▲ up▼ down
1234
(( farewell, yaeil ))



 

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Mai 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU la rentrée scolaire a eu lieu, les listings ont été mis à jour !

kai bai bo le pierre papier ciseaux fait son grand retour dans les animations de HM, viens jouer ici : KAI BAI BO

roulette viens tester ta chance à la roulette boréale

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Le Deal du moment :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion ...
Voir le deal
79.99 €

Partagez

 (( farewell, yaeil ))


 :: seoul :: Jamsil
Han Seo Han
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( farewell, yaeil )) LMJwz8og_o
AVATAR :  ⊱ seo young ho
POINTS :  ⊱ 163
MESSAGES :  ⊱ 337
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/08/2020
AGE :  ⊱ 22
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyMer 5 Mai - 1:41

farewell

maison funéraire, 27 avril 2021





le réveil sur son portable se déclenche sans s'épuiser. il est posé à l'autre bout de sa chambre plongée dans une obscurité où quelques rayons de soleil osent se faufiler. des bouteilles de soju se tiennent debout ou s'allongent sur le sol. d'une main encore distraite, sa main attrape une d'entre elles et la lance approximativement vers la source du bruit mais malgré le fait qu'il ait visé tout juste cela n'empêche pas le réveil de continuer de sonner. sorti de son désir de dormir un peu plus qu'hier il se souvient alors de la date d'aujourd'hui et se redresse en se rattrapant de justesse à un meuble avant d'attraper son portable se fichant des bouts de verre qui cisaillent sa peau. d'ailleurs il ne s'en rend pas bien compte avant que des perles rouge ne terminent leurs chemin sur la commode. là alors il se dirige dans la salle de bain pour panser tout ça rapidement sans même prendre la peine de désinfecter vu l'heure. n'était-il pas déjà en retard ? il n'était pas là le premier jour. il n'a pas eu le courage de voir autant de monde ni même venir le saluer devant l'autel. au lieu de ça et loin de ses habitudes le jeune homme a bu tout ce qu'il pouvait boire d'alcool en pensant que cela éventuellement pourrait combler le vide qu'il ressentait à ce moment même. il ne pensait pas qu'il se retrouverait dans un état pareil une nouvelle fois avec plus de dégâts qu'il n'en avait eu la première fois. mais c'était son frère, ça faisait dans un coin de son coeur qu'il n'aurait su localiser. à peine avait il fini de mettre les bandages sur ses mains qu'ils devenaient déjà légèrement pourpre. mais il s'en fichait. à travers le miroir il pouvait voir ses yeux rougis et des cernes déjà présente. mais il s'en fichait.

il s'habille de noir dans un costume simple. seojun se serait bien moqué de lui il pense un instant. il avait cette habitude de le faire sortir de ses gongs si facilement sans avoir à faire grand chose. c'était si facile… la gorge qui se serre quand les souvenirs le traversent, il se demande s'il trouvera la force d'y aller. il ne se sent pas digne de se montrer de cette façon. qu'il ne devrait pas y aller… mais que s'il n'y va pas il n'aura alors plus l'occasion de le faire. dans un brouillard encore épais il commande un taxi et attrape une bouteille. le goût amer lui donne l'impression de supporter la situation. qu'est-ce qui pourrait être plus amer que le soju ? et puis il se souvenait que cette situation était plus amère que toute chose… quand il y réfléchissait il était terriblement triste. il n'avait aucun souvenir d'une étreinte signifiante. juste de dispute. il n'arrivait pas à se souvenir d'une étreinte qui aurait pu lui apporter du réconfort. mais est-ce que ça n'a pas toujours été comme ça ? le taxi fini par arriver et dans le chemin il pense alors que tout le monde sera là. y comprit son père. il n'a pas le temps de beaucoup y penser car le trajet passe en un clin d'oeil. il paie et reste devant le bâtiment un instant. l'envie de fumer lui brûle les doigts mais il n'en fait rien.

il prend l'ascenseur pour aller au troisième étage et comme il s'y attendait la sécurité est déjà présente devant les portes de l'ascenseur. il est salué poliment avant qu'il n'entre dans la grande salle et tout semble froid. tout semble frigide jusqu'à ce qu'il n'aperçoive yale elle aussi toute vêtue de noir en train de servir quelques repas et accueillir les personnes venue faire leurs adieux devant l'autel une dernière fois…- la photo de seojun est visible depuis l'entrée, entourée de fleurs, sourire au bout des lèvres et un peu de malice dans ses yeux l'air de dire "alors on pleure petit frère ?" sauf qu'il ne l'a pas appelé comme ça depuis des lustres… aussi loin qu'il se souvienne et sur la fin surtout ils ne souhaitaient même pas être associés l'un à l'autre. mais ce n'était pourtant pas si sérieux... il sent l'étreinte de sa mère le ramener à la réalité.

mère ▬  tu es là elle murmure d'une voix tremblotante qui souhaite encore garder de la stabilité. elle voit bien sa blessure au niveau de ses mains et les attrape avec un léger soupir de reproches qui n'est pas sévère. elle semble plutôt avoir l'air de souffrir plus qu'il ne souffre. tu as bien fais de venir, tu as bien fais elle chuchote, hochant doucement la tête avant de l'attirer vers elle pour déposer un baiser sur sa joue enlèves tes chaussures avant de rentrer et ranges les ici…- yaeil… yaeil est ici depuis sept heures du matin, hier elle était là à la première heure jusqu'à ce que tout le monde parte… n'oublies pas d'aller la remercier d'accord ? et n'oublies pas d'aller saluer ton père… tu sais comment il est

seohan ▬  d'accord... il murmure d'une voix à peine audible alors que sa mère serre doucement ses mains dans les siennes qui paraissent si petites


il ne faut pas beaucoup de temps pour que yale ne le trouve et il enlève maladroitement ses chaussures lançant :

seohan ▬ t'es là yale... retirant finalement sa deuxième chaussure il ajoute franchement t'es pas obligée de faire tout ça, servir tout le monde et tout ça…arrêtes il agite doucement sa main gauche et répètes d'un ton presque inaudible arrêtes…t'as pas à faire tout ça tout..




ft. @"hyeon yaeil"
♡♡♡
OXYMORE
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR :  ⊱ Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS :  ⊱ 198
MESSAGES :  ⊱ 271
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/11/2020
AGE :  ⊱ 21
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyJeu 6 Mai - 23:44
farewELL
""feat. @Han Seo Han

   
⚉☾


    Aujourd'hui encore, Yale avait revêtu une longue robe noire qui camouflait les bleus ornant ses jambes. Elle avait passé plusieurs longs quarts d'heure dans sa salle de bain, à partir de quatre heures et demi du matin, juste pour se maquiller. Une tonne de fond de teint sur les cicatrices qui tâchaient toujours son visage. Un autre shampooing teinté de noir pour camoufler les mèches violettes de ses cheveux qui n'étaient définitivement pas appropriées. Et puis il y avait ce bandage, aussi, sur son poignet encore gonflé, qu'elle avait pris soin d'attacher le plus serré possible, mais aussi le plus discret. C'est que son os n'était encore cicatrisé, mais qu'elle avait retiré son plâtre quand même. Frange bien peignée, laquée, et cheveux attachés derrière elle; Yaeil avait veillé à tous les détails. Aucune boucle d'oreille ne venait faire briller sa sobriété, et les lèvres habituellement teintées de noir vivaient de leur couleur naturelle. Il fallait qu'elle soit propre sur elle, et qu'elle n'attire pas l'attention. L'heure n'était pas à ces enfantillages bien ridicules. Et l'attention ne devait absolument pas être portée sur les dommages qu'elle s'est infligé en sautant de cette voiture en marche quelques jours auparavant. Elle qui s'en était senti si libre, s'en sentait maintenant bien idiote. Cela paraissait si stupide, si inconscient. Parce que ça l'était.

    Pire qu'une claque, Yaeil avait l'impression que la vie lui avait enfoncée un couteau en plein cœur et ne cessait de le remuer. Mais si elle se sentait aussi mal, elle n'imaginait même pas ce que pouvait ressentir son meilleur ami. C'était pour lui qu'elle était là; parce qu'il ne l'était pas. Yale dépose deux bols devant les hommes qui viennent de s'asseoir à une table, puis elle leur serre du makgeolli malgré la douleur lancinante dans son poignet. Elle offre un sourire triste, un faible mouvement de tête, et elle se retourne. Encore une fois, son regard croise celui du portrait de Seojun. Elle n'était pas son amie, elle n'était même pas sûre de pouvoir dire qu'elle le connaissait vraiment. Et pourtant... Elle l'admirait de loin. Ce qu'elle entendait de lui, de la part de tout le monde, l'assurance qu'il avait lorsqu'ils se croisaient, la façon qu'il avait de faire vivre à Seohan toutes les émotions... Yaeil aurait voulu le connaître un peu mieux. Lui adresser quelques mots. Elle aurait voulu lui poser des questions. Mais cette impossibilité si nouvellement stricte la faisait délirer. Elle n'était même plus sûre de l'avoir réellement rencontré, ou même s'il savait qui elle était. Pourtant son coeur pleurait. C'était si étrange cette sensation. Cette pitié ou cette empathie qui l'avait brusquement quittée il y a quelques années, elle avait refait apparition. C'était ça qui avait guidé Yaeil à venir aider, à venir représenter Seohan. Et peut être même que c'était ça qui avait fait venir ses parents, le jour d'avant. Mais Yaeil, elle pensait à Seohan. Parce qu'elle savait très bien ce que ça voulait dire, de ne pas le voir. Et ça lui brisait le coeur plus qu'autre chose. C'était lui qui ravivait sa compassion pour les autres. C'était lui qui lui donnait envie de pleurer, tout autant qui la forçait à se maîtriser.

    Les pensées divaguent, s'inquiètent même. Mais pourtant Yaeil n'a envoyé aucun message. Il y a autre chose qui vient la miner. C'est que la dernière fois que Seohan a perdu quelqu'un qui lui était très cher, c'était de sa faute à elle. La jeune fille se rappelle encore, de son geste, du bruit, de l'odeur, et surtout de Seohan à côté d'elle, forcé à regarder la scène. C'est un souvenir auquel elle n'aime pas penser, une des choses qui empêche toujours le sommeil de la trouver. Et Seohan est son meilleur ami. C'est l'homme de sa vie. Le seul qui a su l'aider, l'aimer, et faire d'elle cette femme dont elle est presque fière. Trop de dettes s'entassent envers lui. Et maintenant que l'occasion est venue de les payer un minimum, Yaeil ne sait pas comment se positionner. Elle espère qu'elle pourra le voir, en attendant, elle se contente juste de prendre sa place ici, de le représenter. Comme la veille, Yaeil sert les repas, arrange les fleurs, rallume les bougies. Il semble que s'occuper lui empêche de trop s'inquiéter. Elle tient son poignet dans son autre main quand elle voit la mère de Seohan se diriger avec hâte vers l'entrée. Alors elle la suit du regard, et c'est là qu'elle voit son meilleur ami, de loin. C'est à la fois un soulagement immense de le voir là, mais aussi une vague de tristesse presque trop dure à encaisser. Yale attend au loin, les sourcils inquiets. Et elle ne se rapproche de Seohan qu'une fois que sa mère l'a laissé.

    A quelques centimètres de lui, la jeune fille le regarde de haut en bas. Si cela ne tenait qu'à elle, elle aurait déjà versé des larmes. Mais elle veut être forte cette fois, pour lui. "Evidemment que je suis là." Elle chuchote alors qu'elle attrape les chaussures de Seohan et qu'elle va immédiatement les ranger à côté. Elle retourne auprès de lui directement et attrape la main qu'il agite devant lui, en faisant attention à ne pas trop appuyer fort. "Je... Je suis contente de te voir Seohan." Inutile de préciser les raisons pour lesquelles elle est si déterminée à aider. Que ça soit pour lui, ou pour chasser sa culpabilité, elle le fait par envie. Le coeur saigne, de la raison qui les a réunis ici, mais aussi de voir dans un tel état son meilleur ami. L'odeur d'alcool, les cernes, le ton rouge. Cela ne lui échappe pas. Yaeil n'a jamais connu la disparition d'un proche, elle n'a fait que disparaitre des inconnus. Elle ne sait pas à quel point on a besoin de soutien, ou de tranquillité. Alors elle qui rêve d'un câlin, elle se retient. Elle ne voudrait pas brusquer Seohan, ou l'embarrasser devant les invités. Elle se contente de lui caresser la paume de la main, et de lui sourire de façon compatissante, réellement rassurée de voir qu'il a su se déplacer. "Je vais te chercher un verre d'eau." Décide-t-elle toute seule. Là encore, elle ne sait pas à quel point il a de l'appétit, alors elle ne veut pas lui mettre de pression pour manger. Mais de l'eau, surtout dans son état, ne pourra jamais faire de mal. Et ça lui donne l'impression d'être utile, même maigrement.



♛♜
Han Seo Han
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( farewell, yaeil )) LMJwz8og_o
AVATAR :  ⊱ seo young ho
POINTS :  ⊱ 163
MESSAGES :  ⊱ 337
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/08/2020
AGE :  ⊱ 22
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyDim 9 Mai - 1:05

farewell

maison funéraire, 27 avril 2021




les mains de yale sont plus chaude que les siennes. le détail parait insignifiant mais ses pensées et ses yeux s'y accrochent alors qu'il demeure silencieux l'espace de quelques minutes.


seohan ▬  ah bon ? il lui répond presque d'une ironie oubliée


il ne peut pas penser à quelqu'un qui apprécierait sa présence ici aujourd'hui. surtout pas son géniteur comme il l'appelle. lui même ne sait pas s'il devrait être ici aujourd'hui, si cela fera une différence frappante ou pas… il essaie de se souvenir des moindre détails mais rien ne semble lui revenir, absolument rien et jamais il n'aurait imaginé ressentir une tristesse aussi profonde à nouveau. pour lui c'était terminé tout ça. c'était terminé avec haeim. après il s'était dit qu'il ferait abstraction de tout. qu'il demeurerait stoïque et pourtant cette petite carapace bâtie sous des noms d'indifférences le long de ses années commençait à prendre des couleurs ternes et se fissurer, il le sentait bien dans la façon dont il se comportait.

sa main retient celle de yale sans avoir à forcer, et le sursaut de cette dernière n'a rien d'un sursaut de surprise mais ressemble plus à de la douleur. alors il regarde un peu plus sa main et remonte la manche du hanbok noir avant de simplement dire :


seohan ▬  évidemment…- le concept de matching couple va peut être trop loin tu penses pas ? ses yeux restent posés sur le poignet de la jeune femme que ses mains encerclent alors avant qu'il ne murmure en secouant la tête  j'veux pas d'eau…


ils demeurent silencieux un instant qui dure quelques minutes avant que le jeune homme ne se lève titubant à cause de la marche mais se rattrapant bien assez vite. il la remercie avant de marcher d'un pas alors un peu plus stable jusqu'à l'autel. ses yeux n'osent pas se poser sur la photo. il sait que seojun rirait probablement à cet instant précis mais il prend place sur ses genoux et pose sa tête au sol. ses yeux se ferment alors et quelque chose lui revient. c'est bref mais ça suffit à briser quelque chose. c'est lui seohan enfant privé de sortie après avoir ramené de mauvais résultats. son père était assez strict à l'époque vis à vis de tout ça. et seojun s'était faufilé dans sa chambre pour venir le voir. il se souvient avoir beaucoup pleuré ce jour là comme il le faisait toujours après avoir vu son paternel qui était violent dans les mots et les actions. et seojun était venu et sans prévenir l'avait prit dans ses bras en chuchotant "c'est pas grave, c'est qu'une mauvaise note…-et si tu n'as que des mauvaises notes par la suite tu pourras toujours compter sur moi, je suis ton grand-frère après tout". il se souvient maintenant. il n'était pas encore au collège à l'époque et seojun si. il se souvient maintenant.


il relève la tête et reste assis, n'est pas encore bien conscient des larmes qui coulent silencieusement le long de ses joues alors qu'il ose finalement regarder la grande photo. éventuellement d'un revers de main il fini par essuyer ses larmes après quelques minutes et reste encore assis une vingtaine de minutes sans prononcer le moindre mot… et puis il se lève et malgré l'émotion semble s'être reprit. il quitte la pièce pour aller dans celle où les invités sont tous majoritairement. il voit yale de loin continuer à servir les invités et se contente de lui prendre le plateau des mains pour s'en charger puis lance discrètement :

seohan ▬  vas t'asseoir, s'il te plait… il n'y a plus autant de monde que ça il dit en la poussant légèrement par les épaules de sa main libre je te rejoins quand j'ai terminé ok ?

il s'exécute avant qu'elle n'ait le temps de débattre davantage. lui souhaitait juste s'occuper et s'occuper l'esprit. pas voir son paternel. pas tout de suite. il avait pourtant vu où il était assit malgré la superficie assez importante de la salle. mais ils ne s'étaient échangés aucun regard. il a reçu trois ou quatre invités, les servant avant de retourner comme prévu

seohan ▬  qu'est-ce qui t'est arrivé il désigne du menton ton poignet




ft. @"hyeon yaeil"
♡♡♡
OXYMORE
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR :  ⊱ Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS :  ⊱ 198
MESSAGES :  ⊱ 271
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/11/2020
AGE :  ⊱ 21
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyDim 9 Mai - 2:15
farewELL
""feat. @Han Seo Han

   
⚉☾


    Evidemment qu'elle était contente de le voir. S'il y avait une personne ici qui était heureuse de voir Seohan, c'était bien Yale. Il y en avait probablement d'autres. Mais pour Yale, c'était une bonne nouvelle de voir son meilleur ami ici. L'absence signifiait un emprisonnement dans des ténèbres qu'elle ne connaissait que trop bien, et la pensée qu'il puisse s'y être enfermé aussi loin d'elle, lui était insupportable. Elle avait besoin d'être là pour lui, de l'accompagner comme il l'avait si bien fait ces dernières années. Mais elle avait aussi besoin de payer ses dettes. De combler cette culpabilité qui venait maintenant la consumer à chaque fois qu'elle croisait ses yeux. Il était si triste, et elle était si impuissante. A cet instant là, elle aurait tout donné pour que les situations soient inversées. Elle serait même prête à revivre des traumatismes qu'elle se force à oublier, si c'était pour que Seohan n'ait pas à être aussi dévasté. Envie, besoin de l'aider, qui ne saura jamais vraiment se combler. Alors qu'elle se retourne pour s'en aller, lâchant la main froide de son meilleur ami, il la rattrape par le poignet et elle ne peut s'empêcher de lâcher un hoquet de douleur. Il n'aurait pas dû faire ça. Il n'avait pas à s'inquiéter pour elle, pas aujourd'hui. Pas encore. Pas comme toujours. "Tu sais très bien que je t'ai toujours recopié..." Tente-t-elle d'une voix timide. "Même si le mien est mieux fait..." Ses bandages ne laissaient pas voir de pourpre. Mais c'était une dose d'humour qui n'était probablement pas nécessaire. Abandonnant l'idée de son eau, Yale reste auprès de Seohan, et elle hésite encore, à le prendre dans les bras. Lui il le fait bien tout le temps quand elle en a besoin. Alors pourquoi ne pourrait-elle pas en faire de même? Pourquoi il y a cette culpabilité qui l'en empêche? De toutes façons, il se met à bouger, et elle ne peut plus rien faire à part l'aider à se stabiliser, et retourner servir les plats pour le laisser en paix.

    La douleur qui attaque son poignet cassé n'a rien avoir avec ce qu'elle ressent au fond d'elle. C'est Yaeil qui a envie de verser des larmes. Elle ne se retient que parce qu'elle se l'est promis. Elle doit être forte. C'est dur, mais elle doit le faire. Parce que c'est Seohan qui lui a appris à être forte. C'est pour lui qu'elle a encore de la compassion, et personne d'autre. Mais depuis quand est-ce plus dur que de se jeter d'une voiture? Yale continue d'apporter les plateaux aux invités alors qu'elle commence à voir trouble. Elle est convaincue que si Seojun était là, alors il aurait trouvé le moyen de conforter Seohan à sa manière. Il n'aurait probablement pas hésité. Mais encore une fois, si Seojun était là alors ce contexte n'aurait aucun sens. Et plus rien n'avait de sens de toutes façons. Ce n'était pas elle qui allait en redonner. Seohan avait été comme un frère pour elle depuis le collège, du moins il était la personne dans sa vie de solitude qui s'en rapprochait le plus. Mais comment elle pouvait lui rendre la pareille alors qu'elle n'était rien, et qu'il venait de perdre son vrai grand frère? Et puis si elle était sa soeur, elle était une bien mauvaise soeur. Parce qu'elle avait dû lui faire subir la même chose, il y a quelques années de cela. Prise dans sa culpabilité, Yale ne se rend même pas compte que son plateau lui échappe des mains. Elle lève la tête vers le haut, et cherche quoi faire pour forcer Seohan à la laisser aider. Mais croiser les yeux de son ami la charge avec d'autant plus de poids à porter qu'elle n'a pas d'autre choix que de se laisser pousser.

    Minée dans le silence, Yale s'attrape encore une fois le poignet alors qu'elle va s'asseoir seule, à l'une des tables. Son regard parcourt la salle, se pose sur le père de Seohan, puis la mère, puis les autres gens, et au final, elle baisse sa tête de honte et ne regarde que les détails de bois qui habillent cette table. Les larmes perlent au bout de ses yeux, mais Yale les force à ne pas tomber. Elle doit être forte. C'est la moindre des choses qu'elle puisse faire pour son meilleur ami aujourd'hui... "Mmh?" Demande-t-elle alors qu'elle ne l'a pas regardé arrivé, juste senti. Son poignet, c'est exactement ce dont elle ne voulait pas parler. "Je l'ai cassé. En faisant un truc idiot." Ce qui n'était pas un mensonge. "Mes parents sont venus hier donc je ne pouvais pas garder le plâtre." Ils n'étaient pas insensibles au point de ne pas remarquer ce détail. Ils n'auraient juste probablement pas cherché plus loin. "Et toi?" Demande-t-elle alors qu'elle lui attrape sa main bandée. Mais la question est idiote. Elle se doute bien de ce qu'il a pu faire à cause de la peine... C'est si facile de s'emporter. "Tu préfèrerais pas que je te refasse un bandage un peu plus propre?" Tente-t-elle de proposer, pour se rattraper. Elle n'aurait qu'à retirer sa gaze pour l'offrir à Seohan. Histoire qu'il n'ait pas de sang apparent. Elle pourra bien cacher son poignet bleu et gonflé par la manche de sa robe. Elle n'a plus personne à qui se présenter. "Seohan..." Yale remonte son regard dans les yeux de son meilleur ami. "Je suis désolée." Dit-elle sincèrement alors qu'elle lui lâche la main et qu'elle se lève légèrement afin de finalement le prendre dans ses bras. Cette étreinte qu'elle a tant imaginé, peut être tant espéré. Elle ne sait pas quoi dire de plus. Elle ne sait pas ce qu'il peut penser d'elle dans ce genre de situation. Pourquoi aurait-elle le droit de le réconforter alors qu'elle lui a déjà causé cette peine autrefois?



♛♜
Han Seo Han
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( farewell, yaeil )) LMJwz8og_o
AVATAR :  ⊱ seo young ho
POINTS :  ⊱ 163
MESSAGES :  ⊱ 337
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/08/2020
AGE :  ⊱ 22
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyDim 9 Mai - 14:28

farewell

maison funéraire, 27 avril 2021




il avait repoussé l'échéance pour mettre les pieds ici mais indéniablement il aurait préféré être aux côtés de yale- il n'aurait peut être pas autant bu en sa présence forcé de faire bonne figure. pas particulièrement pour une raison en particulier mais tout simplement parce qu'il ne se laisse pas facilement submerger par ses sentiments en public, il fait de son mieux pour les ravaler en silence sans que personne ne s'en rende compte et jusqu'à ce qu'éventuellement lui aussi se sente mieux. des sentiments dérracinés avortés qu'on vient dégager du bout des doigts… il regarde son poignet entre ses mains et acquiesce doucement d'un signe de tête ajoutant dans un murmure à peine audible :


seohan ▬  tu t'es pas ratée...


il part et revient, pour lui ce n'est qu'un instant qui passe, où il ne communique pas vraiment avec les invités, au lieu de ça d'un signe de tête courtois il les remercie d'être venu, de voix vive quand il le peut… mais il ne s'attarde pas à des discussions dont il ne veut pas, au lieu de ça il préfère parler de son poignet cassé, il préfère être aux côtés de yale plutôt qu'avoir à traverser la pièce pour être aux côtés de son paternel dont la table n'est jamais occupée trop longtemps. il l'écoute et c'est comme s'il quittait cette pièce débordante d'émotion un instant. il a juste a se concentrer sur sa voix. d'un hochement de la tête il répond alors en reposant ses yeux sur ses propre mains :


seohan ▬  ah, il y avait des bouts de verre sur mon portable et comme j'ai pas attention dans la précipitation il hausse les épaules pour conclure son explication. il lève un instant les yeux vers la jeune femme et secoue doucement la tête non... il souffle d'un ton léger, le regard se posant à nouveau sur ses mains.


il aimerait rajouter quelque chose mais la jeune femme est bien plus rapide que lui. il n'a même pas le temps de lui demander pourquoi elle s'excuse qu'elle vient le prendre dans ses bras. il ferme les yeux et répond à l'étreinte en murmurant :


seohan ▬  qu'est-ce que tu racontes yale… t'as pas à t'excuser de quoi que ce soit... il ouvre finalement les yeux pour scruter la table avant de regarder brièvement autour de lui. on ne leur prête pas vraiment d'attention mais ce n'est pas vraiment un souci pour le jeune homme… il passe sa main dans les cheveux de yale et rajoute c'est pas de ta faute, alors pourquoi est-ce que tu t'excuserais ce n'était même plus une question mais une affirmation à ce stade alors arrêtes de t'excuser à tout va ok ? les personnes concernées n'ont pas l'air d'avoir le moindre regret apparent alors pourquoi est-ce que tu devrais en avoir alors que tu n'as rien fais du tout..

il s'écarte pour la regarder et lui offrir un semblant de sourire avant de détourner le regard le premier il attrape sa main dans les siennes et lance légèrement :

seohan ▬  alors avant que je ne m'occupe de l'autre poignet, arrêtes de servir les prochains invités c'est un mensonge, il ne lui ferait jamais du mal, l'idée ne lui traverserait jamais l'esprit.


il encadre son visage pour déposer un baiser sur son front dans l'espoir que les mauvaises pensées qui la tourmentent s'envolent et puis il ajoute :


seohan ▬  t'en fais pas pour moi, le fait que tu sois ici rends les choses beaucoup plus supportable... il ajoute ce serait stupide de penser que tu me rends la vie difficile alors que c'est sans doute le contraire. il se redresse et lance je reviens, je dois encore aller voir une personne et je reviens ok ?



ft. @"hyeon yaeil"
♡♡♡
OXYMORE
Hyeon Yae Il
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10191-hy-hyahyayale_
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ https://64.media.tumblr.com/3f0670176f3294a861624ada11182039/364810671ed4db52-13/s250x400/3c2707ecfd2302e9d92eadb9b5e241323bd0d5b1.jpg
AVATAR :  ⊱ Lucy (Weki Meki) / Noh Hyojung
POINTS :  ⊱ 198
MESSAGES :  ⊱ 271
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 29/11/2020
AGE :  ⊱ 21
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyDim 9 Mai - 18:41
farewELL
""feat. @Han Seo Han

   
⚉☾


    Du verre cassé qui gisait sur son portable, et qu'il a attrapé sans faire attention. C'était une histoire plutôt rocambolesque. Presque aussi rocambolesque que de se casser le poignet en sautant d'une voiture en marche juste pour flatter son égo. Yaeil regarde les mains de Seohan, qui, malgré le bandage et le sang qui y a été retenu, ont l'air de souffrir beaucoup moins que son meilleur ami lui-même. Elle ne posera pas plus de question, tant elle sait ce que la douleur et la peine peuvent provoquer à l'intérieur de quelqu'un. Non, la jeune fille se contente juste de caresser les mains de son meilleur ami, dans une piètre tentative d'être là pour lui, et de se contrôler. Jusqu'à ce qu'elle ne craque. Jusqu'à ce qu'elle ait tant besoin de le prendre de ses bras et de s'assurer d'y retrouver cette chaleur réconfortante sans laquelle elle n'aurait jamais pu continuer de vivre.

    Alors qu'elle avait stupidement imaginé qu'il aurait pu la repousser, lui dire d'attendre plus tard ou qu'il n'avait simplement pas envie de la câliner, Yale ressent les bras de Seohan se refermer contre elle et elle se sent si soulagée. Parce qu'il est encore là, et que ça la rassure plus que n'importe quoi. Elle avait trop peur qu'il ne se perde dans des abysses trop profondes pour eux deux. Quand elle ressent sa main dans ses cheveux, elle le sert encore un peu plus fort contre elle. Juste pour le sentir contre elle, que sa chaleur en émane, et peut être pour qu'elle puisse aussi le tenir assez longtemps pour que l'odeur d'alcool se tasse. Elle a les yeux fermés parce qu'elle a l'impression que Seohan ne comprend pas. Elle a besoin de s'excuser. Parce que premièrement, elle est désolée que ça lui soit arrivé. Mais aussi parce qu'elle est désolée que ça soit arrivé à nouveau. Désolée d'avoir causé ce mal la dernière fois... Mais ça n'est évidemment pas le moment de s'expliquer. Seohan ressemble un peu à monsieur Seo dans les paroles qu'il formule. A lui demander de ne pas avoir de remords, en lui rappelant que les autres n'en ont pas. Presque comme ces leçons qu'elle avait reçues où on la forçait à se rappeler de ce qu'elle avait subi afin d'éliminer toute la pitié qui vivait encore en elle.

    Sauf que Seohan n'est pas Monsieur Seo. C'est son meilleur ami. Et même si elle le savait, c'est peut être quand il essaie de lui sortir un triste sourire qu'elle s'en rappelle. Oui, cela n'a rien à voir avec l'organisation. Elle a le droit d'être empathique avec lui, elle a le droit de montrer qu'elle se sent coupable. Et elle a surtout le devoir de ne pas se sentir la cause de ce pourquoi ils sont réunis aujourd'hui. Seohan lui a toujours dit qu'il était de son côté, tout le temps. Et Yale, elle n'a jamais eu à faire semblant avec lui. Quand il lui parle de son poignet, elle lui esquisse un vrai sourire pour la première fois. Un sourire rassuré, un sourire bienveillant. C'est absurde ce qu'il vient de dire. Mais c'est ça qui est bien. Surement ça dont il a besoin. "Tu peux toujours me casser l'autre poignet!" Qu'elle dit alors qu'elle le tend devant lui, même s'ils se tiennent encore la main. "Mais tu seras obligé de me faire à manger et de tout nettoyer chez moi. Je te ferai même écrire mes devoirs, alors c'est à tes risques et périls!" Voilà, peut être que c'est aussi simple que ça. Oui, ça n'a pas à être compliqué. Il y a trop de choses autour d'eux pour leur rappeler la réalité. Et Yale n'en rajoutera pas une couche, si Seohan se sent mieux à s'en évader.

    Le baiser sur le front est bienvenu. Comme les mots qui suivent. C'est un peu étrange que ça soit elle qui se sente encore une fois apaisée grâce à lui, alors qu'elle s'était promis le contraire. Elle ne peut qu'essayer de se rattraper, même si ses mots suggèrent qu'elle n'en a pas besoin. "Et je ne suis pas stupide~." Yale se vante avec un peu d'aegyo, même si tout le monde lui dirait le contraire en entendant ses péripéties automobiles. "Je suis contente alors. Je vais rester avec toi jusqu'à ce que tu me trouves insupportable~." Elle continue, jusqu'à ce que Seohan se lève. Ses yeux prennent immédiatement une expression inquiétée. Yale a un mauvais sentiment qui commence à grandir au fond d'elle et elle ne peut s'empêcher de jeter un regard dans la pièce. Il y a bien une personne qu'il n'a pas dû voir. Mais elle n'a pas envie qu'il aille la voir... "Reviens vite, d'accord? Je reste là, moi. Je reste là." C'est certain qu'elle ne servira pas les prochains invités. Non, si Seohan va voir son père, elle va rester là, à l'affût, à essayer d'écouter. Et elle se promet, pour de vrai, que si les choses commencent à s'envenimer, qu'elle ira intervenir. Elle ne sait pas encore comment, mais elle le fera.



♛♜
Han Seo Han
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( farewell, yaeil )) LMJwz8og_o
AVATAR :  ⊱ seo young ho
POINTS :  ⊱ 163
MESSAGES :  ⊱ 337
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 24/08/2020
AGE :  ⊱ 22
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) EmptyLun 10 Mai - 12:32

farewell

maison funéraire, 27 avril 2021






seohan ▬  sans façon il répond cordialement avec un brin de sourire dans les yeux il y a une raison pour laquelle je n'ai pas commencé à travailler tout de suite


les choses ne se sont pas passées idéalement jusqu'à maintenant ceci étant dit mais au moins il n'avait pas à s'absenter. il allait juste s'absenter maintenant. "pour un court instant" il se disait. même si intérieurement il savait que ça prendrait du temps. il n'y a aucune conversation qu'il ait eu avec son père qui ait duré un court instant. même de futiles formalités. il se redresse ébouriffant gentiment les cheveux de la jeune femme en lui répondant :


seohan ▬  pourtant c'est stupide de croire que tu pourrait être insupportable. même s'il le lui répétait elle semblait l'oublier presque tout le temps.

il marche alors sans plus attendre en direction de la table de son paternel qui est à présent vide d'invités. il prend place en face de lui et avant même qu'il n'ait pu atteindre la bouteille d'alcool de riz, les mains du jeune homme y trouvent leurs place pour le servir et pour se servir alors qu'un silence perdure quelques minutes qui pourraient paraître interminable pour quiconque. seohan s'en est accoutumé depuis déjà très longtemps. ainsi une dizaines de minutes passent durant lesquelles ils ne se disent rien et que le jeune homme continue de le servir  :

père ▬  tu es en retard finit-il par lâcher.

le jeune homme termine son verre hochant calmement la tête pinçant doucement ses lèvres alors qu'il scrute le verre en porcelaine vide en répondant :

seohan ▬  c'est vrai, c'est vrai... il pose le verre sur la table avant de finir par lever les yeux sur son paternel et poursuivre mais ne le serions nous pas tous... en ret-

père ▬  han seo han leurs conversation demeure presque tel un murmure pourtant le ton de son paternel est toujours aussi glacial et autoritaire.

pourtant dans le passé, le jeune homme n'avait jamais osé le regarder droit dans les yeux. ce n'était pas le genre de choses qui arrivaient. ce n'était tout simplement pas le gens de choses qui arrivaient. un faible rire triste et amer s'échappe de ses lèvres. dans une habitude qui perdure, il scrute la table en bois avant de lancer en secouant légèrement la tête :

seohan ▬  c'est ridicule... il chuchote

père ▬  regardes l'état dans lequel tu viens dire au revoir à ton grand-frère...

seohan ▬  qu'est-ce que vous allez faire ? il demande calmement sur un ton léger me battre comme un chien devant tout le monde ? je ne pense plus que cela ait d'effet à mon âge mais allez y, si ça peut vous soulager...

père ▬  si tu dois être aussi impoli sors. quelle imag-

seohan ▬  image image putain d'image, vous ne pensez donc qu'à ça ? il n'ya que ça qui ait de l'importance ? il demande haussant le ton. il pose ses mains sur la table et ose finalement le regarder. seojun est décédé son poing se serre et sans qu'il ne s'en rende compte ses bandages viennent se tâcher davantage seojun est décédé à cause de votre obsession pour l'image ! il dit en poussant d'un revers de main les bouteilles dont la plupart étaient vide.

une virevolte contre le mur se brisant dans un bruit qui coupe le calme qui avait été instauré. il entend les pas pressés de yale et la repousse se libérant de ses mains. il a tout juste le temps de se pencher et tendre la main qu'il sent des mains plus fortes le tirer en arrière. son pied frappe contre la table qui se soulève légèrement ne provoquant que plus de cassures alors qu'il est trainé vers la sortie par des mains qu'il ne reconnait pas.

seohan ▬  lâches moi... putain lâches moi ! il jure dans une colère qui lui brûle les mains alors qu'il sent une deuxième paire de mains le soutenir.

peu importe à quel point il tente de se débattre il ne parvient à rien.



ft. @"hyeon yaeil"
♡♡♡
OXYMORE
Contenu sponsorisé
(( farewell, yaeil )) Empty
(#) Sujet: Re: (( farewell, yaeil ))   (( farewell, yaeil )) Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Jamsil
Sauter vers: