▲ up▼ down
1234
off the wall,, mimi



 

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Juillet 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

rock that booty et ça balance : les épreuves sportives déjantées de HM continuent avec l'épreuve de croquet, ce mois-ci on travaille le haut du corps, come on ! VOIR LE PROGRAMME

soirée CB COMING SOON

roulette viens tester ta chance à la roulette qui brille

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Le Deal du moment : -20%
Xiaomi Poco X3 Pro (256 Go) à 240€
Voir le deal
240 €

Partagez

 off the wall,, mimi


 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Han I. Ja
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t103-han-ja-hajansky
STAFF ✺ ‹ MOTHERFUCKING STARBOY - WOMANIZER IN THE STREETS
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ off the wall,, mimi 7363c5631930d853abadab511e698fbd
AVATAR :  ⊱ bbh ♡
POINTS :  ⊱ 60
MESSAGES :  ⊱ 29182
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 21/07/2016
AGE :  ⊱ 26
off the wall,, mimi Empty
(#) Sujet: off the wall,, mimi   off the wall,, mimi EmptyDim 30 Mai - 14:48



Monsieur Han Ja des Byeoljali est convoqué dans le bureau de la directrice. Ces mots le brisent en mille morceaux, le détruisent à petit feu, l'anéantissent par l'atome. Pourquoi fallait-il que cette journée si radieuse soit interrompue par le démon de sa vie ? Elle va le racketter ? Lui demander de se réconcilier avec sa soeur, peut-être ? Ou bien l'amadouer avec des friandises, pour qu'il ait une dette envers elle ? Du haut de ses vingt-six ans, être le souffre-douleur de sa tante est toujours le meilleur rôle de Ja, et il connaît le script par coeur. Président, astrophysicien, beau gosse coréen autoproclamé ? De bien pathétiques considérations, lorsqu'on sait qu'Han Eun Hye prend un malin plaisir à saquer son bien-aimé neveu jusqu'au bout du monde.

Il tente tant bien que mal de ne pas montrer sa frustration, mais c'est dur, vraiment. Adieu chère géométrie spatiale, tu me manqueras, pense-t-il en accrochant ses notes du regard, une main sur le coeur. Il y a de quoi le rendre véhément : l'étudiant étoilé comprend que ce petit rendez-vous risque de griller des heures sur son agenda, alors même qu'il peine à trouver la moindre nanoseconde de répit. Qu'importe, c'est son devoir, en plus d'être le minimum syndical – et malgré son âme de petit rebelle, il refuse de faire attendre tout le monde.

Alors, en claquant doucement la porte derrière lui, Han Solo est prêt à dégainer son revolver imaginaire. Il est en mission. La grande impératrice du mal, issue de sa propre famille, en veut à sa peau ; il lui faut impérativement revêtir le rôle de surhomme, ou la mission "remplir tous mes engagements de la semaine" sera un échec cuisant. Inutile de préciser qu'il s'agit d'une couverture savamment mise au point, et qu'il est mort de peur intérieurement. En réalité, peu de choses l'effraient, mais le boss de fin n'est autre qu'Han Eun Hye, aujourd'hui : une gorgone sans pitié, capable de mandater tous les marchands de glace de la ville pour qu'il ne puisse plus jamais en goûter une seule de sa vie !

À cet instant précis, il ne sait pas s'il est en fuite ou s'il affronte son destin, mais c'est le cosmos qui décidera de son sort. L'homme-enfant presse le pas, se fait astéroïde audacieux, glisse sur des champs magnétiques imaginaires et danse comme une arabesque d'étoile filante (d'abord parce qu'il n'y a pas grand monde, ensuite parce qu'il faut bien balayer les ondes de stress). Enfin, lorsqu'il croit la diffraction être accomplie, il cesse ses mouvements placebo (technique ancestrale qu'il adapte selon les situations), et plisse les yeux pour apercevoir la silhouette au loin. Petite, une allure de poupée, des rubans saupoudrés de poussière de fée noués dans les cheveux, et un air vachement similaire à celui d'une bimbo de téléréalité sur le point de pleurer... c'est peut-être parce qu'elle semble à deux doigts d'éclater en sanglots ? (nabilla) Mimi-ya ! Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu viens pas pour les mêmes raisons que moi, j'espère ? L'air concerné, il s'approche pour la découvrir à moitié pétrifiée, les joues rougies de stress comme deux coquelicots délicats. Si, à en juger par l'angoisse qui émane de sa gestuelle, il ne peut s'agir que de ça. T'inquiète pas, je suis avec toi. Ça doit nous concerner tous les deux, puisqu'elle ne convoque jamais plusieurs groupes d'élèves en même temps. Tu veux du chocolat ? Il a envie de dire "mange, ça te fera le plus grand bien" avec la voix du professeur Lupin dans Harry Potter, mais ce n'est peut-être pas le meilleur moment pour faire le con. À la place, Han Ja lui offre un sourire rassurant et lui tend une barre chocolatée, que Bora a pris soin de lui donner dans la matinée. Soucieux à son tour, il l'invite à s'asseoir pour en faire de même, croisant les bras afin d'entamer une profonde réflexion. Qu'est-ce qu'on aurait pu faire de mal ? Et surtout, qu'est-ce que tu aurais pu faire de mal ? Ça fait des années qu'elle me passe des savons injustement, mais je crois pas que t'aies mérité un aller simple dans son bureau. Le ton s'alourdit trop à son goût, alors il se racle la gorge et darde un regard narquois sur elle, l'envie de plaisanter revenant au galop. Allez, Mimi-ya, dis-moi ce que t'as fait ! Comme ça, je te couvrirai. Un sourire taquin trace une route lumineuse sur ses lippes, car il n'en pense pas un mot.
   


♡ ♡ ♡
macfly

@lee mimi off the wall,, mimi 3612205300



@Han Soo Yun a écrit:
J'savais qu'on allait la sortir et j'aurais du parier sur toi, le roi des vannes pourries. off the wall,, mimi 769454579

PLAYLIST SINJA ♡ by caro sunshine:
 

cadeau de Caro-ange je suis en larmes:
 

cadeau de ma plus belle Coline:
 
Lee Mimi
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t7835-mimi-mikado
STAFF ✺ buy me hello kitty merch
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ off the wall,, mimi 8f73683e42a1460bac134f943542d75a
AVATAR :  ⊱ hwang yeji © ISCIANE ♡
POINTS :  ⊱ 760
MESSAGES :  ⊱ 6587
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/10/2019
AGE :  ⊱ 23
off the wall,, mimi Empty
(#) Sujet: Re: off the wall,, mimi   off the wall,, mimi EmptyMar 20 Juil - 22:18
au-delà du ciel

✩ ○.⋆☽ ⋆.○ ✩

l'univers en suspens les planètes cessent de tourner tourner tourner autour de leur ellipse comme dans l'attente d'une autre révolution — des demi-cœurs au bord des semelles et l'angoisse à l'orée de ses persiennes, on devine encore des traces de paillettes sur ses doigts alors que son ombre court sur les murs, dédale de constellation.

mimi a des particules de tristesse cachées sous sa galaxie d'élégance.

pléiade d'interrogation bombarde en écho des peut-être qu'elle peine à maîtriser, à trop réfléchir sur des pourquoi pour en oublier l'essence principale.

mon jaaaaaaaaaaaa
on l'entend jusqu'à pluton et même au-delà.
toi aussi ?
reprise de souffle
formule tes pensées brouillon
tu as eu la convocation ?

peter-pan capture les inquiétudes de la fée dans des poussières de proses rassurantes, manie les mots pour cristalliser ses incertitudes et laisser mourir ses craintes.
— mais ce n'est pas assez pour calmer les météores terrifiées dans son regard ; pas même le chocolat qu'elle saisit par réflexe sans y toucher, bien trop accaparée par les sombres amas d'étoiles qui lui prédisent le pire des avenirs.

c'est ce que l'on dit sur toi, mimi — quand tu as tes écouteurs qui propulsent des étoiles sonores aux filaments mélodieux, que tout prend des proportions astronomiques avec tes émotions, des cataclysmes sentimentaux que personne ne veut comprendre.

ses mains se nouent nerveusement autour de ses manches de coton rose, ses lèvres chuchotent des incantations miracle. rien du tout, du vide absolu ! je le jure sur—sur— (exclamation dans les aigus) sur ma boîte à bijou ! cadeau éternel de yuta.

un nuage couvre ses pupilles innocence
yeux dans les yeux
on se confie des aveux en silence

j'ai juste... j'ai eu des résultats pas super bon au second semestre.

c'était compliqué.
tout est toujours compliqué. les autres, les relations, le monde qui tourne trop vite ou peut-être que c'est son esprit qui s'emballe dans des rotations à en faire dévier son propre système solaire.

j'ai validé quand même mais c'était pas— pas aussi bien que le premier.
dis... tu crois qu'elle nous convoque parce qu'on est expulsé de l'école ?


dans le tableau de la scolarité, mimi peint des pastels quand on lui impose le feutre, s'émerveille des nuances quand on l'enferme dans des couleurs primaires. palette dissonante, elle perd trop vite l'attention pour pouvoir adhérer à ces axes trop droits.

tu ne mérites pas d'être ici, c'est pas juste
balance ses jambes
incapable de tenir en place
je suis sûre à 100% que tu n'as rien fait et en fait— oh je saiiiis en fait, on est convoqué parce qu'on va participer au prochain plan secret de la directrice mon ja !
(clin d'œil)
échappatoire dans l'imaginaire, refuge pour toujours

la porte s'ouvre
elle se lève avec maladresse
saisit sa main

dans l'immensité, mimi se sent minuscule


@lee yuta a écrit:
« On, parce que lorsqu’on s’en prend à Mimi, on attaque aussi Yuta. Un tout indissociable qui en déconcerte plus d’un, deux opposés qui ne peuvent fonctionner l’un sans l’autre. Elle apaise ses démons en leur chantant des berceuses et lui les chasse à coup d’épée, you and me. »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Sauter vers: