▲ up▼ down
1234
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun



 

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Avril 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU avril marque aussi le début d'une nouvelle année, il est temps de songer à l'avenir de ton personnage juste ici !

Bulletin spécial c’est un véritable déluge qui s’abat sur séoul ! découvre sans plus tarder ce que la météo annonce sur la situation des prochains jours. pluies record sur séoul.

Chiffre porte-bonheur un nouveau jeu fait son apparition, confie ton destin au hasard, si tu oses ! foire aux chiffres

roulette viens tester ta chance à la roulette des abysses

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage


Partagez

 l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun


 :: seoul :: Jamsil
Lim Bona
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10796-lim-bona-limbona_#330860
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun 87bb84871c8ca0c7c8dc031f35fb6c9967cb6636
AVATAR :  ⊱ park jiwon (fromis_9)
POINTS :  ⊱ 383
MESSAGES :  ⊱ 105
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/03/2021
AGE :  ⊱ 23
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
(#) Sujet: l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun   l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun EmptyLun 29 Mar - 17:28
|
l'oréal ne vous sauvera pas
ft. @cha do hyun


Temps pluvieux. Temps malchanceux… Ça n’avait pas loupé, alors que son premier geste en se levant ce matin avait été d’ouvrir en grand les rideaux. La pluie battante qui s’abattait sur la fenêtre de son duplex l’avait en amont alertée de la situation chaotique. Sauf que le déni faisait parfois du bien. En tout du moins, jusqu’à cette réalité écrasante. De la pluie. Toujours de la pluie. Cela n’avait pas cessé depuis une semaine et toutes les chaînes météologiques s’accordaient sur leurs discours. Elle n’avait qu’une seule hâte, faire ses bagages pour l’île de Jeju et s’octroyer du bon temps avec l’une de ses meilleures amies. Les billets avaient déjà été réservés, la plus grosse partie de sa valise remplie. Il ne lui restait plus qu’à retoucher ses cheveux et elle serait fin prête pour son séjour sous les meilleures auspices. Force et détermination en ce jour pluvieux. Bona avait pris rendez-vous chez son coiffeur habituel en ce milieu de matinée. Elle ne se leurrait plus quant au fait qu’elle ressortirait de cet endroit aussi trempée qu’à son arrivé… N’ayant pas investi dans le meilleur des parapluies, il ne faisait aucun doute que ce dernier se tordrait dans tous les sens au premier coup de vent… Faute de penser au pire, elle s’activa dans la salle de bain pour se faire un minimum présentable, ainsi coiffée et maquillée discrètement. Son iPhone dont elle ne se séparait jamais vibra dans la poche de son jean’s, lui rappelant l’heure de son rdv, ainsi que quelques sms dont elle n’avait pas encore pris connaissance. Elle y répondrait sur place, lorsqu’elle n’aurait rien d’autre à faire ; il ne s’agissait que de son beau-père et de deux connaissances en cours de droit. Rien d’urgent en soi. En revanche, elle envoya un petit coeur à son frère Jun Seo - petite routine matinale - alors qu’elle se dirigeait jusqu’à l’entrée de son appartement, à la recherche d’une paire de botines qu’elle sortait habituellement en automne. Son petit parapluie transparent l’attendait sagement dans l’angle de la porte. Il ne lui suffit que d’un petit coup d’oeil à travers la glace pour checker son look, aussitôt son manteau enfilé. Pas de petit-déjeuner ce matin. Ces derniers jours elle sautait ce premier repas dans l’espoir de perdre quelques kilos… Ça fonctionnait bien sur l’idée même si elle finissait toujours par reprendre, n’ayant pas une grande volonté pour tout ce qui touche la nourriture.

Une petite brise vint caresser son visage dès lors qu’elle eut posé un pied en extérieur. Fichu temps de chien. Même les animaux préféraient rester à l’intérieur. Bien que grommelante, la belle s’encouragea à vite marcher jusqu’à son lieu de prédilection. De l’eau s’infiltrait dans tous les recoins de la rue… Jamsil comptait parmi les quartiers à risques pour couronner le tout. En temps normal, la brune s’y serait rendue en voiture, mais préférant opter pour les transports en commun, elle avait jugée plus sage de ne pas conduire sous cette pluie diluvienne. La neige lui faisait le même effet. Sur les faits, elle n’utilisait que très rarement sa voiture parce qu’elle n’aimait pas spécialement la conduite en ville. L’abri de bus s’implantant dans son champs de vision, la belle poussa un soupir de soulagement quant à ce timing presque parfait alors qu’elle distinguait au loin, les phares du bus. En accélérant le pas, elle chercha également resserrer sa prise autour du manche de son parapluie. Faute d’une bourrasque un peu plus forte que la précédente, il se passa une chose à laquelle elle n’avait pas pensé… Son parapluie se tordit en contre-sens et s’envola si loin en arrière qu’un pauvre malheureux se le mangea en pleine poire !! Manifestement, il ne l’avait pas vu venir, lui non plus… « Oh mon dieu. Vous allez bien ? » Ses petites jambes la portèrent dans un sprint mal assuré, si bien qu’elle manqua de lui glisser dessus à la dernière seconde ! Elle se raccrocha instinctivement à lui en se saisissant de ses bras, très confuse et morte de honte. Le visage de cet homme fit aussitôt tilt, au point de lui arracher un petit cri de stupeur. « Do… Hyun ? » Comment et pourquoi se croisaient à chaque fois dans des situations aussi rocambolesques ? Ça dépassait l’entendement. « Je crois que mon parapluie vous a bien amoché… » On avait connu meilleure présentation officielle. Il allait sans dire.

(c) SIAL ; icon mistborn





ஃ I worked my whole life Just to get right, just to be like. "Look at me, I'm never comin' down" I worked my whole life Just to get high, just to realise Everything I need is on the ground. ஃ.。 ・゚゚・。.  _ rosé 'on the ground' _
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Tlen
AVATAR :  ⊱ Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS :  ⊱ 1500
MESSAGES :  ⊱ 298
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 02/03/2021
AGE :  ⊱ 24
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
(#) Sujet: Re: l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun   l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun EmptyMar 30 Mar - 21:38
|
l'oréal ne vous sauvera pas
ft. @lim bona


ootd - S’il y avait bien une chose que Do Hyun détestait. Une chose à part les total look horribles qualifiés de “too much”, n’avoir rien à faire, la campagne ou plutôt l’ennui qu’il y associait, et les sons des doigts que l’on craque pour soi-disant se détendre, entre autres… c’était bien la pluie.
Et il avait d’ailleurs appris à la détester assez jeune. Une sombre histoire de brushing foutu en l’air alors qu’il était invité à l’anniversaire où il fallait être invité. Celui pour lequel on envoyait des bonnes ondes qui appelaient le carton magique d’invitation, mais façon détaché, sans en avoir l’air pour plutôt avoir l’air cool à la place de ça.
Evidemment, qu’il avait été invité !
ça c’était ce qu’il avait répondu à un camarade de classe pour justement avoir l’air cool. Il lui semblait même avoir ajouté un truc façon pavé daphinois : “un anniversaire sans Do Hyun, c’est comme un gâteau de cette fête sans bougies”... ouais, c’était peut-être un poil trop confiant pour un gosse mais il avait sans doute sorti bien pire à l’époque.
Enfin bref, on vous fait la version courte. Il s’était fait beau gosse - comme chaque jour de son existence - il avait accordé un soin tout particulier à sa chevelure - ce qu’il faisait depuis que la vie l’avait proclamé égérie de l’Oreal - et il avait même mis sa paire de chaussures toutes neuves - pas de celles avec des semelles qui font de la lumière parce qu’il n’avait, selon ses dires, jamais été ridicule de sa vie.
Grosso modo, un jour classique dans l’existence de Cha Do Hyun. Sauf qu’il avait voulu y aller comme un grand à pieds, parce que c’était pas loin, et qu’il y avait eu une averse sur la route. Tous ses efforts anéantis, ruinés, il était tout juste bon pour jouer le rôle de Blanquette, la chèvre de Monsieur Seguin, quand il était arrivé à “the party”. Evidemment, la légende racontait que les autres gosses n’en n’avaient rien eu à faire de l’assassinat de sa coiffure… mais pas lui, non, pas Cha Do Hyun… qui, depuis ce jour, il s’en était fait la promesse solennelle, ne sortait jamais sans son parapluie quand on annonçait de la pluie.

Et autant dire qu’en ce moment sur la capitale Sud-Coréenne, on en avait annoncé de la pluie. Son précieux parapluie ne l’avait pas quitté ces derniers jours et il était bien sorti avec ce matin. Prévoyant, l'étudiant l’était et après s’être “rapidement” préparé - comprendre ici qu’il n’avait passé qu’une heure dans la salle de bain - il était sorti pour traîner un peu. Il avait dans l’idée de faire quelques boutiques puis de peut-être rejoindre des amis pour manger.  Il n’était attendu au café pour bosser qu’en milieu d’après-midi. Et, en général, quand il avait du temps libre, ce n’était pas pour glander à l’appartement dans son cas. Alors il avait filé avec l'insouciance de la jeunesse. Parfaitement inconscient qu’il était sur le point de subir un profond traumatisme. Oh, nous n’exagérions qu’à peine. Parce que franchement, se faire attaquer par sa meilleure défense contre la pluie, se faire trahir ainsi par l’allié de ses brushing impeccables… oui, c’était rude, très rude.
Il sortait du métro, il ouvrait son parapluie dans un timing parfait, il était toujours cet homme bien coiffé, bien habillé. Dans sa tête, il pensait sans doute à sa première boutique. Confiant guerrier, il dégainait même son téléphone pour ne tenir son parapluie que d’une main. Il pianotait un message pour un ami avec aisance. Il avançait dans la rue sans se douter du drame… et le drame le saisissait en plein dans la gueule.

Choqué, c’était d’abord l’intérieur du coude de la main qui retenait son parapluie qui était venu protéger la zone déjà agressée. Un peu plus douché ensuite, l’étudiant s’était empressé de remettre le parapluie au-dessus de sa tête. Les gouttes sur son visage, il les avait finalement essuyées avec le dos de son autre main, celle qui retenait toujours son téléphone mais qui avait bien fini par le fourrer dans sa poche tandis que son regard se posait sur le responsable à peu près au moment où la responsable s’était rattrapée à son bras.
Oui, lui aussi, il était bien capable d’appeler la demoiselle par son prénom.
… il ne se pensait pas spécialement superstitieux. Il faisait sans doute partie de ces gens qui passaient toutefois à côté de l’échelle, plutôt qu’en dessous, sans forcément y penser mais non… il ne se pensait pas spécialement superstitieux. Les chats noirs ? Des conneries ! Changer ses draps un vendredi ? Pas de soucis !
Mais s’il y avait une chose que le sort se bornait à lui chuchoter doucement à l’oreille sur le don d’une mise en garde, c’était bien ce qui tenait en trois syllabes : Lim Bona. Oui, Lim Bona semblait avoir décidé d’être son chat noir à lui ! Elle avait beau ne pas miauler maintenant et ses lèvres formaient bien des mots, il était difficile de ne pas commencer à se demander si elle ne lui portait pas la poisse vu leur passif.

Et l’inverse n’était-il pas réciproque ?
… aujourd’hui, il était celui avec la gueule sans doute rouge, voir éraflée, et des cheveux humides dans lesquels il avait passé ses doigts « C’est moi. » et il avait sans doute l’air aussi cool que ce fameux jour où il s’était pointé à un anniversaire avec un paquet cadeau de supers héros… l’homme araignée, il s’en souvenait parfaitement. Tout comme il se souviendrait sans doute parfaitement de sa rencontre officielle avec Lim Bona « Bona, je sais. » et l’ironie voulait sans doute qu’il rajoute enchanté ? « Sur une échelle de 1 à 10. 1 étant votre idole préféré, 10 étant le sosie de Frankenstein. Combien ? Sincèrement. » autant qu’il connaisse l’ampleur des dégâts maintenant.
Et pour ce qui était de la scène magnifique qu’il était en droit de lui taper en pleine rue ? Même pas un petit drama sur sa journée gâchée ? Un brin d’exagération comme s’il venait de frôler la mort, non ? Rien du tout.
Peut-être qu’il n’aurait pas dû se pencher pour ramasser le parapluie assassin et lui tendre dans l’attente du verdict ouais.
Parce que si elle avait de toute évidence décidé de devenir son chat noir, quelle image avait-elle de lui de son côté ?

(c) SIAL ; icon mistborn




┗ Rise and Shine Sunshine ┛
ஃ Treasure, that is what you are. Honey, you're my golden star. You know you can make my wish come true, If you let me treasure you.
Lim Bona
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10796-lim-bona-limbona_#330860
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun 87bb84871c8ca0c7c8dc031f35fb6c9967cb6636
AVATAR :  ⊱ park jiwon (fromis_9)
POINTS :  ⊱ 383
MESSAGES :  ⊱ 105
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/03/2021
AGE :  ⊱ 23
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
(#) Sujet: Re: l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun   l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun EmptyJeu 1 Avr - 16:06
|
l'oréal ne vous sauvera pas
ft. @cha do hyun


La pluie diluvienne ne cessait de tomber sur les deux protagonistes. Exit le parapluie assassin ainsi que la glissage, ce scénario aurait pu se révéler en tout point romantique et d’un cliché remarquable… Sauf qu’à l’inverse d’un magnifique plan d’ensemble se déroulant au ralenti, Bona vivait la scène en accélérée ! Fichue chaussée glissante. Fichu karma. Elle redoutait d’ores et déjà le restant de la journée et s’attendait même à une prochaine catastrophe dans les minutes à venir. Il avait été le premier à en bénificier mais cela ne l’exemptait en rien d’une récidive… Avec le temps, Bona s’était mise en tête que ce gars étrange nourrissait une sorte de béguin à son encontre - faute de toujours se trouver dans les parages dans les situations les plus embarrassantes - elle le trouvait fortement suspect du fait qu’il soit aussi souvent présent. Elle en était même venu à soutirer son nom d’une tierce personne, n’osant tout simplement pas l’approcher au risque que ce soit supposément ce qu’il souhaitait qu’elle fasse… Tel un psychopathe. Mais l’était-il ? Ce qui était pour le moins sûr, c’est qu’il se trouvait une fois de plus non loin d’elle… en train de la suivre ?? Cha Do Hyun, victime de sa propre négligence. Ou simplement victime d’un accident inopiné. Cela commençait à faire beaucoup à la longue ! En attendant la réponse divine, Bona ne pouvait s’empêcher de ressentir du remord. Agression involontaire, mais agression tout de même. C’était finalement elle la méchante au bout du compte.

Elle s’était attendue à recevoir des insultes - et probablement légitime - mais pas réellement à ça. Bien que la situation ne s’apprêtait pas à en rire, un minuscule sourire s’étira sur le coin de ses lèvres. « Euh… Personnellement je trouve Frankenstein plutôt cool. Mais disons, 6… ou 7. ». Devait-elle lui préciser qu’elle faisait allusion au Frankenstein d’Hotel Transylvania ? Non. Ce n’était pas le moment de s’enfoncer plus qu’elle ne l’était déjà ! « Non, plutôt 6. » se ravisa t-elle, tout à fait sérieuse. Ce n’était pas uniquement pour le rassurer ou enjoliver les choses. L’entaille ne semblait pas si profonde… mais il était fort à parier qu’il se coltinerait une bosse d’ici une petite semaine… si ce n’est plus. « Il faut désinfecter cette plaie. Allons par là. » Bien que réticente, la belle réceptionna le parapluie endomagé qu’il avait eu la délicatesse de ramasser. Ce même parapluie qui ne la protégeait plus en rien, mais qu’importe. C’était probablement sa punition pour avoir blessé quelqu’un ce jour-ci. Une chance qu’elle se soit aussi peu maquillée par ailleurs ! Elle aurait sûrement l’air d’un panda avec le mascara dégoulinant sur son visage. Mais peut-être était-ce déjà un peu le cas, en plus des cheveux mouillés…

Pendant une fraction de seconde, elle avait hésité entre son appartement et l’arrêt d’autobus. La dernière option étant la plus censée et la moins dangereuse aussi. Elle ne faisait entrer aucun inconnu chez elle. Il n’y aurait pas d’exception ce jour-ci. De plus, l’abri de bus se situait tout de même un peu plus près ! D’un pas précipité, la belle se protégea tant bien que mal le visage avec le revers de sa main, faisant barrière à cette pluie insupportable. Aussitôt à l’abri, Bona glissa plusieurs mèches rebelles à l’arrière de sa cheveulure, le visage désormais à découvert. Elle y vit plus clair lorsqu’elle entreprit de fouiller l’intérieur de son sac à main. Evidemment, elle ne se baladait pas avec un flacon d’alcool à 70°, mais dans une petite poche interne s’y trouvait les rudiments tels que du gel hydroalcoolique et des pansements. Cela serait mieux que rien. « Installe toi ? Si tu permets, je vais m’en occuper. » assura t-elle d’une voix douce. Etait-ce sa manière de se racheter ? Pour cette fois-là, en tout cas. Le coton manquait, mais elle utilisa un kleenex à la place, aussitôt imbibé de gel désinfectant. Sa prévenance l’avait amené à gérer toutes sortes de situations, d’où son calme apparent malgré ses mains tremblantes. Le froid, nul doute. « En théorie, ça ne devrait pas trop piquer. » Simple avertissement alors qu’elle déposait délicatement le mouchoir sur sa plaie, en tapotant légèrement. L’hémoglobine recouvrait désormais une bonne partie du tissu. Elle en profita pour vite se saisir d’un pansement - de taille moyenne - qu’elle recouvrit du coin de l’arcade jusqu’à son front, espérant que cela tiendrait le temps que ça pourrait dépanner. « Voilà… Encore une fois, je suis vraiment désolée. » La pression redescendait progressivement à présent. Elle réalisa par la même occasion l’avoir fixé un peu longuement alors qu’elle s’assurait de son état. Son coeur tambourina sans prévenir. Oui, elle était sûrement un peu trop près elle aussi. Distanciation sociale oblige, entre deux personnes aussi malchanceuses.

(c) SIAL ; icon mistborn





ஃ I worked my whole life Just to get right, just to be like. "Look at me, I'm never comin' down" I worked my whole life Just to get high, just to realise Everything I need is on the ground. ஃ.。 ・゚゚・。.  _ rosé 'on the ground' _
Cha Do Hyun
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10790-cha-do-hyun-shadow_hyun#330751
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Tlen
AVATAR :  ⊱ Park Jun Hee (A.C.E)
POINTS :  ⊱ 1500
MESSAGES :  ⊱ 298
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 02/03/2021
AGE :  ⊱ 24
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
(#) Sujet: Re: l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun   l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun EmptyMar 6 Avr - 23:14
|
l'oréal ne vous sauvera pas
ft. @lim bona


ootd - Oui, clairement, ce n’était pas une excellente journée pour jouer à la loterie.
Notons d’ailleurs que tout jour où il croisait Lim Bona n’était pas bon pour décrocher le ticket gagnant.
Peut-être qu’il en faisait trop. Peut-être qu’il exagérait comme il avait parfois tendance à le faire, mais il y avait des faits pour appuyer cette fois tout ce drama. Et il n’avait même pas besoin de citer leur douloureux passé - et il pesait ses mots - pour le prouver.
Non, il suffisait de baisser les yeux vers ce parapluie ou bien de les lever vers sa gueule amochée pour lui donner après tout le droit de se plaindre. Il ne savait pas pourquoi, il ne savait pas quelle raison mystique il y avait là-dessous mais il semblait bien que la demoiselle incarne une certaine malchance dans sa vie. Sa maman le lui disait souvent petit, plus elles étaient jolies, plus c’était louche !
Et alors ? N’était-il pas plutôt celui à avoir porté la poisse à ses ex petites amies qu’il choisissait charmantes d’ailleurs ?
Certes. Mais uniquement parce qu’il était entouré de femmes qui avaient décidé qu’il valait mieux un Do Hyun moine qu’un Do Hyun casé !
Bref, il n’était pas temps d’aborder tous les crimes qu’il avait sur la conscience par la faute de ses grandes soeurs et de sa mère.
Non, à lui, il lui semblait bien plus urgent de connaître l’ampleur des dégâts. Et bien évidemment, par là, on voulait parler de ceux de son si précieux visage.

Au début, il avait pensé que le verdict ne serait pas si terrible. Il avait bien remarqué un sourire sur la bouche de sa lanceuse de parapluie, et il avait mal jugé. Soyons franc, il se savait plutôt beau gosse. En même temps, sa famille le lui répétait depuis qu’il avait poussé son premier cri sur cette planète. Alors, c’était vrai, il n’était pas du genre à douter de lui. Certes, il supposait, à juste titre, que son visage ne devait pas être aussi charmant que lorsqu’il était sorti de chez lui plus tôt, mais il espérait au moins un 3, sachant que d’habitude il était à -12. Et encore, quand il souriait, il atteignait facile le -20.
Alors évidemment, il ne s’était pas attendu à « 6 ou 7 ?!!!!!! » relax Do Hyun... « 6 ou 7 ?!!!!. » allez, elle vient de voter pour 6… c’est pas si terrible…
Est-ce que tu viens vraiment de porter une main à ton coeur comme si tu venais de te recevoir un coup trop douloureux pour le supporter ?
6 ou 7…
Do Hyun…
Pas même la moyenne…
« Oh my god... » respire.
Wait… est-ce que ça voulait dire que les dégâts étaient si terribles que ça ?

La main qu’il avait passé sur son visage n’avait bien sûr pas tellement répondu à sa question si ce n’est qu’il s’était retrouvé avec du sang sur les doigts. Mais, c’est en se posant les mêmes questions sur son apparence qu’il avait suivi la demoiselle. Un peu à l’ouest, fallait l’avouer, il avait mis sans doute quelques secondes de trop à avancer son parapluie pour la protéger de la pluie. Un peu retardataire le gentleman et franchement, juste pour ça, il le valait bien son 6 ou 7.
L’instrument du malin que lui avait de meilleure qualité, il l’avait replié une fois sous l’arrêt de bus, hochant la tête à sa proposition.
C’était… sympa… mais il devait bien l’avouer, un peu étrange entre eux.
S’il y pensait un peu plus, toute la scène l’était. Il s’était retrouvé là, assis sur le banc d’un arrêt de bus, prêt à se faire soigner par une demoiselle qu’il ne connaissait que comme… un mystère ?
C’était à peu près ça.

Son regard s’était posé sur elle et ce n’était que là qu’il avait réalisé qu’il n’avait pas décroché un mot depuis le drame de sa notation. A y regarder de plus près, c’est vrai qu’elle ne ressemblait pas tant à un genre de démon de la malchance « T’es pas obligée tu sais. » c’était un peu tard pour le lui dire, le kleenex avait rencontré sa peau et il avait légèrement sursauté, bien sûr. Mais ces mots n’en n’étaient pas moins vrais. Non pas qu’elle soit pas très douée pour les soins rapides, en réalité, elle était même plutôt douce. Mais il aurait pu tout à fait se rendre dans la supérette la plus proche et se démerder… dramatiser sur l’étendu des dégâts dans des toilettes, tout ça, les grands classique du drama.
Mais maintenant qu’il avait un pansement sur la gueule  « C’est pas grave, je vais vivre ma journée sur mon 6 ou 7ème barreau d’échelle.... » il était toujours aussi con ?
Ok, ça l’avait un peu marqué. Mais ce n’était pas parce que tu soupires et que tu la regardes de cette façon, entre le charme et la peine, qu’elle va relever sa note sombre crétin !!!
« Merci en tout cas, pour les secours d’urgence. » et pour le parapluie dans la gueule qui avait nécessité les secours d’urgence, ouais « J’crois qu’on a connu mieux comme présentations officielles mais j’me dis que y’a un monde où t’aurais pu me rouler dessus en voiture. Alors l’un dans l’autre : lucky me ! » c’est une bien étrange manière de la déculpabiliser alors que son coeur saigne encore… mais ce n’était pas tout à fait faux. Au moins, il n’avait pas réalisé qu’avec le moment de proximité qu’ils venaient de passer, il avait frôlé la mort une bonne douzaine de fois.

(c) SIAL ; icon mistborn




┗ Rise and Shine Sunshine ┛
ஃ Treasure, that is what you are. Honey, you're my golden star. You know you can make my wish come true, If you let me treasure you.
Contenu sponsorisé
l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
(#) Sujet: Re: l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun   l'oréal ne vous sauvera pas, ft. dohyun Empty
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Jamsil
Sauter vers: