roses have thorns, does that mean we should destroy them? (sooseong)

 

POP POP POP ~ C'est l'heure de jouer à la R-roulette de la rentrée ! ! Plus ? Les plus avides viendront tenter leur chance à la toute nouvelle Banque à Points !
EVENT DE LA RENTRÉE : Viens participer à la Kermesse de HM, découvre les stands et éclate toi !
V14 DE HM POPOPO ~ c'est parti pour découvrir les nouveautés du mois de Septembre ! VOIR LA MISSIVE N.13


Partagez | 
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : Hyungwon (Monsta X) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 939

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: roses have thorns, does that mean we should destroy them? (sooseong)     Ven 13 Jan - 23:10


roses have thorns, does that mean we should
destroy them?

Quand il pense qu'il n'était pas si loin lorsque c'est arrivé.. et qu'il aurait pu l'éviter, peut-être, il s'en veut et déteste ce sentiment de culpabilité qui le prend aux tripes, plus qu'il ne l'aurait pensé. Il ne l'a même appris que trop tard et aujourd'hui il hésite, arrêté dans le couloir et les deux mains prises, à se demander si elle dormait et s'il ne devrait pas repasser plus tard. Il n'aime pas l'hôpital. Les murs trop blancs l'agressent tout comme l'odeur qui s'en dégage, mais le pire reste l'atmosphère qui y règne. Des visiteurs qu'il croise en chemin, leurs visages tantôt vides, tantôt tristes et c'est la même chose pour tous : ils enfilent le masque lorsqu'ils entrent dans les chambres. Doit-il le faire aussi ? Poser un sourire sur son visage et agir comme si ? Prétendre, alors qu'il appréhende. Elle est loin, la journée où ils barbotaient dans la neige, sa noona enjouée et lumineuse sous le soleil d'hiver. Elle est loin, la prestigieuse Présidente des pierres de feu et de ça, il en a trop entendu dans les dortoirs au point de s'y rendre sourd. Même si elle n’est pas la personne la plus droite qui existe, elle ne méritait pas pareil traitement. Inseong, il commence sérieusement à douter de la sûreté de l'université et avec sa sœur étudiant entre ses murs, il n'est plus tranquille.

Trois petits coups sur la porte et il entre en poussant la porte doucement, peu sûr de savoir quoi faire lorsqu'il tombe sur une blonde endormie, du moins elle en donne l'air et il approche sans un bruit. Il pose un gobelet chaud sur la table de chevet, qu'il a pris sur son lieu de travail et même rempli lui-même d'un bon chocolat chaud pas trop chargé. Une douceur pour la réconforter, lui qui est tous sauf doué pour s'en charger lui-même et il pose aussi le bouquet de roses qui l'encombrait jusque-là. Il a hésité en boutique ; des rouges auraient été inappropriées, des roses trop banales et finalement il s'est souvenu d'un détail, d'une bribe de conversation anodine qui lui a fait pointer ces roses bleues qui donnent un peu de couleur dans cette pièce trop terne à son goût. Il tourne les yeux vers le visage abîmé de son amie, trop secoué pour enfiler son masque et sourire, mais il devrait non ? Si elle ouvre les yeux, il devrait lui montrer qu'au moins l'un des deux va bien ? Ne pas l'accabler plus qu'elle ne l'est déjà, sûrement ? Que faire, il hésite un moment à rester ou sortir. Pourquoi resterait-il ? Tout ça le met mal à l'aise.

« Soo Yun-ah ? » Et finalement, il la laisse choisir.



◊◊◊


you're so special to me, don't forget it Magnetic everything about you, you really got me now. You do to me so well, hypnotic takin' over me, make me feel like someone else, you got me talkin' in my sleep. I don't wanna come back down, I don't wanna touch the ground. Pacific ocean dug so deep, hypnotic takin' over me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AVATAR : Park Hyo Min POINTS : 800

NOUS A REJOINT LE : 25/07/2016

MESSAGES : 4616

BITCH PLEASE, I'M YOUR PRESIDENT - MISS NOËL 2016
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t118-han-soo-yun-hquinn

Message  Sujet: Re: roses have thorns, does that mean we should destroy them? (sooseong)     Sam 14 Jan - 13:48


roses have thorns, does that mean we should
destroy them?

elle... n'est pas sur-humaine.
soo yun peut avoir mal, très mal. elle peut hurler, ou se taire et souffrir les lèvres ensanglantées. elle peut comprendre tout ce qu'elle veut, et être la dernière des ignorantes.
la présidente ... a perdu connaissance dans un trou noir et s'est réveillée dans une lueur blanche. si immaculée que ses yeux en ont pleuré. alors même que son corps semblait encore sombrer.

elle n'a pas compris, du moins, pas tout de suite.
ce n'est pas la première fois qu'elle recevait des coups.
ni même la première qu'elle mettait les pieds à l’hôpital.

mais c'est la première fois qu'elle y était perfusée.
une semaine, c'est le temps qu'elle a passé dans ce coma artificiel, ils n'étaient même pas sûrs qu'elle se réveille et avait peu d'espoir quand à ses facultés motrices ou mémorielles si elle venait à le faire. la danseuse n'était pas faible, ni à plaindre, peut-être méritait-elle tout ça, mais elle ne pouvait pas s'empêcher de haïr la terre pour cette situation. elle ne parlait pas, à personne, les infirmières lui demandaient sans cesse de choisir un chiffre entre zéro et dix. elle aurait bien aimé avoir cette règle imaginaire pour la leur enfoncer là où elle le pensait.

elle avait mal à quinze, quand elle n'avait pas son corps mis hors sujet par les cachets. que feraient-elles si elle le leur disait ? ce nombre n'entrait pas dans les normes, on lui dirait probablement qu'elle avait eu sa dose, qu'elle devait être patiente et attendre, que ça finirait par passer. pourtant, elle savait que la douleur présente dans son cœur ne partirait pas et c'était plus qu'une simple tristesse. soo yun était en colère, et en colère la han était encore plus folle que sa mère.

il ne fallait donc pas s'étonner si une goûte de sang perlait encore parfois à ses lèvres, où si ses ongles s'enfonçaient jusqu'à pénétrer sa peau à l'intérieur de ses mains.

elle avait mal.
elle avait peur,
peur de sa haine,
elle détestait cette chambre.

elle voulait voir du monde, et espérait que cette porte ne s'ouvre plus jamais. alors elle fermait toujours les yeux et les médicaments faisaient le reste. mais aujourd'hui, alors que le soleil peinait à percer les nuages de l'hiver, cette voix la sortit de son sommeil trompeur. hors soo yun ne voulait pas parler, parce qu'elle ignorait si sa voix la trahirait, comme le faisait la totalité de son épiderme.

alors, comme les plaies qui cicatrisaient en douceur ((malgré la douleur)), sa main se desserra pour la première fois en plusieurs jours pour venir attraper son t-shirt. les yeux ouverts et à présent tournés vers la fenêtre, mais elle les avait vu. et elle l'avait regardé lui aussi. elle était presque soulagée, qu'il s'inquiète à ce point pour elle. pourtant elle s'en voulait aussi ; elle n'aurait jamais penser se détester parce qu'on était mal à cause d'elle.
« tu t'en es souvenu. elles sont belles. »
que pouvait-elle dire d'autre. elle se contentait simplement de serrer un peu plus son haut. comme une demande silencieuse, et pas nécessairement assumée, de réconfort. à cet instant, soo yun sentit qu'elle avait besoin de lui. et sa visite lui faisait un bien plus efficace que les médicaments qui coulaient dans la perfusion.



◊◊◊



MON JANOUILLE a écrit:
ON A TOUS LES DROITS
SURTOUT CELUI D'AIMER SY

Revenir en haut Aller en bas
avatar')">
AGE : 21 AVATAR : Hyungwon (Monsta X) POINTS : 0

NOUS A REJOINT LE : 20/11/2016

MESSAGES : 939

✩ BOOM, GAMMA RAY-BURST
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hundred-miles.com/t821-yoo-in-seong-insideout

Message  Sujet: Re: roses have thorns, does that mean we should destroy them? (sooseong)     Sam 28 Jan - 19:24


roses have thorns, does that mean we should
destroy them?

Il s'est déjà pris quelques coups, a déjà été témoin de bagarres puérils entre deux esprits forts, mais ce n'est rien de comparable à la vision qui s'offre à lui aujourd'hui. On ne s'était pas contenté de la frapper par excès de colère, ou pour régler quelque compte que ce soit, on l'avait battu sans se retenir et cela aurait tellement pu plus mal se finir encore.. Elle n'est pourtant pas chanceuse, loin de là et il espère sincèrement que le ou les coupables finiront par payer leur manque d'humanité. Elle est si forte d'habitude, si imposante qu'il se sent parfois petit à ses côtés et aujourd'hui pourtant, lorsque ses doigts le retiennent crispés sur son haut, elle lui apparaît plus vulnérable que jamais. Elle n'en reste pas moins douce à ses yeux, adorable presque en dépit des circonstances et il enveloppe sa main autour de la sienne.

« Je t'ai réveillé ? »

Il n'attend pas vraiment de réponse, c'est un peu comme une façon de lui dire bonjour après tout ce temps, sans faire l'erreur de lui demander comment elle va, car elle est tout sauf bien. Il pourrait lui demander si ça fait mal, mais ce serait un euphémisme et ce n'est pas ce dont elle a besoin.

« Hum... oui, c'est un peu cliché, désolé. Elles égaieront un peu cette chambre. »

C'est bien trop vide, trop blanc, trop impersonnel ici et il est à peu près certain que ça ne l'aide pas d'être alitée seule ici, dans une chambre qui n'est pas la sienne et sans cesse visitée par les infirmiers. Il sourit faiblement et vient s'asseoir au bord du lit, il déplace un peu le drap de sorte à ne pas le coincer et il oblige finalement la jeune femme à lâcher son haut pour emprisonner sa main entre les deux siennes. Il la caresse gentiment en cherchant son regard même si elle, semble fuir le sien.

« Tu es bien ? Tu ne veux pas un autre oreiller ou un verre d'eau ? Ce chocolat est peut-être trop chaud pour maintenant, si tu y as droit d'ailleurs ? Oh mais sinon, je ferai le guet pour toi et on en saura rien. »

Il sourit toujours en essayant de la distraire et de se distraire aussi, parce qu'il ne veut pas aborder le sujet si tôt, pas alors qu'il est venu pour s'assurer qu'elle aille bien et qu'elle se remette doucement. Ce n'est pas pour la stresser davantage qu'il est venu, mais il ne comptait pas forcément rester non plus, alors il laisse faire son instinct. Ses gestes contrastent avec ses mots, il est loin de prendre tout ça à la légère ou de s'en ficher et il le lui montre à sa façon, sans la brusquer.

« A quoi tu penses ? »



◊◊◊


you're so special to me, don't forget it Magnetic everything about you, you really got me now. You do to me so well, hypnotic takin' over me, make me feel like someone else, you got me talkin' in my sleep. I don't wanna come back down, I don't wanna touch the ground. Pacific ocean dug so deep, hypnotic takin' over me.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
roses have thorns, does that mean we should destroy them? (sooseong)
 Sujets similaires
-
» Shawn W. Rosebury : Roses have thorns they say...
» Eleana ❦ If roses have thorns, the thorns hide under the roses ❦
» « Some roses have thorns » + Margaery.
» Les Roses De Versailles
» Le parfum des roses d'hiver


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: