, unique fois. Incompréhension, communication envolée.

« Et à quoi est-ce que ça nous servirait d’oublier ? »

Il leva lui aussi le regard vers le ciel et se mit à sourire tristement.

« Moi aussi, j’aimerais oublier mais je me suis dit que ce serait l’insulter. Même s’il a causé le malheur de nombreuses personnes, je pense qu’on n’a pas dû l’écouter à un moment ou à un autre et que c’est là qu’il a dérapé. »

Et qu’en savait-il ? Pas grand-chose. Il n’était sorti qu’avec sa soeur et lui ne l’avait connu qu’à peine. Il haussa les épaules et fit signe à Luca qu’ils rentrent auprès des autres. S’accoutumer au style du groupe et être prêt pour le prochain concert prévu, c’était pour cette raison qu’il était là alors ils avaient assez lésiné.

@woo luca


still here Original     still here 500_97395_1582215037
"We live passionately
But have more humbleness and
kindness than anyone else
Protecting my faith
Serving anyone with carefulness
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ still here A74a1945d6b2c0ed32c0eef33b543e1b67933000
AVATAR :  ⊱ kim hongjoong.
POINTS :  ⊱ 71
MESSAGES :  ⊱ 41
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 27/06/2021
AGE :  ⊱ 22
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 10 Juil - 22:10
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Irrémédiablement, en recroisant le visage de Sohen, ce sont des milliers de souvenirs qui ont afflué dans sa mémoire. Toutes ces choses qu’il sait tapies dans son âme, bien cachées au fond de son crâne, mais qui n’attendent chaque jour que de ressortir. N’est-ce pas pour cela qu’il chante davantage, Luca ? Qu’il noie son chagrin dans tous ces boulots qu’il tente de se trouver pour payer son loyer, dans toutes ces paroles qu’il essaie de créer, de crier au monde entier. Douleurs incessantes dans la cage thoracique quand, pourtant, il se tient encore debout et qu’aucune de ces maudites crises d’anxiété ne vient l’achever. Au moins il espère conserver sa droiture devant Sohen qui l’a déjà vu s’écrouler. Alors qu’il n’est probablement pas le plus à plaindre. Luca se mord la lèvre inférieure, écoutant sans rien dire les réponses aux questions qu’il a posé. Il acquiesce doucement de la tête et ignore s’il y a quoi que ce soit à dire en retour à cela. Le plus âgé sait déjà tout cela, les remords l’acculant depuis quatre années que cette folie a dérapé. Par sa faute. Et tout le lycée ne s’en est pas relevé. Quand Luca se retourne, Sohen a déjà repassé la porte menant au studio alors que ses doigts auraient aimé saisir son bras. Pardonne-moi pour tout ça. Phalanges qui se referment dans le vide tout comme son âme qui s’étreint un peu plus fort. Luca n’a jamais eu la prétention de vouloir sauver tout le monde, mais il aurait aimé pouvoir sauver quelqu’un. Cet homme qui continue de hanter ses pensées quand l’image de sa mort se réverbère avec insistance. Les cauchemars assaillent et reprochent à tout jamais ce que l’être humain n’a pas été capable d’accomplir. Je suis désolé, j’ai échoué. Et même si les larmes viennent, elles ne couleront pas parce qu’on l’attend à l’intérieur. Les répétitions peuvent donc reprendre et Sohen se révèle particulièrement doué. Il parvient à s’accorder au reste du groupe après plusieurs chansons et tout le monde semble ravi d’avoir pu trouver un guitariste remplaçant et doué en si peu de temps. L’américain esquisse plusieurs sourires, bien entendu de la même opinion, et tandis qu’il pense que la soirée se termine là, le batteur désire les entraîner avec lui dans une seconde partie. « Est-ce que tu viens avec nous ? » Interrogation posée à Sohen, des prunelles de Luca redressées vers son imposante silhouette. Il tressaille en se tenant si près, déglutit en se rappelant son étreinte sur son corps. « Ce ne sera qu’une petite fête, mais tout le monde est accueillant. » L’aîné rehausse son sac sur son épaule en se faufilant à l’extérieur où désormais les astres nocturnes se côtoient et brillent à l’unisson. Fête qui se situe à quelques pâtés de maison de là, peu voyante, mais bien existante. Luca se sert un verre avant d’en proposer un à Sohen, frôlant ses doigts en le lui tendant. « Alors, euh… tu connaissais un peu Mist ? » Détourner la conversation, imaginer que les choses sont aussi simples qu’elles y paraissent. Luca a envie d’y croire. Vraiment.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Contenu sponsorisé
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: