▲ up▼ down
1234
unravel ft. lei



 

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Contexte
Seoul Coeur battant du pays du matin calme, cité aux envies furieuses et aux ennuis décadents. Dans cette ruche d’acier, on se débat, on s’applique éperdument à vivre malgré la nuée d’âmes qui nous entourent. Dans cet univers frénétique, les influences sont multiples, et c'est un tumulte sans fin qui agite les esprits et les corps. Trônant au sommet de cette cité luminescente, les plus grands conglomérats coréens se livrent une lutte mortifère, tandis qu'à leurs pieds, les mortels oscillent entre paix et discordes. Depuis près de soixante-dix ans, les sociétés divisent autant qu'elles rassemblent, semant troubles et espoirs dans leur sillage. On les plébiscite, on les méprise, on les rejette, on les envie, mais en aucun cas elles indiffèrent. Comment ignorer ce microcosme vertigineux, où chacun est acteur d'une guerre qui ne les concernent sans doute pas. Les uns poursuivent leurs aspirations, les autres se résignent à vivre en pions. Les plus impétueux prétendent pouvoir éviter cette inévitable dépendance, mais pour la majorité, impossible de vivre sans se référer à ces grandes unités. Irrémédiablement attirés vers leurs semblables, la population se voit divisée, fractionnée en sociétés mouvantes, envahissantes, unificatrices. Les plus riches s'en pâment tout en craignant le précipice qui les guette peut-être, les plus pauvres s'en irritent mais s'affament à espérer l'envol promis. Tous ne cherchent au fond, que la prospérité et l'exaltation d'une vie un peu moins monotone
Nouveautés  Avril 2021

classement comme tous les mois : les trois grands classements sont affichés ! découvre si ton personnage ou ton groupe est sur la liste.

Rentrée à la SNU avril marque aussi le début d'une nouvelle année, il est temps de songer à l'avenir de ton personnage juste ici !

Bulletin spécial c’est un véritable déluge qui s’abat sur séoul ! découvre sans plus tarder ce que la météo annonce sur la situation des prochains jours. pluies record sur séoul.

Chiffre porte-bonheur un nouveau jeu fait son apparition, confie ton destin au hasard, si tu oses ! foire aux chiffres

roulette viens tester ta chance à la roulette des abysses

news MAJ des océans, allons chercher l'Atlantide
:. LIRE L'ANNONCE


ROCK PAPER SCISSORS Tu kiffes le hasard ? Viens gagner (ou perdre) des points au jeu du shifumi !
:. PIERRE PAPIER CISEAUX
// tente ta chance
:. À LA FOIRE AUX CHIFFRES

classements les résultats de la compétition endiablée, santé
:. LES TROIS GRANDS CLASSEMENTS


INFOS des petites précisions ont été apportées
>> aux quêtes
& >> l'activité rp

Le Corbeau plus présent que jamais, prends garde à tes secrets
:. SON INSTA
& SON ANTRE SUPRÊME

SOIRÉES JEUX nous; on est chauds bouillants pour vous organiser des soirées de dinguos ♥️
:. ORGANISATION SOIRÉES & JEUX

RENTREE une année se termine, quand une nouvelle commence ! viens nous dire ce que tu deviens, sur le
dossier de passage

Le Deal du moment : -39%
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
Voir le deal
73 €

Partagez

 unravel ft. lei


 :: seoul :: Insadong
Cho Soon Mi
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 52e0b225156aa8962b627ac11cbf8409
AVATAR :  ⊱ jung jinsoul
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 97
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 11/12/2020
AGE :  ⊱ 19
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyVen 19 Fév 2021 - 14:39


|
unravel
ft @zhang lei




elle s'était surprise à y repenser beaucoup trop souvent. cet incident durant lequel elle avait frappé un pauvre inconnu qui, aussi insupportable s'était-il montré, n'avait certainement pas mérité un tel élan de violence. des souvenirs qui se reconstruisaient dans son esprit alors qu'elle avait fermé les yeux sur la réalité de sa propre famille, victime de cette même violence gratuite.

soon mi s'était laissé envahir par une solitude imposée. honteuse, elle avait du mal à soutenir le regard des gens qui la verraient certainement d'un oeil complètement différent s'ils savaient qu'elle n'était peut-être pas si différent de son père qui perdait de nombreuses années de sa vie derrière les barreaux. elle occupait toujours son temps à effectuer ses livraisons pour la boutique familiale mais le temps consacré à cette tâche s'était considérablement multiplié. toujours accompagné de son vélo, elle préférait, pour l'instant, marcher en faisant avancer ce dernier à ses côtés. elle ignorait si elle refusait de monter à nouveau dessus de peur d'être impliqué dans dans un nouvel accident risquant de provoquer ses excès ou pour gagner du temps et éviter d'avoir à affronter sa famille, les clients.

perdue dans ses pensées, son regard traîne plus longtemps que nécessaire sur une silhouette. un sentiment inconfortable s'emparre d'elle lorsqu'elle reconnait l'inconnu qui est rapidement devenu une victime, échangeant ainsi leur rôle initial. impulsive, elle ne prend même pas le temps de réfléchir et se dirige vers le jeune homme qui vient tout juste de terminer un court échange avec ce qui pourrait être un client. était-il donc livreur, lui aussi? après avoir pris une grande inspiration elle pose finalement sa main libre, celle qui ne tenait pas son vélo, sur le bras du garçon pour attirer son attention. hey... elle se mord la lèvre inférieure par nervosité. elle ne lâche néanmoins pas son emprise sur le membre de ce dernier pour éviter d'être ignorée. je sais qu'on ne se connait pas mais je m'en veux pour... son regard se pose sur la joue de l'inconnu qui doit bien se douter de ce dont elle parlait.

à sa plus grande surprise, elle décide de jouer les cartes qui ont toujours si bien fonctionné avec min ho lorsqu'elle tentait de se faire pardonner pour ses agissements. ses yeux se remplissent naturellement de larmes qui, elle l'espère, sauront déstabiliser le jeune homme qui ne pourra que la pardonner, et elle se lance dans un long monologue qui ne manque pas d'attirer l'attention des passants. je ne voulais pas te faire mal mais j'étais en colère. j'avais l'impression que c'est ce que tu voulais, me provoquer, et ça a fonctionné. mais je ne suis pas comme ça. j'veux dire... je ne frappe pas les inconnus comme ça sans raison. c'est important pour moi que tu saches parce que... parce que... elle est incapable de lui dire pour quelle raison est-ce si important. elle-même l'ignore. c'est le regard qu'il a posé sur elle, un mélange entre la déception, le mépris, l'incompréhension. c'était insupportable.

(c) SIAL ;



unravel ft. lei RemorsefulOffensiveGourami-size_restricted

and if you're still bleeding, you're the lucky ones.
cause most of our feelings, they are dead and they are gone.
we're setting fire to our insides for fun.
collecting pictures from the flood that wrecked our home,
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 298
MESSAGES :  ⊱ 1221
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 20
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyJeu 25 Fév 2021 - 22:35


|
unravel
ft @cho soon mi


Il n’y avait rien d’insurmontable, pour Lei. Le danger, il en faisait son amuse-bouche, les rues, son terrain de jeu. Il grimpait aux murs comme aux murs d’escalade dans les aires de jeux, il sautait de surface en surface comme sur des trampolines, il provoquait le désordre autour de lui comme s’il était dans un jeu-vidéo. Habituellement, il savait très bien comment prédire les réactions des PNJ, à force de jouer à ce jeu et d’observer leurs comportements. Mais une rencontre particulière n’était jamais partie de sa tête ; comme un bug. Il n’aurait jamais dû se faire gifler, ce jour-là. Il n’aurait jamais dû avoir mal.

Après tout, ce n’était pas la première fois qu’il se gifler. La paume des mains de ses parents s’étaient écrasées bien trop de fois sur ses joues. Celle de son frère, aussi. De ses professeurs. Des policiers qui le trouvaient aussi, parfois. Plus rarement, des clients peu satisfaits qui en venaient à la violence. Mais cette jeune femme, il ne la connaissait pas. Il avait mérité de se faire recadrer, peut-être pas une gifle. Alors il agissait peut-être comme un gamin, mais c’était encore un grand gamin. Il poussait la pensée au plus profond de son esprit, l’enterrait bien loin de sa conscience, parce qu’il n’avait pas envie de penser aux choses qui lui faisaient du mal. Il boudait, comme on pouvait le dire. Sauf qu’il n’y avait aucune raison de le faire, puisqu’il ne reverra plus jamais cette jeune femme.

Le destin en avait décidé autrement.

Alors que la porte en face de lui se claqua après qu’il ait fait sa livraison, il sentit la main de quelqu’un sur son bras. Le contact n’était pas familier, mais il ne faisait pas mal. Ce ne fut qu’au moment où il tourna sa tête que la peau sous sa main commença subitement à picoter, en même temps que la surprise défigura les traits du garçon. Comme si son corps s’était souvenu plus rapidement de ce qu’il s’était passé que son cerveau.

Finalement, le garçon opta pour une mine renfrognée, peu ravi de revoir ce visage. Ce n’était pas à elle de s’excuser pourtant, c’était lui qui aurait dû le faire, pour avoir provoqué cet accident. Les rôles s’en retrouvaient néanmoins inversés. Et malheureusement pour lui, il ne pouvait pas lui en vouloir longtemps, vu la lueur qui se fit subitement floue dans les yeux de la jeune femme. Le visage de Lei passa de la rancœur à la terreur : il n’avait pas du tout d’être le responsable des larmes d’une fille. Sa bouche s’entrouvrit, se referma, s’entrouvrit de nouveau. Il avait écouté les excuses de la jeune femme, elle avait l’air sincère. Le problème étant que non seulement Lei n’était pas en phase avec ses émotions mais qu’en plus, il n’était pas doué pour consoler les gens. Alors il eut l’air d’un poisson dans l’eau pendant quelques secondes, incapable de former une réponse, comme s’ils se trouvaient tous les deux dans un bocal et tournaient en rond.

Et après de longues secondes de silence, le garçon se décida enfin à sortir la tête de l’eau. Pire que de ne pas savoir quoi répondre, c’était le silence qui l’horripilait. Autant y mettre fin le plus rapidement possible. « Hey, euh... » Il la fixa dans le blanc des yeux, d’un air déconcerté, comme s’il ne comprenait pas à quoi tout cela devait mener. Ils auraient dû ne plus jamais se revoir, pourquoi est-ce qu’elle revenait le voir ? « Franchement, je m’en fiche. » Et juste par peur de voir la jeune fille pleurer, il reprit immédiatement, levant les mains comme pour s’en dédouaner : « Enfin, je te connais pas, donc je m’en fiche un peu de savoir si c’est dans tes habitudes ou pas. J’imagine que je devrais en être ravi ? Que tu frappes pas les gens tous les jours. » Il laissa échapper un rire. Le rire mourut immédiatement sur sa langue. Il reprit. « Non, mais, je comprends. J’ai pas été ultra sympa non plus. » Il ne l’était jamais, mais elle n’avait pas à le savoir. « On enterre le couteau de guerre ? » proposa-t-il en haussant des épaules, sourire complaisant sur le visage. Comme s’ils avaient déjà en guerre un jour ; mais on passera sur ce détail. Plus vite les excuses seront enterrées et plus vite il enlèvera la gêne de l’atmosphère autour d’eux. C’était en train de bien trop l’étouffer, là. Ce ne fut qu’après de longues secondes de silence qu’il se rendit compte de quelque chose (à son plus grand malheur). « La hache. » Il s’éclaircit la gorge. « La hache de guerre. » Lei avait une excuse : il n’était pas coréen. Mais l’atmosphère qui pesait autour d’eux s’alourdit davantage et il se frappa intérieurement. Se gifla intérieurement, même.

(c) SIAL ;



a KING with no crown.
Cho Soon Mi
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 52e0b225156aa8962b627ac11cbf8409
AVATAR :  ⊱ jung jinsoul
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 97
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 11/12/2020
AGE :  ⊱ 19
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyMer 3 Mar 2021 - 14:49


|
unravel
ft @zhang lei




malgré l'effet de surprise qui l'amusait malgré elle, soon mi s'efforçait de demeurer sérieuse, voir tragique, s'assurant ainsi que le jeune homme croit en ses excuses. il ne semblait pas particulièrement ravi de la voir et elle ne pouvait pas réellement le blamer. c'est d'ailleurs ce qui provoqua l'apparition des premières gouttes salées au coin de ses yeux qui suffit à le faire paniquer. il ne pouvait certainement pas douter de sa sincérité et c'est certainement ce qui l'empêchait de prononcer quoi que ce soit alors que sa bouche s'ouvrait et se refermait à répitition.

un lourd silence s'installe suite au monologue de soon mi. cette dernière cligne plusieurs fois des yeux faisant rouler les larmes sur ses joues, espérant également susciter une réaction quelconque. enfin, le jeune homme prend la parole alors qu'elle se mord l'intérieur de la joue pour se préparer à réagir adéquatement en cas de besoin. elle qui s'était torturée à imaginer les pires scénarios. comment quelqu'un de violent comme elle, comme son père, pourrait s'en sortir sans conséquence? je ne frappe pas les gens. elle tenait à faire cette précision. finalement, il lui confirmait ne pas avoir été particulièrement affecté par son excès de violence.

évidemment, lui aussi lui devait des excuses, en quelque sorte, mais elle savait mieux que d'espérer quoi que ce soit. c'est donc la surprise qui remplace ses larmes sur son visage lorsqu'il admet ne pas avoir été particulièrement agréable non plus. certes, j'ai rencontré des gens plus... soon mi laisse sa phrase en suspend après s'être mordue la langue. sa mère lui avait pourtant répété que les excuses étaient inutiles lorsqu'elles étaient accompagnées de reproches. elle fronce légèrement les sourcils en entendant la dernière phrase du jeune homme. couteau de guerre? était-ce sa façon toute particulière de laisser entendre que malgré les excuses, rien n'est réellement oublié? il se reprend finalement et corrige l'expression incompréhensible. idiot. elle ne peut s'empêcher de rire, légèrement moqueuse. après tout, elle ignore qu'il n'est pas coréen mais avait tout de même déceler un certain accent. soon mi tend finalement la main pour sceller l'entente. j'enterre le couteau et la hache volontier. sentant le malaise palpable du jeune homme, elle décide de se présenter, détendre un peu l'atmosphère et lui assurer que ses larmes avaient bel et bien disparues, pour l'instant. je m'apelle soon mi. et toi? tu es d'ici?

(c) SIAL ;



unravel ft. lei RemorsefulOffensiveGourami-size_restricted

and if you're still bleeding, you're the lucky ones.
cause most of our feelings, they are dead and they are gone.
we're setting fire to our insides for fun.
collecting pictures from the flood that wrecked our home,
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 298
MESSAGES :  ⊱ 1221
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 20
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyDim 21 Mar 2021 - 11:41


|
unravel
ft @cho soon mi


Certes, Lei n’était pas la personne la plus sympathique du monde et il était bien habitué à pousser les gens à bout, à faire ressortir leurs côtés les plus obscurs. C’était quelque qui l’amusait, de voir le monde perdre contrôle face à lui, de perdre leurs images si bonnes qu’ils avaient mis du temps à construire, juste parce qu’ils n’assumaient pas leurs défauts. Cela dit, il n’avait pas envie de voir la jeune femme pleurer. Non pas qu’il soit particulièrement attaché à elle (pas encore), mais plutôt que c’était arrivé si soudainement qu’il n’avait même pas idée de comment réagir. C’était peut-être de sa faute si elle avait osé le frapper, mais qu’en le revoyant elle se mette à pleurer automatiquement ? Non, il devait faire quelque chose pour qu’elle s’arrête de pleurer. Aujourd’hui, il n’avait pas envie d’être le responsable des larmes d’une autre.

Malgré tout, un sourire lui fut arraché alors que la jeune femme spécifia quelque chose, les larmes roulant sur ses joues. « C’est bien, » répliqua-t-il avec une pointe de moquerie, comme un adolescent face à un enfant qui lui montrerait un dessin mal fait. Il avait beau ne pas vouloir la voir pleurer, sa bouche parlait plus vite que ses sentiments, comme toujours. Il n’y avait plus qu’à espérer que ça ne fasse pas redoubler ses larmes sur les joues.

Pour éviter que la situation ne s’éternise, il reconnut qu’il n’avait pas été le plus sympa. Cela dit, entendre de la bouche de la demoiselle que c’était vrai pinça légèrement son cœur. Sans doute parce que ce n’était jamais agréable d’entendre ses défauts à voix haute. Enfin, il devrait y être habitué. Il y était habitué, même. Les gens ne lui faisaient jamais de compliments. Ça ne l’empêchait pas de se sentir un peu mal à chaque fois qu’il se prenait de mauvaises remarques dans la face ; mais il l’avait bien cherché, toujours. Lei était quelqu’un de contradictoire, qui cherchait étrangement à se faire du mal. Peut-être parce que c’était sa façon à lui de se sentir en vie.

Le coréen qui lui échappa, il se corrigea rapidement sur l’expression qu’il venait d’employer. La jeune fille se mit à rire et cela suffit pour que Lei se sente rassuré. Bon, au moins, elle ne pleurait pas. Il avait réussi à la faire rire… quand bien même ça consistait à se ridiculiser. Mais bon, Lei était déjà suffisamment ridicule tous les jours.
Il prit volontiers la main de la demoiselle quand elle la lui tendit, scellant leur pacte de paix. Bien. Tout était réglé, maintenant. Ils pouvaient repartir chacun de leur côté comme si de rien n’était-
Soonmi.
Elle s’appelait Soonmi.
Lei lâcha sa main, s’éclaircit légèrement la gorge.
Peut-être que sa curiosité aura raison de lui.
« Lei, » se présenta-t-il à son tour. « Non, je viens de Chine. Je suis arrivé il y a deux ans, environ. » Ce qui expliquait son léger accent et son coréen encore maladroit. « T’es… de ce quartier ? » La dernière fois, elle n’avait voulu lui répondre pour rien au monde. Mais cette fois, peut-être que Lei obtiendra une réponse.

(c) SIAL ;



a KING with no crown.
Cho Soon Mi
Voir le profil de l'utilisateur
hwangsa ≈ they're thunderstorm
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 52e0b225156aa8962b627ac11cbf8409
AVATAR :  ⊱ jung jinsoul
POINTS :  ⊱ 65
MESSAGES :  ⊱ 97
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 11/12/2020
AGE :  ⊱ 19
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyLun 29 Mar 2021 - 20:48


|
unravel
ft @zhang lei





pendant un court instant, soon mi craint que sa technique ne fonctionne pas sur le jeune homme. ses larmes ne passaient jamais inaperçues, n'étaient jamais ignorées ou banalisées. peut-être était-il habitué à faire pleurer les gens? que c'était d'ailleurs la raison pour laquelle il trouvait la force de sourire en répliquant à sa confession d'un ton moqueur. elle inspire longuement. elle le mérite, elle peut l'accepter. surtout ne pas le relever et ne pas adopter son air contrarié. elle gonfle légèrement les joues pour contrôler son expression faciale. heureusement, le jeune homme trouve le moyen de lui soutirer un sourire à elle aussi alors qu'il débite un proverbe maladroit. elle glisse sa main sur ses joues pour effacer les dernières traces de ses larmes à moitiée forcées qu'elle tend ensuite à l'inconnu pour officialiser la hache, ou comme il dirait, le couteau de guerre. 

leurs mains se séparent et les présentations se font plus ou moins naturellement. lei confirme qu'il n'est pas originaire de la corée du sud mais de la chine, ce qui explique son accent et son vocabulaire peu approprié. deux ans, c'était peu dans une vie passée à l'étranger. le jeune homme lui demande ensuite si elle est de ce quartier alors qu'ils s'y croisent pour la deuxième fois en peu de temps. instinctivement, elle répond. oui. elle se souvient alors qu'il lui avait posé une question semblable lors de leur première rencontre et son regard devient soudainement un peu plus sévère. attends un peu... j'espère que tu n'as pas l'intention de me refaire le même coup? elle essaie ensuite de se détendre pour ne pas recommencer à se chamailler à nouveau avec cet inconnu qui ne l'est plus tant à présent. de toute façon, je doute que tu n'oses après avoir vu de dont je suis capable. nouveau sourire amusé. pourquoi tu as quitté la chine, lei? des ennuis...?

(c) SIAL ;



unravel ft. lei RemorsefulOffensiveGourami-size_restricted

and if you're still bleeding, you're the lucky ones.
cause most of our feelings, they are dead and they are gone.
we're setting fire to our insides for fun.
collecting pictures from the flood that wrecked our home,
Zhang Lei
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.hundred-miles.com/t10084-zhang-lei-zhglei
byeoljali ≈ when the night comes i break into stars
UNE P'TITE PHOTO ? :  ⊱ unravel ft. lei 6263f4b604843799967f599eea9a3be4
AVATAR :  ⊱ zhong chenle (nct).
POINTS :  ⊱ 298
MESSAGES :  ⊱ 1221
NOUS A REJOINT LE :  ⊱ 09/11/2020
AGE :  ⊱ 20
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei EmptyMar 20 Avr 2021 - 15:02


|
unravel
ft @cho soon mi


Un sourire carnassier se répandit sur le visage du chinois, le regard s’emplissant de malice délicieuse, comme un serpent face à un repas exquis qu’il venait d’apercevoir au loin. « Qu’est-ce que t’en penses ? » demanda-t-il, l’espièglerie reprenant le dessus. Non, il n’en avait pas l’intention. En posant cette question, il avait simplement été curieux, curieux de savoir où est-ce qu’elle habitait, pas pour lui foncer dessus quand elle était en vélo (du moins, plus avec elle). Et elle marqua un point quand elle dit qu’il n’osera plus : une gifle, ça dissuadait bien des gens de continuer leurs gestes, et Lei restait un être humain sensé qui n’avait pas envie de se faire gifler deux fois par la même personne. Une fois, il avait bien compris sa leçon (et puis, la voir pleurer aussi, il n’avait pas envie d’en faire l’expérience deux fois).

Alors qu’un sourire amusé se révéla de nouveau sur le visage de Soonmi, celui de Lei disparut comme les feuilles à l’hiver. Il haussa rapidement des épaules, revêtant un autre sourire, un sourire bien moins sincère que le premier qu’il avait fait. « Des ennuis, on peut dire ça. » Les ennuis s’appelant parents, ennuis qu’il voulait fuir à tout prix. Sujet qu’il voulait aussi fuir à tout prix, alors il changea de sujet : « Et toi ? Tu as toujours habité ici ? » Ça fait quoi, de ne pas avoir à changer de pays pour se libérer de l’emprise de ses parents ? Question qui passa à la trappe.

(c) SIAL ;



a KING with no crown.
Contenu sponsorisé
unravel ft. lei Empty
(#) Sujet: Re: unravel ft. lei   unravel ft. lei Empty
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul :: Insadong
Sauter vers: