[AGRESSION] Zelda s’en prend plein la gueule par deux noichi énervés



 
Tente ta chance : Roulette Journée Piscine !
EVENT N.5 : Viens participer au Hundred Games (nouvelles inscriptions disponibles) !
Voir les nouveautés du mois de Juillet !
Viens participer au concours d'écriture !


Partagez | 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Invité
avatar
Agresseur

Message  Sujet: [AGRESSION] Zelda s’en prend plein la gueule par deux noichi énervés     Jeu 19 Jan - 0:41

Tout de bleu vêtu, camouflé sous sa grande capuche, prêt à faire comprendre qu'ils ne sont pas là pour jouer à la dînette, il pénétra discrètement dans l'enceinte de la Séoul National University. Aussi silencieusement qu'une petite souris. Il n'était pas expert, mais il s'en sortait assez bien, puisqu'il s'agissait d'une cause juste à son sens. Les jardins étaient calmes. Il était tard dans la journée ainsi, il savait que tous les étudiants devaient être en cours, à moins qu'ils ne traînent à l'extérieur du campus ; ou dans leur chambre. Il faisait assez froid pour dissuader la plupart des gens à rester papoter, ou étudier, dans les grandes étendues devenues blanches. Même lui avait légèrement froid malgré son épais manteau. Pourtant, malgré la fraîcheur dissuasive, dans cette verdure il y avait bien une fille, assise sur un banc. Elle semblait lire quelque chose. Sûrement ses notes, où alors est-elle une grande fan de littérature ? Peu importe en réalité, c'était la bonne occasion d'agir. Il s'approcha de l'intéressée. Ahn Bae Zelda. Jolie fille, ce qui n'empêchera pas d'éviter le pire malheureusement... Pour elle, en tout cas. Laissant un sourire en coin s'afficher pour lui-même, il ne fît pas de bruit en s'approchant d'elle, ce qui lui permis d'arriver devant la jeune femme sans trop se faire remarquer. Il s'imposa devant la demoiselle, lui cachant la lumière du soleil, pour ensuite s'empresser de lever la main et de la gifler. Et cette fois, pas de Link pour sauver la princesse. Il profite que la demoiselle soit désarçonnée par son précédent geste pour attraper le livre, l'envoyer voler plus loin, laissant accès à son ventre pour que son poing puisse y faire son affaire. Cela sonne le début de plusieurs autres violences. Sans retenue, il continue de la ruer de coups. Il prend garde à ce que sa capuche ne s'enlève pas, c'est la seule chose dont il se préoccupe en continuant de mettre sa victime à terre. Il ne dit mot, ça serait bête de se faire identifier par le son de sa voix. Enfin, il attrape les cheveux de Zelda et la redresse pour mieux la remettre au sol avec des coups de pieds, de poings et tout ce qu'il y possible de faire pour assommer et violenter quelqu'un. Puis il la lâche. Il en a assez fait. Il se redresse et pose son doigt sur sa bouche, signe facilement traduit par « chut ». Par ce geste il fait comprendre de ne rien dire sur son identité, quand bien même il y ait peu de chance qu'il soit reconnu, puis il repart ni vu ni connu, et disparaît dans les rues de Séoul.
Revenir en haut Aller en bas
♟I STUDY MADNESS
avatar
AGE : 20 AVATAR : kiko mizuhara la bombasse POINTS : 52

NOUS A REJOINT LE : 04/09/2016

MESSAGES : 494

Voir le profil de l'utilisateur

Message  Sujet: Re: [AGRESSION] Zelda s’en prend plein la gueule par deux noichi énervés     Sam 21 Jan - 12:08

Le nez plongé dans un énième manuel de langue, presque convaincue qu'en potassant elle pourrait enfin communiquer normalement ; mais les signes se mélangent et elle a du mal à les comprendre, malgré la quiétude des jardins l'envie de crier lui caresse l'esprit quand ses doigts tremblotent sur sa propre feuille froissée. Elle a du mal à suivre ce qui se passe autour d'elle zelda, et c'est principalement parce qu'elle ne comprend qu'un quart de ce qu'on lui dit.

Mais elle est déjà pleinement consciente de tous les délicats dangers qui tournent – des morts, des vols, des agressions. La seule chose qu'elle pensait avoir compris, c'était qu'il s'agissait d'une histoire de sociétés, et qu'elle était ainsi écartée d'office de par son statut de simple élève. Lourde erreur de sa part.

Ça arrive si vite, si silencieusement qu'elle n'a pas le temps de laisser éclater son mécontentement lorsqu'une ombre lui cache le soleil ; la gifle est sèche et sa lèvre inférieure, déjà abîmée par des morsures et la gerçure de l'hiver, se fend sans trop de difficulté. Prise par surprise, elle ne peut que subir l'assaut et sentir son livre voler, son ventre se faire violenter. La douleur se propage de son visage jusqu'à son estomac et la princesse tombe au sol sans plus de résistance – les coups sont infligés sans retenue et elle ne sait plus si c'est de la bile ou du sang qui lui glisse entre les lippes, le corps engourdi aussi bien par le froid que par les repas trop souvent sautés.

Puis vient une main sans douceur, glissée dans ses cheveux pour mieux lui relever le visage ; elle s'écrase mollement et des réflexes d'un doucereux passé lui serrent les lèvres, lui bloquent les cordes vocales. Il peut la détruire, la briser, il ne l'entendra pas crier – et elle repasse en boucle la promesse dans sa tête, se concentre sur cette unique phrase en retenant quelques larmes de douleur. Fragile, la poupée éclate en morceaux entre les doigts volontairement malhabiles de l'élève frustré par quelque injustice.

Et quand enfin elle peut reprendre son souffle, elle ouvre la bouche pour tout expirer dans un sanglot incontrôlé ; elle aurait voulu lancer un flot d'insultes à son encontre mais rien ne vient, aucun son n'ose s'échapper d'entre ses lèvres à moitié scellées par le sang gluant. Alors elle se contente d'arrêter de lutter, sombre dans la douce inconscience qui lui tendait les bras depuis de longues minutes déjà.

◊◊◊

philophobia
(n.) fear of _being or falling in love
i'm not suicidal, but if a bus came my way as i was crossing the street, i don't think i'd move my feet.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
[AGRESSION] Zelda s’en prend plein la gueule par deux noichi énervés
 Sujets similaires
-
» ☇. t'as des spots plein la gueule et une tête d'ampoule, et pourtant, t'es pas une lumière
» Elle l'aime à bout portant et s'en prend plein la gueule.
» You are my Muse... Bunny - TERMINER.
» zelda picross
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 ::  :: Ville Campus :: Jardins
Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: