1234
still here

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: seoul :: Hyehwa
Partagez

 still here


Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: still here   still here EmptyVen 2 Juil - 13:17

ootd - Quand la douleur s’éveille et ne s’en va pas, tout ce qu’on peut faire c’est encaisser et espérer qu’avec le temps ça ne passe. Il y a bien longtemps que l’espoir ne fait plus parti de son dictionnaire. So Hen saisit son sac et s’engouffra dans les métros bondés du matin en direction de l’université. Le paysage défilait sous ses yeux à une vitesse vertigineuse quand le train sortait parfois d’entre la terre comme la paralysie parcourant son bras et se délectant de se faire plus pressante. Écouteurs sur les oreilles, il écoutait ce groupe, mist, peu connu, dont lui avait parlé le batteur qui était un ami de longue date. Ils avaient besoin d’un guitariste, le leur avait eu un accident. Proposition faite sur le tas, alléchante, sensuelle. Il avait abandonné depuis longtemps ses projets d’avenir pour la musique mais il était toujours incapable de refuser des remplacements. Tant qu'il le peut. Musique entraînante, voix du chanteur teintée d’un il ne savait quoi qui séduisait. On verra bien.
Apprendre à ne plus se servir que d’une main, objectif difficilement atteint. Il n’était pas homme à abandonner, persévérant, prêt à tout pour réaliser ses souhaits alors certaines journées étaient un peu plus courtes parce qu’il se rendait à l’hôpital pour apprendre. On suivait par la même occasion de près son état, cela serait bête que cela devienne gangrène et qu’on doive couper. Sourire factice quand les exercices s’avèrent plus compliqués que ceux à l’école. C’était normal, pourtant le niveau était élevé à l’université parce que son père s’était assuré qu’il aille dans la meilleure école. Douleur qui devient plus vive, gémissements et courage qui s’essouffle. Il n’était plus sûr qu’au début.
Il rentra chez lui et saisit sa guitare car, malgré tout, elle faisait partie intégrante de sa vie. Il partit à l’endroit indiqué et sentit son être s’affoler en franchissant le seuil. L’identique sensation ressentie à chaque fois qu’il se plongeait dans le monde inatteignable. Il sourit sauf qu’il se figea à la vue du passé. Ils ne se connaissaient pas, n’avaient pas cherché à le faire à l’époque et il n’y avait eu qu’un soir où les mots avaient dépassé la pensée. Néanmoins, c’était le reste qui avait eu raison d’eux. Images qui défilent dans sa tête au point de l’étourdir parce que, malheureusement, à toute douleur aiguë, il y a un début.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyVen 2 Juil - 22:53
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Couleurs d'étoile qui s'étiolent dans les airs, qui briment l'atmosphère et suffoquent l'oxygène. Prunelles ébènes qui se révèlent sous la lueur des projecteurs installés, curiosité de s'enivrer de l'instant présent jusqu'au tout dernier moment. Cœur débraillé d'un corps alourdit par les poids du passé. Et je rirais pour toi, pour nous, pour que jamais l'on n'oublie les fautes et les impaires. Quand la voix résonne entre les quatre murs de l'endroit tapissé en studio de fortune, les lippes s'éveillent et la mélodie emporte dans un espace temps où tout paraît étiré, alanguit. Et quand bien même je suis effrayé de fermer les yeux, ton image hantant mes pensées, je rêve d'un avenir meilleur. Cordes vocales qui implosent en même temps que le sang bouillonnant dans les veines bleutées. Parce qu'aujourd'hui est peut-être plus compliqué à vivre que hier ou demain, Luca offre sa voix pour permettre à tous de ne jamais cesser d'espérer. Même s'il a peur et que son myocarde bat dans une course folle, il n'a pas envie de se laisser emporter trop loin dans ces sentiments possessifs, jaloux. Regards croisés avec ce guitariste remplaçant, fête alcoolisée qui remonte à quelques années, douleur lancinante qui prend place dans la poitrine de l'aîné. Et si je ne t'avais jamais regardé ? Qu'en serait-il en ce moment ? Dernière note qui résonne durant de longues secondes où les phalanges demeurent accrochées au micro et que les poumons tachent d'effectuer leur mission vitale. L'instant de partage a fait danser les fantômes sous les yeux du chanteur qui, pourtant jamais avare de compliments et de sourires, se laisse distancer par cette nouvelle rencontre. Luca sait qu'il doit se ressaisir et c'est un éclat de voix qui le ramène dans ce studio. "... d'accord ?" Visage du batteur qui s'affiche devant lui quand son expression hébétée lui fait bien comprendre qu'il n'a pas tout à fait écouter. "Je ne sais pas ?" Vilaine main qui vient glisser dans la nuque, étourdie et perturbée quand, non loin, les pupilles du guitariste se dépose sur sa silhouette. Besoin d'air, besoin de souffler. Le cœur s'emballe et Luca a l'impression de se noyer. Mais il n'a pas envie de montrer cette mauvaise facette de lui. Pas ici, pas maintenant. Sûrement jamais. Il secoue le visage, tente un sourire et préfère s'éclipser à l'extérieur quelques secondes. Porte qui s'ouvre à sa suite et la présence de Sohen l'enveloppe tout entier. "Je me sens un peu nerveux aujourd'hui. Merci d'être venu." Explication brève quand les iris rejoignent ceux du cadet et que les dents mordillent la lèvre inférieure. Quelle douleur se lit dans tes yeux ?
@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyJeu 8 Juil - 11:47

ootd - Yeux qui s’accommodèrent à la lumière du studio en papillonnant quand les flashbacks se firent plus nombreux. Le début de la fin, rangé précieusement dans un tiroir fermé à double tour sauf qu’aujourd’hui, serrure forcée sans peine. Il vit qu’il ne fut pas le seul que cela déstabilisa et ne fit qu’esquisser un sourire à la moue inquiète et inquisitrice de son ami. Qu’as-tu fait ? Ou que n’as-tu justement pas fait ? Coup qui avait retenti avec allégresse à ses oreilles et son instinct l’avait poussé à l’impensable. Cerveau mis en branle, capacité irréparable à vouloir prendre soin d’autrui sans faire attention aux conséquences. Conséquences désastreuses qui grignotaient chaque jour son être avec une habilité désarmante. Et si je ne t’avais pas protégé ? Boule qui se forma dans la gorge tandis qu’il déposa son instrument dans un coin et fit signe au reste du groupe qu’il s’en occupait.
À l’extérieur, il n’eut pas plus l’impression de mieux respirer. Les années s’étaient étiolées devant eux, emportant avec elles l’histoire funeste du passé, tournant la page quand les doigts y restaient collés avec désespoir. Cet événement tragique, ni l’un ni l’autre n’y étaient pour rien et ils en avaient conscience. Il avait simplement laissé une marque indélébile sur leurs corps et les avait fait grandir plus vite que permis sur leurs âmes esseulées. Plus vite que ce qu’on leur avait forcé à accomplir avant pour ne pas rester en reste. Il enfouit ses mains dans ses poches et regarda au loin.

« Je me souviens de toi, Luca. »

Prénom prononcé avec douceur comme si malgré les douloureux souvenirs il avait toujours eu une place auprès de lui.

« Une personne atypique comme toi, ça ne s’oublie pas, dit-il, J’espère que je serais à la hauteur de votre groupe. »

Il posa enfin son regard sur lui et sourit. Pourtant, la paralysie irradiait son bras et il eut du mal à ne pas laisser le mal s’installer sur son visage. Alors, quand il voulut replacer une mèche de cheveux qui lui barrait la vue avec ce bras d’infortune, il resta ancré à sa place et ne répondit pas à sa commande. Il détourna le regard pour qu’il ne voit pas l’éclat traversant ses prunelles qui s’éteignirent un peu plus de cette hémiplégie.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyJeu 8 Juil - 22:27
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Et s'il sourit, Luca, en cet instant, il espère que son faciès n'esquisse pas une vilaine grimace qui fera fuir son interlocuteur. Parce que les souvenirs s'étalent dans son esprit et qu'irrémédiablement, il serre ses poings le long de son corps quand il se revoit les deux paumes accrochées à la veste de son camarade. Et le bruit qui résonne. Et les corps qui tombent les uns après les autres comme dans un mauvais film. Sauf que le film s'est transformé en réalité et en cauchemar. Pupilles redressées vers le jeune homme, il hausse à peine les épaules, Luca, n'ayant pas la moindre idée de ce qu'il peut lui dire en retour. Moi aussi, je me souviens de toi. Comment aurait-il pu l'oublier ? Pourquoi m'avoir sauvé, là-bas ? Main nerveuse qui vient finalement jouer avec les bretelles de sa tenue. Comment vas-tu ? Question qu'il ne peut clairement pas poser parce qu'il n'est pas aveugle, le chanteur perturbé. "Je ne savais pas que tu continuais la musique." Brève conversation entre eux, des années plus tôt. Passion partagée, mais peu développée chez le cadet. J'ai peur, Sohen. Il n'a jamais cessé d'être effrayé par tous ces coups de feu, par tous ces cris entêtants qui régissent son esprit. Alors c'est en partie pour cela qu'il chante, Luca. A s'en briser les cordes vocales, à s'en arracher les poumons. Jamais il ne se stoppera de chanter, si fort, encore plus fort. "A vrai dire, tu nous sauves la mise. Je ne sais pas comment on aurait fait, sans guitariste." Luca ne peut alors s'empêcher de se demander si, quatre ans plus tôt, Sohen était déjà aussi grand. Sa carrure aurait pu le faire rougir en d'autres circonstances, sous les compliments du cadet. "Sohen..." Prénom murmuré avant que la suite ne survienne. "Je n'ai jamais su si j'aimerais tout oublier ou non." Ses mains se resserrent sur sa chemise en jean tandis qu'il se retourne, dos à son camarade, pour lever des paupières closes vers le ciel. L'air emplit sa cage thoracique tandis que ses songes dérivent, à l'évidence, sur l'unique personne à laquelle il aimerait poser cette question. Et si tout était à refaire, le referions-nous différemment ? Luca aurait-il pu le protéger contre lui-même ? La solitude s'engouffre autour de ses épaules comme une fumée invisible.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 10 Juil - 1:24

ootd - Le dernier coup avait retenti dans leurs oreilles et annoncé la fin. Cela n’aurait pas dû se finir comme ça, il en était persuadé. Retenir Luca avec la seule force de son bras droit contre lui et le visage tordu par la souffrance, de regarder le sang formait une flaque autour de lui. Événement désastreux qui avait failli coûter la fermeture de l’école. Pas par manque de moyens, pas à cause de plaintes et d’effondrements, parce que la directrice elle-même n’avait pas eu besoin de persuasion pour se rendre compte de l’ampleur que prenait la malformation de la société. Personne n’aurait pu imaginer cet événement macabre, pas même les personnes épargnées ne réussirent à s’en remettre. Une personne décédée et une blessée furent suffisantes pour porter atteintes à leurs mentaux. Malheureusement, on n’en dénombra pas qu’une et le bilan fut désastreux. Plus désastreux encore quand le cri de sa soeur jumelle en déchira le ciel. Elle n’eut pas besoin d’être là pour le voir, à l’autre bout du bâtiment, cachée avec des camarades de sa classe, elle sentit le craquement à l’intérieur d’elle. Inimaginable alors lequel avait-il pu se faire en Luca ? Il ne se souvenait plus très bien car, d’avoir perdu trop de sang, sa blessure avait fini par avoir eu raison de lui.
Retour à la réalité à l’hôpital. C’était comme sa deuxième maison aujourd’hui. Peut-être un coup du sort. Bâtard venu un soir à qui on avait offert une place sur un trône sans qu’il ne le veuille. Couronne trop lourde à porter. Il avait eu envie plusieurs fois de tout envoyer valser sans en être capable parce qu’il en avait de la chance comparé à d’autres. Alors il encaissait et voilà ce qui était arrivé. Puni pour ses grandes ardeurs ? Il n’avait que demander la vie et on lui avait donné le double avant de lui en enlever les trois quarts. Mauvais coup de pioche. Il ne comprenait pas ce qu’on attendait de lui et les crises d’angoisse avaient recommencé. Elles étaient minimes mais source de désespoir. Elles pointaient le bout de leur nez au mauvais moment et le doute s’installait. Ne serait-il jamais à leur hauteur ? Il n’avait plus qu’un bras à tendre vers le ciel.
Sourire en coin, il parvient enfin à dégager la mèche de son visage. Geste perturbé, haché, et doigts qui se crispent. Lui non-plus ne savait pas qu’il continuait la musique, cependant, cela ne l’étonnait pas. Contrairement à lui, Luca avait plus de courage face aux grandeurs.

« De temps en temps, lui répondit-il, Ça me fait du bien. »

Il ne se souvenait plus réellement des mots échangés. Des banalités certainement, ils avaient profité de l’air nocturne silencieux et apaisant hors des brouhahas incessants. Ami(e)s en commun, pourtant pas d’occasion de se côtoyer. Premier soir, première fois, unique soir, unique fois. Incompréhension, communication envolée.

« Et à quoi est-ce que ça nous servirait d’oublier ? »

Il leva lui aussi le regard vers le ciel et se mit à sourire tristement.

« Moi aussi, j’aimerais oublier mais je me suis dit que ce serait l’insulter. Même s’il a causé le malheur de nombreuses personnes, je pense qu’on n’a pas dû l’écouter à un moment ou à un autre et que c’est là qu’il a dérapé. »

Et qu’en savait-il ? Pas grand-chose. Il n’était sorti qu’avec sa soeur et lui ne l’avait connu qu’à peine. Il haussa les épaules et fit signe à Luca qu’ils rentrent auprès des autres. S’accoutumer au style du groupe et être prêt pour le prochain concert prévu, c’était pour cette raison qu’il était là alors ils avaient assez lésiné.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 10 Juil - 22:10
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Irrémédiablement, en recroisant le visage de Sohen, ce sont des milliers de souvenirs qui ont afflué dans sa mémoire. Toutes ces choses qu’il sait tapies dans son âme, bien cachées au fond de son crâne, mais qui n’attendent chaque jour que de ressortir. N’est-ce pas pour cela qu’il chante davantage, Luca ? Qu’il noie son chagrin dans tous ces boulots qu’il tente de se trouver pour payer son loyer, dans toutes ces paroles qu’il essaie de créer, de crier au monde entier. Douleurs incessantes dans la cage thoracique quand, pourtant, il se tient encore debout et qu’aucune de ces maudites crises d’anxiété ne vient l’achever. Au moins il espère conserver sa droiture devant Sohen qui l’a déjà vu s’écrouler. Alors qu’il n’est probablement pas le plus à plaindre. Luca se mord la lèvre inférieure, écoutant sans rien dire les réponses aux questions qu’il a posé. Il acquiesce doucement de la tête et ignore s’il y a quoi que ce soit à dire en retour à cela. Le plus âgé sait déjà tout cela, les remords l’acculant depuis quatre années que cette folie a dérapé. Par sa faute. Et tout le lycée ne s’en est pas relevé. Quand Luca se retourne, Sohen a déjà repassé la porte menant au studio alors que ses doigts auraient aimé saisir son bras. Pardonne-moi pour tout ça. Phalanges qui se referment dans le vide tout comme son âme qui s’étreint un peu plus fort. Luca n’a jamais eu la prétention de vouloir sauver tout le monde, mais il aurait aimé pouvoir sauver quelqu’un. Cet homme qui continue de hanter ses pensées quand l’image de sa mort se réverbère avec insistance. Les cauchemars assaillent et reprochent à tout jamais ce que l’être humain n’a pas été capable d’accomplir. Je suis désolé, j’ai échoué. Et même si les larmes viennent, elles ne couleront pas parce qu’on l’attend à l’intérieur. Les répétitions peuvent donc reprendre et Sohen se révèle particulièrement doué. Il parvient à s’accorder au reste du groupe après plusieurs chansons et tout le monde semble ravi d’avoir pu trouver un guitariste remplaçant et doué en si peu de temps. L’américain esquisse plusieurs sourires, bien entendu de la même opinion, et tandis qu’il pense que la soirée se termine là, le batteur désire les entraîner avec lui dans une seconde partie. « Est-ce que tu viens avec nous ? » Interrogation posée à Sohen, des prunelles de Luca redressées vers son imposante silhouette. Il tressaille en se tenant si près, déglutit en se rappelant son étreinte sur son corps. « Ce ne sera qu’une petite fête, mais tout le monde est accueillant. » L’aîné rehausse son sac sur son épaule en se faufilant à l’extérieur où désormais les astres nocturnes se côtoient et brillent à l’unisson. Fête qui se situe à quelques pâtés de maison de là, peu voyante, mais bien existante. Luca se sert un verre avant d’en proposer un à Sohen, frôlant ses doigts en le lui tendant. « Alors, euh… tu connaissais un peu Mist ? » Détourner la conversation, imaginer que les choses sont aussi simples qu’elles y paraissent. Luca a envie d’y croire. Vraiment.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyMer 4 Aoû - 22:41

ootd - Cela ne les aiderait pas à avancer d’oublier, déjà avaient-ils du mal à tourner la page. Ils continuaient leurs vies respectives et espéraient entrevoir des perspectives alléchantes d’avenir quand les premières s’étaient vues dérober sous leurs yeux. Cet événement restera gravé à jamais dans leurs coeurs et il était loin d’être anodin pour qu’ils l’enferment à double tour. Il avait marqué à vif leurs esprits en vrac et il n’y avait pas davantage de l’un que de l’autre pour prétendre en avoir le plus souffert parce que ce n’était pas comparable. Sohen était loin d’être assez bête pour ne pas avoir décelé le déchirement à l’âme de Luca que cela avait causé. Tous les deux étaient sortis ensemble jusqu’à ce que Luca rompe et quel que soit la raison, il avait bien été l’unique personne à voir cette minuscule particule de l’étincelle de sa vie le quittait. Que s’était-il passé ? Il se l’était toujours demandé et revoir Luca aujourd’hui ne fit forcément pas que le replonger dans le passé. Et si…? Il ne restait plus qu’à peine des flashbacks de cet incident parce que lui y avait malheureusement perdu trop de sang mais il se souvenait des mots. De la détresse, de la poignante souffrance dans ces mots. Jusqu’à quel point l’être humain était-il capable de retourner le monde pour un simple regard ?
Et, au fond, il le comprenait parce que la passion pour la musique pour le chanteur ne datait pas d’hier. Il l’avait entr’aperçu une fois à travers la porte entrouverte au lycée et ce timbre de voix étonnant mais attrayant lui en avait donné de légers frissons. Il avait souri comme à ce jour et il s’était dit que cela serait plaisant de l’accompagner à la guitare. En soi, même avec un bras paralysé, la technologie avait fait des prouesses fulgurantes qui puissent lui permettre de jouer de la musique. Cependant, il avait insisté pour passer ses trois années lycées ailleurs que dans un établissement que son père aurait choisi et il en avait payé cher les frais alors il n’avait plus eu d’autres choix que de courber l’échine et le satisfaire au possible. Que dirait-il en le voyant retoucher à un instrument ? Et quel message souhaites-tu faire passer à travers ta voix, Luca ? Alors il les suivit jusqu’à cette fête et accepta le verre tendu par son interlocuteur en trouvant cette situation particulièrement délicate.

« Pas vraiment, lui dit-il, je suis plus plongé dans la musique instrumentale en ce moment, voire classique. Je fais des études en programmation pour devenir réalisateur de jeux vidéos. Et toi ?, lui demanda-t-il en plongeant son regard dans le sien, Est-ce que tu te consacres qu’au groupe ou est-ce que tu fais autre chose à côté ? »

C’était étrange de pouvoir parler avec lui après quatre longues années. Il fit tourner le verre entre ses doigts et eut un sourire gêné à son encontre. Et si je ne t’avais protégé, est-ce que tu tiendrais devant moi ce soir ? Il déglutit et ce fut à son tour d’avoir du mal à respirer. Il s’excusa auprès de lui, reposa le verre et sortit sur la terrasse. Quand il leva le visage vers les étoiles, il n’en discerna aucune, vue brouillée par les larmes qui rêvaient de se forcer un chemin sans plus y parvenir.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyMar 17 Aoû - 11:47
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Alors il essaie de faire bonne figure, Luca. Parce qu’il sait que s’il flanche maintenant, tout ce qu’il a réussi à construire jusqu’à présent ne sera qu’une envolée en poussière. Depuis ces dernières années, il parvient à demeurer droit dans ses chaussures, à ne pas courber l’échine et à conserver son objectif sous ses yeux ; malgré la peur qui l’étreint, malgré la culpabilité et les douleurs du passé, il a choisi d’en faire une force qui le motive et l’entraîne toujours plus loin. C’est ainsi qu’il se retrouve à servir un verre à Sohen, frôlant ses doigts dans un contact qui, il l’ignore, lui plaît ou lui ouvre une plaie dans le cœur. Ses phalanges s’agrippent alors à son gobelet, seule chose qui le maintient à flot dans cet endroit. Boire pour oublier, un peu, que la petite chambre miteuse qu’il loue est réellement en mauvais état. Rire pour oublier, un peu, que derrière la musique il y a les maux qu’il essaie de panser ; de penser. D’ailleurs, Mist est le sujet qu’il choisit, Luca, pour rebondir un peu, pour tenter de dévier toute cette atmosphère particulière entre Sohen et lui. Il acquiesce doucement de la tête, se mordant la lèvre, gêné d’avouer que de son côté, ses rêves sont les seuls à le faire se battre tous les jours. « Réalisateur de jeux vidéo… ça doit être incroyable de pouvoir créer son propre monde, n’est-ce pas ? » Et quand son regard croise celui de son camarade, Luca boit un peu et reprend la parole. « J’aimerais bien vivre de la musique, mais comme tu as pu le constater, nous ne sommes encore qu’un petit groupe. Je fais des petits boulots, à côté, pour payer toutes les factures. » Mais les maux ne peuvent éteindre cette lueur dans le regard et Sohen s’enfuit à son tour. Il s’excuse, il s’éclipse. Luca demeure là, quelques secondes, planté au beau milieu de toutes ces personnes qui le bousculent et le regardent à peine. Mais toi, tu m’as regardé, si fort, avec tellement de puissance. Cela a fini par te détruire. Luca l’a rendu fou, et les dommages collatéraux sont irréversibles. Il n’est pas aveugle et s’est bien aperçu de cette raideur dans le bras du guitariste, avec les souvenirs de cette balle qu’il a pris pour lui. Inspire, expire. Ce n’est pas le moment de tomber. Le chanteur abandonne sa consommation dans un coin avec dégoût et rejoint finalement Sohen dehors. « Pourquoi est-ce que tu m’as sauvé ? Pourquoi est-ce que tu as pris cette balle alors que j’en suis l’unique fautif ? » Est-ce que tu m’en veux d’avoir tout foutu en l’air ? Le long de son corps, ses poings se serrent, ses ongles s’enfoncent dans sa chair. Il a toujours voulu poser cette question à son interlocuteur sans en avoir, sinon l’occasion, le courage. Et il se dit, Luca, que peut-être, si le destin les remet sur le même chemin, c’est qu’il y a une raison à tout cela.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyJeu 2 Sep - 12:28

ootd - Laisse-moi voir maman, laisse-moi voir maman, s’il-te-plaît. Je t’en supplie, laisse-la rentrer, n’as-tu donc aucune compassion ? Je ferais tout ce que tu voudras mais laisse-moi la voir. Pourquoi ? Mais parce que tu n’y étais pas ! Tu n’étais pas là-bas !… N’es-tu donc aussi inhumain que le reste du monde ?

Et il n’avait même pas obtenu gain de cause. Il avait entendu sa mère pleurer à travers la porte jusqu’à ce qu’on la ramène chez elle. Il avait serré le poing et s’était fait fureur pour ne pas pleurer. N’aurait-il pas mieux fallu qu’il perde tout son sang au lieu de ressentir pareilles douleurs au creux de son être ? Le myocarde fut pris de soubresauts et se serra au point que ce fut insoutenable. Il se revoyait plié en deux à rager intérieurement et à ne plus sentir aucune pulsation dans son bras gauche. C’était pourtant évident. Au-delà du fait qu’il s’était mis devant lui pour le protéger, il n’y avait cherché qu’un échappatoire. Un moyen pour lui de ne plus avoir à subir la pression familiale et n’importe lequel aurait fait l’affaire. Parce qu’à se cacher pour son bien-être derrière les bureaux de l’école, il n’en avait pas eu plus peur quand il s’était retrouvé avec ce pistolet pointé sur eux. Il avait alors compris qu’il était plus effrayé de ses perpectives d’avenir que par la mort en elle-même. Combien de fois avait-il songé préférer ne pas avoir vu le jour ? On lui offrait peut-être la possibilité de la foutre en l’air alors pourquoi pas. Pendant cet instant, il n’avait été qu’un égoïste, lui qui ne souhaitait que protéger sa mère en acceptant de ne pas la voir, de ne pas apprendre à la connaître, et qui prenait toutes les responsabilités en espérant que son petit-frère, la prunelle de ses yeux, ne les subisse pas. Pourtant, ce jour-là, il s’était délibérément mis devant par pur égocentrisme que pour protéger ce doux visage.
Paralysé du bras gauche, c’était tout ce qu’il en avait obtenu alors plus que tout avait-il souhaité retrouver l’aura rassurante de sa mère. Son père avait tenu bon parce que par sa faute cela avait failli lui coûter la vie et qu’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même d’avoir choisi un lycée à peine sophistiqué. Et il n’avait pas tort. Il s’en était voulu de sa propre bêtise et avait fini par se convaincre qu’il ne l’avait fait que pour Luca. Alors comment réagir quand tout ressurgit ? Oh que oui qu’il était incroyable de créer son propre monde de simples formules et de cliquetis sur un écran d’une qualité effroyablement impeccable mais aucun monde ne remplacerait le sien. Le plus réel, le plus décadent. Il n’irait pas jusqu’à envier la situation de Luca, cependant, il n’irait pas nier que Luca possédait plus de courage que lui n’en avait.

« Tu as dit que c’était incroyable de pouvoir créer son propre monde, Luca, lui répondit-il en plongeant son regard dans le sien, Parce qu’il n’y a que ça auquel je me raccroche comme toi tu le fais avec la musique. »

Il se rapprocha de lui et saisit ses poignets pour qu’il cesse de se faire du mal.

« Moi, je ne suis qu’un égoïste, sourit-il tristement, J’ai fait ça instinctivement mais pas pour toi. »

À quoi est-ce que ça servirait d’éluder la question ? De cacher la vérité ? Quand il fut sûr qu’il cessa d’enfoncer ses ongles dans sa peau, son regard se voila par sa douleur et il se pencha légèrement pour coller son front contre le sien. Relation particulière installé entre eux depuis cet événement, ils n’étaient plus revus après jusqu’à ce que les chemins les fassent de nouveau se rencontrer. Même si ça éveillait les plus insupportables souvenirs, il ne fuira pas et cherchera à savoir pourquoi.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 11 Sep - 21:22
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Le visage levé vers son interlocuteur, les poings serrés le long de son corps, Luca ne sait plus comment s’exprimer pour laisser ses sentiments se répercuter sans blesser. Parce que depuis que cet accident est arrivé, les remords semblent ne jamais lui laisser de répit. Alors c’est pour cela qu’il travaille, qu’il fait de la musique, jusqu’à tomber de fatigue lorsqu’il parvient enfin à trouver un moment pour son sommeil. Les journées s’enchaînent et les cernes s’étirent sous ses yeux. Il se complaît à les effacer grâce à la magie du maquillage, seulement, il y a des signes qui ne trompent personne. Il sent ses mains trembler. Il se sait bien incapable de déclencher une bagarre, de frapper qui que ce soit, et, en cet instant, l’unique personne qu’il a envie de frapper c’est lui-même. Se tenir devant Sohen est difficile car il doit affronter ce passé duquel il pensait, au moins un peu, s’être tiré. Foutaises. Luca n’a de cesse de se fourvoyer, de fermer les yeux afin de ne pas regarder ses douleurs en face. Il les inscrit dans ses paroles, les enfonce dans ses carnets, dans ses notes. Il ne s’aperçoit qu’au moment où Sohen saisit avec délicatesse ses poignets qu’il avait été perdu dans ses mauvaises idées. Il se dégage avec rapidité, frottant ses membres avec vigueur, presque de façon compulsive. « Arrête, arrête de parler comme si tu savais ce que je vis. » Ses iris se sont renforcées et s’il désire déclarer d’autres mots, ce sont ceux de son camarade qui le stoppe, le prenne de court. A l’évidence, il n’est pas un menteur. Sohen n’aurait eu aucune raison de le bercer de mensonge, mais ignorer la raison pour laquelle il l’a sauvé est peut-être encore plus douloureux. Le front collé contre le sien, Luca n’est pas long avant de déposer ses deux mains à plat sur le torse de Sohen. Il le repousse, pas assez fort pour le déséquilibrer, mais assez fort pour qu’il s’éloigne et qu’il le laisse respirer. Ne me touche pas, ne me touche plus, ne te rapproche pas. Il a envie de pleurer, il a envie de hurler. Rien ne vient. Plus rien ne vient depuis ce qui est arrivé. « C’est ma faute s’il est mort, Sohen ! C’est ma faute si tu as aujourd’hui le bras à moitié paralysé, alors n’essaie pas de me faire croire que tu as agi pour toi. Personne n’a envie d’être brisé ! » Les larmes envahissent ses yeux, les submergent et les noient. Luca ne les laisse pas couler, les essuie du revers de sa manche d’un geste rageur. Il se retourne, fait dos à Sohen et enserre sa taille de ses bras, désireux de respirer, de ne plus se confronter à ces visions affreuses du passé. Il ne veut plus entendre ces cris, cette détonation dans sa tête. Il ne veut pas revoir le visage de son petit ami décédé. Il ne veut plus tout ça, Luca. Le fardeau est trop lourd à porter pour sa carcasse déjà écroulée. « Pardon d’avoir gâché ta vie. » En plus de la sienne, de celles d’innocents et de la mienne.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptySam 18 Sep - 13:58

ootd - Sincèrement, il aurait aimé qu’ils se revoient dans d’autres circonstances. Qu’il soit plus sûr de lui, qu’il soit plus heureux de la vie. Qu’il ait perdu toute mobilité à son bras gauche. C’était une plaie cette paralysie, ça lui gâchait la vie et il revoyait ses erreurs tourner en boucle dans ses esprits chaque jour. Il avait souhaité en finir avec la vie, avait échoué lamentablement parce que, même si cette balle planquée dans son bras aurait pu lui coûter la vie, elle n’avait pas été jusqu’au bout du processus. Elle n’avait fait que lui enlever la possibilité de le rendre plus courageux parce que qui pouvait prétendre que dans un autre futur il n’aurait pas été plus convaincant et serait parvenu à vivre de musique. Apprécier de toucher ses instruments à corde du bout des doigts pour en tirer la plus agréable des mélodies bien que la plus douce soit les notes vocales envoûtantes provenant d’une étoile tombée du ciel. Paralysie en cours, ça le réveillait la nuit et la douleur était parfois insupportable qu’elle le faisait pleurer. Plié en deux sur son lit, plus seul qu’il n’avait pu l’être auparavant, c’était compliqué de faire ensuite comme si de rien n’était à la levée du jour. Il était fatigué, Sohen.
Alors est-ce que cela n’aurait-il pas été plus simple de se revoir avec Luca avec la paralysie complète de son bras ? Le mal fait aurait été fait, point de non-retour, sans espérance. Il n’y aurait eu que des regards en biais et non des regards inquiets. Égoïsme précaire. Il avait envie de s’excuser mais cela serait de le prendre en pitié. Il n’était pas comme ça, il n’était pas quelqu’un de faux. Il s’efforçait d’être le plus vrai possible et plus que tout désirait-il l’être face à Luca parce qu’ensemble ils avait vécu le pire. Cela serait atrocement ridicule de mentir, de nier les faits et si Luca se mutine en croyant qu’il puisse prétendre connaître sa vie, cela ne fit que comprimer son coeur contre sa poitrine. Il ne s’oserait pas, son visage se déformant sous la douleur avant de passer à la perplexité de le voir exploser - imploser devant ses yeux. Il aimerait être capable d’exprimer avec autant de vigueur lui aussi ses sentiments.

« Et qu’est-ce qui te fait dire que ce n’est que de ta faute, Luca ? », souffla-t-il.

Il serra les poings et tiqua. Il n’était pas personne à s’énerver, il était plus à tout garder pour lui parce que c’était ce qu’on lui avait appris. À être pire qu’un réel égocentrique renommé.

« Si je ne connais pas ta vie, je crois que tu ne connais pas la mienne, dit-il, le visage ravagé par la douleur qui l’électrisa dans le bras, C’est au contraire les personnes déjà brisés qui souhaitent être libérées. »

Il se rapprocha de lui et le retourna face à lui. Cessons de fuir, Luca. Il glissa une mèche derrière ses cheveux et sans savoir ce qui le poussait réellement à agir comme il s’apprêtait à le faire, il se pencha vers lui pour l’embrasser. Que de la poudre doucereuse étoilée ne puisse leur donner des ailes.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Woo Luca
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 02cdd3fa991cd3d604c570fc59970cf8711074c3
AVATAR : kim captain hongjoong.
POINTS : 127
MESSAGES : 160
NOUS A REJOINT LE : 27/06/2021
AGE : 23
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyDim 26 Sep - 20:02
☾ — still here.

[ ootd ] within our memories.
— Depuis ces dernières années, Luca n’a pas eu à faire face à toute cette vieille histoire. Bien sûr, elle a été présente, là, dans son cœur, dans son corps, à chaque minute de sa vie, mais il ne l’a jamais vraiment affronté. Elle l’a accompagné, bercé dans ses douleurs et aujourd’hui, devant Sohen, il est tétanisé entre l’envie de hurler, celle de s’enfuir et celle de s’effondrer. Peut-être que la réponse réside dans chacune de ces trois réponses, mais les mots de son camarade sont durs à entendre et il secoue la tête, Luca, ses bras toujours enlacés autour de sa carne. Il secoue la tête comme s’il était capable de chasser tous ces maux, toutes ces choses si mauvaises qui les empêchent d’aller de l’avant. Puisqu’il sait bien que ni Sohen, ni lui, n’a pu vraiment se reconstruire à la suite de la tragédie qui les lie. Ils sont des survivants, mais à quel prix ? A celui de la culpabilité, de la honte, de l’horreur. Luca grimace et serre son vêtement plus fort, sent son dos se courber, ses épaules s’affaisser. Cette soirée est bien trop longue. Seulement, la précarité de son logement ne lui donne aucunement l’envie de partir d’ici. Son cœur se serre, sa gorge s’étreint et les larmes à ses yeux brûlent avec insistance. Chaque jour est une épreuve pour le jeune homme qui, malgré tout, n’a jamais rien avoué à ses parents restés de l’autre côté du globe. Il tente de faire face à ses émotions par lui-même, s’échinant à travers la musique en espérant qu’un jour cela finira par payer. « J’ai tout détruit, j’ai tout détruit en venant ici… » Un souffle qui le fait frémir, un murmure qu’il abandonne du bout des lèvres en reniflant avant que sa main ne vienne essuyer ses yeux d’un revers de la manche. Et que Sohen le saisisse pour le faire pivoter. Qu’ils plongent dans les iris abîmées l’un de l’autre. Alors Luca déglutit, veut dire quelque chose. Ses lèvres entrouvertes accueillent avec étonnement celles de son interlocuteur et ses doigts viennent s’imprimer sur le faciès si délicat. Les yeux grands ouverts, le sang qui palpite dans toutes ses veines, le cœur à la porte de sa poitrine, l’américain a fait reculer le coréen. La gifle a résonné dans la petite ruelle où il se trouve. Par réflexe ou par indignation ? Sohen a-t-il pris pitié de cette silhouette avachie qu’il est devenu ? Luca se mord la lèvre avant qu’il ne s’insurge et saisisse le haut du cadet. « Pourquoi, Sohen ? Pourquoi ? Je n’ai pas besoin de ta pitié ! Mes rêves ne sont pas idiots ! Je n’ai plus l’âge de me bercer par des idylles qui n’existent pas. » Il confond tout, Luca, parce qu’il n’arrive pas à tout aligner et que, peut-être, il n’ose pas avouer encore qu’il a apprécié le contact chaleureux de ces lèvres contre les siennes. Peut-être que ce baiser était sincère. Néanmoins, il ne prendra pas le risque d’y croire ; il vient de l’avouer, les idylles n’existent pas. Alors il relâche Sohen, recule de plusieurs pas, son dos bute contre le mur – le soutient.

@made by ice and fire /  @hwang so hen


I'm fine if I can feel you if I'm out of sight I want you to be, make me sure that I get rid of my anxiety the light in this darkness.
m i s t
Hwang So Hen
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : still here 7f6fb0a0e896906a6fa885fdaedf3012297e4945
AVATAR : yunho (ateez)
POINTS : 64
MESSAGES : 111
NOUS A REJOINT LE : 28/06/2021
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here EmptyDim 3 Oct - 14:56

ootd - Il ne l’avait pas embrassé par pitié. Il ne savait pas ce qu’il lui avait pris, il ne l’avait cependant pas embrassé par pitié, qu’il ne le croit pas. Il avait laissé libre cours à ses émotions de prendre le contrôle de son corps et celui-ci avait agi de lui-même. Il s’était penché vers Luca et avait scellé leurs lèvres. Goût enivrant, tiède, qui eut le pouvoir incroyable de stopper toute douleur dans son bras. Il souhaita s’en délecter plus longtemps, le coup qu’il reçut lui fit comprendre qu’on ne lui en donnait pas la possibilité. Il garda le regard rivé sur le bitume, pris au dépourvu, sa main droite qui se porta avec automatisme jusqu’à sa joue. Il avait été trop loin, non qu’il n’en ait pas conscience, cela lui fit malgré tout mal au coeur.

« Je l’ai bien mérité, je crois. », souffla-t-il.

Il ressentait encore la pulpe de ses doigts s’aplatissant avec fureur contre sa peau. Il ouvrit la bouche pour rajouter quelque chose, Luca fut plus rapide que lui. Il l’écouta, déstabilisé, fut frappé par toute la souffrance qui émanait de lui. Qu’elle ne secoua son corps, ne traversa son regard éteint depuis ce tragique événement. Personne n’était capable de prétendre être plus malheureux qu’un autre mais, en cet instant, Sohen eut l’ultime conviction que Luca était celui dont l’âme avait été le plus touché par la vie. Il eut envie de le prendre dans ses bras et de le serrer fort contre lui en espérant lui prodiguer assez de réconfort pour que plus jamais ses yeux ne se voilent de tristesse et que son poids ne s’allège sur ses épaules. Il ne se le permit pas, il n’en possédait pas le droit. Son visage ne s’en tordit pas moins de déchirement et il se dirigea vers la porte. Il n’avait plus rien à faire ici. La main sur la porte, il s’arrêta et fixa ce bras qui finirait bientôt inerte contre son corps.

« Luca, continue d’y croire, murmura-t-il en plongeant ses prunelles dans les siennes, Car tu y es. Plongé dans tes rêves et ils te porteront loin. »

Il lui sourit d’un air mélancolique et franchit le seuil de la porte. Il se faufila entre les gens présents à cette soirée et trouva enfin la véritable sortie. Il héla le premier taxi venu et, à l’intérieur, il serra son bras gauche dont la douleur fut si fulgurante qu’elle lui en donna des sueurs froides. Ce ne sera probablement pas moi qui aurait les réponses à tes questions, pas plus que tu n’auras les miennes.

@woo luca


still here 22edc6f419221e5860263e255840bc832e310b7d
"There's only one thing I can do for you
Can I come over?
Can I do that?
Can I be by your side?
"
Contenu sponsorisé
still here Empty
(#) Sujet: Re: still here   still here Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: