▲ up▼ down
1234
love to hate me ft. samran



 

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Mai 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU la rentrée scolaire a eu lieu, les listings ont été mis à jour !

kai bai bo le pierre papier ciseaux fait son grand retour dans les animations de HM, viens jouer ici : KAI BAI BO

roulette viens tester ta chance à la roulette boréale

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Le Deal du moment : -60%
GETGO Set 6 boules de pétanque acier ...
Voir le deal
15.99 €

Partagez

 love to hate me ft. samran


 :: seoul :: Gangnam
Min Rowan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ love to hate me ft. samran D1d3e245abeca7d332dab59699aa7c3c2a25e081
AVATAR :  ⊱ park jimin
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 84
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/03/2021
AGE :  ⊱ 22
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran EmptyDim 2 Mai - 22:30


|
before today is over
ft @lim samran




      Ce projet ne l'emballait pas du tout. En fait, Rowan ne connaissait rien aux voitures et n'avait absolument aucun intérêt pour celles-ci, qu'elles soient luxueuses ou non. C'était bien le but de ce projet d'ailleurs; trouver un sujet qui forçait les étudiants à sortir de leurs habitudes pour apprivoiser l'inconnu. Il avait alors opté pour une vision plus commerciale et la concession lui était apparut comme étant un choix approprié. Jamais il n'aurait crut que ce projet allait lui permettre de retrouver une personne qui, fut un temps, avait eu une important capitale dans la vie de son frère.

Avant sa première visite à la concession, Rowan avait effectué quelques recherches préalables lui ayant permis d'associer le nom de Yi Inh Kyang au lieu. Ce nom peu commun, il ne l'avait jamais oublié malgré les nombreuses années écoulées. Sans se poser plus de question, il s'était rendue à son lieu de travail. Si ce dernier s'était d'abord montré surpris de le voir, l'étudiant fut soulagé de réaliser que le sort de son frère ne le laissait pas indifférent. Ils avaient échangés certaines informations ce qui avait permis à Rowan d'apprendre qu'il sortait de prison alors que son frère, lui, l'avait évité de justesse en se retrouvant plutôt dans un coma profond à l'hôpital.

Il ne devait pourtant pas oublier les détails importants de son projet photo qui impliquait de rencontrer le propriétaire pour obtenir son autorisation quant aux clichés qu'il pourrait utiliser. Rowan n'avait jamais rencontré le jeune homme de façon officielle. Il l'avait croisé une ou deux fois et n'avait pas apprécié les regards posés sur lui, comme s'il était en train de commettre une grave erreure. C'est donc avec une certaine réticence qu'il se dirige vers la porte de son bureau indiquée par un de ses employés. Il frappe quelque coup et pousse lentement la porte, prêt à la refermer immédiatement dans l'éventualité où il dérangeait le propriétaire à un moment innoportun.

Bonjour, je suis l'étudiant en photographie. Min Rowan...
(c) SIAL ;

Lim Samran
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ love to hate me ft. samran E4d75d8dc4e145c755c7f4ea93a25be028a95610
AVATAR :  ⊱ Kao Noppakao Dechaphatthanakun
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 74
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 13/04/2021
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: Re: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran EmptyLun 3 Mai - 21:40


|
before today is over
ft @min rowan




      Tu savais pas pourquoi t’avais accepté. T’aimais pas voir des inconnus trainer dans la concession. En vérité, t’aimais pas voir des inconnus trainer autour d’Inh Kyang. Tu savais bien qu’il était attiré par les femmes, mais t’étais bien placé pour savoir que les sentiments, ça se contrôlait pas. Sinon, il y aurait bien longtemps que t’aurais arrêté de crever d’amour pour le mec qui t’avais tabassé au point de te péter la mâchoire. Tu détestais voir ce garçon à ses côtés, mais tu pouvais rien dire. Il était que ton employé et accessoirement ton garde du corps. C’état le contrat qui vous liait. T’étais rien de plus que son patron. Il t’appartenait pas, t’avais aucune droit sur lui et pourtant tu pouvais pas t’empêcher de te laisser bouffer par une jalousie que t’étais en train de découvrir. C’était rien comparé à celle que t’avais ressenti quand t’étais adolescent. C’était perturbant. Trop puissant, pour toi qui était déjà incapable de gérer un semblant de relation sociale.

Tu voulais pas vraiment rencontrer Rowan. Oui t’avais retenu son nom. Tu retenais absolument tout de toute façon. Mais t’étais obligé. Tu savais que certains clients préféraient rester discrets et tu pouvais pas te permettre de laisser sortir certains clichés. Ton père te tuerait. Et ce n’était pas une image. T’étais debout, devant la fenêtre. T’aimais pas ça. Les interactions avec les autres. C’était trop compliqué, trop épuisant. Tu préférais passer des heures le nez dans les bilans financiers ou sur les futurs projets. Tu sursautais légèrement alors qu’on frappait à ta porte et tu te tournais pour faire face à l’étudiant. Tu pointais de ta main la chaise en face de ton bureau pour l’inviter à s’assoir.  « Je peux voir les photos ? » que tu demandais sur un ton neutre. T’arrivais pas à te concentrer. T’arrêtais pas de penser au temps qu’il avait passé avec Inh Kyang. Tu te demandais comment ils s’étaient rencontrés. La relation qu’ils entretenaient.

Tu prenais place dans ton fauteuil le temps de détailler les clichés. T’y connaissais rien en art, mais ça te semblait plutôt joli. T’en mettais certains de côté. Tu connaissais chaque voiture, chaque client, chaque pièce à changer ou panne à réparer.  « Pour qu’Inh Kyang me demande une faveur c’est que vous devez être proche ? » Tu savais pas y aller en douceur. Non, toi, tu fonçais dans le tas directement. T’avais pas de temps à perdre en conversation inutile.
(c) SIAL ;





Je suis les
Gun's n Roses
trésor, j'ai un appétit pour la destruction

Min Rowan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ love to hate me ft. samran D1d3e245abeca7d332dab59699aa7c3c2a25e081
AVATAR :  ⊱ park jimin
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 84
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/03/2021
AGE :  ⊱ 22
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: Re: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran EmptyMer 5 Mai - 2:28


|
before today is over
ft @lim samran




      Il pousse la porte alors qu'il a l'impression d'avoir dérangé le jeune homme qui ne prend même pas la peine de le saluer. Rowan n'est pas particulièrement étonné par ce non accueil vu les regards glaciales qu'ils s'étaient lancés les rares fois où ils s'étaient croisés. C'était une réaction instinctive de la part de l'étudiant qui avait l'impression que l'homme voyait sa relation avec Inh Kyang d'un mauvais oeil. La raison lui échappait et c'est la raison pour laquelle il redoutait cette rencontre.

Rowan prend finalement place sur la chaise indiquée par Samran qui ne perd pas son temps en multiples détours avant de passer aux choses sérieuses. Il se contente donc d'acquiescer avant de sortir un dossier contenant les clichés préalablement développés. Il espérait sincèrement que l'homme face à lui ne trouve pas maintes raisons pour refuser l'utilisation de ses photos et potentiellement ruiner son travail. Il lui prêtait déjà des mauvaises intentions alors qu'ils ne se connaissaient pas.

Alors que Samran détaillait les photos une par une, Rowan en profitait pour l'observer davantage, légèrement inconfortable. D'ailleurs, il n'arrive pas à réprimer sa surprise lorsque le jeune homme reprend la parole pour le questionner sur sa relation avec Inh Kyang. Il fronce légèrement les sourcils, posant ses mains sur ses genoux pour cacher son malaise.

Non... Enfin... Si.

Rowan n'avait pas envie d'aborder le sujet de son frère qui était celui les liant un à l'autre, en quelque sorte. Mais comme Samran se permettait de se montrer indiscret, il n'allait certainement pas se priver pour l'être non plus.

On se connait depuis très longtemps. Pourquoi? Ma relation avec lui a un impact sur l'autorisation que j'essaie d'obtenir de votre part?

Certes, il balance vers l'insolence mais il a du mal à cerner l'homme face à lui et ses questions directes qui ne semblent avoir aucun lien avec son projet en soi.



(c) SIAL ;

Lim Samran
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ love to hate me ft. samran E4d75d8dc4e145c755c7f4ea93a25be028a95610
AVATAR :  ⊱ Kao Noppakao Dechaphatthanakun
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 74
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 13/04/2021
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: Re: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran EmptyMer 5 Mai - 17:53


|
before today is over
ft @min rowan




      Tu te montrais indiscret, mais tu t’en rendais pas vraiment compte, tu savais pas vraiment où mettre les limites. Tu savais mentir, tu te fichais un peu des photos et de son projet, tu l’avais juste fait pour rendre service à Inh Kyang. Tu pensais pas que ça te creuserait à ce point l’estomac de les voir ensemble. T’aimais pas ce que tu ressentais. Encore un sentiment qui te fracassait et que t’étais pas capable de comprendre et encore moins de gérer. Tu te laissais submerger par des émotions qui n’avaient aucun sens pour toi. T’allais passer pour un cinglé avec tes questions déplacées. Tu relevais la tête à sa réponse. Oui ils étaient proches. Proches comment ? Bon sang, t’étais vraiment pas fait pour ce genre de chose. La jalousie, l’amour, des concepts qui te dépassaient. Ça voulait dire quoi : Non, enfin si ? Tu savais pas lire entre les lignes. Avec toi il fallait être direct parce tu savais pas interpréter, ou deviner.  « Non, pourquoi est-ce que ça aurait un impact ? » La vengeance ? Tu savais pas faire ça. T’étais pas assez mesquin pour réfléchir à comment blesser quelqu’un d’autre. T’avais pas de temps à perdre et encore moins le courage de faire preuve de méchanceté. T’étais direct, maladroit, et si tu faisais mal, c’était jamais volontairement.

Tu finissais tranquillement le tri des photos, tu prenais ton temps même si t’avais hâte que cet entretien se termine. Tu pouvais pas te permettre de te tromper, de te laisser déconcentrer par Inh Kyang. Il provoquait un véritable tsunami en toi, il le savait très bien. Tu te demandais s’il avait fait exprès de ramener ce garçon ici. Pour te secouer.  « Depuis longtemps ? » Plus longtemps que toi ? Et alors ? Il avait toujours eu des amis contrairement à toi.  « C’est quoi votre relation ? » Tu remarquais pas que tu pouvais paraître impoli en t’immisçant dans le vie d’un inconnu. Non, t’étais trop obsédé par l’idée qu’il puisse te remplacer par un autre. Qu’il décide de t’abandonner parce qu’il avait trouvé mieux. Ce qui n’était clairement pas difficile vu tous les problèmes que tu te trainais. Il avait qu’à regarder ailleurs. T’étais un dernier choix. Celui qu’on prenait quand on était au fond du gouffre parce qu’il n’y avait plus rien d’autre. Ton père il t’avais répété que t’étais juste un échec et que t’avais intérêt à te montrer à la hauteur pour te rattraper. Tu faisais de ton mieux. Toujours. Mais t’étais jamais assez.
(c) SIAL ;





Je suis les
Gun's n Roses
trésor, j'ai un appétit pour la destruction

Min Rowan
Voir le profil de l'utilisateur
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ love to hate me ft. samran D1d3e245abeca7d332dab59699aa7c3c2a25e081
AVATAR :  ⊱ park jimin
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 84
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 14/03/2021
AGE :  ⊱ 22
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: Re: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran EmptyVen 7 Mai - 18:34


|
before today is over
ft @lim samran




  
Parce qu'autrement il n'y avait pas lieu de poser la question. C'est ce que Rowan avait réellement envie de lui répondre mais il se gardait bien de se montrer plus insolent que nécessaire. L'honnêteté de l'homme lui permet néanmoins de déduire que sa relation avec Inh Kyang ne le laissait pas indifférent alors qu'il en ignorait la nature même. L'étudiant n'était pas du genre à se compliquer la vie avec les relations interpersonnelles, ce pourquoi il en entretenait très peu à la base, mais pour une raison qui lui échappe, il n'aimait pas être questionné sur celle-ci. Peut-être était-ce parce que, pour la première fois depuis l'incident de son frère, il avait l'impression de pouvoir se tourner vers quelqu'un, de ne pas avoir à y faire face seul... Il n'allait pas laisser un parfait inconnu et ses illusions s'imiscer dans cette nouvelle relation presque fraternelle.

Parce que je ne vois pas en quoi ça vous concerne...

Il n'avait pu s'en empêcher, tout compte fait. Rowan continue de l'observer parcourir les clichés alors que Samran continue son interrogatoire avec ses questions malgré sa réplique plutôt froide. Il soupire, se retenant de croiser ses bras sur sa poitrine pour montrer son agacement. Il se contenta plutôt de prendre son temps avant de lui fournir les réponses désirées, plaisir malsain de pouvoir lire l'inconfort sur le visage de son interlocuteur.

Il était très proche de mon frère à une certaine époque.

Comme Rowan ignorait ce qui liait les deux jeunes hommes, il n'avait pas l'intention de dévoiler trop d'informations sur Inh Kyang. Il craignait que Samran ait des suspicions à son sujet sans savoir qu'en réalité, ce dernier connaissait presque tout de la carrière peu reluisante de l'homme qui les liait indirectement.

C'est un ami. Je ne sais pas ce que vous chercher à obtenir comme informations mais notre relation ne regarde que lui et moi.

(c) SIAL ;

Contenu sponsorisé
love to hate me ft. samran Empty
(#) Sujet: Re: love to hate me ft. samran   love to hate me ft. samran Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 123456789... Déclaration !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Gangnam
Sauter vers: