▲ up▼ down
1234
Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)



 

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX
Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Juillet 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

rock that booty et ça balance : les épreuves sportives déjantées de HM continuent avec l'épreuve de croquet, ce mois-ci on travaille le haut du corps, come on ! VOIR LE PROGRAMME

soirée CB COMING SOON

roulette viens tester ta chance à la roulette qui brille

news MAJ sucrée, un peu de pastel pour commencer l'été
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


EPREUVES SPORTIVES 2021 envie de cracher tes poumons dans la joie et la bonne humeur ?
:. LES ÉPREUVES SPORTIVES, C'EST PAR ICI !

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

Partagez

 Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)


 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR :  ⊱ Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 342
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/11/2020
AGE :  ⊱ 21
Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) Empty
(#) Sujet: Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)   Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) EmptyVen 14 Mai 2021 - 12:42
Ghostly Greetings
""feat. @Tak Nam Soo

   
⚉☾


    L'heure tournait. Assise sur les bancs de la salle d'attente de l'administration universitaire, Yaeil regardait l'horloge faire ses tics et tacs, alors que son coeur déjà bien serré par l'anxiété, commençait à paniquer d'autant plus, à la simple pensée qu'elle allait être en retard. Elle détestait ces jours là, où elle était obligée de se rendre sur le campus. Après toutes les années qui se sont écoulées depuis qu'elle a déserté son lycée, et tout ce(ux) qui allait avec, elle souffrait encore de ces souvenirs qui la hantaient, de cette agoraphobie et du simple inconfort qui venait à remettre les pieds dans des couloirs écoliers. C'est la paranoïa qui vient la chasser à chaque élève qui la croise, à chaque attroupement qui chuchote. Elle a toujours l'impression de se revoir maltraitée, insultée, et puis plus tard, agressée, soit par des bourreaux dénués d'humanité, ou alors par des yeux qui ont regardé mais n'ont jamais rien fait. C'était peut être trop ambitieux de penser pouvoir suivre de telles études à distance sans jamais venir sur place. Rien que pour rendre des devoirs, faire des travaux pratiques ou comme aujourd'hui, remplir quelques papiers et obtenir les codes d'accès à ses cours, certains jours de présence étaient obligatoires. Redoutés. Mais aidés par cette consommation de boisson énergisante beaucoup trop malsaine. Cependant, ce jour là en particulier, c'était vraiment mal tombé. Il y avait l'inauguration d'une nouvelle bibliothèque un peu plus loin dans la ville où ses parents avaient été conviés, et donc elle aussi par extension. Un évènement qui corrélait parfaitement avec tous les dîners de haute classe auxquels elle avait assisté pendant son enfance. Autrefois marquant l'espoir que ses parents prêtent attention à elle, ou alors de simples retrouvailles avec des têtes qui avaient finies par devenir familières... Yaeil avait grandi. Si elle y allait, ce n'était que pour faire bonne figure désormais. Simplement parce qu'elle était la seule héritière de son nom de famille et que c'était le genre de devoir qu'elle ne pouvait pas constamment éviter.

   Mentalement, elle avait grandi, oui. Un peu forcée d'évoluer. Mais cela s'était aussi transmis sur l'extérieur. Evidemment que Yale avait pris des centimètres depuis le collège, un peu de formes aussi (un minimum) et de l'âge dans le visage. Mais c'était surtout qu'elle s'était distanciée de ce rôle auquel ses obligations la cantonnaient. Les mèches de cheveux teintées, la demi-douzaine de boucles d'oreilles, le rouge à lèvre d'un noir trop profond, l'eyeliner trop marqué, et le maximum de sombre et d'accessoires en cuir sur ses tenues. Un style un peu punk qui marquait l'envie de se rebeller qu'elle avait fini par combler. Une identité bien à elle mais qui, là maintenant, agrandissait sa panique, car il était bien trop tard pour qu'elle puisse retourner à son appartement et se changer avant que l'évènement ne commence. La respiration s'accélère, et la canette de red bull se termine. Enfin, son dossier est prêt. La secrétaire lui tend et Yaeil ne prend même pas la peine de le remettre dans son sac avant de quitter la pièce. Elle court presque dans les couloirs alors qu'elle glisse ses documents dans son tote bag. Elle a besoin de quitter cet endroit, comme à chaque fois. Elle a besoin de respirer pour tenter de moins paniquer. Une fois à l'air frais, elle claque la porte derrière elle, tourne rapidement les yeux vers le chemin, aperçoit la silhouette d'un garçon très grand qui semble aller dans la même direction qu'elle. Mais elle s'en fiche, elle n'a plus le temps de s'inquiéter, ou même de remarquer que le visage lui est familier. Yaeil prend son avance et tourne les pieds vers la sortie où elle pourra vite retrouver sa voiture (rare qu'elle ne sorte pas en moto!) Pendant qu'elle marche d'un pas hâtif, elle essaie déjà de gagner du temps. Ses mains viennent relever ses cheveux pour les finir dans un chignon bas comme elle portait quelques années précédemment. Et elle s'essuie le noir-à-lèvre dans un mouchoir. Elle n'aura qu'à troquer ses bottes pour des talons une fois dans sa voiture et enfiler un manteau qui couvrira son short trop court, pour apparaître présentable. Elle est tellement dans la hâte qu'elle a des gestes trop brusques. Alors qu'elle atteint la sortie du campus, tout en essayant de décrocher ses multiples boucles d'oreilles, elle fait tomber l'un de ses grands anneaux, qui roule jusque derrière elle, vers les pieds de celui qui l'aura forcément rattrapé.



♛♜
Tak Nam Soo
Voir le profil de l'utilisateur
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) 559ac9952659aeaca1eea5d56a4d936c
AVATAR :  ⊱ kim Mingyu ((seventeen))
POINTS :  ⊱ 35
MESSAGES :  ⊱ 192
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 18/07/2020
AGE :  ⊱ 27
Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) Empty
(#) Sujet: Re: Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)   Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) EmptyJeu 27 Mai 2021 - 4:09


|
ghostly greetings
 @hyeon yae il  


( ootd )
est-il étonnant de retrouver namsoo au sein de l'université même une journée de congé? pas vraiment, l'intello squattant inévitablement la bibliothèque chaque fois qu'il peut pour étudier. cependant, cette fois-ci, ses habits ne sont pas appropriés pour un simple élève qui vient étudier. en effet, il est trop habillé, mais il y a une raison à ce fait. il devait se rendre un peu plus tard à l'inauguration d'une nouvelle bibliothèque où ses parents ont évidemment été conviés. et ça veut dire qu'il doit suivre, forcément. il n'a toujours eu que très peu d'intérêt pour ce genre de choses, préférant sans nul doute rester le nez plongé dans ses bouquins. l'alarme silencieuse qu'il a programmé sur son téléphone vient le déranger pour lui rappeler que s'il ne prend pas bientôt la direction de l'inauguration, il sera en retard. soupir qui vient s'extirper de ses lèvres alors que ses grandes mains commencent à ranger ses choses. en se levant, il jette la bretelle de son sac sur son épaule et prend la direction de son casier. non, parce qu'il ne va quand même pas apporter son contenu là où il ne faut pas. il quitte la bibliothèque de l'établissement scolaire et se rend à son casier de métal pour y déposer ses choses. la seule chose qu'il garde est son portable qu'il glisse dans la poche de son pantalon lisse.

une fois en extérieur, la légère brise vient caresser son visage. heureusement, il ne fait pas encore assez chaud pour qu'il cuise dans son costume. ajustant la montre à son poignet, il se fait la réflexion qu'elle est y est accrochée plus par décoration puidqu'il ne s'en sert pas. en levant les yeux, namsoo croise un regard qu'il n'a pas vu depuis très longtemps. tout d'abord, il se fige en fronçant les sourcils. la demoiselle se retourne et s'éloigne en direction de la sortie du campus, n'ayant probablement pas fait attention à lui. ce qui est assez surprenant, étant donné son mètre quatre-vingt-dix. même si elle a une allure complètement différente de ses souvenirs, l'intello pense la reconnaître. surtout que les regards ne mentent pas. néanmoins, un doute persiste, mais comme il se dirige aussi vers la sortie du campus, il peut la suivre afin d'être certain de son coup. il voit l'anneau lui échapper et tomber au sol pour rouler vers son pied. le plus grand se penche pour le ramasser et pose à nouveau les yeux sur le visage de la demoiselle. les cheveux ainsi attachés, le noir à lèvre en moins et la soustraction de quelques boucles d'oreille ne lui mentent pas. "yale?" prononce-t-il de sa voix devenue grave avec les années. il lui tend son anneau, main tendue et ouverte où repose simplement l'objet. "j'ai failli ne pas te reconnaître." elle a beaucoup changé et il ne sait que penser de ses attraits pour le moment. elle n'est clairement plus la fillette qu'il a connu. "t'as l'air en panique." qu'il émet simplement.

(c) SIAL ;



inhale sky; exhale stars
you're always one decision away from a totally different life • unknown.

Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR :  ⊱ Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 342
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/11/2020
AGE :  ⊱ 21
Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) Empty
(#) Sujet: Re: Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)   Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) EmptyDim 30 Mai 2021 - 21:36
Ghostly Greetings
""feat. @Tak Nam Soo

   
⚉☾


    C'est presque au ralenti que Yale regarde son anneau tomber, puis rouler. La marque brillante d'argenté ne reste pas sur le sol trop longtemps, même si elle aurait préféré. Plutôt, le bijou se fait ramasser. Elle n'était pas prête à devoir communiquer avec un élève sur ce campus. Elle est trop dans la hâte, dans l'anxiété, dans les mauvais souvenirs et l'envie d'être ailleurs. Et si elle ne s'attendait qu'à devoir émettre des remerciements, elle est prise au dépourvu par cette voix qui prononce son nom sans aucunement en douter. La jeune fille avait toujours les yeux sur cette boucle, maintenant au coeur d'une main ouverte et tendue devant elle. Mais elle ne la ramasse pas tout de suite. Lentement plutôt, elle remonte les yeux sur le visage qui semble la reconnaître, mais dont elle ne connaît pas la voix grave.

    Yeux dans les yeux, Namsoo avait failli ne pas la reconnaître, et le sentiment partagé se continuait. Parce qu'elle le reconnaissait aussi maintenant. Le visage ne trompait pas. Malgré que le garçon soit devenu un homme, beau, d'autant plus élégant dans ce costume, c'était bien le gamin avec qui elle passait son temps pendant les dîners de ses parents. C'était bien grâce à lui qu'elle avait pu connaître Seohan. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il devienne plus grand que lui, en fait, elle ne s'attendait pas à le revoir du tout. Après qu'elle se soit faite agresser et qu'elle ait quitté son lycée, elle a coupé pont avec tous les amis qu'elle avait pu avoir; qu'ils aient été là ou non. Ce n'était pas spécialement contre lui, c'était juste sa foi en l'humanité qui s'était effacée. Le revoir ici, ça n'aide pas du tout sa panique, surtout quand il lui parle et qu'elle ne sait pas répondre. Surtout pas quand il s'adresse à elle avec une aise qui laisserait penser penser que des années ne les avaient pas séparés.

    Tic, toc, le silence se fait long. Il est temps de répondre, Yale, de faire quelque chose. La jeune fille se récite une liste dans l'esprit comme à chaque fois qu'elle est bloquée. Elle respire, déglutit, puis elle avance sa main pour attraper sa boucle d'oreille. "Merci, Namsoo..." Voilà, un peu de politesse, montrer qu'elle se souvient de lui... Elle a toujours ses yeux dans ceux de son ancien ami et elle ne sait pas quoi rajouter. Le revoir, c'est la faire redevenir cette gamine qui était si triste quand ses parents ne faisaient jamais attention à elle. C'était se sentir coupable de l'avoir ignoré alors qu'elle continuait de voir Seohan. Mais c'est aussi se demander s'il sait ce qu'il lui est arrivé, s'il ne pensait pas qu'elle était une pute ou toutes ces insultes qu'on a pu lui adresser. Mais c'était aussi se rappeler pourquoi elle était dans une hâte à la base. "Oui, je... Je suis en retard." C'était plus simple de dire cela que d'expliquer en quoi mettre les pieds sur un campus la rendait beaucoup trop faible. Même si elle n'expliquait en rien de pourquoi et où elle était en retard. Et c'était peut être pire que tout de vouloir ignorer ces retrouvailles après tant d'années. Yaeil ne sait pas trop quoi faire, elle finit par baisser le regard et s'incliner. C'est pour le saluer, ou se faire pardonner, ou par honte, mais elle s'incline, et elle espère qu'il partira de son propre côté.



♛♜
Contenu sponsorisé
Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) Empty
(#) Sujet: Re: Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil)   Ghostly Greetings (Namsoo & Yaeil) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Sauter vers: