1234
Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶

 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Partagez

 Pain is weakness leaving the body [Natsu]


Aller à la page : Précédent  1, 2
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by BRAISE
POINTS : 209
MESSAGES : 420
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Pain is weakness leaving the body [Natsu]   Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 EmptyVen 11 Juin - 16:20
Pain is weakness leaving the bodyMoon & NatsuLa passion avait totalement déserté ce lit, nous n'étions plus que deux corps qui cherchaient désespérément le contact de l'autre. Mes mains avaient envie de le toucher et j'avais totalement éteint mon cerveau pour ne pas me poser de questions. J'aurai d'autres choses à faire de bien plus important pour me parasiter le cerveau. Comme par exemple observer ses traits. L'étudier comme si c'était la première fois que je le voyais -ou la dernière...-, m'étonner de découvrir des choses telles que des grains de beauté que je n'avais jamais remarqué avant. J'en rirai presque : qu'est ce que ça pouvait bien me faire le nombre de ses grains de beauté ainsi que leur placement exact sur son corps ? Ce n'est pas comme si ça avait une grande importance en soi...

Mais j'avais envie de ne rien rater. De n'oublier aucune partie de lui. De garder, presque jalousement tout ça pour moi, détestant déjà toutes les personnes qui allaient découvrir ce genre de détails après moi. Ce qui était irrationnel et totalement débile, parce que ressentir de la jalousie maintenant ne servait à rien. Ressentir de la jalousie tout court n'était pas approprié. Nous n'avions pas ce genre de relation. Nous n'étions pas exclusif, encore moins des amoureux ou quoi. Entre nous il avait toujours été question d'attirance, de passion, de désir et de fièvre mais jamais de mièvreries.

Je souris en coin, rigolant doucement lorsqu'il vint râler après que j'ai commenté sa "performance". Je m'apprête à renchérir mais ses lèvres se posent sur les miennes, douces et tendres, délicates au possible. Mon coeur s'accélère un peu plus et je me sens stupide de m'emballer simplement pour un baiser. Natsu est tellement différent d'habituellement, encore plus lorsqu'il vient se poser sur mon torse, m'enlaçant à moitié. C'est étrange, presque naturel alors que ça ne l'est pas du tout habituellement. Mais je ne le repousse pas, au contraire, posant ma main sur ses cheveux presque par automatisme, caressant ses mèches du bout des doigts.

Cependant, ce qu'il dit et la façon dont il le dit...mon coeur ne peut s'empêcher de se briser. L'entendre me dire ça c'est juste...affreux. Je suis d'ailleurs tout autant désemparé que surpris qu'il me dise ce genre de chose...lui qui n'est tellement pas du genre sentimental. J'ai l'impression de l'abandonner, pire, de le trahir et...c'est insupportable. Parce que c'est ce que je fais : je l'abandonne. Je me redresse légèrement dans le lit, inconfortable, "le forçant" à s'asseoir aussi pour me regarder. Pourquoi ma bouche est sèche comme ça ? Pourquoi j'ai envie de l'embrasser alors que je devrais fuir ?

"Natsu..." Commençai-je tout en me rendant compte que je ne savais absolument pas quoi répondre à ça. Parce que la façon dont il le disait, dont il me regardait...ce n'était pas l'attitude de quelqu'un qui perd son "jouet" préféré. Et j'étais totalement décontenancé. "Je vais me marier...c'est inévitable" Je détestai dire ça, dire des choses qui ne représentait pas mes envies. "Alors je ne peux pas te retenir...ça ne serait pas juste pour toi" Le forcer à devenir mon petit secret sans jamais pouvoir lui donner plus -enfin en supposant qu'il veuille plus un jour-, sans jamais pouvoir le regarder de la façon dont j'avais envie de le faire en public ? Ca serait cruel. "Tu sais comment est ce monde et c'est pour ça que tu n'en fais pas parti, que tu l'as fuis...j'aurai eu l'opportunité de le faire mais maintenant c'est foutu. Je ne peux pas laisser tomber ma famille...mes soeurs et ma mère elles ont besoin de moi" Je ne pouvais pas les abandonner mais je savais ce que je sacrifiai en échange. J'attrapai sa nuque, posant mon front contre le sien. "Je te veux Natsu...je te veux tellement...Tellement plus que ce que je pensais te vouloir d'ailleurs" Je fermai les yeux, incapable de supporter plus longtemps son regard. "Est ce que c'est ce que tu voudrais ? Que je te retienne ? Être un secret, un amant occasionnel ?" Lui demandai-je le coeur serré. "Tu mérites mieux que ça...mieux que moi" Ca me tuait de dire ça, parce que même s'il n'était pas question d'amour entre nous au stade où nous en étions...je ne pouvais m'empêcher de me demander comment ça pourrait être entre nous...tout en sachant très bien que ça n'arriverait jamais.
©️ 2981 12289 0
Jang Natsu
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Tumblr_nmjgl7uOsG1ri1s2fo2_400
AVATAR : Tanaka Juri (SixTones)
POINTS : 199
MESSAGES : 482
NOUS A REJOINT LE : 29/11/2020
AGE : 24
Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Pain is weakness leaving the body [Natsu]   Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 EmptySam 12 Juin - 14:51
Pain is weakness leaving the bodyMoon & NatsuJe me sens stupide d’avoir sortit ça comme ça, sans réfléchir, sans même m’en rendre compte en fait. Ce n’est pas comme s’il y avait quelque chose entre nous, autre que de l’attirance je veux dire. Pourtant d’un autre côté, je me demande si c’est pas le cas, pourquoi je réagirais ainsi sinon? Moon s'assoit et me pousse à faire de même. Ses paroles… elles me blessent alors que c’est totalement stupide puisque je sais depuis le début qu’il est fiancé. Et comme je l’ai dis, il n’y a rien de plus que de l’attirance entre nous. Enfin peut être que je me trompe… Parce qu’au fond, je n’ai pas envie qu’il se marie si ça veut dire la fin de notre “relation” sauf que ça ne sert à rien de dire ça, parce que ça ne changera pas les choses. Oui, je sais comment est ce monde et c’est bien pour ça que je l’ai quitté. Je sais qu’il doit prendre soin de sa famille mais… mais je trouve ça injuste, vivre une vie dont on ne veut pas parce qu’on ne peut pas laisser tomber sa famille… Et puis, elles doivent avoir assez d’argent pour vivre non? C’est égoïste ce que je dis mais… mais je trouve ça triste de vivre une vie qu’on n’a pas choisit. Je frissonne presque en sentant sa main sur ma nuque lorsqu’il pose son front contre le mien mais ce n’est rien à côté de ses mots. C’est la première fois que de simples mots me font un tel effet.

-C’est injuste, de devoir vivre une vie qu’on a pas choisit, que je sors d’une voix presque inaudible

Je ne sais pas ce qui m’arrive, ce n’est pas moi, ce n’est pas mon style de réagir ainsi. C’est comme si j’éprouvais des sentiments pour lui et… rien que l’idée m’effraie. Parce que je n’ai jamais cru à ce genre de chose, plus encore, j’ai toujours tout fait pour éviter que ça arrive. J’ai l’impression d’avoir laisser tomber mes barrières avec lui sans même m’en rendre compte et vu la situation… je regrette de l’avoir fait parce que sinon, je ne me sentirais pas aussi mal de savoir que je ne le reverrais plus. Et même si je le revois, rien ne pourra se passer… Est-ce que j’ai envie d’être un secret? Mais au final, est-ce que je n’en suis pas déjà un depuis le début? Après tout, personne ne sait pour nous, forcément, il a toujours fait gaffe à ce que personne ne l’apprenne. Mais là, c’est différent, être fiancé est une chose, même si d’habitude j’évite, là c’est surtout parce que je voyais bien qu’il n’y avait aucun sentiment entre eux, en tout cas pour lui. Mais être marié en est une autre, même s’il ne ressent rien pour elle, qu’est-ce que ça change? Et pourtant, même si je suis quelqu’un qui est out depuis longtemps et qui n’est pas du genre à se cacher, j’ai envie de le garder un peu plus longtemps, même si je sais que c’est une mauvaise idée, même si au vu de comment je réagis maintenant, ça ne pourra être que pire si on continue. Je devrais lui dire de partir, qu’on y mette fin maintenant parce que ça ne sert à rien de reculer l’échéance… Je viens l’embrasser avant de dire tout contre ses lèvres:

-Alors tu devrais peut être partir maintenant.

Ne pars pas.

-Plus on laisse le temps passer et plus dur ce sera…

Reste.

J’ai envie qu’il reste encore, si je pouvais je stopperais le temps mais… mais c’est impossible. Alors c’est sans doute mieux qu’il parte maintenant… Mais clairement, ce que je dis ne colle pas avec mes gestes puisque je me suis rapproché de lui, me serrant contre lui, incapable de le lâcher. Finalement, ce soir là, j’aurais dû envoyer bouler mon père et ainsi, rien de tout ça ne serait arrivé...

©️ 2981 12289 0
Thanapat Moon
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 B9dg
AVATAR : Mew Suppasit by BRAISE
POINTS : 209
MESSAGES : 420
NOUS A REJOINT LE : 21/12/2020
Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Pain is weakness leaving the body [Natsu]   Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 EmptySam 12 Juin - 19:07
Pain is weakness leaving the bodyMoon & NatsuJe savais que cette question qu'il m'avait posé allait me hanter pendant longtemps, si ce n'est pour toujours. Je ne comprenais peut être pas grand chose sur lui et sur notre façon de fonctionner "ensemble" mais je savais que j'étais en train de trahir tout ça. Malgré moi. Parce que je ne voulais pas faire ça. Je ne voulais pas lui tourner le dos. Imaginer ne plus le revoir, ne plus jamais le toucher ou l'embrasser...ça me paraissait inconcevable. C'était au delà de ce que j'avais pu ressentir auparavant, je me sentais totalement accablé et pris au piège. Comment pouvais-je faire autrement ? Mon père était parti et son entreprise c'était tout lui. Perdre ça...perdre ce qui protégeait et entretenait ma famille...ça me paraissait insurmontable !

J'avais l'impression d'être le putain de personnage d'un drama à la con dans lequel le "héro" doit tout abandonner pour le bien des autres. Mais j'en avais marre d'être celui qui sauvait tout le monde...moi aussi j'avais envie d'être "sauvé".
Bien sur, je souhaitai bien mieux à Natsu qu'un amant comme moi qui n'assumerait même pas les allusions douteuses qu'il pourrait faire en public ou quoi...mais d'un autre côté j'avais envie qu'il me retienne. Qu'il me dise de rester.
Mon coeur se serre lorsqu'il me dit que c'est injuste. Oui ça l'est. Parfaitement et abominablement injuste. Mais le pire c'est surement lorsqu'il me dit de partir après m'avoir embrassé. Rien que de l'entendre dire ça me tue.

Sa bouche me dit de partir mais son corps se rapproche et s'accroche au mien. Je sais qu'il a raison. Je sais qu'il faut que je parte avant qu'on ne puisse plus faire marche arrière, avant que les dégâts soient irréversibles mais...encore une fois je ne sais pas si j'aurai la force de faire ça.
Pourtant je savais que je devais être raisonnable parce que si je ne l'étais pas je le ferai souffrir. Je l'étoufferai petit à petit et j'éteindrai sa flamme que j'aimais tant. Je passai la main dans ses cheveux à peine rouges maintenant afin de l'obliger à relever la tête vers moi. Je déposai un baiser sur ses lèvres puis je me dégageai de ses bras. J'avais déjà froid. Et j'avais le coeur qui me serrait. Il allait sûrement me lâcher lui aussi. Je savais que je devais lui dire de me détester, de m'oublier et de passer à autre chose, que c'était le mieux pour lui mais je ne pouvais pas m'y résoudre.

Pourtant je reculai quand même, m'éloignant de lui inéluctablement. J'étais incapable de dire quelque chose d'autre parce que je savais si je le faisais...je serai égoïste et injuste. Je ne lui laisserai pas cette chance parce que...je le voulais pour moi seulement. C'était ça que je voulais. Je ne sais pas si c'est ce qu'on peut appeler des sentiments mais c'est ce que je ressentais. Je voulais qu'il soit à moi d'une façon dont je n'avais jamais rien autant voulu auparavant. Alors je partais. Parce que même si c'était ce que je voulais au plus profond de mon coeur : je ne pouvais pas lui imposer ça.
©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Pain is weakness leaving the body [Natsu]   Pain is weakness leaving the body [Natsu] - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hongdae :: Résidences
Sauter vers: