▲ up▼ down
1234
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2



 

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Avril 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU avril marque aussi le début d'une nouvelle année, il est temps de songer à l'avenir de ton personnage juste ici !

Bulletin spécial c’est un véritable déluge qui s’abat sur séoul ! découvre sans plus tarder ce que la météo annonce sur la situation des prochains jours. pluies record sur séoul.

Chiffre porte-bonheur un nouveau jeu fait son apparition, confie ton destin au hasard, si tu oses ! foire aux chiffres

roulette viens tester ta chance à la roulette des abysses

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Le Deal du moment : -27%
Grosse promo sur le stabilisateur DJI Osmo Mobile 3 ...
Voir le deal
79.99 €

Partagez

 Ghost me once, shame on you [Ryu]


 :: seoul national university :: Ville Campus :: Quartier ÉtudiantAller à la page : Précédent  1, 2
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Z0wm
AVATAR :  ⊱ Dylan Wang
POINTS :  ⊱ 189
MESSAGES :  ⊱ 235
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/10/2020
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyMar 30 Mar - 22:27
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeOui ok ok, je noyais le poisson j'avoue mais bon, je n'allais pas non plus lui sauter dessus hein. Pas que l'envie m'en manquai mais je ne voulais pas qu'il croit que je ne pense qu'à ça...Après tout on venait de le faire il y a même pas une heure ça serait abusif d'en redemander déjà...non ? Bref du coup je propose qu'on se mette un film tranquille ou qu'il se repose. Je supposai qu'il avait envie de se poser un peu aussi et de profiter de son lit après tant de temps d'absence.

Mais comme d'habitude l'inspecteur lit en moi comme dans un livre ouvert puisqu'il m'attire vers lui pour m'embrasser, son sourire entendu collé sur le visage. Je me laisse faire profitant de ce moment ou il se focalise entièrement sur moi. Je rougis un peu à ses paroles comprenant un sous entendu à peine voilé. Il vient ravir à nouveau mes lèvres, sa main se glissant dans ma nuque...autant vous l'avouer je frissonne déjà de partout. Je suis sous le charme, totalement.

Cependant, Ryu s'amuse de moi, faisant mine de se reculer pour me proposer le film malgré tout. Je réagis plus par automatisme qu'autre chose, attrapant sa nuque à mon tour pour le ramener vers moi. Je ne voulais pas qu'il s'éloigne plus que nécessaire, moi, j'étais trop accro à lui et à sa peau contre la mienne, encore plus depuis son absence.

De la fumée sortait de mes oreilles mais je décidai de cacher mon trouble en reprenant ses lèvres. Je les grappillais avec bonheur, laissant ma main caresser ses cheveux. Et c'est sûrement parce que j'avais les yeux fermés que je me pris le courage de me déplacer et de venir me glisser sur les genoux de Ryu. Je nouai mes bras autour de son cou, le massant tout en continuant à l'embrasser. C'était sensuel et je me laissai aller totalement à cette envie. Je reculai légèrement, mon nez collé contre le sien.

"...toi..." Soufflai-je, gêné comme à mon habitude. "...c'est toi que je préfère"
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR :  ⊱ Yamapi
POINTS :  ⊱ 220
MESSAGES :  ⊱ 297
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 10/11/2020
AGE :  ⊱ 32
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyDim 4 Avr - 17:33
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeComme je m’y attendais, il m’attrape par la nuque pour me ramener vers lui, ravissant à nouveau mes lèvres avant de finalement s’installer sur mes genoux. Je n’ai pas besoin de le voir pour savoir qu’il doit de nouveau être rouge, ce qui me fait toujours autant craquer. Il finit cependant par se reculer légèrement et ses paroles me font sourire. C’est le genre de chose qu’il ne peut pas dire sans se sentir gêné et je dois avouer que je trouve ça vraiment mignon. Ca contraste totalement avec son apparence et j’aime le voir comme ça. J’attire à nouveau son visage près du mien pour l’embrasser avant de me déplacer, le soutenant avant de l’allongé sur le canapé, venant me placer au dessus de lui pour reprendre ses lèvres, mes mains se baladant allégrement sur son corps avant de se glisser sous son haut pour venir caresser sa peau nue.

-Moi aussi, c’est toi que je préfère, que je susurre près de son oreille

Mes lèvres se posent dans son cou, venant mordiller, sucer la peau offerte avant de revenir à ses lèvres, rompant le baiser juste le temps de lui enlever son haut. Je viens ensuite embrasser son torse, descendant lentement, venant jouer avec l’un de ses tétons avant de poursuivre plus bas pour finalement revenir à ses lèvres. Je prends le temps d’ôter mon t-shirt avant de venir à nouveau ravir ses lèvres, ma langue envahissant sa bouche dans un baiser langoureux tandis que l’une de mes mains se glisse plus bas pour venir défaire son jean. C’est fou comment il m’a manqué, je suis bien content d’être enfin rentré!

-Jae…, je gémis tout contre ses lèvres

Ca faisait bien longtemps que je n’avais plus ressenti ça, je ne sais même pas si ça a déjà été le cas d’ailleurs. Ces longues semaines loin de lui ont été difficile et je ne pensais pas que c’était possible que quelqu’un puisse me manquer à ce point et pourtant, c’est bel et bien le cas. J’espère juste que la prochaine fois que j’aurais une mission de ce genre et que je resterais absent plusieurs semaines voir même plusieurs mois, il se montrera plus compréhensif et ne se montera pas la tête avec je ne sais quelle idée. Je veux qu’il me fasse confiance mais pour ça, il faudrait d’abord qu’il ait plus confiance en lui et ce n’est pas quelque chose de simple, je m’en doute bien mais je ne suis pas du genre à dire des choses que je ne pense pas sauf peut être sous l’effet de la colère. Si vraiment je ne voulais plus de lui, je lui dirais en face plutôt que de fuir comme un lâche. Mais ce n’est pas le cas, je veux le garder auprès de moi aussi longtemps que possible, s’il ne finit pas par se lasser de moi et préférer quelqu’un de son âge… Mais pour l’instant, je veux juste profiter d’être rentré et de l’avoir retrouvé.

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Z0wm
AVATAR :  ⊱ Dylan Wang
POINTS :  ⊱ 189
MESSAGES :  ⊱ 235
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/10/2020
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyLun 5 Avr - 15:51
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeJ'avais peut être peu d'assurance et de confiance en moi, mais oui, c'était lui que je voulais et que je préférais. Pas seulement de façon sexuelle hein. Juste lui, dans son entier. Il me plaisait, bien plus que je ne l'aurai pensé au départ. Dire qu'à la base je le traitai de pervers et de Ducon...c'est clair que la situation avait changée du tout au tout. Franchement, pour tout vous avouer je ne sais pas à quel moment j'étais passé de penser au fait que c'était un connard de flic au moment où je lui ai fait une crise de jalousie au bar. Je pense que nos multiples rencontres fortuites n'y avaient pas été pour rien. Et puis...c'était difficile de ne pas le trouver attirant hein. J'étais et j'avais toujours été 100% homosexuel. Il m'arrivait de trouver des filles belles et tout hein mais rien de plus, je n'étais pas attiré par elles. Par contre les hommes...c'était une autre histoire !

On disait de moi que j'avais des goûts très aléatoires, c'est sûr que je n'avais pas de "type" à proprement parlé moi je fonctionnai au coup de coeur...Et dans le cas de Ryu, disons que j'avais eu mon coup de coeur à retardement. Je m'étais doucement mis à l'imaginer en train de me toucher et de m'embrasser et ça m'avait totalement plu ! Et puis au delà de ça, j'avais vite remarqué qu'il semblait être une "belle" personne. Alors oui j'avais craqué. Et je craquai encore à chaque fois qu'il posait ses yeux sur moi, un peu plus à chaque fois. Parce qu'il m'impressionnait et que je trouvai ça impensable qu'un mec aussi beau et compétent que lui s'intéresse à quelqu'un d'aussi banal que moi.

Alors forcément il arrivait à me faire rougir comme personne. Bien sur, je n'avais jamais été bien à l'aise avec mes précédents partenaires mais avec lui c'était pire ! J'avais l'impression qu'il serait capable de me faire rougir juste en me regardant fixement...pas de ma faute s'il savait faire réagir mes hormones comme personne !
D'ailleurs il semble parfaitement saisir que je suis déjà raide de lui car il m'attire à nouveau dans un baiser, me "forçant" à m'allonger sous lui. Je halète déjà sous ses doigts expert qui frôlent déjà mon corps et je gémis doucement lorsque sa peau rencontre la mienne sous mon haut.

Je fond encore plus lorsqu'il me dire que c'est moi aussi qu'il préfère...peut-on faire plus mignon et plus sexy que ça ? Je me cambre légèrement, la main dans ses cheveux lorsqu'il vint sucer la peau de mon cou tout en la mordillant parfois...je perd déjà un peu plus la tête et mon corps a déjà parfaitement réagit au toucher de l'autre homme. Il me débarrasse de mon t-shirt et j'ai déjà hâte de sentir sa peau contre la mienne : sérieux pourquoi on a remis des vêtements hein ?!

Je me meure déjà sous sa bouche experte qui me frôle et joue avec mes nerfs et ma peau. J'ai déjà envie qu'il soit en moi et que je ne sois qu'à lui. Il retire son haut à son tour et je dois avouer que mes yeux brillent d'un désir mal contenu. Il a un corps parfait. Je pose d'ailleurs l'une de mes mains bien à plat sur son torse avant de descendre doucement, appréciant le moindre détails sous mes doigts. Sa bouche reprend possession de la mienne, exigeante et excitante à souhait, d'autant plus lorsque je le sens se faufiler jusqu'à mon jean pour le défaire.

Et sa voix ! Sa putain de voix avec mon nom dedans, mon dieu que j'en suis dingue ! Tant pis pour la timidité, je l'attire vers moi l'embrassant fougueusement, levant mes hanches à son encontre, me frottant contre lui...s'il doutait encore de mes intentions, clairement il ne peut pas passer à côté de mon entrejambe !

"J'ai envie de toi" Lui soufflai-je assez doucement à l'oreille...n'assumant pas trop de l'avouer à voix haute mais bon même si ça paraissait évident j'avais aussi envie qu'il m'entende le lui dire...c'était quand même autre chose non ?! Je glissai mes mains dans son dos, me faufilant sous le tissu de son pantalon pour malaxer ses fesses (et quelles fesses !). Je n'oserai jamais lui dire à voix haute mais...une "petite baise rapide et salace" là tout de suite ça me conviendrait parfaitement. Attention j'aimais notre ébats, tendres et passionnés mais...un truc un peu plus musclé de temps en temps...pourquoi pas. Et je suis sûr que Ryu était un "dominateur" né. "...s'il te plait...je..." J'avalai lourdement ma salive près de son oreille, essayant de dépasser mon trouble. "...prend moi ?" Est ce que de la fumée sortait de mes oreilles ? Sûrement ! Mais tant pis, ça ne me m'empêcha pas de laisser glisser l'une de mes mains sur sa virilité pour "appuyer" mon propos.
© 2981 12289 0[/quote]
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR :  ⊱ Yamapi
POINTS :  ⊱ 220
MESSAGES :  ⊱ 297
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 10/11/2020
AGE :  ⊱ 32
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyMer 7 Avr - 20:18
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeJe frissonne en sentant sa main glisser le long de mon torse tandis que je viens reprendre ses lèvres, l’une de mes mains glissant jusqu’à son jean que je tente de défaire. Je fais glisser son jean de sorte à lui enlever avant de l’envoyer valser dans un coin avant de venir reprendre ses lèvres. Je le sens se “frotter” contre moi et je sais qu’il n’attend qu’une chose, il vient d’ailleurs me le dire à voix haute ce qui m’excite d’autant plus, surtout lorsque je sens ses mains se glisser son mon boxer pour venir se poser sur mes fesses, me faisant à nouveau frissonner. Il vient me susurrer à l’oreille et autant dire que ses paroles me rendent fou. Je le débarasse de son boxer avant de le débarasser à mon tour de mes derniers vêtements, venant l’embrasser avec fougue tout en me “frottant” contre lui. Sa main sur mon sexe m’excite encore plus et je ne tarde pas à lui faire soulever le bassin, écartant ses jambes de sorte à avoir accès à son “entrée”, venant me positionner comme il faut avant de finalement le pénétrer dans un râle rauque.

-Jae…, que je gémis à ses oreilles en commençant à bouger en lui

Je ne suis pas spécialement un accro du sexe, du moins comparé à une certaine personne, mais clairement, ça aussi ça m’avait manqué. C’est tellement bon! Ou alors est-ce que c’est parce que c’est avec lui? Je me souviens encore de la première fois où on a couché ensemble, je m’en veux toujours un peu d’ailleurs parce que j’ai l’impression d’avoir profité de lui alors qu’il était drogué. Depuis clairement on a pas eu de rapport aussi “bestial” parce que c’était clairement ça, du sexe “sauvage”, loin des moments tendres et doux qu’on a eu depuis. Mais je doute de toute façon que ça soit son style, pas quand il est dans son état normal en tout cas. Mais ça m’importe peu, je ne lui demande pas d’être comme ça de toute façon et il est bien trop mignon quand il se montre timide ou rougit. Je viens poser mes lèvres dans son cou, venant mordiller la peau offerte tandis que j’écarte un peu plus ses cuisses pour avoir un meilleur accès.

-Tu m’as manqué…

Je viens ravir ses lèvres, maltraitant sa lèvre inférieure tout en accélérant la cadence, m’enfonçant toujours plus “profond” en lui, booster par ses gémissements qui me font clairement perdre la tête. Mes gémissements se mêlent aux siens tandis que je continue mes coups de rein, me fichant bien qu’on puisse nous entendre dans tout le bâtiment. Ils vont pas faire chier hein, ils m’ont pas entendu pendant des mois donc ça va! Et puis on est qu’en début de soirée donc ça va, c’est pas comme cette fois là. C’est clair qu’entre les tambourinements de Jae à la porte et nos ébats ensuite, ils ont eu de quoi me détester mes voisins. Mais je n’ai eu aucune plaintes le lendemain. A moins qu’ils osaient pas? On peut pas dire que je les connais vraiment donc je suis même pas sûr qu’ils aient capté que je suis flic. A moins que si… Enfin n’empêche que là je doute qu’on soit plus bruyant que cette nuit là hein!

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Z0wm
AVATAR :  ⊱ Dylan Wang
POINTS :  ⊱ 189
MESSAGES :  ⊱ 235
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/10/2020
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyMar 13 Avr - 16:55
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeL'ambiance de la pièce avait changé du tout au tout et je devais bien avouer que ce n'était pas pour me déplaire. J'allais encore passer pour un "ado" en pleine puberté avec les hormones en ébullition mais je n'y pouvais rien si Ryu me faisait un effet de dingue. En plus je ne l'avais pas vu depuis presque deux mois entiers ! Deux mois hein ! Ce n'était pas l'histoire de quelques jours ou quoi hein à ce point là, c'était presque une éternité ! Et sa peau manque clairement à la mienne ! D'ailleurs il ne faut vraiment pas grand chose pour me mettre direct en "condition" et l'inspecteur sait parfaitement ce qu'il fait.

Me retrouver ainsi sous lui, à sa merci, je dois bien avouer que ça fait son petit effet...Je n'ai pas le temps d'appuyer mes caresses que je me retrouve débarrassé de mes derniers vêtements et lui des siens. Je me tortille sur le côté, surpris et totalement excité lorsqu'il me prend sans prévenir dans un râle parfaitement indécent...ce qu'il peut être sexy ! Ma lèvre tremble déjà sous ses vas et viens et je ne peux m'empêcher de passer mes doigts sur sa bouche lorsqu'il m'appelle d'une façon si excitante avant de l'attirer vers moi pour dévorer ses lèvres.

J'ai un petit moment de lucidité en me disant que contrairement à habituellement l'inspecteur n'a pas utilisé de préservatif. Cela m'étonne de sa part, lui qui est toujours si prudent sur tout mais je dois avouer que je ne m'en plains pas. Le sexe sans protection c'est quand même autre chose ! Et puis...je connais suffisamment Ryu pour savoir qu'il n'est pas du genre à ne pas être fiable sur ce sujet là. Je gémis un peu plus fort lorsque sa bouche se perd dans mon cou, ma main passant dans ses cheveux.
Je lui avais manqué. C'est tout ce que je retenais entre deux vagues de plaisir. Bien sur, au fond de moi je le savais mais l'entendre le dire c'était quand même autre chose.

Alors oui, j'avais les larmes aux yeux. D'émotion, d'excitation et de plaisir à la fois. Oui merde j'étais toujours trop émotif en sa présence ! Mais je l'aimai ! Tellement fort. Et il ne s'était pas passé un seul soir ou j'avais souffert de son absence. Et je sais que j'avais dis que je ne serai pas oppressant avec mes sentiments parce qu'il n'était pas comme moi sur ce point mais...entre mes gémissements et mes soupirs la seule et unique chose qu'on pouvait entendre distinctement c'était :

"Je t'aime"
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR :  ⊱ Yamapi
POINTS :  ⊱ 220
MESSAGES :  ⊱ 297
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 10/11/2020
AGE :  ⊱ 32
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptySam 17 Avr - 18:19
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeJe n’ai pas penser à mettre un préservatif, enfin si j’y ai pensé, sauf que ça voulait dire bouger du canapé pour aller en chercher un et clairement, c’était pas vraiment dans mes priorités. De toute façon si j’en mettais à la base c’est surtout parce que je n’étais pas dans une relation “sérieuse” et donc que je préférais me protéger vu que je ne connaissais pas forcément mes partenaires. Mais là, c’est différent, je sais que je suis clean de toutes MST donc j’ai pas de soucis à me faire et je fais confiance à Jae sur ce point. Ses gémissements ne font que m’exciter un peu plus et j’accélère la cadence, venant retrouver ses lèvres tandis que l’une de mes mains se perd en caresses. Malgré ses gémissements, je distingue très bien les mots qu’il prononce. Ce n’est pas la première fois qu’il me les dit alors que moi, je ne les lui ai encore jamais dis. Ce n’est pas que je le pense pas, c’est juste que j’ai plus de mal à exprimer mes sentiments, j’ai toujours été comme ça. Peut être parce que je trouve que les actes comptent plus que les mots. Ca ne veut pas dire que l’entendre me le dire ne me fait rien, bien au contraire. Je viens l’embrasser, plus tendrement cette fois avant de lui répondre.

-Moi aussi je t’aime, Jae.

C’est la première fois que je lui dis et c’est sortit facilement, naturellement même. Peut être aussi parce que je sais qu’après ces longues semaines d’absence, il a besoin d’être rassuré. Même si je sais qu’il en a conscience, me l’entendre dire le touchera d’autant plus. Je sens l’orgasme arriver. Je me laisse ensuite aller, ne bougeant pas, gardant Jae dans mes bras. Je crois qu’on est bon pour une nouvelle douche mais rien ne presse, je n’ai pas envie de bouger tout de suite. Après de longs mois d’absence j’ai envie de profiter de ce moment là. Je me relève finalement, craignant d’être un peu trop lourd.

-Je crois qu’une nouvelle douche s’impose, qu’est-ce que tu en dis?

Oui, clairement une nouvelle douche ne nous fera pas de mal! On doit bien avoir encore un peu de temps avant que le livreur n’arrive non? On devait attendre 45 minutes donc à mon avis il nous reste encore largement le temps pour une bonne petite douche!

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Z0wm
AVATAR :  ⊱ Dylan Wang
POINTS :  ⊱ 189
MESSAGES :  ⊱ 235
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/10/2020
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyDim 18 Avr - 21:36
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeJe l'aimai. De la plus petite particule de mon corps à la pointe de mes cheveux. Et j'avais envie de lui dire. Tout le temps. A chaque instants que je passai avec lui. Parce que ce sentiment débordait de moi comme un vase trop rempli et que je ne pouvais pas me contenir à ce point là. Je me retenais pourtant. Parce que, il n'était pas comme moi et parce que je sais qu'il était moins "tête brûlé". C'est sûr, là dessus, il était bien plus "adulte" que moi, il prenait son temps, tout comme il l'avait fait avant de m'accepter dans sa vie. Moi ce que je voulais surtout c'est qu'il m'accepte dans son coeur. Bien sur que je savais qu'il tenait à moi et que j'étais important pour lui mais...est ce qu'il m'aimait ? Je n'en savais rien. Et j'avais tellement peu confiance en moi que je n'étais pas vraiment sûr que c'était le cas.

Ce n'est pas qu'il n'était pas "convenable" ou quoi hein...c'était un petit ami parfait hein ! Mais peut être qu'il ne ressentait pas ce que je ressentais pour lui, après tout nous n'étions pas ensemble depuis si longtemps que ça. Je sais que de mon côté, j'étais devenu raide de lui avant qu'on sorte ensemble donc ce genre de questions ne se posaient pas mais...est ce qu'il avait eu suffisamment de temps pour développer des sentiments pour moi ?
Peu importe, dans tout les cas, moi je l'aimai, tellement fort que je pouvais attendre. Tellement fort que je pouvais aimer pour deux s'il le fallait ! Je voulais juste être avec lui et continuer à l'aimer.

Alors je lui dis, encore et encore, pris dans mon plaisir : celui de partager ce moment avec lui et de me sentir si proche. Il vient reprendre ma bouche dans un baiser bien plus doux que précédemment, me calmant aussi par la même occasion. Enfin...ce ne fut que passager. Parce que ce qu'il prononça après je ne l'avais pas prévu du tout. Tellement pas qu'il ne me fallut que quelques secondes à peine pour jouir. Ryu ne tarda d'ailleurs pas, me gardant dans ses bras. J'étais pétrifié. De bonheur cela va sans dire. Incapable de dire ou de faire quoi que ce soit de censé. Il m'aimait ?!

Est ce que je n'avais pas imaginé ces mots parce que j'avais envie de les entendre ? Cela me paraissait tellement irréel et c'était tellement soudain que je n'arrivais plus à savoir si c'était la réalité ou pas. Mon coeur battait à mille à l'heure. Le nippon se releva et je cru l'entendre brièvement parler d'une douche ou quoi. Mais mon cerveau était débranché, dead, offline ! Est-ce qu'il m'avait dit qu'il m'aimait ? J'attrapai son poignet, relevant des yeux tout interrogateur vers lui.

"...je t'aime ?" Lui fis-je d'une voix peu assurée, me demandant s'il allait le redire ou si ça allait juste confirmer le fait que je virai timbré !
© 2981 12289 0
Renjou Ryuku
Voir le profil de l'utilisateur
hwaryeo ≈ just trust myself
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 9ae5191178262a5c1b59fef4790c38c0
AVATAR :  ⊱ Yamapi
POINTS :  ⊱ 220
MESSAGES :  ⊱ 297
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 10/11/2020
AGE :  ⊱ 32
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyMer 21 Avr - 16:22
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeIl ne me répond pas tout de suite et je vois à sa façon de me regarder qu’il hésite ou plutôt, qu’il est surpris. J’ai l’impression qu’il doute de ce que je viens de dire, à moins qu’il n’ait peur de l’avoir rêvé? Ca serait bien son style ça. En même temps, je ne le lui avais encore jamais dis et je ne pense pas qu’il s’attendait à ce que je le dise. J’ai la confirmation lorsqu’il m’attrape le poignet, répétant ses paroles avec ces yeux plein d’interrogation. Il l’a entendu, il n’est juste pas certain que c’était bien réel. Pourtant ça l’était, c’est sortit tout naturellement sans que j’ai à me forcer. Parce que c’est la vérité. Bien sûr je n’irais sans doute pas le lui répéter autant que lui peut le faire, ce n’est pas mon truc, je suis comme ça. Mais c’est la vérité et je ne regrette pas de l’avoir dit. Je le vois qui attend, se demandant sans doute si je vais lui répondre ou non. Je viens l’embrasser doucement avant de reprendre la parole.

-Je t’aime aussi, Jae. Tu n’es pas entrain de rêver, que je répond avec un sourire

Et il me connaît assez bien maintenant pour savoir que je ne sors pas ce genre de choses si facilement. Je ne plaisante pas avec ça. Quand je le dis, c’est sincère. Les pizzas ne devraient plus trop tarder alors ça serait pas mal qu’on aille prendre une bonne douche, on ne va quand même pas manger comme ça!

-On va la prendre, cette douche?

Ca nous fera le plus grand bien. J’attrape sa main et l’entraîne avec moi vers la salle de bain. Honnêtement, depuis la nuit où il a frappé ou plutôt tambouriné à ma porte, ce n’est clairement plus pareil quand je vais dans la salle de bain, à chaque fois j’ai les images qui me reviennent. Comme si la pièce s’en était imprégnée. Jae ne s’en souvient pas, enfin à part quelques bribes visiblement mais du coup, à chaque fois que j’y repense je me sens toujours aussi coupable. J’ai l’impression d’avoir profité de lui et je ne supporte pas cette idée. Je sais que lui ne m’en tient pas rigueur, je crois même qu’il regrette plutôt de ne pas réellement s’en souvenir. Mais moi, je ne peux pas m’empêcher de me sentir coupable. Autant dire que si je trouve un jour les connards qui vendent cette merde, je m’assurerais de les faire tomber! Sans parler des petits cons qui l’utilisent. Même si je me sens coupable quand même parce que ok, il a pu se réfugier chez moi mais vu comment ça a tourné, je sais pas si c’était vraiment mieux. Enfin si, quand même parce que c’est pas un connard qui a profité de lui mais est-ce que ça change grand chose? Pas sûr….

© 2981 12289 0
Min Jae
Voir le profil de l'utilisateur
geulimja ≈ better a monster than an arrogant god
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Z0wm
AVATAR :  ⊱ Dylan Wang
POINTS :  ⊱ 189
MESSAGES :  ⊱ 235
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 16/10/2020
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 EmptyHier à 16:56
Ghost me once, shame on you Ryuku & JaeJe sentais son pouls battre entre mes doigts, il était calme, serein. Moi, mon rythme cardiaque faisait les montagnes russes doublé d'un décollage direction la lune. Mon coeur battait à tout va et j'étais là, suspendu à ses lèvres, me demandant si je n'avais pas imaginé ces quelques mots. Et pourtant, au fond de moi, je savais que j'avais correctement entendu...juste j'avais besoin d'être rassuré et conforté dans cette idée. Son visage se fendit d'un sourire amusé et tendre à la fois avant qu'il ne me redise à nouveau qu'il m'aimait.

Ryu m'aimait. Wah. En vrai c'était la fête nationale dans ma tête mais physiquement je n'avais pas trop de réaction. J'étais peut être sous le choc, je ne sais pas. Toujours est il que je continuais à le regarder bêtement, le laissant m'entrainer avec lui dans la salle de bain. J'avais envie de crier de joie, de pleurer et de fondre d'un seul bloc tellement j'étais heureux. Parce que...même si l'inspecteur m'avait montré son affection plus d'une fois je n'aurai jamais pensé qu'il me dirait véritablement un jour la nature de ses sentiments. Il faut dire qu'il avait été tellement contre notre relation dès le départ que quelque part, peut être que le côté peureux en moi se disait qu'il ne m'accepterait jamais totalement.

Mais on s'en foutait. Parce qu'il m'aimait. Moi. Il m'aimait moi. J'étais le plus heureux des hommes. Je tirai sur sa main qui tenait la mienne pour l'attirer contre moi, me penchant caresser sa joue avant de poser mes lèvres sur les siennes. Je ne rougissais pas comme à mon habitude, à dire vrai, je pense que je n'avais jamais été aussi confiant pour quelque chose. Je l'embrassai amoureusement, avec ma bouche mais surtout avec mon coeur. Ce n'était pas exigeant juste passionné et je n'avais plus envie de me décoller de lui. Justement, ma main dans ses cheveux, mon corps serrant le sien, mes lèvres mêlées aux siennes. Je me reculai finalement histoire de reprendre mon souffle, posant mon front tout contre le sien.

"Je t'aime vraiment Ryu"

Je n'attendais pas qu'il me répète encore sa déclaration, je voulais juste lui dire, comme un merci. Merci de m'aimer pour ce que je suis et merci de faire parti de ma vie. Je resserrai mes bras autour de son cou.

"...t'es foutu maintenant je ne te laisserai plus jamais me filer entre les doigts..." Soufflai-je tout contre lui le resserrant un peu plus contre moi.

J'allais être le pire petit ami au monde. Parce que j'étais peu sûr de moi, jaloux et que j'avais besoin d'être constamment rassuré...mais tant pis pour lui, maintenant qu'il m'avait dit qu'il m'aimait je ne pourrais plus supporter d'être loin de lui.
© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé
Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
(#) Sujet: Re: Ghost me once, shame on you [Ryu]   Ghost me once, shame on you [Ryu] - Page 2 Empty
Aller à la page : Précédent  1, 2
Page 2 sur 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul national university :: Ville Campus :: Quartier Étudiant
Sauter vers: