▲ up▼ down
1234
(( the man called demon )) ft. bona.



 

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Mai 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU la rentrée scolaire a eu lieu, les listings ont été mis à jour !

kai bai bo le pierre papier ciseaux fait son grand retour dans les animations de HM, viens jouer ici : KAI BAI BO

roulette viens tester ta chance à la roulette boréale

news MAJ des astres, allons chercher les aliens nouveaux
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Le deal à ne pas rater :
Pack de 10 BD à 49€ – Le meilleur de DC COMICS
49 €
Voir le deal

Partagez

 (( the man called demon )) ft. bona.


 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Chey Hanbin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10729-chey-hanbin-justhan
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( the man called demon )) ft. bona. Bd8dc84fd49e8456a56a96b7e878060f
AVATAR :  ⊱ im changkyun.
POINTS :  ⊱ 319
MESSAGES :  ⊱ 485
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 27/02/2021
AGE :  ⊱ 24
(( the man called demon )) ft. bona. Empty
(#) Sujet: (( the man called demon )) ft. bona.   (( the man called demon )) ft. bona. EmptyVen 26 Mar - 20:26


|
the man called demon ;
ft. @lim bona


ootd — tic. toc. il semblerait que le temps était figé depuis le début de tes cours, han. comme si l’horloge tournait au ralenti dès que tu posais ton regard vers l’objet, ça avait semblé comme une éternité avant que tu ne puisses fermer tes bouquins pour sortir prendre de l’air. avec un dernier cours en fin de journée, ça ne valait pas la peine de quitter les couloirs de l’université pour les rues de séoul que pour quelques heures, en sachant que ça allait prendre une heure pour te rendre chez toi… puis tu avais aucune envie d’entendre ton paternel t’harceler de messages sur ton répondeur, alors tu t’étais décidé à rester entre les murs de l’établissement. c’était rare pour toi d’y rester, parce que ça n’avait jamais été un choix d’appliquer à l’université. c’était l’ultimatum que ton paternel t’avait donné pour continuer de te considérer comme l’un de ses enfants. comme s’il te considérait pas comme une nuisance, vraiment… mais tu n’avais eu le choix. c’était ça ou la rue et le choix était rapidement fait. désormais, tu passais des heures à t’ennuyer en cours, à faire le minimum pour ne pas qu’on te jette en dehors de l’établissement…

les mains dans les poches et les écouteurs enfoncés dans tes oreilles, tu t’étais dirigé vers l’un des seuls endroits que tu occupais lorsque tu attendais le début de tes cours. la salle du club de cuisine, bien que tu en étais pas membre, tu y passais une majorité de temps. tu évitais d’y croiser la présidente, qui ne cessait de vouloir t’y faire entrer, malgré tes refus incessants, elle semblait toujours avoir un autre tour dans la poche. mais tu aimais cette salle, c’était calme et ça te rappelait de café où tu avais passé la plupart de tes après-midi lorsque t’étais un gamin, à essayer de t’échapper de ton père et de tes gouvernantes. la plupart du temps, t’étais seul. tout comme aujourd’hui, il semblerait. en entrant dans la cuisine, tu avais allumé les lumières en profitant du silence pendant quelques minutes, regardant ce qu’on avait laissé derrière. cuisiner a toujours été une passion pour toi, un échappatoire à ta vie assez sombre et la curiosité avait toujours été présente. tu étais toujours prêt à te défier, à te pousser plus loin, mais c’était toujours embêtant de jouer les juges sur tes propres plats. si seulement quelqu'un se proposait à tester tes plats...

(c) SIAL ; icon kelly



( hell in heaven ) sometimes people don’t want to hear the truth because they don’t want their illusions destroyed.
Lim Bona
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10796-lim-bona-limbona_#330860
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( the man called demon )) ft. bona. Tumblr_puhokoJ6V51ys0a4io1_400
AVATAR :  ⊱ jung chaeyeon (dia)
POINTS :  ⊱ 0
MESSAGES :  ⊱ 112
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/03/2021
AGE :  ⊱ 23
(( the man called demon )) ft. bona. Empty
(#) Sujet: Re: (( the man called demon )) ft. bona.   (( the man called demon )) ft. bona. EmptyLun 29 Mar - 13:19


|
the man called demon ;
ft. @Chey Hanbin


ootd — Le temps s’écoulait à une lenteur infinie ce jour-ci. Elle ne comptait plus le nombre de fois où son regard avait balayé la pièce de fond en comble, comme pour y trouver une quelconque source d’amusement… Au sein d’une bibliothèque, la tâche s’avérait un peu vaine au vu du calme ambiant. En temps normal, cela n’arrivait pour dire jamais. Bona avait toujours du travail à se mettre sous la main. Mais avec cette fin d’année qui se clôturait et tous ses derniers devoirs rendus en temps et en heures, il ne lui restait plus grand chose à faire si ce n’est tuer quelques heures en s’abreuvant de lectures divertissantes. S’entend ; des mangas. Les gens semblaient toujours assez surpris de la voir dans ce coin de la bibliothèque, à croire qu’elle ne s’intéressait qu’aux manuels d’études et aux romans psychologiques. Une grossière erreur que de penser qu’elle ne possédait plus son âme d’enfant. A vrai dire, ce genre de lecture lui permettait de se détacher de cette réalité qui lui collait un peu trop à la peau. Les études, les grandes aspirations de la vie, les attentes de sa famille… Tout ce trop plein de sérieux pouvant mettre à saturation la plus sage des guerrières. Bona se demandait parfois comment aurait été sa vie si elle s’était rebellée quelques années plus tôt pour les beaux-arts, à défaut d’une carrière toute tracée. Il ne faisait aucun doute que les bonnes relations de sa mère lui permettrait d’entrer au sein d’un cabinet d’avocats très réputé et qu’elle jouirait d’un salaire plus que convenable dès les premiers mois d’activités… En soi, un chemin facile et prospère qui faisait rêver. Mais le goût de l’inconnu et du challenge lui manquait souvent. Sa vie manquait cruellement de piment, faute de toujours si bien réussir dans des matières largement maîtrisées.

Le manga qu’elle détenait entre les mains avaient fini par lui donner faim. Plus d’une fois, elle s’était efforcée à ne pas pouffer de rire devant certains passages, pour le moins aberrants ! Un mélange subtil de richesse culinaire et d’érotisme dérisoire. Tout cela lui rappela l’existence du club de cuisine dont elle ne s’était plus aventurée depuis plus d’un an peut-être ? A l’époque, elle s’était tâtée pour les rejoindre, bien plus poussée par la gourmandise de goûter aux nombreux plats plutôt que s’embêter à les confectionner ! Elle s’était finalement rétractée faute de temps, même si on lui a toujours fait savoir qu’elle pourrait se joindre à tout moment. Cette pensée l’amena à quitter la quiétude de la bibliothèque pour un lieu beaucoup plus réjouissant. Une fois toutes ses affaires rassemblées à l’intérieur de son sac, la belle planta ses écouteurs dans ses oreilles, le rythme de ses pas influencé selon la playlist qui s’imposait à elle. Ne se rappelant plus trop du bon bâtiment, la jeune femme bifurqua à quelques interceptions à la recherche d’un panneau lui indiquant la bonne direction. En poussant la porte du club, son visage exprima un sentiment de surprise du fait que l’endroit soit aussi désert. Peut-être était-elle en avance après tout. Le mieux était encore d’attendre que quelqu’un vienne… Sans se poser de question, la belle s’adossa contre une table et se saisit d’un élastique laissé son sur poignet droit, agripant sa longue chevelure entre ses mains qu’elle noua en queue de cheval sur sa tête. Le visage dégagé et nuque ainsi dévoilée, cela serait plus pratique pour elle par la suite. De surcroit, elle ramena son téléphone sur le devant de ses yeux pour sélectionner une nouvelle playlist, insouciante quant à la présence d’un autre individu dans les cuisines. Elle se mit à fredonner l’air qui passait, laissant de plus en plus libre court à sa jolie voix, ô combien méconnue du grand public. (( I`ll Never Love Again ))

(c) SIAL ; icon kelly





ஃ I worked my whole life Just to get right, just to be like. "Look at me, I'm never comin' down" I worked my whole life Just to get high, just to realise Everything I need is on the ground. ஃ.。 ・゚゚・。.  _ rosé 'on the ground' _
Chey Hanbin
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10729-chey-hanbin-justhan
heulim ≈ we have art in order not to die from the truth
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ (( the man called demon )) ft. bona. Bd8dc84fd49e8456a56a96b7e878060f
AVATAR :  ⊱ im changkyun.
POINTS :  ⊱ 319
MESSAGES :  ⊱ 485
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 27/02/2021
AGE :  ⊱ 24
(( the man called demon )) ft. bona. Empty
(#) Sujet: Re: (( the man called demon )) ft. bona.   (( the man called demon )) ft. bona. EmptyMar 13 Avr - 1:25


|
the man called demon ;
ft. @lim bona


ootd — l’ennui que tu avais en suivant tes cours te donnait l’envie de tout lâcher. tu n’y voyais pas de fin à cet enfer, han. tu entamais ta quatrième année d’études, la quatrième année que tu avais à suivre les ordres de ton paternel. à te plier à ses demandes, à participer aux meetings de la compagnie, tout ça parce qu’il savait que tu détestais qu’on te donne des ordres et que ça lui permettait de te contrôler, de te surveiller. ça en était à un point où même les cours que tu avais toi-même choisi t’ennuyait. et devoir rester dans le coin jusqu’à la fin de tes cours, ce n’était pas de joie que tu le faisais. il n’y avait que peu d’endroits que tu aimais bien retrouver et le local du club de cuisine en était un. en y arrivant, tu t’étais assuré que la présidente n’y étais pas avant d’y ouvrir les lumières. le sac posé au sol, tu avais fais le tour de la salle, à fouiner dans les placards et le frigo pour y voir ce qu’il y avait avant de te diriger dans le fond afin de regarder dans la salle de stockage ce qu’on y avait laissé. du peu de temps que tu avais passé hors de la salle principale, quelqu’un d’autre s’était installé.

au début, tu croyais que c’était gigi qui avait fait son apparence, alors tu avais à peine sorti la tête pour y voir une jeune femme, mais pas elle. un soupir de soulagement qui s’était échappé de tes lèvres et tu avais continué ton aventure, en prenant quelques légumes avant de refaire ton apparence. de la musique qui jouait lorsque tu revenais, la jeune femme avait commencé à fredonner, mais tu ne l’avais dérangé. jusqu’à maintenant, tu ne t’étais pas retourné pour y voir son visage, han. tu avais posé les légumes sur le comptoir et n’avait pas l’intention de lui parler pour le moment avant que tu ne te sois retourné. tu la reconnaissais, c’était bona. jeune femme que tu avais croisé plus d’une fois lors de tes visites à la librairie de l’université, vous aviez partagé la même table et le silence pendant un bon moment avant qu’elle ne vienne t’aborder. tu ne la connaissais pas vraiment, mais tu cherchais quelqu'un pour tester tes plats... et elle était là. ❛ hey ❜ que tu lui soufflais en t'approchant d'elle avant de te glisser sur l'une des chaises. tu te questionnais, à savoir si elle allait accepter ou refuser d’y goûter, à ton plat. tu ne l’avais commencé, mais tu avais une idée générale de ce que tu voulais faire, mais le doute planait toujours, han. comme une petite voix qui te disait sans cesse que ça allait être terrible. et pourtant, tu la repoussais sur le côté comme à l’habitude. ❛ ça te dit d’essayer mon plat quand je le termine ? j’cherchais justement un dum- un testeur. ❜ et ça a la tête qui se posait sur la paume de sa main, de son bras qui était accoudé sur la table à l'attente d'une réponse, avec un peu de chance, positive.

(c) SIAL ; icon kelly



( hell in heaven ) sometimes people don’t want to hear the truth because they don’t want their illusions destroyed.
Contenu sponsorisé
(( the man called demon )) ft. bona. Empty
(#) Sujet: Re: (( the man called demon )) ft. bona.   (( the man called demon )) ft. bona. Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Locaux de la SNU
Sauter vers: