1234
If it wasn't for you [natsu]

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 :: seoul :: Insadong
Partagez

 If it wasn't for you [natsu]


Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyDim 13 Juin - 23:35
If it wasn't for youMoon & NatsuJe souris chaleureusement à ma secrétaire qui venait de me déposer un café et un casse-croûte. Je crois que si elle n’était pas là, je ne mangerais pas, tout simplement. Mon père est décédé depuis un peu plus de deux mois maintenant et avec ma famille nous avons passé une semaine en Thaïlande afin de procéder à des funérailles des plus traditionnelles sur notre terre d'origine. Tout avait été très vite, tellement vite que je ne me souvenais de pas grand chose pour être tout à fait honnête.
Prendre la tête de l’entreprise avait été bien plus fastidieux que prévu et je ne m’étais pas posé depuis lors. Toujours entre deux vols pour aller à la rencontre des investisseurs et de nos filiales afin de faire ma “tournée de l’héritier”. J’étais épuisé, à bout de nerfs et tendu comme jamais mais...tant mieux. Tant mieux parce que ça m’avait empêché de cogiter.

Le mariage avec Han Eul s'est fait très rapidement : à croire que tout avait déjà été organisé en amont. Ce qui était d’ailleurs sûrement le cas en fait...Il avait été convenu que ça serait plus représentatif du changement dans la société si c’était un couple “uni” qui apparaissait. Même si le mariage avait été largement relégué dans la presse, ça avait été au final quelque chose de relativement simple. Dans l’esprit de tous de toute façon c’était déjà une affaire conclue depuis bien longtemps et l’acte administratif n’avait été qu’une simple formalité.
J’avais dû quitter mon appartement pour retourner à la demeure familiale afin d’y prendre mes quartiers avec ma jeune épouse auprès de ma mère et de mes sœurs.

En sommes tout ce qui faisait que j’étais moi, ainsi que le peu de liberté que j’avais acquise avec le temps avait totalement disparu. Je n’étais pas heureux. Bien au contraire. Car si la tristesse avait un visage, elle ressemblerait sûrement au mien.
Au final, il n’y avait que mes petites sœurs qui semblaient comprendre que ça n’allait pas mais je pense qu’elles mettaient plutôt ça sur le dos de la perte de notre père qu’autre chose. Parce que oui mon père me manquait terriblement et chaque jour je souffre de son absence mais...
Mais la vérité, aussi affreuse soit-elle, c’est ce que ce n’est pas lui qui me manque le plus. Je me souviens encore comment mon cœur avait failli lâcher en me rendant compte que ma mère avait invité la famille Jang à mon mariage. Bien sûr je savais qu’il ne viendrait pas mais...bêtement je m’étais attendu à voir ses cheveux rouges débarquer à la cérémonie. Son père s’était excusé auprès de nous pour son absence, inventant une excuse bidon pour la justifier...je pense qu’il devait en avoir quelques-unes en stock.

Dire que je m’étais repassé notre dernière soirée en détails dans ma tête une centaine de fois serait un euphémisme...j’en rêvais même la nuit. Cela m’apportait autant de peine que de joie parce qu’ainsi je pouvais le revoir encore et encore. Je n’avais pas essayé de le contacter ni de le voir depuis lors et j’en crevais un peu plus chaque jour. Parce qu’il me manquait. M'engueuler avec lui me manquait. L’entendre me taquiner me manquait. Même son putain de sourire guoguenard me manquait. Mais c’était mieux ainsi parce que, même si nous n’étions pas un couple ou quoi...il n’aurait jamais pu avoir toute sa liberté avec moi. Je l’aurai restreint et obligé à être tout ce qu’il rejetait. Donc même si la situation ne me convenait pas j’essayais de me “consoler” en me disant qu’il passerait vite à autre chose et qu’il resterait le même...celui qui m’avait fait totalement craquer.

Je manquai de sursauter, pris dans mes pensées lorsque la porte s’ouvrit : Han Eul. Je lui souris aimable.

J’ai préparé un super repas avec ta mère pour ce soir histoire qu’on se retrouve un peu en famille” M’annonça-t-elle joyeusement.

Elle prenait son rôle de femme mariée très au sérieux et j’avais conscience de ne pas tout à faire répondre à ses attentes pour le moment. Je n’étais pas souvent à la maison, rentrant tard et étant peu présent au final. J’avais trop de choses à gérer mais j’avoue que ça m’offrait une bonne excuse pour l’éviter aussi. Je n’avais rien contre elle, franchement, elle était tout ce qu’un homme pourrait vouloir : elle était belle, intelligente, amusante et bien élevée. En soi c’était la compagne idéale mais...je n’arrivais pas à la vouloir à ce point là. Le temps ferait son œuvre...peut être.

"J'essaierai de ne pas rentrer trop tard mais...tu sais que j’ai énormément de boulot” Ce qui n’était pas faux, je me noyais dedans. Elle me sourit, compréhensive.
Oh j’ai croisé Mr Jang plus tôt dans la journée, je lui ai demandé des nouvelles de son fils, comme je sais que vous êtes amis...” Ouais disons ça. Je ne pouvais cependant que tendre une oreille attentive : j’avais terriblement envie d’avoir des nouvelles de Natsu. “...il a fait un vrai burn out avec ses études et il a été contraint d’aller se reposer quelques jours à l’hôpital
Oh. J’imagine qu’il doit subir beaucoup de pression lui aussi

Bon. Concrètement, j'étais fou à l’intérieur. Parce qu’il y a bien un truc qui ne ferait pas avoir un “burn out” au métisse et c’était bien ses études hein ! Ce qui voulait dire qu’il avait fait une connerie. Sinon son père n’aurait jamais tenté d’étouffer le truc. Mon coeur battait à mille à l’heure et je saluai à peine ma femme lorsqu’il m’annonça qu’elle me laissait travailler tranquillement. Je tapai du bout des doigts sur mon bureau avant d’appeler ma secrétaire qui arriva rapidement.

“J’ai appris que le fils de Mr Jang avait eu un malaise...pourriez vous trouver l’endroit où il a été hospitalisé que je leur envoie des fleurs pour lui souhaiter un bon rétablissement je vous pris ?” Ce que j’aimais avec ma secrétaire c’est qu’elle n’était pas du genre à traîner en longueur pour un truc donc j’aurai rapidement l’info.

Mais j’en avais déjà marre d’attendre, je regardai mon téléphone brûlant de l’appeler pour savoir ce qu’il en était réellement. Qu’est ce qui avait pu se passer pour que son père couvre le truc ? Un truc grave et sûrement honteux du point de vue de son paternel. Je faisais les cent pas, me jetant presque sur ma pauvre secrétaire lorsqu’elle revint avec l’info, déclarant que je prenais une pause. Tant pis pour ce qu’elle pouvait en penser parce que là j’étais incapable de faire semblant plus longtemps. J’étais mort d’inquiétude.

Natsu était dans une clinique privée qui, à ma grande surprise, était une filière de Thanapat Corporation donc...techniquement c’était presque mon hôpital. Chouette, j’allais pouvoir jouer de mon influence une fois là-bas. Je n'aime pas faire ça mais quand ça en vaut la peine...je n’hésite pas bien longtemps.
Une fois sur place, je joue “les grands patrons" pour obtenir -en toute illégalité- le dossier médical du métisse. Ce que j’y trouve manque de me faire défaillir : overdose. Le sang me monte à la tête...est ce que quelqu’un l’aurait drogué ? Je vois mal Natsu être aussi stupide surtout qu’à part fumer quelques joints par ci par là il ne me semble pas être du genre à consommer de la drogue.
Lorsque j’arrive dans sa chambre, j'ai le cœur prêt à exploser. Il dort et je n’ose pas le réveiller. Je me contente de l’observer de tout mon soul. J’ai envie de le toucher mais dans le même temps je ne veux pas le déranger. Ou alors peut-être que j’ai juste envie de profiter de sa présence...parce que j’ai peur de la réaction qu’il pourrait avoir s’il me voyait là. Peut-être qu’il me détestait ? Je préférai ne pas y penser, m’asseyant à ses côtés, heureux de le voir mais tellement inquiet en contre parti. Je le déteste de me faire ressentir ce genres de choses tout comme je déteste l’idée d’avoir brisé cette entente de ne “plus se revoir” par “simple” envie. Être à ses côtés, j’en avais souvent rêvé mais pas dans ce cadre là.

Je me permets de glisser ma main sur la sienne, mélangeant nos doigts, prenant garde à ne pas le déranger. A un moment donné, je finis par m’endormir moi aussi, épuisé mais surtout presque apaisé d’être avec lui. Je me réveille en le sentant bouger et lorsque je rencontre ses yeux...je m’y perds un peu.

Je t’ai apporté des fleurs...” Me justifie-je alors que ce n’était même pas vrai : jamais je ne me serai arrêté prendre des fleurs alors que j’étais si inquiet pour lui. J’oublie ma main dans la sienne. J’oublie tout. Sauf ce pour quoi il est là. “Une overdose, sérieux ?” Je fronce un peu les sourcils, ma voix se durcissant un peu. “Qu’est ce qui c’est passé ?

©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 0:10
If it wasn't for youMoon & NatsuJamais je n’aurais pensé que je pourrais changer à ce point, qu’une seule personne pourrait bouleverser ma vie à ce point. Et pourtant, on ne peut pas dire que je n’ai pas tout fait pour éviter ça. Jamais d’attache, que des plans culs et ensuite ciao. Puis il a fallu qu’il arrive, au début, je le voyais comme un simple défi, parce qu’il m’attirait et que j’avais envie de m’amuser un peu. Et puis j’en ai voulu plus, toujours plus, sans même m’en rendre compte. J’ai essayé d’oublier, de retourner à ma routine habituelle, à ma vie avant de le rencontrer, avant qu’il ne chamboule tout. Mais non, à croire que cette simple soirée a complétement bouleverser les choses. Enfin, à bien y penser c’était peut être déjà le cas à celle d’avant. C’est peut être horrible à dire mais je regrette de l’avoir rencontré, si je n’avais pas été à cette foutue soirée de bourges, ça ne serait jamais arrivé. Parce que maintenant, j’ai l’impression de m’être perdu moi même, comme si je ne savais plus à quoi me raccrocher. Voilà pourquoi j’ai toujours tout fait pour éviter ça, parce que la chute est inévitable et elle est indéniablement douloureuse. Comment j’ai pu en arriver là sérieusement? J’ai essayé de l’oublier, je ne me suis jamais autant investit dans mes études, études que je déteste, rappelons le. Mais je me raccrochais à ce que je pouvais pour laisser le temps faire son oeuvre, espérant me retrouver moi même, celui que j’étais avant. Oh, je suis toujours aussi rebelle et peu enclin à me plier aux règles de mon vieux mais pour le reste… Mon ancien moi se foutrait bien de ma gueule, ouai sauf qu’il y passera aussi ce con donc bon…

Lorsqu’il a quitté mon appartement, je crois que j’étais un peu paumé, je n’ai pas bougé, je suis resté là, comme perdu, incapable de bouger ou de réfléchir. Puis le lendemain, j’ai passé ma journée au lit à me goinfrer, un putain de cliché ambulant que j’étais. Mais c’est pas moi ça, alors je me suis foutu un coup de pied au cul et le soir même, je sortais dans un bar. Pire idée que j’ai eu, j’avais l’impression que personne ne m’allait, pire encore, j’avais l’impression de le chercher dans chaque mec que je voyais. Et puis il est arrivé, son fameux mariage. Mes parents ont été invités, tu parles que mon père a tenté de me convaincre pour y aller mais valait mieux éviter. Si j’y étais allé, j’aurais encore été capable de m’opposer au mariage et même si je le déteste pour m’avoir infliger ça, je ne suis pas un bâtard à ce point là. Ce jour là, j’ai passé la journée à boire en ne cessant de hurler des “je m’y oppose”. Pathétique vous dis-je. J’ai beau essayer de me noyer dans l’alcool, il me faut bien trop de verres pour réussir à être bourré. Alors j’ai trouvé autre chose, quelque chose que je n’aurais jamais fait avant, parce que c’est trop fort, parce que ce n’est pas pour moi. J’ai commencé à prendre de la drogue, de la bonne, celle qui vous fait planer direct. Dire que j’en suis venu à ce point là à cause d’un mec… Putain, je suis vraiment pitoyable.

Sauf que voilà, ce n’était plus assez fort pour moi alors j’ai décidé d’en prendre plus et boum! Overdose. Je l’ai aussitôt senti, je me sentais mal, je sentais le malaise arriver. En fait, je me suis même demandé si c’était au point de me tuer. Peut être que ça n’aurait pas été plus mal de toute façon, puisque je ne conviens à personne.

Je commence à émerger, encore groggy, complètement paumé. Mais je sens une main dans la mienne et un poids sur le côté. J’ouvre difficilement les yeux, ayant bien du mal à discerner le lieu où je me trouve. Je remue légèrement, essayant de regarder qui me tient la main et mon regard tombe sur lui, Moon. Et tout ce que j’ai oublié ces deux derniers moi, toute cette putain de douleur me tombe direct sur la tronche et je le déteste pour ça. Qu’est-ce qu’il vient foutre là hein? Il a décidé de me laisser tomber, il préfère jouer les parfaits petits héritiers et le parfait petit mari auprès de sa superbe femme. Qu’il me laisse tranquille bon sang! J’en ai rien à foutre de ses fleurs, je n’en mets même pas dans mon appartement. Je n’arrive déjà pas à l’oublier et lui il se ramène tranquille. Je le déteste.

-Tu t’inquiètes pour moi maintenant? que je lance, sarcastique au possible

Enfin, j’ai beau essayé de l’être, ça donne plus l’impression d’une plainte déchirante qu’un vrai sarcasme. Pathétique je vous ai dis. Pourquoi j’ai fais une overdose hein? Pour essayer d’oublier sa foutue tronche mais c’est râpé. Même la drogue n’est pas assez forte, je ne sais pas ce qu’il me faut. Vous imaginez que ça fait des semaines que je ne me suis pas envoyé en l’air? DES SEMAINES!! Et tout ça à cause de lui, parce qu’il a fallu que je me rende compte que je ne veux que lui. PUTAIN!! J’aurais vraiment pas dû aller à cette soirée. Ou dans ce bar, je n’aurais pas croisé de nouveau sa route et j’aurais été tranquille! J’aurais continué ma petite vie tranquille de mon côté sans personne pour me faire chier. Au lieu de ça je me retrouve incapable de me taper quelqu’un parce que c’est lui que je veux. PATHETIQUE!

-Ca ne te regarde pas, va donc retrouver ta chère femme!

Il ne me doit rien, il est partit, il n’y a plus rien entre nous. Et vous savez ce qui me bouffe le plus? C’est que j’ai beau le détester mais à un point! Et pourtant, là je n’ai qu’une envie, c’est qu’il m’embrasse, chose qui n’arrivera pas. Et même s’il avait envie de le faire, on est dans un hôpital. J’avais raison, j’ai fais une overdose, enfin je n’ai que de brefs souvenirs qui sont complètement flous mais je ne vois pas d’autre raison. Et j’imagine que mon vieux a été mis au courant. Génial, je l’entends déjà me faire la morale. Oh joie! Oh bonheur...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 0:37
If it wasn't for youMoon & NatsuJe sais que je ne devrai pas être là, que je ne devrais pas envahir sa vie mais...putain je ne pouvais pas faire autrement. Ces deux derniers mois avaient déjà été insupportable mais là, apprendre qu'il n'allait pas bien ? Non je n'avais pas pu résister. Tant pis si je passai pour un con, tant pis si j'agissais de façon disproportionné. Je ne pouvais pas feindre bien longtemps quand il s'agissait de lui. Pourtant dieu sait à quel point j'étais anxieux de sa réaction, du regard qu'il me lancerait et de la façon dont il me parlerait. Il avait tout les droits, ici, c'était moi le lâche et le traite. Je l'avais laissé lui pour sauver le rêve de mon père et protéger ma famille.

Est ce que je regrettai ? Chaque putain de minutes depuis que j'avais quitté son appartement. Mais j'avais eu beau me retourner le cerveau encore encore et encore, je n'avais pas su trouver une autre solution.
Sa réponse me fit l'effet d'une douche froide. Franchement, je savais à quoi m'attendre mais...je ne pensais pas que ça me blesserait autant. C'était con hein, ce n'est pas comme si j'avais espéré qu'il m'accueille à bras ouverts ou quoi. Il était mordant et vif mais son regard trahissait une fatigue et une lassitude profonde. Et ça me tuait. Parce qu'au fond de moi...je savais que s'il était comme ça c'était de ma faute.

J'avais peur de lui demander si l'overdose avait un lien avec "nous"...s'il avait essayé de compenser je ne sais quoi. Je ne le fis cependant pas parce que je ne pouvais pas lui demander ça...je n'en avais pas le droit. Et puis, ce n'est pas comme si il m'aimait ou quoi...il ne ferait pas quelque chose d'aussi stupide seulement pour un mec hein...Je retirai ma main de la sienne, me sentant "exclu" d'une proximité que j'avais terriblement envie de ressentir.

"Je m'inquiète souvent pour toi..." Fis-je plus doucement, penaud.

Qu'il ne croit pas que je ne pensais pas à lui parce que c'était même absolument le contraire. Je me redressai, mal à l'aise ainsi statique mais je ne pouvais m'empêcher de l'observer...Il avait vraiment une sale tête. Et même si ce n'était pas très correct j'étais quand même un peu énervé après lui.

"Ne refais plus jamais ça Natsu" Le prévins-je, la voix d'un sérieux implacable. "...ça aurait pu être pire..." Ma voix perdit de sa superbe lorsque je m'imaginai le pire. "Je ne sais pas ce que tu cherches à faire en jouant à ça mais arrête de suite" Je ne voulais pas ça pour lui ! Moi je voulais qu'il soit heureux ! Je me rapprochai de lui, me penchant au dessus, glissant ma main sur sa joue, venant cogner ma tête doucement sur son front. "S'il te plait..." Chuchotai-je. Rien qu'être proche de lui comme ça, de sentir sa peau sous mes doigts et son odeur inonder mes narines...ça me rendait déjà fou. Alors je me reculai, me rendant compte que je n'avais pas le droit de le toucher de la sorte. En plus...il me détestait donc mieux valait ne pas se permettre des choses...
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 11:53
If it wasn't for youMoon & NatsuIl s’inquiète souvent pour moi? Bah voyons! Il n’avait qu’à pas me laisser comme il l’a fait. Mais bon, j’aurais dû m’en douter, de toute façon depuis le début c’est le gentil toutou obéissant. Qu’est-ce que j’espérais franchement? Qu’il lâcherait tout pour moi? Alors que je ne suis même pas sûr qu’il y ait vraiment plus que de l’attirance entre nous. Je le déteste, je le déteste de m’avoir rendu comme ça. C’est comme s’il m’avait privé de ma liberté alors qu’il est censé me l’avoir rendu. Je déteste ça, je déteste ressentir ça. Et je le déteste d’être venu me voir ce soir là, me voir moi et non sa famille, pour au final me lâcher juste après comme un vulgaire mouchoir. Parce que c’est ça, je lui ai permis de sécher ses larmes et il m’a jeté une fois qu’il n’a plus eu besoin de moi, tout simplement. De toute façon, qui voudrait d’un mec comme moi après tout. Il a la parfaite petite femme. Je me demande s’il l’a enfin sauté tiens… C’est pas comme s’il avait le choix, forcément, il lui faut un héritier! Je plains déjà le pauvre gosse.

-T’as pas à t’inquiéter pour moi, tu m’as laissé derrière, assume.

Non mais je vous jure, ce culot quoi! Et le voilà à me faire la morale, ce qui me tape clairement sur le système. Mais putain en quoi ça le regarde hein? Si je veux me flinguer, c’est mon problème! Il est sortit de ma vie, qu’il assume au lieu de jouer les pauvres malheureux. Il a pas eu les couilles de chercher une autre solution, il a préféré la facilité alors qu’il assume bordel! Je frissonne lorsque je sens sa main se poser sur ma joue, son front cognant le mien et je le déteste un peu plus de me faire subir ça. De presque me supplier d’arrêter mes conneries comme si ça l’inquiétait vraiment alors que tout ça, c’est de sa faute et c’est bien ça qui me bouffe parce que j’ai toujours tout fait pour éviter ça et au final, je me suis ramassé en beauté! Bravo Natsu!

-Ce que je cherche à faire? T’es sérieux là?

J’ai envie de hurler, de lui balancer tout à la tronche mais je n’oublie pas qu’on est dans un hôpital, alors je tente de me contrôler, de ne pas trop hausser la voix.

-Mais putain c’est à cause de toi si je suis là ok? Parce que je ne suis qu’un fout crétin qui s’est fait avoir comme un bleu!

Et ça me bouffe, ça me fout tellement les boules d’avoir craqué comme ça et sans même m’en rendre compte. Je ne suis qu’un idiot, un putain d’idiot!

-Ca fait des semaines que je ne me suis pas envoyé en l’air! Pourquoi à ton avis? Parce que je n’y arrive pas! Parce qu’il n’y a qu’une personne que je veux! Mais cette personne m’a lâchement abandonné après s’être consolé dans mes bras!

Je suis tellement énervé contre lui, contre la situation, contre tout ça que j’en ai même les larmes aux yeux. A moins que ce ne soit un des trucs qu’ils m’ont administré qui fasse ça. Dans tous les cas, ça m’énerve parce que j’ai l’impression d’être faible alors que c’est faux. Je ne suis pas faible, je suis un juste un putain d’idiot de m’être laissé avoir comme ça, pris à mon propre jeu. J’ai trop joué avec le feu et résultat, je me suis brûlé les ailes… Ca m’apprendra.

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 13:37
If it wasn't for youMoon & NatsuEntre supposer qu'il me déteste et le constater par moi même je dois bien avouer qu'il y avait un monde. Le voir réagir de la sorte, même si je comprenais sa réaction, ça me faisait souffrir comme jamais. Jamais envie de le prendre dans mes bras et de lui dire au combien je me sentais mal...j'avais envie qu'il me pardonne et qu'il me taquine comme il avait l'habitude de le faire. Mais je ne pouvais pas lui dire tout ça, parce qu'il avait raison en disant que je l'avais laissé derrière et que je devais assumer. Je n'assumais pas, c'était bien ça le problème. Je n'aurai jamais cru me retrouver dans ce genre de situation un jour et certainement pas avec lui.

Il fait dire que Natsu n'était pas du genre à s'attacher et il m'avait toujours fait comprendre que je n'étais pas du genre unique pour lui. Bien sur, nos deux dernières rencontres nous avait poussé à regarder notre "relation" sous un autre angle mais...je ne pensais pas qu'il aurait une telle réaction. C'était presque comme si...comme si je lui avais brisé le coeur. Et rien que de penser ça le mien s'affolait un peu plus. Ce qui était débile, parce qu'il ne m'aimait pas, l'amour, le sérieux, tout ça...ce n'était pas son truc.
Je mentirai si je disais que j'avais eu parfois des réactions ou des gestes allant au delà du simple "plan cul" mais...j'étais perdu avec lui. Je ne savais pas où j'en étais et c'est vrai, j'étais lâche. Je n'étais pas comme lui. J'étais incapable de dire aux autres qui j'étais vraiment. J'avais peur du jugement et j'avais trop envie de faire plaisir à tout le monde pour m'assumer tel que j'étais.

Mais avec lui...je n'ai jamais eu à faire semblant. Il avait su m'amener à me comporter comme je l'entendais avec lui.
J'encaisse lorsqu'il me dit que c'est à cause de moi qu'il est ici. Ca fait mal. Encore plus lorsque je vois ses yeux devenir larmoyants. J'ouvre la bouche, j'ai envie de tout nier, de lui dire que non je ne suis pas venu chez lui pour me consoler afin de le jeter mais...ce n'est pas entièrement vrai. Parce que même si mon intention n'était pas mauvaise, ce jour là j'avais besoin de lui. J'avais besoin de ses baisers, de ses caresses. J'avais besoin de ressentir quelque chose et il était la seule personne capable d'arriver à faire ça.

"Je ne t'ai jamais considéré comme acquis..." Me contentai-je de dire doucement, presque craintif de son retour de bâton.

Jamais je n'avais considéré notre "relation" comme quelque chose d'acquis, j'avais d'ailleurs plutôt eu l'impression de faire bien plus "d'efforts" pour me "rapprocher" de lui que le contraire. Il m'avait souvent repoussé -malgré lui ou pas je n'en savais rien- alors que j'essayais d'obtenir autre chose. Je ne sais pas quoi. Mais ce qui est sûr c'est que ce jour là dans le bar...je l'avais ressenti. Cette impression qu'il s'en foutait royalement de moi, de "nous"...Que je n'étais qu'une personne au milieu de son petit monde seulement destinée à être passagère. Et ça m'avait blessé. C'est d'ailleurs pour ça que je m'étais énervé et que j'avais tenté de mettre fin à tout ça. Ce soir là, il m'avait retenu. La dernière fois...il m'avait dit de partir...Je relevai les yeux vers lui.

"Tu ne m'as pas retenu non plus" Ne pu-je m'empêcher de dire. Quelque part, peut être que moi aussi j'étais en colère et déçu de son attitude...j'aurai voulu qu'il me donne une raison de rester, de m'accrocher. "Tu m'as dis de partir"
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 14:00
If it wasn't for youMoon & NatsuJ’en ai marre de tout ça, s’il y avait un moyen de revenir en arrière, de retourner dans le passé pour changer les choses, je le ferais. J’irais dire à mon moi passé de ne pas aller dans ce foutu bar, voir carrément à cette foutue soirée même si mon père m’y avait obligé. Parce que je me serais épargné tout ça. Quel idiot je fais. Des années à tout faire pour ne pas tomber dans ce piège et voilà, voilà comment je suis. Je crois que je ne peux plus le nier. Sauf que je ne veux pas l’accepter, parce que de toute façon, ce n’est pas comme si je pouvais l’avoir et c’est bien ça qui me bouffe. Il ne m’a jamais considéré comme acquis? Biensûr que non, puisque j’ai été clair dès le début, je ne m’attache pas. Enfin, c’est ce que je croyais et maintenant, je ne sais plus. Si j’était indifférent, je ne serais pas là mais ça ne veut pas dire que je suis prêt à admettre l’évidence. Lorsqu’il me sort que je ne l’ai pas retenu non plus, je le fusille presque du regard, me retenant de lui hurler dessus. JE ne l’ai pas retenu? Parce que ça aurait changé quelque chose peut être? Non, que dalle, nada! Dans tous les cas, il serait partit. En plus, c’est faux, je l’ai retenu. Mes mots peut être pas, mais mes gestes étaient on ne peut plus explicites.

-Je ne t’ai pas retenu? J’étais collé à toi, ça me semblait évident que j’étais en désaccord avec mes propres mots. N’essaie pas de trouver une excuse!

Parce que c’est ce qu’il fait. Il assume tout simplement pas sa propre lâcheté. Parce qu’il est trop bon, trop con. Parce qu’il se donne corps et âme dans un monde de requins qui le descendra à la moindre erreur. D’accord, il y a sa mère et ses soeurs mais franchement, vous allez me dire qu’elles ont pas le minimum vital pour vivre en terme d’argent? Mais non, parce qu’elles ont connu le luxe toute leur vie, il faut que ça continue? Ah non, pardon, c’est parce que c’est son père qui a créé tout ça. J’avais oublié, les parents qui préfèrent voir leur entreprise prospérer plutôt que leur gosse heureux. J’en sais rien, je ne connaissais pas son père à part les rares fois où je l’ai croisé. Qui sait, peut être que lui n’aurait pas été déçu s’il avait su que son fils voulait suivre une autre voie. Mais Moon n’a jamais eu les couilles de lui demander. Parce que oui, forcément, c’est plus facile de choisir la voie qu’on a traçé pour nous. C’est tellement plus simple voyons. Et ça me tue, parce qu’il obéit à ça sans broncher, la parfaite petite marionnette. Et vas-y qu’il se marie avec une femme qu’il n’aime guère juste pour faire plaisir. Si on lui demande de se jeter d’un pont, il le fera? Pathétique. C’est con parce que d’un côté, je plains cette femme parce que si ça se trouve, elle elle l’aime vraiment mais lui ne l’aimera jamais comme ça. On ne va pas se mentir hein, s’il ne l’a jamais vraiment aimé jusque là, ce n’est pas maintenant que ça va changer, soyons réalistes.

-C’est toi qui a dit que tu n’avais pas le choix, arrête de faire comme si ça aurait pu changer quelque chose. Est-ce que tu seras resté si je te l’avais demandé? Ton choix était déjà fait alors assume.

Il me l’a dit, il ne pouvait pas laisser tomber sa mère et ses soeurs. Mais moi, si, visiblement. Quelle importance après tout? Je vais m’en remettre voyons, rien ne me touche parce que je ne suis pas du genre à m’attacher! Ouai, je le croyais aussi, sauf que c’est faux putain. Et je me déteste d’être aussi faible, de ne pas réussir à passer à autre chose. Je suis faible et ça m’agace parce que l’ancien moi me manque. Celui qui se foutait de tout et qui s’en serait foutu de ne plus le voir. A quel moment je l’ai perdu, je me le demande...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 17:27
If it wasn't for youMoon & NatsuJ'ai envie de hurler de rage et de frustration. Il est là, à côté de moi, à porté de mains mais il ne m'a jamais semblé plus lointain qu'à cet instant. Tout dans son être m'indique qu'il ne veut pas de moi ici, qu'il ne veut pas que je le touche et moi...moi j'en crève d'envie. Je n'aurai jamais dû venir ici. Mais ça avait été plus fort que moi, un besoin totalement irrationnel de m'assurer qu'il "allait bien". Visiblement, il n'allait pas bien mais...je ne savais pas quoi faire. J'avais envie de le prendre dans mes bras, de m'excuser d'être un con et d'être faible mais il ne m'en laisserait jamais l'occasion.

Il me renvoya ma "critique" en deux temps trois mouvements mais ce que je disais été vrai...il ne m'a jamais donné de raison de rester ? Pourquoi ? Pour être l'un de ses nombreux amants ? Son favoris peut être mais pas son exclusif. Il a toujours dis vouloir du fun, sans prise de tête, sans vouloir ne serait ce que de bâtir une amitié. Parce que c'était ça le truc : j'étais quoi pour lui ? Parce que je comprenais lorsqu'il me parlait de lâcheté, quand il disait que je n'assumais pas, ça c'était vrai. Mais lui aussi il était lâche...parce que s'il attendait un truc de moi il ne l'a jamais clairement assumé non plus. Je me calai contre le mur en face de son lit, loin de lui pour ne pas l'importuner plus que nécessaire.

"Tu as raison" Lui concédai-je. "Je suis absolument tout ce que tu as dis : je suis lâche, je n'assume rien et j'ai la trouille en permanence" Je parlais calmement et pourtant dieu sait que c'était le bordel dans ma tête. "Mais il y a des choses que tu ne peux pas me mettre sur le dos Natsu" Je voulais bien prendre mais pas tout. "Si tu es ici ce n'est pas seulement à cause de moi. Si tu es ici c'est parce que tu essayes de te convaincre d'un truc et que tu fais absolument tout pour ne pas l'affronter. Tu dis que ça n'aurait rien changé si tu m'avais retenu mais en fait...tu n'en sais rien, tu spécules tout au plus" Bien sur que j'aurai essayé de protéger mes proches mais peut être que ça aurait été différent. "Ce qui est vrai aussi c'est que c'est toujours moi qui ai essayé de me rapprocher de toi mais tu as toujours mis un nombre incalculable de barrière entre nous et tu m'as toujours fait comprendre que je n'étais tout au plus que ton meilleur plan cul" Ca il ne pouvait pas le nier, certes c'est lui qui était venu me chercher sur le plan sexuel dès le départ mais...j'ai toujours tenté de me rapprocher de lui différemment et là c'est lui qui n'a pas suivi. "Les deux seules fois où tu m'as permis d'être proche de toi c'est quand j'ai dis qu'il fallait qu'on arrête" La première fois au bar et l'autre fois chez lui. Et c'est vrai. Jamais il ne m'avait laissé voir au delà de ses barrières avant ça. "Je suis désolé que tu sois ici et je m'en veux terriblement...je veux...je voudrais..." Juste t'embrasser. "...si tu ne veux plus me revoir du tout comme tu me le dis, ne fais plus de conneries. Ne te fais pas de mal volontairement sinon tu ne pourras pas m'empêcher d'apparaitre dans ta vie" J'étais sérieux au possible. Désemparé à l'idée qu'il ne veuille vraiment plus jamais me revoir pour de vrai.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 19:26
If it wasn't for youMoon & NatsuJ’ai envie de lui dire de se taire, j’ai envie de mettre les mains sur mes oreilles pour ne plus entendre. Parce que je sais que lui aussi a raison et c’est ça qui me bouffe. Parce que je ne l’ai jamais laissé se rapprocher de moi plus que nécessaire, parce que je ne voulais pas m’attacher. Parce que c’est ce que j’ai toujours fait. Sauf que c’était différent avec lui, il ne se rend même pas compte que dès le début, je laisser s’approcher bien plus que les autres. Parce que si vraiment je l’avais écarté comme il le dit si bien, je n’aurais jamais remis ça avec lui, parce que justement, je ne remets jamais ça, avec personne. Parce que remettre le couvert, c’est risquer que la personne s’attache un peu plus à chaque fois et au final, je me suis fais avoir alors que j’avais toujours tout fait pour éviter ça. J’ai envie de hurler, de lui dire de partir, de me laisser tranquille parce que se montrer comme ça ne sert à rien. Il veut que j’arrête les conneries? Alors qu’il me dise comment on fait pour oublier, comment on fait pour retourner à la case départ, retourner à ce moi passé qui s’éclatait et se foutait du reste. Parce que moi, je ne sais pas, je me suis toujours protégé de tout ça, parce que ça me faisait peur, j’avais tout simplement peur de perdre me liberté alors que j’avais réussi à la gagner en m’éloignant de ce monde qui n’est pas fait pour moi. Mais je crois que j’avais aussi peur de souffrir, pathétique.

-Parce que j’ai toujours vécu comme ça, parce que c’est comme ça que je fonctionne, comme ça que je me protège! Je ne sais pas faire autrement!

Il me voit comme quelqu’un de désinvolte, qui se fout de tout sans chercher à savoir plus loin. Il ne sait même pas à quel moment j’ai commencé à agir comme ça, pour quelles raisons. Parce que même si je suis un rebelle dans l’âme, je n’étais pas aussi désinvolte quand j’étais plus jeune. Mais avec un père comme le mien, peu importe ce que je faisais, ça ne lui semblait jamais assez. Non, en fait c’est surtout de recevoir des ordres h24 et rien d’autre qui m’a fait laissé tomber. Sans parler de sa réaction quand il a su que j’étais bi. Il évite de parler de moi aux autres et quand il n’a pas le choix, il invente toute sortes de choses. Je suis une honte pour lui. Mais ce n’est pas à cause de lui que j’ai tout fait pour ne pas m’attacher mais peu importe. De toute façon quelle importance, hein? En plus, si mon père savait, je crois qu’il me tuerait à coup sûr. Non seulement sortir avec un mec mais en plus avec quelqu’un qu’il connaît, de son petit monde? Je suis sûr qu’il serait encore capable de dire que c’est ma faute, que je lui ai mis des conneries en tête. D’accord, c’est moi qui l’ait attiré mais je ne l’ai jamais obligé à rien hein.

-Me dire ça, c’est le meilleur moyen de me faire continuer.

Est-ce que je sous-entends quelque chose là dessous? Complètement. Est-ce qu’il va le comprendre? Allez savoir. Je ne suis pas doué pour ça, je me suis toujours tenu le plus loin possible de ce genre de choses, les sentiments, les émotions ou je ne sais quoi. Ca me fait peur, surtout quand ça touche à l’amour. Je me suis toujours convaincu que ça n’existait pas, pure fantaisie. En même temps quand on voit mes parents, difficile d’y croire hein… D’un autre côté, si j’ai commencé à enchaîner les plan cul, c’était aussi pour faire chier mon père. Avoir un dépravé comme fils, forcément qu’il se sentait gêné, honteux même. Bref, peu importe. J’en ai marre de tout ça et dire que j’ai loupé de peu d’y mettre fin… Oh pas que c’était mon but à la base, je n’ai jamais eu ce genre de pensées hein. Mais le savoir ne me fait ni chaud ni froid, finalement je crois que je m’en tape. Par contre j’en connais une autre qui risque de me tuer pour le coup si elle l’apprend… Je vois déjà la furie arriver mais pour l’instant, elle ne doit pas être au courant, tant mieux.

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 19:50
If it wasn't for youMoon & NatsuC'était peut être affreux de lui balancer tout ça alors qu'il était allongé sur un lit d'hôpital mais c'était la vérité. Moi aussi j'avais souffert. Souffert de son indifférence et de sa désinvolture. Il fallait qu'il comprenne que si j'avais des tords, il en avait aussi. C'est sûr, c'est moi qui avait arrêté notre "relation" et je sais que rien que pour ça je méritais sa colère et ses regards haineux mais...c'était dur. C'était comme s'il me tournait le dos à son tour et ça faisait mal. Bien plus que je ne l'aurai pensé. Ce soir là, je lui avais dis que je le voulais plus que ce que je le pensais et c'était vrai.

J'aurai voulu être celui qu'il attendait de moi. Mais visiblement, je nous décevais tout les deux. Cependant, il ne pouvait pas continuer à se faire du mal, je ne le supporterai pas. J'avais déjà tout plaqué sans sourciller pour venir ici en quatrième vitesse, c'est dire à quel point il influençait ma vie !
Je relève les yeux vers lui lorsqu'il me dit qu'il ne sait pas comment faire autrement. J'en rirais presque. Nous sommes pareils lui et moi. Enfermés dans un schéma par pure "sécurité" et banale habitude. Moi non plus je ne savais pas comment faire autrement, comment concilier celui que j'avais envie d'être avec celui que je prétendais être. J'avais peur en permanence de ne pas être accepté. Et c'est pour ça qu'il avait autant d'ascendant sur moi : parce qu'il m'acceptait.

Il n'avait jamais cherché à me changer, ni à m'épargner des insultes ou des reproches. Il était vulgaire, dépravé, agaçant aussi, tout ce que j'étais dans un petit coin de ma tête sans jamais le révéler à d'autres que lui.
Je fronce les sourcils lorsqu'il reprend la parole, mon coeur s'emballant bêtement. Est ce qu'il sous entendait qu'il voulait continuer à me voir ? Mais...il venait de me dire de dégager de sa vie. J'avais envie de croire que ce n'était pas le cas, qu'il se protégeait une fois encore avec des mots durs. Je me rapprochai au pied sur lit, m'autorisant à frôler sa cheville.

"Je ne veux pas que tu te fasses du mal..." Soufflai-je. Il y avait bien d'autres moyens pour que "j'apparaisse dans sa vie" mais...je n'osai pas lui dire ce genre de mots, j'avais peur qu'il me trouve trop abusif. "...la prochaine fois, choisi un endroit plus sympathique"

Je détournai un peu les yeux. Je sous entendais que j'avais envie de le revoir ailleurs sans vraiment lui dire non plus....Je ne sais pas s'il allait le comprendre mais au moins c'était dis. Je vins de nouveau capter son regard.

"Sache que...malgré tout ce que tu peux penser...je t'ai donné presque tout de moi" Je m'humectais les lèvres, un peu mal à l'aise. "Ce que je t'ai donné...ça n'appartient qu'à toi..." Je détournais un peu le regard, gêné. "...qu'à nous..."
©️ 2981 12289 0[/quote]
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 20:35
If it wasn't for youMoon & NatsuC’est stupide, pourquoi j’agis comme ça. Ce n’est pas comme si on pouvait changer les choses, il est marié désormais. Le mieux serait qu’on laisse ça derrière nous, tout simplement. Mais je n’arrive pas à l’accepter, peut être que j’aurais dû y aller, à ce foutu mariage tiens. Je me demande bien quelle tête il aurait fait. Quelle tête auraient fait tous les invités si j’avais débarqué en gueulant “je m’y oppose”. Je n’imagine même pas la tête de mon vieux. Enfin si, je l’imagine justement et rien qu’avec cette image, je me retiens de rire. Ca aurait été tellement drôle! Sauf pour Moon sans doute mais bon, ce n’est pas comme si on pouvait revenir en arrière donc on ne le saura jamais. Est-ce qu’il aurait vraiment trouvé une autre solution, si je lui avais demandé de rester? Si je m’étais plus ouvert à lui? Ca aussi, je ne le saurais jamais, j’imagine. Mais qu’est-ce que j’étais censé faire hein? Le supplier de rester? De ne pas me laisser? Je ne vois pas quelle autre solution il aurait pu trouver et il a raison, je refuse d’être un secret. Parce que même si je dis que je ne sais pas m’ouvrir, ça n’empêche que le Natsu qu’il a cotoyé durant tout ce temps, c’était bien le vrai Natsu. C’est juste que je ne sais pas comment faire quand… quand il y a plus que du sexe quoi… Il ne veut pas que je me fasse du mal? Trop tard, le mal est fait. Et puis ce n’est pas comme si j’avais fait exprès de faire une overdose hein, c’était pas mon but.

-Je ne comptais pas faire une overdose, que je réponds simplement

C’est la vérité, si j’avais voulu me suicider, y a plus simple, s’ouvrir les veines, avaler tout un tas de medoc genre somnifère, enfin je crois. Bref, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas de choix hein… Non, je voulais juste planer même si c’était juste quelques heures, oublier la vie merdique que j’ai. C’est tout. Comme si j’avais voulu me retrouver à l’hosto, je déteste les hôpitaux. J’aimerais bien pouvoir rentrer chez moi mais je doute qu’on me laisse sortir de toute façon. Il reprend la parole et ce qu’il me dit ressemble presque à une déclaration. Mais mon cerveau répond tout seul bien que je ne le dise pas à vois haute, encore heureux. Il m’a tout donné, sauf la seule chose que je veux et clairement celle que je ne pensais pas vouloir un jour. Pourquoi c’est aussi prise de tête sérieux. Je n’aime pas ça, parce que je me sens vulnérable et ça m’effraie. Voilà pourquoi j’ai toujours éviter ce genre de choses…

-Mais peut être pas ce que je voulais vraiment…

Je n’ose pas le regarder, mal à l’aise, gêné même d’avoir osé dire ça. Ca ne me ressemble pas, ou peut être que si au final. Peut être que j’en avais envie, au final, que j’avais juste trop peur, c’est tout. Je n’en sais rien et je ne suis pas en forme pour commencer à me prendre la tête. J’ai juste envie de rentrer chez moi et de me cacher sous ma couette pour essayer d’oublier tout ça. Comme si c’était possible, si c’était possible, je ne me trouverais pas là...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 21:24
If it wasn't for youMoon & NatsuTout ce que je peux lui dire je le pense réellement. Je n'ai jamais autant donné du vrai moi à quelqu'un qu'à lui. Je lui ai littéralement donné mon corps. Déjà qu'avant lui je n'avais jamais envisagé de coucher avec un mec mais de là à laisser un mec me prendre...Non là c'était un truc qui m'avait paru impensable. Je ne regrettai rien de ce que j'avais pu vivre avec lui, bien au contraire.
J'étais dans un sens rassuré qu'il n'ait pas cherché volontairement à arriver à un extrême pour provoquer l'overdose mais ça ne voulait pas pour autant dire que je cautionnai qu'il se drogue autrement qu'avec un joint. Surtout qu'avec tout les tarés qui trainaient maintenant il aurait pu avoir d'autre genre de problème et ça aussi ça me dérangeait.

Cependant, je n'étais pas sa mère et encore moins son petit ami donc...ce n'est pas comme si j'avais mon mot à dire là dedans. Lorsqu'il rebondit sur le fait que je ne lui ai pas donné ce qu'il voulait peut être vraiment je ne peux m'empêcher de relever les yeux vers lui. Il s'est détourné, visiblement mal à l'aise d'avoir sorti ça. Je ne sais pas trop comme je dois prendre cette phrase...Mais elle fait battre mon coeur un peu plus vite.

"Peut-être..." Commençai-je, la bouche extrêmement sèche. "...que je te le donnerai un jour..."

Je crois bien que je venais de rougir mais comme ne pouvait il pas en être autrement au vu de tout ce qu'on sous entendait là hm ? Je ne sais pas si nous étions prêt pour ça...en tout cas, je voyais une porte entrouverte dans laquelle j'avais terriblement envie de m'avancer. La situation n'était pas moins compliquée pour autant seulement je me disais que peut être...tout n'était pas fini. Je n'avais pas le droit d'espérer qu'il veuille que je fasse parti de sa vie malgré tout mais...je ne pouvais m'empêcher de le désirer. Je ne sais pas où mènerait tout ça...Je me déplaçai sur le côté, m'asseyant sur le rebord du lit, passant ma main sur sa joue brièvement. Je ne m'autorisais que des semis contacts parce que...c'était déjà plus que ce que je devrais me permettre.

"Je vais te laisser te reposer...tu as besoin de te remettre" Comme je l'avais dis ça se lisait sur son visage qu'il était à bout. "Evite de te taper une infirmière, elle risquerait de te garder plus longtemps que nécessaire" Fais-je doucement taquin avant de me relever. Encore une fois c'était moi qui allait partir, ça m'agaçait mais...je ne pouvais décemment pas squatter sa chambre...Surtout que notre conversation/dispute/mise au point avait remis quelques détails en perspectives et que je pense qu'il serait bon qu'on cogite l'un comme l'autre sur nos réelles envies.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 21:58
If it wasn't for youMoon & NatsuJe ne peux pas m’empêcher de tourner le regard vers lui lorsqu’il me répond qu’il me le donnerait peut être un jour. Comment ça? Aurait-il oublié qu’il est marié maintenant? Il n’est pas déjà entrain de songer au divorce, si? Je détourne le regard mais pas avant de l’avoir vu rougir, enfin je crois. Je ne vois vraiment pas comment il pourrait s’en sortir maintenant, il est marié et à mon avis ils vont tous s’attendre à ce que sa chère femme tombe enceinte sous peu. Bah oui voyons, elle aussi doit avoir trente ans non. Pas que ça m’intéresse plus que ça, je n’ai pas envie de me faire de faux espoirs. Quels espoirs d’ailleurs? Est-ce que c’est seulement possible que ça arrive un jour? J’en doute…

-Tu oublies que tu es marié…, que je soupire sans le regarder

Je le regarde pas non plus lorsqu’il s’installe sur le bord du lit mais je frissonne en sentant sa main sur ma joue. Il ne devrait pas me toucher comme ça, même brièvement, alors qu’il ne peut pas y avoir plus que ça. Sentir sa main sur ma joue me donne envie de plus alors que je sais que ça n’arrivera pas, encore moins ici, alors qu’on se trouve à l’hôpital et qu’une infirmière peut entrer à n’importe quel moment. Ca m’énerve… Et en plus de ça, le voilà qui se lève, déjà prêt à me laisser. Mais je n’ai pas envie qu’il parte déjà, ça fait deux mois que je ne l’ai pas vu, deux mois qu’il m’a laissé. Putain, je suis censé faire quoi? Ce n’est pas comme si c’était possible, plus maintenant, alors qu’il s’est engagé avec cette femme. Mais pour autant, je n’ai pas envie qu’il parte. Je me retiens de lâcher un rire sarcastique à ses paroles.

-Je ne me suis plus tapé personne depuis deux mois si tu veux tout savoir, que je lâche avant qu’il ne quitte la chambre

C’est la vérité, j’ai essayé mais non, je ne voulais que lui et autant dire que ça m’a vite tapé sur le système, d’où le fait que j’ai essayé de me noyer dans l’alcool avant de comprendre qu’il me faudrait vider un bar entier pour réussir à noyer mon chagrin. Putain, première fois que je dis ça quoi. Du coup je suis passé à la drogue sauf que visiblement, ça ne m’a pas réussi…

-Reste… encore un peu…

Il m’a reproché de ne pas l’avoir retenu la dernière fois, alors cette fois… enfin pas que ça change grand chose au final puisqu’on ne pourra jamais changé le passé. Même s’il reste un peu avec moi là, ça ne changera rien à la suite, je doute qu’on puisse se sortir de cette situation de toute façon. Si ça se trouve, dès qu’il sera partit, je ne le verrais plus… C’est peut être aussi pour ça que j’essaie de le retenir tant que je peux… Je suis vraiment pitoyable.

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 22:53
If it wasn't for youMoon & NatsuJe sais que j'essayais juste de retrouver cette connexion que nous avions juste l'espace d'un moment. Nous avions déjà passé un mois entier sans nous voir et à cette époque j'avais tout simplement cru que voilà, nous avions vécut ce que nous devions vivre ensemble. Parce qu'il ne voulait pas "approfondir" nos échanges, ni chercher à me connaitre plus que ça. Je m'étais dis que cette aprem avec mes soeurs et moi ça avait été tout ce qu'il ne voulait pas vivre avec moi. C'est pour ça aussi que j'avais été si susceptible lorsqu'il s'était moqué de moi au réveil et que j'avais pris la mouche. Parce que...je ne l'avais pas vu pendant un mois complet et qu'il semblait s'en taper royalement.

Je me rendais compte de petits détails comme ça au fur et à mesure. J'avais eu deux mois pour noter toutes les fois où j'avais fait ou dis des choses que je n'aurai jamais eu l'habitude de dire ou de faire. C'est comme ça que je savais qu'il avait "envahi" ma vie.
Je souris pauvrement lorsqu'il me fit remarquer que j'étais marié. Comment pouvais je seulement l'oublier ? J'avais presque honte de porter mon anneau alors que j'étais avec lui. Mais...comme il devait déjà l'avoir vu je ne me ridiculiserai pas de la sorte. Et puis...à quoi bon ? Il savait ce qu'il en était.

Lorsqu'il me dit qu'il ne s'était tapé personne depuis deux mois cela me fit un drôle d'effet. J'étais content sans l'être. Parce que ça voulait dire que ça y est j'avais réussi à rendre les autres fade pour lui mais...d'un autre côté cette fois ci c'est moi qui l'entrainait dans une impasse en ne lui donnant pas tout ce qu'il voulait. C'était con mais entre nous...il y avait toujours un putain de décalage qui faisait que nous n'étions pas sur la même longueur d'onde au même moment pour certaines choses importantes.

"Moi non plus" Lui confiai-je très sérieusement.

Je ne mentais pas...Je n'avais pas partagé cette intimité avec ma femme. Je n'avais pas pu m'y résoudre. Elle elle voyait ça comme de la délicatesse moi je voyais ça comme une grosse excuse pour ne pas avoir à le faire. Comment pourrais seulement me sentir d'humeur avec ma femme alors que je ne pensais qu'à lui ?
Je m'apprêtais à partir, me disant que de toute manière je ne ferai que l'embêter encore plus et qu'il valait mieux qu'il se repose. Mais c'était sans compter ce qu'il venait de dire. Autant dire que je tournais les talons, revenant directement vers lui, m'asseyant sur la chaise sur laquelle j'étais posée au départ.

"Je reste le temps que tu t'endormes" Déclarai-je. Après tout je maintenais qu'il avait besoin de repos. J'avais envie de glisser ma main dans la sienne comme tout à l'heure mais...je ne le fis pas, je ne voulais pas le mettre mal à l'aise.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 0
MESSAGES : 635
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 25
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 23:27
If it wasn't for youMoon & NatsuSérieusement? Enfin… au fond ça ne m’étonne pas plus que ça, s’il ne l’avait jamais touché avant, ce n’est pas le mariage qui allait changer les choses, enfin j’imagine. C’est con mais de savoir que lui non plus ne s’est tapé personne depuis notre dernière soirée… ça me réjouit. Il s’installe sur la chaise, près du lit et me dit qu’il va rester jusqu’à ce que je m’endorme. Ce qui ne devrait pas être long, hélas, je me sens complètement épuisé mais j’imagine que c’est normal. J’ai bien envie de lutter contre le sommeil pour faire durer un peu plus longtemps ce moment mais j’ai comme l’impression qu’il risque de ne pas être d’accord. Je suis quand même étonné qu’il soit venu me voir alors qu’il devait être en plein travail. Je me demande d’ailleurs comment il a su. Techniquement, mon père doit être le seul au courant et je doute qu’il aille le crier sur tous les toits… Peu importe, au final qu’est-ce que ça va changer que je le sache ou non? Rien. Je ferme les yeux, jouant les patients modèles. J’ai envie de sentir sa main dans la mienne mais je ne me vois pas demander ça, ça serait un peu trop pour moi. Alors à la place, je fais glisser ma main vers le bord du lit, paume tourné vers le plafond. Le message est clair là, non?

-Et après? me risqué-je à demander

Qu’est-ce qu’il va se passer une fois qu’il me laissera de nouveau, une fois que je me réveillerais, il ne sera plus là.

-Non, oublie, je préfère ne pas savoir, dis-je avant qu’il n’ait pu répondre

Je cesse de parler, essayant de me reposer sans penser à la suite, ce qui s’avère plus difficile que je ne pensais. L’avoir revu maintenant me donne encore moins envie de passer de nouvelles semaines sans lui, sans pouvoir le voir et retrouver ce qu’on avait avant. C’est stupide parce que franchement, je ne vois pas comment il pourrait se sortir de cette situation. Encore, si le mariage n’avait pas encore eu lieu mais là… Je ne sais pas et je ne veux pas y penser, je veux oublier, me laisser gagner par le sommeil en espérant que ça ne me poursuivra pas jusque là. Combien de fois j’ai rêvé de lui ces dernières semaines? Bien trop à mon avis. Je veux que ça s’arrête, d’une manière ou d’une autre. Parce que je sais que je ne pourrais pas continuer comme ça et j’ai le sentiment que lui non plus.

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : If it wasn't for you [natsu] B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by MIKI
POINTS : 0
MESSAGES : 575
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] EmptyLun 14 Juin - 23:47
If it wasn't for youMoon & NatsuIl ferme doucement les yeux et j'en profite pour secrètement admirer ses traits fins qui m'avaient fait défaut pendant ces deux mois d'absences. Il était épuisé je le savais bien, sinon il aurait encore tout fait pour ne pas s'endormir devant moi j'en étais certain. Je ne pu pas louper sa main qui s'était étrangement rapprochée, paume vers le haut, semblant attendre une compagne. Je rougis sûrement un peu et je fus content qu'il ne puisse pas le voir. C'est donc délicatement et avec prudence que je nouais mes doigts aux siennes, caressant doucement le dos de sa paume de mon pouce.

C'était stupide et totalement banal comme geste mais j'étais tellement content de le partager avec lui. Et surtout qu'il ait eu envie de la même chose que moi : d'un contact. Lorsqu'il prit la parole, je ne su guère quoi lui répondre et visiblement il ne souhaitait pas me laisser l'occasion de le faire puisqu'il se ravisa presque aussitôt.

Et après ? Pour tout dire je n'en avais aucune idée. Toujours est il que je ne pouvais pas prétendre n'en avoir rien à faire de lui. J'étais malheureux sans lui, je devais bien le reconnaître. Même si c'était compliqué voir même carrément impossible entre nous, j'avais quand même envie de le revoir. Mais comme toujours lorsque ça le concernait j'étais paumé. Je désirai tellement de choses mais... Je ne savais pas si je pourrais les obtenir.

Je sentis sa respiration se faire plus lourde : il commençait à sombrer. Ce qu'on ferait ou pas je ne le savais pas mais... Cette main qui tenait la mienne je n'avais pas envie de la lâcher. Je me redressais pour me placer au dessus de lui. Je regardais ses lèvres un instant avant de poser les miennes sur son front.

"À bientôt"
©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
If it wasn't for you [natsu] Empty
(#) Sujet: Re: If it wasn't for you [natsu]   If it wasn't for you [natsu] Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong
Sauter vers: