1234
+18 Meet me halfway [Gulf]

i
HUNDRED MILES 2020 © L'ensemble du forum et de son contenu est la propriété de kernel, fayrell et celestial wonders et/ou des membres initiateurs. Bannière et codage réalisés par CELESTIAL WONDERS. Toute copie totale ou partielle est interdite sans accord préalable. merci de respecter notre travail ❤︎



 
⊱ hundred miles c'est un forum réel asiatique city/universitaire basé à Séoulune réponse par mois minimum — Avatars occidentaux bienvenus ! — Taille des avatars 200*320pxUne semaine pour finir sa présentation — Pas de prise de tête, rien que du love. That's all folks ٩(^ᴗ^)۶
Team Rocket
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €
-20%
Le deal à ne pas rater :
Super Mario 3D-All Stars – Jeu Nintendo Switch
35.99 € 44.99 €
Voir le deal

 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Partagez

 +18 Meet me halfway [Gulf]


Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 6 Mai - 23:20
Meet me halfwayTy & GulfJe m'essuyais le front du dos de la main...sérieux ces escaliers allaient me tuer ! Bah oui, ça ne serait pas marrant de déménager et d'avoir l'ascenseur en état de fonctionnement le même jour ! J'entendais déjà les petits vieux me dire que c'était bon pour la santé et tout ça mais personnellement : j'avais les cuisses en feu ! Ceci étant dis j'avais quand même la chance d'avoir l'équipe de déménageur qui étaient venu la veille installer les gros meubles...j'aurai difficilement pu monter mon canapé sur le coin de mon épaule et me taper trois étages à pieds. Il me restait donc tout mes cartons et malgré le fait que je n'avais pas l'impression d'avoir beaucoup d'affaires de bases et bien...ça faisait quand même un sacré tas de cartons à monter.

Je "m'amusais" donc à faire les allés retours entre ma nouvelle demeure et le hall d'entrée dans lequel j'avais stocké la vingtaine de cartons qui me permettrait de remplir mon chez moi. C'était presque étrange...c'était la première fois que j'allais vivre seul. J'avais déjà eu un appartement à moi mais à l'époque j'étais en couple et on avait pris le logement ensemble. Lorsque nous nous étions séparés quelques mois plus tard, j'avais joué les gentlemans en lui laissant les lieux...Bon ceci étant dis c'est aussi parce que c'est moi qui l'avait quitté. Il m'avait presque fallu un an pour me rendre compte que elle et moi ça ne pourrait jamais vraiment se faire.

Pourtant ce n'est pas comme si je le savais pas. Toutes les relations que j'avais eu depuis mon adolescence c'étaient soldées par un échec. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'étais encore bêtement et simplement amoureux d'un souvenir. Enfin amoureux...je ne sais même pas si après tant d'années on pouvait encore appeler ça de l'amour...de l'obsession peut être ? Toujours est il que je restai en quelque sorte "bloqué" sur l'histoire que j'avais eu avec un garçon il y a presque 10 ans. C'était stupide je sais mais...j'avais l'impression que ça ne s'était pas fini comme ça aurait dû et au final ce qui me manquait c'était une conclusion.Peut être que si j'arrivais à l'avoir un jour je passerai à autre chose...ou peut être pas, qui sait ?

J'entamai ma quatrième descente, les cuisses et les fessiers en acier dès à présent, prêt pour ma cinquième ascension. A dire vrai, même si j'essayais de jouer le "nouveau voisin cool", je me contentai de saluer amicalement les gens sans trop m'attarder : j'avais largement de quoi faire et j'aurai bien assez de temps pour aller me présenter convenablement plus tard. Voilà pourquoi lorsque j'atterris pour la énième fois dans le hall, je ne fis pas plus attention que ça à la personne qui rentra me contentant de lâcher un "bonjour" sympathique. J'attrapai le bas de mon t-shirt afin de le remonter vers mon visage histoire d'essuyer un peu la sueur qui me collait à la peau. Piuff ça donnait chaud ces conneries !

Je bandai mes muscles et fis mon plus beau "squat" pour attraper mon carton sans me blesser : c'était un lourd celui là. Mais dans mon élan je ne pris pas suffisamment de précautions et je vins rentrer en plein dans la personne que j'avais salué et qui était resté planté là semble-t-il.

"Oh ! Excusez moi je n'ai pas fait exprès !" Fis-je précipitamment, reposant le carton par terre pour m'assurer que je n'avais pas blessé l'autre personne...certes je l'avais à peine bousculé mais sait on jamais ! "Tout va............bien ?" Mon blanc représenta ce moment très précis ou je me retrouvais nez à nez avec..."Gulf"
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyVen 7 Mai - 14:46
Meet me halfwayTy & GulfLa vie de mannequin, ce n’est pas toujours facile, surtout quand on doit faire un photoshoot avec un autre mannequin qui joue les divas. Non sérieusement, j’avais envie de la tarter la meuf. A se croire au dessus des autres, à traiter le staff comme ses larbins. Je déteste ce genre de personne et j’ai vraiment dû me contenir pour ne pas l’étrangler pendant notre séance photo. Le pire dans tout ça? C’est qu’elle me draguait ouvertement, faisant visiblement mine de ne pas se rendre compte que je n’en avais rien à foutre d’elle. Si depuis des années, je n’ai que des aventures d’un soir, je n’y prends jamais de plaisir ou très rarement en tout cas. Je n’ai jamais essayé de me mettre en couple non plus. A quoi bon? Me mettre en couple pour faire semblant que j’ai oublié alors que c’est faux? Depuis que sa famille a déménagé, je ne l’ai plus revu et je n’ai plus eu de nouvelles non plus. Mais il avait déjà commencé à s’éloigner de moi à cause de mon enfoiré de père. J’ai eu beau tout tenter pour le retenir, le déménagement de sa famille a été le point final. Pourtant je n’ai jamais réussi à l’oublier. Je porte toujours la chevalière qu’il m’avait offert.

Alors autant dire que l’autre diva elle pouvait aller se faire foutre. Même pour un plan cul, c’est pas du tout mon style. Sauf qu’elle a pas l’air du genre à abandonner, résultat, c’était l’un des pires photoshoot que j’ai fait. Elle profitait de la moindre occasion pour me tripoter, alors vous comprenez pourquoi c’était difficile pour moi de me retenir de l’encastrer dans un mur. Je compte bien dire à mon manager que je ne veux plus jamais avoir de séance photos avec elle. Enfin, le photoshoot s’est terminé et j’ai pu rentrer. Jusqu’au bout elle aura essayé mais je l’ai très gentiment planté, enfourchant ma bécane avant de démarrer. Non mais je vous jure, c’est exactement ce type de meuf qui m’énerve, quoique il doit aussi y avoir des mecs comme ça. Une fois arrivé, je gare ma moto puis rentre dans le hall, où je me stop aussitôt. Je n’arrive pas à y croire, la personne qui vient de descendre, qui m’a salué sans vraiment me regarder...Ty! Même si ses cheveux sont plus longs, je suis sûr que c’est lui. Mais il ne semble même pas m’avoir remarqué… A moins qu’il m’ait tout simplement oublié? Ou alors je me trompe? On dit qu’on a tous un sosie dan le monde…

Pourtant je sais que c’est lui, j’en suis sûr. Mais qu’est-ce qu’il fait ici? Au vu des nombreux cartons dans le hall et de celui qu’il tente de porter, j’en conclu qu’il emménage ici… Je n’en reviens pas, je ne pensais pas le revoir un jour même si au fond, je l’ai toujours espéré. Je reste planté là comme un idiot, un mélange d’émotions dans ma tête. La joie de le revoir mais aussi la colère, parce qu’il s’est éloigné de moi et n’a plus jamais donné de nouvelles. Même après dix ans, mon coeur se met à battre plus vite en le voyant. Je ne devrais pas être étonné… j’ai toujours su que malgré tout, je n’arrivais pas à l’oublier… Je ne sais pas comment réagir ni quoi dire. Il semble avoir du mal avec son carton et me bouscule sans le vouloir, posant aussitôt son carton pour s’excuser. Lorsqu’il pose son regard sur moi, je sens que lui non plus n’a pas oublié. Je suis parcouru par tout un tas d’émotions si bien que je ne sais pas quoi faire. Comment après dix ans d’absence, peut-il toujours me faire le même effet?

-Tyler…

C’est tout ce que je suis capable de dire. Tous nos souvenirs partagés me reviennent et je ne sais pas comment me comporter. Je lui en veux de s’être laissé influencer aussi facilement par mon enfoiré de père et ce malgré que j’ai tout fait pour lui prouver que ce connard avait tort. Je lui en veux d’être partit sans me donner de nouvelles ensuite. Je lui en veux tellement… alors pourquoi j’ai tellement envie de le prendre dans mes bras?

-Qu...qu’est-ce que tu fais là? que je parviens tout de même à dire

Je n’ai pas bougé d’un pouce, je ne sais pas comment agir et je me bats avec mes propres sentiments. Comme si j’avais besoin de ça après cette horrible séance photo...

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyVen 7 Mai - 18:03
Meet me halfwayTy & GulfIl était plus grand, plus carré, plus viril...tout simplement plus adulte mais oui, c'était lui. Dire que j'étais surpris de le retrouver devant moi à cet instant serait un euphémisme. Bien sur, en revenant en Corée j'avais nourri l'espoir secret de peut être le revoir mais d'un autre côté je savais que la capitale était grande et qu'il était peu probable de tomber sur lui "au pif". Pour le coup c'était totalement le cas. Il semblait tout autant perturbé que moi par cette rencontre du troisième type puisqu'il était devenu tout blanc.

Je ne sais pas si me revoir lui faisait plaisir ou pas. Pour ma part...j'avais beau être choqué de le voir là, j'étais content...voir carrément heureux d'être "tombé" sur lui. Mais je ne pourrais décidément pas lui en vouloir si ma présence l'incommodais. Après tout, nous avions eu une rupture peu "sympathique" -comme beaucoup de rupture d'ailleurs- et j'avais été en quelque sorte "l'instigateur" de notre fin. J'étais jeune, influençable et peu stable émotionnellement. Il avait suffit que son père nous surprennent et nous mettent "minable" en exprimant son dégoût et sa haine pour que je bascule dans la peur. J'en frissonnai encore aujourd'hui ne pouvant que me rappeler à quel point j'avais été affecté par tout ça.

Gulf avait été la victime de mes craintes et du fait que je ne m'assumais pas à l'époque et...je sais que j'avais dû le blesser en m'éloignant de lui. Surtout que nous avions fini par déménager ma famille et moi en Europe ce qui avait clairement tué le peu de relation qui nous restait.
Je fus surpris, voir même un peu gêné lorsqu'il m'appela "Tyler". Personne ne le faisait. Lui...c'était une exception, il aimait m'appeler comme ça avant...c'était un peu presque comme si c'était un "surnom" intime dans sa bouche.

"...je...j'emménage" Fis-je bêtement en montrant mes cartons. Je me raclai la gorge histoire de reprendre un peu de "contenance"...je ne voulais pas avoir l'air d'un pauvre crétin devant lui quoi. Ceci étant dis j'aurai aussi aimé ne pas être transpirant et sûrement rouge à cause de l'effort...non j'aurai vraiment préféré être au top pour le revoir mais bon on a pas toujours ce qu'on veut. "On vient tout juste de rentrer donc je suis encore un peu en décalage"

Oui voilà c'était aussi une bonne excuse pour prétendre ne pas être perturbé de le revoir comme ça...bien que ceci étant dis j'étais encore en total décalage ! Entre l'installation de Malia dans la maison de campagne, mon déménagement, le transfert de mon dossier scolaire à la fac et maintenant lui : ça faisait un sacré bouleversement ! Mais au fait...?

"Tu vis ici ?" Si c'était le cas ça serait vraiment super bizarre et un sacré coup du destin hein ! J'essayais de ne pas me montrer trop ravi alors que je n'avais qu'une envie en vrai : le prendre dans mes bras et m'asseoir pour qu'il me raconte absolument toute sa vie depuis 10 ans.
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyVen 7 Mai - 18:42
Meet me halfwayTy & GulfIl emménage? Certes je m’en doutais un peu vu les cartons mais… j’ai du mal à réaliser. Non seulement je le retrouve mais en plus, il emménage dans le même immeuble que moi. Certes, je gardais le mince espoir de le revoir un jour mais… je ne m’attendais pas à le retrouver comme ça et encore moins à ce qu’il vive au même endroit. Je ne sais pas vraiment comment je me sens à cette nouvelle. D’un côté, je m’en réjouis mais de l’autre… On ne peut pas faire comme si ces dix ans n’avaient jamais existés. Dix ans, ce n’est pas rien, il a dû s’en passer des choses dans sa vie tout comme il s’en est passé dans la mienne. Je ne sais plus rien de lui, en dix ans, on a le temps de changer. Je ne sais pas comment réagir, j’ai beau lui en vouloir, je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de le prendre dans mes bras. Il me dit qu’ils viennent tout juste de rentrer. Est-ce qu’il parle de toute sa famille ou seulement de sa soeur et lui? En tout cas je ne vois pas sa jumelle, d’un autre côté, je ne la vois pas porter des trucs aussi lourds, de ce que je me souviens sa santé n’était pas au top.

-Ta so... Malia est avec toi?

C’est drôle, en dix ans, je n’ai rien oublié du passé le concernant. Mais c’est ça le soucis, c’est le passé, je ne sais rien du lui actuel. La seule chose qui n’a pas dû changer, c’est l’importance qu’il porte à sa soeur. Ce que je peux comprendre. Il me demande si je vis ici.

-Oui, au quatrième étage.

C’est étrange, j’ai à la fois l’impression de parler à un proche qu’à un inconnu. Je ne sais pas comment me comporter avec lui alors qu’au fond je ne désire savoir qu’une chose: est-ce que lui aussi pensait à moi ces dix dernières années? Est-ce qu’il a regretté de s’être éloigné de moi? Pendant dix ans, je n’ai jamais pu me résoudre à l’oublier et pourtant, j’ai essayé. Mais impossible, j’ai beau avoir essayé de voir d’autres personnes, rien à faire, je ne voulais personne d’autre que lui. J’observe tous les cartons qu’il reste encore. Ca en fait encore des allers-retours… J’hésite quelques secondes avant de reprendre la parole.

-Tu as besoin d’aide?

Je désigne les cartons qu’il reste encore à monter. Ca me fait bizarre, j’ai l’impression d’être toujours aussi proche de lui alors qu’au final, on est presque devenus des inconnus l’un pour l’autre. Je me demande ce qu’il a fait pendant ses dix années. A-t-il eu d’autres relations? Je sens mon coeur se serrer à cette idée… Moi je n’ai jamais pu, même les plans culs ne me satisfaisaient pas, même si j’en avais, je n’y prenais pas vraiment de plaisir, pas comme avec lui...

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptySam 8 Mai - 0:02
Meet me halfwayTy & GulfJ'étais déjà en train de l'analyser de bas en haut me demandant ce qui avait pu changer ou pas chez lui. Il était indéniablement moins "enfantin" de corps et de visage que lorsque nous nous fréquentions mais en même temps c'était un peu normal vu les 10 années qui s'étaient écoulées depuis lors. Il était...sexy, oui totalement même ! Je n'avais jamais connu d'hommes après lui mais je devais avouer que ma bisexualité était un fait établi depuis longtemps maintenant...Nous faisions la même taille, à quelques centimètres à peine près...il faudrait que je me colle à lui pour vérifier cette information mais je n'étais pas sûr que ça soit la façon la plus "normale" de renouer le contact.

Parce que clairement c'est ce dont j'avais envie. Ce dont j'avais rêvé ces dernières années. Le retrouver, échanger avec lui, réapprendre à le connaître et voir ce qui en découlerait...Je ne pouvais pas nier que mon coeur s'emballait rien qu'en le voyant mais, aussi immature je puisse être parfois, je savais que les sentiments que j'avais conservé au fond de moi étaient destinés à un gamin de 16 ans. Gulf n'était plus ce gamin et je ne savais pas du tout qui il était. Parce qu'il avait forcément changé, tout le monde évoluait au fils des ans et c'était naturel.

Moi même je n'étais plus cet ado peu sûr de lui et instable émotionnellement que j'avais pu être. Oh je ne dirais pas que j'étais la personne la plus confiante de la planète hein, parce que j'avais en permanence des doutes, mais au moins je savais affirmer ce que j'étais et ce que je voulais sans trop me soucier de l'avis des autres. Je ne me sentais plus acculé par le jugement, ni écrasé par les pensées négatives d'une tierce personne. Et en ça, j'avais énormément changé. Le fait de passer ces dix dernières années à l'étranger m'avait pas mal fait évolué aussi, ne serait ce que par mon ouverture d'esprit. En vérité c'était la "décomplexion" de l'Europe face à l'homosexualité ou à la bisexualité qui m'avait permis de me sentir "normal".

J'avais aimé Gulf et je l'aimerai toujours d'une certaine façon mais à l'époque je n'étais pas suffisamment à l'aise pour assumer d'aimer un garçon devant des gens peu tolérant.
Je me rendais compte que je m'étais perdu un instant dans le fils de mes pensées et je reconnectai en l'entendant prononcer le nom de ma soeur. Je souris tendrement, touché d'une certaine façon qu'il se souvienne d'elle. Dans un coin de ma tête je me disais que s'il se souvenait de son prénom c'est qu'il avait dû penser un peu à moi. Je l'espérai...

"Non pas vraiment, on a acheté une maison pour elle en campagne en dehors de la capitale avec une partie de l'héritage de mes parents adoptifs"

En vrai j'essayais d'être concis et de ne pas le souler avec mes histoires mais d'un autre côté j'avais envie de lui raconter tout en détail. S'ils se souvenaient de ma soeur il y avait fort à parier qu'il n'avait pas oublié que le couple qui nous avaient adoptés étaient des personnes âgés. Ils n'avaient peut être jamais remplacé mes parents biologiques mais ils nous avaient aimés et choyés pendant toutes les années qu'on avaient eu la chance de partager ensemble. Chaque jours ils me manquaient terriblement mais je me rassurai en me disant qu'ils s'étaient éteint paisiblement.

"Mon appart' est au troisième" Ne pu-je m'empêcher de compléter lorsqu'il me parla de son étage. Si ça se trouve, vu comment nos retrouvailles se faisaient il habitait l'appart juste au dessus du mien qui sait ! Je le vis observer mes cartons, il semblait réfléchir avant de me demander si je voulais de l'aide. En toute honnêteté ce n'était pas de refus mais ça me paraissait abusif d'accepter. "Je ne voudrais pas te déranger..."

Ceci étant dis, j'avais peur de ne pas avoir d'autres opportunités pour échanger à nouveau après ça. Si ça se trouve, il allait vouloir déménager à l'autre bout de la ville parce qu'il ne voulait plus habiter ici à cause de moi ! Je me mordis un peu l'intérieur de la joue, hésitant.

"...ok mais tu devras me laisser t'offrir un verre pour te remercier" J'avais sorti ça sur un ton jovial et léger alors qu'en vrai j'étais flippé à mort qu'il me rembarre pour ça ! Je préférai attraper un carton pour lui tendre et chopper le mien par la suite histoire de me redonner contenance, lui indiquant de me suivre d'un petit geste de la tête, ouvrant le chemin.
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyDim 9 Mai - 11:49
Meet me halfwayTy & GulfJ’admets être un peu étonné en l’entendant me dire qu’ils vivent séparément. Ils ont toujours été très proches et il a toujours pris soin d’elle, elle étant plus fragile à cause de sa maladie. Mais vivre en campagne est sans doute meilleur pour elle. Je me demande pourquoi lui a décidé de revenir ici. Au fond j’ai ce petit espoir qu’il soit revenu dans l’espoir de me revoir mais je préfère ne pas poser la question, de peur de me faire des idées.

-Je vois…

Je ne sais pas vraiment quoi répondre d’autre. Mais s’il parle d’héritage, c’est que ses parents adoptifs sont décédés. Rien de très étonnant d’un côté, je me souviens qu’ils étaient déjà âgés quand ils les ont adopté. Enfin bon, ils auront quand même bien vécu, je suppose… Il m’informe que son appart’ est au troisième. L’étage d’en dessous. Ca ne m’étonnerait même pas que son appart’ se trouve en dessous du mien mais je préfère ne pas trop y penser pour l’instant. Je me contente de lui proposer mon aide pour porter ses cartons. Vu le nombre qu’il reste à monter, seul il en a encore pour un moment. Il semble d’abord hésiter avant de se raviser et d’accepter en me disant qu’en échange je devais le laisser m’offrir un verre. C’est tellement étrange de discuter ainsi, comme de presque inconnus alors qu’on était si proches par le passé… D’un côté, je ne suis pas sûr qu’aller chez lui soit une bonne idée, j’ai beau lutter contre ce que je ressens, je suis capable de craquer à tout moment. Mais il y a tellement de cartons… Je ne me vois pas le laisser se débrouiller seul. J’attrape donc le carton qu’il me donne, ne me laissant pas vraiment le temps de répondre pour le verre, et me fait signe de le suivre. Je grimpe les étages à sa suite.

-Pas de soucis pour le verre, que je réponds quand même

C’est sûr, trois étage, c’est pas si énorme mais avec un gros carton, c’est déjà moins sympathique. Une fois arrivé chez lui, je dépose le carton là où il me le dit et le suit à nouveau dans le hall. C’est tellement compliqué d’agir ainsi, de faire comme si je ne ressentais plus rien alors que c’est tout le contraire. J’ai terriblement envie de le prendre dans mes bras, de retrouver es lèvres qui m’ont tant manqué ces dix dernières années. Et lui? Est-ce que je lui ai manqué? Est-ce qu’il pensait à moi quelques fois? Mon regard tombe sur ma chevalière. J’ai essayé à plusieurs reprises de m’en séparer, en vain… L’a-t-il remarqué? S’en souvient-il? Je l’ai toujours porté depuis, incapable de m’en séparer. C’est un objet précieux pour moi.

-Pourquoi tu es revenu ici?

Ce n’est pas un reproche, c’est plus sur le ton de la curiosité que je lui demande alors que je dépose mon deuxième carton dans son appartement. Au fond, je dois bien l’admettre, j’aimerais l’entendre me dire que c’est pour moi qu’il est revenu. Mais je rêve sans doute… J’avoue que j’ai un peu peur de sa réponse parce que je sais qu’il ne me répondra sans doute pas ce que je veux entendre...

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyLun 10 Mai - 22:17
Meet me halfwayTy & GulfOui j'avoue je m'étais un peu caché derrière les cartons pour ne pas avoir à soutenir son regard si jamais il me rembarrait pour le verre. Je ne proposai rien de fou hein, tout le monde faisait ça pour remercier quelqu'un qui l'avait aidé non ? Je me sentais un peu con, peut être ça "boire un verre" avait une connotation particulière ? Je ne voulais pas qu'il se dise que je racolai ou quoi ! J'étais nul pour draguer, ça au moins, ça n'avait pas changé du tout. En généralité je "préférai" quand la personne venait à moi directement et que j'avais juste à "rentrer dans le truc" mais si c'était moi qui devait initier quelque chose soyez sûr que c'était merdique !

Je me retins donc d'avoir une réaction inappropriée lorsque au beau milieu des escaliers Gulf approuve l'idée du verre. Je tenais ma chance de le découvrir à nouveau ! Et je ne comptai pas laisser filer. Arrivé à mon appart' je ne peux m'empêcher de m'attarder sur lui quelques instants et je suis surpris de découvrir une certaine chevalière à sa main. Mon coeur s'emballe mais je ne laisse rien transparaitre. Ok il a gardé la bague que je lui ai offert...et alors ? Il l'aime peut être bien voilà tout ! Ca ne veut pas dire qu'il rêve de moi tout les jours...!

En quelques allers retours silencieux mais ponctué par le bruit assourdissant de mon coeur battant à tout rompre, la corvée des cartons prend enfin fin. Je reprend doucement mon souffle en refermant la porte derrière Gulf -oui je l'enferme chez moi ok ?!- et relève les yeux vers lui lorsqu'il me demande pourquoi je suis revenu. Je n'ai pas l'impression que ça soit un reproche ou quoi mais...je ne sais pas quelle est la bonne réponse à cette question. Je m'avance vers la cuisine ouverte, attrapant deux bières dans le frigo pour les décapsuler et en donner une à l'autre garçon. J'avale une grande gorgée avant de m'essuyer la bouche avec le dos de la main.

"On voulait rentrer chez nous" Parce qu'au final même si nous n'avions vécut que 6 ans en Corée, c'était cet endroit qu'on avait toujours considéré comme notre chez nous. Pourtant c'était aussi ici que mes parents étaient morts...mais c'est aussi ici que je l'avais rencontré lui. "...JE voulais rentrer chez moi" Corrigeai-je finalement.

Il est vrai que c'est moi qui avait avancé l'idée de revenir ici. J'avais terriblement besoin de retrouver cette sensation de foyer que je n'avais ressenti qu'en Corée. Ceci étant dis un 'chez soi' ce n'est pas forcément toujours un endroit...

"Qu'est ce que tu fais de ta vie ?" Fis-je en m'asseyant sur la paillasse de la cuisine en lui indiquant le tabouret de bar s'il souhaitait s'asseoir aussi. Oui j'avais carrément décidé de le prendre en otage. Je n'aurai jamais pensé le trouver aussi facilement alors là que le hasard me l'envoyait directement je ne comptai pas rater cette occasion d'en apprendre plus sur sa vie. "Oh et tu vis seul ?" Question somme toute anodine mais pas vraiment innocente je devais bien le reconnaitre : j'avais envie de savoir s'il avait quelqu'un dans sa vie tout simplement...
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyLun 10 Mai - 23:06
Meet me halfwayTy & GulfJe l’observe aller dans sa cuisine et en revenir avec deux bières. C’est assez étrange de me retrouver chez lui comme ça. Et c’est aussi difficile de me retenir de lui poser toutes les questions qui me taraudent depuis des années à son sujet. Ou plutôt LA question surtout. Je me contente donc d’attendre sa réponse sans vraiment savoir où me mettre. Rentrer chez eux? Pourtant c’est sans doute ici qu’ils ont vécu le moins de temps… Ty rectifie en déclarant qu’il voulait rentrer chez lui. C’est peut être idiot mais au fond de moi, j’ai l’espoir qu’il y ait un sous-entendu dans ses paroles. Mais je me fais sans doute des idées… Je ne peux pas m’en empêcher pourtant. Je ne réponds rien, ne sachant pas quoi dire. Il m’interroge alors à son tour, s’installant sur la paillasse de la cuisine, m’indiquant le tabouret de bar pour m’assoir. Qu’est-ce que je fais de ma vie? A part fuir mon père, pas grand chose au final.

-Pas grand chose, je suis devenu mannequin et toi? Tu as trouvé un job ici? A moins que tu sois encore dans les études?

Il a toujours été meilleur que moi dans ce domaine même si je n’étais pas si nul que ça non plus. Mais lui aimait étudier et j’imagine que c’est toujours le cas. Alors que moi… rester assis le cul sur une chaise, c’est pas vraiment mon truc même si je n’étais pas pour autant un mauvais élève. Même si je me suis fait passer pour tel quand je l’ai abordé la première fois… Je souris à ce souvenir mais la voix de Ty me ramène au présent. Est-ce que je vis seul? Je ne peux pas m’empêcher de me demander si c’est un moyen pour lui de se renseigner sur ma vie sentimentale. Bien que de toute façon, vivre seul ne veut pas pour autant dire qu’on est célibataire même si moi, c’est bel et bien mon cas.

-Oui et non, y a mon petit frère qui est là aussi, enfin il est surtout là les week end, il reste sur le campus sinon.

C’est sans doute mieux comme ça même si je continue d’être un peu trop protecteur avec lui. Je fais de mon mieux pour que mon père et mon frère restent loin de lui. Il mérite de pouvoir vivre sa vie comme il le veut. Il n’est pas fait pour ce monde dans lequel mon père a voulu nous entraîner. J’hésite quelques secondes avant de compléter.

-Il n’y a que lui et moi, on a rarement de la visite, la plupart du temps il ramène juste ses amis.

Sous-entendus: je n’ai personne dans ma vie. Même si je me garde bien de le dire à voix haute. Après tout je me fais peut être des idées… Pourtant j’espère que je ne me trompe pas. C’est tellement difficile de rester là, assis non loin de lui, sans pouvoir le toucher comme je le faisais avant. Mon regard dérive à plusieurs reprises sur ses lèvres mais je détourne aussitôt le regard, gêné.

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyLun 10 Mai - 23:32
Meet me halfwayTy & GulfBien sûr que j'avais envie de savoir s'il avait quelqu'un dans sa vie. Alors, même si j'utilisai des questions détournées pour le savoir, ça se valait quand même. Je ne sais pas ce que je penserai si jamais il me disait qu'il voyait quelqu'un. Après tout, je n'avais aucuns droits de regard sur sa vie puisque je n'en faisais plus parti depuis bien longtemps et puis, moi je voulais surtout qu'il soit heureux. Même si ça voulait dire qu'il l'était sans moi.

J'avais réalisé tardivement, que j'avais passé ces 10 dernières années à essayer de trouver chez mes partenaires ce que je ressentais auprès de Gulf lorsque nous étions jeunes. Je mentirai si je disais que je n'avais pas connu le bonheur sans lui. J'avais été heureux, mais jamais pleinement, ça c'était certain.
Je dois avouer que je fus légèrement surpris lorsqu'il m'annonça être mannequin...surprit et aussi étrangement curieux...Je sais déjà que j'allais stalker toute la nuit ses profils publics histoire de...!

"Woh mannequin c'est quelque chose dis donc..." Commentai-je bêtement. "...enfin ce n'est pas très étonnant" Il était séduisant et même si je ne le voyais pas sous tout ses vêtements...je devinais qu'il avait un corps taillé pour le job quoi. Je déglutis d'ailleurs en pensant à tout ça...fallait que je reste concentré ! "J'ai fait transféré mon dossier à la fac pour poursuivre mes études de vétérinaire" Je repris une gorgée de ma bière. "Et j'ai trouvé un boulot dans un bar en parallèle"

Certes j'avais un peu de sous de côté mais pas non plus de quoi faire des folies donc bosser était un bon compromis. Surtout que ça me permettrait de me familiariser de nouveau avec les gens d'ici.
Mon coeur rata d'un battement lorsqu'il me dit qu'il vivait plus ou moins seul...Euh ça voulait dire quoi ça au juste ? Union libre ? Homme volage ? Heureusement il rajouta bien vite qu'il partageait entre autre son appartement avec son petit frère les week-ends...ce qui me rassura drôlement. Il ajouta en suite qu'il n'y avait que lui, insistant même bien sur ce point là...ce qui me laissait penser qu'il ne fréquentait personne.

"C'est bien" Commentai-je avant de me rendre compte que ça pouvait être mal perçu. "Enfin pas que vous ne receviez personne hein ! Mais que tu vives avec lui...c'est...cool" Roh, comment passer pour un crétin en moins de deux !

Malia serait là, elle me traiterait de gros naze. Et c'est bien ce que j'étais : un gros naze ! En même temps c'était compliqué...nous avions été si proches, à tout partager et là...étrangement nous ne pouvions pas être plus éloignés qu'en cet instant. Il était là devant moi mais paradoxalement ce que je voyais aussi c'était les années qui c'étaient installées entre nous. Mon coeur s'emballait tout le temps quand je croisais ses yeux et j'étais totalement curieux de savoir si mes lèvres épousaient toujours aussi bien les siennes mais...tout ça c'était aussi biaisé par le fait que le passé se mêlait à l'instant présent.

"Et ta famille...enfin je veux dire...'le reste', tout vas bien ?" Repris-je pour me concentrer un peu sur une conversation plutôt que de m'égarer. Je savais qu'il avait toujours eu une relation particulière avec son père mais je pense que notre rupture avait dû créer pas mal de problèmes de ce côté là. Car je me souvenais que le Gulf de mon adolescence était déjà un ado un peu rebelle et virulent face à l'autorité.
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyLun 10 Mai - 23:49
Meet me halfwayTy & GulfPas très étonnant? Comment ça? Est-ce qu’il veut parler de mon physique? Sans doute… Est-ce que je l’attire toujours? J’efface aussitôt cette question de mon esprit. Si je suis devenu mannequin, c’est plus parce que l’occasion s’est présenté et que j’avais besoin d’argent.

-C’est pas le job de mes rêves mais ça s’est présenté quand j’avais besoin d’un boulot alors…

Il m’informe qu’il a fait transférer son dossier étudiant pour poursuivre ses études de vétérinaire ici. Véto hein… Oui, ça lui correspond bien, il a toujours adoré les animaux en plus. Enfin pas que je les aime pas hein, ce n’est pas ce que je veux dire mais ça lui colle bien quoi. Visiblement il est aussi barman. Bizarrement, c’est pas le job dans lequel je le voyais, même à mi-temps mais j’imagine que les choix ne sont pas nombreux.

-Ca te correspond bien, que je me contente de répondre

Il m’interroge ensuite pour savoir si je vis seul. A vrai dire, j’ai vécu plusieurs années avec mon petit frère, enfin demi-frère pour être exact vu qu’on n’a pas la même mère mais ça ne change rien pour moi. Il est bien plus mon frère que l’aîné de la fratrie. Mais maintenant qu’il est à la fac, c’est plus simple d’avoir une chambre sur le campus. A sa réponse, bien qu’il se rattrape aussitôt, je me demande s’il n’a pas dit ça parce que ça signifie que je n’ai personne dans ma vie, même si ce n’était sans doute pas intentionnel. Il faudrait que j’arrête de me faire des idées mais je ne peux pas m’en empêcher, tout comme je ne peux pas m’empêcher de glisser le regard sur ses lèvres bien trop souvent pour qu’il ne s’en rende pas compte. Je me raidis dès qu’il commence à parler du reste de ma famille.

-J’ai passé trois ans en Thaïlande chez ma tante, avec ma soeur, peu de temps après ton… quand j’avais seize ans.

Je me suis repris au dernier moment, ne sachant pas vraiment si le dire à voix haute était une bonne idée.

-Je suis revenu l’année de mes 19 ans, j’ai pris mon petit frère avec moi suite à sa fugue et je nous ai trouvé un petit appartement, on a changé entre temps. C’est aussi cette année que je suis devenu mannequin. Ma tante et ma soeur vont bien, mon petit frère aussi.

J’évite de parler du “reste” tout simplement car je ne tiens pas à parler d’eux, encore moins avec lui. Surtout qu’ils sont tous deux la raison de notre “séparation” même si elle n’a pas été “officielle”. Même si ce n’est pas mon frère qui nous a surpris ce jour là, c’est lui qui a informé notre père de notre relation alors je le tient tout autant responsable. Il est le digne fils de son père, exactement le même et je le déteste d’autant plus.

-Et toi? Comment va Malia?

J’évite de parler de ses parents adoptifs, j’ai bien compris qu’ils n’étaient plus de ce monde.

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyMer 12 Mai - 13:40
Meet me halfwayTy & GulfEst ce que j'avais vu qu'il regardait mes lèvres ? Oui. Bien sur. Mais j'étais trop peureux à l'idée de lui demander pourquoi il faisait ça. Imaginez un instant que j'ai un truc coincé entre les dents ou que j'ai mal essuyé mon dentifrice ?! Bien entendu j'avais aussi cette petite voix qui me disait que peut être, peut être !...il s'imaginait les embrasser. J'en déglutissais difficilement à cette pensée. D'ailleurs je ne sais pas comme je pourrais réagir si on venait à s'embrasser -ce qui m'étonnerait beaucoup quand même !- parce que...même si au fond on s'était connu de la façon la plus fusionnelle qu'il soit, à l'heure actuelle et depuis ces dix dernières années nous n'avions plus rien partagé.

L'attirance était là, c'était indéniable. Je sentais son corps électriser le mien alors que nous étions à plus d'un mètre l'un de l'autre. Mais d'un autre côté est ce que ce n'était pas juste de la nostalgie ? L'envie de retrouver un sentiment très puissant qui m'avait parfaitement manqué pendant tout ce temps ? Je ne sais pas. Et je n'avais pas envie de causer du tord à Gulf en me lançant dans un truc sans en être sûr...Surtout qu'en plus je ne savais pas quel était son ressentis vis à vis de moi. Il avait gardé ma bague mais si ça se trouve il avait oublié que c'était moi qui lui avait offert ou alors peut être que c'était une façon de se rappeler à quel point j'avais été lâche à l'époque ?

Enfin pas lâche...mais jeune dirons nous, et trop fragile. Maintenant et les années ayant fait leur oeuvre je pouvais aisément affirmer à voix haute être attiré par les hommes, ce qui n'était clairement pas le cas à l'époque. Ceci étant dis, je n'avais fréquenté que lui dans ma vie. En vérité...l'idée même d'embrasser un autre homme m'avait paru compliqué étant donné que ça me rappelait sans cesse ma relation avec lui. J'avais donc passé ces dernières années à fréquenter des femmes tout en étant attiré par des "simili de Gulf" qui m'apparaissait parfois.

"Après mon départ" Complétai-je. "Tu peux le dire tu sais" Ma voix était douce, un petit sourire pauvre pour seul consolation à lui offrir. "C'est bien que tu te sois occupé de ta famille, c'est important et je suis content qu'ils aillent bien"

Il avait ostensiblement évité de parlé de son père et de son grand frère mais je savais qu'il n'avait jamais été spécialement proche du premier et qu'il ne partageait pas les mêmes convictions que le second donc...Et puis, je pense que sa relation avec son père n'avait pas dû s'améliorer avec le temps.

"Malia va bien merci, elle est relativement stable au niveau de sa santé même si elle peut rechuter très rapidement...c'est d'ailleurs pour ça qu'on a préféré prendre une maison en campagne, comme ça elle peut se reposer au grand air et venir sur la capitale quand sa lui chante chez moi" Après tout, il est vraiment que nous n'avions quasiment jamais été séparé bien longtemps...à par quand j'avais vécut avec mon ex mais là encore on se voyait régulièrement. "Nos parents adoptifs sont décédés fin d'été dernier donc c'est de nouveau juste elle et moi" Bien sur nous étions triste de les avoir perdu, en toute honnêteté...ils nous avaient certainement sauvés tout les deux en nous offrant de nouveau un foyer et de l'amour. Mais j'étais surtout ravi qu'ils aient vécut une vie heureuse et remplie comme ils l'avaient fait et qu'ils soient morts paisiblement de vieillesse. Je souhaitai ça à tout le monde. "C'est quand même fou qu'on soit voisins !" Commentai-je encore halluciné de cette situation improbable. J'avalai une gorgée de ma bière avant de reprendre dans un sourire des plus sincères. "...Mais je suis content de te revoir, ça me fait très plaisir" Plus que ça même mais bon !
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyMer 12 Mai - 14:04
Meet me halfwayTy & GulfJe sais bien que je peux le dire, c’est juste… Je ne sais pas… Je préfère ne pas relever du coup. Oui, enfin je me suis surtout occupé de mon frère surtout, ma soeur étant restée en Thaïlande avec ma tante. Elle est très bien là-bas, loin de notre enfoiré de père. Ca me rassure qu’elle ait grandit loin de lui. Je l’écoute ensuite me parler de sa jumelle, m’expliquant qu’elle va bien, qu’elle est stable même si elle peut rechuter rapidement, d’où le choix de prendre une maison en campagne. C’est sûr, l’air est quand même plus pur qu’en ville. Mais je dois bien avouer que ça fait bizarre de savoir qu’ils vivent séparément, ils ont toujours été collés l’un à l’autre ou presque. Je ne dis pas ça comme un reproche, bien au contraire. C’est juste étrange.

-C’est le principal si elle va bien, que je réponds

Il m’apprend que leurs parents adoptifs sont décédés en fin d’été dernier, les laissent seuls à nouveau. Mais désormais ils sont assez grands pour se débrouiller et de ce que je me souviens, ils était déjà âgés quand ils les ont adopté donc… ils ont dû avoir un belle vie, j’imagine. J’acquiesce simplement, ne sachant pas vraiment quoi dire. Ty reprend en déclarant que c’est fou qu’on soit voisins. C’est sûr que je ne m’y attendais pas, déjà que je pensais ne jamais le revoir… Alors le revoir mais en plus apprendre qu’il vit à l’étage d’en dessous… Je sens mon coeur s’emballer lorsqu’il me dit qu’il est content de me revoir, que ça lui fait très plaisir. Moi aussi ça me fait très plaisir et croyez moi, j’ai bien du mal à me contenir pour ne pas le prendre dans mes bras. J’ai envie de pouvoir le toucher à nouveau, de redécouvrir son corps qui, tout comme le mien, a bien changé en dix ans. J’ai envie de glisser mes mains dans ses cheveux qui sont bien plus longs qu’à l’époque. Je veux redécouvrir le goût de ses lèvres… Mais je me retiens. Après tout, si l’attirance est toujours là, je ne sais plus grand chose de lui au final. Et pourtant, ça ne m’empêche pas d’avoir envie de nous donner une nouvelle chance… Même si je garde une légère rancune qu’il se soit éloigné aussi facilement à cause de mon connard de père. Mais nous étions jeunes et je sais que ce n’était pas simple pour lui… J’ai tellement envie de reprendre à zéro avec lui…

-C’est vrai, c’est assez dingue… Mais moi aussi ça me fait plaisir, vraiment plaisir. Tu m’as manqué…, je murmure presque ces derniers mots, détournant le regard, gêné.

C’est la vérité, j’ai passé dix ans à espérer le revoir. Dix ans à essayer de l’oublier dans les bras d’inconnus… En vain. Si j’ai parfois des relation d’un soir, je n’y prends guère de plaisir, ce n’est pas comme avec lui. En dix ans, rien n’a changé pour moi, j’ai beau ne plus vraiment le connaître, ça ne change rien. C’est lui que je veux et personne d’autre...

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyMer 12 Mai - 16:03
Meet me halfwayTy & GulfJ'aurai pu ne pas lui dire tout ça et juste le lui faire comprendre mais...il me semblait important de lui souligner que j'étais content de le revoir. Ravi ou heureux serait un terme plus approprié mais je ne voulais pas non plus l'envahir avec mes sentiments confus ou quoi donc je préférai rester soft dans mes paroles. Pourtant j'ai l'impression que cet "aveu" fait plaisir à l'autre garçon puisqu'il ne perd pas son temps pour me dire que lui aussi il est content de me revoir. Je dois avouer que je suis heureux de l'entendre dire ça et que je ne peux m'empêcher de me mordiller la lèvre inférieur dans un petit sourire un petit stupide.

Mais ce qu'il dit par la suite me fait encore plus palpiter le coeur, lui qui était déjà en proie à une agitation excessive depuis que j'avais croisé son regard. Je lui avais manqué. Lui aussi m'avait manqué, beaucoup. C'est con hein, après tout ce n'était "que" une amourette de lycée, un idylle comme tant d'autres sûrement mais...Gulf avait quand même laissé une empreinte indélébile dans ma vie. Je mentirai si je disais que j'avais passé ces dernières années à penser à lui jours et nuits mais...je devais reconnaître que j'avais souvent eut des pensées à son égard.

Plus d'une fois je m'étais demandé s'il avait eu son diplôme, s'il avait passé une bonne journée, si il avait décidé d'aller à l'université. Des questions sommes toutes anodines, ponctuées par quelques "est ce qu'il pense à moi parfois ?" "est ce que je lui manque ?" "est ce que je vais le revoir ?"...Finalement c'était des questions qui revenaient assez souvent je devais bien l'avouer. Alors qu'il me dise clairement que je lui avais manqué...forcément ça me faisait quelque chose. Je notai d'ailleurs qu'il avait l'air gêné puisqu'il avait détourné le regard en disant cela et je ne pu que le trouver craquant.

Je savais qu'il était le genre de personne relativement sûr de lui et de ce qu'il pensait...en tout cas à l'époque c'est comme ça qu'il était ! Donc le voir hésitant, presque mal à l'aise c'était...mignon. Je me grattai l'arrière de la nuque, un peu bêta.

"Toi aussi tu m'as manqué" Lui fis-je d'un ton un peu plus affirmé.

Ok ok je n'étais pas le maître du contrôle de soi ou quoi mais ça...je pouvais lui avouer sans trop sourciller. Pour le sortir de sa gêne je ne pu m'empêcher d'afficher un grand sourire, me sentant d'humeur taquine.

"Je ne me souvenais pas que tu savais détourner le regard" Je pouffai doucement, moqueur mais pas trop, voulant juste l'amuser. Il avait été le genre d'adolescent que tout le monde appréciait tant il était naturellement charismatique. C'est d'ailleurs ça qui m'avait fait le remarquer assez vite, même si je n'étais pas spécialement un grand fan de lui au départ. "Je me souviens de cette fois où tu avais tenu tête au prof parce qu'il avait été injuste envers un autre élève en difficulté..." Je souris, amusé par ce souvenir remontant de je ne sais où. "...la classe t'avait presque applaudi et je t'avais trouvé tellement arrogant" Je roulais des yeux...c'était l'époque où je ne l'aimai pas trop. "Mais bon, ils avaient raison tu avais la classe" Admis-je en levant ma bière pour le "féliciter".
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyMer 12 Mai - 16:21
Meet me halfwayTy & GulfCe n’est pas dans mes habitudes de me sentir gêné mais avec lui, c’est différent. Parce que même s’il dit qu’il est content de me revoir, est-ce que pour autant je lui ai manqué? J’admets me sentir rassuré lorsqu’il me répond que moi aussi je lui ai manqué. A-t-il eu d’autres relations? Ou comme moi, il n’a jamais pu retrouver une relation stable? Au fond, je ne suis pas sûr de vouloir le savoir, je serais capable de détester cette personne sans même la connaître… La détester pour avoir partagé une période de sa vie alors que j’en étais sortis bien malgré moi… J’efface cette pensée de mon esprit tandis que Ty reprend la parole pour venir me taquiner, faisant resurgir un souvenir du passé, à cette période où nous n’étions pas encore ensemble bien que je l’avais déjà remarqué depuis longtemps. J’admets ne pas vraiment me souvenir de ce moment, ce n’était pas rare que je joue les “héros” comme les autres le disaient si bien. Mais j’ai horreur de l’injustice et même si je ne me souviens pas vraiment de ce moment, je me souviens très bien de ce prof, un vrai con.

-Ce prof était un con, je n’allais pas resté sans rien faire. Je me fichais bien d’attirer le regard des autres, le seul dont je voulais attirer l’attention ne m’appréciait pas, que je réponds avec un sourire

Je parle bien évidemment de lui. Comme je l’ai dis, à cette époque, je cherchais déjà un moyen de l’aborder, à défaut de trouver, j’essayais au moins d’attirer son attention même si clairement, je n’avais pas défendu cet élève juste pour ça. J’étais pas le meilleur élève mais c’est vrai que j’étais populaire même si d’autres évitaient de m’approcher. Même si j’avais fait en sorte de cacher mon lien de parenté avec le boss de ce clan mafieux, certains avaient des soupçons. Pourtant, au contraire de mon frère, j’étais du genre ouvert et clairement pas froid et distant. Bien au contraire, mais bon.

-Il m’en aura fallu du temps pour trouver comment t’aborder.

A tenter de jouer les mauvais élèves pour qu’il m’aide alors qu’au final, je passais plus de temps à l’observer qu’à écouter ce qu’il disait… Et j’ai finalement trouver le courage de l’inviter à sortir. Ca me paraît si loin maintenant… J’aurais tellement aimé naître dans une famille normale, ainsi peut être qu’il ne se serait pas éloigné de moi. Même s’il avait déménagé, on aurait pu garder le contact et il aurait pu revenir faire ses études ici… Mais on ne peut pas changer le passé. J’ai beau ne plus savoir grand chose de lui, j’ai ce sentiment qu’il n’a pas tant changé que ça, mûrit sans doute. Après tout on a tous les deux grandis mais je suis sûr qu’il reste le même garçon que j’ai aimé et que j’aime toujours. Et je compte bien tout faire pour avoir une nouvelle chance avec lui.

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyMer 12 Mai - 23:43
Meet me halfwayTy & GulfIl fallait le reconnaitre, au départ, je n'étais clairement pas "fan" de Gulf. Déjà parce que je le trouvais trop "m'as tu vu". A l'époque j'étais plutôt discret et un poil introverti. En fait, je ne faisais le "rigolo et le couillon" que lorsque j'étais entouré de personnes proches donc en sommes de ma jumelle ou de mes potes. L'autre garçon n'en faisait clairement pas parti à ce moment là. J'avais entendu quelques rumeurs à propos de sa famille et je devais bien avouer qu'avec mon passif...ça m'avait pas mal refroidi.

Ceci étant dis, je ne pouvais pas nier, maintenant, avec le recul, qu'il m'avait toujours intéressé. Je me revoyais parfaitement l'observer de loin, le regarder vivre et jouer le "robin des bois" des opprimés avec une certaine attention. Malia m'avait souvent fait la remarque du fait que je lui prêtai peut être "un peu trop" d'attention justement mais je n'en avais pas fais cas. Enfin...jusqu'à ce qu'on commence à se rapprocher.
Je souris aux paroles du Thaïlandais, ne pouvant m'empêcher de rire doucement. C'est vrai qu'on ne pouvait pas lui reprocher de ne pas avoir été "persistant". Après tout, il m'avait presque fait le coup du pauvre petit étudiant en galère pour que j'accepte de lui donner des cours particuliers. Cours pendant lesquels ils n'étaient pas très actif et volontaire hein.

"Tu étais un élève peu conciliant" Lui fis-je remarqué, un sourire amusé flottant sur le visage. "C'est d'ailleurs à cette époque très précise que j'ai su que je ne voudrais jamais être prof" Rigolai-je.

C'est vrai, je ne m'en cachai pas j'avais toujours été -et j'étais toujours- ce qu'on appelait "une tête". J'aimai apprendre, me cultiver, me triturer le cerveau au milieu des bouquins mes lunettes posées sur le nez. Et Gulf avait parfaitement joué la carte des études pour m'aborder. Stratégie payante bien que j'ai facilement compris au bout de quelques séances qu'il ne s'intéressait guère aux cours hein.
Je me perdis un instant dans ses souvenirs agréables tout en le regardant. J'étais heureux qu'on arrive à parler de cette façon là. J'avais tellement peur qu'il ne puisse jamais vraiment avoir envie de passer des moments avec moi un jour. Je sursautai légèrement lorsque la sonnerie de mon téléphone s'enclencha, je fis un sourire d'excuse à l'autre homme avec de répondre. Il s'agissait de Théo, un très bon ami français que j'avais rencontré à la fac. Un de mes amis les plus proche en vérité.

J'expliquai rapidement -et en français- au garçon que j'étais un peu "débordé", créant bien entendu la curiosité instantanée chez le frenchie. J'avoue que je ne pu m'empêcher de lui parler de Gulf brièvement, le regardant en racontant cet incroyable coup du destin à mon ami. J'écourtai cependant rapidement la conversation, promettant de rappeler rapidement -et avec des "nouvelles croustillantes" dixit mon pote- afin de me concentrer uniquement sur l'homme en face de moi.

"Désolé, un ami qui voulait savoir si j'étais bien installé" Y avait de ça aussi...mais pas vraiment ! Je notifiai l'heure sur mon téléphone. "...tu as déjà mangé ? Enfin si tu veux rester manger quoi. Je n'ai pas mes cartons de déballés mais on peut se commander un truc, en remerciement de ton aide..." Et puis pour passer un peu plus de temps avec lui occasionnellement mais bon ! "A moins que tu aies des choses de prévus ou quoi !"
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 13 Mai - 0:00
Meet me halfwayTy & GulfPeu conciliant… En même temps, à la base c’était simplement une excuse pour me rapprocher de lui. Enfin, surtout de pouvoir au moins lui parler. Alors oui, au final les cours… ça m’intéressait pas, c’est lui qui m’intéressait!

-C’est pas ma faute si le prof était aussi canon…

Je me rends compte que ma réponse peut clairement donner l’impression que je le “drague” à nouveau. Je n’ai pas réfléchi en disant ça mais… d’un autre côté ce n’est pas si grave. Parce que c’est la vérité et que je le pense toujours. Mais je n’ai pas le temps d’ajouter autre chose que son téléphone sonne et qu’il se met à parler en… en quoi d’ailleurs? Oui bon je ne connais pas toutes les langues hein. Je crois que c’est du français mais vu que je ne l’ai jamais appris et que je ne crois pas en avoir déjà entendu… Voilà quoi. Je l’observe donc discuter, je crois d’ailleurs l’entendre prononcer mon nom mais c’est bien la seule chose que je comprends. Il finit par raccrocher, s’excusant en disant que c’était un ami qui voulait savoir s’il est bien installé. Il devait y avoir autre chose puisque je suis sûr d’avoir entendu mon nom mais bon, je ne vais pas l’embêter avec ça. Il me demande alors si j’ai déjà mangé. Vu que je venais juste de rentrer d’une séance photo quand je l’ai vu, pas vraiment. Clairement je n’avais pas envie de m’attarder avec l’autre chieuse.

-Je n’ai rien de prévu, j’ai fini pour la journée, que je réponds

Encore heureux parce que cette séance était pas de tout repos hein… Et puis moi aussi j’ai envie de passer un peu plus de temps avec lui. Même si plus les minutes passent et plus c’est dur de ne pas craquer. Il est si proche, je n’aurais qu’à m’avancer un peu et… Non, je ne dois pas craquer! Pourtant j’en ai terriblement envie. J’ai rêvé tellement de fois que je le retrouvais, que nous étions à nouveau ensemble… Je sais que je ne dois pas précipiter les choses mais… c’est tellement dur.

-Ca me ferait plaisir de passer plus de temps avec toi, que j’ajoute finalement

Plus que ça même. Je n’arrive pas à effacer les souvenirs qui m’assaillent. Je revois nos baiser et ça devient compliqué de ne pas regarder ses lèvres, tellement tentantes.

-Qu’est-ce qui te tente?

Et je parle biensûr au niveau bouffe hein… Même si j’admets que j’aimerais aussi savoir à quoi il pense, est-ce que lui aussi a du mal à ne pas craquer? Est-ce qu’il ressent la même chose que moi? Je l’espère, je dois bien l’avouer...

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 13 Mai - 19:00
Meet me halfwayTy & GulfLorsqu'il me dit qu'il me trouvait sexy je ne peux que me sentir légèrement gêné. Même si c'est assez particulier à entendre parce que je ne sais pas au final s'il le pense toujours aujourd'hui. Je sais que j'ai changé, je suis forcément plus grand et plus "carré" qu'autrefois ou j'avais tendance à être relativement chétif. Aujourd'hui je suis bien plus musclé même si je ne suis pas "Monsieur Gonflette" non plus hein et bien sur : j'ai les cheveux longs. A dire vrai j'avais commencé à les laisser pousser tout simplement par flemme de les faire couper et...finalement j'avais aimé les avoir comme ça. Malia râle d'ailleurs tout le temps en disant que j'ai des cheveux plus brillant qu'elle, ce qui m'amuse beaucoup.

Je n'ai cependant pas le temps de réfléchir plus à mon apparence et à ce qu'en pense Gulf que mon téléphone sonne. Quelques minutes suffisent pour donner quelques infos à mon ami en français sur ma rencontre improbable avant de redonner toute mon attention à l'autre garçon. Je m'excuse avant d'oser lui proposer de rester manger avec moi. Clairement c'est une idée toute pourrie parce que à part le comptoir de la cuisine et les gros meubles, l'appartement entier est un carton vivant quoi. Mais je n'ai pas spécialement envie d'arrêter là notre rencontre et j'aimerai pouvoir le retenir encore un peu.

Bon, en toute honnêteté lorsqu'il me dit qu'il n'a rien de prévu et qu'il serait content de passer un peu plus de temps avec moi je me contiens vraiment pour ne pas afficher un air totalement con. A la place je me contente d'hocher bêtement la tête avec un sourire gêné...ce qui revient à peu près au même je crois. Je bug quelques instants lorsqu'il me demande ce qui me tente...et je ne peux m'empêcher de déglutir. Je dois bien reconnaitre que c'est une question qui fait tourner mes méninges à milles à l'heure. En vrai...il y a pleiiins de choses qui me tente et pas forcément de la bouffe.

"Du Thaï" Que je répond du tac au tac sans prendre le temps de réfléchir. Je me rend compte après coup que ça peut faire un peu racoleur comme réponse hein ! Je dois sûrement m'empourprer légèrement avant de me reprendre. "Ca fait longtemps que je n'ai pas mangé thaï" Voilà comme ça, c'était quand même mieux comme formulation !

Je me dépêchai de masquer mon trouble en regardant les livraisons de restau thaï sur mon smartphone. Je trouvais un restaurant bien noté et je descendais de la paillasse pour le montrer à Gulf.

"Celui là, à l'air pas mal, qu'est ce que tu en dis ?" Je n'avais pas forcément remarqué sur l'instant mais du coup...je m'étais glissé juste à côté de lui. C'était bien plus proche qu'avant hein...Je déglutis en levant mes yeux vers les siens, le téléphone fermement serré dans la main. "...un truc qui te donnerais envie...peut-être...?" Pourquoi je me mettais à bégayer comme un con hein, c'était que la bouffe ! "...un pad thaï c'est bien..."
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 13 Mai - 19:34
Meet me halfwayTy & GulfJe dois bien admettre que je ne m’attendais pas à sa réponse, même si je me doute qu’il parle de bouffe mais… même lorsqu’il reprend pour “préciser” un peu plus, je ne peux pas m’empêcher de penser que ce qu’il rajoute se prête tout aussi bien à ce genre d’idées… Après tout, ça fait des années qu’il est partit. J’hésite quelques secondes, me demandant si c’est un peu trop tôt pour le taquiner mais alors que je me décide finalement, Ty se rapproche de moi pour me montrer son téléphone. Il est bien plus proche maintenant et c’est d’autant plus difficile de résister à l’envie de le toucher. J’ai d’ailleurs bien du mal à me concentrer en le sentant si proche de moi, d’autant plus que je fixe ses lèvres tandis qu’il parle sans vraiment réussir à écouter ce qu’il dit. Je me donne une claque mentale pour me concentrer. Sauf que c’est pas mieux parce que c’est pile à ce moment qu’il me demande si un truc me ferait envie et clairement, je me retiens de lui répondre “toi”. Et pourtant, j’ai tellement envie de lui faire savoir que je ne l’ai jamais oublié, que je l’aime toujours et que j’aimerais pouvoir reprendre à zéro avec lui. Tandis que je me débats avec mes pensées, il me propose un pad thaï.

-Euh oui oui, un pad thaï, c’est bien…

Bordel, je ne sais pas si c’était une si bonne idée de rester, j’ai tellement envie de le prendre dans mes bras, de goûter à nouveau ses lèvres. De pouvoir le toucher. Il semble bien plus musclé qu’avant ce qui n’est pas très étonnant. On avait que quinze ans à l’époque. Il est d’autant plus sexy qu’avant et… J’essaie de me concentrer, d’effacer ces pensées de mon esprit mais… Je n’y arrive tout simplement pas. Ca fait si longtemps que je rêve de le retrouver, de le revoir, de pouvoir recommencer avec lui. Je ne veux pas laisser passer cette occasion. Mais est-ce que lui m’aime toujours? Même s’il est heureux de m’avoir retrouvé, même s’il a avoué que je lui ai manqué, ça ne veut rien dire. J’observe ma chevalière quelques secondes, me demandant s’il l’a remarqué. Ce que je vais faire est peut être stupide, peut être que ce n’est pas une bonne idée mais… J’ai besoin d’en savoir plus, ne serait-ce que si j’ai toujours une chance de recommencer avec lui.

-Tu t’en souviens?

Je tends ma main droite vers lui, lui désignant la chevalière à mon doigt. Je n’ai jamais pu m’en séparer et je n’ai jamais cessé de la porter. Pourtant je me souviens à quel point c’était dur chaque fois que je la voyais, parce que je pensais à lui et qu’il me manquait terriblement. Pourtant je continuais de la porter, c’était devenu un objet précieux à mes yeux, ça l’était déjà lorsqu’il me l’a offert mais ça l’était encore plus après son départ.

© 2981 12289 0
Asano Ty
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] Ekbc
AVATAR : Booboo Stewart by Hanbin
POINTS : 34
MESSAGES : 132
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 13 Mai - 23:14
Meet me halfwayTy & GulfJe me sentais totalement con à lui montrer mon téléphone alors qu'en fait ça me faisait buguer à mort d'être si proche de lui. Mon bras touchait presque le sien quoi. Et c'était n'importe quoi. N'importe quoi de se mettre dans un tel état d'agitation mentale juste parce que je m'étais un peu rapproché de lui. Ce n'était rien ! Renouer le contact s'avérait bien plus dur que ce que j'aurai pensé en toute honnêteté. Quand il m'était arrivé d'y penser je m'étais imaginé plus confiant, plus sûr de moi et surtout bien plus décontracté.

J'avais juste pensé qu'il suffisait de parler, de passer du temps ensemble et d'espérer recréer une relation qu'elle quelle soit. Mais je n'avais pas prévu d'être aussi perturbé en le voyant. De me souvenir avec autant de précision de détails insignifiants des moments ou nous avions été ensemble. Comme de la couleur du t-shirt qu'il portait lors de notre premier rencart. Ca me paraissait tellement stupide. C'était Gulf, le garçon qui m'avait retourné le coeur, ce même garçon avec qui j'avais partagé un an de ma vie. Celui qui m'avait hanté pendant 10 ans.

Mais ce n'était pas lui non plus. En tout cas, plus tout à fait...je ne savais plus trop ! Tout se mélangeait dans ma tête et je ne plus trop si ce que je ressentais maintenant était dû à "autrefois" ou à "maintenant". Je sursaute presque lorsqu'il répond à ma question et je remarque à peine la façon évasive dont il me répond étant moi même trop perturbé. J'approuve de la tête, un peu bêtement en me contentant de valider notre commande sur l'application.

Je relève la tête vers le thaïlandais lorsqu'il me demande si je me souviens. Il me montre sa main et précisément...ma chevalière. Enfin, la sienne. Je ne peux m'empêcher d'approcher ma main à mon tour, frôlant la sienne sans trop y faire attention pour passer mon index sur la bague avant de reprendre ma main dans un petit sourire d'excuse.

"Bien sur, c'est moi qui te l'ai offerte" Répondis-je simplement. "Je l'avais acheté un petit bouiboui de rue tout pourri" Rigolai-je en me rappelant. "Mais je l'avais trouvé joli et...je trouvai que le loup ça t'allait bien..." C'était aussi mon animal préféré car je le trouvai fascinant mais bon, ça n'avait pas grand importance. "...solitaire mais toujours entouré de sa meute"

Oui ça le représentait bien. Lui qui savait si bien s'occuper de lui même et s'assumer seul depuis tout le temps bien qu'il soit toujours solidaire avec ses frères et soeurs et parfaitement entouré par une tonne d'amis. C'était comme ça que je le voyais à l'époque.

"Je ne pensais pas qu'elle durerait aussi longtemps" Commentai-je.

Bon en vérité ce que je ne croyais pas c'est qu'il la garde toutes ses années mais j'évitais de lui dire. J'avais d'ailleurs un tatouage en rapport avec cette bague...une patte à l'arrière de mon bras gauche. C'était un peu de mon "loup" préféré que j'avais marqué sur ma peau.

"Elle te va bien" Que dire de plus ? Que j'étais content de me dire qu'il avait gardé de bijou aussi longtemps ? Je n'oserai jamais...surtout que je trouvais ça déjà déplacé de le "draguer" -enfin on pouvait pas vraiment appeler ça de la drague hein !- alors que c'était moi qui l'avait quitté. Je passai la main dans mes cheveux les rabattant derrière mes oreilles. "Du coup, tu as totalement arrêté tes études ?" Trouver un sujet de conversation en attendant que la livraison arrive me semblait être une bonne idée pour éviter d'avoir des pensées mal avisées. "Ca fait quoi d'être mannequin du coup ?" Il devait sans cesse être sollicité...et être le centre d'intérêt de beaucoup de gens du coup...
© 2981 12289 0
Thanapat Gulf
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? : +18 Meet me halfway [Gulf] 5ae23ed33503abe4576440038ae95a7ddf4cb03a
AVATAR : Naret Phromphaophan (Pavel)
POINTS : 0
MESSAGES : 127
NOUS A REJOINT LE : 03/05/2021
AGE : 26
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] EmptyJeu 13 Mai - 23:36
Meet me halfwayTy & GulfIl s’en souvient… En même temps, j’aurais été un peu déçu si ça n’avait pas été le cas… C’est tout de même lui qui me l’a offerte après tout. Je l’écoute me dire qu’il trouve que ça me correspond bien, enfin que ça me correspondait bien en tout cas. J’imagine que c’est toujours plus ou moins le cas… Il me dit qu’il ne pensait pas qu’elle durerait aussi longtemps. C’est vrai que ça fait tout de même dix ans… Mais bon, faut croire qu’elle est de bonne qualité au final.

-J’en ai toujours pris soin, je n’ai jamais cessé de la porter…

C’est la vérité mais au fond, je crois que j’essaie aussi de lui faire comprendre que je ne l’ai jamais oublié, qu’il compte toujours autant pour moi. Il me dit qu’elle me va bien, c’est déjà ce qu’il m’avait dit lorsque je l’ai mis après qu’il me l’ait offert.

-A chaque fois que je la regardais, je pensais à toi…

Je n’ai pas pu m’empêcher de le dire. Ca devient de plus en plus dur pour moi de résister, sentir son bras frôler le mien était déjà… j’ai envie de pouvoir le prendre dans mes bras, de le toucher à nouveau. De pouvoir agir librement sans avoir à me retenir. Je sais qu’il ne faut pas aller trop vite, que si ça se trouve, lui n’a plus de sentiments pour moi. Pourtant, au fond de moi je continue d’espérer qu’il ressent la même chose que moi. Il me questionne finalement à propos de mes études, ce qui me sort de mes pensées.

-Oui, en fait je n’en ai pas fait du tout.

Pas que ne voulais pas mais j’avais besoin d’argent et me concentrer à la fois sur mes études et sur mon job, plus m’occuper de mon petit frère, ça me semblait un peu trop. Il m’interroge ensuite sur le métier de mannequin. Honnêtement? Ca ne me fait pas grand chose, c’est un job comme un autre. Pas le job de mes rêves mais on fait avec. Je dois bien admettre que j’ai songé à changer, maintenant que j’ai assez d’argent de côté mais… je ne suis pas vraiment décidé sur quel métier j’aimerais faire. J’ai bien pensé à devenir flic mais… au vu de ma famille, je ne sais pas si j’aurais pu y parvenir donc…

-C’est un job comme un autre, c’est pas tous les jours facile contrairement à ce qu’on peut penser mais ça m’a permis de gagner l’argent dont j’avais besoin donc…

Donc j’ai continué mais peu importe. J’ai du mal à rester concentré, Ty n’est pas très loin de moi et j’ai bien du mal à ne pas franchir la distance qui nous sépare pour venir l’embrasser. J’ai peur de sa réaction si je le faisais et d’un autre côté, j’ai bien du mal à ne pas céder.

-J’aime bien tes cheveux longs, ça te va bien!

J’ai sortis ça sans réfléchir même si c’est la vérité. Je me sens un peu gêné d’avoir dis ça mais je ne détourne pas le regard pour autant cette fois. Si seulement il pouvait lire en moi, me regarder dans les yeux et voir ce que je pense, ce que je ressens… Peut être que c’est aussi pour ça que je ne détourne pas le regard cette fois-ci, peut être parce que j’essaye de lui transmettre tout ça avec un simple regard...

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
+18 Meet me halfway [Gulf] Empty
(#) Sujet: Re: +18 Meet me halfway [Gulf]   +18 Meet me halfway [Gulf] Empty
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Page 1 sur 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Itaewon :: Résidences
Sauter vers: