1234
To all the things I lost on you [natsu]

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

 :: seoul :: Hongdae
Partagez

 To all the things I lost on you [natsu]


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 17:54
To all the things I lost on youMoon & NatsuDire que j'étais totalement paniqué était un euphémisme. La gouvernante des filles m'avait appelé pour me dire qu'elle avait "perdu" DeeDee. J'étais fou, totalement hors de moi de cet appel totalement improbable ! Comment on pouvait "perdre" une gamine de dix ans ?! J'avais donc quitté le boulot en trombe, la peur au ventre, me rendant direction le parc à côté du zoo où elles étaient censées passer l'après midi. Autant dire que la gouvernante ne fit clairement pas la maline quand j'arrivais sur place et que je me mis à questionner LeeLee sur où pourrait être sa soeur.

Pendant ce temps là...de l'autre côté du parc

Elle pleurait, ne retrouvant pas sa soeur. Elle pleurait mais elle essayait de ne pas se perdre encore plus, essayant de se souvenir comment revenir près du zoo où quelqu'un pourrait l'aider. Elle voulait retrouver sa soeur et appeler Mo, les câliner et oublier ce fâcheux incident. Dire qu'elle avait juste voulu prendre en photo ce fichu papillon. Elle ne suivrait plus les papillons ! Ce n'était pas fiable un papillon !

Elle essuya ses larmes, marchant à l'aveugle et puis...elle le vit. Elle était sûre d'avoir déjà vu ce garçon ! Elle se souvenait de ses cheveux ! Elle l'avait vu avec Mo...au planétarium !! DeeDee couru dans sa direction, pleurant un peu plus en ayant peur de le perdre de vu. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur et s'élança pour attraper la taille de l'homme.

"Nanaaaa !!" Chouina-t-elle en s'accrochant à Natsu. Elle le regarda avec des yeux larmoyants. "Je me suis perduuu, je n'arrive pas à retrouver LeeLee" Elle pleurait comme une enfant, comme l'enfant effrayée qu'elle était s'accrochant au seul visage familier qu'elle avait pu trouver.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 20:12
To all the things I lost on youMoon & NatsuEnfin sortit de l’hôpital! J’y serais resté une putain de semaine, c’est déjà bien trop long pour moi. J’aime pas les hôpitaux, en plus j’ai passé les trois quart du temps à m’ennuyer. Forcément, je n’ai ni vu mon vieux, ni ma mère. Comme c’est étonnant! Parce contre Yuna a débarqué comme une furie dès qu’elle l’a su, je crois qu’elle a effrayé le personnel par la même occasion. Cette fille, c’est un cas je vous jure. Heureusement qu’on n’est pas censé hurler dans un hôpital sinon… Mais je crois que ce n’est que partie remise, va falloir que je fasse gaffe. Par contre, je ne m’attendais pas à la visite de Moon, je suis même étonné qu’il ait été mis au courant mais j’imagine que c’était un pur hasard. Je ne l’ai pas revu depuis même si on a échangé quelques sms. Ca fait bizarre d’ailleurs, c’est différent d’avant… J’ai donc enfin pu rentrer chez moi hier et me faire engueuler par mon boss que j’ai enfin appelé. Oui, je l’avoue, j’ignorais ses appels. Je ne suis pas sûr qu’il me garde si je lui fais encore un coup pareil. Déjà que je suis resté en congé plusieurs jours quand je m’étais pris des coups. J’ai beau faire partie du top 3, si je continue à déserter comme ça, il va vite me trouver un remplaçant. C’est pas mon job de rêve et je n’y trouve plus le même plaisir qu’avant. Franchement, j’ai même du mal à me reconnaître.

Aujourd’hui, j’ai décidé de sortir un peu prendre l’air, histoire de me ressourcer un peu. Rester enfermé entre quatre murs pendant une semaine, c’est trop pour moi. Me voilà donc à me balader près du parc, sans doute l’un des endroits les plus “purs” de la ville, quand je sens qu’on s’accroche à moi. Je baisse les yeux pour remarquer une gamine en pleurs. Je mets quelques secondes avant de reconnaître l’une des soeurs de Moon. Bah tiens. Par contre je ne vois personne dans le coin et vu comment il est gaga de ses frangines, je pense pas que ça soit normal. Et vu qu’en plus, elle est en larmes, je pense que y a quelque chose qui cloche. Sauf que c’est compliqué de comprendre quelque chose alors qu’elle parle et pleure en même temps. D’ailleurs je ne suis même pas sûr de laquelle c’est, pas que ça ait une quelconque importance d’ailleurs. Je me mets à sa hauteur. Je ne suis pas spécialement doué avec les gosses même si visiblement, je ne m’en suis pas trop mal sortit la dernière fois. J’essuie les larmes de la miss avant de lui sourire, histoire de  la rassurer. N’empêche que je suis surpris qu’elle se souvienne de moi alors qu’elle m’a vu une fois.

-Ca va aller, je vais t’aider à la retrouver, d’accord?
Elle acquiesce tout en se calmant. Bon, j’ai deux solutions, soit je cherche à l’aveugle même si je doute qu’elle ait pu s’éloigner tant que ça, soit je l’appelle… Bon, vu qu’il est censé bossé, j’imagine que les gamines doivent être avec quelqu’un d’autre, leur mère? Ou une babysitter? Bon, autant d’abord chercher dans le coin et si je ne vois personne, je l’appellerais! Le plus simple pour aller plus vite serait que je la porte. Et puis sur mes épaules, peut être qu’elle réussirait à les apercevoir de loin! Je m’accroupis en la regardant.

-Viens, je vais te porter comme ça tu pourras m’aider à les trouver, d’accord?

Elle accepte aussitôt et grimpe sur mes épaules. Je m’assure qu’elle est bien accrochée avant de me relever. C’est qu’elle est moins légère qu’elle en a l’air mais ça va hein, j’ai déjà porté plus lourd. Je commence à avancer en direction du parc, cherchant du regard. Pourquoi y a autant de monde aussi?

-Tu les vois? que je demande à la miss

Elle me répond que non. Bon… Je commence à sortir mon portable pour l’appeler quand je l’aperçois pas loin, visiblement la petite aussi puisqu’elle hurle aussitôt son prénom, enfin son surnom, je crois. Bon ben… c’est partit hein. Je m’avance jusqu’à lui, la miss toujours sur mes épaules, avant de m’arrêter devant lui.

-Je crois que tu as égaré quelqu’un, dis-je, un peu mal à l’aise quand même

Après notre “conversation” à l’hôpital et nos échanges par sms, je ne sais pas trop je suis censé me comporter avec lui...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 21:51
To all the things I lost on youMoon & NatsuÊtre avec quelqu'un qui lui était familier rassurait la petite fille : en plus elle savait que c'était un ami de son frère ! Tant pis si elle pleurait et qu'il la trouvait moche et qu'il ne voulait pas l'épouser plus tard, elle voulait juste retrouver sa soeur et sa gouvernante. Heureusement que l'ami de Mo avait les cheveux de cette couleur, elle ne l'aurait sûrement pas reconnu sans ça. Elle hocha la tête vivement, le laissant essuyer ses larmes lorsqu'il lui dit qu'il allait l'aider. Il lui propose de la porter sur ses épaules et là encore elle accepte : elle est fatiguée et comme ça elle pourrait peut être mieux retrouver son chemin.

"Merci Nana..." Fit-elle doucement en s'accrochant délicatement à son cou.

Elle guette les alentours et au bout de quelques minutes, elle fini par apercevoir sa soeur et encore mieux, Mo. Elle l'interpelle en criant lui faisant de grand signes de la main.

***

Je suis à deux doigts d'appeler la police, à moitié fou lorsque j'entends sa voix. Je suis surpris de la trouver percher sur les épaules de Natsu et même si je suis ravi de le voir, je n'arrive pas à décrocher de mon sentiment affreux de peur mêlé à la colère envers ma soeur. Je l'attrape dans mes bras la reposant au sol pour me mettre à sa hauteur.

"Ne refait plus jamais ça Leedee ! Tu sais que tu n'as pas le droit de te balader toute seule !" Bon ok, j'avais un peu haussé la voix et je l'avais fait pleurer mais...j'avais eu tellement peur. Je l'attirai contre moi pour la câliner. "Je suis désolée okay ? J'ai eu peur"

Je relevai les yeux vers Natsu tandis que Deedee pleurait encore dans mes bras, lui offrant un merci silencieux du bout des lèvres. Je séchai les larmes de ma soeur qui fini par rejoindre sa jumelle qui la câlina à son tour et je me tournai vers la gouvernante.

"Les ramener à la maison toutes les deux ça vous semble possible ?" Bon ok je n'étais pas sympa et franchement froid mais c'était son rôle de surveiller les filles merde ! Elle eut le bon ton de rougir furieusement avant de s'excuser et de me confirmer qu'elle était capable. Clairement, nous n'avions pas fini cette conversation elle et moi... "Soyez sages" Fais-je à l'intention des filles.

Deedee s'avança vers Natsu lui tendant un bonbon avec un sourire juste adorable...

"Tiens c'est mon préféré, merci de m'avoir aidé Nana, on jouera de nouveau ensemble hein ?" Elle lui fit un baiser sur la joue -chipie va !- et elle s'en alla avec sa soeur et la gouvernante.

Je ne me retournais pas vers Natsu avant de les avoir vu disparaitre de mon sillage et là je me permis de concentrer mon attention uniquement sur lui. C'était presque étrange de le revoir et maintenant que ma peur et ma colère c'étaient envolées je ne pouvais que me rappeler notre échange de message...Je me demandais d'ailleurs s'il avait reçu mes fleurs...j'avais fait livré chez lui deux douzaine de roses rouges et des tulipes de la même couleur pour son retour à son appartement. Je n'avais pas mis de cartes, préférant rester "anonyme" sur ce coup là...

"Merci beaucoup de l'avoir retrouvé" Je lui souris avant de tendre ma main vers lui, me ravisant avant de toucher son visage : il fallait que j'arrête de faire ça, il n'aimait peut être pas ça ! "Tu as l'air d'aller mieux" Et c'était vrai il paraissait moins fatigué et à l'ouest que l'autre jour. "Tu dois être content d'être rentré chez toi"
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 22:15
To all the things I lost on youMoon & NatsuMoon aide la miss à descendre de mes épaules et j’observe la scène sans vraiment savoir quoi faire. Je doute que ça le fasse que je m’efface discrètement hein… C’est juste que je ne sais pas trop comment me comporter avec lui… Depuis notre échange de sms, enfin même avant, lorsque je l’ai trouvé à mon “chevet” en me réveillant à l’hôpital. Et encore moins depuis hier. Les fleurs avaient beau ne pas être signé, il n’y a que lui pour faire ça ou se le permettre en tout cas. Du coup, je ne sais pas trop comment je suis censé agir alors je reste planté là, me sentant presque désolé pour la femme vu comment Moon lui parle. Je veux bien qu’il ait eu peur mais surveiller des gamins, ce n’est pas toujours de tout repos et de ce que je me souviens, ses soeurs sont loin d’être du genre à rester sagement en place mais bon. La petite s’approche d’ailleurs de moi pour m’offrir un bonbon et je me mets à sa hauteur pour la remercier. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle m’embrasse sur la joue. Je vous l’ai dis, je n’y connais pas grand chose aux gosses, ni aux relations d’ailleurs… C’est stupide mais je me sens gêné de me retrouver seul avec lui. Il se tourne finalement vers moi, me remerciant de l’avoir retrouvée, je vois sa main se rapprocher avant de finalement retomber le long de son corps. Je ne sais vraiment pas comment je suis censé agir…

-C’est plutôt elle qui m’a trouvé pour le coup…, dis-je en haussant les épaules

Ce qui est la vérité, c’est elle qui m’a sauté dessus. On doit vraiment avoir l’air de deux idiots sérieux, il semble tout aussi gêné que moi et… ça ne nous ressemble pas. En même temps, vu notre dernière discussion, y a de quoi! Et je crois qu’il est aussi mal à l’aise que moi. Vraiment, je ne me reconnais plus. Il reprend la parole, constatant que je suis en meilleure forme que la dernière fois, rien de très étonnant avant de dire que je dois être content d’être rentré chez moi. Effectivement, c’est quand même mieux que l’hôpital.

-Oui, c’est bien mieux que l’hôpital et bien plus fleuri également.

Petite allusion à ses fleurs? Effectivement. N’empêche, si c’est la gouvernante qui s’occupe des filles, bordel ce mot sonne bizarre pour moi, ça veut dire qu’il devrait être entrain de bosser non? Enfin j’imagine qu’elle l’a prévenu, c’est lui le chef de famille après tout. Ce qui me ramène à notre situation.

-Tu… hm… tu ne travailles pas aujourd’hui? risqué-je

Pas que je veuille passer du temps avec lui… Enfin si mais je ne sais vraiment pas comment on est censé agir l’un avec l’autre. Si seulement on pouvait juste retrouver notre “relation” d’avant, on avait pas ce soucis là au moins alors que là on a juste l’air de deux ados face à leur premier crush, ou à leur premier date ou je ne sais quoi...Ouai non, on est vraiment pathétique quand même...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 22:33
To all the things I lost on youMoon & NatsuJ'étais presque désolé que Natsu ait eu à assister à cette scène...me voir en mode grand-frère moralisateur et flippé il y avait quand même plus sympathique comme image à renvoyer ! Mais bon. Je me sens un peu penaud face à lui. Nos sms de l'autre jour m'avaient fait cogiter à mort...Il faut dire que j'avais dis ou sous entendu plusieurs choses dedans et je n'étais pas très à l'aise là tout de suite maintenant. Je ne savais pas trop ce qu'il pensait de tout ça, je ne savais même pas réellement ce que moi j'en pensais. La seule chose dont j'étais sûr c'est que je n'avais plus envie de faire semblant que de ne pas faire partie de sa vie me convenait.

J'avais passé deux mois ainsi. Deux mois à me sentir misérable. Et je n'avais pas envie de ça. Surtout depuis que je savais que lui aussi l'avait mal vécut. Je ne sais pas ce que je pouvais faire pour ma "situation" mais...je ne voulais plus prétendre être ok avec le fait de ne pas le voir. Ca me bouffait bien trop.
Je manquerai presque de rougir "pris en faute" lorsqu'il évoque le fait que son appartement est bien fleuri. Est ce qu'il a compris que ça venait de moi ? Peut être qu'il disait ça comme ça...bref je préférai ne pas rebondir là dessus histoire de ne pas me dévoiler comme le "fleuriste mystère" quoi.

Je ne sais pas...là encore j'avais eu envie de faire un truc qui pourrait lui faire plaisir. Mais après tout peut être que c'était bidon comme idée. Peut être qu'il n'aimait pas les fleurs. Peut être qu'il trouvait ça trop gnangnan. Peut être qu'il pensait que je le traitai comme une femme. Bref beaucoup de réflexions pour "si peu" de fleurs hein !
Je relevai les yeux vers lui lorsqu'il me demanda si je travaillais aujourd'hui...Je sentais là une occasion...

"Non" Fais-je de but en but.

Bon ok un petit mensonge ça n'a jamais tué personne hein ! Compliqué de toute façon d'avoir du temps libre dernièrement donc concrètement je bossais quasi tout le temps sauf la nuit...et encore ! Je devais d'ailleurs une gueule de merde mais j'espère toujours être...plaisant ? N'importe quoi voilà que je faisais ma diva en pensant à l'image que je pouvais renvoyer !!

"Tu veux qu'on se balade un peu ?" Tentai-je l'air de rien. "Si tu en as envie bien sûr" Cela ressemblait fortement à un date mais ce n'en était pas un hein...enfin..."Alors comme ça...tu n'aimes pas les smileys ?" Ne pu m'empêcher de venir le taquiner, sourire en coin, après quelques minutes affreusement silencieuses. Je faisais référence au dernier message qu'il m'avait envoyé concernant mon choix de smiley l'autre jour.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMar 15 Juin - 23:07
To all the things I lost on youMoon & NatsuNon? Sérieusement? Il ne travaille pas? Pourquoi ce n’est pas lui qui s’occupe de ses soeurs alors? Vu comment il les adore… Je le soupçonne plutôt de mentir mais ne relève pas. Ca veut dire… qu’il veut passer du temps avec moi? Non mais sérieux, faut que j’arrête de me comporter comme une gamine hein… ou un gamin, après tout ça colle aux deux. Il me propose de me balader, se reprenant aussitôt en précisant que c’est si j’en ai envie. Honnêtement, ce dont j’aurais envie, là? C’est d’être dans un endroit loin des regards, comme mon appart’ par exemple mais vaut mieux éviter d’aller trop vite hein… Et pourtant, putain ça fait deux mois que j’ai rien fait alors qu’avant, je restais rarement plus d’une semaine sans rien faire! Sérieusement, à quel moment j’ai changé à ce point? Je vous le dis moi, c’est pas normal, je ne me reconnais plus.

-Pourquoi pas, je réponds

Sérieux, ça donne l’impression qu’on est en date alors que… alors que c’est pas le cas. Enfin si mais non… Bref, Moon change de sujet, parlant des émojis, faisant sans doute référence à notre dernière conversation par sms. Ce n’est pas que je n’aime pas les smileys, c’est le dernier qu’il m’a envoyé qui m’a fait bizarre. En même temps y a de quoi, un smiley qui saute sur l’autre pour l’embrasser, c’est pas vraiment ce qu’on s’envoyait avant hein… Ca fait presque… romantique? Bref, vous voyez le truc quoi.

-Je n’ai pas dis que je n’aimais pas les smileys mais que celui que tu m’as envoyé, le dernier, me faisait bizarre, c’est tout, dis-je avec un haussement d’épaules

Bah quoi? C’est vrai. N’empêche que me balader comme ça, avec lui… Je me sens pas super à l’aise. On pourrait pas aller dans un endroit plus tranquille? D’un autre côté, je ne sais pas si c’est une bonne idée d’aller dans mon appart’. Parce que vu ce qu’on y a fait la dernière fois… Enfin pas que je sois contre l’idée de recommencer mais… mais vous voyez le truc quoi. Je ne sais pas vraiment ce qu’il en est entre nous et… et je ne veux pas qu’il pense que je veux juste ça quoi… Bordel, faut vraiment que j’arrête d’agir comme un gamin.

-Jour de congé, du coup?

Histoire de faire la conversation hein… Mais plus les minutes passent et moins je me sens à l’aise à me balader comme ça. Je crois qu’on a besoin de discuter pour le coup et pas en public!

-Et si on allait chez moi? Enfin je dis pas ça pour...enfin ça serait plus calme…

Pas que je sois contre qu’il se passe quelque chose mais je ne veux pas qu’il pense que je lui propose ça juste pour ça comme j’aurais pu le faire avant quoi...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 12:11
To all the things I lost on youMoon & NatsuUne balade. En voilà une idée stupide, on dirait un vieux date des années 50 ou je ne sais quoi ! Et puis bon ce n'est pas comme si je lui proposais vraiment un date j'avais juste envie...d'être avec lui un peu. D'essayer de retrouver un semblant de cette dynamique qui nous avait toujours animé l'un l'autre auparavant et qui avait fondu comme neige au soleil au regard des derniers "évènements". Je vins le taquiner sur les fameux smileys ou en tout cas sur le dernier que j'avais envoyé et auquel il m'avait dis ne pas être habitué.

Je sais c'est stupide...et j'avais presque regretté ce smiley à peine l'avais-je envoyé. Parce que...ça faisait peut être je sais pas ; trop cucul ? Il me répond, me redisant que c'était bizarre. Bon...autant le prendre en dérision histoire de "couvrir" ma gêne.

"Peut être que je suis un mec bizarre" Fais-je essayant d'être léger en haussant moi aussi le épaules.

Je sens qu'on cherche tout les deux une façon de faire la conversation mais il faut bien se l'avouer...ce n'est pas notre grand spécialité. Il faut dire qu'à part pour nous disputer et nous "charrier" nous n'avons jamais eu de grand moment de papotage lui et moi quoi. On avait toujours été plus du genre à parler avec le corps si vous voyez ce que je veux dire...Enfin bref mieux ne valait pas repenser à nos ébats ! Dans un parc public ça ne me semblait pas très approprié.

Je le sentais proche de moi et c'était frustrant de ne pas pouvoir le toucher. Il marchait à côté de moi et j'en profitai discrètement, comme si c'était un "accident" pour frôler sa main l'air de rien, ne laissant rien transparaitre. Je me sentais comme un collégien qui essayait de draguer...un peu con quoi.

"Hm oui on peut dire ça" Jour de congé de rien du tout...là on pourrait plus appeler ça une évasion de prison qu'autre chose !

Le silence se réinstalla rapidement entre nous...décidément on ne savait plus trop comment se comporter l'un avec l'autre hein ! Faut dire qu'il n'y avait rien pour nous aider entre ma "première fois" avec lui, nos disputes, nos sms, nos déclarations qui n'en étaient pas vraiment...il y avait de quoi se perdre !
Je tourne la tête lorsqu'il me propose d'aller chez lui avant d'ajouter que c'est seulement parce que ça sera "plus calme". J'avoue que je rougirai presque de l'allusion à peine voilée présente dans sa phrase. Parce que...j'avais terriblement envie de le retrouver. Genre vraiment. Mais, je n'en avais pas le droit. De même que je n'avais pas le droit d'espérer qu'il veuille repartir dans "cette voie" là avec moi. Bref...j'essayais d'être cool et détaché lorsque je lui répondis.

"Okay, ça me va"

Il n'habitait pas trop loin donc le trajet se fit rapidement et tout le temps j'avais eu envie de nouveau frôler sa main, de prétendre encore une fois que c'était "par accident". Mais en vérité je cherchai juste le contact avec lui. Une fois arrivé à son appartement je me sentais extrêmement nerveux. Je me souvenais de la dernière fois que j'étais venu ici avec une infime précision : des détails les plus agréables et sensuels à ceux, bien moins sympathiques et joyeux. La dernière fois qu'on c'était vu il m'avait dis que je l'avais pris pour un mouchoir seulement pour le jeter en suite...ce qui n'était pas vrai mais du coup...autant vous dire que même si j'avais terriblement envie de "renouer" je n'allais clairement pas lui faire des avances ou quoi parce que je ne voulais pas qu'il croit que je le prenais pour ma "pute" ou ma "chose" et que je venais de temps en temps prendre ce dont j'avais envie.

"C'est vrai que c'est très floral" Ne pu-je m'empêcher de faire remarquer, moitié amusé moitié gêné en notifiant la quantité de fleurs. Bon je m'étais peut être un peu emballé sur le coup. Je me souviens que la fleuriste m'avait demandé ce que je voulais et que je n'avais pas bien su lui répondre, seulement que c'était pour "quelqu'un de très spécial" et elle m'avait orienté vers les roses et les tulipes rouges. Visiblement, en langage des fleurs ça avait une connotation "spéciale" là aussi. Bref...moi je trouvais que ça faisait super romantique quoi. "Tu as vu ton amie du coup ? C'est elle qui t'a raccompagné à ta sortie ? Je suis désolé...je n'ai pas pu me libérer" M'excusai-je. J'avais bien insisté en utilisant le terme "amie" hein, après tout c'est lui qui m'avait dis qu'ils n'étaient que ça. Enfin...c'est pas comme si je pouvais me permettre d'émettre une réelle opinion là dessus.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 13:52
To all the things I lost on youMoon & NatsuUn mec bizarre? Sans doute mais un mec qui me plaît en tout cas… Je sens sa main frôler la mienne et j’ai l’impression qu’il veut la même chose que moi. Sauf que ce n’est plus aussi simple qu’avant. Il est marié, peu importe qu’il ne l’aime pas,ça n’empêche qu’il est marié. Et je n’ai pas envie d’être un secret. Avant, je m’en foutais royalement, c’est pas comme si on était exclusifs mais là… là c’est différent. Même si j’ai encore du mal à l’admettre, je veux plus et pour ça, je n’ai pas envie d’être à nouveau un secret, un amant. Mais je ne vois pas quelle solution il pourrait bien trouver pour se sortir de cette situation. Je n’en vois aucune… Peut être que si je l’avais retenu ce soir là… Enfin peu importe, on ne peut pas changer le passé. Je change donc de sujet, le questionnant sur le travail. A sa réponse, j’ai le sentiment que j’ai visé juste, je pense plutôt qu’il s’est octroyé un jour de congé. Peut être que ce n’était pas prévu, qu’il comptait juste retrouver sa soeur puis retourner au travail. Et puis il m’a vu et a changé d’avis. Ou alors je me trompe complètement.

Je me sens mal à l’aise de ne pas savoir quoi dire. C’était tellement plus simple avant. En même temps, on était pas spécialement doués pour discuter sauf quand on se cherchait ou qu’on se disputait. En dehors de ça, on ne peut pas dire qu’on ait beaucoup parlé. Mais c’est surtout me balader dans ce parc public qui me met mal à l’aise ce qui est parfaitement stupide, je ne sais même pas pourquoi ça me met mal à l’aise. Du coup, je finis par lui proposer d’aller chez moi, précisant que ce n’est pas pour… enfin vous voyez. Même si j’avoue que je ne serais pas contre… tant pis pour le reste hein. Il acquiesce et on prend la direction de mon appartement qui ne se trouve pas loin, heureusement. Rentrer avec lui me fait bizarre… parce que je ne peux pas m’empêcher de penser à la dernière fois qu’il a finit. Je m’en souviens dans les moindres détails et… et il faut que j’arrête d’y penser. Je me retiens de rire lorsqu’il remarque qu’effectivement, c’est très floral.

-A qui la faute! que je réponds sans pouvoir retenir un sourire

A moins qu’il pense que je n’ai pas compris que c’est lui qui me les a envoyé? En même temps qui d’autre que lui aurait pu me les envoyer hein? Moon m'interroge ensuite et je ne capte pas tout de suite de qui il parle. En même temps, je désigne rarement Yuna comme mon amie. Je parle toujours d’elle en disant ma soeur.

-Tu parles de Yuna? Je te l’ai dis, c’est comme une soeur pour moi et oui, elle a tenu à me raccompagner pour mieux me faire la leçon. Et quand elle a vu les fleurs, elle a pas arrêter de tenter de me faire parler.

Quand elle s’y met celle là, difficile de s’en sortir. C’est qu’elle peut se montrer effrayante des fois!

-Et ne t’inquiètes pas, techniquement...tu ne me dois rien…

C’est la vérité après tout, je ne sais même pas ce qu’il y a réellement entre nous, si c’est seulement possible d’ailleurs. Vu la situation, je ne sais vraiment pas ce qui peut se passer mais… Mais déjà quand je l’ai revu à l’hôpital, même si je lui en voulais, j’avais envie qu’il m’embrasse. Alors je finis par craquer et lorsque je m’en rend compte, je suis déjà entrain de l’embrasser comme si ma vie en dépendait. Y a pas, je suis vraiment pathétique...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 14:43
To all the things I lost on youMoon & NatsuC'était quand même bien stupide de tiquer sur sa pote alors qu'il m'avait dis qu'elle n'était que ça justement et qu'en plus, je n'étais pas son mec à lui ! Techniquement, Natsu et moi nous n'étions "rien" l'un pour l'autre. Je ne sais même pas si on pouvait dire qu'à un moment ou un autre nous avions été amis. Il n'avait jamais été question d'amitié entre nous. Après je ne sais pas non plus si on pouvait parler d'amour non plus. C'était confus. Parce que...peut être que ce sentiment se serait développer avec le temps mais là...je l'avais coupé en plein élan. Enfin...en tout cas pour moi. Parce que je ne savais pas trop ce que ressentais Natsu à mon égard. Il n'était pas indifférent ça c'est sûr.

J'avais terriblement envie de fumer un joint mais...proposer de la "drogue" à un mec qui vient de faire une overdose c'est pas vraiment une idée excellente.. Enfin, ce que je voulais surtout et avant tout c'était un truc qui me permettrait de me détendre. Je n'avais d'ailleurs pas beaucoup avancé dans la pièce, restant planté comme un crétin là où j'avais enlevé mes chaussures. Je détourne bêtement le regard lorsqu'il me fait clairement comprendre qu'il a bien saisi que les fleurs venaient de moi.

Il insiste une nouvelle fois sur le fait que sa pote est comme une soeur pour lui et je me sens étrangement apaisé par cette idée. Vive l'amour fraternel ! Bref...réaction stupide. Je rigolerai presque à l'idée qu'elle ait essayé de le faire parler : prend un ticket ma grande, t'es pas la seule à vouloir savoir ce qui se passe dans sa tête !
Lorsqu'il me dit que je ne lui dois rien je ne peux que le contredire mentalement. Il m'avait bien dit que c'était de ma faute s'il avait été hospitalisé donc...je pouvais au moins m'assurer qu'il allait bien et prendre "soin de lui" à défaut d'autres choses.

Je le vois se rapprocher et il me faut quelques secondes à peine pour savoir qu'il va m'embrasser. Même si je suis surpris, je ne me pose pas trop de question : je crève de le toucher depuis trop longtemps pour m'arrêter sur les détails. Je le resserre donc contre moi, le plaquant contre le mur derrière moi, ma langue jouant avec la sienne, ma main glissant sous son haut pour caresser sa peau. Je savais que tout ça, ça me manquait, mais c'est vraiment maintenant que je m'en rendais réellement compte.

A quel point, son grain de peau, ses baisers, son corps pressé contre le mien avaient pu me manquer. Ma bouche dérive, déverse une salve de baiser sur sa joue, descendant vers son oreille et enfin dans son cou. Je me rappelais des suçons qu'il m'avait laissé la dernière fois, ils avaient mis longtemps à partir et quand ils avaient totalement disparu j'avais été très triste. Alors je lui en fis un, marquant sa peau, égoïstement, jalousement, juste pour indiquer à d'autres que quelqu'un était passé par ici bien avant eux. J'avais envie de plus, de beaucoup beaucoup plus qu'un baiser passionné et qu'un suçon mais je me reculai quand même légèrement. Je me mordis un peu la lèvre inférieure, ne sachant pas trop si je pouvais...me contentant de le regarder. Merde...ce que je pouvais le trouver sexy !
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 15:05
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe ne sais pas pourquoi je fais ça, ce n’est pas comme si d’un coup, tout allait changé, comme s’il n’était plus marié. Mais je refoule toutes ces pensées parce que pour l’instant, je ne veux pas y penser, je crève d’envie de l’embrasser depuis que je l’ai vu à l’hôpital même si je lui disais le détester, ce qui n’est pas entièrement faux. Mais je sais qu’il a raison, je n’ai rien fait pour empêcher ça, il a parfaitement le droit de m’en vouloir aussi. Mais pour le coup, ce qu’on veut, là, tout de suite, c’est la même chose. Il me rend mon baiser et sa langue vient caresser la mienne tandis qu’il me plaque contre le mur. Je frissonne en sentant sa main glisser sur ma peau. Ca fait trop longtemps, bien trop longtemps même. Je gémis presque quand je sens ses lèvres dans mon cou, mordillant, suçant la peau offerte. Je m’accroche à lui comme à une bouée de sauvetage. Tant pis pour le reste, tant pis si je ne sais pas ce qu’il y a réellement entre nous. Pour l’instant, je veux juste le retrouver comme avant. Sentir ses lèvres sur mon corps, redécouvrir le sien de mes mains. Mais il finit par se reculer et je râlerais presque en le voyant faire. Mais je sais qu’il hésite, qu’il ne sait pas s’il a le droit.

Je ne sais pas ce que le futur réserve. En plus, vu ma dernière connerie -dixit mon père- je ne serais même pas étonné qu’il me déshérite ou qu’il m’enferme jusqu’à ce que je me décide à lui obéir. Mais j’en ai rien à foutre de tout ça. Putain j’ai jamais autant désiré quelqu’un et ça me fout les jetons et pas qu’un peu! Parce que je sais que désormais, il est marié, même s’il ne l’aime pas. Et je doute qu’il puisse se sortir de cette situation aussi facilement. Et je n’ai pas envie d’être un secret. J’ai toujours assumé qui je suis, qui m’attire, j’ai toujours assumé d’être bi et ce n’est pas maintenant que je retournerais au placard. Je ne veux pas qu’il vienne me voir seulement quand il en a envie, comme on a pu le faire -comme j’ai pu le faire surtout- avant. Mais je remise tout ça de côté parce que pour l’instant, je le veux lui, peu importe les conséquences. Je plonge mon regard dans le sien. Je me retiens de lui sauter dessus, c’est dire…

-Qu’est-ce que tu veux Moon? demandé-je sans le quitter des yeux

Moi, je le veux lui, là, maintenant. Je le veux depuis que je l’ai revu à l’hôpital et cette fois, je n’ai pas envie de le laisser partir sans rien dire. J’approche mon visage du sien, venant lui susurrer à l’oreille:

-Moi, je te veux toi…

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 20:35
To all the things I lost on youMoon & NatsuNe croyez pas que je ne voulais pas le toucher ou quoi hein. Je n'hésitais même pas pour ma condition d'homme marié, ça franchement rien à foutre pour le moment. Simplement...je ne savais pas s'il voulait que je le touche de cette façon là. Ok ok, c'est lui qui était venu me chercher pendant que mes phéromones criaient famine mais après ce qu'il m'avait dis à l'hôpital...je préférai être sûr que nous étions totalement sur le même longueur d'onde.

J'avais déjà hâte de sentir sa peau nu contre la mienne, de retrouver son odeur purement masculine et viril, de contempler son corps nu d'homme. C'était déjà presque trop rien que d'y penser et je ne sais même pas comment je faisais pour ne serait ce qu'arriver à penser à m'arrêter si jamais il ne voulait pas tout ça. Ah si...je savais : je tenais trop à lui pour risquer de le perdre pour "un coup de sang". S'il me stoppait totalement je prendrais ma frustration sous le bras et je comprendrai. Parce que au final même si nous ne mettions pas de mots sur ce que nous étions...il n'était clairement pas juste un plan cul pour moi et j'avais le sentiment que c'était pareil de son côté.

Son regard se plongea dans le mien et je pouvais déjà deviner à quel point il était impatient, fébrile lui aussi. Cela me fit d'autant plus frissonner lorsqu'il me demanda ce que je voulais. Mon coeur bat à mille à l'heure. Il se penche vers mon oreille pour me dire qu'il me veut moi et c'est comme s'il me donnait un top départ. Ma bouche revient quérir la sienne, plus virulente et plus conquérante que précédemment. Mes mains s'affairent déjà sur sa ceinture, ouvrant son pantalon, caressant son ventre et la peau qu'elles découvrent.

"Toi. C'est toi que je veux." Le ton était sans appel, chaud, le regard perçant, ne souffrant d'aucunes onces de doutes. "Je ne veux que toi"

Déjà bien avant de parler sérieusement de mon mariage je ne voulais déjà que de lui. Je n'arrivais plus à trouver un réel plaisir à partager mon lit avec d'autres. Peut être que cette histoire avait commencé bien plus tôt que je ne le supposai vraiment. Peut être que je m'étais attaché plus vite, sans m'en rendre vraiment compte.
J'envoie valser son t-shirt par dessus sa tête tandis qu'il m'aide à défaire ma cravate à me débarrasser de ma chemise. Ainsi nous nous retrouvons à égalité, torses nus l'un contre l'autre. Ma bouche trace un sillon ardent sur son épaule, sa clavicule, son téton. Je le touche, autant que je peux, autant que je veux. Comme si j'avais peur que le moment s'efface ou que tout s'arrête brutalement. Je ne veux plus me prendre la tête, je veux juste penser à lui, à ce moment dont on avait furieusement envie l'un comme l'autre.

Je descend plus bas, m'agenouillant devant lui, mes mains sur ses hanches, ma bouche embrassant son ventre, mordant légèrement la peau, vorace, impatient de ne déjà faire qu'un avec lui. Je me mordille la lèvre, un poil séducteur en le regardant avant de lui offrir un baiser des plus intimes.
J'aime ça. Le regarder prendre du plaisir, être responsable de ses gémissements. Je donne tout, guidé par ses gestes, ses soupirs, essayant de le contenter du mieux que je pouvais. Je le trouvais terriblement beau lorsqu'il jouit quelques minutes plus tard. Je remontais lentement, dans une salve de baisers jusqu'à retrouver sa bouche avant de me glisser près de son oreille.

"Qu'est ce que tu veux Natsu ?" Repris-je, faisant écho à ses paroles. "Me prendre...ou te faire prendre ?" Je voulais le contenter de toute les façons possibles et s'il voulait me prendre je le laisserai faire, ça n'avait plus d'importance tant qu'il posait les mains sur moi.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyMer 16 Juin - 21:02
To all the things I lost on youMoon & NatsuMoon ne répond pas, venant aussitôt ravir mes lèvres dans un baiser bien plus “sauvage” que précédemment. Je sens ses mains glisser jusqu’à ma ceinture qu’il s’attèle à défaire avant d’ouvrir mon jean. Je frissonne en sentant ses mains sur ma peau et un peu plus en l’entendant me répondre qu’il ne veut que moi. Moi aussi, je ne veux que lui. Je ne pensais pas que ça pourrait m’arriver un jour et pourtant, je ne peux plus le nier… Mon t-shirt se retrouve à valser dans un coin tandis que mes mains glissent sur sa cravate que je défais avec précipitation avant d’ouvrir sa chemise qui rejoint mon t-shirt sur le sol. Je frissonne délicieusement en sentant son torse nu contre le mien. Son contact m’a manqué bien plus que je ne le pensais. Je gémis en sentant ses lèvres descendre le long de mon torse, venant embrasser mon ventre avant de me prendre en bouche. Bordel, comment j’ai pu faire pour me passer de lui aussi longtemps? Deux mois ça me paraît bien trop long maintenant que je l’ai retrouvé. Je sais que la suite est incertaine. Je ne veux pas rester dans le placard mais je ne veux pas non plus rester de nouveau loin de lui.

Je pose une main dans ses cheveux, l’incitant à continuer, gémissant sous ses caresses qui me font frissonner de plaisir. Heureusement que je suis dos au mur parce que je risquerais de partir en arrière sous l’effet du plaisir. Je finis par venir et je sens les lèvres de Moon remonter le long de mon torse avant de retrouver mes lèvres. Ses paroles me donnent des frissons. Qu’est-ce que je veux? Qu’est-ce que je préfère? Je repense à cette nuit là, quand je l’ai pris, le plaisir que j’ai ressenti à m’enfoncer en lui. Je veux ressentir ça de nouveau, je veux lui donner le meilleur orgasme de sa vie, meilleur encore que les précédents. Je viens ravager ses lèvres, ouvrant son pantalon avant de l’en débarasser. Je l’attire ensuite jusqu’à ma chambre sans quitter ses lèvres que je maltraite encore et encore. Je le pousse sans douceur sur le lit, me positionnant au dessus de lui, mes lèvres se posant sur son cou. Je viens mordiller son lobe avant de susurrer:

-Je ne veux pas seulement te prendre, je veux te faire l’amour Moon…

Je suis moi même surpris de mes paroles bien que je ne m’attarde pas trop à ce détail. Jamais mais genre jamais je n’ai dis ce genre de chose à personne, j'ai toujours été vulgaire dans mes paroles dans ce genre de moment et là... là je sors ça comme ça... Mais je réfléchirais à ça plus tard. Pour l’instant, je veux me concentrer sur lui, sur son plaisir. Je couvre son torse de baiser, descendant lentement, laissant jouer ma langue sur son nombril.

-Mais d’abord, je veux t'offrir la meilleure des fellations…

Puis je le prends en bouche sans attendre, m’attelant à lui donner un maximum de plaisir tandis que l’un de mes doigts vient déjà jouer près de son “entrée”.

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyJeu 17 Juin - 9:49
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe m'en foutais bien de me laisser prendre, surtout si c'était lui qui le faisait. Ca faisait bien longtemps que Natsu avait ma confiance et ce, bien avant d'avoir provoqué en moi tout un tas de sentiments aussi inattendus qu'étranges. Et puis...ça ne m'avait pas déplu la dernière fois, bien au contraire. En plus, je pense que le fait de me "dominer" pourrait faire comprendre -d'une certaine façon- au métisse à quel point je voulais qu'il ait des droits sur moi. Parce qu'il savait que de base c'était un truc que je n'envisageai pas une seule seconde. Donc...lui proposer une deuxième fois c'était comme si je lui disais à quel point il était important pour moi.

Je revis sur ses lèvres, me délectant de son goût dans ma bouche, appréciant chaque petit moment où sa peau rencontrait la mienne. Je le laissai me débarrasser de mes derniers vêtements et m'accroche à son cou pour ne jamais quitter ses lèvres tandis qu'il nous mène jusqu'à sa chambre. J'ai comme une impression de déjà vu lorsqu'il me poussa en arrière et qu'il vient planer au dessus de moi. L'excitation est là, bien plus intense que la dernière fois. Par contre...je suis totalement décontenancée par ses mots. Je déglutis presque tendus. C'est stupide je sais, ce ne sont que des mots mais...je doute fortement qu'il les ait prononcé pour quelqu'un très souvent. Parce que concrètement Natsu n'était pas du genre à "faire l'amour".

Surtout avec moi quoi. Je gémis et me cambre un peu lorsque je le sens embrasser mon torse et descendre : je sais ce qui arrive et j'en tremble presque d'anticipation. Je suis étrangement ému, comme si l'autre garçon venait de me révéler un truc important. Je lâche un râle totalement indécent lorsqu'il vient me prendre en bouche et qu'il commence à me préparer. Il m'a promis la meilleure des fellations et je lui fais confiance pour ça. Au bout de longues minutes de "tortures" entre sa bouche et ses doigts j'ai déjà envie de jouir mais...je ne veux pas venir comme ça. Je l'attire à moi dans un baiser sensuel, bien plus soft et presque tendre, écartant un peu plus les jambes pour les enrouler autour de sa taille et me fondre contre lui.

"Ne me fais pas languir plus longtemps..." Soufflai-je contre sa bouche avant de glisser vers son oreille. "Je crève d'être à toi..." Dans tout les sens possible et inimaginables. Je lui avais déjà dis que je voulais qu'il me fasse sien lors de ma "première fois" et je le pensais toujours aujourd'hui. J'avais envie d'être à lui. Qu'il me ravage le corps et l'esprit, qu'il ne laisse de place pour rien d'autre et pour personne d'autre que lui.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyJeu 17 Juin - 13:47
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe ne rate pas une seule miette du spectacle de son visage pris dans le plaisir. Je le trouve beau à tomber comme ça. Mais il me force à remonter vers lui, venant ravir mes lèvres tout en se collant contre moi. Ses mots me font frissonner et m’excitent un peu plus alors j’attrape de quoi me protéger avant de me positionner. Je viens l’embrasser tout en le pénétrant doucement, faisant attention à ne pas lui faire mal. C’est nouveau pour moi, d’être aussi prévenant, déjà la dernière fois, j’étais surpris d’y avoir été avec tant de douceur et c’est toujours le cas maintenant. Une fois sûr que ça va, je commence à bouger doucement, le couvrant de baisers avant de dériver vers son cou.

-Moon…, que je gémis

Lorsque je le sens plus à l’aise, j’accélère les mouvements, passant une main sous une de ses cuisses pour lui relever la jambe, la posant sur mon épaule pour m’offrir un meilleur accès. Bordel, c’est beaucoup trop bon, ça m’a bien trop manqué ces deux derniers moi, IL m’a bien trop manqué et rien que de l’admettre est difficile pour moi. Ma main libre glisse à la découverte de son corps tandis que mes lèvres se posent partout où elles peuvent. C’est tellement bon. Il n’y a qu’avec lui que c’est aussi bon. J’oublie tout, notre situation, le fait qu’il est désormais marié, tout. La seule chose qui compte pour l’instant, c’est nous et rien d’autre. Je tremble tellement c’est bon et je sens déjà la délivrance arriver. Mais je continue, encore et encore, j’accélère mes coups de hanches, m’enfonçant au plus profond de lui, me délectant de ses gémissements qui sonnent comme une douce musique à mes oreilles. Bordel, je sens que je ne vais pas tarder à passer par dessus bord. Je viens ravir ses lèvres, relevant son autre jambe pour accélérer un peu plus la cadence et je viens dans un râle indécent. C’est l’explosion et c’est beaucoup trop bon.

-Tu m’as manqué...,

Ce n’est pas mon style de dire ce genre de chose et pourtant, c’est la vérité. Je me rends compte à quel point il m’a manqué durant ces deux derniers mois, à quel point ça m’a fait mal lorsque j’ai su pour le mariage. Moi qui ai toujours fait en sorte d’éviter ça, je me suis fait avoir comme un débutant. Mais lui aussi, je doute qu’il s’attendait à ça lorsqu’il a finit par céder. Comme quoi, on ne peut jamais prévoir ce qu’il va se passer...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyJeu 17 Juin - 14:57
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe ne veux pas attendre plus longtemps. Je veux tout : ses mains sur moi, ses gémissements de plaisir et sa bouche sur la mienne. Il ne tarde pas à s'exécuter, venant me prendre avec délicatesse comme la dernière fois avant de se lâcher un peu plus lorsque je m'habitue. Je gémis doucement : l'avoir en moi c'est un truc qui me fou plein d'émotions. Je me sens terriblement vulnérable dans ce genre de moment tout en me sentant incroyablement désirable et désiré. Parce que je sais qu'il aime me prendre et que c'était un truc qui lui faisait envie depuis notre première rencontre.

Sa bouche dans mon cou et la façon dont il prononce mon prénom me font frissonner et je lève les hanches à sa rencontre, soupirant et gémissant aussi. Je dois reconnaitre que j'adore me fondre en lui mais le fait qu'il me fasse ça me procure un plaisir des plus délicieux. Le rythme s'accélère, ma jambe fini sur son épaule et je gémis encore plus, surpris de ce changement d'angle qui tape pile sur le bon point. Je griffe un peu son dos et attrape ses fesses, cherchant à le fusionner avec moi.

L'orgasme vient, rythmé par ses gémissements et les miens et c'est en prononçant son prénom que j'accède à la délivrance. J'aime le voir jouir, ça rajoute d'autant plus à mon plaisir et je le trouve divinement sexy et beau comme ça. Une vraie oeuvre d'art. Je reprend mon souffle et je relève les yeux vers lui lorsqu'il me dit que je lui ai manqué. Je viens me saisir de sa bouche, paresseusement, sans empressement, juste, avec sensualité et douceur, ma main sur sa joue, caressant la naissance de ses cheveux.

"Toi aussi tu m'as manqué" Je n'avais même pas honte de lui dire ça, j'avais envie qu'il le sache, peu importe si j'avais l'air vulnérable ou quoi. Je le serre un peu contre moi, enfouissant mon nez dans son cou, respirant son odeur, ma bouche embrassant sa peau délicatement. "Ta peau m'a manqué. Ta bouche m'a manqué. Ton odeur m'a manqué. Ta fossette m'a manqué. Même ton putain de sourire goguenard m'a manqué" Je rigolai doucement sur cette dernière déclaration...comment un sourire aussi agaçant pouvait manquer à quelqu'un. Je profitai de cet instant de calme, de mon corps nu contre le sien pour parler comme j'aurai voulu le faire plus tôt. "Je suis désolé...j'ai conscience que je n'ai pas agi normalement avec toi tout à l'heure...je ne savais pas trop comment me comporter" Ca c'est sûr ! J'avais même totalement l'impression de marcher sur des oeufs quoi. "Je ne veux pas que tu crois que je veux juste coucher avec toi Natsu...je...tu sais que c'est plus que ça...n'est ce pas ?" Bon là je n'étais pas très clair mais il voyait le genre hein ?!
©️ 2981 12289 0[/quote]
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyJeu 17 Juin - 15:32
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe n’ai jamais ressenti ce genre de choses, pour personne et ça m’effraie, clairement. J’ai toujours fait en sorte d’éviter ça et c’est bien pour ça que ça m’effraie. Sans parler que notre situation n’est pas des plus banales… C’est peut être ça qui me stresse un peu aussi, j’ai peur de la suite. Moi aussi, je lui ai manqué, tout de moi lui a manqué, visiblement. Ca me rassure même si je ne sais pas trop comment ça va se passer désormais. Je ne veux pas être un simple amant, celui qu’on cache. Je ne veux pas de ça, vivre caché ce n’est pas mon truc mais je ne sais pas comment on pourrait faire autrement, pour l’instant en tout cas. Mais je ne veux pas penser à ça maintenant, je veux juste profiter du moment présent. Moon s’excuse de la façon dont il s’est comporté plus tôt mais on ne peut pas dire que j’ai été mieux, bien au contraire en fait. Il se perd un peu dans ses explications et ça me fait sourire. C’est drôle, je n’ai tellement pas l’habitude de ce genre de situation avec lui, de ce genre de situation tout court de base. J’ai voulu fuir quand j’ai commencé à m’en rendre compte, me persuader que ce n’était rien mais… je ne peux plus vraiment le nier maintenant. Je ne veux plus qu’il soit un simple plan cul mais difficile d’imaginer une vraie relation vu qu’il est censé être marié. Je pose un doigt sur ses lèvres.

-Je sais, Moon, je sais..

Mais qu’est-ce que ça veut dire, comment ça va se passer pour la suite? Est-ce qu’il va trouver une solution? Est-ce qu’il va mettre fin à son mariage? Je ne vois pas comment il pourrait faire ça sans que ça ne ruine sa réputation.

-Mais… je ne veux pas être un simple amant… Je veux dire… je ne veux pas que tu sortes de ma vie mais…

Mais je ne veux pas être juste celui qui reste dans l’ombre pour éviter de gâcher sa carrière, ruiner sa réputation. Bien sûr que je ne veux pas gâcher toute ce qu’il a mais à un moment donné, il faut bien trouver une solution non? Je ne sais pas, ça me prend la tête tout ça et ça m’énerve. Parce que je ne sais pas ce que je suis censé faire.

-Je n’ai pas envie de rester caché, c’est tout…

Je n’ose pas le regarder, parce que je ne sais pas trop ce qu’il va en penser. Qu’est-ce qu’il veut, lui? Est-ce qu’il est prêt à risquer tout ce qu’il a? Je ne sais pas et je n’ai pas envie d’y penser, pour l’instant mais ce n’est pas comme si j’avais vraiment le choix. C’est vraiment nul comme situation. Si seulement je l’avais retenu ce soir là… Est-ce que ça aurait vraiment changé quelque chose?

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptySam 19 Juin - 21:00
To all the things I lost on youMoon & NatsuJe voulais qu'il comprenne qu'il n'était pas "juste" du cul pour moi. Surtout depuis notre "rupture". Notre relation avait commencé à prendre un autre tournant peu avant la mort de mon père et j'avais commencé bien avant ça à comprendre que je ne voulais pas être juste l'un des sexfriends de Natsu. Malheureusement, tout ça avait pris fin prématurément avant même d'avoir commencé et...quand je l'avais revu à l'hôpital, la situation n'avait pas été formidable. Il m'en voulait, à juste titre et quelque part au fond de moi...moi aussi je lui en voulais. Pour ne pas m'avoir fait comprendre que j'étais plus qu'un défouloir sexuel parmi d'autres et pour ne pas m'avoir "retenu".

Mais là, maintenant, allongé dans ce lit avec lui, je n'avais pas envie de faire semblant. C'est ce qui me plaisait le plus quand j'étais en sa compagnie : pouvoir être transparent. Ok, clairement, la communication ce n'était pas notre truc mais on arrivait toujours à trouver un moyen de se faire parler au bout d'un moment. Certains avaient besoin de temps, nous...de se toucher. C'est con hein, je sais, mais...c'est comme ça qu'on s'était "trouvé" et je pense que le sexe est clairement un truc avec lequel nous sommes à l'aise l'un envers l'autre. Le reste pour l'instant...ce n'est pas vraiment acquis.

Natsu me coupe pour me dire qu'il comprend ce que je veux dire avant de me parler un peu plus franchement lui aussi. Je le vois détourner le regard et je suis gêné par ses mots. Dans le bon sens du terme parce que j'aime l'entendre dire qu'il ne veut pas être simplement qu'un amant mais d'un autre côté je suis totalement flippé aussi. Parce que je ne sais pas quoi faire. Je sais que je ne veux pas passer mon temps sans lui, ni prétendre en permanence ne pas avoir d'affection pour lui quand je le rencontre par hasard avec d'autres personnes. Mais je suis parfaitement effrayé par tout ça. Que faire ? Que dire ?

J'attrape son menton pour l'obliger à me regarder de nouveau, lui offrant un petit sourire que j'espérai rassurant.

"Je ne vais pas te mentir Natsu...je ne sais pas du tout quoi faire" C'est vrai, à quoi bon prétendre le contraire parce qu'en vrai j'étais juste paumé. "Je n'ai jamais été attiré par les hommes...tu sais que c'est une option que je n'ai jamais envisagé avant toi alors..." Alors c'était super compliqué ! Parce que notre société n'est pas du tout ouverte sur ce genre de sujet qui reste relativement tabou et que ma réputation c'est celle de l'entreprise et forcément, celle de ma famille. Je me rapproche un peu de lui, entourant mes jambes de part et d'autre de sa taille, me collant presque à lui. "...et puis je ne suis pas comme toi...toi tu es tellement sûr de toi et tellement...lumineux. Je t'assure je ne cherche pas d'excuses mais j'ai..." Je me mord un peu la lèvre, nerveux qu'il puisse mal comprendre mes paroles. "...j'ai besoin d'un peu de temps pour arriver à trouver une solution qui ne ruinera pas tout entre nous" J'avais besoin de faire le point et d'envisager sous quel angle attaquer ce problème. Peut être que changer de nom et quitter le pays était une solution à envisager ? Ca va....je rigole. Je passe ma main sur sa joue, la caressant du bout des doigts. "Mais je ne veux plus faire semblant que je suis OK avec le fait d'être loin de toi..." Et voilà que je me mords encore la lèvre, tellement nerveux, jouant distraitement avec quelques mèches dans sa nuque. "Je veux aussi apprendre à te connaitre intimement...genre vraiment" Est ce que c'était stupide de dire ça ? Peut être un peu mais c'est ce que je ressentais. "Alors...si tu es d'accord pour me laisser une chance et un peu de temps...j'essayerai de faire au mieux..."
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptySam 19 Juin - 21:44
To all the things I lost on youMoon & NatsuMoon me saisit le menton pour m’obliger à le regarder, reprenant la parole. Il me dit qu’il ne sait pas quoi faire et ça, je le sais bien. Je n’arrête pas de me demander si ça aurait été différent si je l’avais retenu cette nuit là. Mais on ne peut pas revenir en arrière alors inutile de se poser la question. Il me rappelle qu’il n’a jamais été attiré par les hommes, jusqu’à ce qu’il me rencontre. Je suis l'exception. Je sais bien qu’il n’a jamais été attiré par le hommes, il me l’a bien fait comprendre lors de notre rencontre. C’est moi qui ait “joué” avec lui pour le séduire et réussir à le faire craquer. Je me retiens de rire lorsqu’il me sort que moi, je suis sûr de moi. S’il savait… Bien sûr, j’assume totalement ma bisexualité mais ça ne veut pas dire pour autant que je suis sûr de moi.

-Ce n’est pas parce que j’ai l’air sûr de moi que je le suis pour autant. Surtout dernièrement…, que je réponds doucement

C’est la vérité. Encore plus depuis que je le connais, enfin surtout récemment. Mais je le laisse poursuivre. Très honnêtement, je ne vois pas quelle solution lui permettrait d’éviter le “scandale”. Parce que dans tous les cas, aimer une personne du même sexe n’est pas encore très bien vu ici, contrairement à d’autres pays où le mariage gay est désormais autorisé. Alors honnêtement, je ne vois pas mais je le laisse poursuivre. Il me dit qu’il n’a pas envie de continuer à faire comme si être loin de moi ne lui faisait rien. C’est tellement étrange, tellement nouveau pour moi et, je ne vais pas mentir, ça m’effraie. Ca m’a toujours effrayé, je ne sais pas vraiment pourquoi. Il termine en me disant que si je suis d’accord pour lui laisser une chance et du temps, il fera au mieux. Honnêtement, je ne sais pas quoi dire. Parce que, de toute façon, je lui ai déjà avoué que je n’avais couché avec personne depuis notre dernière nuit. Parce que je n’y arrive pas. Alors je pense que je n’ai pas vraiment le choix.

-Moi aussi, j’ai envie d’apprendre à mieux te connaître.

C’est bizarre pour moi de dire ça étant donné que c’est bien la première fois que ça m’arrive.

-Moon…, je n’ai couché avec personne depuis cette nuit là… Je n’y arrive pas, je n’y arrive pas parce que ce n’est pas toi. Et...je n’ai plus envie de le faire avec d’autres…que toi.

Ca aussi, c’est tout nouveau pour moi et très perturbant mais je ne peux pas continuer à faire semblant.

-Je veux bien te laisser du temps mais...mais pas trop longtemps, s’il te plaît…?

Quelques semaines, passe encore mais je ne supporterais clairement pas d’attendre des mois qu’il trouve une solution. Je sais que ce n’est pas facile mais pour moi aussi ce n’est pas facile. Cette nouveauté m’effraie mais je ne veux pas vivre comme je l’ai fais ces deux derniers mois. Je viens me coller un peu plus contre lui même si je suis déjà tout contre lui. C’est tellement… bizarre pour moi, je ne sais pas à quel moment j’ai fini par me laisser avoir...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 189
MESSAGES : 556
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyDim 20 Juin - 10:45
To all the things I lost on youMoon & NatsuDu temps. C'est juste ce que je voulais. Si je pouvais je me téléporterai même sur une île déserte pour faire le point. Loin de ma famille, loin de mes responsabilités et même loin de lui. Oui parce que quand je le voyais je n'arrivais pas à penser à autre chose qu'au fait que je voulais qu'il m'appartienne...ça effaçait tout, toutes les pensées logiques et raisonnables. Je le voulais. Tellement que ça me bouffait. Et ça me faisait peur parce que...je n'étais pas le genre de personne "passionné"...et je n'avais jamais voulu autant "quelque chose" que de l'avoir lui.

Sauf que je ne savais pas comment m'y prendre afin de ne pas le perdre et de ne pas décevoir tout le monde. J'étais juste effrayé à l'idée que ma mère ou mes soeurs puissent ne pas comprendre et se détournent de moi. Je revoyais ma mère le jour de mon mariage et je sais qu'elle était heureuse pour moi ce jour là, elle m'avait même dit un truc qui m'avait fait tiquer : que mon père serait fier de moi. Est-ce qu'il serait fier de son fils s'il savait tout ce qui se passait dans ma tête...et dans ma vie ? Est-ce qu'il comprendrait que pour une fois, juste une fois, je voulais un truc juste pour moi ? Est-ce qu'il comprendrait que je ne puisse pas me passer de Natsu ? Que j'avais beau essayer et essayer encore, la seule chose que j'arrivais à faire c'était être malheureux sans lui ?

Je hoche la tête lorsque le métisse me demande de ne pas le faire attendre trop longtemps. Je ne voulais pas le décevoir, pas une fois encore mais je ne savais pas comment m'y prendre. Je ne savais même pas si ça marcherait entre nous ! Imaginez qu'on envoie tout valser l'un comme l'autre pour "rien" ? Je soupire doucement avant de lui sourire en caressant sa joue lorsqu'il se colle un peu plus à moi. Ca en vaut le risque. Il en vaut le risque.

"Je te promet que je ferai au mieux ok ?" Soufflai-je tranquillement avant de venir l'embrasser.

Pour l'instant je ne voulais pas parasiter notre moment ensemble. Je voulais juste profiter de lui et du fait de pouvoir le toucher et l'embrasser. Je nous fis basculer sur le lit, face à face sur le côté et j'en profitais pour le caresser du bout des doigts, insatiable de sa peau qu m'avait fait tellement défaut.

"Pour le moment je veux juste profiter de toi pour moi tout seul..." Je laissai mes doigts trainer le long de son corps. "...on peut bien s'accorder une journée de répit avant tout ça hm ?" Juste une journée, lui et moi, sans prises de tête.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : To all the things I lost on you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 189
MESSAGES : 615
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] EmptyDim 20 Juin - 14:35
To all the things I lost on youMoon & NatsuC’est tellement étrange tout ça, pour moi en tout cas. Je ne sais même pas à quel moment ça a changé entre nous, à quel moment j’ai craqué. Sans doute parce que je ne m’en suis pas rendu compte. Je crois que c’est quand je l’ai vu dans ce bar que j’ai tiqué, ça ne m’a pas plu et si je me suis tapé l’autre mec, c’était tout simplement pour le provoquer. Mais après ce soir là, je n’ai pas réussi à coucher avec d’autres, que ce soit mec ou nana d’ailleurs. Même si je ne lui ai pas dis, il sait juste que je n’ai couché avec personne depuis notre dernière nuit. Ca me fait peur l’impact qu’il a sur moi, je n’ai jamais autant été attaché à une personne, autre qu’amicalement je veux dire. Et qu’est-ce qui se passera une fois qu’il aura trouvé la solution? Est-ce que ça veut dire qu’on sera...en couple? Cette idée m’effraie même si elle ne me rebute pas comme c’était le cas avant. Mais j’ai peur d’être nul, de tout foirer. Je n’ai pas l’habitude de ressentir ce genre de choses et ça m’inquiète. Et si ça ne fonctionne pas? Jusqu’ici on ne peut pas dire qu’on ait été très loquace l’un avec l’autre, à chacune de nos rencontre, ou presque, on finissait par s’envoyer en l’air alors… Ca me stresse et pourtant, je ne supporte pas l’idée de le voir avec d’autre, hommes comme femmes. Il me rassure en me disant qu’il fera au mieux avant de venir m’embrasser. Je crois que j’ai besoin de retrouver ma zone de confort, quelque chose que je maîtrise et le sexe en fait partie.

-Je suis d’accord! que je réponds

Je viens l’embrasser, bien moins tendrement que précédemment, avant de le pousser à s’allonger sur le lit pour venir le surplomber, retrouvant à nouveau ses lèvres avant de dévier vers son cou. J’ai besoin de me rassurer, de laisser tout ça de côté pour l’instant. Comme il a dit, autant profiter de cette journée de répit, le reste peut bien attendre. Et moi, je veux profiter de lui. Deux mois sans pouvoir le toucher ni l’embrasser, c’est bien trop long, je veux redécouvrir son corps de mes mains et de mes lèvres. Je pourrais passer la journée à ça. Je descend le long de son torse, déposant une salve de baiser tout du long avant de venir retrouver ses lèvres. Je me colle un peu plus contre lui, frissonnant à ce contact.

-Je suis en manque, Moon, en manque de toi…

Je viens mordiller son lobe avant de venir susurrer à son oreille:

-En manque de ta queue qui me prend fougueusement…

Le langage salace, vulgaire, ça aussi, c’est ma zone de confort. Même si je m’apprête à en sortir pour lui, ça ne m’empêchera pas de continuer à parler comme ça et… je doute que ça lui déplaise, au contraire même.

©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
To all the things I lost on you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: To all the things I lost on you [natsu]   To all the things I lost on you [natsu] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae
Sauter vers: