1234
Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2

i
HUNDRED MILES 2022 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell, nuits polaires et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière par NUITS POLAIRES et codage réalisé par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Partagez

 Make a wish || ft. Jun Hee


Aller à la page : Précédent  1, 2
Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 96
MESSAGES : 560
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Make a wish || ft. Jun Hee   Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 EmptyMer 2 Mar - 18:34
Make a wish
« ça me va ! » une sortie au sauna avec son meilleur ami n’était clairement pas intimidante pour lui. Et s’il n’avait pas répondu qu’il n’était pas si proportionné que ça au vue de sa taille, si la réplique stupide avait été épargnée à son meilleur ami, il n’en n’avait pas moins sourit pour répondre à la connerie de ce dernier.
Evidemment qu’une sortie nudité avec Jun Hee ne le dérangeait pas. Il n’était pas spécialement du genre pudique et ce n’était pas avec un mec qu’il connaissait depuis l’enfance, même s’ils s’étaient perdus de vue pendant des années, qu’il allait commencer à l’être.
Et pour ce qui était de le brancher, cette sortie, même si elle était plutôt calme et détente, présentait au moins deux avantages auxquels il penserait sans mal.
Premièrement, elle se ferait en compagnie de Jun Hee, son ami le plus cher. Et passer du temps avec lui n’avait jamais rien d’une corvée… gamin, il avait même toujours hâte de le retrouver et de fuguer une maison dans laquelle il ne se sentait pas vraiment bienvenu. Entre eux aujourd’hui, le temps à rattraper ne manquait pas. Au point que refuser une sortie, même une sortie proposée par connerie, ce serait presque du niveau du sacrilège.
Deuxièmement, toute sortie qui le faisait dormir ailleurs qu’à la maison était une bonne sortie en période où il n’avait qu’une envie : y passer le moins de temps possible.

Et pas parce que l’aura qui régnait dans la demeure des Wu était bien trop pur. Particulièrement depuis le départ de Dan.
Entre le benjamin de la famille et son père, ils relevaient clairement la barre. Du moins ils s’éloignaient pas mal du chemin de la pureté. Sincèrement, et il ne connaissait pas l’opinion de son grand frère à ce sujet, mais il doutait que son très cher père n’ait fauté qu’une seule fois dans sa vie.
Alors niveau familial, ils avaient tous les deux leur mauvais exemple ?
Fallait croire oui. Et s’il ne connaissait pas celui de Jun Hee, ça ne l’avait pas empêché d'acquiescer
« Une personne altruiste assurément. Quelqu’un de bien en tout cas. » pas sûr que la définition de l’altruisme comprenne un passage sur l’aide à la non pureté. Fallait voir dans un dictionnaire mais on n’était pas franchement convaincu bien que le chinois le soit de son côté.

Tout comme il était visiblement déjà convaincu que, sur le chemin des dévergondés, Jun Hee appartenait davantage à sa famille que d’autres. Clair que ce serait le genre de fils qu’il serait capable d’engendrer.
Quoique… Jun Hee était bien trop gentil pour qu’il soit réellement son portrait craché.
Du coup, c’était lui, en mieux ?
Sans doute.
Et s’il avait épargné le fils de la sortie de téléphone, il était clair que ce genre de conversations reviendrait sous le tapis.
Ils n’étaient pas sortables pour un public pur, oui, sans doute. Si bien qu’on aurait presque trouvé mignon leur débat des goûts si on prenait la peine de lire entre les lignes. La réponse de son meilleur ami lui avait fait faire la moue. S’il semblait vouloir gagner malgré la niaiserie cachée du débat, il n’avait pas poussé ce dernier jusqu’à se répéter, préférant sans surprise rebondir sur le thème des plaisirs

« Tout juste ! Et puis le mien est facile à contenter. Même en arrivant “un peu” trop en avance, il suffit d’un peu de sucre pour ne pas se faire recaler. Franchement, il est facile à vivre. » est-ce qu’il était en train de sous-entendre que son meilleur ami était le meilleur parce qu’il était facilement corruptible ?
En gros, oui.
Y’en avait un qui méritait clairement d’être privé de gâteau du coup.
Pourtant, il se retrouvait fortement convié à écraser une clope pour sauver une douceur de son sort d’abandon tragique.

Le coeur sur la main, il avait donc délaissé l’empoisonnement pour rentrer et attraper la plus belle des douceurs entre ses mains.
Son coeur gonflé par l’amour dans la seconde, il n’avait pas pensé à se retenir et un peu de niaiserie avait coulé tandis que Lilith recevait avec bonheur quelques marques d’affection.
Sa sale gueule ? Son regard s’était relevé vers le visage de son ami « J’comprends, y’en a plus que pour Lilith maintenant. En même temps c’est normal, c’est la plus belle. » qu’on calme le papa niais « Forcément, ton amie va tomber amoureuse et la foutre en fond d’écran. J’pourrais presque en faire un commerce. » clairement, il était le genre de père à vanter ses enfants parfaits.
Surtout Lilith. Rien que Lilith. Il ne se voyait pas tellement en avoir de vrais….

Au contraire de son frère aîné qui devrait bien se mettre au travail un jour ou l’autre.
« J’suis pas sûr, j’crois qu’il est amoureux de la préservation. » pauvre Dan, il allait en faire des crises de bégaiement avec toutes les situations compliquées à venir pour lui. Fallait que quelqu’un le sorte de là, son coeur ne tiendrait jamais le coup. Et leur mère allait devenir de plus en plus chiante oui.
Et tandis que son ami immortalise le dessert, il songe aux prochaines tortures dont on a le mérite de l’épargner. Comme quoi, être l’indésirable dans une famille, des fois ça avait du bon !
« Alors là, c’est sûr que je t’ai manqué ! » ???
La part de gâteau. Trop grosse pour ne pas y voir une marque d’attachement. Et si ça méritait bien l’ajout d’un merci, le commentaire sur son prochain mariage lui avait fait lever un sourcil « Attends, ma destinée m’a appelé hier pour me donner la date, c’était quand déjà ? Laisse moi réfléchir… » y’avait pas vraiment besoin de réfléchir pour savoir quand il se marierait. Et si ça lui avait pris de planter sa fourchette dans le gâteau, il n’avait pas laissé planer le “doute” trop longtemps « Ah oui, jamais, c’est ça. » ouais, nan, pas pour lui l’amour. Définitivement pas pour lui. Il préférait se pointer avec Jun Hee le jour du grand mariage de son frère « Et puis, j’ai déjà mon +1, pas besoin d’aller voir ailleurs pour l’engagement. » traîner Jun Hee à une journée à mourir d’ennuis, c’était donc une forme d’engagement ?
Y’avait peu de gens capables de supporter l’ennui profond que serait cette journée… son meilleur ami avait le mérite d’avoir deux qualités pour souffrir. Premièrement, il était indétrônable au poste qu’il occupait. Deuxièmement, il était formé à l’ennui familial. Conclusion, il survivrait à la souffrance que le chinois lui imposait !




626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Ahn Jun Hee
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? : Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 F429fa7d8617e416683a1d164b708fe275e9649b
AVATAR : Song Mingi || ATEEZ
POINTS : 0
MESSAGES : 158
NOUS A REJOINT LE : 11/05/2021
Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Make a wish || ft. Jun Hee   Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 EmptySam 26 Mar - 2:31
Make a wish
The most beautiful discovery true friends make is that they can grow separately without growing apart.

ft. @Wu Jin
Deux purs idiots, voilà ce qu’ils étaient. Comment le reste de leur petit groupe faisait-il pour les supporter, lorsqu’ils se réunissaient tous ? Absolu mystère de la vie. Il n’y en avait pas un pour rattraper l’autre. Les conneries s'empilent, tentant de faire compétition à la tour de Pise. Puis, qu’on se le dise, ils la détrônent aisément ! La légèreté du moment lui fait oublier les nuages sombres qu’il a causé plus tôt. Il en zappe même l’épisode “Jin débarque en avance et découvre presque le terrible secret”. Il faut dire que son excuse bidon - et éhontée - a vite fait oublier sa superbe manucure. Même si ce sont des press on, les jolis ongles sont toujours sur ses doigts. Leur longueur ne le gêne pas du tout, trahissant une aisance qui ne peut être dûe qu’à une habitude. Le Chinois doit se dire que son meilleur ami n’en n’est plus à ça près, de toutes façons. N’est-il pas en train de lui balancer quelques mots affectueux, même s’ils échangent de manières voilées ? Deux idiots qui se lancent des fleurs, sans pour autant l’assumer à 100%.

Tout juste ! Et puis le mien est facile à contenter. Même en arrivant “un peu” trop en avance, il suffit d’un peu de sucre pour ne pas se faire recaler. Franchement, il est facile à vivre. »

”Un peu trop en avance” ? » répéta-t-il, avant de lui lancer un regard appuyant sur son désaccord. « T’es bien Chinois pour avoir cette conception du temps… Différence culturelle, je crois bien. » commenta-t-il, en hochant doucement la tête.

Il n’y a que Cheng qui ne semble pas avoir de problèmes de ponctualité. Cela dit, quand il s’agit de ses favoris, Jun Hee n’en fait pas trop de cas. Il dira avec le sourire que grâce à eux, il a appris à s’adapter aux situations. Il est prêt pour un survival. On y croit ! Pour ce qui est de la partie concernant le fait qu’on peut aisément l’acheter avec de la nourriture… Jin se fourvoie s’il pense que c’est valide pour tout le monde. L’estomac du gourmand a souvent un poids immense dans la décision, mais on ne peut s’imposer dans sa vie privée et tout se faire pardonner si aisément. Le Coréen se contente toutefois de sourire, s’amusant de le laisser croire - ou pas - que son meilleur ami se montre si facile. En même temps, il est vrai que maintenant que Liling est loin… il est absolument trop aisé de le convaincre de se laisser aller - environ n’importe où sauf chez lui. Tous les moyens sont bons pour savourer la vie, mais surtout pour essayer de s’enlever celle qui ne l’aimera jamais de cette façon de la tête.

Elle se trouve peut-être loin de ses yeux, mais la ballerine n’a jamais quitté son coeur pour autant. Il n’étonnera personne en affirmant vouloir prendre des photos afin de les partager avec elle. Jun Hee trouve toujours un moyen de lui partager son quotidien - enfin, la partie où il est vêtu. Quoiqu’il lui admettra sûrement, en riant, comment il a ouvert la porte à son meilleur ami…

J’comprends, y’en a plus que pour Lilith maintenant. En même temps c’est normal, c’est la plus belle. Forcément, ton amie va tomber amoureuse et la foutre en fond d’écran. J’pourrais presque en faire un commerce. »

Pas besoin d’être en amour pour mettre un fond d’écran… » marmonna-t-il, se disant que sinon, il serait bien con de ne jamais avoir fait le 1+1.

FLASH NEWS ! OUAIS, JUN HEE, T’ES SUPER DUPER CON !

Évidemment qu’il disait ça en pensant au fait que la plus jolie des fées était son fond d’écran. Il ne doutait nullement d’être le sien aussi. Sinon, il savait qu’il l’était extrêmement souvent ! Celui de Dan est-il sa fiancée ? Est-ce pour finalement embrasser et savourer ses voluptés qu’il a décidé de lui passer la bague au doigt ?

J’suis pas sûr, j’crois qu’il est amoureux de la préservation. »

Pourquoi il n’a pas essayé de devenir pape, alors ? Tes parents auraient sûrement été d’accord. Apparemment que ça fait classe… » balança-t-il en haussant les épaules.

Jun Hee ne se rappelle pas exactement des parents de son meilleur ami. Ses souvenirs sont surtout concentrés sur l’éblouissement qu’il vivait, chaque fois qu’il avait été chez lui. Il faut dire qu’à cette époque, le gourmand ne connaissait rien du luxe. Il vivait dans un appartement modeste où on ne manquait jamais d’amour ou de nourriture, mais où la décoration était épurée et simple. Pas par choix, mais par manque de moyens financiers. Ses vêtements n’étaient jamais de marques, mais ils étaient confortables et faisaient l’affaire. Puis, les fois où il est allé chez Jin, c’était pour refaire le monde avec son meilleur ami. Donc, ses parents… ils ne faisaient pas trop partie du décor. L’étudiant se permet toutefois de les mettre dans une catégorie similaire à celle de ses parents, ayant expérimenté une majorité de personnes riches partageant leurs caractéristiques, malheureusement. Ceux comme Jin, les bons, ils étaient trop rares pour le bien de cette société…

Alors là, c’est sûr que je t’ai manqué ! »

Choqué.

Outré.

Jun Hee dépose son couteau sur le comptoir et porte sa main à son coeur, alors que sa bouche dessine un O pour “offusqué”. Il recule légèrement, remet ses choix de vie en considération et bat des cils comme si la poussière de la surprise s’en envolerait.

PARCE QUE T’EN DOUTAIS ?! » lança-t-il, cri trop sincère du coeur qui exprime son incrédulité face à la situation. « Je n’ouvre pas la porte à tout le monde ! Je ne laisse personne s’empoisonner et empester mon appartement ! C’est bon, j’ai des standards. » ajouta-t-il, intimement touché par les soupçons qu’on a osé poser sur lui. « Je donne facilement mon corps, mais pas ma bouffe. J’ai des priorités dans la vie aussi ! » admit-il aussi, continuant de s’emporter dans son drame personnel.

Parce que bien sûr, c’est normal de coucher avec un peu tout le monde, mais de sortir les couteaux si un regard effleure à peine son assiette. On y croit. D’ailleurs, quand on y pense… ses réactions sont similaires lorsqu’il s’agit de Liling. Jun Hee n’a pourtant aucune tendance cannibale. Certes, la déguster est une image inavouable qui le hante… mais ce n’est pas au four qu’il veut la mettre. Évitant de sombrer dans ce genre de pensées, la gourmandise décide de se venger de l’affront en taquinant son ami au sujet du mariage.

Attends, ma destinée m’a appelé hier pour me donner la date, c’était quand déjà ? Laisse moi réfléchir… »

À son tour, il hausse un sourcil, alors qu’il se penche, s’accoudant sur le comptoir et attrape sa fourchette pour goûter au pur bonheur.

Ah oui, jamais, c’est ça. Et puis, j’ai déjà mon +1, pas besoin d’aller voir ailleurs pour l’engagement. »

Il hoche doucement la tête, un sourire débile aux lèvres. Évidemment, le sourire est une réponse naturelle à la satisfaction du sucre qui fait une lap dance à sa langue, pas à la connerie que vient de dire son démon personnel.

Fair enough. » acquiesça-t-il, avant de prendre une autre bouchée. « Ah ! Mais ! Daddy, je vais être cash. L’engagement, tout ça, ça va… Sauf qu’on est platoniques. On a des besoins… Alors… open relationship ? » proposa-t-il tout bonnement, comme si leur histoire était vraie.

Il sait bien que non, mais il est con et il se prête à la bêtise jusqu’au bout.

On fera le plus beau power couple. Deux gosses de riches. Wow. Du jamais vu ! » balança-t-il, faisant semblant de lancer des confettis avec sa main libre.

Qu’est-ce qu’il est con quand-même. Il faut toutefois admettre qu’il se permet d’atteindre un certain niveau, lorsqu’il est avec Jin. Ça lui fait du bien de lâcher un peu son fou comme ça, de ne pas surveiller TOUT ce qu’il dit ou fait.

Alors… je sais déjà ce qu’on pense de Dan. On pense quoi de la future femme ? » demanda-t-il, en mettant sa main devant sa bouche beaucoup trop pleine de joie.
「R」


★ Food & Diem ★
If you really want to make a friend, go to someone's house and eat with him...the people who give you their food give you their heart.
Wu Jin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t11005-wu-jin-yuw_djinn#333862
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? : Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 0gf9
AVATAR : Xiao Jun (WayV)
POINTS : 96
MESSAGES : 560
NOUS A REJOINT LE : 18/04/2021
AGE : 20
Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Make a wish || ft. Jun Hee   Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 EmptySam 16 Avr - 12:17
Make a wish
Le mec “un peu trop en avance” avec des différences culturelles qui s’était permis de hausser les épaules comme pour souligner que le retard était moindre, avait eu l’air d’y réfléchir un peu plus ensuite quand ça avait parlé de fond d’écran.
pas besoin d’être en amour, le chinois avait médité les mots dans sa tête.
Son fond d’écran actuel, c’était Lilith évidemment.
Il lui arrivait parfois de mettre une photo de Dan et lui quand il aimait faire “comme si” ce temps-là existait encore quelque part et ne s’éloignait juste pas de plus en plus.
Sa mère, jamais. La vraie comme la fausse évidemment.
Il était certain que, maintenant qu’il l’avait retrouvé, Jun Hee s’incrusterait un peu dans ses choix aussi.
Mais quand il ne mettait pas de “fond d’écran” en amour… c’était plutôt le genre paysage ou dessins d’Harry Potter.
Il fallait un certain attachement pour obtenir le droit de trôner sur un téléphone. Et s’il avait su qu’on parlait de femme à présent, il aurait souligné qu’aucune ne figurerait jamais sur son appareil de communication.
Question de principe. Trop niais. Et jamais il ne prévoyait de tomber amoureux.
Oui, s’il avait su, il l’aurait dit à son meilleur ami aveugle et un peu con : si, il faut être en amour dans ce genre de cas
« Pour Lilith, je suis d’accord. Suffit de la voir pour la vouloir en fond d’écran. » là, il n’avait été que ce papa beaucoup trop fier convaincu d’avoir adopté l’être le plus adorable et parfait sur cette terre.

Un père convaincu mais un frère moqueur qui n’avait pu s’empêcher de rire à la suite.
Dan en pape. Faut dire que c’était marrant !
… et tristement pas si inimaginable que ça !
« Il aurait été premier de sa classe aussi pour ça mais je crois que notre mère veut trop une descendance ! » ouais des mini Dan qui gambadaient partout dans la maison. Et autant de personnes qui passeraient avant lui sur le testament. Peut-être qu’on lui lèguerait le téléviseur à ce moment-là. vu le nombre qu’il avait cassé dans sa vie, l’image serait plutôt cool. Une belle dédicace… que ses parents n’auraient pas l’imagination de lui faire. A tous les coups, “maman” ne trouverait rien de mieux à lui léguer que de la mort aux rats.

Mais le déshérité avait ensuite perdu le fil de ses pensées pour sursauter quand un meilleur ami s’était offusqué.
Répondre non. Non était la seule réponse. Souligner le manque de doute.
« Je m’en doutais un peu que tu deviendrais slutty en grandissant… »
Et ne pas répondre ça… genre pour commencer, ce serait pas mal !
Bah quoi ? C’est vrai que Jun Hee incarnait la gourmandise. Il était normal de l’imaginer plus tard avoir goûté à un autre genre de gourmandise.
….
Ok, peut-être pas quand il était gosse. Y’avait bien eu un moment où il avait su garder une part d’innocence aussi non ?
Le débat n’était pas là. Le débat était dans cette part de gâteau assez grosse pour souligner un amour et dans la connerie qui était sorti de sa bouche pour déclencher un instant drama queen qu’il devait à présent corriger au lieu de jouer avec sa fourchette sur le dessus d’une pâtisserie
« Relax. Je sais que tu m’apprécies un peu. » abruti… « Et que ça n’a pas dû être facile de vivre sans la perfection chinoise à l’état pur… ok oublie le pur ! » il le savait vraiment ?

Le gamin qu’il était et qui s’était toujours senti rejeté se l’était demandé parfois. Egoïstement demandé.
Est-ce qu’il manquait à Jun Hee ?
Si certains départs l’avaient touché dans son égo, ou plus justement dans sa part de l’abandon, Jun Hee avait une excuse qui l’excluait des reproches. Il s’était dit…
“Si Jun Hee avait eu le choix, il aurait continué à venir au parc avec moi…”
Il s’était rassuré en pensant que le goinfre l’aimait vraiment. Et parfois, il lui arriverait de penser qu’avec Ahn Jun Hee… il pourrait souffler… il serait encore là demain et après demain… après tout, lui il en avait bien voulu dans sa vie du démon…
« Mais allez Jun, une part pareille chez toi, on ne la donne pas à n’importe qui. J’étais obligé de le souligner ! » est-ce que ça suffirait à éviter de justesse un incident diplomatique ? Ou est-ce qu’il faudrait se montrer plus sucré encore ? Bonne question.

Oublier le sujet du mariage serait déjà un bon début ! Et la connerie de Jun Hee l’avait bien rattrapé.
Pas faux.
S’il était en relation c’était peut-être avec Jun Hee tout compte fait.
Y’avait pas de sexe. Mais y’avait de la fidélité.
Argument non négligeable : la gueule de ses parents s’il venait à ramener un mec à la maison.
Ouais, la plaisanterie faisait franchement envie « Tu veux une cérémonie ou c’est ok si on vit sans le côté cérémonie chiante et tout ? Parce que franchement le mariage de mon frère risque de me dégoûter encore plus du mariage je pense ! »
Et puisqu’on en parlait de son frère, il était temps de s’intéresser à la promise … « Je l’ai pas vu. » aveu sincère avant de goûter au gâteau. Bouchée de sucre avalée et il ajoutait « Elle est jolie selon mes parents. Mais vu leurs goûts franchement… je pense pas que mon frère soit très heureux en ménage ! S’il a de la chance elle le trompera. » quoi ? C’était être chanceux l’adultère ? « Après, franchement, si ça se trouve elle est pas si jolie que ça j’ai entendu ma mère parler de la faire passer sur son billard. » un peu de chirurgie esthétique en cadeau de mariage, ça se faisait à priori.





626 Spirit
i'm havin' a bad, bad day, if you take it personal that's okay. watch, this is so fun to see, huh, despicable me. › (c) alaska.  


Contenu sponsorisé
Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Make a wish || ft. Jun Hee   Make a wish || ft. Jun Hee - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Hyehwa :: Résidences
Sauter vers: