▲ up▼ down
1234
It feels like a eternity [Rei]



 

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Juillet 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

rock that booty et ça balance : les épreuves sportives déjantées de HM continuent avec l'épreuve de croquet, ce mois-ci on travaille le haut du corps, come on ! VOIR LE PROGRAMME

soirée CB COMING SOON

roulette viens tester ta chance à la roulette qui brille

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
-49%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S5 max
274 € 542 €
Voir le deal

Partagez

 It feels like a eternity [Rei]


 :: seoul :: HyehwaAller à la page : 1, 2  Suivant
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyDim 23 Mai - 23:09
It feels like a eternityJi Hun & ReitaBon. Résumons vite fait les choses. Contre toute attente, Reita et moi avions finalement décidés de déballer l'intégralité de notre relation à la famille. Autant vous dire que ça n'avait pas été simple. Reiko avait été d'un prévisible effarant en me menaçant si je faisais du mal à son frère et blablabla...un vrai cliché ; je vous jure, je pense que les parents du nippon l'ont adoptée ! Du côté de ma mère, comme je m'en doutais elle avait compris notre "petit jeu" depuis un petit moment et...même si elle ne l'avait pas dis ouvertement, je pense même qu'elle l'avait compris bien avant moi même. Kosuke...ça avait été différent. En toute honnêteté, c'était sa réaction que j'avais le plus angoissé...parce que, bah merde quoi, j'aimais bien le mari de ma mère ! Disons qu'il n'avait clairement pas sauté de joie en apprenant la nouvelle mais...il n'avait pas non plus tapé un scandale ou quoi. Je pense qu'il avait surtout besoin d'accuser le coup.

Ceci étant dire je peux comprendre...Apprendre que votre fils fréquente un mec et que c'est en plus son beau fils...ça aurait le don de retourner n'importe qui. J'avais donc décidé -d'un commun accord avec Rei bien sur- de prendre le large quelques jours. J'avais du boulot de toute façon et en toute honnêteté, le nippon avait aussi besoin de passer du temps avec sa famille sans que je sois dans les parages. J'avais donc loué une chambre à la semaine dans un hôtel de la capitale. Rien à voir avec le palace que nous avions partagé avec le brun mais c'était quand même un hôtel parfaitement confortable et un peu huppé. Je ne voulais pas jouer les divas hein, mais aller dans un hôtel bon marché...très peu pour moi.

On s'écrivait tout les jours avec le nippon et en général, je l'appelai le soir si je n'avais pas de taff de prévu. Je ne voulais pas non plus perturber le sommeil de Reita. D'ailleurs...j'avoue que ça m'avait fait très bizarre de redormir seul, j'avais éprouvé un certain inconfort à ne pas l'avoir entre mes bras. Ce qui était débile parce que je me donnai des airs d'un gamin de 5 ans qui pleure son doudou pour aller au lit mais...c'était comme ça hein !

Je venais de sortir de la douche, me glissant en caleçon dans les draps, éteignant la lumière, prêt à dormir. Enfin dormir...j'allais d'abord papoter avec le brun et après je dormirai ! Le téléphone ne sonna pas longtemps avant que Reita ne réponde et je ne pu m'empêcher de sourire : visiblement il attendait mon appel.

"Salut..." Commençai-je doucement. "...ça a été aujourd'hui ?" Je ne précisai pas forcément mais j'englobai un large spectre entre la maison et les cours. "Tu n'as pas trop pensé à moi ?" Le taquinai-je. On échangea quelques banalités supplémentaires, évoquant nos journées, chose qu'on faisait assez régulièrement dans notre "quotidien". C'était quelque chose que j'avais découvert à son contact aussi, l'échange, le partage...et au final c'était assez plaisant. "Tu es dans notre lit ?" Lui fis-je au bout d'un moment, le visualisant, dans "ma" chambre, sous le draps, au milieu du lit. "...habillé ?" Ajoutai-je de ma petit voix intéressée. Bah quoi ? Après tout ça faisait trois jours qu'on ne s'était ni vus, ni touchés...ça frustre un homme croyez moi !
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyDim 23 Mai - 23:39
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe m’ennuie...genre littéralement. Ca fait tellement bizarre de dormir seul de nouveau. Pour tout dire, quand je dors seul, je mets bien plus de temps à m’endormir. Pourquoi je dors seul? Très bien, revenons rapidement sur ce qu’il s’est passé. Après notre petite soirée à l’hôtel, Ji Hun et moi avons décidé d’annoncer notre relation au reste de la famille. Autant dire que pour moi, c’était une double annonce: je faisais mon coming out et en plus je le faisais en annonçant que mon copain n’est autre que Ji Hun. Autant dire que j’étais un peu inquiet de leur réaction mais je savais que peu importe ce qu’ils allaient en dire, ça ne me fera pas changer d’avis. Comme Ji Hun l’avait deviné, sa mère savait pour nous et visiblement, ça ne la dérange pas plus que ça. Quant à ma soeur, j’avais vu juste aussi, même si elle ne l’a pas dit sur le moment, elle se doutait bien de quelque chose. Quant à mon père, disons qu’il était le seul à se douter de rien et… forcément l’annonce lui a fait un choc. Il ne nous a pas demandé de mettre fin à notre relation mais il n’a clairement pas sauté de joie non plus. Du coup, Ji Hun a décidé de déserter la maison pour quelques jours et dort du coup à l’hôtel. Il m’en a bien évidemment parlé et j’étais d’accord mais… je ne peux pas nier qu’il me manque.

Voilà pourquoi je me retrouve seul dans ce lit. Bien sûr on s’envoit des messages tous les jours et on s’appelle chaque soir mais… ce n’est pas pareil. Et c’est là que je me rends compte que je suis devenu totalement accro à lui. C’est quand même dingue, ça fait seulement trois jours et pourtant, j’ai l’impression que ça fait une éternité tellement il me manque. Bref, j’arrête de faire ma drama queen même si c’est la vérité. Entre temps, forcément ma soeur m’a pris à part pour me parler et c’est là que j’ai su qu’elle s’en doutait depuis un moment, sans doute depuis ce jour là où elle nous a surpris. Du coup forcément j’ai eu le droit à tout une conversation où elle n’a pas arrêté de me demander ce que je lui trouvais. Elle pourrait quand même faire un effort mais je crois que c’est peine perdue. Mais qu’elle essaie au moins de ne pas le fusiller du regard chaque fois qu’elle le voit… Quant à mon père, bien évidemment j’ai aussi eu le droit à une discussion avec lui. J’ai bien vu qu’il n’était pas à l’aise et j’imagine qu’il lui faudra du temps pour s’y faire. Tant qu’il ne se montre pas contre notre relation, c’est tout ce qui compte.

Me voilà donc allongé dans notre lit, enfin son lit à la base, seul. Je pourrais dormir dans ma chambre mais… c’est ici que je dors avec lui et… bon ok je l’admets, les draps ont encore son odeur et ça m’aide à m’endormir, content. Je surveille mon portable toutes les cinq secondes dans l’espoir de le voir vibrer et ça ne tarde pas. Je décroche presque aussitôt et souris en entendant sa voix. Comment c’est possible qu’il puisse autant me manquer alors que ça fait à peine trois jours?

-Salut…

Si ça a été aujourd’hui? Je lui dirais bien à quel point il me manque mais j’ai l’impression que ça ferait trop… niais peut être?

-Ca a été, la maison paraît vide sans toi!

Bon ok je l’ai quand même dis mais… au moins j’ai pas dis ça en pleurant comme un gamin hein! Si je n’ai pas trop pensé à lui? Je préfère éviter de dire la vérité hein…

-Pas tant que ça…, que je réponds sur le même ton

On parle ensuite de tout et de rien, de notre quotidient et c’est assez drôle parce que ça fait seulement quelques jours mais dis comme ça, j’ai l’impression que ça fait bien plus. Je souris lorsqu’il m’interroge pour savoir si je suis dans “notre” lit.

-Ca se pourrait…

Je souris d’autant plus lorsqu’il me demande si je suis habillé. Je joue le jeu même si honnêtement, je préférerais l’avoir près de moi.

-Je suis totalement nu et je me languis de toi dans notre lit…, dis-je en utilisant le ton qui va avec

Mais je ne mens pas quand je dis que je me languis de lui hein…

-Et toi, que portes-tu? que je demande avec le même ton intéressé

Bah quoi? Moi aussi je veux savoir!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 17:03
It feels like a eternityJi Hun & ReitaL'avoir au téléphone concrètement, ce n'était pas du tout comme le voir en vrai hein. Vous me direz, on pourrait se croiser sur le campus ou quoi mais en soit, nos emplois du temps n'étaient absolument pas les mêmes et nos bâtiments étaient éloignés l'un de l'autre donc...difficile de se croiser par hasard. Mais bon ce n'était pas si grave n'est ce pas ? Trois jours ce n'était rien ! Bon...je me sentais comme un con quand je rentrais et que je n'avais personne à retrouver, à toucher ou à taquiner mais...c'était la vie. Bon ok ok...il me manquait ! Un peu seulement, voilà.

Et puis je pouvais l'appeler, c'était déjà bien ! Je ne perdais d'ailleurs pas trop mon temps avant de venir m'intéresser à lui, à ce qu'il faisait à cet instant précis et...dans quel genre de tenu quoi. Comment ça j'étais un pervers ?! Oui, bon ok, un peu mais...le petit côté téléphone "rose" ça avait un petit goût excitant quand même. Et puis autant transformer ce manque et cette absence par quelques moments sympathiques...Je souris lorsqu'il joua les mystérieux et je me mordais un peu la lèvre lorsqu'il m'annonça être nu tout en se languissant de moi.

"Je pense que tu m'allumes simplement en prétendant être nu..." Lui fis-je doucement. Après tout, je connaissais ses habitudes et il dormait rarement à poil, à moins que je le déshabille moi même ! "...moi je suis en caleçon" Lui répondis-je.

Je l'imaginai parfaitement dans notre lit, la tête sur mon oreiller, le corps abandonné par mes bras. J'aimerai être là et le toucher, le réchauffer de mes mains, l'embrasser et lui faire perdre la tête. J'attrapai le t-shirt qui se trouvait son mon oreiller pour le caler dans mon cou. Le sien. Je lui avais volé...au cas où. Comme ça...je l'avais un peu avec moi quoi.

"Si j'étais dans le lit avec toi...j'aurai déjà disparu sous les draps et tu aurais perdu tes fringues ça c'est sur..." Lui soufflai-je, un peu excité en imaginant tout ça, je devais bien le reconnaitre. "...j'aurai embrassé l'intérieur de tes cuisses et puis...peut être que je serai allé plus loin..." Roh pourquoi je n'étais pas avec lui à cet instant hein !? C'était quand même vachement frustrant de se sentir excité pour "rien".
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 17:41
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe ris lorsqu’il me sort que je l’allume simplement en prétendant être nu. C’est vrai que je dors rarement nu mais quand il est là, on ne va pas se mentir, mes vêtements ont vite fait de disparaître. Bordel ce qu’il me manque! Il me répond que lui est en caleçon et rien que de l’imaginer me donne l’impression d’être encore plus en manque de lui! Il reprend en me disant que s’il était avec moi, il aurait déjà disparu sous les draps et que j’aurais perdu mes fringues. Ca je n’en doute pas! Je me mords la lèvre en l’écoutant me dire ce qu’il me ferait s’il était là. J’ai l’impression d’être en manque, pourtant trois jours ce n’est pas si long… Quoique, avec lui, on reste rarement inactifs très longtemps hein. L’imaginer me faire ces choses m’excite et je continue de jouer le jeu.

-D’accord, je l’admets, je ne suis pas nu, je suis en boxer et je t’imagines me faire tout ce que tu viens de dire et ça m’excite…, dis-je d’un ton aguicheur

Pire que ça même. Bordel, pourquoi je l’ai laissé partir moi? Et puis pourquoi aussi longtemps? Je reprends la parole après quelques secondes.

-Moi, si j’étais là avec toi, je viendrais ravir tes lèvres avant de laisser glisser mes lèvres le long de ta peau… Je me frotterais lascivement contre toi tout en te suppliant de m’emmener au septième ciel…

Et rien qu’à l’imaginer je me sens durcir. Bordel, je veux le voir! Je veux être avec lui! Tout en lui parlant, je laisse l’une de mes mains glisser jusqu’à se faufiler sous mon boxer pour me toucher juste “là”, je gémis en sentant ma main frôler mon sexe dressé. Gémissement qui ne doit sans doute pas échapper à mon interlocuteur.

-Je me touche juste “là” en t’imaginant me faire toutes ces choses…

Et ben, si on m’avait dit un jour que j’en viendrais à “faire l’amour” par téléphone, j’aurais eu bien du mal à y croire et pourtant! Avec Ji Hun, je découvre plein de nouvelles choses et je n’irais pas m’en plaindre!

-Qu’est-ce que tu ferais ensuite? que je demande d’une voix presque rauque

J’aimerais tellement qu’il soit là, avec moi!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 18:42
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe n'avais jamais aguiché quelqu'un par téléphone ou en tout cas...pas en sachant qu'il ne se passerait rien de concret juste après. Mais là, entendre sa voix, sentir son odeur sur son t-shirt et l'imaginer dans notre lit...bah ça me rendait déjà "tout chose". J'avais envie d'être avec lui, de me serrer contre sa peau, de l'entendre soupirer à mes oreilles. Mais j'avais surtout aussi très envie de le voir. Juste comme ça. Simplement. Il me manquait et c'était bizarre. Je crois que la première fois que j'avais ressenti ça c'était quand il était parti au Japon.

Bien sur, à ce moment là je n'avais pas forcément admis que c'était lui qui me manquait mais plutôt son corps. Nous n'avions pas forcément ce genre de relation à l'époque. Mais...il m'avait manqué. Je m'en rendais compte maintenant. Sa présence. Son sourire. Sa voix. Sa chaleur. Pourtant cette fois là aussi il n'était pas parti très longtemps. Là ça faisait trois jours et ça me paraissait déjà loin la dernière fois où nous nous étions vu. Surtout qu'après notre "annonce" on avait fait attention à ne pas être trop "proches" non plus histoire de ne pas jeter de l'huile sur le feu encore vif hein.

Je souris lorsqu'il avoue ne pas être nu...ça je m'en doutais. Par contre, qu'il me dise avec un voix aussi sensuelle que mes paroles l'excite...forcément ça m'excite aussi. Surtout que ce sale petit fourbe de nippon n'en rate pas un pour venir à son tour m'exposer ses idées sur ce qu'il ferait si j'étais là. Merde...j'avais trop trop envie d'être là !! Le pire fut sans doute lorsque je l'entendis gémir...oui c'était bien un gémissement c'est sur ! Est ce qu'il...se touchait ? L'idée même suffisait à m'achever.
Lorsqu'il confirma ma pensée, je soupirai à mon tour...mi frustration, mi excitation !

"Reita..."

J'avais envie de lui dire de tout arrêter, de m'attendre et d'ouvrir la fenêtre ou que sais-je et que j'allais arriver et le prendre comme il se doit ! Mais d'un autre côté je me voyais mal traverser la moitié de la ville avec une gaule comme celle que je me tapais. Alors...je glissais à mon tour ma main dans mon boxer. Putain je n'avais pas refait ce genre de choses depuis...mon adolescence ! C'était comme redécouvrir un vieux truc dans un placard : moins "moderne" mais attractif malgré tout.

"...tu sais ce que je ferai" Fis-je d'une voix tout aussi rauque que la sienne. "Je te prendrais parce que je serai parfaitement incapable de tenir plus longtemps..."

Ca aussi c'était bien vrai. J'étais parfois trop impatient dans mon désir de ne faire qu'un avec lui. De lui donner du plaisir et de le partager avec lui. Le meilleur moment c'est quand nous vibrions à l'unisson.

"...est ce que tu te fais du bien...?" Ma respiration était plus lourde, mes yeux étaient fermé, mon nez à moitié dans son t-shirt. Je l'imaginai alangui dans notre lit et le fait d'entendre sa voix stimulait mon imagination. "...tu te touches...plus bas ?" Est ce qu'il se sentait "incomplet" en se contentant de se masturber ? "Dis moi tout Reita...je veux tout savoir...je veux tout entendre..." Ma voix était basse, comme si j'avais peur de rompre le moment. Je me caressai au rythme de ses soupirs, excité par cette situation tout en étant frustré de "si peu".
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 19:32
It feels like a eternityJi Hun & ReitaL’entendre prononcer mon prénom de cette façon… bordel je n’ai qu’une envie, c’est qu’il soit là, avec moi. Je frissonne en entendant sa voix rauque. Oh que oui je sais ce qu’il ferait et rien que de l’imaginer je me sens durcir un peu plus tandis que je continue mes caresses, fermant les yeux pour l’imaginer près de moi. Est-ce que je me fais du bien? Pas autant que c’est lui qui m’en fait, clairement pas même et c’est limite frustrant de devoir me contenter de ça! J’accentue mes caresses, le laissant entendre mes gémissements.

-Oui, je me fais du bien…, que je gémis, mais pas autant que quand c’est toi qui m’en fait!

Bordel, pourquoi on a pris cette décision stupide aussi? Je n’ai qu’une envie, le rejoindre, l’embrasser encore et encore, qu’il me prenne et qu’il me fasse jouir comme il sait si bien le faire. Je veux sentir ses mains sur mon corps, ses lèvres m’embrasser fiévreusement, je veux sentir sa peau contre la mienne. Je me remémore chacune de ses caresses mais les souvenirs me semblent bien fades par rapport à la réalité. Qu’est-ce que je donnerais pas pour me téléporter à ses côtés, là, maintenant.

-Ji Hun…, que je gémis

C’est bon mais pas aussi bon que quand il est là, que quand c’est lui qui “s’occupe” de moi. Trois jours c’est déjà trop, deux jours auraient suffit, j’aurais pas dû accepter. Le pire, c’est qu’on va tous les deux à la fac mais le campus est tellement grand… Je serais capable de lui sauter dessus si je le croisais rien que pour l’embrasser, c’est dire à quel point il me manque!

-Et toi Ji Hun? Est-ce que toi aussi tu te fais du bien? Est-ce que je te manque?

Je sais que oui mais j’ai envie de l’entendre de sa bouche. Bon sang, je ne pensais pas que rester loin l’un de l’autre pour à peine quelques jours serait aussi dur! Je veux le voir! Je veux l’embrasser et rattraper ces trois jours qui me paraissent tellement inutiles maintenant!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 20:10
It feels like a eternityJi Hun & ReitaQui aurait cru un jour que Ji Hun, LE tombeur de Séoul, finirait comme ça, seul dans une chambre d'hôtel avec sa main pour seule compagne ? Certainement pas moi ! Attention ça je ne voulais pas dire que j'avais régressé ou quoi, simplement...jamais je n'aurai attendu avant pour m'envoyer en l'air. C'était même impensable. J'aurai trouvé le premier petit cul qui serait passé et voilà. Mais là non. Je le voulais lui. Dans son entier. Pas seulement son petit cul -et dieu sait que j'aime son petit cul...je le vénère même !- mais lui, tout simplement. Je voulais qu'il me regarde comme lui seul savait le faire, avec ce mélange de respect, d'amour et d'égalité.

C'est dingue qu'il ait réussi à ce point là à "s'immiscer" dans ma vie. Tellement que je me languis d'une chose aussi stupide qu'un baiser sur le front ou d'un frôlement de main. Je voulais tout de lui. A un point que ça m'effrayait parfois de me sentir si "dépendant" de lui. Qu'est ce que je ferai le jour où il ne voudrait plus de moi hein ? Je sais ce que je ferai...je le séquestrerai sûrement.
Mais pour le moment je voulais juste partager ce moment intime avec lui. Même si c'était à distance. Même si ça me faisait autant de bien que ça me frustrait. Parce que j'adorai l'entendre gémir. L'imaginer cambrer ses hanches pour avoir un meilleur angle, chercher plus, chercher mieux. J'aime qu'il me dise qu'il n'arrive pas à être totalement contenté par ses gestes parce que je ne suis pas là. J'aime qu'il gémisse mon prénom de cette façon là. J'aime savoir qu'il est à moi.

C'est primal et totalement bestial comme instinct. L'envie de posséder. De marquer son territoire. Alors je raffermi un peu plus ma prise sur ma virilité, accélérant un peu en écoutant sa voix, ses gémissements qui me rendait dingue et sous mon être qui se languissait de son lui tout entier. C'était une vague qui me prenait et qui m'emmenait quelque part où je n'avais jamais été...et je ne calculai même pas les mots qui sortirent de ma bouche sur le moment. Trois petit mots. Qui se calèrent pile au moment où je jouis dans ma main :

"Je t'aime"

Il y eut un petit temps, infime, où je ne captai pas ce que je venais de dire, me contentant d'apprécier ce petit instant d'orgasme. Et puis...je réalisai. Ce que je venais de dire. Je rougis violemment. Genre bien comme il faut hein.

"...je...je dois te laisser" Fis je tout bêtement, confus et terriblement gêné, avant de raccrocher.

Je délaissai mon téléphone, le regardant comme s'il était un traite. Je n'arrivai pas à croire que je venais de lui dire ça maintenant...pendant qu'on faisait ça. En fait, je n'arrivais pas à croire que je lui avais dis tout court. C'était tellement inattendu. Même pour moi. J'attrapai le t-shirt de Reita, le collant sur mon visage...espérant mourir étouffé par ma honte dessous. J'avais le coeur qui battait fort...Est ce qu'il m'avait entendu lui dire ça ?
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 20:42
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe l’entends gémir et dieu que j’aime ça! Mais si je m’attendais à ce qu’il me réponde, je ne m’attendais clairement pas à ce qu’il me réponde ça! Et j’ai à peine le temps de réaliser ce qu’il vient de dire qu’il me dit qu’il doit me laisser. Je n’ai pas le temps de répondre qu’il a déjà raccroché. Je reste quelques secondes à regarder mon téléphone, sous le choc, clairement. Je n’ai pas rêvé hein? Il l’a bel et bien dit? Oui, il l’a dit et j’ai comme l’impression qu’il en a été le premier surpris. Ce qui expliquerait pourquoi il a raccroché aussi précipitamment. Je peux comprendre, c’est sortit tellement naturellement… enfin j’en ai l’impression et je pense que c’est pour ça qu’il a été surpris. Je reste quelques secondes à hésiter, j’ai comme l’impression qu’actuellement, il doit être entrain de se morfondre ou en tout cas, se sentir troublé par ce qu’il vient de dire. Je finis par me décider, je doute qu’il réponde si je l’appelle alors je lui envois un message. Je mets plusieurs secondes, ne sachant pas comment formuler mon message. Si je réponds à sa “déclaration” est-ce qu’il va se sentir encore plus mal? Pourtant, je ne veux pas qu’il se sente mal parce que même si c’était inattendu et que j’aurais préféré être là en personne lorsqu’il me le dirait, je suis tellement heureux qu’il me l’ait dit! Je finis par écrire et envoyer mon message.

Moi aussi je t’aime, Ji Hun. Je sais que tu as sans doute été le plus surpris de nous deux mais je suis heureux de l’avoir entendu. J’ai hâte de te voir

Je décide d’aller prendre une douche. Honnêtement, s’il n’était pas aussi tard, je sortirais aussitôt pour le rejoindre mais… Mais il est tard et je pense qu’il vaut mieux que je lui laisse le temps de “digérer” ça. Du coup, je me contente de prendre une bonne douche avant d’aller me coucher. Mais honnêtement, j’ai bien du mal à m’endormir, c’est assez habituel quand Ji Hun n’est pas là mais… là c’est encore pire. Il m’a dit “je t’aime”. Il me l’a dit! Je sais que j’avais dis que je ne le presserais pas et que sa façon d’agir parlait d’elle même… Mais bordel, mon coeur bat tellement vite quand je repense à ses mots. Je l’entends encore me le dire alors autant dire que j’ai bien du mal à m’endormir. Même si je me doute que je ne l’entendrais sans doute plus avant un moment mais… mais je ferais avec parce que ça me suffit, parce qu’il me l’ait dit au moins une fois me suffit, parce que je sais qu’il m’aime et que c’est le principal. Je finis par m’endormir avec bien du mal, n’ayant qu’une hâte, le revoir. Et je sais déjà que je ne pourrais pas attendre plus longtemps, dès demain, je le rejoins à l’hôtel! Parce que je veux le voir, je veux le toucher, je veux l’embrasser encore et encore. Je suis complètement accro à lui...

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 21:44
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe t'aime. Depuis combien d'années n'avais pas prononcé ces quelques mots ? Une éternité. Même pas mère n'avait pas cet honneur. Car ce fut longtemps une phrase qui me mettait dans un état de panique incroyable et dans une terreur paralysante. Mais là non. C'était sorti le plus naturellement possible. Comme quand on dit bonjour ou merci. Aussi banalement que ça. Tellement soudainement par contre. Je m'étais laissé aller à mon manque, à mon désir, à mes sensations et c'était ce qui en résultait. Bien sur...ce n'était pas une totalement surprise. J'avais compris ce que je ressentais pour Reita depuis un petit temps maintenant.

La façon dont je le traitais, dont je l'estimais et la confiance que je lui accordais...c'était des "Je t'aime" au quotidien pour moi. Mais je ne lui avais jamais dis de vive voix. Le laissant toujours quelque part dans le flou. Et là...je me sentais con. Parce que ça avait tellement été inattendu de le sortir à ce moment précis que j'avais paniqué. Franchement...je m'en voulais presque. Pas que je regrettai mes paroles mais...j'aurai aimé que ça sorte à un autre genre de moment. A un moment où j'aurai été plus confiant et plus sûr de moi. A un moment particulier. A un moment où je l'aurai eu dans mes bras.

Au lieu de ça, je lui avais offert un "je t'aime" tout pourri et si ça se trouve il avait détesté ça et il m'en voulait de lui avoir dis ça comme ça. Pffff...vous savez quoi ? Laissez moi mourir ici ! Je ne sortirai plus jamais de cette chambre ! Mon téléphone sonna et je ne pu que sursauter. J'enlevai le t-shirt de Reita de mon visage, regardant mon message. Je me redressai dans le lit lorsque je vis l'expéditeur. Merde ! Est ce que j'ouvrais vraiment ? Bon j'avoue que je ne pu m'empêcher de rouler sur le côté comme un ado en lisant son message. Il avait hâte de me voir. Il était heureux de mes mots.

Je me sentis de suite bien plus soulagé et je me repris pour arrêter de rouler tel une adolescente lisant un message de son premier crush ! Manquerait plus que je fasse des : kyaaa et c'était foutu ! Bon. Même si j'étais soulagé, je n'en demeurai pas moi choqué par ce moment et encore perturbé. Je n'osai même pas répondre à Reita, me contentant de me relever histoire d'aller me nettoyer un peu.
J'avais besoin de dormir et d'oublier tout ça dans le sommeil. Mais une fois de retour au lit, il me fut bien difficile de m'endormir : je me repassai le moment encore, encore et encore...!

Ceci étant dis, la fatigue me faucha au bout d'un temps et je finis par "m'effondrer" sans même m'en rendre compte. Reita avait dis qu'il avait hâte de me voir...moi je ne savais même pas comment j'allais réagir en le voyant maintenant que j'avais dis ça ! J'espérai juste ne pas rougir comme un crétin le moment venu.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 22:29
It feels like a eternityJi Hun & ReitaAutant dire que même si j’ai fini par m’endormir, je n’ai pas si bien dormi que ça. Parce que je n’avais qu’une hâte, aller rejoindre Ji Hun. Du coup, autant dire que je me lève plus tôt que de base et comme je n’arrive pas à dormir, je finis par me lever. Il est sans doute un peu trop tôt pour aller le rejoindre alors je me contente de descendre prendre un petit déj’. Je suis visiblement le seul levé en même temps rien d’étonnant vu l’heure. Je prends mon temps pour déjeuner, consultant mon téléphone même si je n’ai aucun message. Je monte ensuite m’habiller. Je sais qu’il est encore tôt mais… de toute façon le temps que j’aille le rejoindre, il ne sera plus si tôt hein… Et j’ai envie de lui faire la surprise, qui sait peut être même que j’arriverais avant qu’il ne soit réveillé! J’enfile un jean, un t-shirt et la veste qu’il m’a offert, sa veste, par dessus avant d’attraper mon portable et de filer. Je croise ma soeur alors que je m’apprêtais à sortir. Forcément, elle ne peut pas s’empêcher de me questionner du coup je lui dis où je compte aller. Je vois bien à sa tête qu’elle n’est toujours pas ravie par notre relation mais je m’en tape pas mal, je suis bien avec Ji Hun et peu importe ce qu’elle pense de lui.

Je prends le bus pour me rendre à l’hôtel où il reste. J’en ai pour plus de vingt minutes, environ, je suis pas doué pour estimer le temps de route mais peu importe. C’est dingue, ça fait seulement trois jours et j’ai l’impression que ça fait une éternité. Je réfléchis à comment demander le numéro de sa chambre. Techniquement, s’il n’a pas parlé de visiteur, est-ce qu’ils me le donneront quand même? Surtout si c’est un hôtel assez chic, ils sont encore plus aux petits soins avec leurs clients… Est-ce qu’ils me croiront si je leur dis que c’est mon petit ami? Ils n’ont aucune preuve après tout… Je finis par arriver à l’arrêt proche de l’hôtel et je termine les quelques mètres à pieds avant de pénétrer dans le hall de l’hôtel. Je m’avance vers l’accueil, me décidant finalement.

-Bonjour, je viens voir monsieur Sawada mais j’ai oublié le numéro de sa chambre, pourriez vous me le donner, s’il vous plaît?

Ils me demandent qui je suis, forcément. Du coup j’hésite quelques secondes avant de répondre.

-Je suis son frère.

Qu’est-ce que je hais dire ça. Je ne suis pas son frère et je ne le serais jamais! Mais pas le choix. Ils m’indiquent alors son numéro de chambre, après avoir vérifié, sérieux c’est un hôtel chic à ce point là? Je les remercie et prends l’ascenseur avant de venir frapper à sa porte. Honnêtement, j’aurais aimé pouvoir le réveiller d’une autre façon mais… disons que je ne savais paas trop comment m’en sortir avec l’accueil. Je suis nul pour ça… J’attends donc, impatiemment bien évidemment, que Ji Hun vienne m’ouvrir.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 22:52
It feels like a eternityJi Hun & Reita C'est sans grand étonnement que je n'avais pas bien dormi. Le lit était confortable et agréable mais je n'avais pas arrêté de me tourner et retourner encore et encore. Mon sommeil avait été perturbé par la "discussion" de la veille et ma réaction très mature et posée qui en avait découlé...! Bref, je trainais encore au lit, le t-shirt de Reita en guise de doudou. Bah oui, s'il avait été plus grand j'aurai pu l'enfiler mais...les crops tops c'est clairement pas mon style !
La seule chose dont j'avais envie c'était d'un petit déj' alors j'attrapais le téléphone de la chambre pour commander un truc. Je pouvais mourir de honte mais certainement pas de faim !

Je fixai le plafond, me demandant si Reita dormait encore. Est ce qu'il rêvait de moi ? Et de ma pitoyable déclaration ? Je sursautai lorsqu'on frappa à la porte : bah dis donc niveau room service on frôle la perfection là ! J'enfilai un peignoir, ne voulant pas ouvrir en caleçon. J'eus un moment de bug en ouvrant la porte, un court petit instant pendant lequel je me demandais si je n'étais pas encore en train de dormir et puis...j'attrapais son bras l'attirant dans la chambre avant de refermer la porte derrière lui.

Il ne s'écoula pas une seule seconde avant que je retrouve ses lèvres l'attirant à moi. J'avais tout oublié. La soirée de la veille, ma pitoyable performance, jusqu'à mon nom. La seule chose totalement vitale, c'était de le sentir, de le retrouver. Je ne sais pas comment, ni pourquoi, mais j'étais tellement heureux qu'il soit là. Je le soulevai pour le déposer sur le rebord du lit. J'adorai comment il était habillé : avec la veste que je lui avais offert. Je le trouvais sexy comme ça. Je n'avais pas besoin de mots, il me semble que j'avais déjà tout dis. Alors à la place de me contentait de faire ce que je lui avais promis la veille en m'agenouillant devant lui. Je dézippai son pantalon et je me perdis entre ses cuisses.

A un moment donné il perdit totalement son pantalon mais...je gardai le cuir. Je fis tout ce qui m'avait manqué pendant ces trois derniers jours : je l'embrassai, le couvrant de baiser et je le touchai. Beaucoup. Partout. Et je gémissais aussi parce que c'était bon et que c'était lui et pas ma stupide main. Et j'aimai ça : je l'aimai lui.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyLun 24 Mai - 23:18
It feels like a eternityJi Hun & ReitaLorsqu’il ouvre la porte, j’ai l’impression qu’il ne réalise pas. Il reste comme… bloqué? Enfin ça ne dure pas longtemps puisqu’il m’attrape par le bras pour m’attirer dans la chambre. Il vient aussitôt ravir mes lèvres et bon sang que ça m’a manqué. Peu importe que c’était seulement trois jours, ça m’a paru être une éternité! Je lui rends son baiser avec la même passion et il me soulève pour me poser sur le bord du lit. Je le vois s’agenouiller devant moi et je sais ce qui va suivre lorsqu’il défait mon jean. Bordel, je le trouve tellement sexy comme ça. Plus encore que d’habitude. Mais j’en veux plus alors je l’attire vers moi pour venir l’embrasser. Je dévore ses lèvres comme si ma vie en dépendait. Comment c’est possible d’être autant accro à une personne sérieux? Je lui ôte son peignoir et vient embrasser son torse. Je le pousse à s’asseoir sur le lit et je viens m’installer sur ses cuisses, venant de nouveau ravir ses lèvres avant de me perdre dans son cou.

-Ji Hun…, que je susurre

Je me demande vraiment comment j’ai fais pour tenir aussi longtemps sans lui, sérieusement, c’est devenu une vraie drogue pour moi. Alors ne plus le voir, ne plus l’embrasser, pendant si longtemps, bordel comment j’ai fais?

-Tu m’as manqué…

Terriblement. Même si je sais que c’est encore dur à accepter pour mon père et ma soeur, ça m’importe peu. Je ne compte pas dormir ne serait-ce qu’une nuit de plus sans lui. Sans lui j’ai du mal à m’endormir et je sais que c’est la même chose pour lui. Est-ce qu’il a bien dormi les nuits passées? Ok on s’appelait avant mais ce n’est pas la même chose que m’avoir près de lui.

-Prends moi Ji Hun…

C’est limite si je le supplie pas mais bordel, je ne pensais pas que ne rien faire pendant trois jours me rendrait autant en manque. Mais ce n’est pas du sexe que je suis en manque, mais de lui, de ses lèvres sur ma peau, de ses mains expertes sur mon corps. Je veux le sentir à nouveau. Je viens mordiller son lobe tout en me collant un peu plus contre lui, ma main venant glisser le long de son torse. Je plaque mes lèvres contre les siennes, l’embrassant avec passion avant de venir susurrer à son oreille:

-Fais moi l’amour…

Ok, j’avoue qu’avant, en disant ça j’aurais sans doute rougi ou me serais senti gêné mais là? Que dalle, parce que c’est ce que je veux, je le veux lui!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMar 25 Mai - 21:31
It feels like a eternityJi Hun & Reita C'était comme prendre une grand bouffée d'air avec s'être retenu pendant un moment : vivifiant. Putain. Je ne pensais pas qu'il m'avait manqué comme ça. Pas à ce point. Pas au point de tout déconnecter et d'oublier ma gêne. C'était pourtant ce que je faisais. J'oubliai tout et je mettais tout de côté. Je voulais juste l'embrasser, le prendre dans mes bras, lui faire comprendre que je n'avais pas passé des journées extraordinaires sans avoir eu l'occasion de le voir une seule fois. Qu'il comprenne que j'avais été seul et que je n'avais pas aimé ça.

J'étais moins démonstratif que lui et évidemment bien moins ouvert mais c'était fou à quel point j'avais subi cette absence. Sans m'en rendre totalement compte. Là j'en prenais pleinement conscience, me prenant cette solitude en pleine de gueule tandis que je lui offrais un "baiser" sensuel. Il m'attira cependant bien vite à lui, se sentant visiblement lui aussi avide de contact, cherchant un peu plus de moi comme moi je cherchais un peu plus de lui.

Il me guide, me forçant à m'asseoir sur le lit pour venir se poser sur moi. Mes mains glissent automatiquement sous son haut, à la naissance de ses reins, l'attirant un peu plus vers moi, ma bouche dans son cou, soupirant en le sentant faire pareil.
Ses paroles me rendent dingue. Dingue de lui, encore un peu plus. Et je gémis lorsqu'il me demande de lui faire l'amour. J'attrape ses lèvres, sensuellement, lentement, m'imprégnant de son goût tout en dégageant ma virilité de mon boxer.
Je lâche un râle quand je le pénètre, prenant une minute pour apprécier juste le fait d'être en lui. Je ne bouge cependant pas, me contentant de me laisser basculer en arrière, me posant contre le matelas, une main sur la hanche de Reita, l'autre caressant sa bouche.

"Toi fais moi l'amour..." Lui soufflai-je, laissant ma main retomber le long de son corps pour me poser sur son autre hanche.

J'aimai le voir prendre le contrôle mais là...je lui demandais de venir être le seul leader de l'action. J'avais envie de l'observer sous un autre angle. Je gémis lorsqu'il commença à bouger et j'accompagnai ses gestes en le guidant de mes mains. Je finis par l'attirer contre moi, le serrant contre mon corps pour le sentir tandis qu'il ondulait sur moi.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMar 25 Mai - 21:55
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe le sens me pénétrer et bordel ce que ça m’a manqué, il m’a manqué! Mais il ne bouge pas, au contraire, il se laisser aller sur le matelas, l’une de ses mains sur ma hanche. Ses mots me font frissonner et je commence lentement à bouger sur lui avant qu’il ne m’attire contre lui. Bordel, vous êtes sûrs qu’il ne s’est passé que trois jours? J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne l’ai pas touché, que je ne l’ai pas embrassé. Je ne sais même pas comment j’ai tenu sans lui. Et dire qu’on a déjà été séparé bien plus longtemps, juste avant sa greffe quand il a repris le boulot et qu’il s’est absenté deux semaines. Là c’était vraiment long mais là, trois jours seulement? J’ai l’impression que je deviens un peu plus accro à lui chaque jour. Je viens ravir ses lèvres tout en continuant d’onduler au dessus de lui. C’est tellement bon! Mes mains caressent son corps tandis que je me colle un peu plus contre lui, comme si je n’étais jamais assez proche de lui, comme si je cherchais à fusionner avec lui. Je sens l’orgasme arriver, pas notre meilleure performance mais peu importe, je suis tellement heureux de pouvoir enfin à nouveau le toucher, l’embrasser. Le téléphone c’est bien mais rien ne vaut la présence de l’autre, sentir sa peau contre la mienne, ses caresses sur mon corps.

-Ji Hun..., que je gémis avant de venir

Je me laisse aller contre lui, posant la tête sur son torse, l’enlaçant le temps de reprendre une respiration normale. Je suis bien comme ça, ça m’a manqué. Plus que ce à quoi je m’attendais. Je me disais que quelques jours, ça passerait vite, que ça ne serait pas aussi long que la dernière fois. Et pourtant, j’ai eu bien du mal à me concentrer en cours tellement j’avais envie de le retrouver. Comment c’est possible d’être accro à ce point à une personne au point que quelques jours nous paraissent être une éternité? Moi qui songeais à aller passer quelques jours au Japon, surtout parce Ren et ma cousine n’arrêtent pas de me harceler pour, est-ce que je le supporterais? C’est tellement con, parce que bien sûr, je serais occupé mais… mais là aussi je l’étais et pourtant ça ne m’a pas empêché de penser à lui, bien plus que nécessaire. Bien sûr que j’ai envie d’aller passer quelques jours dans mon pays natal mais… ça a beau être stupide, je ne veux pas laisser Ji Hun alors… alors ça sera pour plus tard!

-Je ne pensais pas que trois jours me sembleraient durer une éternité!

Je lui souris avant de venir l’embrasser tendrement, me laisser glisser sur le côté, à côté de lui avant de me rapprocher pour me coller à lui, nichant ma tête près de son cou. Pour être honnête, c’est limite si le premier jour je n’avais pas déjà envie de le rejoindre. J’ai tellement pris l’habitude de dormir avec lui que ça laisse un vide quand il n’est pas là. Mais maintenant que le reste de la famille est au courant, j’espère bien qu’on va pouvoir reparler de cette histoire d’appartement. Parce que je dois bien l’avouer, je suis toujours autant attiré par l’idée de vivre seul avec lui!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMer 26 Mai - 8:06
It feels like a eternityJi Hun & Reita Je le laisse totalement maitre de notre corps à corps, le laissant faire ce qu'il voulait de moi. Il avait ce droit, ce pouvoir. J'avais l'impression d'être encore plus proche de lui depuis que je lui avais demandé de me toucher au niveau de mes cicatrices. Ce n'était peut être pas grand chose au regard des autres mais pour moi...moi qui avait eu tellement de crises et de crispations en sentant quelqu'un ne serait ce qu'approcher sa main...c'était énorme. Il y avait déjà plein de choses pour lequel Reita était "mon premier" mais ce geste là, c'était comme s'il avait laissé une marque indélébile à même ma peau, effaçant la laideur à cet endroit là.

Je passe ma main dans ses cheveux, le caressant avec douceur de l'autre, m'abreuvant de ses soupires tout en appréciant de le sentir se coller un peu plus contre moi. Ce ne serait certainement pas la plus longue, ni la plus intense de nos performances mais...ça me convenait aussi. Très bien même. Parce que je pouvais sentir le moindre de ses mouvements et que la chaleur de sa peau ainsi que son odeur inondaient mes sens. J'embrassai son cou, soupirant moi même à ses oreilles. Je le serre un peu plus contre moi lorsqu'il m'appelle juste avant de venir. Cela suffit d'ailleurs à me faire passer de l'autre côté aussi. Hier soir c'était bien mais...même si son t-shirt -impunément volé dans ses affaires- m'avait servi de "doudou", ça ne valait en rien de l'avoir là, entre mes bras.

Je dépose un baiser sur mon front, le laissant totalement s'avachir sur moi, appréciant même cet instant de pause sans parler ni rien faire d'autre que de profiter de la présence de l'autre. Je souris lorsqu'il me confit que ces trois jours lui on paru une éternité. A moi aussi. Pour tout avouer c'était bête parce que...en début d'année, juste avant mon opération je m'étais absenté deux semaines entière, ce qui en soi était bien plus long ! Mais je ne sais pas...je ne l'avais pas vécut pareil. Peut être parce que je n'étais pas dans la même ville que lui et que du coup je savais que je ne pouvais pas le voir comme je voulais malgré tout.

Il pose sa tête dans mon cou après être venu s'installer sur le côté et je me contente de caresser ses cheveux comme bien souvent. Je ferme les yeux, voulant juste profiter de ce moment quelques minutes. Au bout d'un petit temps je me tourne vers lui pour lui faire face, caressant sa joue.

"...et si...on se le trouvait cet appart ?" Après tout on avait annoncé à la famille notre relation et je me voyais mal, vivre en couple à la maison familiale tout en nous sachant "observé". "Je sais que c'est peut être tôt et à la maison ils vont peut être faire une syncope mais...on pourrait commencer à chercher un truc...à nous ?"
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMer 26 Mai - 14:54
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe me sens si bien comme ça, je pourrais passer la journée comme ça, à rester dans ce lit, dans ses bras. Je ne pensais pas que c’était possible d’être autant en manque d’une personne après seulement quelques jours. Je me demande si je réussirais à me passer de lui quelques jours si je me décide enfin à aller rendre visite à mes amis et ma famille au Japon. Je sais bien que ça sera différent, honnêtement quand je repense à mon dernier séjour au Japon, je n’ai pas eu une minute à moi mais ce n’était qu’un week end alors c’était compliqué de faire tout ce que je voulais. Mais une semaine… Je pense que ça serait le soir où je ressentirais le plus son absence. J’ai tellement pris l’habitude de dormir avec lui que maintenant, quand il n’est pas là j’ai bien du mal à m’endormir. Je lève les yeux vers lui lorsqu’il reprend la parole, rompant le silence en abordant le sujet de notre futur appartement. Je souris lorsqu’il dit que la famille fera sans doute une syncope. Je crois que ça sera surtout mon père, ma soeur je la vois plus le fusiller du regard de nouveau. Quant à sa mère… je ne sais pas trop, des trois c’est quand même celle qui l’a le mieux pris. Je m’appuie sur un coude pour mieux le voir.

-Peu importe ce qu’ils en disent, moi je n’attends que ça! que je réponds avec un sourire avant de l’embrasser

C’est la vérité, depuis qu’on en a parlé à l’hôtel, autant dire que j’y pense régulièrement, imaginant déjà notre vie à deux. Ca fait tellement niais dit comme ça mais c’est la vérité. Pouvoir s’embrasser sans avoir à faire attention qu’il n’y ait pas le reste de la famille pour ne pas les mettre mal à l’aise. Entre autre. Alors oui, j’ai hâte!

-Tu l’imagines comment, notre appart’ à nous?

Personnellement, je ne suis pas très difficile mais je sais qu’il faudra quelque chose d’asser grand sans l’être trop. Parce que Ji Hun a toujours vécu dans cette superbe villa alors un minuscule appart’, je pense que ça lui ferait trop bizarre. Mais je ne m’inquiète pas, parce que je sais qu’on trouvera quelque chose qui nous conviendra à tous les deux et c’est le plus important.

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMer 26 Mai - 17:10
It feels like a eternityJi Hun & ReitaA vrai dire je m'étais d'ailleurs pas mal tâté à trouver un appartement et à faire la surprise à Reita. Mais...je me disais que c'était bien de faire ce genre de truc à deux non ? Et puis j'avais envie que notre chez nous lui plaise aussi et pas totalement à moi. Bien sûr, je ne me voyais pas vivre dans un deux pièce de 30m² en ayant vécut dans une villa tout le reste de ma vie mais...j'étais prêt à faire des concessions pour lui faire plaisir. Tant qu'on ne vivait pas dans une cage à poule !

Je suis ravi lorsqu'il me dit qu'il n'attend que le moment où on vivra réellement ensemble tout les deux. Moi aussi j'ai hâte. Et on sait tous à quel point je ne suis pas du genre patient ! Je rigole doucement en me rapprochant de son oreille lorsqu'il me demande comment j'imagine notre appartement.

"Avec une chambre pour s'envoyer en l'air...et une grande douche ou une grande baignoire pour la même raison" Lui glissai-je taquin avant de mordiller son lobe.

Ah bah clairement moi cet appart je comptai bien "l'inaugurer" hein ! Après tout...à la maison, hormis dans le salon et dans la salle de bain, nous n'avions jamais quitté ma chambre pour s'envoyer en l'air...et j'étais du genre à aimer ça n'importe où hein ! Je me reposai sur mon coude pour me tourner face à lui.

"Une copine a ma mère est agent immobilière je peux lui demander de nous organiser quelques visites si tu veux" Cela nous permettrait au moins de nous donner une idée des envies de chacun. "Après en vrai je m'en fiche, je pense qu'on verra ce qui nous plaira sur place quoi, juste pas un truc ou on se sent étriqué quoi...j'aime l'espace" Je n'aimai pas trop les endroits trop petits ou trop peu aéré, ça avait tendance à me stresser mais ça je n'avais pas spécialement besoin de l'expliquer à Reita. Je me redressai soudain pris d'un doute. "Mais au fait, tu n'as pas cours ce matin ?" Je ne voulais quand même pas qu'il rate des cours à cause de moi.
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyMer 26 Mai - 17:26
It feels like a eternityJi Hun & ReitaJe ris à sa réponse. Une réponse digne de Ji Hun quoi. J’ai comme l’impression qu’à vivre tous les deux, n’importe quelle pièce deviendra propice à ce genre “d’activité”. Est-ce que ça me gêne? Pas vraiment. Après tout, je le connais, je sais très bien à quel point il est “actif” à ce niveau là et puis on ne va pas se mentir hein, moi aussi je suis devenu accro, enfin accro à lui quoi.

-Moi qui pensais que la pièce importerait peu une fois qu’on vivrait tous les deux…, que je réponds avec un sourire plus qu’explicite hein

A vrai dire, je ne sais pas trop comment je l’imagine. Grand, sans doute, parce que je sais que Ji Hun aime l’espace alors vivre dans un minuscule appart’, ce n’est pas son truc. Je pense que les petites pièces lui donne une impression d’oppression. Ji Hun reprend en me disant que sa mère a une amie qui est dans l’immobilier et qu’il pourrait donc lui demander de nous faire visiter quelques appartements. Il me confirme aussi ce que je savais déjà, il lui faut un appart’ spacieux. Enfin au final moi tant qu’on est tous les deux, ça me va. Bon pas non plus un truc immense, même si bon, j’ai fini par m’habituer à la villa donc j’imagine que ça ne me poserait pas vraiment de problèmes. Je crois que c’est aussi parce que...eh bien ok eux sont riches, sa mère avec son ancien métier de mannequin et lui avec le même métier. Mais même si on fait partie de la même “famille” désormais, je me suis toujours débrouillé par moi même, d’où mon job de serveur au Starbucks. Je veux pouvoir partager les frais avec lui et je n’ai donc pas envie qu’il soit le seul à payer même si je sais qu’il en a les moyens. C’est peut être stupide mais… je ne veux pas “profiter”, ça me met mal à l’aise…

-Oui ça pourrait être bien!

Visiter quelques appartements et voir si on trouve notre bonheur. Je pense que ça devrait se faire sans pour autant trouver un truc trop cher non? Je vois Ji Hun se redresser soudainement et à sa question, je souris innocemment.

-Non?

Ok, c’est faux mais de toute façon je n’aurais pas réussi à me concentrer et puis, je suis déjà plus avancé que les autres même si habituellement je ne suis pas du genre à m’en vanter. Mais ça va hein! Et puis comme ça il voit bien que je ne suis pas toujours un élève modèle hein!

©️ 2981 12289 0
Sawada Ji Hun
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] 5902
AVATAR :  ⊱ Park Hyung Sik by Suture
POINTS :  ⊱ 96
MESSAGES :  ⊱ 660
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyJeu 27 Mai - 11:06
It feels like a eternityJi Hun & ReitaDire que j'avais longtemps voulu avoir un chez moi mais que je ne voulais pas laisser ma mère seule à la maison et me voilà ; à faire des plans sur la comète pour prendre un appartement avec quelqu'un d'autre. Autant dire que ma vie avait bien changé depuis un an, ça c'est sûr. Je souris lorsqu'il m'annonça que ça importerait peu l'endroit où on s'enverrait en l'air vu qu'on serait chez nous. Je souris à mon tour, venant déposer un baiser dans son cou avant d'attraper son menton pour le forcer à me faire face.

"Qu'est ce que j'ai fait de toi..." Fis-je mine de me plaindre avant de rire. Je repris un peu plus sérieusement. "J'appellerai la copine de ma mère et on se calera ça alors..." J'avais presque hâte, comme si j'allais démarrer une nouvelle aventure. "...on lui dira donc un truc spacieux mais pas trop grand..." Précisai-je dans un petit sourire. "...je ne voudrais pas qu'on soit trop éloigné l'un de l'autre" Fis-je en déposant un baiser sur ses lèvres.

Bah quoi ? Ca fait trop coincoin c'est ça ? En même temps que voulez vous qu'on fasse d'un palace !? Moi j'avais envie de me coller à lui dans l'idéal du matin au soir donc tant qu'à faire autant ne pas avoir une grosse distance à parcourir pour se voir chez nous hein. Par contre ça serait cool qu'il ait une petite pièce à lui, un bureau quoi, pour qu'il puisse travailler tranquillement...histoire que je vienne le déconcentrer de temps en temps !
En parlant de travailler et de concentration d'ailleurs...je lui demandais s'il n'avait pas cours ce matin. Je n'allais pas râler : j'étais content de le voir mais je ne voulais pas qu'il sèche pour moi malgré tout. Sa réponse me fit un peu rire malgré tout, je devais bien le reconnaitre...sa voix innocente et son petit mensonge l'air de rien...c'était mignon. Je viens lui "grimper" dessus, posant mon corps sur le sien, repoussant les mèches de ses cheveux de son front.

"Eh bien eh bien...j'en connais un qui joue vraiment les rebelles" Soufflai-je contre ses lèvres. "...je trouve ça sexy..." Je me mordillai un peu la lèvre inférieur. "...mais j'aime bien ton côté intello aussi alors ne sèche plus comme ça s'il te plait..." Je laissai ma main descendre le long du cuir pour atterrir l'air de rien sur sa cuisse et l'effleurer. "Je me verrai dans l'obligation de te punir sinon"
©️ 2981 12289 0
Sawada Reita
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ It feels like a eternity [Rei] Ke
AVATAR :  ⊱ Yamazaki Kento
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 694
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 01/06/2020
AGE :  ⊱ 20
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] EmptyJeu 27 Mai - 21:02
It feels like a eternityJi Hun & ReitaQu’est-ce qu’il a fait de moi? Pas grand chose, il a juste déteint sur moi mais c’est pas comme s’il allait s’en plaindre hein! Au contraire même! Mais il reprend ensuite sérieusement en disant qu’il appellera l’amie de sa mère pour prévoir ça. Je ris lorsqu’il me dit qu’il ne veut pas non plus quelque chose de trop grand pour pas qu’on soit éloignés l’un de l’autre. C’est pas comme si on allait vivre ensemble hein… Mais ça m’amuse de le voir comme ça. De savoir qu’il est sans doute aussi accro à moi que je le suis à lui. La preuve, lui aussi a trouvé ces trois jours bien trop longs. Et dire qu’on a déjà tenu une semaine de base… J’ai l’impression que plus ça va et moins longtemps je peux tenir sans le voir. C’est grave docteur?

-On va vivre ensemble, à part les meubles je vois pas ce qui pourrait nous éloigner, dis-je en l’embrassant à mon tour

Pourquoi j’ai l’impression qu’il serait totalement du genre à se coller à moi quand je ferais la cuisine par exemple? Non pas que cette idée me déplaise hein… Loin de là. Quoique, faudra peut être pas abuser non plus. J’aurais quand même besoin de temps pour moi, enfin pour réviser quoi. Et puis si je pouvais continuer à marcher droit hein… Quand je repense à ce jour là où j’ai fini lessivé mais littéralement. Je tenais plus debout, il a dû me porter jusqu’au lit. Autant dire que c’était très très exténuant ce jour là mais tout aussi bon. Même si je n’irais pas faire ça tous les jours hein… Ji Hun s’inquiète finalement que je puisse sécher les cours mais qu’est-ce que j’y peux? Même si j’y allais, je n’arriverais pas à suivre tellement il me manque. Il me “grimpe” dessus après mon “petit” mensonge, se collant tout contre moi et je frissonne en sentant sa peau contre la mienne. Je souris contre ses lèvres lorsqu’il dit qu’il trouve ça sexy que je puisse jouer les rebelles. Mais il reprend ensuite me “grondant” presque d’avoir sécher pour lui tout en me disant de ne plus le faire parce qu’il aime mon petit côté intello. Je sais, je sais, je n’aurais pas dû sécher mais… c’est pas comme si j’avais de l’avance hein. Ok, c’est pas une raison mais bon, c’est pas comme si je séchais souvent.

-Promis, je ne sécherai plus. Mais de toute façon même si j’allais en cours, je n’arriverais pas à me concentrer! Et puis ça va, j’ai de l’avance alors c’est pas un ou deux cours de manquer qui va me faire rater mon année!

Année qui vient à peine de commencer en plus donc ça va, c’est pas si grave. Je le défie presque du regard lorsqu’il reprend la parole.

-Ah oui? Me punir comment? que je demande, frissonnant en sentant sa main effleurer ma cuisse.

Sauf que c’est pile à ce moment là qu’on frappe à la porte.

-Tu as commandé quelque chose?

Peut être qu’il n’a pas encore déjeuné? Dommage, je vais devoir attendre avant qu’il ne me dise comment il me punirait!

©️ 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
It feels like a eternity [Rei] Empty
(#) Sujet: Re: It feels like a eternity [Rei]   It feels like a eternity [Rei] Empty
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa
Sauter vers: